Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
Maillot de Football de l’Équipe de France
Voir le deal
63 €

 

 Ruggero Raimondi

Aller en bas 
+27
luisa miller
Rwandrall
elisabeth
Figaro
Zémire
Mariefran
Montfort
bAlexb
saint corentin
Radames
Otello
Dave
Polyeucte
jerome
calbo
Cololi
aurele
DavidLeMarrec
Morloch
frere elustaphe
atomlegend
Pison Futé
Richard
Wolferl
entropie
Xavier
Guillaume
31 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
saint corentin
Mélomane averti
saint corentin

Nombre de messages : 219
Age : 60
Date d'inscription : 06/11/2007

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMar 24 Aoû 2010 - 14:59

Dans Boris les 4 rôles de basses (Boris, Pimène, Varlaam et Rangoni) se situent dans le même ambitus à un demi ton prés et aucun en dessous du la. Il ne faut pas trop se servir de cet ouvrage pour distinguer entre baryton, baryton-basse et basse, là ou c'est la couleur, le ton l'interprétation qui vont faire tel ou tel rôle.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMar 24 Aoû 2010 - 15:38

aurele a écrit:
Raimondi n'a pas chanté Iago depuis plusieurs années à ma connaissance contrairement à ce que dit David dans un autre topic.
J'ai dit ces dernières années, je pense. Ca fait une dizaine d'années, autrement dit après la date de péremption présumée. Or il y est éclatant (je pense à la version Olmi de 97).

Citation :
La classification de ce chanteur est difficile car il chante par exemple Boris qui est un authentique rôle de basse
En fait, en termes d'ambitus (ut2-solb3) et même de tessiture (relativement haute), Boris n'est pas tellement basse. D'ailleurs la version originale (qui montait paradoxalement moins haut) était prévue pour baryton.
Si on ajoute à ça que Raimondi chante le rôle avec ses propres moyens, on voit que ça se prouve rien.

Citation :
ou encore Mustafà pour ce qu'il a chanté durant la saison 2009-2010.
Basse bouffe, un emploi très central typique des vieux chanteurs, qui peut être chanté aussi bien par une basse que par un baryton, en fait.

A partir du moment où un chanteur se joue des catégories, si on veut le classer il faut étudier sa voix intrinsèquement et non seulement ce qu'il chante.


Citation :
Sur le site http://droubaud.perso.neuf.fr/david/basses/Bass_WebChanteurs.htm , il est catalogué comme un baryton-basse.
Oui, comme souvent, mais c'est à mon sens une facilité et un abus de langage, puisqu'il n'est pas un baryton sombre mais une basse claire... Ca change beaucoup de choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyLun 13 Déc 2010 - 16:25

Nouveau DVD de Falstaff à paraître, live de l'Opéra Royal de Wallonie à Liège de 2009 : http://www.dynamic.it/scheda_pro.php?pid=342#

Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87071
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyLun 13 Déc 2010 - 16:32

Tu ne veux pas mettre ce genre d'annonces dans les sujets correspondant aux oeuvres?

J'imagine que Raimondi ne chante pas tous les rôles et ne dirige pas l'orchestre... Smile
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyLun 13 Déc 2010 - 16:47

Xavier a écrit:
Tu ne veux pas mettre ce genre d'annonces dans les sujets correspondant aux oeuvres?

J'imagine que Raimondi ne chante pas tous les rôles et ne dirige pas l'orchestre... Smile

Certes. Je vais le remettre dans le topic consacré à Falstaff.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 26 Jan 2012 - 9:33

Posté ailleurs :

bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
Toute façon Raimondi c'est toujours intéressant Very Happy

mains
J'avais longuement développé mon opinion sur le sujet sur un forum aujourd'hui disparu Embarassed .
De toute évidence, oui, j'aime ce Raimondi surexploité par les productions EMI et Philips des années 1970 ; ce timbre de baryton-basse immédiatement reconnaissable, excessivement graphique, à la ligne ferme, franche et bien dessinée. L'acteur a, par ailleurs, toujours joui d'une espèce de prescience théâtrale, à mon sens ; j'ai envie de parler de quelque chose de chamanique (ce que j'ai du mal, par ailleurs à "verbaliser"). Là où toute une partie de la critique (toute la critique, même !) a vu des caractères stéréotypés et uniment charbonneux, moi je vois immanquablement des personnages d'une justesse incroyable, affutée ; des personnages vivants, un ton en fait.
Peut-être, aussi, le fait de l'avoir vu plusieurs fois en scène (tard, certes), avec cette présence comme décuplée par sa stature, joue-t-elle dans ma perception : Boris, les quatre méchants des Contes d'Hoffmann, un Falstaff majuscule, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 26 Jan 2012 - 9:38

bAlexb a écrit:
Cololi a écrit:
Toute façon Raimondi c'est toujours intéressant Very Happy

mains
J'avais longuement développé mon opinion sur le sujet sur un forum aujourd'hui disparu Embarassed .
De toute évidence, oui, j'aime ce Raimondi surexploité par les productions EMI et Philips des années 1970 ; ce timbre de baryton-basse immédiatement reconnaissable, excessivement graphique, à la ligne ferme, franche et bien dessinée. L'acteur a, par ailleurs, toujours joui d'une espèce de prescience théâtrale, à mon sens ; j'ai envie de parler de quelque chose de chamanique (ce que j'ai du mal, par ailleurs à "verbaliser"). Là où toute une partie de la critique (toute la critique, même !) a vu des caractères stéréotypés et uniment charbonneux, moi je vois immanquablement des personnages d'une justesse incroyable, affutée ; des personnages vivants, un ton en fait.
Peut-être, aussi, le fait de l'avoir vu plusieurs fois en scène (tard, certes), avec cette présence comme décuplée par sa stature, joue-t-elle dans ma perception : Boris, les quatre méchants des Contes d'Hoffmann, un Falstaff majuscule, aussi.
Et je ferme la parenthèse et le HS avec Embarassed !

C'est quoi la version des Contes où il chante ?
Et son Falstaff vaut tant le détour ? Quelle version ?

En tout cas pour le reste je ne peux être que d'accord. Il a qq ch de rare : il est toujours intéressant. Il ne se contente jamais de chanter.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 26 Jan 2012 - 9:41

Elvira a écrit:
Idem, je ne suis pas une grande fan de Raimondi. Je trouve que sa voix manque singulièrement de mordant, en quelque sorte un peu molle parfois.
Du coup, ça ne me va pas.

C'est drôle parce que, moi, justement, j'entends un mordant incroyable ; une ligne au cordeau. Et c'est, à mon avis, cette clarté, cette prégnance immédiate qui peut donner à certains l'illusion d'un chant sans profondeur, d'un timbre unidimensionnel, pris en défaut de chair, de pulpe.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 26 Jan 2012 - 9:42

Guillaume a écrit:
Merci. Vous n'auriez pas des disques dans lesquels il chante un grand rôle ? dwarf (parce que Timur....)

Boris bounce !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 26 Jan 2012 - 9:50

Cololi a écrit:
C'est quoi la version des Contes où il chante ?
Et son Falstaff vaut tant le détour ? Quelle version ?

Dans les deux cas c'était à Nice. Les premiers (2002) avec Petibon, Schellenberger et Machado (dir. aplumbo) ; le second avec Dessi, Pace, Pola, Florez (97). Dans les deux cas des incarnations phénoménales (la prégnance de la voix, l'ampleur même au-delà d'un aigu un peu fissuré dans Dapertutto, notamment ; avec le "Scintille diamant" traiditionnel, il faut dire).
Les quatre rôles graves regardaient clairement du côté de la tradition mais en plusieurs dimensions, quelque chose d'insidieux mais témoignant d'un soutien infaillible (Miracle dans le trio avec la mère d'Olympia c'était purement jouissif, comme un crachat à la face de la morale) !
Falstaff c'était une autre forme de réussite ; personnage à la fois charmeur et revenu de tout, battant et abattu, le creuset de tous les contraires dans une forme vocale éblouissante (et quel sens du mot pénétrant) !
Et j'ajoute Boris, à Nice déjà, en 96. Scarpia, au même endroit, avec Cedolins et Grigorian (99). Et Iago, toujours à Nice (en fait, je ne me souvenais pas que je l'avais autant entendu affraid ) avec Cura et Frittoli.



Dernière édition par bAlexb le Jeu 26 Jan 2012 - 9:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 26 Jan 2012 - 9:54

Ca me fait juste peur, car c'est vraiment tardif. Mais faut reconnaître qu'il a fait des merveilles assez tard.

Son Don Pasquale par ex est assez renversant : le seul à proposer autre chose que le vieux barbon traditionnel. C'est franchement étonnant.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 26 Jan 2012 - 10:10

Cololi a écrit:
le seul à proposer autre chose que le vieux barbon traditionnel.

Il y a toujours une forme d'humanité fissurée dans ses prestations, oui ; de tendresse, d'empathie pour ses rôles. En tout cas dans les décennies 1990-2000, lorsque moi je l'ai entendu. C'était particulièrement sensible dans Falstaff, à mon avis ; un masque hâbleur mais, notamment au III, dans le jardin, une naïveté presque enfantine. Quelque chose, en tout cas, qui ressemble à de la fraîcheur dans la manière de prendre à bras-le-corps ces caractères (j'excepte Scarpia, naturellement qui est, lui, retors et sanguin, dans une dimension naviguant entre hérésie et veulerie ; encore que sa mort vienne jeter à la face du public toute une corporalité implorante qui n'est pas sans rappeler le réalisme des transis de la fin du Moyen Âge).
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 72
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 11:37


Ruggero Raimondi donnera une master class Salle Gaveau les 1er, 2 et 3 octobre de 15h30 à 20h30.

Pour s'inscrire : 01 49 53 05 07.

Montfort

P S pour la modération : je ne savais pas où poster cette info.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 11:51

ça me semble parfait ici.

Edit : j'ai eu très peur en voyant un message dans ce fil, que ce ne soit un évènement funeste pale

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 12:34

Cololi a écrit:
j'ai eu très peur en voyant un message dans ce fil, que ce ne soit un évènement funeste pale
tu aimes beaucoup Ruggero Raimondi ce me semble non ?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 12:42

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
j'ai eu très peur en voyant un message dans ce fil, que ce ne soit un évènement funeste pale
tu aimes beaucoup Ruggero Raimondi ce me semble non ?

Ah oui j'adore I love you

Voix plutôt légère, plaisante, immédiatement reconnaissable, timbrée dans le grave, plutôt facile dans l'aigu.
Et puis il y a le magnétisme qu'il dégage (encore plus à l'image). C'est un excellent comédien.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 12:53

Cololi a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
j'ai eu très peur en voyant un message dans ce fil, que ce ne soit un évènement funeste pale
tu aimes beaucoup Ruggero Raimondi ce me semble non ?
Ah oui j'adore I love you

Voix plutôt légère, plaisante, immédiatement reconnaissable, timbrée dans le grave, plutôt facile dans l'aigu.
Et puis il y a le magnétisme qu'il dégage (encore plus à l'image). C'est un excellent comédien.
allez je te fais un ptit cadeau: une vraie rareté!

/watch?v=V8C0AgNuq-A

/watch?v=kpIFXehjjY0
Revenir en haut Aller en bas
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14259
Age : 59
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 12:54

Les liens, Otello tutut Il faut les tronquer ici Wink
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 72
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 13:27

Cololi a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
j'ai eu très peur en voyant un message dans ce fil, que ce ne soit un évènement funeste pale
tu aimes beaucoup Ruggero Raimondi ce me semble non ?

Ah oui j'adore I love you

Voix plutôt légère, plaisante, immédiatement reconnaissable, timbrée dans le grave, plutôt facile dans l'aigu.
Et puis il y a le magnétisme qu'il dégage (encore plus à l'image). C'est un excellent comédien.

Pour moi un des rares Escamillo crédible.

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 13:29

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
j'ai eu très peur en voyant un message dans ce fil, que ce ne soit un évènement funeste pale
tu aimes beaucoup Ruggero Raimondi ce me semble non ?
Ah oui j'adore I love you

Voix plutôt légère, plaisante, immédiatement reconnaissable, timbrée dans le grave, plutôt facile dans l'aigu.
Et puis il y a le magnétisme qu'il dégage (encore plus à l'image). C'est un excellent comédien.
allez je te fais un ptit cadeau: une vraie rareté!

/watch?v=V8C0AgNuq-A

/watch?v=kpIFXehjjY0

Merci Very Happy

Je savais pas qu'il avait chanté Sarastro. J'aime beaucoup. En fait sa voix est très difficile à classer. Car si on le classe baryton-basse je lui trouve des graves exceptionnels : ils sont pas larges c'est vrai (mais sa voix ne l'est pas), mais ils sont bien là, tout à fait timbrés.
Je le classerai plutôt "basse légère".

C'est magnifique.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 13:39

Mais alors il n'y a pas d'intégrale avec lui en Sarastro ?

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 13:40

Cololi a écrit:
Je savais pas qu'il avait chanté Sarastro. J'aime beaucoup. En fait sa voix est très difficile à classer. Car si on le classe baryton-basse je lui trouve des graves exceptionnels : ils sont pas larges c'est vrai (mais sa voix ne l'est pas), mais ils sont bien là, tout à fait timbrés.
Je le classerai plutôt "basse légère".

C'est magnifique.
oh mais de rien! ça me fait plaisir de partager.
oui je suis d'accord avec toi! C'est magnifiquement chanté même si je préfère dans ce rôle une vraie basse profonde! La beauté du timbre, la chaleur de la voix, la suprême tenue de la ligne font que j'aime beaucoup aussi et que je le préfère lui plutôt qu'un Van Dam infiniment moins somptueux dans ce rôle.
Basse légère ? non quand même pas parce que la voix est large, percutante et enrobante et richement timbrée même si elle n'est ni sombre ni profonde. "Basse haute" plutôt Wink
Il a chanté Sarastro uniquement pour cette série de représentations à Venise.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 13:41

Cololi a écrit:
Mais alors il n'y a pas d'intégrale avec lui en Sarastro ?
ah ben en live, si! la preuve puisque je l'ai et que j'ai mis les 2 airs en ligne.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 13:53

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Je savais pas qu'il avait chanté Sarastro. J'aime beaucoup. En fait sa voix est très difficile à classer. Car si on le classe baryton-basse je lui trouve des graves exceptionnels : ils sont pas larges c'est vrai (mais sa voix ne l'est pas), mais ils sont bien là, tout à fait timbrés.
Je le classerai plutôt "basse légère".

C'est magnifique.
oh mais de rien! ça me fait plaisir de partager.
oui je suis d'accord avec toi! C'est magnifiquement chanté même si je préfère dans ce rôle une vraie basse profonde! La beauté du timbre, la chaleur de la voix, la suprême tenue de la ligne font que j'aime beaucoup aussi et que je le préfère lui plutôt qu'un Van Dam infiniment moins somptueux dans ce rôle.
Basse légère ? non quand même pas parce que la voix est large, percutante et enrobante et richement timbrée même si elle n'est ni sombre ni profonde. "Basse haute" plutôt Wink
Il a chanté Sarastro uniquement pour cette série de représentations à Venise.

Oui van Dam a toujours été moins facile dans le grave que Raimondi c'est très très clair. C'est dommage d'ailleurs car c'est la seule chose qui manque à van Dam. Dommage ... car quand je vois son Philippe 2, je me dis que c'est de loin le plus crédible, le plus humain, il manque juste un peu de grave (pour le rôle). Son Sachs est excellent aussi ... mais il manque un peu de grave aussi, vraiment dommage (celà dit je l'adore même avec ce défaut).

Pour revenir au sujet : je crois qu'il faudra que je me fasse une discrographie de Raimondi, pour voir ce qu'il me manque hehe

Le live dont tu parles ... comment dire ... je suppose que c'est pas un enregistrement commercial ? Mr.Red

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)


Dernière édition par Cololi le Jeu 27 Sep 2012 - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 13:54

Die Zauberflöte (La Flauta magica)

Tamino: Pietro Bottazzo
Pamina: Lydia Marimpietri
Regina della notte: Cristina Deutekom
Sarastro: Ruggero Raimondi
Papageno: Renato Capecchi
Papagena: Adriana Martino

dir: Peter Maag

Venezia 1969
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 14:03

Cololi a écrit:
Le live dont tu parles ... comment dire ... je suppose que c'est pas un enregistrement commercial ? Mr.Red
tu supposes bien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Zémire
Mélomane averti
Zémire

Nombre de messages : 492
Age : 65
Date d'inscription : 18/07/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyJeu 27 Sep 2012 - 21:32

Cololi a écrit:
Voix plutôt légère, plaisante, immédiatement reconnaissable, timbrée dans le grave, plutôt facile dans l'aigu.
Et puis il y a le magnétisme qu'il dégage (encore plus à l'image). C'est un excellent comédien.

Avec José Van Dam, c'est un de ceux qui m'a le plus impressionée sur scène !

Son Scarpia est diabolique et vous fait froid dans le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 923
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptySam 29 Sep 2012 - 10:57

Bien qu'ils aient de nombreux rôles en commun avec José van Dam, ce n'est pas de lui que je le trouve le proche au niveau timbre et tessiture. Je trouve que Raimondi a plus de facilité aussi bien dans le grave que dans l'aigu. De plus pour avoir vu souvent les deux sur scène dans les années 80, je trouve que Raimondi une voix plus éclatante, plus puissante et avec plus d'impact que van Dam. A l'inverse van Dam a un timbre plus velouté.

Pour le bas de la tessiture, je trouve qu'il se tire mieux que van Dam des "vrais" rôles de basse. Je pense notamment aux basses verdiennes qu'il a souvent chanté. José van Dam s'est limité à certains rôles dans ce répertoire : Philippe II, Attila ou Fiesco. S'il a été particulièrement marquant dans certains, c'est plus pour ses qualités d'interprétation que pour ses qualité vocales, un peu limite dans ce type de tessiture. Idem pour Mephisto de Gounod ou Basilio et Selim chez Rossini, dans lesquels Raimondi est nettement plus à l'aise vocalement.

En ce qui concerne les rôles plus aigus, hormis quelques succès marquants (Simon Boccanegra, Scarpia ou Fasltaff), van Dam n'a pas réellement fréquenté les "vrais" rôles de baryton. Je ne parle pas d'Escamillo, qui est chanté aussi bien par les basses que par les barytons. Par contre van Dam en Germont, c'était ... Embarassed comment dire ... assez catastrophique. Son Melitone (bon c'est vrai qu'il n'est plus tout jeune Confused ) là aussi, c'est plutôt très douloureux dans les aigus.
En ce qui concerne les aigus, Raimondi n'a jamais hésiter a terminer le "scintille diamant" par un la bémol, tout comme dans Don Giovanni, ce que van Dam n'a jamais tenter.

Pour moi, le chanteur qui serait le plus proche de Raimondi au niveau de la tessiture et de la couleur vocale serait plutôt Theo Adam. C'est a lui que j'ai pensé immédiatement en entendant les deux airs de Sarastro par Raimondi ; le résultat est très proche de ce que fait Adam dans la version Suitner.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptySam 29 Sep 2012 - 12:59

Pas totalement d'accord.

Oui Raimondi est clairement plus à l'aise dans le grave. Falstaff c'est un rôle qui convient bien mieux aux baryton-basse, qu'aux barytons ténorisants à la Verdi.

Adam ? Shocked
Ah non franchement je vois pas le rapport. Raimondi c'est une voix latine, qui a toujours rêvait de Wagner ... mais qui savait qu'il n'avait pas la puissance, la largeur pour celà. Certains disent qu'il est même contestable dans Verdi ... justement à cause de celà. Ca ne s'appuit pas sur une écoute en salle comme toi, mais sur les propres dire de Raimondi.
Au contraire van Dam a chanté pas mal de Wagner (en reconnaissant cependant qu'il ne devait pas en faire trop ... et pas n'importe quel rôle) : Le Hollandais, Sachs, Amfortas.
Quand à Adam c'est une voix beaucoup plus sonore (que les 2).

Celà dit Raimondi et van Dam sont bien plus intéressants que Adam Smile

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
elisabeth
Mélomane averti


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 06/04/2011

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptySam 6 Juil 2013 - 14:58

J'ai eu le très grand plaisir de le voir à Liège en 2007 dans Tosca. Génial dans ce rôle pourtant marqué par Tito Gobbi. Il m'a vraiment donné la chair de poule, quand il concluait le passage où il dévoilait sa nature prédatrice (cela cela commence par bramo) et qu'il brisait dans sa main un verre... J'avais vu aussi José Van Dam dans ce rôle. Très bon, aristocratissime aussi... mais il était trop "gentil", il lui manquait un peu de sauvagerie, de férocité, suave d'accord, mais qu'il faut avoir. Pour moi un superbe chant mais le personnage n'y était pas.

J'ai lu un ancien interview où Ruggero disait qu'il peut jouer les méchants, les rôles sombres et cruels parce qu'il est un bon... Le paradoxe du comédien. D'ailleurs tous ceux qui ont marqué le rôle de ce terrible chef de la police étaient réputés pour leur gentillesse. Je pense en particulier à Alain Fondary que l'on appelle "nounours"... Un exemple entre autres.

Je l'ai vu aussi (je reparle de Ruggero) dans Don Giovanni, Boris, Escamillo, Basile mais surtout au cinéma et à la télé. Malheureusement, seulement une fois sur scène (et il y avait une Tosca multiraciale... En effet, Tosca était la cantatrice noire Monique Mc Donald et Mario était chinois (ou coréen). Avec l'italien Raimondi, cela représentait bien le monde de l'opéra actuel...

Et ces jours ci il a donné une masterclass. Un bonheur. Sans parler des très belles voix qui se sont révélées, j'ai pu le voir au naturel, un professeur exigeant mais très proche des jeunes chanteurs, chaleureux, sympathique et plein d'humour. Irrésistible quand il jouait le vis à vis du personnage que travaillait l'étudiant... Cet homme est un don du ciel . Raimondi ne rugit que sur scène.

On peut me dire tout ce qu'on veut contre lui, je l'adore. Bien sûr que vocalement il avait des lacunes et que le temps ne l'a pas épargné. Mais bon... Et une dernière chose (et là c'est une femme qui parle), il a toujours plein de charme, Raimond qui rugit (c'es un surnom que je lui ai inventé...)


Revenir en haut Aller en bas
Rwandrall
Mélomane averti
Rwandrall

Nombre de messages : 336
Age : 27
Date d'inscription : 05/06/2014

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMar 17 Juin 2014 - 23:13

Je l'ai pas écouté suffisamment de fois pour me faire un avis, je n'ai écouté de lui qu'Escamillo (Celui avec Domingo). J'ai trouvé que c'était une très bonne interprétation et que sa voix collait bien à l'atmosphère de ce Carmen.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 8:45

Gemini Rwan a écrit:
je n'ai écouté de lui qu'Escamillo

Quel dommage !

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 11:10

Cololi a écrit:
Gemini Rwan a écrit:
je n'ai écouté de lui qu'Escamillo

Quel dommage !

Surtout qu'il a une discographie impressionnante.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20576
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 11:44

calbo a écrit:
Cololi a écrit:
Gemini Rwan a écrit:
je n'ai écouté de lui qu'Escamillo

Quel dommage !

Surtout qu'il a une discographie impressionnante.  Wink 

Par le nombre oui...
Par l'intérêt, c'est déjà moi ça! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 11:46

Ah mais je n'ai pas dit que tout était à prendre siffle 
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 11:56

Polyeucte a écrit:
calbo a écrit:
Cololi a écrit:
Gemini Rwan a écrit:
je n'ai écouté de lui qu'Escamillo

Quel dommage !

Surtout qu'il a une discographie impressionnante.  Wink 

Par le nombre oui...
Par l'intérêt, c'est déjà moi ça! Mr.Red

Critiquer le grand Ruggero est hérésie !

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rwandrall
Mélomane averti
Rwandrall

Nombre de messages : 336
Age : 27
Date d'inscription : 05/06/2014

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 11:58

Cololi a écrit:
Polyeucte a écrit:
calbo a écrit:
Cololi a écrit:
Gemini Rwan a écrit:
je n'ai écouté de lui qu'Escamillo

Quel dommage !

Surtout qu'il a une discographie impressionnante.  Wink 

Par le nombre oui...
Par l'intérêt, c'est déjà moi ça! Mr.Red

Critiquer le grand Ruggero est hérésie !

Hérésie carrément ?  Cool 
Alors je me faire un avis avant de dire quoique ce soit sur lui  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20576
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 13:24

Gemini Rwan a écrit:
J'ai pas trop connu LULLY, à vous voir en parler j'ai pas trop envie de le connaître finalement xD

Bah, c'est juste un petit jeu! Very Happy
LULLY est un compositeur baroque français passionnant, au même titre que Rameau, Campra, Charpentier, Delalande, Destouches,... et j'en passe!

D'ailleurs, tu prends déjà de bonnes habitudes dans ta typographie! Mr.Red


Et je te rassure, on peut à la fois aimer LULLY et Wagner! Sans soucis...

Et pour revenir à Raimondi, je dois dire que je n'ai jamais trop compris le bruit fait autour de lui. Un bon baryton-basse qui est venu s'égarer dans des rôles de basses sans en avoir l'autorité ni le grave à mon oreille...
Dans certains répertoire, ça fait un peu mal quand même je trouve (Verdi par exemple...) alors que d'autres le trouvent beaucoup plus à sa place (le français par exemple où sa voix très claire n'est pas mal du tout en Méphisto ou Escamillo bien sûr!)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 13:57

Polyeucte a écrit:
Gemini Rwan a écrit:
J'ai pas trop connu LULLY, à vous voir en parler j'ai pas trop envie de le connaître finalement xD

Bah, c'est juste un petit jeu! Very Happy
LULLY est un compositeur baroque français passionnant, au même titre que Rameau, Campra, Charpentier, Delalande, Destouches,... et j'en passe!

D'ailleurs, tu prends déjà de bonnes habitudes dans ta typographie! Mr.Red


Et je te rassure, on peut à la fois aimer LULLY et Wagner! Sans soucis...

Et pour revenir à Raimondi, je dois dire que je n'ai jamais trop compris le bruit fait autour de lui. Un bon baryton-basse qui est venu s'égarer dans des rôles de basses sans en avoir l'autorité ni le grave à mon oreille...
Dans certains répertoire, ça fait un peu mal quand même je trouve (Verdi par exemple...) alors que d'autres le trouvent beaucoup plus à sa place (le français par exemple où sa voix très claire n'est pas mal du tout en Méphisto ou Escamillo bien sûr!)

On peut préférer le velour, la lumière et la finesse de son timbre aux basses "grasses" de type Ghiaurov  fleurs 

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20576
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 14:04

Cololi a écrit:
On peut préférer le velour, la lumière et la finesse de son timbre aux basses "grasses" de type Ghiaurov  fleurs 

Euh... qu'on me dise ça il y a 5 ans, je veux bien... mais vu ce que j'écoute de plus en plus, on ne peut pas me taxer de n'aimer que les "grosses" voix...
Et puis venant de quelqu'un qui s'extasie devant un Do1 Laughing
(bientôt tu nous parles des contre-ut de Corelli? Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyMer 18 Juin 2014 - 20:24

Raimondi n'est en plus vraiment pas un baryton-basse à mon avis : il n'y a pas du tout de noirceur chez lui, en revanche la voix est assez verticale, avec une assise et une aisance plutôt dans les configurations de basse que dans les tessitures hautes de baryton (fantastique Scarpia, cela dit, donc ce doit être discutable).

J'y vois plutôt une basse haute et claire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 20 Juin 2014 - 16:37

Mr Dutrissotin continue à l'inviter pour sa fête de la musique. Est il sourd à ce point pour ne pas remarquer à quel point la voix n'est plus ce qu'elle a été ? Shit 
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 20 Juin 2014 - 16:44

calbo a écrit:
Mr Dutrissotin continue à l'inviter pour sa fête de la musique. Est il sourd à ce point pour ne pas remarquer à quel point la voix n'est plus ce qu'elle a été ? Shit 

Je ne crois pas, non ; on peut lui reprocher beaucoup de choses (et je suis le premier à le faire) mais pas de ne pas entendre "ça". Mais "ça" me paraît très accessoire, finalement, dans ce genre de manifestation où la présence (et Dieu sait que Raimondi en a), la capacité à "faire" spectacle comptent sans doute autant (si ce n'est plus) que la prestation elle-même. Moi, dans son "medley" de chansons napolitaines, je suis assez curieux de l'entendre, j'avoue Embarassed ... Donc, je  Arrow 
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 20 Juin 2014 - 16:58

Ouais bon, tu sais avec Duault ….  Neutral 
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4820
Age : 921
Date d'inscription : 27/11/2008

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 11 Déc 2015 - 21:03

Je viens de mettre "Fauteuils d'orchestres" et je tombe sur le duo DG/Zerlina. Mon Dieu que la voix s'est encore dégradée pale
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 11 Déc 2015 - 21:19

L'ORTF revisité.

Au même moment dans la même ville, les sommets opposées de la ringardise lyrique : en salle et à la télé (publiques)
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 11 Déc 2015 - 21:53

J'ai enregistré l'émission mais je regarde un petit peu tout de même et on comprend pourquoi il ne fait quasiment plus que de la mise en scène en l'entendant chanter. La voix est délabrée, il force beaucoup dans le "Credo" de Iago notamment.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20576
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 11 Déc 2015 - 21:55

malko a écrit:
L'ORTF revisité.

Au même moment dans la même ville, les sommets opposées de la ringardise lyrique  : en salle et à la télé (publiques)

scratch scratch Tu peux préciser ta pensée?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 11 Déc 2015 - 22:41

Dans Don Carlo, ça reste quand même encore très bien! Et bizarrement, je suis davantage convaincu par cet extrait que par ce qu'il y faisait il y a plusieurs années!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 EmptyVen 11 Déc 2015 - 22:44

aurele a écrit:
J'ai enregistré l'émission mais je regarde un petit peu tout de même et on comprend pourquoi il ne fait quasiment plus que de la mise en scène en l'entendant chanter. La voix est délabrée, il force beaucoup dans le "Credo" de Iago notamment.

Oui et, en même temps, ça n'a jamais été un Iago "naturel" (ce qui ne veut pas dire, d'ailleurs, que ça n'a pas été un Iago intéressant ; au contraire, même) ; mais qu'attendre de lui, à bientôt 75 ans ? Si ce n'est un charisme qui, ici, suinte, sue, enfièvre l'écran je trouve et fait paraître bien ternes les partenaires convoqués ; et me rappelle pour le coup, avec immédiateté, le Raimondi vu/entendu en salle (dans Boris, dans Falstaff notamment).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ruggero Raimondi - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ruggero Raimondi
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: