Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-20%
Le deal à ne pas rater :
Bon plan rentrée : PC portable Asus à 319€
319 € 397 €
Voir le deal

 

 Ruggero Raimondi

Aller en bas 
+27
luisa miller
Rwandrall
elisabeth
Figaro
Zémire
Mariefran
Montfort
bAlexb
saint corentin
Radames
Otello
Dave
Polyeucte
jerome
calbo
Cololi
aurele
DavidLeMarrec
Morloch
frere elustaphe
atomlegend
Pison Futé
Richard
Wolferl
entropie
Xavier
Guillaume
31 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 18:42

David doit connaître, lui. Cool
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 18:45

Il a le fait le Comte dans les Noces mais je ne sais pas ce que cela vaut, sinon sur le tube, il y a son Figaro dans une production du Met de Ponnelle, je regarderai. Il a aussi chanté les rôles des 4 vilains dans Les Contes d'Hoffmann et un DVD est paru chez Dynamic, il a aussi fait cela à Salbzurg en 2003 et un DVD était prévu à ma connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 19:20

Guillaume a écrit:
Ruggero Raimondi - Page 2 51C0KqepjaL._SS500_



Et ça ??? Question Question Question

Bin si grâce à un interprète tu sors des sentiers battus du répertoire, c'est que ça en vaut la peine

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 19:22

Je voudrais tout de même en savoir plus sur l'oeuvre. Confused

Mais si Ruggero l'a chanté, il est vrai que cela ne peut étre que formidable (il adore Wagner d'ailleurs) I love you
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 19:24

Trouvé un article en anglais :

Citation :
Something of an anomaly in the history of twentieth-century music, Ildebrando Pizzetti's name has never been as well known as that of Ottorino Respighi, his near contemporary.

Together with Malipiero and Casella, these composers were known collectively as the 'Generation of the 1880s' ('la generazione dell'Ottanta') who returned to the non-operatic musical traditions of Italy after decades dominated by the likes of Rossini, Donizetti and Verdi. Yet Pizzetti, the leading light of the group, made his name with two operas (Fedra and Dèbora e Jaéle), and aside from his Messa di requiem (1922) his most famous work is his 1958 opera, Assassinio nella cattedrale (Murder in the Cathedral).
Poorly represented in the recording catalogue, the piece will surely gain in recognition after the release of this indispensable new DVD, which makes an excellent case for its reassessment. Although one could pick a few holes in it, they become irrelevant in light of the overall success of the enterprise.
Director Daniele D'Onofrio staged the work in a church, the Basilica di San Nicola, Bari, on 22 December 2006, bringing the plot - based on T S Eliot's play about Henry II's murder of Thomas Becket - back to a religious setting. The orchestra is positioned in front of the audience and the choruses of Women of Canterbury and Priests stand on either side of the altar. Becket arrives from the back of the church and moves around at will, as do the Tempters, Knights and other solo characters. This works well, because the relatively static nature of the piece - with the large amount of choral numbers giving the choir the feeling of a Greek Chorus rather than an operatic one - does not seem out of place in a church, where stillness is usual, everyone has his or her own place, and the natural ambience of the building enhances the performance.
The acoustic, too, is very good, all things considered, though there are inevitably occasional moments of imbalanced sound between singers and orchestra and the building's natural echo puts several of the soloists slightly off tune for the odd split second. The DVD experience is boosted by little scenes showing Thomas in private or the arrival of the tempters and executioners at the cathedral, discreetly superimposed onto the film of the live performance; overall, the disc is excellently presented, though there are no special features.
The role of Thomas Becket is perfect for Ruggero Raimondi at this stage of his career. The largely declamatory and dramatic vocal style of the opera means that he can rely on his still-large voice to lead the opera with suitable gravitas; he also remains a compelling actor and breathes life into every page of the score and libretto. Perhaps the lyrical Intermezzo is a little less arresting, but on the whole one cannot help but be swept along by the sheer force of his personality.

No other familiar names amongst the rest of the cast, but there are fine performances from the two Women of Canterbury (Paoletta Marrocu, Sonia Caramella), the Tempters and Knights (Salvatore Cordella, Massimiliano Valleggi, Antonio De Gobbi, István Kovács), the Priests (Saverio Fiore, Filippo Bettoschi, Elia Fabbian) and the Herald (Luca Caslin). Passion and commitment rather than refinement and subtlety tends to be the order of the day, but that's very much in line with Pizzetti's musico-dramatic procedure and Marrocu's First Woman of Canterbury (a role made famous by Leyla Gencer) is outstanding.
Splendid singing and playing comes from the Coro ATER, the Coro bianche del Conservatorio Piccinni di Bari, and the Orchestra Sinfonica della Provincia di Bari under the baton of the fiery and energetic conductor Piergiorgio Morandi.
Nobody with an interest in twentieth-century opera should pass up the opportunity to hear this piece, and even fans of late-nineteenth-century verismo will find much to enjoy

SOURCE : http://www.musicalcriticism.com/recordings/dvd-assassinio-0308.shtml
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 19:27

Guillaume a écrit:
Je voudrais tout de même en savoir plus sur l'oeuvre. Confused

Mais si Ruggero l'a chanté, il est vrai que cela ne peut étre que formidable (il adore Wagner d'ailleurs) I love you

C'est beau la naïveté hehe
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 19:28

Mieux, un article en français :

Citation :
Aucune basse italienne de talent ne peut ignorer le formidable rôle que Pizzetti donna au théâtre lyrique moderne : le Becket du drame d’Eliot s’incarne tout entier dans une partition qui flirte sans cesse avec le chef-d’œuvre. Son orchestre fuligineux, son recitativo continuel où s’exaltent les débats philosophiques de l’Archevêque, avec lui-même ou avec les tentateurs, le resserrement de son action, tout concourt à faire d’Assassino nella cattedrale la partition lyrique maîtresse de Pizzetti, même si Fedra ou Debora e Jaele sont autant d’œuvres fortes.

Ruggero Raimondi voulait immortaliser le rôle à l’image. Il y parvient au-delà de toute espérance, acteur formidable mais également chanteur consommé. Avouons que seul Hans Hotter – et dans une épuisante traduction allemande – a su exposer les tourments de Becket avec l’intensité et la puissance suggestive qu’y apporte aujourd’hui Raimondi. Les comprimari sont formidables, la mise en espace de D’Onofrio, dans le cadre sépulcral du Duomo de Bari, habile : elle inclut l’orchestre, disposé dans le chœur, montre le public et parvient à intégrer le tout dans une action dramatique continue qui recourt au cinéma. On tient là une alternative moderne aux opéras filmés qui défrayèrent la chronique dans les années soixante-dix. Ce DVD constitue une introduction idéale à une partition maîtresse et toujours assez peu connue en France.

Jean-Charles Hoffelé

Ruggero Raimondi, Paoletta Marrocu, Sonia Zaramella, Luca Casalin, Saverio Fiore, Filippo Bettoschi, Elia Fabbian, Salvatore Cordella, Massimilano Valleggi, Antonio De Gobbi, Istvan Kovacs, Coro ATER, Orchestre Symphonique de la Province de Bari, Piergiorgio Morandi.
Mise en scène : Daniele D’Onofrio (2006) Decca 0743253. Distr. Universal

SOURCE : http://www.concertclassic.com/journal/articles/actualite_20080824_2229.asp


C'est ajouté à ma liste (déja fort longue)
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 19:31

Elvira a écrit:
Guillaume a écrit:
Je voudrais tout de même en savoir plus sur l'oeuvre. Confused

Mais si Ruggero l'a chanté, il est vrai que cela ne peut étre que formidable (il adore Wagner d'ailleurs) I love you

C'est beau la naïveté hehe

Tu savais qu'une Tosca avec Dimitrova, Pavarotti et Wixell était sortie ce mois ci en CD (label Myto) ? C'est sur amazon, au prix de 35,99 € et les commentaires sont trés positifs.

Mais bon, on est HS ici, vu qu'on parle d'un grand chanteur.


pig
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 19:38

Myto ? Oui, tu l'es ! Laughing

je confesse, je rêve que ça sorte en DVD : I have a dream !
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 20:21

Guillaume a écrit:
Pas même son Almaviva chez Marriner ?
Un peu décevant, pas des plus subtils, mais ne t'en prive pas si tu es un inconditionnel (et puis il fait un des plus beaux duos avec Susanna de la discographie). Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 20:26

Guillaume a écrit:
Je voudrais tout de même en savoir plus sur l'oeuvre. Confused

Mais si Ruggero l'a chanté, il est vrai que cela ne peut étre que formidable (il adore Wagner d'ailleurs) I love you
Alors.

L'oeuvre : c'est de la très belle musique, du postromantisme italien à rapprocher de Montemezzi, mais avec plus de recherche musicale, il y de belles bizarreries qui rappellent qu'on se situe à l'époque des décadents viennois.

L'interprétation : Raimondi est un peu âgé vocalement, mais avec l'acoustique de la Basilique de Bari, ça ne pose pas de problème. (Je ne le trouve pas spécialement dans son jeu, cela dit.)
J'aurais tendance à être plus séduit par la version Karajan / Vienne OO / Hotter / Zadek / Stolze etc., qui est d'ailleurs en allemand, parce qu'il y a plus de profondeur dans le son et d'homogénéité dans la distribution, mais enfin...

Le visuel : C'est capté dans la Basilique San Niccolò, avec l'orchestre au niveau du transept et la scène dans le choeur (qui est comme un oeuf, fermé par deux piliers à l'avant et cerné par le déambulatoire), assez étrange, un peu artificiel comme dispositif.

Mais ça faisait près de cinquante ans qu'aucun enregistrement commercial n'avait été présenté !

Pizzetti aimait beaucoup les sujets archaïsants, on lui doit aussi, entre autres, une Phèdre et une Clytemnestre (parmi les trucs dont il reste une trace dans les archives des radios Smile ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 20:27

Il FAUT que je découvre ce compositeur ! Merci David ! I love you cheers
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 20:32

Wolferl a écrit:
Guillaume a écrit:
Pas même son Almaviva chez Marriner ?
Un peu décevant, pas des plus subtils, mais ne t'en prive pas si tu es un inconditionnel (et puis il fait un des plus beaux duos avec Susanna de la discographie). Smile
C'est un Almaviva plus mâle qu'aristocrate, un prédateur plein de morgue, pour moi une des grandes incarnations du rôle. C'est meilleur que la plupart de la concurrence (du moins avant une date récente), à mon avis (y compris que DFD dans les enregistrements où il germanise, comme pour le studio de Böhm).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 22:40

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Je voudrais tout de même en savoir plus sur l'oeuvre. Confused

Mais si Ruggero l'a chanté, il est vrai que cela ne peut étre que formidable (il adore Wagner d'ailleurs) I love you
Alors.

L'oeuvre : c'est de la très belle musique, du postromantisme italien à rapprocher de Montemezzi, mais avec plus de recherche musicale, il y de belles bizarreries qui rappellent qu'on se situe à l'époque des décadents viennois.

L'interprétation : Raimondi est un peu âgé vocalement, mais avec l'acoustique de la Basilique de Bari, ça ne pose pas de problème. (Je ne le trouve pas spécialement dans son jeu, cela dit.)
J'aurais tendance à être plus séduit par la version Karajan / Vienne OO / Hotter / Zadek / Stolze etc., qui est d'ailleurs en allemand, parce qu'il y a plus de profondeur dans le son et d'homogénéité dans la distribution, mais enfin...

Le visuel : C'est capté dans la Basilique San Niccolò, avec l'orchestre au niveau du transept et la scène dans le choeur (qui est comme un oeuf, fermé par deux piliers à l'avant et cerné par le déambulatoire), assez étrange, un peu artificiel comme dispositif.

Mais ça faisait près de cinquante ans qu'aucun enregistrement commercial n'avait été présenté !

Pizzetti aimait beaucoup les sujets archaïsants, on lui doit aussi, entre autres, une Phèdre et une Clytemnestre (parmi les trucs dont il reste une trace dans les archives des radios Smile ).

Donc, tu penses que je devrais aimer (et que je devrais acquérir ce DVD)?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 22:47

Je pense en effet que tu aimeras son Becket (donc le Pizzetti), son Procida et son Almaviva, sans problème. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 22:48

D'accord, je prend tout. Mr. Green (maintenant faut que je trouve le fric)
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 22:55

Euh...ces Noces de Marriner...on les trouve où ? Ce sont des disques Philips en plus. Confused (cf "Label et Politique")

Sur Amazon, rien.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyDim 22 Fév 2009 - 23:00

Ca a été réédité pas trop cher par Decca (à l'époque, c'étaient de loin les coffrets les plus chers du marché pour les intégrales d'opéra de Mozart, l'équivalent de 60€ aujourd'hui, sans compter l'influation...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMar 24 Fév 2009 - 21:40

J'ai trouvé !!!!!

http://www.jpc.de/jpcng/classic/detail/-/art/Wolfgang%20Amadeus%20Mozart%3A%20Die%20Hochzeit%20des%20Figaro/hnum/6442183

cheers
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 12:19

Tiens, à propos, je n'y pensais plus, mais il y a ses Boris, aussi. L'un en italien (c'est... bizarre), l'autre plus tardif en russe avec Rostropovitch. La version en elle-même ne casse pas des briques (Rostro n'est pas vraiment un grand chef), mais Raimondi est vraiment intéressant.

(J'en ai profité pour corriger sévèrement Wikipédia qui racontait absolument n'importe quoi à ce sujet, entre autres : "il a toujours chanté le rôle à l'octave supérieure". Laughing Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:16

Ca se trouve où ? C'est un disque Erato... Confused
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:28

Citation :
(Rostro n'est pas vraiment un grand chef

Alors là, oui !!! Souvenir épouvantable de son guerres et paix. Je n'ai pas dépassé le CD1.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:40

Guerre et Paix, ce n'est pas totalement sa faute : l'ONF fait sa pire prestation discographique de très loin, je pense.
(Mais c'est pas fameux du tout, je suis bien d'accord.)

Guillaume a écrit:
Ca se trouve où ? C'est un disque Erato... Confused
Ca se trouve en extraits chez Apex maintenant. Tu as au moins l'entrée du sacre, le grand air et le duo avec Chouiski (et sans nul doute la mort). Ca te fait déjà une bonne portion du rôle, si tu veux absolument entendre Raimondi tout casser. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:43

Une vieille connaissance en plus :

Citation :
Kenneth Riegel (Shuisky),

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 30
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:45

Citation :
Guerre et Paix, ce n'est pas totalement sa faute : l'ONF fait sa pire prestation discographique de très loin, je pense.
(Mais c'est pas fameux du tout, je suis bien d'accord.)

Et Vishneiakaya....
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:47

Elvira a écrit:
Citation :
Guerre et Paix, ce n'est pas totalement sa faute : l'ONF fait sa pire prestation discographique de très loin, je pense.
(Mais c'est pas fameux du tout, je suis bien d'accord.)

Et Vishneiakaya....

Ah oui terrible en Natacha... Je ne le trouve pas catastrophique sinon cet enregistrement, il y a de très belles choses, mais si c'était à refaire, je ne rachèterais pas cette version je pense.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:51

Elvira a écrit:
Citation :
Guerre et Paix, ce n'est pas totalement sa faute : l'ONF fait sa pire prestation discographique de très loin, je pense.
(Mais c'est pas fameux du tout, je suis bien d'accord.)

Et Vishneiakaya....
Oui, après c'est une question de goût, mais Vishny et Gedda, je ne suis pas très client en plus. Cela dit, même pas besoin d'arriver jusque là pour se rendre compte que quelque chose cloche. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 25 Fév 2009 - 15:53

Guillaume a écrit:
Une vieille connaissance en plus :

Citation :
Kenneth Riegel (Shuisky),

Laughing
J'avais bien dit qu'à part Raimondi... le choeur amateur, l'orchestre sec, la prise de son étriquée, les partenaires, rien n'est impérissable.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 18 Mar 2009 - 22:28

Prochaine acquisition :

Ruggero Raimondi - Page 2 516QSzlXm9L._SL500_AA240_

Avec notamment le Credo de Iago, la Mort de Boris, le Toréador...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 18:52

Alors, reprenons, Cololi :

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, il ne peut pas être baryton-basse, c'est un raccourci commode mais à mon avis inexact.

Il n'y a pas un fil Raimondi pour en parler, par hasard ? Je veux bien détailler un peu plus tard, si tu n'es pas convaincu.

Pendard !

Détaille, détaille je t'en prie ^^.
Moi je m'appuie sur mon écoute à la fois la tessiture et la couleur, ainsi que (c'est p être le plus important) ses dires. Il a déclaré lui-même être plus baryton que basse.
DavidLeMarrec a écrit:
Il faut se méfier des dires, van Dam aussi prétend être baryton-basse. hehe

J'ai effectivement Raimondi dire qu'il était plus baryton que basse, ce qui n'est pas faux, mais ne signifie absolument pas qu'il est baryton-basse. Wink

Je vais essayer de trouver un fil pour en causer.
Alors, j'argumente. Il y a un fil où j'avais proposé une nomenclature des voix de basse.

Mais pour faire simple : un baryton-basse, c'est un baryton, avec un grave développé et une couleur sombre sur toute la tessiture. On peut donc convenir, je crois, que ni van Dam ni Raimondi ne sont des barytons-basses.

Ensuite, Raimondi a effectivement une voix très claire, et a chanté d'authentique rôles de baryton. Mais qui lui réclamaient une certaine tension dans l'aigu, qui n'a jamais été aisant : le centre de gravité de la voix est légèrement plus bas qu'un baryton.

C'est pourquoi je le classerais comme une basse claire, une basse aiguë (ce que j'appelle souvent "basse à la française"). Ca peut monter aussi haut qu'un baryton, mais de façon beaucoup plus verticale, par à-coups, sans que l'ensemble de la tessiture soit toujours haute.

Voilà pour te répondre. Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 19:08

Hum ça parait séduisant comme démonstration.
Sauf que tu pars du postulat : baryton-basse = voix sombre.
P être as tu trop écouté Wagner, pour dire celà Twisted Evil

pour moi baryton basse c'est une voix qui en vocalise va du mi/ré1 au sol3. Un baryton plus central du fa1 au la3 (ou sib3) (en vocalise j'entend ... pas en morceau, car en morceau il exploitera plutôt du la1 ou sol3).
Et des vrais basses qui chantent de vrais rôles de barytons, je n'en connais pas ^^ (Iago, Scarpia, Falstaff ... sont pour baryton, mais tout à fait accessible aux baryton-basse, contrairement à Rigoletto par exemple).

Après il n'a pas la voix pour les rôles de vrais basses : Philippe 2 est l'exemple le plus éloquent.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 19:56

Non, je pars de la définition qu'on en donne, et de ce que l'on rencontre dans les rôles. Cite-moi un rôle de baryton-basse qui soit clair. Confused

Après, évidemment, si tu changes les noms sur les étiquettes, on va tomber d'accord que Raimondi est entre les barytons et les basses, mais disons qu'il est basse barytonnante (donc basse aiguë) et non baryton sombre (donc baryton-basse), ce qui ne revient pas tout à fait au même. Wink

--

On est en train de partir sur un autre sujet, je le crains. Mais tu prends les vocalises comme critère, c'est assez étrange, parce que ça varie très fortement d'une voix à l'autre dans la même catégorie. Ce qui compte, c'est la tessiture, la couleur et donc les rôles abordables.


Citation :
Et des vrais basses qui chantent de vrais rôles de barytons, je n'en connais pas ^^
Si, si. Ramey ou Flagello, par exemple. Justino Díaz, on peut discuter, ce serait plutôt un baryton qui a du grave à mon avis (il faudrait l'avoir entendu en salle pour trancher).
Mais ce sont des phénomènes, on est d'accord. Raimondi est sur une frontière aussi, mais dans l'autre sens : adapté ni à l'un ni à l'autre.

Si tu veux, il y a une différence entre la nature de la voix et le travail qu'on met en oeuvre sur elle. Il est donc tout à fait possible de faire chanter avec une technique de basse (au demeurant très proche de celle de baryton) des rôles plus élevés. C'est le cas de Raimondi (qui peine dans les aigus de Scarpia).

Citation :
(Iago, Scarpia, Falstaff ... sont pour baryton, mais tout à fait accessible aux baryton-basse, contrairement à Rigoletto par exemple).
Non, non, Iago est très aigu, difficile pour les barytons-basses, à moins d'user de la pleine puissance.
Rigoletto, c'est le cantabile et la tessiture qui leur poserait problème, mais à mon sens, c'est finalement tellement central que si on enlève les notes-postiches de la tradition, même une basse peut le chanter. (En beuglant un peu Pietà, signori.)
Ce sont plutôt de vrais barytons lyriques, plus proches de Posa, disons, qui poseraient problème à des barytons-basses. Pour le coup, je n'en vois pas dans la discographie.


Citation :
Après il n'a pas la voix pour les rôles de vrais basses : Philippe 2 est l'exemple le plus éloquent.
C'est ton avis. Ca prouve juste que ce n'est pas une basse verdienne (manque d'épaisseur). Mais les notes sonnent bien chez lui, c'est plutôt pour Fiesco, un peu plus grave, que je le sens mal à l'aise.
Ici aussi, il faudrait l'entendre sur place pour trancher, parce qu'en plus le studio fausse beaucoup de choses et ses témoignages sur le vif sont en général moins convaincants (petite voix apparemment, mais attention aux surprises avec les voix graves).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 20:21

Pour ce qui est de Iago : Raimondi l'a chanté (j'en ai un enregistrement de mauvaise qualité hélas ... car j'aurais aimé avoir mieux surtout entouré par Cura au meilleur de sa forme (97) et Frittoli).
Je ne vois qu'un passage dans Iago qui soit certainement particulièrement difficile pour un baryton-basse : le moment où Iago raconte le rêve supposé de Cassio. Là je dois reconnaître qu'un baryton à l'aise dans l'aigu (un Nucci par exemple) est appréciable.
Celà dit il y a aussi Justino Diaz, baryton-basse, qui a chanté Iago aussi. Et on pourrait citer aussi James Morris, qui pour le coup est particulièrement à l'aise dans le grave (quand il était plus jeune), mais qui n'a je trouve pas la profondeur d'une vraie basse.
Il y a aussi le "cas" DFD, qui était aussi à l'aise dans les rôles pour baryton (Posa, Rigoletto ...) que les rôles pour baryton-basse (en bref les wagnérien).

Ce qui est sur c'est que Raimondi n'a effectivement pas la largeur de voix pour prétendre aux rôles de basses verdienne (Zaccaria, Philippe 2 ...). Contrairement à un Ghiaurov par exemple qui est une authentique basse chantante.
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 21:51

Raimondi est le Philippe II le plus approfondi psychologiquement : le disqualifier d'emblée sur des questions de format alors qu'il a exploré et sondé le personnage plus que Ghiaurov me parait mal venu. Il fait du théâtre, Ghiaurov fait du son.

David et moi pensons que cette enregistrement Giulini est le plus intéressant, le plus théâtral de toute la discographie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 21:55

Si David a un avis il le donnera lui même siffle . Raimondi est certes un beau Filippo II Mais il y a des basses qui le surpassent dans ce même rôle. Toi tu disqualifies tous ceux qui ont chanté ou chantent Filippo à commencer par Ghiaurov qui est un excellent Verdien (entre autres).
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:01

Juste une question : as tu écouté le studio de Giulini 1970 ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:18

Guillaume a écrit:
Il fait du théâtre, Ghiaurov fait du son.

C'est un peu réducteur ça et très personnel. Pour ma part, je trouve Raimondi en Philippe II extrêmement neutre, pour ne pas dire plus.

J'entends chez Ghiaurov une grande introspection. Le monologue de Philippe II ne demande pas systématiquement d'emphase, un roi se parle à lui-même, ce n'est pas Rigoletto qui jette sa haine à tous les courtisans...

On pourrait également parler de Christoff et Siepi, autrement plus intéressant dans le rôle que Raimondi.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:23

Sans oublier F.Furlanetto (il y a aussi Giovanni mais je ne suis pas certaine qu'il chante Filippo II) qui reçoit régulièrement ds éloges pour son ingterprétation, n'en déplaise à un certain lapin hehe siffle
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:28

Richard a écrit:
Siepi


Siepi est formidable dans le rôle, c'est une vraie basse verdienne et son interprétation du monologue est très touchante. Je ne connais pas bien Christoff dans le rôle. Parmi les chanteurs actuels du rôle, j'aime beaucoup Pape et j'aime bien Furlanetto.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:48

Citation :
Sans oublier F.Furlanetto (il y a aussi Giovanni mais je ne suis pas certaine qu'il chante Filippo II) qui reçoit régulièrement ds éloges pour son ingterprétation, n'en déplaise à un certain lapin hehe siffle

Tu n'as pas répondu à ma question. keuf

Citation :
J'entends chez Ghiaurov une grande introspection. Le monologue de Philippe II ne demande pas systématiquement d'emphase, un roi se parle à lui-même, ce n'est pas Rigoletto qui jette sa haine à tous les courtisans...

J'entends chez Ghiaurov une grosse voix, quand elle n'est pas complètement recouverte par l'orchestre de Karajan. (cf mon blog)

Raimondi est trop souvent critiqué en Filippo, alors que Ghiaurov c'est "le meilleur, etc..." surtout dans le studio de Solti qui est "le meilleur" (comme tous les studios DECCA) Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:49

Parce que toi tu réponds systématiquement, peut-être What the fuck ?!? ? Et en plus tu recommences à faire ta victime, ce qui est assez pénible.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:52

Tu n'as toujours pas répondu à ma question. As tu écouté le studio de Giulini 1970 ? keuf
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:54

Je ne te répondrai pas parce que tu fais une fixette assez saoulante. carton rouge fesse
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:56

Donc tu n'as rien à faire sur ce fil si c'est pour me chercher des noises et la fixette j'ai l'impression que c'est toi qui la fait sur moi.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:56

calbo a écrit:
Je ne te répondrai pas parce que tu fais une fixette assez saoulante. carton rouge fesse

stp Calbo, reponds lui et il te lâchera.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 22:59

aurele a écrit:
calbo a écrit:
Je ne te répondrai pas parce que tu fais une fixette assez saoulante. carton rouge fesse

stp Calbo, reponds lui et il te lâchera.

Si je n'ai pas envie de répondre je ne répondrai pas.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23443
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 23:01

calbo a écrit:
Si je n'ai pas envie de répondre je ne répondrai pas.

Ok, je n'insiste pas.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 23:06

Je réecoute en ce moment l'Inquisiteur mystérieux, monstrueux de Raimondi et je le trouve totalement inégalable (peut être Foiani aussi qui est intéressant et monolithique), comme en Philippe.


(je vois déja les armées de glottophiles me dire que ce n'est pas le format Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92188
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyMer 15 Avr 2009 - 23:40

Cololi a écrit:
Pour ce qui est de Iago : Raimondi l'a chanté (j'en ai un enregistrement de mauvaise qualité hélas ... car j'aurais aimé avoir mieux surtout entouré par Cura au meilleur de sa forme (97) et Frittoli).
Je ne vois qu'un passage dans Iago qui soit certainement particulièrement difficile pour un baryton-basse : le moment où Iago raconte le rêve supposé de Cassio. Là je dois reconnaître qu'un baryton à l'aise dans l'aigu (un Nucci par exemple) est appréciable.
Le toast aussi est sévère ! Et le Credo a ses moments...

Dans ce rôle, de toute façon, je préfère les barytons clairs et insidieux (Guelfi junior ou DFD).


Citation :
Celà dit il y a aussi Justino Diaz, baryton-basse, qui a chanté Iago aussi.
Ca ne compte pas, parce qu'il a tout chanté, aussi bien les grands barytons que les basses profondes (Marcel !). [Et tout mal, à mon avis, mais c'est une autre histoire... Mr. Green ]

Citation :
Et on pourrait citer aussi James Morris, qui pour le coup est particulièrement à l'aise dans le grave (quand il était plus jeune), mais qui n'a je trouve pas la profondeur d'une vraie basse.
Oui, puisque c'est un baryton-basse typique. Smile


Citation :
Il y a aussi le "cas" DFD, qui était aussi à l'aise dans les rôles pour baryton (Posa, Rigoletto ...) que les rôles pour baryton-basse (en bref les wagnérien).
Il n'y était pas à l'aise, le studio l'a beaucoup aidé. Et même en studio, son Hollandais est un peu à la peine. Après, c'est un phénomène d'intelligence, donc en Wotan et en Sachs, il est stupéfiant, bien sûr.


Citation :
Ce qui est sur c'est que Raimondi n'a effectivement pas la largeur de voix pour prétendre aux rôles de basses verdienne (Zaccaria, Philippe 2 ...). Contrairement à un Ghiaurov par exemple qui est une authentique basse chantante.
Oui, c'est ça, il lui manque la noirceur et peut-être l'impact (à vérifier en salle). Ghiaurov tire même sur la basse noble, vu la noirceur (et l'aigu pas franchement aisé), sans parler de la cavata extraordinaire qu'on lui prêtait.
Je n'aime pas du tout le Philippe de Ghiaurov (et encore moins son Zaccaria terrifiant), mais jeune, parce qu'avec Karajan, il a beaucoup appris sur les scènes et il livre quelque chose d'encore plus détaillé que Raimondi. Evidemment, l'impression d'ensemble est moins magnétique, mais tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31893
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 EmptyJeu 16 Avr 2009 - 8:57

DavidLeMarrec a écrit:

Le toast aussi est sévère ! Et le Credo a ses moments...

Dans ce rôle, de toute façon, je préfère les barytons clairs et insidieux (Guelfi junior ou DFD).

Tu as raison en fait, pour avoir chanter ces 2 passages, je dois dire que je me suis dit : oulà ça fait bien haut pour un baryton ^^.

Citation :

Il n'y était pas à l'aise, le studio l'a beaucoup aidé. Et même en studio, son Hollandais est un peu à la peine. Après, c'est un phénomène d'intelligence, donc en Wotan et en Sachs, il est stupéfiant, bien sûr.

J'ai toujours entendu du mal concernant son Wotan ... mais je n'ai jamais étais d'accord avec ces critiques.
Mais il fait un beau Gunther ou Kurwenal.

Citation :
Citation :
Ce qui est sur c'est que Raimondi n'a effectivement pas la largeur de voix pour prétendre aux rôles de basses verdienne (Zaccaria, Philippe 2 ...). Contrairement à un Ghiaurov par exemple qui est une authentique basse chantante.
Oui, c'est ça, il lui manque la noirceur et peut-être l'impact (à vérifier en salle). Ghiaurov tire même sur la basse noble, vu la noirceur (et l'aigu pas franchement aisé), sans parler de la cavata extraordinaire qu'on lui prêtait.
Je n'aime pas du tout le Philippe de Ghiaurov (et encore moins son Zaccaria terrifiant), mais jeune, parce qu'avec Karajan, il a beaucoup appris sur les scènes et il livre quelque chose d'encore plus détaillé que Raimondi. Evidemment, l'impression d'ensemble est moins magnétique, mais tout de même.

J'aime bien le Philippe 2 de Raimondi ... et même celui de van Dam, (malgré son manque cruel de grave, c'est d'ailleurs chez ce dernier que j'ai trouvé l'incarnation la plus fouillée). A côté de ça Ghiaurov j'aime son Philippe 2 pour sa voix ... uniquement ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




Ruggero Raimondi - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Ruggero Raimondi   Ruggero Raimondi - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ruggero Raimondi
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: