Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

 

 Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta

Aller en bas 
+5
Rameau
calbo
Percy Bysshe
DavidLeMarrec
Wolferl
9 participants
AuteurMessage
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyDim 11 Avr 2010 - 21:38

Je crée le fil alors que la dernière vient d'être donnée...


Très beau spectacle, mon premier ballet et j'en sors ravi !
Very Happy

D'ailleurs, le public de ballet est spécial, bien différent de celui de l'opéra... En effet, il a la caractéristique de se foutre complètement de la musique. Ça ne parle que du chorégraphe, ça n'applaudit que les danseurs, et surtout ça fait un de ces bruits !
Je veux bien que les poulaillers pour pauvres au fond du parterre soit des ramassis à néophytes et autres énergumènes dénués de tout sens commun, mais à ce point là c'est quand même significatif des attentes d'une grande partie du public. Entre celui qui chuchote, celle qui se mouche, la fétichiste des fermetures éclair et la connasse aux bracelets, je crois qu'on les a tous fait !
Le compositeur ne pointe pas le bout de son nez, même un soir de dernière, et lorsque la chef veut faire se lever l'orchestre, elle réalise que plus de la moitié est déjà parti. Aujourd'hui la musique faisait figure de tiède accompagnatrice.

Et tout ça est fort injuste, parce que l'oeuvre de Mantovani valait, comme je m'y attendais, vraiment le détour. C'est un langage assez séduisant qui me fait un peu penser à du post-Dutilleux, en plus coloré et avec peut être plus d'effets de timbres etc.
L'utilisation de la guitare électrique en soliste, pour représenter certaines interventions de Siddharta, était intéressante, malheureusement l'instrument est tellement connoté, tellement associé à la pop et à la tonalité en général que ça faisait un drôle d'effet. Voulu, sans doute pas, car on entendait dans la salle les gens ricaner à chaque fois, comme s'ils s'attendaient à voir la chose partir en concert de rock.
Ici, il y avait quelques longueurs (passée une heure) mais ça se renouvelait tout de même pas mal, on pouvait même saisir des retours de thèmes ou bien d'ambiances déjà utilisées. Sans doute aussi un manque de tension continue. Je garde en mémoire quelques passages extrêmement beaux.

Mais le plus impressionnant, pour moi, c'était la cohésion folle entre cette musique, la chorégraphie et surtout la scénographie. Les tableaux s'enchainaient parfaitement, avec toujours des contrastes subtils de couleurs, de composition, et toujours lié au caractère et aux textures de l'orchestre. Des choses magnifiques, ces danseuses comme habillées d'une vapeur légère aux tons modulants selon les jeux de lumière, qui s'envolent délicatement, tournoient et retombent aux rythmes d'une musique suave... Ces corps déconstruits, ces mouvements d'une fluidité incroyable... Bref, un spectacle total.

J'aurais aimé le revoir, et pour le gens que ça intéresse il me semble qu'il a été filmé, ce sera donc certainement trouvable...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyDim 11 Avr 2010 - 21:40

Merci pour le compte-rendu, Wolferlchen ! cheers

Oui, moi ça m'intéressait vivement, mais j'avais déjà fait ma séance Mantovani avec son chef-d'oeuvre, Le Sette Chiese, et je craignais un peu que cette musique, sur plus d'une demi-heure, demande trop de concentration.

Si c'est filmé, parfait, je m'en délecterai en tranches. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe


Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyDim 11 Avr 2010 - 21:46

J'en entends beaucoup parler de ce Mantovani, et d'après les témoignages que j'ai pu recueillir, il a tout pour me plaire! Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyDim 11 Avr 2010 - 21:55

Pour rappel Mantovani a été primé aux victoires de la musique classique l'an dernier. Par contre je ne me souviens plus du titre de l'oeuvre pour laquelle il a été récompensé.

https://classik.forumactif.com/general-f1/bruno-mantovani-t3111.htm?highlight=bruno+mantovani
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 10:48

Wolferl a écrit:
...
D'ailleurs, le public de ballet est spécial, bien différent de celui de l'opéra... En effet, il a la caractéristique de se foutre complètement de la musique. Ça ne parle que du chorégraphe, ça n'applaudit que les danseurs, et surtout ça fait un de ces bruits !
...
C'est absolument vrai, ce que tu dis. Du reste, j'ai des amis qui sont allés à ce spectacle et j'ai pu constater, après coup, qu'ils n'avaient manifesté aucun intérêt pour la musique. Je ne suis pas loin de penser que l'opéra aurait eu autant de spectateurs en mettant un CD en lieu et place de l'orchestre...
Je ne regrette pas finalement de ne pas avoir pu y aller, même si j'apprécie, par ailleurs, la musique de Bruno Mantovani.
En tout cas, merci d'avoir bien voulu nous avoir restitués tes impressions !
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque



Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 12:16

J'étais à la même représentation... Il ne faut pas exagérer sur le public du ballet, il n'est pas tellement plus mal élevé que celui des concerts symphoniques ou de l'opéra. Maintenant, c'est sûr que la musique n'est pas son centre d'intérêt principal, mais il a des excuses vu ce qu'il subit parfois (la musique de Marc-Olivier Dupin pour les Enfants du Paradis reste pour moi un durable traumatisme...).
A part ça, le ballet est très joli, complètement creux mais très joli, à quelques exceptions. Musicalement, c'est en effet du Mantovani, c'est-à-dire de la musique de premier de la classe plein de bonnes intentions. Joli aussi.
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Utnapištim
Mélomane chevronné
Utnapištim


Nombre de messages : 3330
Age : 58
Localisation : Le vendredi soir à Pleyel.
Date d'inscription : 13/09/2009

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 13:27

Rameau a écrit:
J'étais à la même représentation... Il ne faut pas exagérer sur le public du ballet, il n'est pas tellement plus mal élevé que celui des concerts symphoniques ou de l'opéra. Maintenant, c'est sûr que la musique n'est pas son centre d'intérêt principal, mais il a des excuses vu ce qu'il subit parfois (la musique de Marc-Olivier Dupin pour les Enfants du Paradis reste pour moi un durable traumatisme...).
A part ça, le ballet est très joli, complètement creux mais très joli, à quelques exceptions. Musicalement, c'est en effet du Mantovani, c'est-à-dire de la musique de premier de la classe plein de bonnes intentions. Joli aussi.

Qu'il est méchant ! Twisted Evil

Enfin il y a bien pire que Montovani. Du coup ça me donne envie d'y aller !
Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 13:31

Mantovani mon petit siffle
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 20:26

Rameau a écrit:
A part ça, le ballet est très joli, complètement creux mais très joli, à quelques exceptions.

C'est du Preljocaj, quoi. Un faiseur, une fausse valeur que l'on voit partout depuis plus de dix ans, fêtée, louée, et qui ne vaut pas grand-chose, flattant le goût commun, n'ayant rien à dire, qui compose des spectacles jolis et creux, qui ne dérangent pas, et parfois suffisamment habile pour faire croire au public qu'il a vu de l'audace. Ma dernière tentative il y a deux ans à l'Opéra de Paris, trois pièces dont la qualité allait decrescendo, la première, sublime, d'Emmanuel Gat, une autre très belle de Nacho Duato mais sans que ce soit inoubliable, et enfin une pièce tellement creuse et racoleuse de Preljocaj que c'en était gênant.
Je ne connais pas la musique de Mantovani, mais le fait même qu'il ait travaillé avec ce chorégraphe institutionnel sans épaisseur est assez mauvais signe.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 20:57

Hippolyte a écrit:
Je ne connais pas la musique de Mantovani, mais le fait même qu'il ait travaillé avec ce chorégraphe institutionnel sans épaisseur est assez mauvais signe.

Hippolyte a écrit:
Je ne connais pas la musique de Strauss, mais le fait même qu'il ait travaillé avec ce phililogue institutionnel sans épaisseur qu'était Gregor est assez mauvais signe.

Hippolyte a écrit:
Je ne connais pas la musique de Mozart, mais le fait même qu'il ait travaillé avec ce philosophe de bazar sans épaisseur qu'était Schickaneder est assez mauvais signe.

Hippolyte a écrit:
Je ne connais pas la musique de Rebel, mais le fait même qu'il ait travaillé avec cet aventurier sans expérience qu'était Guichard est assez mauvais signe.

Je me sens une âme de Warhol ce soir. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume


Nombre de messages : 17530
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 21:29

Je ne connais pas la musique de Wagner, mais le fait qu'il ait travaillé avec cette auteur raté sans épaisseur qu'était Wagner est assez mauvais signe.

Je ne connais pas la musique de Meyerbeer, mais le fait qu'il ait travaillé avec ce librettiste institutionnel sans épaisseur qu'était Scribe est assez mauvais signe.
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel


Nombre de messages : 1512
Age : 35
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 21:49

Parmi ces six acceptions, cocher l'intrus...
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 21:57

ok, moquez-vous ! Bande de coquins ! Very Happy Va pour Mantovani, j'irai l'écouter l'an prochain et je suis prêt à l'encenser !

Mais mon post parlait avant tout de la supercherie Preljocaj ! Avez-vous déjà vu ses spectacles ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 22:11

Ton propos sur Preljocaj n'est pas mon affaire quand tu égratignes au passage l'un des très grands compositeurs vivants. Pour être tout à fait clair, Le Sette Chiese, c'est pour moi la plus belle pièce pour ensemble / orchestre depuis 1950. (J'ajouterais quand même quelques Takemitsu pour faire bonne mesure.)

D'autant qu'ils ne se sont pas forcément choisis ! En tout cas le compositeur, si on lui propose une commande à Bastille, ce pourrait être dans un ballet de Belzébuth, je ne vois pas pourquoi il dirait non.

Bref, c'est de la moquerie, mais de la moquerie sérieuse. batman
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 22:18

DavidLeMarrec a écrit:
Ton propos sur Preljocaj n'est pas mon affaire quand tu égratignes au passage l'un des très grands compositeurs vivants. Pour être tout à fait clair, Le Sette Chiese, c'est pour moi la plus belle pièce pour ensemble / orchestre depuis 1950. (J'ajouterais quand même quelques Takemitsu pour faire bonne mesure.)

D'autant qu'ils ne se sont pas forcément choisis ! En tout cas le compositeur, si on lui propose une commande à Bastille, ce pourrait être dans un ballet de Belzébuth, je ne vois pas pourquoi il dirait non.

Bref, c'est de la moquerie, mais de la moquerie sérieuse. batman

Pffff. J'ai dit : ok, ça veut dire que j'ai compris et en effet tu as amplement raison.
Je redis que mon propos (outre cette dérive idiote sur Mantovani, que je regrette (je souligne et j'italique cette fois) !) concernait Preljocaj, et je regrette que tu n'en fasses pas ton affaire car c'est la mienne à cet instant et la seule.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 22:21

Hippolyte a écrit:
(outre cette dérive idiote sur Mantovani, que je regrette
Eh bien vioilà, ça va tout de suite mieux quand c'est dit clairement. fleurs

(La prochaine fois tu taperas plutôt sur Neuwirth, personne ne viendra te déranger. Mr. Green )

Citation :
et je regrette que tu n'en fasses pas ton affaire car c'est la mienne à cet instant et la seule.
Eh bien, n'ayant pas eu le bonheur de voir ce Siddhârta, je me garderai bien d'en dire du mal, d'autant que le principe (exposé sur France Culture vendredi dernier ou précédent) était assez séduisant (malgré les raccourcis bouddhiques).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel


Nombre de messages : 1512
Age : 35
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 22:25

Hippolyte a écrit:
ok, moquez-vous ! Bande de coquins ! Very Happy Va pour Mantovani, j'irai l'écouter l'an prochain et je suis prêt à l'encenser !

Mais mon post parlait avant tout de la supercherie Preljocaj ! Avez-vous déjà vu ses spectacles ?

Sur ce spectacle, c'est sûr que ce n'est pas fascinant côté chorégraphie... Mais les danseurs (Le Riche en Siddharta) et la musique étaient très bons!!
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 22:38

DavidLeMarrec a écrit:
D'autant qu'ils ne se sont pas forcément choisis ! En tout cas le compositeur, si on lui propose une commande à Bastille, ce pourrait être dans un ballet de Belzébuth, je ne vois pas pourquoi il dirait non.

Tu as raison, le problème vient bien de la direction du ballet et a priori non du compositeur.
La programmation du Ballet est, sauf rares exceptions, révélatrice de cette médiocrité.

Moander a écrit:
Sur ce spectacle, c'est sûr que ce n'est pas fascinant côté chorégraphie... Mais les danseurs (Le Riche en Siddharta) et la musique étaient très bons!!

Oui, le corps de ballet est excellent, même souvent dans le répertoire contemporain, malgré certaines raideurs. J'engage ceux qui ne l'auraient jamais vu à aller voir la saison prochaine Le Sacre du printemps par Pina Bausch à Garnier.
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 22:55

DavidLeMarrec a écrit:
Hippolyte a écrit:
(outre cette dérive idiote sur Mantovani, que je regrette
Eh bien vioilà, ça va tout de suite mieux quand c'est dit clairement. fleurs

(La prochaine fois tu taperas plutôt sur Neuwirth, personne ne viendra te déranger. Mr. Green )

Je ne connais pas Neuwirth, donc ça ne risque pas. D'autant que je ne cherchais pas à juger la musique de Mantovani, que je ne connais pas, mais le fait qu'il travaille avec Preljocaj : rien ne dit que Mantovani n'est pas béat d'admiration devant Preljocaj. Ce qui ne remettrait certes pas en cause la qualité de sa musique, mais révèlerait une grande faiblesse de son jugement. Alors commande institutionnelle de circonstance ou véritable rencontre, le doute demeure.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94327
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 23:00

Et alors, ça prouverait quoi ? Smile Le nombre de gens qui aiment Norman ou Corelli et qui ont bon goût par ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyLun 12 Avr 2010 - 23:20

DavidLeMarrec a écrit:
Et alors, ça prouverait quoi ? Le nombre de gens qui aiment Norman ou Corelli et qui ont bon goût par ailleurs...

Quel vilain procédé ! Razz
Non c'est plus grave que ça. Ce serait résumer la chose à une affaire de goût, ou plutôt une affaire d'option esthétique. Or, là, on est au-delà, on est dans la supercherie intellectuelle, la soupe et le vide organisés et érigés en références artistiques. Quel que soit mon amour pour Del Monaco, jamais je ne dirais une chose pareille ! Ni même de Joan Sutherland ou de Montserrat ou d'aucun de ces grands chanteurs. On serait en revanche peut-être plus proche d'un Bocelli : des atouts, de l'astuce, mais aucune ampleur et rien à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyMar 13 Avr 2010 - 20:18

Rameau a écrit:
A part ça, le ballet est très joli, complètement creux mais très joli
Boh, comme du ballet, quoi !

Comme je ne suis pas très amateur du genre, ça ne m'a pas étonné plus que ça... Oui, il y avait un propos narratif que je n'ai pas du tout suivi, mais peut m'importait, j'attendais que ce soit beau et ça l'était.

Après, s''il existe de la danse belle et intelligente (un peu de mal à imaginer), je suis preneur ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte


Nombre de messages : 3084
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyMar 13 Avr 2010 - 20:41

Wolferl a écrit:
Après, s''il existe de la danse belle et intelligente (un peu de mal à imaginer), je suis preneur ! Very Happy

Eh bien tu imagines très mal et tu as du boulot ! Smile En effet, Preljocaj est un mauvais exemple de ce que peut être la danse contemporaine et de la révolution intellectuelle et artistique qui s'est produite après-guerre aux Etats-Unis, puis dans les années 80 en France, avec des chorégraphes géniaux comme Merce Cunningham, Lucinda Childs, Alvin Ailey, Pina Bausch, Dominique Bagouet, Mats Ek, Jiri Kylian, etc.

Ces jours-ci, on donne un spectacle de Lucinda Childs à Paris, et l'an prochain le Sacre du printemps, oeuvre majeure de Pina Bausch, sera donné à Garnier.

Evidemment il y a aussi des chorégraphes et des spectacles indigents (les derniers spectacles de Pina Bausch n'étaient pas brillants par exemple), mais il faut faire son chemin dans tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque



Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyMar 13 Avr 2010 - 21:16

Wolferl a écrit:
j'attendais que ce soit beau et ça l'était.
J'ai pas dit beau, j'ai dit joli Mr.Red.

Citation :
Après, s''il existe de la danse belle et intelligente (un peu de mal à imaginer), je suis preneur ! Very Happy
Là, tout à coup, les milliers de ballettomanes qui lisent ce forum ont eu une attaque pale . Bien sûr qu'il y a dans cet art des oeuvres belles et intelligentes! Evidemment, on ne peut que conseiller l'inoubliable Sacre du Printemps de Pina Bausch redonné l'an prochain à Garnier, mais la danse est un art majeur tout autant que la musique (si, parfaitement), dans le classique comme dans le contemporain. Après, évidemment, il faut accepter de laisser ses préjugés au vestiaire...
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 31
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyMar 13 Avr 2010 - 21:44

Ce n'est pas une histoire de préjugés, simplement de sensibilité : c'est quelque chose qui me touche très peu, comme je l'ai déjà dit.
Le reste, c'était un peu de la provoc'. hehe

Mais, plus sérieusement, si la danse peut être expressive, raffinée, sophistiquée, si elle est un art, à n'en pas douter, est-ce qu'on peut dire qu'elle est intelligente (dans son rendu visuel, j'entends, pas dans sa conception qui fait évidemment appel à l'intellect) ?
Je pose cette question sans arrière-pensée ni connotation négative, vraiment. Smile
Revenir en haut Aller en bas
T-A-M de Glédel
Mélomaniaque
T-A-M de Glédel


Nombre de messages : 1512
Age : 35
Localisation : Vincennes
Date d'inscription : 11/08/2007

Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta EmptyMer 14 Avr 2010 - 13:09

À propos ignominieux, solution ignominieuse.
Je vais contacter Mitterrand et Hortefeux : tu viens de perdre la nationalité française...

Remarque : Après Preljocaj, c'est sûr que ce n'est pas un maître de ballet au niveau de Serge Lifar ou Béjart ou Bagouet!!
Personnellement, je n'ai pas aimé ce que j'ai vu de Cunningham... La musique est vraiment là pour décorer!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty
MessageSujet: Re: Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta   Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bastille - Mantovani/Prejlocaj, Siddharta
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tosca - Bastille - Avril 2011
» RF - Mahler 4, Mantovani- ONF/Macelaru - 20/01/2022
» Akhmatova de B.Mantovani - ONP 04/2011 - Création mondiale
» Concert Schoenberg-Mantovani/Eötvös salle Pleyel 6/11/10
» Radio France - Carte blanche Mantovani - mai 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: