Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -83%
Hub USB LAB.C – Chargeur USB universel 5 portes
Voir le deal
4.99 €

 

 Béla Bartòk (1881-1945)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 13 Aoû 2007 - 17:21

PJF a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:


Pour Le Château de BB, il faut juste savoir que c'est très peu "vocal". Quasiment une symphonie avec récitants.

Non, quand même ! Il y a de nombreux passages d'un lyrisme intense. Par exemple "Oh ! virágok ! Oh ! illatos kert ! " (Oh !, des fleurs ! Oh, jardin parfumé !", et la suite.
L'écriture reste tout de même dans la zone de la voix parlée, pas de quoi gêner démesurément quelqu'un qui trouve Verdi ou Richard Strauss artificiels. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guigui
Mélomaniaque
Guigui

Nombre de messages : 896
Age : 41
Date d'inscription : 30/10/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 13 Aoû 2007 - 17:34

Morloch a écrit:
Je trouve que la sonate n°1 pour piano et violon est une oeuvre idéale pour entrer dans Bartok : lyrique, percussive et variée.

Personnellement ce sont les deux sonates pour violon et piano que je trouve beaucoup plus difficiles d'accès que les 6 quatuors.
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 13 Aoû 2007 - 17:43

Ah ? Bon, je devrais peut-être retirer ma recommendation, comme tout le monde à l'air d'accord Confused

Sinon, la musique pour cordes, percussion et celesta est séduisante, elle a servi de bande son dans le Shining de Kubrick.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 13 Aoû 2007 - 17:57

DavidLeMarrec a écrit:
A mon avis, ses quatuors sont ses oeuvres les plus difficiles d'accès. Je connais d'ailleurs très peu de monde qui écoute ça régulièrement...

Pas étonnant qu'ensuite le concerto pour orchestre semble de la musiquette pour endormir les bébés. Very Happy

Si si, moi!! Very Happy et toujours avec un réel plaisir!

D'ailleurs, personnellement, ses quatuors ne m'ont jamais paru difficile d'accès... tutut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 13 Aoû 2007 - 18:01

Rubato a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
A mon avis, ses quatuors sont ses oeuvres les plus difficiles d'accès. Je connais d'ailleurs très peu de monde qui écoute ça régulièrement...

Pas étonnant qu'ensuite le concerto pour orchestre semble de la musiquette pour endormir les bébés. Very Happy

Si si, moi!! Very Happy et toujours avec un réel plaisir!

D'ailleurs, personnellement, ses quatuors ne m'ont jamais paru difficile d'accès... tutut
En même temps, tu crois vraiment que quelqu'un qui écoute Thora, Šarka et Heliane peut passer pour normal ? Laughing

Alors, cher Rubato, n'essayez pas de faire passer vos goûts pour l'universel. siffle
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 13 Aoû 2007 - 18:05

hehe hehe thumleft
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMar 14 Aoû 2007 - 15:28

Rubato a écrit:


D'ailleurs, personnellement, ses quatuors ne m'ont jamais paru difficile d'accès... tutut

Moi non plus ! Le troisième est peut-être d'un abord un peu plus difficile. Mais on a entendu des dissonnances bien "pires" chez des compositeurs plus récents !

A mon sens, les quatuors de Bartok sont parmi les grands chefs d'oeuvre de la musique du 20e siècle. Et même si la "saveur" Bartok est toujours présente, chacun d'eux est profondément original.
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMar 14 Aoû 2007 - 21:31

PJF a écrit:
Rubato a écrit:


D'ailleurs, personnellement, ses quatuors ne m'ont jamais paru difficile d'accès... tutut

Moi non plus ! Le troisième est peut-être d'un abord un peu plus difficile. Mais on a entendu des dissonnances bien "pires" chez des compositeurs plus récents !

A mon sens, les quatuors de Bartok sont parmi les grands chefs d'oeuvre de la musique du 20e siècle. Et même si la "saveur" Bartok est toujours présente, chacun d'eux est profondément original.
Je crois bien en tout cas que c'est ce que je préfère de Bartok, tu as raison de souligner l' importance de ces oeuvres.
Je crois les avoir vu récemment pour 10 euros dans des coffrets promotion avec les Juiliard à la CANF: une affaire !
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 13:58

PJF a écrit:
Rubato a écrit:


D'ailleurs, personnellement, ses quatuors ne m'ont jamais paru difficile d'accès... tutut

Moi non plus ! Le troisième est peut-être d'un abord un peu plus difficile. Mais on a entendu des dissonnances bien "pires" chez des compositeurs plus récents !
A mon sens, les quatuors de Bartok sont parmi les grands chefs d'oeuvre de la musique du 20e siècle. Et même si la "saveur" Bartok est toujours présente, chacun d'eux est profondément original.

D'accord avec toi mais, malgré cela, les quatuors de Bartók, j'ai encore beaucoup de mal à les apprécier.

Je me faisais la même réflexion (celle que j'ai mise en gras dans ton message) quand j'ai découvert Ligeti. On a chez lui des dissonnances très fortes peut-être même plus extrêmes que chez Bartók mais là, ça ne me dérange pas. En essayant d'analyser un peu pourquoi je ressentais cela, il m'a semblé que chez Ligeti, les dissonnances sont souvent tenues pendant de longues durées. Le résultat c'est que mon oreille fini par les apprivoiser en quelque sorte, aussi fortes qu'elles puissent être. A la longue, je trouve même que ces "frottements" produisent des phénomènes assez intéressants du point de vue de la perception. Alors que chez Bartók, j'ai l'impression que les dissonnances viennent d'une façon à la fois très brusque et répétée. Mon oreille n'a pas le temps de s'y habituer. C'est un peu comme une tension permanente. Pour faire simple, avec le premier, j'ai l'occasion de "dompter" les dissonnances et de les examiner quand avec le second, je croule sous un barrage de "coups".

Mais bon, c'est mon explication. Elle vaut ce qu'elle vaut.


Dernière édition par Cello le Mer 5 Nov 2008 - 9:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 14:54

Ton explication me semble assez juste.

Ceci dit, le 2è quatuor de Ligeti, qu'est-ce que c'est chiant... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 15:19

Xavier a écrit:


Ceci dit, le 2è quatuor de Ligeti, qu'est-ce que c'est chiant... Laughing

Et dire que j'ai aussi failli aborder ce compositeur par ses quatuors à cordes. J'ai finalement bien fait de commencer par ses oeuvres pour orchestre...

Pourtant, j'aime beaucoup les quatuors à cordes en général. C'est une des formes que j'apprécie le plus. Mais, en même temps, ce n'est peut-être pas celle qui se prête le plus à la découverte de nouveaux compositeurs. Peut-être vaut-il mieux déjà connaître un compositeur avant d'aborder ses quatuors à cordes... En tout cas, chaque fois que j'ai commencé par cela, je n'ai pas aimé. Au contraire, quand je découvre les quatuors à cordes d'un compositeur que je connais, je les apprécie quasiment toujours énormément (Beethoven, Mendelssohn, Brahms, Debussy, Chostakovitch, Dutilleux...)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 16 Aoû 2007 - 15:21

Cello a écrit:
Xavier a écrit:


Ceci dit, le 2è quatuor de Ligeti, qu'est-ce que c'est chiant... Laughing

Et dire que j'ai aussi failli aborder ce compositeur par ses quatuors à cordes. J'ai finalement bien fait de commencer par ses oeuvres pour orchestre...

Ceci dit, le premier, c'est autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyVen 17 Aoû 2007 - 0:31

Cello a écrit:
PJF a écrit:
Rubato a écrit:


D'ailleurs, personnellement, ses quatuors ne m'ont jamais paru difficile d'accès... tutut

Moi non plus ! Le troisième est peut-être d'un abord un peu plus difficile. Mais on a entendu des dissonnances bien "pires" chez des compositeurs plus récents !
A mon sens, les quatuors de Bartok sont parmi les grands chefs d'oeuvre de la musique du 20e siècle. Et même si la "saveur" Bartok est toujours présente, chacun d'eux est profondément original.

D'accord avec toi mais, malgré cela, les quatuors de Bartók, j'ai encore beaucoup de mal à les apprécier.

Je me faisais la même réflexion (celle que j'ai mise en gras dans ton message) quand j'ai découvert Ligeti. On a chez lui des dissonnances très fortes peut-être même plus extrèmes que chez Bartók mais là, ça ne me dérange pas. En essayant d'analyser un peu pourquoi je ressentais cela, il m'a semblé que chez Ligeti, les dissonnances sont souvent tenues pendant de longues durées. Le résultat c'est que mon oreille fini par les apprivoiser en quelque sorte, aussi fortes qu'elles puissent être. A la longue, je trouvais même que ces "frottements" produisaient des phénomènes assez intéressants du point de vue de la perception. Alors que chez Bartók, j'ai l'impression que les dissonnances viennent d'une façon à la fois très brusque et répétée. Mon oreille n'a pas le temps de s'y habituer. C'est un peu comme une tension permanente. Pour faire simple, avec le premier, j'ai l'occasion de "dompter" les dissonnances et de les examiner avec le second, je croule sous un barrage de "coups".

Mais bon, c'est mon explication. Elle vaut ce qu'elle vaut.
C'est amusant, j'ai eu pendant longtemps exactement la même difficulté. J'ai apprivoisé Debussy et Prokofiev après Boulez et Lachenmann, pour les mêmes raisons : on est à la frontière entre deux langages, on se rattache à la tonalité, mais vainement, car on est bousculé de tout côté, c'en est même physiquement éprouvant.

Et c'est particulièrement le cas chez Bartók, oui.

De toute façon, le meilleur quatuor de Bartók, c'est le Premier de Ligeti. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyVen 17 Aoû 2007 - 11:48

DavidLeMarrec a écrit:


De toute façon, le meilleur quatuor de Bartók, c'est le Premier de Ligeti. Very Happy

Bien sûr, c'est de l'humour...
Le premier quatuor de Ligeti est effectivement dans la droite ligne des quatuors de Bartok.
Mais ça ne retire rien à ces six chefs d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyVen 17 Aoû 2007 - 11:52

PJF a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:


De toute façon, le meilleur quatuor de Bartók, c'est le Premier de Ligeti. Very Happy

Bien sûr, c'est de l'humour...
Le premier quatuor de Ligeti est effectivement dans la droite ligne des quatuors de Bartok.
Mais ça ne retire rien à ces six chefs d'oeuvre.
Le Premier de Ligeti a pour lui un supplément qui fait toute la différence pour moi : l'humour. bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyVen 17 Aoû 2007 - 13:07

Un peu comme Boulez par rapport à Webern en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyVen 17 Aoû 2007 - 13:28

Xavier a écrit:
Un peu comme Boulez par rapport à Webern en somme.
pété de rire
de l'humour chez Boulez... Xavier, tu exagères!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyVen 17 Aoû 2007 - 13:30

C'est pas fait exprès, mais si, c'est souvent drôle. Smile


Dernière édition par le Sam 18 Aoû 2007 - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptySam 18 Aoû 2007 - 17:49

DavidLeMarrec a écrit:


Le Premier de Ligeti a pour lui un supplément qui fait toute la différence pour moi : l'humour. bounce

Le 6e de Bartok est tout entier d'un humour amer, d'uine dérision qui confine au dé&sespoir.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyDim 19 Aoû 2007 - 1:40

C'est quand même pas à hurler de rire. Smile
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyDim 19 Aoû 2007 - 2:39

Xavier a écrit:
C'est quand même pas à hurler de rire. Smile

Et fort heureusement.
Personnellement, je n'ai pas de goût pour les musiques à hurler de rire
J'en connais d'ailleurs fort peu !
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10908
Date d'inscription : 21/01/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyDim 19 Aoû 2007 - 9:30

PJF a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:


Le Premier de Ligeti a pour lui un supplément qui fait toute la différence pour moi : l'humour. bounce

Le 6e de Bartok est tout entier d'un humour amer, d'uine dérision qui confine au dé&sespoir.

Bon, j'étais sceptique, et en le réécoutant j'ai trouvé quelques pointes d'humour, effectivement, dans les 2ème et 3ème mouvement (rythme, glissando).Un peu dans le 1er, mais absolument pas dans le dernier mouvement qui ressemble plus à une sorte de renoncement.

Citation :

C'est quand même pas à hurler de rire.
Non!
Citation :

Et fort heureusement.
Personnellement, je n'ai pas de goût pour les musiques à hurler de rire
J'en connais d'ailleurs fort peu !
Même chose pour moi! Wink
Quoiqu'il en soit, très beau quatuor!
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 20 Aoû 2007 - 14:19

J'ai poursuivi ce week-end ma redécouverte de Bartók avec au programme le Concerto pour Orchestre, la Suite de Danses, les Images Hongroises et les Danses Populaires Roumaines.

J'ai été un peu moins enthousiasmé par ces oeuvres même si globalement, mon appréciation de la musique de Bartók est nettement plus haute que ce dont je me souvenais.

Le Concerto pour Orchestre est l'oeuvre qui m'a le plus plû parmi les quatre. Très accessible dans l'ensemble, il est même par endroits étonnament sage (l'Intermezzo). Il y a de très beaux mouvements, en particulier le 3ème (Elegia) avec son atmosphère raréfiée, un peu lunaire et le 2ème. J'ai bien aimé aussi les Danses Populaires Roumaines mais je crois qu'il s'agit là de "simples" transcriptions de morceaux entendus par Bartók lors de ses voyages en province. Cela dit, elles sont très colorées et évocatrices. Un peu trop courtes peut-être.

La Suite de Danses et les Images Hongroises m'ont moins convaincu. Là, je retrouve un peu mes impressions premières sur le compositeur: mélodies qui ne me "parlent" pas, difficulté à voir où il veut en venir... etc.

Enfin, globalement, j'ai très bien fait de retenter l'expérience Bartók. La Musique pour Cordes, Percussions et Célesta et le Divertimento sont superbes et le Mandarin Merveilleux ainsi que le Concerto pour Orchestre valent également le détour. Comme quoi, il ne faut pas rester sur une première impression.

Bon ben maintenant, je suis peut-être prêt pour les Quatuors à Cordes...
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 20 Aoû 2007 - 16:46

Sauf erreur de ma part, personne n'a parlé des 27 choeurs (Huszonhét Kórusmü), pour choeur de femmes, ni des duos pour violons.
Ce sont des oeuvres qui méritent le détour.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 20 Aoû 2007 - 18:08

Cello a écrit:
Le Concerto pour Orchestre est l'oeuvre qui m'a le plus plû parmi les quatre. Très accessible dans l'ensemble, il est même par endroits étonnament sage (l'Intermezzo).

Il faut se méfier des apparences, le thème un peu simplet qui apparaît dans ce mouvement et qui est fait de bouts de gammes descendantes est une parodie du 1er thème de la 7è symphonie de Chostakovitch. Wink

Cello a écrit:
J'ai bien aimé aussi les Danses Populaires Roumaines mais je crois qu'il s'agit là de "simples" transcriptions de morceaux entendus par Bartók lors de ses voyages en province.

Disons que ça fait partie des pièces folkloriques de Bartok où il s'est contenté d'harmoniser des chants qu'il a notés. (avec son harmonie à lui tout de même)

Cello a écrit:
La Suite de Danses et les Images Hongroises m'ont moins convaincu. Là, je retrouve un peu mes impressions premières sur le compositeur: mélodies qui ne me "parlent" pas, difficulté à voir où il veut en venir... etc.

Images hongroises j'ai du mal à voir ce que c'est, c'est pour orchestre?
Un numéro de catalogue?

Cello a écrit:
Bon ben maintenant, je suis peut-être prêt pour les Quatuors à Cordes...

Il reste d'autres belles choses en orchestre sinon, les 2 suites, le Prince de bois, les Images opus 10, les 4 pièces opus 12, les concertos pour piano...
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMar 21 Aoû 2007 - 0:09

Xavier a écrit:


Disons que ça fait partie des pièces folkloriques de Bartok où il s'est contenté d'harmoniser des chants qu'il a notés. (avec son harmonie à lui tout de même)
.

Dans les pièces "folhloriques" de Bartok, il y a aussi une bonne partie de folklore "revisité" comme on dit maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMar 21 Aoû 2007 - 0:12

PJF a écrit:
Xavier a écrit:


Disons que ça fait partie des pièces folkloriques de Bartok où il s'est contenté d'harmoniser des chants qu'il a notés. (avec son harmonie à lui tout de même)
.

Dans les pièces "folhloriques" de Bartok, il y a aussi une bonne partie de folklore "revisité" comme on dit maintenant...

Je veux dire qu'il est souvent difficile de dire si tel thème est authentiquement folklorique, ou si c'est un thème original de Bartok dans le style folklorique.
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyDim 9 Déc 2007 - 19:40

Le compositeur András Szöllősy est mort...
Il existe quelques enregistrements de ses compositions que je ne connais pas.. ( http://www.bmcrecords.hu/pages/tartalom/index_en.php?kod=080 )
Si je poste ça ici, c'est parce qu'il était plus connu comme la personne qui a établi l'index des oeuvres de Bartok: le Sz. qui précède le numéro d'opus...
Revenir en haut Aller en bas
Liana
Mélomaniaque
Liana

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyDim 9 Déc 2007 - 20:13

Xavier a écrit:

Il faut se méfier des apparences, le thème un peu simplet qui apparaît dans ce mouvement et qui est fait de bouts de gammes descendantes est une parodie du 1er thème de la 7è symphonie de Chostakovitch. Wink

Lequel l'a emprunté à Franz von Suppé Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boursosmile.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 10 Déc 2007 - 4:17

J'ignorais; c'est amusant!
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 10 Déc 2007 - 15:50

Liana a écrit:
Xavier a écrit:

Il faut se méfier des apparences, le thème un peu simplet qui apparaît dans ce mouvement et qui est fait de bouts de gammes descendantes est une parodie du 1er thème de la 7è symphonie de Chostakovitch. Wink

Lequel l'a emprunté à Franz von Suppé Very Happy

Je croyais avoir lu que ça venait de "La veuve joyeuse", qui, sauf erreur, est de Lehar ? C'était une opérette très populaire en URSS à l'époque.

Dans la 7e de Chostakovitch, ce n'est pas le 1er thème qui apparaît : le début du 1er mouvement décrit l'univers idyllique qui régnait en URSS avant l'attaque allemande (Chostakovitch a déclaré beaucoup plus tard que c'était à prendre avec ironie : on était en plein dans les purges staliniennes). Le thème en question, simplet, presque vulgaire, apparaît plus tard,dans cette marche terrible, répétitive, crescendo (procédé assez proche de celui du Boléro de Ravel).

De même, chez Bartok, cette parodie (qui se termine par des dissonances grinçantes et grimaçantes) est précédée par un long thème de style "tchaïkovskyen", mais qui n'est sûrement pas une parodie de Tchaïkovsky !
Revenir en haut Aller en bas
Liana
Mélomaniaque
Liana

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 10 Déc 2007 - 18:49

PJF a écrit:
Liana a écrit:
Xavier a écrit:

Il faut se méfier des apparences, le thème un peu simplet qui apparaît dans ce mouvement et qui est fait de bouts de gammes descendantes est une parodie du 1er thème de la 7è symphonie de Chostakovitch. Wink

Lequel l'a emprunté à Franz von Suppé Very Happy

Je croyais avoir lu que ça venait de "La veuve joyeuse", qui, sauf erreur, est de Lehar ? C'était une opérette très populaire en URSS à l'époque.

!

Non, c'est bien du Suppé, seulement, je n'arrive plus à me rappeler de quelle oeuvre il provient (mais il faut dire, je ne suis pas non plus un grand connaisseur de Franz von Suppé).
Pour ce qui est de la citation de Lehar (qui était en effet populaire en URSS, Suppé, du reste, aussi - tout compte fait, les communistes avaient des goûts très bourgeois), voici ce qu'en écrit le Guide Fayard de la musique symphonique (qui occulte, soit dit entre parenthèses, cette histoire d'emprunt chez DSCH) :
"Allegretto dont les parties extrêmes, sur un thème chantant et preudo-folklorique /.../ encadrent l'épisode central à intention parodiques /.../. Cet épisode - justifiant le qualificatif "interrompu" du titre - est constitué àpar une sorte de fox-trot /.../ dont le thème, co,nfié à la clarinette, fut emprunté à une phrase en tutti qui paraît dans le premier mouvement de la Septième symphonie de Chostakovitch.
Pour en railler la platitude, Bartok la rapproche d'un air célèbre de la Veuve joyeuse de Lehar, - qu'il désarticule et traite en accelerando".

Ce texte ne serait-il pas à l'origine de la confusion ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boursosmile.com
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 10 Déc 2007 - 21:17

Liana a écrit:
PJF a écrit:
Liana a écrit:
Xavier a écrit:

Il faut se méfier des apparences, le thème un peu simplet qui apparaît dans ce mouvement et qui est fait de bouts de gammes descendantes est une parodie du 1er thème de la 7è symphonie de Chostakovitch. Wink

Lequel l'a emprunté à Franz von Suppé Very Happy

Je croyais avoir lu que ça venait de "La veuve joyeuse", qui, sauf erreur, est de Lehar ? C'était une opérette très populaire en URSS à l'époque.

!

Non, c'est bien du Suppé, seulement, je n'arrive plus à me rappeler de quelle oeuvre il provient (mais il faut dire, je ne suis pas non plus un grand connaisseur de Franz von Suppé).
Pour ce qui est de la citation de Lehar (qui était en effet populaire en URSS, Suppé, du reste, aussi - tout compte fait, les communistes avaient des goûts très bourgeois), voici ce qu'en écrit le Guide Fayard de la musique symphonique (qui occulte, soit dit entre parenthèses, cette histoire d'emprunt chez DSCH) :
"Allegretto dont les parties extrêmes, sur un thème chantant et preudo-folklorique /.../ encadrent l'épisode central à intention parodiques /.../. Cet épisode - justifiant le qualificatif "interrompu" du titre - est constitué àpar une sorte de fox-trot /.../ dont le thème, co,nfié à la clarinette, fut emprunté à une phrase en tutti qui paraît dans le premier mouvement de la Septième symphonie de Chostakovitch.
Pour en railler la platitude, Bartok la rapproche d'un air célèbre de la Veuve joyeuse de Lehar, - qu'il désarticule et traite en accelerando".

Ce texte ne serait-il pas à l'origine de la confusion ?

Oui, il semble y avoir quelque confusion. Voici un extrait du texte accompagnant le CD de la 7e de Chostakovitch (Orchestre National, Kurt Masur) :

(...) Mais survient, pianissimo, un roulement de tambour et un motif de marche, d'allure un peu vulgaire, apparenté à une mélodie tirée de l'opérette La Veuve joyeuse de Lehar et bien connue des Russes (...).

D'où vient la référence à Suppé ? Moi non plus, je ne suis pas très versé dans ce genre de musique...
Revenir en haut Aller en bas
Liana
Mélomaniaque
Liana

Nombre de messages : 789
Date d'inscription : 26/12/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMar 11 Déc 2007 - 0:38

PJF a écrit:

D'où vient la référence à Suppé ? Moi non plus, je ne suis pas très versé dans ce genre de musique...

Ecoute, je crois que je l'ai toujours su. J'ai essayé de retrouver ça dans mes livres, mais pour l'instant, je n'y suis pas arrivée. Je continue de chercher, et j'ai posté un message sur un forum classique russe, peut-être qu'une bonne âme nous donnera la réponse ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boursosmile.com
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMar 11 Déc 2007 - 1:07

C'est pas plutot Offenbach, le theme dans la 7e ?
Revenir en haut Aller en bas
PJF
Mélomane averti
PJF

Nombre de messages : 238
Age : 80
Localisation : Guadeloupe
Date d'inscription : 27/07/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMar 11 Déc 2007 - 14:53

A l'adresse http://mediatheque.cite-musique.fr/masc/?INSTANCE=CITEMUSIQUE&URL=/mediacomposite/CMDO/CMDO000010000/CMDO000010500/03_2.htm

je lis :

(...) dans l’« Intermezzo interrotto » du Concerto pour orchestre de Bartók, l’interruption est précisément une citation de l’opérette La Veuve joyeuse de Franz Lehár, elle-même reprise dans la 7e Symphonie « Leningrad » de Dimitri Chostakovitch : un corps étranger, incongru, un commentaire humoristique en décalage – la pointe ironique par excellence.

Ce qui ne nous avance pas beaucoup plus.
Quant à dire que le thème de la terrible marche militaire de la 7e est un "commentaire humoristique" !!!
Revenir en haut Aller en bas
Zeugma
Mélomane averti
Zeugma

Nombre de messages : 294
Age : 32
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 15/07/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 24 Déc 2007 - 11:20

Je viens d'effectué une première approche des quatuors de Bartok. Voulant au départ procéder par ordre chronologique, j'ai finalement choisi de commencer par le quatrième ! J'ai trouvé cela très saisissant, parfois angoissant. Un très beau quatuor, selon moi. Il m'en reste encore 5 !
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 10 Mar 2008 - 13:50

Hé bien, moi aussi, je suis reparti à la découverte des quatuors à cordes de Bartók dans la foulée de mon expérience enfin positive avec sa musique orchestrale.

Pour les quatuors aussi, ça progresse mais plus lentement. J'ai réécouté les n°1, 3 et 5 et ça commence à me plaire, plus particulièrement le premier (presque facile d'accès) et le cinquième. En ce qui me concerne, ce sont surtout les mouvements lents qui ont constitué la clef. J'aime leur atmosphère raréfiée, pleine de bruissements mystérieux et la vague inquiétude qui les sous-tend. Pour les mouvements rapides, j'hésite encore. D'une part les échos de danses traditionnelles se révèlent souvent très prenants. Il y a même un peu d'humour comme lorsqu'à la fin du cinquième quatuor, la course folle qui caractérisait le mouvement pratiquement depuis le début laisse brusquement la place à un petit air limite ringard. Mais les déluges de dissonances sont encore un peu aggressifs à mon goût.

Le troisième quatuor reste difficile pour moi. Plus court (environ un quart d'heure), donc plus concentré et donc plus indigeste à mon avis.

Tiens, le thème qui ouvre le 1er quatuor m'a fait penser au début de la 5ème symphonie de Chostakovich. Il y a un lien?
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMer 12 Mar 2008 - 22:59

Je suis complètement dingue du château de Barbe Bleue, du mandarin merveilleux et des musiques pour orchestre en général. Découvrir sa musique à la fois étrange et profonde, c'est comme découvrir les ruines d'une grande civilisation disparue dont on ne comprendrait pas le langage. Par contre, je bute contre la modernité et la dissonance de ses pièces pour piano.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMer 12 Mar 2008 - 23:19

Le Havrais a écrit:
Par contre, je bute contre la modernité et la dissonance de ses pièces pour piano.

Quelles oeuvres?

Essaie en priorité la suite pour 14, assez facile d'accès.
Et puis la suite en plein air.
Revenir en haut Aller en bas
Stanlea
Mélomane chevronné
Stanlea

Nombre de messages : 5374
Age : 62
Localisation : Fly me to the moon
Date d'inscription : 22/02/2008

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMer 12 Mar 2008 - 23:21

Xavier a écrit:
Et puis la suite en plein air.

Mais avec un parapluie quand même, on n'est qu'en mars.
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMer 12 Mar 2008 - 23:45

Xavier a écrit:
Le Havrais a écrit:
Par contre, je bute contre la modernité et la dissonance de ses pièces pour piano.

Quelles oeuvres?

Essaie en priorité la suite pour 14, assez facile d'accès.
Et puis la suite en plein air.

OK merci je commencerai par ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyMer 12 Mar 2008 - 23:51

J'hallucine ou Bartók a composé son Château de Barbe Bleue à 30 ans ?
Il est vraiment temps que je m'y mette ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 13 Mar 2008 - 14:21

Le Havrais a écrit:
Xavier a écrit:
Le Havrais a écrit:
Par contre, je bute contre la modernité et la dissonance de ses pièces pour piano.

Quelles oeuvres?

Essaie en priorité la suite pour 14, assez facile d'accès.
Et puis la suite en plein air.

OK merci je commencerai par ça.

Les concertos sont dissonnants, mais très excitants thumleft
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 5 Juin 2008 - 13:06

Je cherche à en savoir plus sur l'argument scénique du Mandarin Merveilleux.
Savez-vous où je pourrais trouver une description de l'action, et les correspondances avec les 11 parties de l'oeuvre ?
Merci !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 5 Juin 2008 - 13:13

Pas trouvé clairement mais ici c'est pas mal. Mais c'est hard.
http://en.wikipedia.org/wiki/The_Miraculous_Mandarin
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 5 Juin 2008 - 13:14

Y avait le détail dans la version Détroit-Dorati, mais surement pas dans les rééditions qu'on trouve aujourd'hui...
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyJeu 5 Juin 2008 - 13:15

Oui on est loin de Sissi Impératrice...
J'ai déjà visité cette page, mais j'aimerais trouver quelque chose de plus précis si possible.
Merci tout de même Vartan.

Xavier> le livret du double-CD est succint, pas assez détaillé en tous cas pour suivre l'histoire en parallèle avec la musique.

On trouve sur cette page une vidéo intéressante avec Boulez et le CSO.
Revenir en haut Aller en bas
entropie
Muet ventriloque
entropie

Nombre de messages : 4234
Localisation : cherbourg
Date d'inscription : 13/05/2006

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2008 - 0:36

J'ai beaucoup éouter ce week end des enregistrements conseillé par Vartan ( Merci Wink)

J'aime beaucoup c'est pour moi de la musique trés naratif dans le bon sens du terme , de la musique épique !

Oui je sais ca veut rien dire mais je le dis quand mêm e, na !
Revenir en haut Aller en bas
http://autourdelatartemoder.forumactif.org
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85250
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 EmptyLun 23 Juin 2008 - 0:38

Ben c'est pas ça mais on aimerait au moins le titre des oeuvres que tu as écoutées!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Béla Bartòk (1881-1945)   Béla Bartòk (1881-1945) - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Béla Bartòk (1881-1945)
Revenir en haut 
Page 3 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: