Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-48%
Le deal à ne pas rater :
Xiaomi Redmi Airdots – Ecouteurs sans fils
10.49 19.99 €
Voir le deal

 

 Sigismund Thalberg (1812-1871)

Aller en bas 
AuteurMessage
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 21:23

En ce moment je ne quitte plus d'Agoult et je suis retombé sur l'histoire du fameux duel "Thalberg/Liszt".

Ca a éveillé ma curiosité (d'autant que je n'ai jamais beaucoup aimé Liszt) et là j'écoute quelques bricoles sur youtube. Beaucoup de choses d'improvisateur si l'on veut où les motifs sont fournis par d'autres.

Je n'y connais strictement rien, mais je me demandais ce que vous en pensiez.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 21:28

C'est assez sympa, il y a de belles choses, mais comme tu le dis, c'est plus un talent d'arrangeur-développeur, un transpositeur habile de l'esthétique vocale dans l'esthétique pianistique virtuose, mais ça reste assez plat. Je n'ai jamais trouvé chez lui la capacité que Liszt a soit à rendre justice à l'original (Symphonie de Beethoven), soit à inventer des matériaux nouveaux à partir de ses sources (Réminiscences).

Agréable, donc (et il y a des Liszt plus spectaculaires et plus vains que ça).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 21:31

La principale chose que je connais de lui est un doigté pour exécuter les trilles.
Sinon sa musique me semble assez neutre dans la production massive de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 21:36

Oui évidemment ce n'est pas de la musique qui marque, en dépit de son charme (je continue mes explorations). Ce qui est frappant c'est ce que la virtuosité a de presque sage, finalement, la musique un peu massive. J'imaginais quelque chose de plus démonstratif et brillant, un peu vain justement.
Mais à écouter le soir au fond du lit, ça va. Pensez-vous qu'une entrée en discographie soit absolument nécessaire ? On peut signaler peut-être en deux mots des programmations de disque représentatives ?
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 21:39

DavidLeMarrec a écrit:
C'est assez sympa, il y a de belles choses, mais comme tu le dis, c'est plus un talent d'arrangeur-développeur, un transpositeur habile de l'esthétique vocale dans l'esthétique pianistique virtuose, mais ça reste assez plat. Je n'ai jamais trouvé chez lui la capacité que Liszt a soit à rendre justice à l'original (Symphonie de Beethoven), soit à inventer des matériaux nouveaux à partir de ses sources (Réminiscences).

Agréable, donc (et il y a des Liszt plus spectaculaires et plus vains que ça).

Justement là j'écoute Souvenirs de Beethoven de Thalberg. Pour le coup on perd vraiment la source (à part mélodiquement où c'est très marqué.)

Edit : par contre par rapport à ce que je disais avant si c'est assez fleuri en fait (en tout cas cette pièce).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 21:45

Francesco a écrit:
Oui évidemment ce n'est pas de la musique qui marque, en dépit de son charme (je continue mes explorations). Ce qui est frappant c'est ce que la virtuosité a de presque sage, finalement, la musique un peu massive. J'imaginais quelque chose de plus démonstratif et brillant, un peu vain justement.
Mais à écouter le soir au fond du lit, ça va. Pensez-vous qu'une entrée en discographie soit absolument nécessaire ? On peut signaler peut-être en deux mots des programmations de disque représentatives ?
Oui, ce sont des tournures virtuosité assez standardisées, pas de nouveautés fulgurantes.

Pour l'entrée disco, ça risque être un peu mort, mais si tu as envie d'en parler, ne te prive pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 21:53

J'ai pas mal de ses partitions dans mes cartons, l'autre jour j'ai déchiffré l'adaptation du Lacrymosa du Requiem de Mozart, avec le chant qui se partage main droite / main gauche.

Si Liszt a vraiment tirer son épingle du jeu en tant que compositeur, il semble que Thalberg n'ait pas fait le même chemin vis-à-vis de sa virtuosité pianistique. Ce n'est pas un grand créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 21:55

Percy Bysshe a écrit:
J'ai pas mal de ses partitions dans mes cartons, l'autre jour j'ai déchiffré l'adaptation du Lacrymosa du Requiem de Mozart, avec le chant qui se partage main droite / main gauche.

Si Liszt a vraiment tirer son épingle du jeu en tant que compositeur, il semble que Thalberg n'ait pas fait le même chemin vis-à-vis de sa virtuosité pianistique. Ce n'est pas un grand créateur.

Je suis précisément en train d'écouter ça. Je trouve le principe du partage dont tu parles assez beau néanmoins.
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 6 Sep 2010 - 22:02

Oh oui, c'est beau, c'est certain.

J'essayerai des partitions originales (des choses de lui-même), un de ces jours. En ce moment, je ne fais plus que du déchiffrage et des exercices, alors. Sigismund Thalberg (1812-1871) Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyLun 13 Sep 2010 - 18:19

Je pense qu'il faut comparer ce qui est comparable. Car, à part un concerto de jeunesse (opus 5) et un Trio op 69, Thalberg n'a composé que pour le piano seul, et quasiment que des Fantaisies, Paraphrases ou variations sur des airs d'opéras ou autres. Dans ce domaine, je pense qu'il peut égaler Liszt. Par exemple, sa Grande Fantaisie et Variations sur Don Giovanni (opus 14) peut supporter la comparaison avec les Réminiscences de Liszt
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyMar 14 Sep 2010 - 7:09

Ce Don Giovanni-là est tellement pianistique qu'on a quelque difficulté à identifier les thèmes... Mais c'est ce que j'ai entendu de plus beau de Thalberg, je crois.

Le problème de Thalberg, c'est à mon sens son côté extrêmement consonant : il reste toujours très flatteur à l'oreille, sans les audaces (ou le respect, selon le type d'adaptation) de Liszt.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
joachim
Mélomaniaque
joachim

Nombre de messages : 1231
Age : 74
Localisation : Nord (avesnois/thiérache)
Date d'inscription : 02/03/2006

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyMar 14 Sep 2010 - 15:32

DavidLeMarrec a écrit:


Le problème de Thalberg, c'est à mon sens son côté extrêmement consonant : il reste toujours très flatteur à l'oreille, sans les audaces (ou le respect, selon le type d'adaptation) de Liszt.

Tout à fait d'accord Very Happy

Hormis les fantaisies et autres sur les thèmes d'opéras, il y a la fantaisie sur la 7ème symphonie de Beethoven (op 39), qui n'est pas mal, je trouve. Parmi les oeuvres plus traditionnelles, il y a sa Grande Sonate en ut mineur opus 56, un monument de 35 minutes qui, à mon avis, est une réussite.

J'aime assez son concerto opus 5, c'est dommage qu'il n'ait pas continué un peu dans cette voie.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3576
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) EmptyMar 14 Sep 2010 - 22:03

Depuis j'ai écouté un certain nombres de pièce dont certaines m'ont beaucoup plu. Il y a quelque chose de gracieux et de fluide auquel je suis sensible. Curieusement ce ne sont pas les pièces les plus virtuoses qui sont les plus belles je trouve : quelque chose comme ses variations sur The Last rose of summer sont d'une poésie mièvre très prenante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty
MessageSujet: Re: Sigismund Thalberg (1812-1871)   Sigismund Thalberg (1812-1871) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sigismund Thalberg (1812-1871)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: