Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
ASOS : jusqu’à -50% sur les pièces ...
Voir le deal

 

 Le poème symphonique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
jolan
Mélomane averti
jolan

Nombre de messages : 394
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 12:53

C'est un genre que j'apprécie énormément, et je voudrais savoir quelles sont vos préférences.

Je recommande auss la lecture du livre de Michel CHION qui lui est consacré.

Le poème symphonique 2213029954.08.LZZZZZZZ

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paysagesinterieurs.com
Alex
Mélomaniaque
Alex

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 13:32

Ceux de Sibelius sont bien beaux, ceux de Dvorak tout autant
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 16:22

Je ne connais pas du tout ceux de Dvorak à vrai dire, à part un que j'ai entendu en concert mais dont j'ai oublié le nom.

Pour moi le poème symphonique c'est surtout Liszt-Sibelius-Strauss, sans oublier les 2 chefs d'oeuvre de Scriabine.

Ceux de Liszt font mentir ceux qui pensent que Liszt n'a écrit pratiquement que pour piano; il y a des chefs d'oeuvre là-dedans, et on peut même y rajouter la Dante-Symphonie et la Faust-Symphonie qui sont quasiment des poèmes symphoniques.

Richard Strauss est en quelque sorte son successeur, avec toute sa 1è période dédiée aux poèmes symphoniques.
Pas la peine de tous les citer: Zarathoustra, Mort et transfiguration...
Chez lui aussi, des symphonies qui sont en fait des poèmes symphoniques. (symphonie alpestre, symphonie domestique)

Sibelius c'est un tout autre univers, c'est la magie des contes nordiques, et c'est souvent là qu'il a été le plus inspiré, avec notamment les légendes de Lemminkaïnen (le cygne de Tuonela en tête), Luonnotar pour soprano et orchestre, les Océanides, et Tapiola le dernier chef d'oeuvre.

Ceux de Scriabine sont peut-être d'un genre plus abstrait, moins descriptif, bien qu'accompagnés de textes.
Le poème de l'extase et Prométhée sont en tout cas ses 2 chefs d'oeuvre symphoniques.
Revenir en haut Aller en bas
Mr Bloom
Ancien bagnard
Mr Bloom

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 16:42

Debussy a son poème symphonique aussi avec la mer... Pelleas et Mélisande de Schoenberg en est également un. Tout un tas de pièces qui ne portent pas le nom de "poème symphonique" y sont assimilables finalement.

Question : vous les écoutez comme des poèmes symphoniques (en ayant en tête le titre, le thème, les effets figuratifs, voire le texte ou poème dont ils s'inspirent) ou bien comme une oeuvre orchestrale de type symphonique?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 21:41

Je sais que c'est nul comme réponse, mais franchement ça dépend.
Disons qu'il y a forcément un jour où je vais m'intéresser au programme de l'oeuvre, mais le reste du temps j'écoute sans vraiment y penser j'ai l'impression.
Revenir en haut Aller en bas
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
Stanislas Lefort

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 22:06

Comme ça, vite fait :

Stenka Razine, de Glazunov.
Dans les steppes de l'Asie centrale, de Borodine.

et, quitte à faire gémir certains collègues :

Shéhérazade, de Rimski-Korsakov. Mr.Red


Tiens ! L'apprenti sorcier de Dukas aussi. Mr. Green


Dernière édition par le Mar 31 Jan 2006 - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 22:19

Stanislas Lefort a écrit:

et, quitte à faire gémir certains collègues :

Shéhérazade, de Rimski-Korsakov. Mr.Red


Tiens ! L'apprenti sorcier de Dukas aussi. Mr. Green

Ben on va pas râler, pour une fois que tu cites des trucs bien... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 22:40

Stanislas Lefort a écrit:
Comme ça, vite fait :

Stenka Razine, de Glazunov.
Dans les steppe de l'Asie centrale, de Borodine.

et, quitte à faire gémir certains collègues :

Shéhérazade, de Rimski-Korsakov. Mr.Red


Tiens ! L'apprenti sorcier de Dukas aussi. Mr. Green
Ca y est le retour des anciennes copines! et la femme baroque qui attend toute seulette à la maison, un mouchoir trempé de larmes à la main!

ET LA MOLDAU DE SMETANA? on oublie le plus connu?
Revenir en haut Aller en bas
Stanislas Lefort
Baroqueux fou
Stanislas Lefort

Nombre de messages : 2477
Localisation : Aux trousses du fantôme de l'Opéra !
Date d'inscription : 11/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 31 Jan 2006 - 23:08

sofro a écrit:


ET LA MOLDAU DE SMETANA? on oublie le plus connu?

Connais pas ! Mr.Red

sofro a écrit:

Ca y est le retour des anciennes copines! et la femme baroque qui attend toute seulette à la maison, un mouchoir trempé de larmes à la main!

Je vois qu'on a affaire à un lecteur consciencieux ! Mr. Green Cool

Chuuuuut ! ne le dites pas à ma petite femme chérie... Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
http://ahbon.free.fr/Ars_Musica.html
General Custer
Mélomane averti


Nombre de messages : 264
Age : 119
Date d'inscription : 13/09/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 2 Fév 2006 - 18:53

Excellente idée que ce topic! Donc je vais faire une observation qui m'est venue il y a longtemps: pensez-vous, comme moi, que la "Pastorale" de Beethoven n'est pas un symphonie mais un gros poème symphonique? Après tout, on la divise grossièrement en 5 ( et non 4 ) parties mais elles sont toujours jouées enchaînées, non?
Revenir en haut Aller en bas
leo
Mélomaniaque
leo

Nombre de messages : 1684
Age : 61
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 2 Fév 2006 - 19:14

sofro a écrit:
Stanislas Lefort a écrit:
Comme ça, vite fait :

Stenka Razine, de Glazunov.
Dans les steppe de l'Asie centrale, de Borodine.

et, quitte à faire gémir certains collègues :

Shéhérazade, de Rimski-Korsakov. Mr.Red


Tiens ! L'apprenti sorcier de Dukas aussi. Mr. Green
Ca y est le retour des anciennes copines! et la femme baroque qui attend toute seulette à la maison, un mouchoir trempé de larmes à la main!

ET LA MOLDAU DE SMETANA? on oublie le plus connu?



La Moldau n'est qu'un extrait d'un ensemble intitulé Ma Patrie, nonmé What the fuck ?!?


Pourquoi toujours la Moldau nonmé? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://leboc.forumactif.org/forum.htm
General Custer
Mélomane averti


Nombre de messages : 264
Age : 119
Date d'inscription : 13/09/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyMar 14 Fév 2006 - 22:39

Et aussi ceux de Tchaïkowsky, d'une audition nettement plus agréable que ses symphonies.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 19 Fév 2006 - 2:54

General Custer a écrit:
Et aussi ceux de Tchaïkowsky, d'une audition nettement plus agréable que ses symphonies.

J'aime surtout Francesca da Rimini et Roméo et Juliette.
Revenir en haut Aller en bas
Coelacanthe
Bernard Pivot
Coelacanthe

Nombre de messages : 2533
Age : 36
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 19 Fév 2006 - 3:23

Mr Bloom a écrit:
Debussy a son poème symphonique aussi avec la mer... Pelleas et Mélisande de Schoenberg en est également un. Tout un tas de pièces qui ne portent pas le nom de "poème symphonique" y sont assimilables finalement.

Question : vous les écoutez comme des poèmes symphoniques (en ayant en tête le titre, le thème, les effets figuratifs, voire le texte ou poème dont ils s'inspirent) ou bien comme une oeuvre orchestrale de type symphonique?

Euh... Est-ce que le prélude à l'après-midi d'un faune peut être considérer comme tel, malgrè à mon avis, une certaine liberté de la part de Debussy?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 19 Fév 2006 - 3:28

Coelacanthe a écrit:

Euh... Est-ce que le prélude à l'après-midi d'un faune peut être considérer comme tel, malgrè à mon avis, une certaine liberté de la part de Debussy?

Considéré comme quoi? (j'ai pas compris ta question)
Revenir en haut Aller en bas
Coelacanthe
Bernard Pivot
Coelacanthe

Nombre de messages : 2533
Age : 36
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 19 Fév 2006 - 3:29

General Custer a écrit:
Et aussi ceux de Tchaïkowsky, d'une audition nettement plus agréable que ses symphonies.

Bah c'est sur que si tu prends la pathétique! Laughing Agréable n'est pas le therme qui lui va le mieux! Enfin moi je préfère ses symphonies, je trouve que c'est un compositeur qui exèle dans le romantisme, dans le drame! Mais pour moi Tchaikovsky est un peu une exeption puisque ces symphonies sont proches de l'écriture à programme parfois, même si elles sont d'un caractère assez abstrait, après c'est un compositeur que j'ai écouté jeune, et il faudrait que je m'y réinteresse.
Revenir en haut Aller en bas
Coelacanthe
Bernard Pivot
Coelacanthe

Nombre de messages : 2533
Age : 36
Localisation : Vernon (27) - Bientôt Paris
Date d'inscription : 13/02/2006

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 19 Fév 2006 - 5:08

Xavier a écrit:
Coelacanthe a écrit:

Euh... Est-ce que le prélude à l'après-midi d'un faune peut être considérer comme tel, malgrè à mon avis, une certaine liberté de la part de Debussy?

Considéré comme quoi? (j'ai pas compris ta question)

Comme un poème symphonique! Regarde le sujet geek
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 19 Fév 2006 - 23:45

Si ce n'est pas un poème symphonique, qu'est-ce que c'est?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyLun 20 Fév 2006 - 0:09

Xavier a écrit:
Si ce n'est pas un poème symphonique, qu'est-ce que c'est?
Un oeuvre symphonique sans forme canonique qui emprunte son sujet à un poème, pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyLun 20 Fév 2006 - 0:10

C'est ce qu'on appelle en général un poème symphonique...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyLun 20 Fév 2006 - 0:25

C'est vrai que c'est plus synthétique, j'y penserai à l'avenir.

[D'ailleurs, pour le coup, c'est vraiment un poème symphonique au sens le plus strict, alors qu'il n'y a pas toujours de poème au départ de ce que l'on appelle un poème symphonique.]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
jolan
Mélomane averti
jolan

Nombre de messages : 394
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyLun 20 Fév 2006 - 3:27

Bon, je vais citer quelques oeuvres moins connues, mais qui pour moi sont absolument sublimes. Si vous connaissez, ou si vous avez l'occasion...

Les CHAUSSON et les KOECHLIN, évidemment Very Happy

MAGNARD - Chant funèbre, Hymne à Vénus
LAZZARI - Effets de nuit
RABAUD - Procession nocturne
BRIDGE - There is a willow growing through the river
LE FLEM - Pour les Morts
D'INDY - Souvenirs
IBERT - La Balade de la geôle de Reading
MARTINU - Memorial pour Lidice

Mais aussi DELIUS, NOVAK, SUK, ELLER, BAX, IVES, SCHMITT, etc...

Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.paysagesinterieurs.com
H.Noury
Néophyte


Nombre de messages : 6
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/05/2008

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 25 Mai 2008 - 20:29

Le poème symphonique a pu au début, au 19° siècle, être inspiré par un programme. Mais si Liszt ou Berlioz ont travaillé ainsi, on peut dire que les générations suivantes, et celles de Dukas et de Debussy en particulier, on été plus exigeants dans la composition. La forme est aboutie, fermée sur elle-même et la structure tant tonale que thématique ne doit plus rien au programme mais aux règles de la composition symphonique.

Cette forme est toujours vivante. Je vous propose de découvrir les œuvres de Jean-Pierre Nouvel ici :
http://www.mysymphonic.com/

ou les miennes ici:
http://www.hervenoury.com

Toute œuvre symphonique ayant un titre autre que "Symphonie" ou "Sonate", "Fugue", etc. me semble être redevable du poème symphonique...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hervenoury.com
MickeyZeVrai
Pas legatissimo
MickeyZeVrai

Nombre de messages : 2984
Age : 31
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 27/10/2007

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 25 Mai 2008 - 20:52

H.Noury a écrit:
Le poème symphonique a pu au début, au 19° siècle, être inspiré par un programme. Mais si Liszt ou Berlioz ont travaillé ainsi, on peut dire que les générations suivantes, et celles de Dukas et de Debussy en particulier, on été plus exigeants dans la composition. La forme est aboutie, fermée sur elle-même et la structure tant tonale que thématique ne doit plus rien au programme mais aux règles de la composition symphonique.
Liszt n'est pas exigeant dans la composition de ses poèmes? Peux-tu développer un peu? Parce que je sens qu'on n'est pas d'accord. Qu'entends tu par "exigeant"?

Ensuite le poème symphonique par définition s'inspire d'un programme. Mais ça n'est rien d'autre qu'une symphonie éclatée ou plutôt condensée formellement mais tellement plus libre, ce qui ne veut pas dire que la composition en est moins rigoureuse. Chez Liszt, l'invention de la forme reste dans le même esprit que pour la sonate en si mineur ou le concerto pour piano en la majeur.
Revenir en haut Aller en bas
http://homondieu.blogspot.com/
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 16 Nov 2008 - 2:46

Je pense pouvoir rentrer cette anecdote ici...
Schumann, alors critique musical avait reçu une symphonie en la de Mendelssohn, il savait qu'on surnommait celle-ci l'Italienne...il en fait alors une critique élogieuse de "l'harmonie populaire caractéristique qui rappelle ces vieilles mélodies chantées dans la belle Italie"...
Le problème est qu'il avait une reçu une autre symphonie en la...l'Ecossaise Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 16 Nov 2008 - 2:48

De qui faut-il rire, Schumann ou Mendelsshon ? hehe
Revenir en haut Aller en bas
Kia
vomi
Kia

Nombre de messages : 6939
Age : 34
Date d'inscription : 21/10/2006

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 16 Nov 2008 - 2:49

C'est selon les sensibilités politiques Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 16 Nov 2008 - 2:51

Comme Mendelssohn a en grande partie écrit l'Ecossaise en Italie et que son Italienne est assez peu napolitaine de ton, c'est pardonnable, non ?

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour venir en aide aux criticaillons.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 16 Nov 2008 - 14:09

Euh pour trouver une ambiance italienne dans le premier mouvement de l'Ecossaise, faut quand même le faire Mr. Green (même si je vous accorde bien volontiers que c'est infiniment moins bien caractérisé que dans la Symphonie des Hébrides de Bantock)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyDim 16 Nov 2008 - 14:19

n'accablez pas ce pauvre Schumann, il était déjà un peu dingo à l'époque, et puis l'Italie, l'Ecosse, tout ça c'est de l'exotisme facile (comme disent les détracteurs de Beni Mora) fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 14:59

Dans l'espoir de relancer pourquoi pas ce sujet qui m'intéresse énormément car j'adore les poème symphonique et musique à programme je vous propose de faire une liste pourquoi pas de ces oeuvres que vous me conseillez d'écouter par exemple. Les Poèmes et Autres oeuvres à programmes que vous aimez le plus.

Pour moi Par exemple je citerais :
Scriabine : Poème de L'extase
Dukas : L'apprenti sorcier
Balakirev : Tamara
Strauss : Danses des 7 voiles
Rachmaninov : L'ile des morts
Tchaikovsky : La Tempête
Balakirev : Islamey
Lazzari : Effet de nuit
Stenhammar : Excelsior
Et justement je me demande si on peu considérer les Ouverture comme des poème symphonique parce que à se moment là pourquoi pas ne pas rajouter sur ma liste La valse Triste que j'aime énormément qui n'est ni une Ouverture ni un poème symphonique réel mais une pièce tirée de son Opus 44 " Kuolema "

Je continu pas ma liste il y en aurait trop ^^

Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:17

Rach-phaël06 a écrit:
Strauss : Danses des 7 voiles

Ce n'est pas un poème symphonique, c'est une danse qui se trouve dans l'opéra Salomé. Smile En revanche, Strauss a écrit de nombreux poèmes symphoniques, dont bien des chefs d'oeuvres (Mort et transfiguration, Ainsi parlait Zarathoustra...), tu peux foncer si tu ne connais pas. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:30

Percy Bysshe a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Strauss : Danses des 7 voiles

Ce n'est pas un poème symphonique, c'est une danse qui se trouve dans l'opéra Salomé. Smile En revanche, Strauss a écrit de nombreux poèmes symphoniques, dont bien des chefs d'oeuvres (Mort et transfiguration, Ainsi parlait Zarathoustra...), tu peux foncer si tu ne connais pas. Very Happy

Oui merci je me suis rendu conte juste à l'instant de mon erreur je venais rectifier Very Happy
Merci de me conseiller je connais déjà bien ceux de Strauss j'ai encore du mal a rentrer dans son travail que je trouve trop lourd et pesant. Trop riche exactement on en parlez hier dans un autre sujet Smile
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20394
Date d'inscription : 22/01/2010

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 16:27

Rach-phaël06 a écrit:
Dans l'espoir de relancer pourquoi pas ce sujet qui m'intéresse énormément car j'adore les poème symphonique et musique à programme je vous propose de faire une liste pourquoi pas de ces oeuvres que vous me conseillez d'écouter par exemple. Les Poèmes et Autres oeuvres à programmes que vous aimez le plus.

Pour moi Par exemple je citerais :
Scriabine : Poème de L'extase
Dukas : L'apprenti sorcier
Balakirev : Tamara
Strauss : Danses des 7 voiles
Rachmaninov : L'ile des morts
Tchaikovsky : La Tempête
Balakirev : Islamey
Lazzari : Effet de nuit
Stenhammar : Excelsior
Et justement je me demande si on peu considérer les Ouverture comme des poème symphonique parce que à se moment là pourquoi pas ne pas rajouter sur ma liste La valse Triste que j'aime énormément qui n'est ni une Ouverture ni un poème symphonique réel mais une pièce tirée de son Opus 44 " Kuolema "

Je continu pas ma liste il y en aurait trop ^^


Le Pelleas et Melisande de Schoenberg pourrait completer ta liste avec bonheur. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 16:31

Et surtout "The lark ascending" de Vaughan Williams! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 16:38

Jaky a écrit:
Et surtout "The lark ascending" de Vaughan Williams! Smile

Ah oui je l'avais oublié celui la ^^ quoi que je sais pas si sa peu bien être considéré comme un poème symphonique. ou plutôt une oeuvre à programme je pense
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 16:40

Ecoute Salomé en entier et Prométhée de Scriabine! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 16:47

Xavier a écrit:
Ecoute Salomé en entier et Prométhée de Scriabine! Smile

Avec plaisir Very Happy dès que j'ai le temps parce que j'ai tellement de chose qui me font envi d'écouter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky

Nombre de messages : 9422
Age : 60
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 16:49

Rach-phaël06 a écrit:
Jaky a écrit:
Et surtout "The lark ascending" de Vaughan Williams! Smile

Ah oui je l'avais oublié celui la ^^ quoi que je sais pas si sa peu bien être considéré comme un poème symphonique. ou plutôt une oeuvre à programme je pense

Tu files un mauvais coton! carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 17:03

Jaky a écrit:
Rach-phaël06 a écrit:
Jaky a écrit:
Et surtout "The lark ascending" de Vaughan Williams! Smile

Ah oui je l'avais oublié celui la ^^ quoi que je sais pas si sa peu bien être considéré comme un poème symphonique. ou plutôt une oeuvre à programme je pense

Tu files un mauvais coton! carton rouge
Moi Rolling Eyes non jamais Mr. Green

je peu pas tous mettre sinon sa serais trop long il y en a tellement des oeuvres descriptives (poème symphonie et autre musique à programme) que j'aime énormément et puis sa intéresse peu être personne ^^ j'ai des gout très personnels
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 17:06

Xavier a écrit:
Ecoute Salomé en entier et Prométhée de Scriabine! Smile

Oui d'ailleurs j'ai vu que tu aimais bien Scriabine dans ta liste d'oeuvre préféré je l'ai prise d'ailleurs je m'en sert de référence comme j'ai vu que tu avais à peu près les même gout que moi il me manque plusieurs oeuvres de ta liste et beaucoup je les ai mais jamais écoutées Mr. Green Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 17:07

Sinon, dans un tout autre style, tu as Viviane de Chausson aussi Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85158
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 17:08

Oui, Scriabine c'est même mon compositeur préféré, plus ou moins. Smile

On a effectivement beaucoup en commun, ma période préférée étant également 1850-1950.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 17:14

Xavier a écrit:
Oui, Scriabine c'est même mon compositeur préféré, plus ou moins. Smile

On a effectivement beaucoup en commun, ma période préférée étant également 1850-1950.

Scriabine fait partie de mes 5 compositeur préféré, ( qui en conte plus que 5 à mon avis mais c'est pas grave on va dire qu'il y a des ex æquo Mr. Green ) Par exemple le poème vers la flamme qui est mon premier coup de foudre de la musique de Scriabine ou son poème symphonique le poème de l'extase conte parmi mes 20 oeuvres préféré (et à encore je dis 20 pour être large parce que il doit y en avoir plus que sa Mr. Green Mr. Green vive les ex æquo)
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 20:51

Polyeucte a écrit:
Sinon, dans un tout autre style, tu as Viviane de Chausson aussi Very Happy
Ah oui. C'est chouette Viviane. Antrav en avait parlé dans le détail mais je ne sais plus où.....
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 22:39

frere elustaphe a écrit:
Polyeucte a écrit:
Sinon, dans un tout autre style, tu as Viviane de Chausson aussi Very Happy
Ah oui. C'est chouette Viviane. Antrav en avait parlé dans le détail mais je ne sais plus où.....
Essaie dans les fils Chausson, petite futée ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 23:27

@ Rach-phaël06 : si tu aimes Rachmaninov alors tu aimeras le poème symphonique Silence de Miaskovsky (on peut l'écouter sur Youtube)
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyJeu 21 Juil 2011 - 23:42

WoO a écrit:
@ Rach-phaël06 : si tu aimes Rachmaninov alors tu aimeras le poème symphonique Silence de Miaskovsky (on peut l'écouter sur Youtube)

merci bien sa ma fais plaisir je vais voir de suite Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4079
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyVen 22 Juil 2011 - 18:22

Sinon, il y a aussi les poemes symphoniques de Dvorak - de memeoire : Othello, le Rouet d`Or, Carnaval, l`Ondin, le Pigeon des Bois et quelques autres...
Et comment ne pas citer son predecesseur, Smetana, avec sa magnifique suite Ma Vlast (Ma Patrie), ou tous les Tcheques se recconnaitront toujours - me vient d`ailleurs a l`esprit l`anecdote selon laquelle il arrivait aux musiciens tcheques de pleurer en jouer cette partition.

Mais le poeme symphonique a trouve son meilleur defenseur en la personne de Lizst, qui en a ecrit toute une serie.
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël

Nombre de messages : 6516
Age : 26
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique EmptyVen 22 Juil 2011 - 18:36

Horatio a écrit:
Sinon, il y a aussi les poemes symphoniques de Dvorak - de memeoire : Othello, le Rouet d`Or, Carnaval, l`Ondin, le Pigeon des Bois et quelques autres...
Et comment ne pas citer son predecesseur, Smetana, avec sa magnifique suite Ma Vlast (Ma Patrie), ou tous les Tcheques se recconnaitront toujours - me vient d`ailleurs a l`esprit l`anecdote selon laquelle il arrivait aux musiciens tcheques de pleurer en jouer cette partition.

Mais le poeme symphonique a trouve son meilleur defenseur en la personne de Lizst, qui en a ecrit toute une serie.

Super anecdote je connais pas la république tchèque mais déjà rien qu'en l'écoutant je comprend qu'on est envi de pleurer. Avec cette superbe mélodie de " La Mauldau " entre autre sa me rendrais presque nostalgique d'un pays ou je n'ai jamais mis les pied ^^

Othello il me semble que c'est une ouverture. Par contre tu as oublié le Chant du Heros Je m'en rappel parce que sa m'attire toujours ces sujet qui traitent du courage, de la victoire, du combat.. Du heros quoi Mr. Green . J'ai jamais écouté les poème symphonique de Dvorak. Encore une chose à rajouter à ma liste d'oeuvres à écouter Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le poème symphonique Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le poème symphonique
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: