Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 Le poème symphonique

Aller en bas 
+37
Hildegard von Bingen
gluckhand
Mandros
starluc
elisabeth
Cololi
Golisande
HamsterDame
Vincent r
Marchoukrev
hammerklavier
TragicSymph
Mélomaniac
Zeno
Horatio
WoO
frere elustaphe
Polyeucte
Jaky
arnaud bellemontagne
Percy Bysshe
Rav–phaël
Tus
adriaticoboy
Kia
MickeyZeVrai
H.Noury
DavidLeMarrec
Coelacanthe
leo
General Custer
sofro
Stanislas Lefort
Mr Bloom
Xavier
Alex
jolan
41 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Hildegard von Bingen
Néophyte
Hildegard von Bingen


Nombre de messages : 8
Age : 29
Localisation : Joigny ou Dijon , ça dépend .
Date d'inscription : 30/03/2015

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyLun 13 Avr 2015 - 21:27

Le premier que j'ai découvert était la danse macabre de Saint-Saëns , il garde une bonne place .Dans un genre complètement différent le Poème de l'extase de Scriabine me plait aussi énormément .
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof


Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyLun 13 Avr 2015 - 21:34

Tu peux essayer Prométhée de Scriabine alors, tu nous en diras des nouvelles. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Hildegard von Bingen
Néophyte
Hildegard von Bingen


Nombre de messages : 8
Age : 29
Localisation : Joigny ou Dijon , ça dépend .
Date d'inscription : 30/03/2015

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyLun 13 Avr 2015 - 21:40

je l'avais déjà écouté (pas très activement je l'avoue) . Mais je l'avais bien aimé ... PS : peut on considéré le mystère comme un poème symphonique ? (même s'il à été achevé par un élève , je ne le trouve pas du tout inintéressant)
Revenir en haut Aller en bas
Jof
Mélomane chevronné
Jof


Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyMar 14 Avr 2015 - 0:00

Oh non, l'Acte Préalable (achevé par Nemtin) qu'il nous reste du Mystère est d'une toute autre envergure : l'oeuvre devait durer une semaine et devait faire naître une nouvelle race d'Homme, ce qui ne relève pas vraiment de la portée d'un poème symphonique. Mr.Red
Cette oeuvre en reste effectivement fascinante.
Revenir en haut Aller en bas
Amis-Charles
Mélomane averti
Amis-Charles


Nombre de messages : 335
Age : 154
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2015 - 15:42

arnaud bellemontagne a écrit:
Xavier a écrit:
Les grands Koechlin mais tu les connais déjà je crois?
En particulier le Buisson ardent, la Course de printemps et le Docteur Fabricius.
De Koechlin je connais le Livre de la Jungle (superbe) mais pas les oeuvres que tu cites.Une piste à explorer!
...

C'est sûr que si tu ne connais pas Le Docteur Fabricius, tu rates quelque-chose !
(Il vaut mieux connaître la nouvelle de Dollfus... disponible sur simple demande...).
Et il y en a d'autres : Les Heures persanes par exemple ?...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5873
Age : 47
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2015 - 17:52

Amis-Charles a écrit:
Les Heures persanes par exemple ?...

Je viens encore de m'extasier en jouant la Paix du Soir au Cimetière (j'ai un peu plus de mal avec les pièces rapides, mais c'est plus une orientation générale chez moi)...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2015 - 17:55

Ah oui, c'est encore meilleur à jouer qu'à écouter...

D'ailleurs est-ce du poème symphonique? Plutôt une suite de courtes pièces qu'une oeuvre d'un seul tenant comme le veut le genre en général. (d'ailleurs l'original pour piano montre bien pour moi que ce n'est pas à proprement parler du poème symphonique)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5873
Age : 47
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2015 - 18:05

Disons que c'est une suite de haïkus symphoniques Mr. Green (un peu longs pour certains). Mais effectivement, je n'ai répondu ici que par commodité, d'autant que je connais beaucoup mieux la version piano.

En revanche, Fabricius et le Buisson ardent, on peut appeler ça des poèmes symphoniques (et c'est fabuleux bounce ).
Revenir en haut Aller en bas
Amis-Charles
Mélomane averti
Amis-Charles


Nombre de messages : 335
Age : 154
Localisation : mondiale
Date d'inscription : 13/06/2009

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2015 - 19:35

Xavier a écrit:
Ah oui, c'est encore meilleur à jouer qu'à écouter...

D'ailleurs est-ce du poème symphonique? Plutôt une suite de courtes pièces qu'une oeuvre d'un seul tenant comme le veut le genre en général. (d'ailleurs l'original pour piano montre bien pour moi que ce n'est pas à proprement parler du poème symphonique)

À noter que la "suite pour piano" (commencée en 1913) et la "suite pour orchestre" (commencée en 1916) ont en réalité été pensées plus ou moins simultanément et achevées ensemble en 1919, comme beaucoup de pièces que Koechlin annotait "à orchestrer" (l'orchestration finale n'ayant été terminée qu'en 1921). Il pensait tellement "orchestre" qu'il écrivait même sur 3 portées...
Il ne s'agit pas simplement de l'orchestration d'une œuvre antérieure comme ça peut arriver dans d'autres cas.

Il les a écrites pour transcrire ses impressions de lecture du récit de voyage de P. Loti "Vers Ispahan", avec des chapitres qui s'enchaînent comme dans un livre.
C'est en ce sens qu'on pourrait rapprocher l'op. 65 bis d'un "poème symphonique" ou plutôt d'une suite de courts poèmes/haïkus symphoniques, en effet...
Comme quoi le genre "poème symphonique" peut donner lieu à des œuvres très diverses...   Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.koechlin.net/index.php/fr/histoire-famille-koechlin/d
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyVen 17 Avr 2015 - 23:53

Merci pour ces précisions!

Ca ne m'étonne pas; il y a quantité de passages où on est obligé de décaler les différentes parties d'un accord du fait de l'étagement sur plusieurs octaves, et où on sent que ça s'épanouira plus naturellement à l'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5873
Age : 47
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptySam 18 Avr 2015 - 8:40

Xavier a écrit:
il y a quantité de passages où on est obligé de décaler les différentes parties d'un accord du fait de l'étagement sur plusieurs octaves

Cela dit, c'est exactement pareil dans la sonate piano-cello (et dans le reste de la musique de chambre, j'imagine)... Et côté de ça il y a des accords parfaitement jouables, mais pour lesquels il a pris la peine d'indiquer des arrangements malcommodes. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptySam 18 Avr 2015 - 10:52

Xavier a écrit:
Merci pour ces précisions!

Ca ne m'étonne pas; il y a quantité de passages où on est obligé de décaler les différentes parties d'un accord du fait de l'étagement sur plusieurs octaves, et où on sent que ça s'épanouira plus naturellement à l'orchestre.

Mais est-ce la preuve d'une conception orchestrale, ça se discute : comme le dit Golisande, ça se trouve dans bien d'autres occurrences (Pierné fait du piano pur sur quatre portées quelquefois…) qui n'ont pas de vocation orchestrale.

Paradoxalement, le piano de Koechlin est tellement irisé que l'orchestration me paraît au mieux redondante, au pire un apauvrissement par rapport aux potentialités poétiques illimitées de la version piano.

Mais il paraît que j'ai tort.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Musica Enchiriadis
Mélomane averti
Musica Enchiriadis


Nombre de messages : 140
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/02/2017

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyVen 15 Juil 2022 - 15:33

Salut tout le monde,
voici une petite vidéo sur la symphonie à programme et le poème symphonique. Avec en préambule un survol de quelques précédents de musique descriptive, imitative, représentative avant le XIXe siècle.

Le poème symphonique - Page 3 1f600

https://www.youtube.com/watch?v=EPJp8taEw_8
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele


Nombre de messages : 1454
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyDim 24 Juil 2022 - 22:26

Toujours passionnant, et comme pour le Lied, cette généalogie plus ancienne que le terme officiel était fort stimulante. Bravo et merci !
Revenir en haut Aller en bas
Musica Enchiriadis
Mélomane averti
Musica Enchiriadis


Nombre de messages : 140
Localisation : Genève
Date d'inscription : 22/02/2017

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyLun 25 Juil 2022 - 12:28

Merci    mains
Revenir en haut Aller en bas
https://musicaenchiriadis.wordpress.com/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23364
Date d'inscription : 22/01/2010

Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 EmptyLun 25 Juil 2022 - 17:54

Oui, très pédagogique et fort instructif! thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le poème symphonique - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Le poème symphonique   Le poème symphonique - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le poème symphonique
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Jean Sibelius (1865-1957)
» POEME : ma cantatrice est forte ..... en géographie
» Vincent Dumestre et Le Poème Harmonique
» Philharmonique, symphonique ???
» Les Trucs You Tube délirants (+ autres liens à la con) (3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: