Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -32%
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ ...
Voir le deal
749.99 €

 

 Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)

Aller en bas 
+9
Montfort
Fiordiligi
Xavier
Otello
charles.ogier
Polyeucte
Wagneropathe
calbo
bAlexb
13 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 9 Sep 2013 - 10:12

A l'issue de la première de la reprise de la production de Lucia par Serban.
Des papiers, déjà, qui tombent des cintres : http://brunoserrou.blogspot.fr/2013/09/patrizia-ciofi-lucia-di-lammermoor.html , http://www.asopera.fr/critique-lucia-di-lammermoor-r330.htm?PHPSESSID=f08f11edf3b42f02c4ef835e36513bac et http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5566&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54 !
Pour moi, c'était la première fois que je voyais cette production de Serban dont j'ai lu beaucoup de mal. A-t-elle évolué, depuis sa création ? Le metteur-en-scène (qui était présent pour les répétitions) a-t-il particulièrement travaillé avec ses distributions, ici ? Le résultat, au-delà de l'esthétique est théâtralement très abouti ; une vraie ambiance sur le plateau, des personnages de chair et de sang, pas seulement des silhouettes. Sans doute le propos est-il surchargé d'intentions (Charcot, le poids de cette société masculines où les femmes, Lucia exceptées, ne sont justement que des silhouettes dont la seule action est de servir), mais des images sont extrêmement puissantes (le début de "Regnava nel silenzio" où Lucia paraît traverser un catafalque), d'autres superbement poétiques (évidemment, la balançoire). Donc, j'ai adhéré, ce qui est très personnel mais un petit sondage autour de moi ou à la sortie me fait dire que je ne suis pas le seul.
Vous savez, vous, pourquoi aucune des directions successives de l'ONP n'a voulu filmer cette production qui s'y prêterait si bien (éclairages, mobilité) ?
La partition est donnée dans une intégralité un peu relative : tableau Edgardo/Enrico certes, mais coupure des reprises, codas, etc. Pas de glassharmonica, non plus ; je comptais un peu dessus (et quel mélange surréaliste avec la voix de Ciofi qui s'y prête si bien). Généralement, je ne peux pas dire que j'ai particulièrement été impressionné par la direction de Benini, tout juste efficace (mais pas exempte de petits décalages tout de même). Lui que j'avais entendu léonin, projetant un souffle brûlant avec l'orchestre et les choeurs du San Carlo il y a quelques saisons...
Côté plateau : des comprimarii investis (Huchet), un Raimondo sonore et d'une belle onction (Anastassov), un Enrico un peu réservé (chant et incarnation) malgré un beau timbre sonore, percutant (Tézier, donc) et un Edgardo (Grigolo) égal à lui-même dans la démonstration, bien campé, très sonore même si un peu en creux entre son entrée et son final, beaucoup plus démonstratif/fort-des-halles qu'à Avignon dans le même rôle, voix toujours séductrice.
Ciofi ? Ah la la ! Ça a dépassé tous mes espoirs ! Sans doute le public, la critique l'attendaient ; le moins qu'on puisse dire c'est qu'il l'a bien trouvée, ici !
D'abord dissiper un doute : le monsieur qui criait au second balcon ne le faisait pas pour critiquer mais, au contraire, pour dire tout le bien qu'il pensait d'elle (source officielle : ledit monsieur lui-même, très disert à la sortie hehe !).
Donc Ciofi : en liberté (apparente), bien sonore (ce qui ne m'étonne pas, par ailleurs ; voix pas forcément aussi ronde qu'à Orange, qui met beaucoup d'air autour de l'instrument, mais tout de même ces belles couleurs sombres et bien projetées gagnées depuis quelques années), très vite dans son rôle, vraiment assumée (y compris scéniquement lorsqu'elle se met debout sur la balançoire). Beau personnage en trois dimensions c'est un fait mais surtout stylée, maîtresse de ses moyens dont elle fait ce qu'elle veut ce soir, colorant à l'infini même là où le medium peut parfois un peu faiblir, là où le grave est un peu écrasé. Un premier air déjà très largement salué par le public ; une "Folie" qui déchaîne la foule et l'oblige à  se lever et à saluer (et à saluer son flûtiste) avant la cabalette. Salle debout à l'issue du spectacle et, pour elle, un tonitruant succès. Au crédit : une gestion brillante de ses moyens, une palette sonore infinie (dynamiques, ambitus bien couvert), un personnage qui déborde le cadre de scène, aime/vit/souffre, etc. Toute une vie en 2h30 de spectacle. Au débit... Bah ! Au débit, je ne vois rien. La chanteuse ne triche pas : on adhère ou pas et, moi, j'ai fait mon choix sur pièce.
S'épuiser en superlatifs, alors ? Titiller l'hyperbole ? A quoi bon ; même si elle ne serait pas tellement plus que factuelle, ici ?
D'autres complèteront, j'espère ; y compris avec le cast B dont on dit beaucoup de bien, à l'issue de la générale, et qui est sans doute en capacité de faire autre chose du spectacle, sans concurrence aucune par ailleurs.


Dernière édition par bAlexb le Mer 2 Oct 2013 - 14:15, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 9 Sep 2013 - 10:17

Ce que je lis ici et la concernant Benini ne m'étonne pas vraiment. Il est, me semble-t-il, nettement plus à son aise dans Rossini, dont il est un des grands spécialistes avec Alberto Zedda, et dans Verdi (cf mon compte rendu sur le Don Carlo de Toulouse en clotûre de saison 2012/2013).
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe


Nombre de messages : 1476
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 9 Sep 2013 - 10:48

Oui Benini n'a pas vraiment réussi à tirer des merveilles de l'orchestre de Lucia -mais qui l'a vraiment fait, si l'on met à part Karajan malgré les coupures, Pritchard et surtout Schippers ?

bAlexb : j'aurais dû me douter de ta présence, dommage qu'on se soit loupés !

Je n'ai pas grand chose à ajouter à ton beau compte-rendu : c'était, pour moi aussi, l'occasion de découvrir cette production, qui ne s'est avérée ni absurde, ni incohérente, ni gratuitement provocatrice mais qui se trouve, en effet, plombée par des effets trop appuyés, des lourdeurs dans le discours qui ne servent pas le fond du propos.

C'est surtout la distribution qui m'a poussé à me rendre à cette première. Je n'ai, à cet égard, pas été déçu : Ciofi retrouve là un rôle qui convient à merveille à son tempérament, et à sa voix, toujours conduite en virtuose, parfois un peu avare en chair, mais avant tout un formidable instrument au service d'une incarnation bouleversante, "fragile" car volontairement juvénile et candide, mais jamais très loin de l'éruption et de la violence.

Pour moi l'Edgardo de Grigolo se situait au même niveau, mais à un degré différent, et complémentaire. La voix, encore jeune, est remarquablement saine, le chanteur dompte en maître chaque nuance, chaque inflexion, dont il use et abuse des mille et un contours, avec un aplomb très extérieur, franchement démonstratif, mais séduisant, indéniablement.

Tézier, face à ce couple triomphant fait grise mine, dans un rôle qui ne doit pas stimuler excessivement son imagination. Son Enrico est tout en timbre noir et tranchant, c'est extrêmement travaillé sur le plan du chant, et c'est déjà très bien.

Anastassov, par contre, qui sonne de plus en plus comme une caricature de voix slave, m'a déplu, au sein de seconds rôles impeccables, et assez luxueux (Huchet).

Aux saluts (et même avant : applaudissements très nourris après "Regnava nel Silenzio" et "Tombe degli avi miei", ovations les plus longues jamais entendues à Bastille pour la scène de la folie...), c'est un immense triomphe, plutôt revigorant dans un paysage musical parisien souvent tiède, et, surtout, mérité, qui vient conclure une soirée très enthousiasmante.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 9 Sep 2013 - 12:48

Soirée géniale en effet...

Mise en scène qui marche très bien je trouve, avec un gros appui sur la solitude et l'enfermement de Lucia...

Ciofi épatante! Scéniquement elle donne vie à cette Lucia sans rechigner à sauter, courir, faire de la balançoire... tout y passe et avec naturel! Very Happy
Et puis vocalement drunken Un vrai modèle d'émotions et d'intelligence... J'ai été vraiment retourné par sa prestation et pas que moi vu le silence dans la salle quand elle chantait, et les ovations qu'elle a reçu!

Grigolo, on a un peu l'impression qu'il s'écoute chanter par moments... début vraiment trop sonore... après ça s'arrange, mais c'est dans la dernière scène qu'il touche vraiment!

Tézier comme toujours un peu raide... et radin sur l'aigu Confused

Anastassov un peu raide et slave oui... mais ça va plutôt bien avec ce Raimondo froid. Et puis super air avant la folie! Very Happy

Huchet super (enfin un Raimondo qui chante bien!)


Direction qui m'a bien été... pas géniale, mais bonne...



Mais Patrizia Ciofi a vraiment illuminé cette soirée alors que le reste de la distribution était déjà de très haut niveau!
Je veux y retourner!!!!!!!cat cat (bon, je verrai Yoncheva... mais revoir Ciofi... Surprised )
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 9:48

Un compte-rendu du cast "B" : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5575&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54 .
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 10:30

A la lecture, Yoncheva est un peu beaucoup "vocale"... pas sûr que l'écoute après Ciofi soit favorable à Yoncheva... Confused


Sinon hier soir, j'ai un peu regardé la vidéo qui existe de cette mise en scène avec June Anderson (vidéo de la création...) et j'ai pas vraiment l'impression de voir le même personnage que celui de Ciofi. Anderson fait quand même bien mémère scéniquement... bien prudente (surtout ne pas monter sur les lits durant le duo avec son frère!)...

Mais pourquoi donc ne pas filmer cette reprise voyons????
Parce que la distribution A est splendide, parce que la mise en scène a presque 20 ans mais reste une vraie réussite... et parce que la Lucia de Ciofi bien sûr!!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 10:54

Polyeucte a écrit:
A la lecture, Yoncheva est un peu beaucoup "vocale"... pas sûr que l'écoute après Ciofi soit favorable à Yoncheva... Confused
Ce que j'écrivais plus haut : je ne suis pas sûr qu'il y ait de vraie concurrence dans la mesure où chacune est en capacité d'apporter quelque chose de différent au rôle, dans cette mise en scène ; ceux qui ont vu la générale et la première disent que Yoncheva est plus prudente scéniquement (elle ne se met pas debout sur la balançoire). Personnellement je suis d'accord avec toi, c'est vers une approche moins vocale/"salubre" que je tends.
Pour Yoncheva, c'est par ailleurs une prise de rôle là où Ciofi le chante depuis 17 ans. L'expérience aidant, la première mettra peut-être plus de fissures et de profondeur à son personnage (puisque c'est ce qui semble manquer à sa composition d'après ce que j'ai pu lire).
En tout cas, j'attends tes commentaires sur le 2e cast.

Polyeucte a écrit:
Mais pourquoi donc ne pas filmer cette reprise voyons????
Parce que la distribution A est splendide, parce que la mise en scène a presque 20 ans mais reste une vraie réussite... et parce que la Lucia de Ciofi bien sûr!!
kiss 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 11:39

bAlexb a écrit:
Ce que j'écrivais plus haut : je ne suis pas sûr qu'il y ait de vraie concurrence dans la mesure où chacune est en capacité d'apporter quelque chose de différent au rôle, dans cette mise en scène ; ceux qui ont vu la générale et la première disent que Yoncheva est plus prudente scéniquement (elle ne se met pas debout sur la balançoire). Personnellement je suis d'accord avec toi, c'est vers une approche moins vocale/"salubre" que je tends.
Voilà... je suis plus dans le versant "Callas" (c'est à dire vraiment hanté comme personnage...) que Sutherland (plus parfait vocalement, mais moins prenant dramatiquement).
Mais bon, ce sont aussi ses débuts et on ne juge sa prestation scénique que sur la générale vu qu'hier c'était en version de concert!

Citation :
Pour Yoncheva, c'est par ailleurs une prise de rôle là où Ciofi le chante depuis 17 ans. L'expérience aidant, la première mettra peut-être plus de fissures et de profondeur à son personnage (puisque c'est ce qui semble manquer à sa composition d'après ce que j'ai pu lire).
En tout cas, j'attends tes commentaires sur le 2e cast.
C'est sûr! Elle ne peut pas avoir intégré tout ce qui nourrit le personnage de Ciofi...

Pas de soucis, je ferais un commentaire... mais ce sera pour la dernière!

Citation :
kiss 
Ben oui... c'était une vraie expérience scénique pour moi de revoir cette mise en scène... beaucoup plus marqué que quand je l'avais vue en 2006...
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 12:50

Autres CR de la première : http://webthea.com/Lucia-di-lammermoor-de-Gaetano-3838 et http://www.concertclassic.com/journal/articles/actualite_20130910_5168.asp ; et de la 2e représentation qui voit les "débuts tonitruants" de Yoncheva : http://ilteneromomento.com/sonya-yoncheva-lucia/ !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 14:15

Je me permets de donner aussi cette critique (publiée par bAlexb ailleurs... Very Happy)
Concert Classic : Sacré Lucia
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1975
Age : 65
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 16:42

[quote="Polyeucte"]
bAlexb a écrit:


Citation :
Pour Yoncheva, c'est par ailleurs une prise de rôle là où Ciofi le chante depuis 17 ans. L'expérience aidant, la première mettra peut-être plus de fissures et de profondeur à son personnage (puisque c'est ce qui semble manquer à sa composition d'après ce que j'ai pu lire).
En tout cas, j'attends tes commentaires sur le 2e cast.
C'est sûr! Elle ne peut pas avoir intégré tout ce qui nourrit le personnage de Ciofi...

Pas de soucis, je ferais un commentaire... mais ce sera pour la dernière!

Citation :
kiss 
Ben oui... c'était une vraie expérience scénique pour moi de revoir cette mise en scène... beaucoup plus marqué que quand je l'avais vue en 2006...
la première mettra peut-être plus de fissures et de profondeur à son personnage
- La première: Sonia Yoncheva?
- plus de fissures et de profondeur: ?? que voulez-vous exprimer??
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 16:49

charles.ogier a écrit:
- La première: Sonia Yoncheva?
- plus de fissures et de profondeur: ?? que voulez-vous exprimer??
Ceux qui ont assisté à la première représentation de Yoncheva ont tous noté un matériau plein, solide, etc. , ce qu'on connaît et qui la classe parmi les tout beaux instruments du moment ; dans le même temps, les mêmes ont noté que le chant, aussi somptueux fût-il, laissait peu/moins de place à la fragilité du personnage, à sa souffrance, à la gamme d'affects que permet Lucia et que Ciofi possède si ce n'est d'instinct, du moins d'expérience. Bref, que le personnage pouvait paraître un peu monolithique/extérieur ; mais on n'est pas, j'imagine, Lucia sui generis et sans doute Yoncheva ajoutera à son personnage des facettes, des fissures, des anfractuosités qu'il n'a pas aujourd'hui.

Mais moi je n'y étais pas ; vous peut-être ?


Dernière édition par bAlexb le Mer 2 Oct 2013 - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 16:55

bAlexb a écrit:
sans doute Yoncheva ajoutera à son personnage des facettes, des fissures, des anfractuosités qu'il n'a pas aujourd'hui.
Tant que ces fissures et ces anfractuosités seront seulement interprétatives et en rien vocales ce sera parfait.
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1975
Age : 65
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 17:17

bAlexb a écrit:
charles.ogier a écrit:
- La première: Sonia Yoncheva?
- plus de fissures et de profondeur: ?? que voulez-vous exprimer??
Ceux qui ont assisté à la première représentation de Yoncheva ont tous noté un matériau plein, solide, etc. , ce qu'on connaît et qui la classe parmi les tout beaux instruments du moment ; dans le même temps, les mêmes ont noté que le chant, aussi somptueux fût-il, laissait peu/moins de place à la fragilité du personnage, à sa souffrance, à la gamme d'affects que permet Lucia et Ciofi possède si ce n'est d'instinct, du moins d'expérience. Bref, que le personnage pouvait paraître un peu monolithique/extérieur ; mais on n'est pas, j'imagine, Lucia sui generis et sans doute Yoncheva ajoutera à son personnage des facettes, des fissures, des anfractuosités qu'il n'a pas aujourd'hui.

Mais moi je n'y étais pas ; vous peut-être ?
C'est prévu pour la fin de ce mois de septembre.
Nous verrons entendrons bien.

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
sans doute Yoncheva ajoutera à son personnage des facettes, des fissures, des anfractuosités qu'il n'a pas aujourd'hui.
Tant que ces fissures et ces anfractuosités seront seulement interprétatives et en rien vocales ce sera parfait.
Oh, Othello, allez, dans aucun de ces deux domaines. Confiance!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 19:06

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
sans doute Yoncheva ajoutera à son personnage des facettes, des fissures, des anfractuosités qu'il n'a pas aujourd'hui.
Tant que ces fissures et ces anfractuosités seront seulement interprétatives et en rien vocales ce sera parfait.
Est-ce que j'ai dit le contraire scratch ?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 19:29

bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
sans doute Yoncheva ajoutera à son personnage des facettes, des fissures, des anfractuosités qu'il n'a pas aujourd'hui.
Tant que ces fissures et ces anfractuosités seront seulement interprétatives et en rien vocales ce sera parfait.
Est-ce que j'ai dit le contraire scratch ?
certes non mais je préfère le préciser tout de même vu que chez ta copine (il parait même que vous êtes super proches à ce que j'ai cru comprendre ...), pour laquelle tu as une admiration sans bornes, les fissures et les anfractuosités sont ET interprétatives ET vocales. hehe 
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 20:31

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
sans doute Yoncheva ajoutera à son personnage des facettes, des fissures, des anfractuosités qu'il n'a pas aujourd'hui.
Tant que ces fissures et ces anfractuosités seront seulement interprétatives et en rien vocales ce sera parfait.
Est-ce que j'ai dit le contraire scratch ?
certes non mais je préfère le préciser tout de même vu que chez ta copine, pour laquelle tu as une admiration sans bornes, les fissures et les anfractuosités sont ET interprétatives ET vocales. hehe 
La meilleure défense c'est l'attaque, hein !
J'imagine qu'il faut te savoir gré d'apporter, toujours, ces précisions sans lesquelles nous ne serions forcément pas tout à fait les mêmes. Tu précises pour qui d'ailleurs ?
Fissures ou pas, qu'elles soient vocales (et encore, pour cette première de Lucia l'exemple pouvait difficilement être plus mal choisi) ou interprétatives, qu'est-ce qu'elle a de la gueule dans cette production ; et même si je n'avance pas masqué et que je ne cache jamais mes affinités (qui sont rationnelles/raisonnées, raisonnables, réfléchies... on peut continuer longtemps, tu sais... et surtout assumées ; parce que loin d'être honteuses), je suis d'autant plus décomplexé qu'ayant été dans la salle, je ne me suis pas senti isolé ! N'en déplaise à ceux qui "savent" et qui avaient prédit Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) 2661413304...


Dernière édition par bAlexb le Mer 2 Oct 2013 - 14:38, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 20:54

Otello a écrit:
certes non mais je préfère le préciser tout de même vu que chez ta copine, pour laquelle tu as une admiration sans bornes, les fissures et les anfractuosités sont ET interprétatives ET vocales. hehe 
Franchement, les fissures je ne les ai pas vraiment entendues chez la Lucia de Ciofi...
Les sur-aigus à la première étaient beaucoup plus faciles qu'il y a un an au TCE, la voix sonore dans tout le théâtre (une petite baisse au début du duo avec Edgardo...) et le technique assez bluffante!

Donc franchement, vu que la voix était en grande forme et l'interprétation totalement géniale... difficile de faire des reproches à Ciofi là!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 20:59

Un entretien de Ciofi à l'Opéra de Paris :
http://www.operadeparis.fr/opera_video/?video_id=2224
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 21:27

Polyeucte a écrit:
Un entretien de Ciofi à l'Opéra de Paris :
http://www.operadeparis.fr/opera_video/?video_id=2224
Et Yoncheva : http://www.operadeparis.fr/opera_video/?video_id=2184 !
(Eh oui ! Sinon, ça va énerver Otello que je mets bien à mal avec toutes mes sottises hehe.)


Dernière édition par bAlexb le Mar 24 Sep 2013 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 21:37

bAlexb a écrit:
Et Yoncheva : http://www.operadeparis.fr/opera_video/?video_id=2184 !
(Eh oui ! Sinon, ça va énerver Otello hehe.)
Ah oui! Mais vu que j'avais regardé ça il y a quelques jours, je n'y pensais plus! hehe

Parité parité voyons! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 11 Sep 2013 - 22:55

Tubeuf dixit : http://blogs.qobuz.com/andretubeuf/2013/09/11/lucia-di-lammermoor-a-lopera-bastille/ .
Mais aussi : http://spectacles.premiere.fr/Salle-de-Spectacle/Spectacle/Lucia-di-Lammermoor-3791422/%28affichage%29/press , http://fomalhaut.over-blog.org/article-lucia-di-lammermoor-yoncheva-ciofi-fabiano-grigolo-paris-119947821.html et http://www.artistikrezo.com/2013090913804/musique/Classique/opera/lucia-di-lammermoor-donizetti-opera-bastille.html !
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 23 Sep 2013 - 13:09

Ce qu'en dit, aujourd'hui, Mehdi Mahdavi pour Altamusica : http://www.altamusica.com/concerts/document.php?action=MoreDocument&DocRef=5283&DossierRef=4858 !
Mais aussi : http://musique.blogs.la-croix.com/patrizia-ciofi-vivante-et-vibrante/2013/09/24/ ou http://www.nytimes.com/2013/09/25/arts/in-paris-operatic-emotions-on-and-off-display.html?_r=1& .
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1975
Age : 65
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 30 Sep 2013 - 21:13

Lucia di Lammermoor
Opéra Bastille-Dimanche 29 septembre 2013


Le livret
Le sujet est connu de tous. A signaler simplement:
- Bellini- Les Puritains création janvier 1835: l’action se situe en Angleterre, sans doute peu après la décapitation de Charles 1er en janvier 1649.
- Donizetti- Lucia création (en italien) septembre 1835: l’action se situe en Ecosse, vraisemblablement vers 1690 après la glorieuse Révolution .
Le XVII ème de la Grande Bretagne était donc à la “mode”.
Le thème de Lucia est plus consistant, les personnages mieux charactérisés psychologiquement. L’action me semble plus dynamique lorsque je compare la représentation des Puritains au TCE en version de concert et Lucia à Bastille.
Jacques-François Ancelot et Joseph Xavier Boniface ne sont pas Walter Scott.

L’oeuvre
G.D. savait “faire”. C’est incontestable. Que d’airs ! Les scènes tant individuelles que d’ensemble sont vraiment réussies vocalement. Il est facile de comprendre le succès toujours rencontré par cet opéra après une telle représentation.
Un regret. Même si l’opéra à numéros vocaux est atténué, les transitions ne sont pas soignées, et les différences d’atmosphères sont quelquefois heurtées.
Mais, G.D. savait-il “trop y faire”? Cette musique trop entraînante, trop séduisante est paradoxale en faisant oublier le caractère dramatique de l’argument.

La mise en scène selon les critères D.LM
- Plaisir esthétique: Rien de surprenant, pas de couleurs hormis la robe blanche de Lucia, pas de jeu de lumières
- Animation du plateau: j’ai toujours du mal avec la direction d’acteurs, toujours trop statique à mon goût. Qu’apporte le choeur sur cette galerie?(d’accord, il faut bien le placer quelque part ).
C’est surtout la musique qui rend la pièce vivante.
- Sens apporté: quelques bonnes intentions, notamment lors de la scène du mariage; Enrico guide totalement la main de Lucia dans la signature; les servants contraignent physiquement Lucia.

La M.en S. a été critiquée. Cependant, d’une part elle ne dénature pas (trop) le théâtre, d’autre part une version de concert supporterait très difficilement la comparaison avec les représentations de Bastille, qui offrent une autre dimension.

La distribution
-Orlin Anastassov (Raimondo): bien; sobre, mais expressif, et modeste. Pour ma part, peut-être une voix plus sombre pour Raimondo, personnage plus âgé au rôle modérateur, inspiré par la religion
- Georges Petean (Enrico): bien; mais manque un peu de couleur et de puissance (?).Pour ma part, peut-être une voix plus méchante, plus incisive pour Enrico, qui force Lucia, sa soeur, au mariage.
- Michael Fabiano (Edgardo): très bien et plaisant; vraiment présent vocalement et scéniquement; je ne doute pas qu’il adore Lucia (d’ailleurs, il en meurt!).
- Sonya Yoncheva (Lucia): Vous avez certainement tous lu les divers CR, et que puis-je rajouter si ce n’est qu’elle possède incontestablement , en plus d’une superbe vocalité, “quelque chose” de plus que ses camarades de plateau (et qu’Olga Peretyako dans les Puritains). Que j’aurais aimé pousser la balançoire!

Une très belle representation
- des auditeurs comblés: applaudissements fort nourris; rappels; parterre debout pour Sonya.
- Des interprètes heureux. C’est aussi pour ceci que nous les applaudissons
- Un orchestre soigneux. Dès la dernière note, les instruments sont rangés, et pfuiff, plus personne, si ce n’est Maurizio    Benini, associé par S.Y. au succès.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91095
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 30 Sep 2013 - 22:44

charles.ogier a écrit:
G.D. savait “faire”. C’est incontestable. Que d’airs ! Les scènes tant individuelles que d’ensemble sont vraiment réussies vocalement. Il est facile de comprendre le succès toujours rencontré par cet opéra après une telle représentation.
Un regret. Même si l’opéra à numéros vocaux est atténué, les transitions ne sont pas soignées, et les différences d’atmosphères sont quelquefois heurtées.
Mais, G.D. savait-il “trop y faire”? Cette musique trop entraînante, trop séduisante est paradoxale en faisant oublier le caractère dramatique de l’argument.
Personnellement, c'est justement ce que j'appellerais ne pas savoir y faire.
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMar 1 Oct 2013 - 12:40

Merci Charles pour le CR.
Very Happy J'y vais ce soir.

J'ai réécouté Lucia la semaine dernière, je trouve que tout fonctionne vraiment bien, les airs comme les ensembles sont vraiment beaux, l'action est très romantique mais assez vraisemblable du début à la fin, chaque personnage a sa propre logique qu'on peut comprendre à défaut d'y souscrire.

Effectivement le contraste est saisissant entre le caractère presque joyeux de certains airs (la cabalette de Regnava nel Silenzio) et la gravité du propos.
Ca n'est pas rare chez Donizetti : par exemple le texte d'Una Furtiva Lagrima, dans l'Elixir d'Amour exprime le bonheur (le soulagement, plus exactement...).

Toutefois, Donizetti savait parfaitement distinguer un air triste d'un air gai (ça n'était pas un abruti ou une machine à enchaîner les cavatines et cabalettes) : ces contrastes sont donc entièrement voulus et assumés, ça n'est pas de la nonchalance ou un manque d'intérêt pour l'action.
Après... les goûts et les couleurs... chacun est libre d'aimer ou pas. Mais de là à dire qu'il ne connaissait pas son métier... tutut
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 75
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMar 1 Oct 2013 - 13:22

Finalement je regrette de ne pas y être retournée pour Yoncheva : ceux qui l'ont vu dans mon entourage ont été emballés - bien sur elle est jeune, et n'a pas la connaissance intime du rôle qu'a Ciofi, mais vocalement c'est une artiste exceptionnelle - elle va d'ailleurs débuter prochainement au Met dans Gilda.
Ce qui m'a freiné, c'est la mise en scène, que je trouve lourdingue et trop décalée - les réactions des chanteurs est assez intéressante : Anderson l'avait détestée, alors que Dessay avait demandé à Serban d'en rajouter !!

   Montfort
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMar 1 Oct 2013 - 14:12

Montfort a écrit:
Anderson l'avait détestée, alors que Dessay avait demandé à Serban d'en rajouter !!
Serban, d'ailleurs, qui dans une interview à l'entracte de la diffusion sur Radio Classique a montré (ce qu'on a tous noté après l'avoir largement présumé dès l'annonce des deux cast) comment le propos se nourrit des différences de nature en ses deux Lucia du moment... et aussi comment sa production était devenue, finalement, beaucoup plus consensuelle avec le temps (j'ai bien dit "beaucoup plus" et pas "très" parce qu'il y en a toujours qu'elle dérange, ce qu'on peut/doit accepter même si, enfin confronté en direct avec, j'ai trouvé qu'elle avait encore bien des atouts à faire valoir, 18 ans après).
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1975
Age : 65
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMar 1 Oct 2013 - 14:54

Xavier a écrit:
charles.ogier a écrit:
G.D. savait “faire”. C’est incontestable. Que d’airs ! Les scènes tant individuelles que d’ensemble sont vraiment réussies vocalement. Il est facile de comprendre le succès toujours rencontré par cet opéra après une telle représentation.
Un regret. Même si l’opéra à numéros vocaux est atténué, les transitions ne sont pas soignées, et les différences d’atmosphères sont quelquefois heurtées.
Mais, G.D. savait-il “trop y faire”? Cette musique trop entraînante, trop séduisante est paradoxale en faisant oublier le caractère dramatique de l’argument.
Personnellement, c'est justement ce que j'appellerais ne pas savoir y faire.
C'est une réponse possible, mais improbable comme le souligne Fiordiligi. Ceci écrit, cette musique est séduisante (pas pour tous); n'est-ce pas une vocation de l'artiste de rendre le tragique acceptable?


Fiordiligi a écrit:
Merci Charles pour le CR.
Very Happy J'y vais ce soir.

J'ai réécouté Lucia la semaine dernière, je trouve que tout fonctionne vraiment bien, les airs comme les ensembles sont vraiment beaux, l'action est très romantique mais assez vraisemblable du début à la fin, chaque personnage a sa propre logique qu'on peut comprendre à défaut d'y souscrire.

Effectivement le contraste est saisissant entre le caractère presque joyeux de certains airs (la cabalette de Regnava nel Silenzio) et la gravité du propos.
Ca n'est pas rare chez Donizetti : par exemple le texte d'Una Furtiva Lagrima, dans l'Elixir d'Amour exprime le bonheur (le soulagement, plus exactement...).

Toutefois, Donizetti savait parfaitement distinguer un air triste d'un air gai (ça n'était pas un abruti ou une machine à enchaîner les cavatines et cabalettes) : ces contrastes sont donc entièrement voulus et assumés, ça n'est pas de la nonchalance ou un manque d'intérêt pour l'action.
Après... les goûts et les couleurs... chacun est libre d'aimer ou pas. Mais de là à dire qu'il ne connaissait pas son métier... tutut
Tout à fait d'accord.
Je ne pense pas que G.D.puisse être assimilé à une machine à "airs" ou à une boîte à rythmes
et R.W à une usine à leitmotiv

Bonne représentation!


Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1975
Age : 65
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMar 1 Oct 2013 - 15:01

Montfort a écrit:
Finalement je regrette de ne pas y être retournée pour Yoncheva : ceux qui l'ont vu dans mon entourage ont été emballés - bien sur elle est jeune, et n'a pas la connaissance intime du rôle qu'a Ciofi, mais vocalement c'est une artiste exceptionnelle - elle va d'ailleurs débuter prochainement au Met dans Gilda.
Ce qui m'a freiné, c'est la mise en scène, que je trouve lourdingue et trop décalée - les réactions des chanteurs est assez intéressante : Anderson l'avait détestée, alors que Dessay avait demandé à Serban d'en rajouter !!

   Montfort
Je n'avais jamais écouté et vu Lucia en live. Ma présence à Bastille pour écouter l'oeuvre était donc acquise. C'est indéniable, la scène magnifie toutes les oeuvres. J'ai eu le même sentiment avec le Ring cette année. Certains passages ressortent, sont mieux compris.
La musique s'apprécie au concert.

Naturellement, je ne regrette pas Sonia Yoncheva dans le rôle de Lucia. Elle possède une présence indéniable, notamment dans le duo du 1er acte.

LA M.en S.: elle ne nuit pas à l'oeuvre; donc passons.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMar 1 Oct 2013 - 19:42

Fiordiligi a écrit:
Toutefois, Donizetti savait parfaitement distinguer un air triste d'un air gai (ça n'était pas un abruti ou une machine à enchaîner les cavatines et cabalettes) : ces contrastes sont donc entièrement voulus et assumés, ça n'est pas de la nonchalance ou un manque d'intérêt pour l'action.
Après... les goûts et les couleurs... chacun est libre d'aimer ou pas. Mais de là à dire qu'il ne connaissait pas son métier... tutut
Oui, il remplissait le cahier des charges de l'opéra italien de l'époque, mais ce n'est pas pour autant très impressionnant. Dans Lucia, il y a des moments magnifiques (j'aime beaucoup la première scène, la révélation de Raimondo, le grand défi, la scène finale... à peu près tout sauf le rôle de Lucia en fait, avec ses roucoulades aphasiques), mais globalement, on entend des atmosphères très différentes qui se juxtaposent... on est loin de l'unité nocturne des Puritains ou de Norma. Ou du caractère primesautier de l'Élixir, ou de la profondeur du Diluvio, etc.

C'est quand même avant tout une collection de numéros dans le mode majeur, où le dégradé des émotions est loin d'avoir la souplesse proclamée par le livret. La pièce n'est de toute façon pas un immense chef-d'œuvre non plus.

Ce n'est pas un mauvais opéra, mais il y a tellement mieux, même chez Donizetti... J'avoue que les gammes et arpèges des airs de l'héroïne sentent pour moi le remplissage glottophile.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1975
Age : 65
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMar 1 Oct 2013 - 20:33

DavidLeMarrec a écrit:

on est loin de l'unité nocturne des Puritains ou de Norma. Ou du caractère primesautier de l'Élixir, ou de la profondeur du Diluvio, etc.

C'est quand même avant tout une collection de numéros dans le mode majeur, où le dégradé des émotions est loin d'avoir la souplesse proclamée par le livret. La pièce n'est de toute façon pas un immense chef-d'œuvre non plus.

Ce n'est pas un mauvais opéra, mais il y a tellement mieux, même chez Donizetti... J'avoue que les gammes et arpèges des airs de l'héroïne sentent pour moi le remplissage glottophile.
l'unité nocturne des Puritains
Bon, les Puritains... Le livret n'est pas très bon.

C'est quand même avant tout une collection de numéros dans le mode majeur
Moins que les Puritains.
L'absence de transition se fait sentir. Dommage!

J'avoue que les gammes et arpèges des airs de l'héroïne sentent pour moi le remplissage glottophile
Le remplissage? je préfère l'addiction.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMar 1 Oct 2013 - 20:39

charles.ogier a écrit:
Bon, les Puritains... Le livret n'est pas très bon.
C'est vrai, mais la musique lui sert une si belle atmosphère que l'ensemble fonctionne merveilleusement.

Citation :
Moins que les Puritains.
L'absence de transition se fait sentir. Dommage!
Au contraire, tout est préparé, Bellini écrit (ce qui est assez original pour un compositeur italien de l'époque) avec une couleur spécifique réservée à certains ouvrages... On n'a donc plus besoin de transition, lorsque chaque section fait écho aux coloris de la précédente.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 2 Oct 2013 - 0:08

Folle soirée à l'ONP. Ciofi et Grigolo époustouflants.
Probablement l'une des 10 soirées d'opéra de ma vie, que je me repasserai en boucle mentalement quand je serai en maison de retraite.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 2 Oct 2013 - 8:49

Fiordiligi a écrit:
Folle soirée à l'ONP. Ciofi et Grigolo époustouflants.
Probablement l'une des 10 soirées d'opéra de ma vie, que je me repasserai en boucle mentalement quand je serai en maison de retraite.
Ça laisse bien augurer de la dernière du cast 1, ce dimanche (-Tézier qui laissera la place à Petean) ; on en reparle dans la foulée Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 2 Oct 2013 - 10:22

bAlexb a écrit:
Ça laisse bien augurer de la dernière du cast 1, ce dimanche (-Tézier qui laissera la place à Petean) ;
Tézier était parfait, mais ça n'était évidemment pas lui le plus impressionnant, malgré toutes ses qualités.
1ère fois que je voyais Ciofi, j'en suis restée éberluée.

bAlexb a écrit:
on en reparle dans la foulée Smile !
Ah oui, bien volontiers !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 2 Oct 2013 - 10:27

Ralala... Si Ciofi est en grande forme en cette fin de série, ça va donner en effet dimanche!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 2 Oct 2013 - 12:44

Le soir où j'y étais, elle était "en forme" d'après son fan club et je l'ai trouvé assez mauvaise à vrai dire...... je ne m'étale pas là-dessus ; si j'apprécie plus le spectacle avec le cast B, j'en parlerai par contre !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 2 Oct 2013 - 12:50

Ino a écrit:
Le soir où j'y étais, elle était "en forme" d'après son fan club et je l'ai trouvé assez mauvaise à vrai dire...... je ne m'étale pas là-dessus ; si j'apprécie plus le spectacle avec le cast B, j'en parlerai par contre !
Après, on peut aussi la trouver très bien sans faire partie du "fan club" hein! Very Happy


Pour la distribution B, je ferais aussi un retour de tout façon... ne serait-ce parce que la comparaison entre les deux Lucia est assez passionnante (pas les mêmes moyens, pas la même carrière ni le même tempérament à priori... et une même mise en scène!)
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyMer 2 Oct 2013 - 14:47

Je précise que je ne fais tellement pas partie de son fan club que c'était la 1ère fois que la voyais. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyDim 6 Oct 2013 - 20:16

Lucia di Lammermoor : 07/09/2013

Opéra Bastille, Paris


Enrico Ashton : George Petean
Lucia : Patrizia Ciofi
Edgardo di Ravenswood : Vittorio Grigolo
Raimondo Bidebent:Carlo Cigni
Alisa : Carnelia Oncioiu
Normanno : Eric Huchet

Chœur de l'Opéra National de Paris
Orchestre de l'Opéra National de Paris
Direction musicale : Maurizio Benini

Mise en scène : Andrei Serban


Un mois après la première de cette reprise, la magie serait-elle toujours au rendez-vous ? La réponse immédiate est oui ! Mille fois oui !

Déjà la mise en scène, toujours aussi pertinente par sa violence et sa finesse : car tout est très bien vu, chaque personnage taillé et dirigé... le tout dans des décors très impressionnants et qui reflètent parfaitement bien l'état d'esprit des différents personnages.

Huchet et Oncioiu toujours aussi parfaits dans leurs rôles. Lui avec sa voix plutôt belle pour le rôle, mais avec ce personnage mauvais, petit chef qui terrorise les gens... Oncioiu quant à elle a quelques interventions, mais toujours bien !
Nigro est toujours un Arturo plutôt bien chantant mais pas non plus très impressionnant.
Anastassov étant souffrant, c'est Carlo Cigni qui vient... et au final, même si j'aime beaucoup Anastassov, on y gagne car la voix est superbe, sonore et ronde, avec une belle prestance. Ce Raimondo est plus doux et torturé que ne l'était Anastassov.
George Petean avait fait un beau Figaro il y a quelques temps... mais je dois dire que j'ai été un peu déçu par sa prestation ici. Déjà par le manque de présence tant vocale que scénique ! Il se promène sur scène sans vraiment s'impliquer... La voix éclate bien dans l'aigu que le baryton ajoute sans soucis régulièrement par rapport à Tézier... mais par contre, le grave est très discret et tout cela manque de violence ou de noirceur. Tézier s'imposait par une présence glaciale. Ici, peut d'impact de la voix qui sonne de façon irrégulière... Dommage... parce que du coup, le grand méchant perd de son éclat...
Vittorio Grigolo refait un peu le même cirque que lors de la première... et même un peu plus par certains côtés. La voix est toujours aussi rayonnante et belle : dès son entrée, elle irradie de soleil, passionnée et belle... Mais le soucis est toujours qu'il chante le cœur sur la main, sorte de parodie de ténor en tendant la main... et avec un style assez discutable. Et puis pourquoi ce cri en fin de scène du mariage ??? Il arrive du coup à noyer Ciofi et son sur-aigu en place !! Il se rachète lors de la dernière scène où il montre une certaine émotion... mais que de cirque quand même ! Un peu plus de sobriété vocale comme scénique serait bien !
Et puis bien sûr, la reine de la soirée... Patrizia Ciofi ! Dès son entrée, on sent que la soprano est dans un très bon jour : la voix est puissante, facile, l'aigu assuré... Elle assume son premier air avec peut-être moins de sur-aigu que lors de la première, mais avec toujours autant de délicatesse et de musicalité. La voix est superbe, le personnage délicat et féminin... Et le duo qui suit la voix rivaliser sans soucis avec Grigolo... Le personnage se dévoile au fur et à mesure, toujours aussi touchant par sa fragilité mais aussi sa volonté de fer. Sur scène, la soprano est chez elle, encore plus à l'aise que lors de la première si c'est possible. Duo avec Enrico totalement volé par Ciofi qui écrase par sa composition Petean, et puis cette scène du mariage... il faudra m'expliquer pourquoi il est drôle de voir Lucia tomber dans les pommes (car oui, le public rit à ce moment là... alors qu'on y voit la trace de la faiblesse extrême de Lucia...). Arrive la grande scène... et Ciofi est toujours autant éblouissante de technique et de puissance dramatique. Sa Lucia est totalement dans un autre monde, totalement habité et irréelle, avec une aisance sur scène encore une fois stupéfiante. Elle se consume véritablement dans cette Lucia. Et pour les remarques sur sa puissance, j'étais en haut du deuxième balcon et aucun soucis : la voix remplissait sans soucis Bastille, plus que Petean par exemple !

Pour le chef, c'est toujours un peu épais, mais au final, c'est plutôt bien !

On l'aura compris, c'est vraiment Patrizia Ciofi et sa Lucia intégrée dans la mise en scène de Serban qui fait de cette soirée une grande voire immense soirée. Car si le sur-aigu peut-être un peu difficile, la soprano compose quelque chose de crépusculaire, un portrait totalement musical et délicat qui par les simples nuances donne vie à un personnage profond et sensible.
Merci merci !!

Mercredi, le défit de Sonya Yoncheva sera de faire oublier cette prestation et de réussir à imposer SA Lucia... à suivre donc !
Revenir en haut Aller en bas
charles.ogier
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1975
Age : 65
Localisation : Suresnes
Date d'inscription : 24/10/2012

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyDim 6 Oct 2013 - 21:33

Polyeucte a écrit:
Lucia di Lammermoor : 07/09/2013

Opéra Bastille, Paris


Enrico Ashton : George Petean
Lucia : Patrizia Ciofi
Edgardo di Ravenswood : Vittorio Grigolo
Raimondo Bidebent:Carlo Cigni
Alisa : Carnelia Oncioiu
Normanno : Eric Huchet

Chœur de l'Opéra National de Paris
Orchestre de l'Opéra National de Paris
Direction musicale : Maurizio Benini

Mise en scène : Andrei Serban


Déjà la mise en scène, toujours aussi pertinente par sa violence et sa finesse : car tout est très bien vu, chaque personnage taillé et dirigé... le tout dans des décors très impressionnants et qui reflètent parfaitement bien l'état d'esprit des différents personnages.


George Petean avait fait un beau Figaro il y a quelques temps... mais je dois dire que j'ai été un peu déçu par sa prestation ici.

Vittorio Grigolo refait un peu le même cirque que lors de la première...

Et puis bien sûr, la reine de la soirée... Patrizia Ciofi !
Arrive la grande scène...

Pour le chef, c'est toujours un peu épais, mais au final, c'est plutôt bien !

Merci merci !!

Mercredi, le défit de Sonya Yoncheva sera de faire oublier cette prestation et de réussir à imposer SA Lucia... à suivre donc !
Déjà la mise en scène,
Vous êtes généreux.

George Petean
Même ressenti

Vittorio Grigolo
??

Patrizia Ciofi
Ce n'est pas le moment que je préfère. Le duo du 1er acte!!

le défit de Sonya Yoncheva

Non, non, Polyeucte. Le duel n'a pas droit de cité musicale.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyDim 6 Oct 2013 - 21:38

Et puis il me semble bien que c'est fait depuis un bout de temps que Yoncheva ait imposé SA Lucia. Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyDim 6 Oct 2013 - 21:47

charles.ogier a écrit:

Déjà la mise en scène,
Vous êtes généreux.

George Petean
Même ressenti

Vittorio Grigolo
??

Patrizia Ciofi
Ce n'est pas le moment que je préfère. Le duo du 1er acte!!

le défit de Sonya Yoncheva

Non, non, Polyeucte. Le duel n'a pas droit de cité musicale.
Ah mais pourquoi rester juste sur le duo du 1er acte? C'est juste que lors de la première, Ciofi était moins généreuse qu'aujourd'hui!


Otello a écrit:
Et puis il me semble bien que c'est fait depuis un bout de temps que Yoncheva ait imposé SA Lucia. Wink 
Pour Yoncheva, entendons nous bien que c'est dans MA tête qu'il va falloir qu'elle impose sa Lucia...
Qu'elle y donne montre sa personnalité, son aisance scénique, sa musicalité...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyDim 6 Oct 2013 - 23:10

Polyeucte a écrit:
Pour Yoncheva, entendons nous bien que c'est dans MA tête qu'il va falloir qu'elle impose sa Lucia...
Qu'elle y donne montre sa personnalité, son aisance scénique, sa musicalité...
pourquoi ai je l'impression que tu sais déjà que ce ne sera pas le cas car, consciemment ou inconsciemment, tu n'en as pas envie par fidélité à ce que tu as dit sur Ciofi ??? hehe 
Ce n'est qu'une impression ... je peux me tromper ... (ou pas ...)
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 7 Oct 2013 - 9:04

Otello a écrit:
pourquoi ai je l'impression que tu sais déjà que ce ne sera pas le cas car, consciemment ou inconsciemment, tu n'en as pas envie par fidélité à ce que tu as dit sur Ciofi ??? hehe 
Ce n'est qu'une impression ... je peux me tromper ... (ou pas ...)
Ah mais j'espère bien y trouver mon compte bien sûr! Sinon je n'irais pas...
Mais disons que si d'un stricte point de vue vocal, je ne me fais pas trop de soucis, je me demande comment Yoncheva peut, en un mois de représentations sur scène, accumuler autant de profondeur du rôle que Ciofi depuis des années...

Après, tu sais bien que je ne suis pas à une contradiction prêt et que non, je n'ai pas de "fidelité"... j'ai juste passé deux soirée grandioses avec Ciofi. J'espère faire de même avec Yoncheva.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7283
Age : 58
Date d'inscription : 20/05/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 7 Oct 2013 - 10:47

Polyeucte a écrit:
Mais disons que si d'un stricte point de vue vocal, je ne me fais pas trop de soucis, je me demande comment Yoncheva peut, en un mois de représentations sur scène, accumuler autant de profondeur du rôle que Ciofi depuis des années...
Oui mais Yoncheva compense de toutes façons amplement sur le plan vocal ce qu'elle n'a pas encore pu accumuler d'expérience dramatique du rôle. Oui Ciofi est profonde mais Yoncheva a d'office l'excuse sur ce plan là de sa jeunesse dans le rôle. En revanche vocalement ça n'a rien à voir tellement c'est supérieur en termes de matériau, de facilité technique et de projection jusque dans le suraigu.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 7 Oct 2013 - 10:53

Otello a écrit:
Oui mais Yoncheva compense de toutes façons amplement sur le plan vocal ce qu'elle n'a pas encore pu accumuler d'expérience dramatique du rôle. Oui Ciofi est profonde mais Yoncheva a d'office l'excuse sur ce plan là de sa jeunesse dans le rôle. En revanche vocalement ça n'a rien à voir tellement c'est supérieur en termes de matériau, de facilité technique et de projection jusque dans le suraigu.
Oui, mais tu sais bien que mes critères ne sont pas les tiens...
Et si d'un point de vue largeur de voix, je suis d'accord (et de sur-aigu? Quoi que ce n'est pas non plus sa plus grande facilité à Yoncheva... Son Olympia était assez sage question sur-aigu). Par contre, question projection, les deux se valent à mon avis (Ciofi entendue à Bastille, et Yoncheva à Pleyel... soit deux acoustiques pas forcément très flatteuses...)
Mais bon, on verra bien!
Revenir en haut Aller en bas
Ino
Mélomaniaque
Ino


Nombre de messages : 1268
Age : 38
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 7 Oct 2013 - 11:20

Pour avoir désormais vu les deux distributions, c'est le jour et la nuit!

Ciofi projette, mais elle projette son petit volume sonore. Yoncheva fait trembler la Bastille.
C'est la première fois que j'entendais une Lucia "idoine" en salle (après Dessay et Ciofi), et quel bonheur d'avoir droit aux graves de la partition!
Quel bonheur d'entendre les passages les plus lyriques du II chantés pleinement et colorés!
Quel bonheur d'entendre pour la première fois un Spargi qui va chercher en nous le vertige de la folie, et terminé par un vrai contre mi bémol (même s'il n'a pas la longueur de ceux de Dessay bien sûr)!! Si la souplesse est là, j'en redemande de la grande voix comme celle-ci!

Même chose pour Fabiano > (G)rigolo
Le volume est par contre comparable (généreux dans les deux cas), mais Fabiano est un vrai Edgardo torturé, aimant, émouvant, intense, et jamais caricatural... Le chant est infiniment plus soigné, les nuances sont belles, le duo du I est un moment merveilleux!

Quelle claque! Et je rappelle que je n'avais pas du tout aimé la Lucia de Netrebko (patinage pas du tout artistique dans les vocalises, grave écrasé, mi double bémol...), et par là je ne m'attendais pas à préférer Yoncheva, surtout pas à ce point!

Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 43
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) EmptyLun 7 Oct 2013 - 16:49

Otello a écrit:
Polyeucte a écrit:
Pour Yoncheva, entendons nous bien que c'est dans MA tête qu'il va falloir qu'elle impose sa Lucia...
Qu'elle y donne montre sa personnalité, son aisance scénique, sa musicalité...
pourquoi ai je l'impression que tu sais déjà que ce ne sera pas le cas car, consciemment ou inconsciemment, tu n'en as pas envie par fidélité à ce que tu as dit sur Ciofi ??? hehe 
Ce n'est qu'une impression ... je peux me tromper ... (ou pas ...)
Mais pourquoi chercher systématiquement à opposer, à mettre dos-à-dos deux façons de faire, de donner vie à un rôle ? Comme si n'existait pas d'alternative entre très bien et très mal faire ? Comme si le commentaire (et, partant, le commentateur) était condamné à être soit extrêmement élogieux, soit complètement défavorable (et nécessairement suspect de partialité) ? C'est étonnant, ce besoin de penser de manière binaire.
Je ne crois vraiment pas que ce soit affaire de fidélité, vraiment, ni d'ailleurs une compromission que de dire que Yoncheva comme Ciofi peuvent apporter quelque chose de très personnel et de très acceptable/recevable (jusque dans leurs dissemblances qu'on ne saurait nier) à Lucia ; mais ça, je l'ai déjà dit.
Polyeucte aura la chance d'entendre les deux en salle ; il est bien heureux.
Rien à ajouter à son commentaire concernant la représentation d'hier. Benini sonnant mieux, Cigni sonnant plus large et rond, Grigolo sonnant autant, Petean sonnant-tout-court. Grigolo peut-être plus tendre mais moins tenu qu'à la première ; la voix est ce qu'elle est et le style aussi (et quand on a dit ça, on a tout dit). il fait le show, joue pour chaque siège de la salle, schématise, trace à larges traits mais, paradoxalement, ne sert vraiment ni le compositeur, ni le metteur-en-scène, ni ses partenaires (le vilain cri/râle sur le beau suraigu de Lucia, pendant la scène du mariage), ni finalement lui-même (qu'en ira-t-il de lui quand sa capacité à asseoir son chant sur ses muscles aura diminué ?).
Ciofi sonne au parterre comme au deuxième balcon ; rien qu'on ne sache déjà. La composition est moins fébrile qu'à la première, plus ferme (c'est sensible dans le 1er air) ; toujours aussi tenue et sensiblement meilleure que ce que la radio (mais je reste persuadé que la captation y est pour beaucoup tant la voix sonne différente, ici mais pas seulement) a donné comme reflet. C'est surtout le II qui y gagne ; la Folie aussi, d'une certaine manière, portée à un degré de théâtre vraiment palpitant par les ressources propres qu'elle trouve dans ses moyens, dans son corps, dans le théâtre aussi que lui offre Serban (mais les yeux fermés, l'oreille n'est pas moins saisie), affranchie qu'elle est d'un texte qu'elle connaît depuis des années et qu'elle couvre ou ouvre, colore toujours, en tout cas, avec talent. Les jeux d'échos avec la flûte vont plus loin encore ; le suraigu seul, pêche le temps d'une ou deux secondes pour le contre-mi final, timide d'abord, tenu ensuite.
Public conquis par l'ensemble, comme à la première (et comme ensuite ; et comme pour chaque cast d'après ce que j'ai lu), debout après la Folie et au rideau ; spectacle payant malgré quelques huées vite éteintes lorsque viennent saluer les figurants.


Dernière édition par bAlexb le Lun 7 Oct 2013 - 21:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty
MessageSujet: Re: Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)   Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucia di Lammermoor, Opéra Bastille (09-10/2013)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Metropolitan Opera-Lucia di Lammermoor
» La Khovantchina - Bastille janvier - février 2013
» AIDA : Bastille octobre - novembre 2013
»  Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013
» Werther (Opéra de Paris, Opéra Bastille) - 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: