Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Nike : Promotions Sur Les Chaussures, jusqu’à 64%
Voir le deal

 

  Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 12 Nov 2013 - 16:56

Nouvelle production de ce chef d'œuvre de Bellini qui n'est rentré au répertoire de l'ONP que tardivement ; je ne l'avais pas vu à l'époque mais j'imagine que le niveau vocal devait être élevé puisqu'il y avait June Anderson et Rockwell Blake.
Une des questions qui se pose concerne évidemment Pelly : est-ce qu'on aura un travail de la qualité de Platée ou un truc paresseux comme Jules César ?
Il y a une courte vidéo de lui sur le site de l'ONP : il développe des idées plutôt conservatrices sur sa conception de l'œuvre, et ce qu'il explique, ainsi que les quelques visuels font penser à la production récente de Lucia.
Elvira ce sera Maria Agresta : je ne la connais pas, mais j'ai lu des choses positives à son sujet.

J'y vais le 30.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyVen 22 Nov 2013 - 8:56


Générale ce soir : quelqu'un y sera ?

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
wababelooba
Mélomane du dimanche
wababelooba

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 18/03/2012

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 26 Nov 2013 - 11:34

Montfort a écrit:
Nouvelle production de ce chef d'œuvre de Bellini qui n'est rentré au répertoire de l'ONP que tardivement ; je ne l'avais pas vu à l'époque mais j'imagine que le niveau vocal devait être élevé puisqu'il y avait June Anderson et Rockwell Blake.
Une des questions qui se pose concerne évidemment Pelly : est-ce qu'on aura un travail de la qualité de Platée ou un truc paresseux comme Jules César ?
Il y a une courte vidéo de lui sur le site de l'ONP : il développe des idées plutôt conservatrices sur sa conception de l'œuvre, et ce qu'il explique, ainsi que les quelques visuels font penser à la production récente de Lucia.
Elvira ce sera Maria Agresta : je ne la connais pas, mais j'ai lu des choses positives à son sujet.

J'y vais le 30.

 Montfort
Réponse : C'est super paresseux pour ne pas dire indigent.
Et ce ne sont pas Agresta ( aïe aïe les suraigus) et Korchak, vaillant petit soldat du bel canto romantique, qui feront oublier Anderson et Blake sublimes à l'Opéra Comique.
Pertusi est splendide et Kwiecien engagé et bien chantant .
L'orchestre roupille , Mariotti fait ce qu'il peut.
Ça reste sublime , parce que Bellini est là , pour épauler.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 26 Nov 2013 - 11:40

wababelooba a écrit:
Et ce ne sont pas Agresta ( aïe aïe les suraigus) et Korchak, vaillant petit soldat du bel canto romantique, qui feront oublier Anderson et Blake sublimes à l'Opéra Comique.
Ce n'était sans doute pas le but, de toute façon.

Après, moi je pars toujours du principe qu'une production sans Anderson est forcément meilleure que n'importe quelle production avec Anderson, mais c'est sans doute parce que je n'écoute pas Bellini pour le belcanto. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 26 Nov 2013 - 12:14

wababelooba a écrit:
Montfort a écrit:
Nouvelle production de ce chef d'œuvre de Bellini qui n'est rentré au répertoire de l'ONP que tardivement ; je ne l'avais pas vu à l'époque mais j'imagine que le niveau vocal devait être élevé puisqu'il y avait June Anderson et Rockwell Blake.
Une des questions qui se pose concerne évidemment Pelly : est-ce qu'on aura un travail de la qualité de Platée ou un truc paresseux comme Jules César ?
Il y a une courte vidéo de lui sur le site de l'ONP : il développe des idées plutôt conservatrices sur sa conception de l'œuvre, et ce qu'il explique, ainsi que les quelques visuels font penser à la production récente de Lucia.
Elvira ce sera Maria Agresta : je ne la connais pas, mais j'ai lu des choses positives à son sujet.

J'y vais le 30.

 Montfort
Réponse : C'est super paresseux pour ne pas dire indigent.
Et ce ne sont pas Agresta ( aïe aïe les suraigus) et Korchak, vaillant petit soldat du bel canto romantique, qui feront oublier Anderson et Blake sublimes à l'Opéra Comique.
Pertusi est splendide et Kwiecien engagé et bien chantant .
L'orchestre roupille , Mariotti fait ce qu'il peut.
Ça reste sublime , parce que Bellini est là , pour épauler.
 Si tu vas voir des spectacles en imaginant revoir à l'identique des artistes - certes de grand talent - mais qui ne chantent plus ce rôles aujourd'hui, tu pourrais avantageusement rester chez toi et regarder des DVD ; je pensais que ce genre de dézingage était l'apanage de quelques esprits blasés sévissant sur un autre forum. Les échos que j'ai eu de personnes de mon entourage ayant vu le spectacle sont nettement plus positifs.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 26 Nov 2013 - 15:31

Montfort a écrit:
Les échos que j'ai eu de personnes de mon entourage ayant vu le spectacle sont nettement plus positifs.
Moi aussi j'ai eu sur les chanteurs des échos (en qui j'ai toute confiance) beaucoup plus positifs que ce que je lis depuis ce matin.
Le seul regret étant apparemment le nombre un peu invasif des coupures.
Revenir en haut Aller en bas
wababelooba
Mélomane du dimanche
wababelooba

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 18/03/2012

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 0:32

Montfort a écrit:
wababelooba a écrit:
Montfort a écrit:
Nouvelle production de ce chef d'œuvre de Bellini qui n'est rentré au répertoire de l'ONP que tardivement ; je ne l'avais pas vu à l'époque mais j'imagine que le niveau vocal devait être élevé puisqu'il y avait June Anderson et Rockwell Blake.
Une des questions qui se pose concerne évidemment Pelly : est-ce qu'on aura un travail de la qualité de Platée ou un truc paresseux comme Jules César ?
Il y a une courte vidéo de lui sur le site de l'ONP : il développe des idées plutôt conservatrices sur sa conception de l'œuvre, et ce qu'il explique, ainsi que les quelques visuels font penser à la production récente de Lucia.
Elvira ce sera Maria Agresta : je ne la connais pas, mais j'ai lu des choses positives à son sujet.

J'y vais le 30.

 Montfort
Réponse : C'est super paresseux pour ne pas dire indigent.
Et ce ne sont pas Agresta ( aïe aïe les suraigus) et Korchak, vaillant petit soldat du bel canto romantique, qui feront oublier Anderson et Blake sublimes à l'Opéra Comique.
Pertusi est splendide et Kwiecien engagé et bien chantant .
L'orchestre roupille , Mariotti fait ce qu'il peut.
Ça reste sublime , parce que Bellini est là , pour épauler.
 Si tu vas voir des spectacles en imaginant revoir à l'identique des artistes - certes de grand talent - mais qui ne chantent plus ce rôles aujourd'hui, tu pourrais avantageusement rester chez toi et regarder des DVD ; je pensais que ce genre de dézingage était l'apanage de quelques esprits blasés sévissant sur un autre forum. Les échos que j'ai eu de personnes de mon entourage ayant vu le spectacle sont nettement plus positifs.

  Montfort
Difficile d'être blasé sur les Puritains qu'on voit hélas si rarement.
Désolé si je t'ai paru un peu cavalier ( et Tête Ronde , bien sûr...), mais je n'ai pas flingué pour autant les voix.
J'ai beaucoup aimé la prestation d'Agresta en regrettant terriblement ses suraigus franchement loupés. Peretyatko avait été infiniment plus prudente au TCE.
Mais Agresta m'a réellement cueilli au final du 1
Et quand je dis que Korchak est un vaillant petit soldat du bel canto , c'est exactement ce que je ressens chaque fois que je le vois. Il est courageux , bon styliste , bon musicien, mais son timbre est terne et ses limites sont vite atteintes dans l'admirable "A te , o cara" , un des plus beaux airs pour ténor jamais écrits. Il demeure un bon chanteur capable d'assurer ce rôle impossible à distribuer.
Sur Pertusi et Kwiecien , je n'ai déversé que des fleurs.
Mes seuls gros reproches , c'étaient l'orchestre ( pas le chef) , les choeurs et la mise en scène .
Encore que tout se soit amélioré en 2e partie.

PS : Je ne passe pas mon temps à regarder des DVD . Je suis trop accro au frisson de la salle .
Surtout SURTOUT pour le bel canto.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 7:39

wababelooba a écrit:
Je suis trop accro au frisson de la salle .
Comment ne pas l'être thumright ?
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 8:28

@ Wala :

  Bien compris - c'est une oeuvre très difficile à distribuer - mon premier contact "vivant" avec cette oeuvre c'était au TCE : j'avais trouvé  Kortchak plutôt bon et Peretyatko un poil trop prudente.
Mais il y a d'autres ténors spécialistes de ce répertoire qui pourraient mieux faire le job dans une grande salle : Florez, évidemment, mais aussi Brownlee et sans doute Siragusa.
 Un des problèmes de cette production est probablement de la donner à Bastille et non pas à Garnier.
Je ferai un compte rendu dimanche.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 9:14

Montfort a écrit:
@ Wala :

  Bien compris - c'est une oeuvre très difficile à distribuer - mon premier contact "vivant" avec cette oeuvre c'était au TCE : j'avais trouvé  Kortchak plutôt bon et Peretyatko un poil trop prudente.
Mais il y a d'autres ténors spécialistes de ce répertoire qui pourraient mieux faire le job dans une grande salle : Florez, évidemment, mais aussi Brownlee et sans doute Siragusa.
 Un des problèmes de cette production est probablement de la donner à Bastille et non pas à Garnier.
Je ferai un compte rendu dimanche.

  Montfort
 D'ailleurs :
 Met - avril 2014 - I Puritani : Olga Peretyatko, Lawrence Brownlee, Marius Kwiecien, Michele Pertusi - Direction : Michele Mariotti.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 9:35

Montfort a écrit:
Mais il y a d'autres ténors spécialistes de ce répertoire qui pourraient mieux faire le job dans une grande salle : Florez, évidemment, mais aussi Brownlee et sans doute Siragusa.
Florez plus à même de chanter l'oeuvre à Bastille? Je ne suis pas persuadé... Korchak a le mérite de bien passer à Bastille (grand souvenir de son Nemorino... drunken) et d'avoir une voix assez percutante... Florez, c'est plus petit je trouve (ça passait à Garnier, mais rien d'immense non plus... donc à Bastille... bof bof). Et puis question investissement, Korchak tente, se lance... Florez, il reste toujours bien au chaud dans ses habitudes et surtout, ne pas tenter quelque chose (dans la Donna del Lago, il a fallu que DiDonato et Lee manque de lui voler la vedette pour qu'il daigne essayer d'un peu orner de façon virtuose son chant et se lance un peu dans les aigus Rolling Eyes)

Citation :
 Un des problèmes de cette production est probablement de la donner à Bastille et non pas à Garnier.
Je ne suis peut-être qu'un idiot, mais je préfère une production à Bastille où je peux aller voir et entendre dans de bonnes conditions sans me ruiner que Garnier où à moins de dépenser beaucoup beaucoup, il est difficile d'avoir une bonne place...
Oui, Garnier c'est beau... moins froid et grand... sauf qu'il y a moins de places et les prix sont plus hauts pour une place de bonne qualité.
Donc oui, je préfère que ce soit à Bastille, même si on est un peu perdu des fois dans l'immensité.
Revenir en haut Aller en bas
wababelooba
Mélomane du dimanche
wababelooba

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 18/03/2012

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 9:41

Montfort a écrit:
Montfort a écrit:
@ Wala :

  Bien compris - c'est une oeuvre très difficile à distribuer - mon premier contact "vivant" avec cette oeuvre c'était au TCE : j'avais trouvé  Kortchak plutôt bon et Peretyatko un poil trop prudente.
Mais il y a d'autres ténors spécialistes de ce répertoire qui pourraient mieux faire le job dans une grande salle : Florez, évidemment, mais aussi Brownlee et sans doute Siragusa.
 Un des problèmes de cette production est probablement de la donner à Bastille et non pas à Garnier.
Je ferai un compte rendu dimanche.

  Montfort
 D'ailleurs :
 Met - avril 2014 - I Puritani : Olga Peretyatko, Lawrence Brownlee, Marius Kwiecien, Michele Pertusi - Direction : Michele Mariotti.
Brownlee est effectivement un superbe styliste, mais il n'a pas une projection immense.
Avec Peretyatko, ça sera certainement très élégant et très équilibré.
J'adore Florez, mais sa tendance actuelle à hyper ralentir ses airs m'agace un peu.
Siragusa manque terriblement d'élégance pour se glisser dans les pas de l'immense Rubini.
A Pesaro , il n'a jamais dépassé le statut de ( bon) second couteau.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 9:44

Polyeucte a écrit:
Donc oui, je préfère que ce soit à Bastille, même si on est un peu perdu des fois dans l'immensité.
Et encore, pour Lucia par exemple, qui appelle des moyens (chanteurs/orchestre) assez similaires, ça fonctionnait bien. Oui, évidemment, c'est moins "cosy" que Garnier ; mais je crois que la différence porte finalement moins tant sur les oeuvres que sur les chanteurs mêmes, après tout (on a beaucoup entendu dire que dans une oeuvre comme Capriccio, qui est d'esprit très chambriste, Fleming perdait un peu à être entendue à Bastille, alors que l'instrument est a priori tout sauf discret)...
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 9:46

wababelooba a écrit:
A Pesaro , il n'a jamais dépassé le statut de ( bon) second couteau.
Il n'empêche : quel Argirio dans Tancredi à Turin (ce dont on pourra à nouveau juger cette saison au TCE). Pardon, c'est pas le sujet silent !
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 9:49

Florez chante sans difficulté le Comte Ory au Met, salle d'une jauge supérieure à Bastille.
Après il y a son style d'interprétation, qu'on peut plus ou moins apprécier - AMHA cela dépend des œuvres...

Cette Donna del Lago : une grande frustration pour moi qui adore Rossini : mise en scène inepte, chef aux semelles de plomb - j'avais vu la distribution B : Deshayes convenable, Lee très bien Camarena et Barcelona poussifs...

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 9:56

bAlexb a écrit:
Et encore, pour Lucia par exemple, qui appelle des moyens (chanteurs/orchestre) assez similaires, ça fonctionnait bien. Oui, évidemment, c'est moins "cosy" que Garnier ; mais je crois que la différence porte finalement moins tant sur les oeuvres que sur les chanteurs mêmes, après tout (on a beaucoup entendu dire que dans une oeuvre comme Capriccio, qui est d'esprit très chambriste, Fleming perdait un peu à être entendue à Bastille, alors que l'instrument est a priori tout sauf discret)...
Oui, cette Lucia était très bien en place en effet...
Et de toute façon, pour l'effet "cosy", rien ne vaut l'Opéra-Comique... Garnier reste quand même assez immense et je n'y gagne pas vraiment la proximité aux chanteurs... et le TCE m'est d'une froideur assez désagréable (question de public, d'architecture, d'ambiance... plus que de dimension je le crains...)

Pour Fleming, je crains surtout que ce ne soit le temps qui joue plus que la salle... Capriccio c'était il y a maintenant des années... et la voix me semble perdre un peu de puissance (dans le grave particulièrement!) et d'enveloppant... (ah... cette Thaïs au Châtelet... on pouvait de vautrer dans ce timbre hyper enveloppant et beau... I love you )

Monfort a écrit:
Florez chante sans difficulté le Comte Ory au Met, salle d'une jauge supérieure à Bastille.
Après il y a son style d'interprétation, qu'on peut plus ou moins apprécier - AMHA cela dépend des œuvres...
Bien sûr... mais ça ne me semble en rien supérieur en terme de projection et de volume à ce que fait Korchak, et même un peu moins percutant...

Montfort a écrit:
Cette Donna del Lago : une grande frustration pour moi qui adore Rossini : mise en scène inepte, chef aux semelles de plomb - j'avais vu la distribution B : Deshayes convenable, Lee très bien Camarena et Barcelona poussifs...
J'avais vu les deux distributions...
DiDonato bluffante de facilité et Deshayes vraiment chouette même si moins libre...
Florez un peu planplan avant que ses partenaires ne manquent de lui voler la vedette... Camarena moins virtuose mais beaucoup plus vivant et risqué.
Et pour Lee et Barcelona, j'avais trouvé ça assez ça très bien avec même un super bien pour Barcelona qui elle aussi mouillait la chemise! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!


Dernière édition par Polyeucte le Mer 27 Nov 2013 - 10:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 10:00

Polyeucte a écrit:
Bien sûr... mais ça ne me semble en rien supérieur en terme de projection et de volume à ce que fait Korchak, et même un peu moins percutant...
Mais sensiblement plus beau, esthétique (Korchak, dans le Viaggio de la Scala et l'Otello lyonnais, c'était quand même facilement vilain en tout cas sans le sentiment d'aisance vocale/stylistique que peut véhiculer Florez, je trouve).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 10:14

bAlexb a écrit:
Mais sensiblement plus beau, esthétique (Korchak, dans le Viaggio de la Scala et l'Otello lyonnais, c'était quand même facilement vilain en tout cas sans le sentiment d'aisance vocale/stylistique que peut véhiculer Florez, je trouve).
Là je suis d'accord, Korchak est moins naturel... peut-être moins aisé... mais beaucoup plus vivant à mes oreilles...

Enfin je verrais ce que ça donne dans ces Puritains! Vivement le mois de décembre!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 13:19

wababelooba a écrit:
"A te , o cara" , un des plus beaux airs pour ténor jamais écrits.
Intéressant, ça. Pourquoi ? À première vue, ça me paraît tout sauf évident, même si je l'aime beaucoup (et le chante quelquefois).

Montfort a écrit:
Mais il y a d'autres ténors spécialistes de ce répertoire qui pourraient mieux faire le job dans une grande salle : Florez, évidemment, mais aussi Brownlee et sans doute Siragusa.
... ou René Barbera qui tiendra le rôle les 17 et 19 !

Tu crois que Brownlee serait audible dans une aussi grande salle ? J'ai l'impression que ce qui fait son charme, sa voix plus douce que les petits piailleurs rossiniens habituels, doit aussi influer sur son volume (plus en arrière, moins d'harmoniques faciales...). Quelqu'un a déjà testé en vrai ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 13:22

Montfort a écrit:
Florez chante sans difficulté le Comte Ory au Met, salle d'une jauge supérieure à Bastille.
Oui mais attention la disposition de la salle du MET est différente et plus adéquate acoustiquement parlant (version moderne du format en fer à cheval) sans parler des matériaux utilisés infiniment plus flatteurs pour l'acoustique que ceux de Bastille.

Je l'ai toujours dit et je le redis encore: à Paris, pour l'ONP:
Bastille ça devrait être que pour le contemporain, les grandes fresques slaves, le grand opéra à la française et Wagner! Et les ballets!
Et tout le reste à Garnier!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 13:33

Otello a écrit:
Oui mais attention la disposition de la salle du MET est différente et plus adéquate acoustiquement parlant (version moderne du format en fer à cheval) sans parler des matériaux utilisés infiniment plus flatteurs pour l'acoustique que ceux de Bastille.
... sans parler de la sonorisation. fleurs

Citation :
Je l'ai toujours dit et je le redis encore: à Paris, pour l'ONP:
Bastille ça devrait être que pour le contemporain, les grandes fresques slaves, le grand opéra à la française et Wagner! Et les ballets!
Et tout le reste à Garnier!
Même pour ceux que tu cites (un certain nombre de contemporains, l'opéra français...), le texte ne passe pas la rampe, donc il faudrait les mettre à Garnier (même Don Carlos ou Aida).

Le problème est simplement que :
1) le déficit budgétaire serait considérable ;
2) il serait absolument impossible d'obtenir des places (déjà que Verdi à Bastille, en se connectant à l'heure de l'ouverture, c'est très difficile...).

Donc, d'un point de vue pratique, ce n'est pas possible.

Le vrai problème n'est pas de jouer ces œuvres dans une grande salle récente... mais que la salle récente ne permette pas de leur rendre justice. La fameuse histoire du choix vaudevillesque du projet de Carlos Ott...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 27 Nov 2013 - 13:48

Otello a écrit:
les grandes fresques slaves, le grand opéra à la française et Wagner!
Même si, a priori, ces trois "genres" ont été pensés à l'origine pour des salles beaucoup plus proches de Garnier que de Bastille ? Garnier restant probablement un cas à part parce qu'effectivement, pour une salle à l'italienne de cette dimension, l'acoustique n'est vraiment pas excellente (j'ai souvenir d'une Italiana très pâle/terne alors qu'a contrario, Lucia en ouverture de saison à Bastille était très confortable avec un bel équilibre fosse/plateau).
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 1 Déc 2013 - 10:55

Représentation du 30 novembre

 Elvira : Maria Agresta
 Enrichetta : Andreea Soare
 Arturo : Dmitri Korchak
 Riccardo : Mariusz Kwiecien
 Giorgio : Michele Pertusi
 Bruno : Luca Lombardo
 Gualtiero : Wojtek Smilek

 Mise en scène : Laurent Pelly
 Décors : Chantal Thomas

  Michele Mariotti

Il faut être un génie pour tirer une musique aussi superbe d'un livret aussi inepte !
Il faut dire que Pelly n'arrange pas les choses : pour des raisons dramatiquement incompréhensibles, on a droit à une rotation du décor qui devient vite irritante.
La scénographie est du genre fausse bonne idée : le décor est constitué de tubes métalliques épousant vaguement les contours d'une forteresse et les chanteurs consomment beaucoup d'énergie à monter et descendre d'assez hauts escaliers - l'autre inconvénient de cette scénographie est que le son n'est pas renvoyé vers la salle, ce qui peut amener certains chanteurs à forcer leur émission.
L'oeuvre exige des gosiers particulièrement habiles, et la partition regorge de passages acrobatiques : on se souvient que lors de sa création, l'oeuvre avait triomphé aussi à cause d'un quatuor de chanteurs exceptionnels : Grisi, Rubini, Tamburini et Lablache - les critiques - qui n'y étaient pas - considèrent que depuis cette qualité de chant n'a jamais été retrouvée...
Malgré les mérites des interprètes, hier soir nous ne taquinions pas les sommets...
La cas de Maria Agresta est intéressant : elle a mal commencé :  sa polonaise, entamée prudemment, s'est achevée en naufrage : la fin de l'air est dans une tonalité supérieure à celle du début, et à la fin on n'entendait plus que des miaulements - mais dans les passages cantabile elle était splendide.
Pour le principe on devrait plutôt féliciter l'ONP de confier des premiers rôles à de jeunes artistes - mais là il s'agissait d'une erreur de casting manifeste : c'est une grande artiste en devenir, mais elle ne maîtrise pas la technique du chant belcantiste ; il aurait été beaucoup plus approprié de confier le rôle à Olga Peretyatko ou Sonya Yoncheva.
 J'ai trouvé Korchak meilleur qu'au TCE l'an passé : plus engagé, très viril - il y a eu deux ou trois contre notes hurlées, mais dans l'ensemble l'interprétation était belle et captivante.
Kwiecien, annoncé très malade, a assuré l'essentiel sans faiblir.
Enfin Pertusi - souverain -  a administré une leçon de beau chant.
Très belles interventions des choeurs, si importants dans cette opéra - et Mariotti - ouf, on a échappé à Pido - a mené l'orchestre avec beaucoup de sensibilité.

 Un critique, à propos de ce spectacle, se demandait si il faut encore monter Les Puritains - malgré des insuffisances, je réponds sans hésiter que l'ONP a eu raison de monter ce chef d'oeuvre, mais qu'il aurait pu facilement obtenir un meilleur résultat avec une Elvira mieux choisie.

 Montfort

 P S 1 : le spectacle sera retransmis dans des salles de cinéma le 9 décembre et retransmise ultérieurement sur France 2
 P S 2 : le rôle d'Arturo sera tenu le 17 et 19 décembre par René Barbera : ce ténor américain est entouré d'une réputation flatteuse - je serai intéressé à entendre des avis.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 1 Déc 2013 - 12:05

Tu ne crois pas surtout que dans la salle moins grande de Garnier, dans une acoustique plus favorable (et Garnier sans être idéale est infiniment meilleure sur ce plan là que Bastille) et un dispositif scénique acoustiquement plus pertinent avec renvoi naturel de la voix vers la salle, Agresta aurait été moins crispée vocalement et donc beaucoup plus à l'aise techniquement parlant ?
Parce que normalement la technique belcantiste ne lui pose pas de soucis et dieu sait qu'elle en a affronté, et avec brio, des rôles où une franche vocalisation était nécessaire (Odabella, Violetta, Elena, Leonora d'Il Trovatore, Amalia des Masnadieri, Norma, Gemma di Vergy) et dans un an elle aborde tout de même Lucia di Lammermoor ...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 1 Déc 2013 - 12:45

Montfort a écrit:
l'autre inconvénient de cette scénographie est que le son n'est pas renvoyé vers la salle, ce qui peut amener certains chanteurs à forcer leur émission.
Défaut très fréquent... c'est quand même la base du métier de metteur en scène d'opéra, essayer de ne pas ruiner le chant... Les cubes ne sont pas évidents à mettre en place à Bastille (ce seraient plutôt des parallélépipèdes très massifs), mais un minimum de fond de scène aide tellement ! C'est une des raisons de la réussite de l'Atys de Villégier, on entendait à la perfection la moindre inflexion des chanteurs, parce que tout le son était renvoyé vers le public.

À l'inverse la (fort belle) Poppée de Carsen, avec ses rideaux cramoisis en guise de murs de scène, avait tout intérêt à ne pas être jouée dans une salle trop grande. À Bordeaux, ça convenait très bien... à Glyndebourne, j'en suis moins sûr.


Citation :
 Un critique, à propos de ce spectacle, se demandait si il faut encore monter Les Puritains
Ah, tiens, avec quel argument ? Parce qu'on trouve difficilement mieux écrit musicalement dans ce répertoire. Alors si on trouve les Puritains trop indigents pour être montés, on peut aussi partir du principe qu'on ne jouera plus du tout de belcanto romantique. Je ne dis pas que je n'y survivrais pas, mais je ne vois vraiment pas l'intérêt de jeter un répertoire dans son entièreté, a fortiori s'il dispose d'un public conséquent.
Le livret, peut-être ? Moi je l'aime beaucoup (sans doute parce qu'il est très bien exploité par Bellini, comme tu le soulignes...), et il a pour lui une couleur locale et des affects un peu moins stéréotypés que chez les confrères. Parce qu'à part Norma, les livrets de seria romantiques qui bougent, il n'y en a pas des tonnes.


Citation :
P S 2 : le rôle d'Arturo sera tenu le 17 et 19 décembre par René Barbera : ce ténor américain est entouré d'une réputation flatteuse - je serai intéressé à entendre des avis.
Voix franche et très beau timbre, si j'avais dû me déplacer, j'aurais clairement pris une date avec lui, c'est la classe supérieure par rapport à Korchak, clairement. Il faut d'ailleurs saluer, dans un domaine où l'on retrouve souvent les mêmes noms, l'effort de faire se succéder des chanteurs plus rares (mais meilleurs) : rien que cette saison, Fabiano et Barbera, deux grands choix (ou Laho dans la Favorite au TCE l'an passé).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 1 Déc 2013 - 12:57

@ David : le critique en question - celui du Figaro - s'est globalement ennuyé : donc il en concluait qu'on ne peut plus aujourd'hui monter cette oeuvre !!!
 
 @ Otello : oui je suis persuadé que la même production à Garnier aurait donné un tout autre résultat - quant à Agresta, oui, si elle peut bien chanter Leonora du Trouvère, elle doit pouvoir être une bonne Elvira - mais hier soir ce n'état pas ça dans les passages ornementés.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 1 Déc 2013 - 13:15

Montfort a écrit:
@ David : le critique en question - celui du Figaro - s'est globalement ennuyé : donc il en concluait qu'on ne peut plus aujourd'hui monter cette oeuvre !!!
Depuis que j'ai lu Nicolas d'Estienne d'Orves dire que Ramón Vargas chantant Roméo au Met était un choix sans intérêt parce qu'il était gros, j'avoue que mes attentes en matière de critique ont singulièrement baissé, concernant ce journal. (Mais ça vaut bien la légendaire « audace de faire représenter Elektra sans entracte » de Dahan.)

Et après on me demande pourquoi je ne lis pas les critiques... Le seul qui m'intéressait, c'était Christian Merlin (et par ailleurs très bon vulgarisateur), mais dans le cadre de colonnes étroites, il ne dédaigne pas l'emporte-pièce non plus...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 1 Déc 2013 - 13:16

Le livret, bien que très improbable repose sur des éléments historiques avérés :
Enrichetta, c'est Henriette- Marie de France, fille d'Henri IV, soeur de Louis XIII et tante de Louis XIV.
Pendant la révolution des Puritains elle s'enfuit de Plymouth pour la France. Profondément catholique, elle fonde un couvent et se consacre à l'éducation de ses enfants qui monteront sur le trône britannique.
Sa mort affectera Louis XIV qui lui fera faire des obsèques solennelles au cours de laquelle Bossuet prononcera sa célèbre oraison : " Madame se meurt, Madame est morte".

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyLun 2 Déc 2013 - 8:12

Autre suggestion d'interprètes :
 Elvira : Jessica Pratt - elle interprète Inès de l'Africaine à La Fenice,
 Arturo : Michael Fabiano.
Par contre je suis à court d'idée sur de jeunes basses chantantes.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing

Nombre de messages : 789
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyLun 2 Déc 2013 - 10:09

DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
@ David : le critique en question - celui du Figaro - s'est globalement ennuyé : donc il en concluait qu'on ne peut plus aujourd'hui monter cette oeuvre !!!
Depuis que j'ai lu Nicolas d'Estienne d'Orves dire que Ramón Vargas chantant Roméo au Met était un choix sans intérêt parce qu'il était gros, j'avoue que mes attentes en matière de critique ont singulièrement baissé, concernant ce journal. (Mais ça vaut bien la légendaire « audace de faire représenter Elektra sans entracte » de Dahan.)

Et après on me demande pourquoi je ne lis pas les critiques... Le seul qui m'intéressait, c'était Christian Merlin (et par ailleurs très bon vulgarisateur), mais dans le cadre de colonnes étroites, il ne dédaigne pas l'emporte-pièce non plus...
Précisément, la remarque citée par Montfort était de C. Merlin, sur France Musique vendredi dernier. C'est quelqu'un de très bien, avec une vraie culture, mais, peut-être par mimétisme avec la critique allemande, il est regietheaterolâtre et trashophile. Son point de vue était que, dans la mesure où l'opéra s'était imposé comme un genre théâtral depuis quelque temps, on ne pouvait plus montrer sur scène des trucs aussi idiots que les Puritains et qu'il suffisait de les faire en version de concert Rolling Eyes  Point de vue idiot d'un homme intelligent, ça arrive (cela étant, comme je trouve que 95 % des mises en scène, qu'elles soient Regie ou tradi, sont nulles, je suis pour les versions de concert. Ces dernières années, mes meilleures soirées d'opéra à Paris ont toutes été en concert...).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31487
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyLun 2 Déc 2013 - 10:14

DavidLeMarrec a écrit:
Mais ça vaut bien la légendaire « audace de faire représenter Elektra sans entracte » de Dahan.
C'est grandiose ça hehe 

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 3 Déc 2013 - 9:07

Stolzing a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Montfort a écrit:
@ David : le critique en question - celui du Figaro - s'est globalement ennuyé : donc il en concluait qu'on ne peut plus aujourd'hui monter cette oeuvre !!!
Depuis que j'ai lu Nicolas d'Estienne d'Orves dire que Ramón Vargas chantant Roméo au Met était un choix sans intérêt parce qu'il était gros, j'avoue que mes attentes en matière de critique ont singulièrement baissé, concernant ce journal. (Mais ça vaut bien la légendaire « audace de faire représenter Elektra sans entracte » de Dahan.)

Et après on me demande pourquoi je ne lis pas les critiques... Le seul qui m'intéressait, c'était Christian Merlin (et par ailleurs très bon vulgarisateur), mais dans le cadre de colonnes étroites, il ne dédaigne pas l'emporte-pièce non plus...
Précisément, la remarque citée par Montfort était de C. Merlin, sur France Musique vendredi dernier. C'est quelqu'un de très bien, avec une vraie culture, mais, peut-être par mimétisme avec la critique allemande, il est regietheaterolâtre et trashophile. Son point de vue était que, dans la mesure où l'opéra s'était imposé comme un genre théâtral depuis quelque temps, on ne pouvait plus montrer sur scène des trucs aussi idiots que les Puritains et qu'il suffisait de les faire en version de concert Rolling Eyes  Point de vue idiot d'un homme intelligent, ça arrive (cela étant, comme je trouve que 95 % des mises en scène, qu'elles soient Regie ou tradi, sont nulles, je suis pour les versions de concert. Ces dernières années, mes meilleures soirées d'opéra à Paris ont toutes été en concert...).
 C'est vrai que la version de concert au TCE l'an passé était vocalement un peu meilleure que ce que j'ai entendu à Bastille ce week-end, mais il y avait aussi Pido !!!!

 Venturini descend aussi le spectacle dans Les Echos d'hier sous le titre "Belcanto et second couteaux" : il est libre  de penser ce qu'il veut, mais Pertusi ou Korchak - meme si ce dernier  n'est évidemment ni Pavarotti, ni Rockwell Blake - ne sont des seconds couteaux !

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyVen 6 Déc 2013 - 11:06

Le Wanderer (sic !) en dit ceci : http://wanderer.blog.lemonde.fr/2013/11/26/opera-national-de-paris-2013-2014-i-puritani-de-vincenzo-bellini-le-25-novembre-2013-dir-mus-michele-mariotti-ms-en-scene-laurent-pelly/
Fo : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=5862&cntnt01origid=57&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=54
L'avant-scène opéra : http://www.asopera.fr/critique-les-puritains-r351.htm
Dans ma besace, j'ai aussi : http://www.classiquenews.com/ecouter/lire_article.aspx?article=6925&identifiant=20131244XEODPQ1RIOG1E29R102QBWFP , http://www.diapasonmag.fr/actualites/critiques/le-triste-spectacle-des-puritains-a-l-opera-bastille , http://ilteneromomento.com/les-puritains-bastille/ , http://www.concertonet.com/scripts/review.php?ID_review=9503 et http://www.resmusica.com/2013/11/29/les-puritains-investissent-la-bastille-2/ ; bref, ça divise !
Il est prévu que ce soit rediffusé (je veux dire : en-dehors de la diffusion ciné) ?
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi

Nombre de messages : 872
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyLun 9 Déc 2013 - 14:54

J’ai vu les Puritains vendredi 6. C’est convenable mais ça n’est pas l’extase lyrique.

Je pourrais recommander ce spectacle pour :
- le décor (qui n’a pas fait l’unanimité, mais j’aime) : un squelette de château fort qui tourne silencieusement et tourne et tourne encore autour d’une jeune fille qui perd la raison,
- les seconds rôles : Mariusz Kwiecien (Riccardo) et Michele Pertusi (tonton Giorgio), belcantistes accomplis,
- le bel orchestre dirigé par Michele Mariotti, très réussi, souple, chantant, vraiment dans le style.

Les demi-déceptions :
- Maria Agresta (Elvira)… franchement ça me fait mal de critiquer une chanteuse pour ses suraigus, comme si les contrenotes étaient le but ultime du chant… il n’en demeure pas moins que dans cette musique les notes aigues viennent couronner la fin des airs. Vendredi, elles étaient soit escamotées, soit tirées, soit chantonnées plus que chantées. Pour le reste ( Confused ), la voix est belle et puissante, c’était propre et précis, mais - bien qu’elle soit une comédienne convaincante et touchante - c’était chanté sans abandon, sans prise de risque, sans fragilité… et donc un peu hors style.
- Dmitri Korchak a une voix puissante et extrêmement vaillante, mais là encore son chant manque cruellement de musicalité et de charme.

En conclusion, ça n'est pas indigne, loin de là, mais ça n'est pas suffisant pour qu'on soit touché par les malheurs des jeunes amoureux.
C'est vraiment une musique qui ne souffre que l'excellence...
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyLun 9 Déc 2013 - 15:01

Euh … Riccardo et Giorgio ne sont pas des seconds rôles. Ils font même partie du quatuor principal; en revanche tu ne dis rien des véritables seconds rôles : Sir Bruno, Enricetta di Francia et Sir Gualtiero Valton
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi

Nombre de messages : 872
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyLun 9 Déc 2013 - 15:10

calbo a écrit:
Euh … Riccardo et Giorgio ne sont pas des seconds rôles.
Tu as raison, ce ne sont pas des petits rôles, et ils ont de très beaux airs et ensemble. Toutefois, ce ne sont pas Riccardo et Giorgio qui font la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyLun 9 Déc 2013 - 15:15

Vu les réactions depuis le 25 novembre j'ai un doute sur ceux qui font la soirée. Et justement, pour ce que j'en ai compris, Pertusi (Giorgio) est le seul à tirer son épingle du jeu et "à faire le show". Mais je ne sais peut-être plus lire après tout Mr. Green 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 1:31

I Puritani : 09/12/2013

Opéra Bastille, Paris


Lord Gualtiero Walton : Wotjek Smilek
Sir Giorgio : Michele Pertusi
Lord Arturo Talbot : Dmitry Korchak
Sir Riccardo Forth : Mariusz Kwiecien
Sir Bruno Roberton : Luca Lombardo
Enrichetta di Francia : Andreea Soare
Elvira : Maria Agresta


Chœur de l'Opéra National de Paris
Orchestre de l'Opéra National de Paris
Direction musicale : Michele Mariotti

Mise en scène : Laurent Pelly



Cette production a été critiquée assez violemment à divers endroits et franchement, j'ai passé une très très bonne soirée !
Déjà, elle a eu la bonne idée de me faire m'intéresser à l'histoire et au personnage d'Elvira. Je dois dire que mes différentes écoutes m'avaient un peu persuadé du côté très décoratif, romantique mais aussi anti-théâtrale de l'oeuvre... une sorte de grande enchainement d'airs et de duos très beaux, mais sans lien et sans histoire intéressante. Et là, j'ai vraiment été pris par le drame d'Elvira qui erre d'un bout à l'autre de l'oeuvre.


La mise en scène est visuellement une grande réussite. Alors oui, le fait qu'il n'y ait pas de mur de fond n'aide pas vraiment les voix à bien se projeter dans la salle. Mais ces décors de squelette de château est superbe visuellement, créant ces espaces nécessaires et aussi des impressions de ruine qui vont très bien avec l'atmosphère et l'état d'esprit d'Elvira. Les éclairages donnent vie à cette structure qui tourne pour en faire un lieu de vie ou une cage, une ruine ou un toile d'araignée. Splendides aussi donc les éclairages qui délimites les espaces, qui enferment les personnages ou nous montrent leur état d'esprit là encore, comme Giorgio dans un cercle parfaitement défini et clair au début du grand duo avec Riccardo alors que ce dernier est dans un halo flou... Et Elvira, prisonnière de ce grand cercle de clarté dans une scène presque vide, les limites du rond lumineux formant une barrière aux deux hommes qui veulent lui porter secours... ou encore cette tour squelettique qui se projette sur la scène au troisième acte. Splendide d'un bout à l'autre, jamais vain ou vide par un ingénieux travail sur les choeurs ou les lumières... Et les choeurs sont parfaitement gérés, placés au cordeau ou en foule plus variée, mais toujours avec une belle justesse.

Les choeurs justement se montrent encore une fois de très bon niveau. Moins puissants que dans Aïda, mais très nuancé, avec des délicatesses auxquelles on n'aurait même pas espérer rêver il y a encore quelques années. Homogènes, délicats, puissants... un sans faute !
L'orchestre lui aussi est dans un grand soir, surtout pour ce type de répertoire ! D'habitude, le bel-canto est un peu traité par dessus la jambe par l'orchestre. Et là non ! Il semble concerné, concentré pour donner toute sa palette de sentiments à la partition. Le chef n'y est sûrement pas pour rien, couvant les ensembles et réglant admirablement le rapport entre scène et fausse. Notons que les musiciens sont resté jusqu'à la fin dans la fausse... rare à Paris, mais encore plus pour ce genre de répertoire !

Venons en à la distribution... Lombardo fait une apparition éclaire de bonne tenue, mais sans rien d'éclatant. Wotjek Smilek en papa est plus marquant, avec une belle voix de basse autoritaire et sans noirceur outrancière. Content de le revoir, même si le rôle est vraiment très très court !
En prisonnière royale, Andreea Soare tire superbement son épingle du jeu, avec une personnage très bien dessiné : présence scénique, et puis une voix chaude, large et captivante !

Mariusz Kwiecien connait bien son Riccardo pour l'avoir chanté plusieurs fois. Si la voix a peut-être un peu perdu de son brillant, de sa morgue et de cette clarté qui lui allait si bien, il a conservé un timbre superbe et une belle gestion d'un instrument maintenant plus lourd pour ce répertoire. Quelques sons un peu droits par moments, mais sinon du beau chant, sachant donner du bel-canto une vision un peu sobre peut-être mais toujours avec goût et justesse. Et puis le personnage lui va parfaitement, noble et passionné à la fois. Une très belle prestation !
Michele Pertusi nous revenait encore dans ce répertoire et je dois dire que c'est peut-être celui qui m'a le plus déçu... ou plutôt qui a été comme à son habitude depuis quelques temps : manquant de couleur et de chaire. La voix a beaucoup perdu et ne présente plus qu'un timbre gris et une projection peu volumineuse. Le chant reste très bien conduit, nuancé et beau... mais autour de toute cette structure qui montre un très bon musicien, il manque la rondeur de la voix, la beauté du timbre, les couleurs du chant... tout cela reste assez uniforme. Dommage. Son grand duo avec Kwiecien par exemple le voix vraiment en position de faiblesse : la puissance déjà, mais aussi l'autorité et le grave de la voix. Il se retrouve rapidement mangé par Kwiecien et ne se différencie pas assez par le grave.
Dmitri Korchak est un ténor que j'aime beaucoup... et ce soir, j'ai été vraiment impressionné par ce qu'il a proposé. Disons-le tout de suite, la voix n'est pas la plus séduisante : assez métallique et nasale, elle manque sûrement d'un peu de rondeur. Son entrée en scène est plus que précautionneuse : volume très limité, quelques glissades peu gracieuses... et puis petit à petit la voix prend un peu plus de corps. Mais c'est dans le troisième acte qu'il va vraiment exploser. Le premier acte le trouve un peu en retrait, mais la suite le voit beaucoup plus affirmé avec un volume certain et une prise de risque assumée avec panache ! Car contrairement à certains de ses collègues dans ce répertoire (suivez mon regard...) Korchak se lance dans les embûches sans frémir, tentant sur-aigus avec succès même si la voix n'est pas la plus belle dans ce registre. Le troisième acte va voir se succéder des contre-notes assez bluffantes, lancées avec vaillance et sans chercher à se ménager ou assurer : et tout passe ! A côté de cette démonstration, le ténor n'oublie pas de nuancer, d'alléger quand il faut, de faire vivre un personnage assez peu développer. Impressionnant donc pour moi, mélangeant panache et délicatesse. Je n'ai vraiment pas compris la bordée de huées qui a salué son arrivée sur scène (auxquelles des bravos ont bien sûr répondu, mais le pauvre, après tout ce qu'il a donné, être salué comme ça... ça donnerait envie de faire le service minimum...)
Et puis Maria Agresta... Là les critiques n'étaient pas vraiment favorables souvent, et pourtant, j'ai trouvé sa prestation plus qu'honorable : très bonne ! La voix déjà est superbe, un beau lyrique... mais avec en plus une extension vers le sur-aigu assez rare sur ce genre d'instrument. Imaginez un peu une Freni avec un sur-aigu... ben voilà ! Le premier acte la trouve un peu prudente avec un ou deux sur-aigus un peu tendus, mais par la suite, la soprano trouve plus de confiance et nous gratifie d'un chant jamais forcé ou tendu, avec des variations plutôt discrètes mais fort bien menées et toujours un aigu radieux et jamais esquivé. Sa prestation donne un portrait sensible et vraiment touchant de la jeune fille. Peut-être que le seul reproche que je lui ferais serait un timbre un peu trop mature pour le rôle... mais sinon son Elivra montre une très bonne technicienne et une musicienne sensible... et une très bonne actrice aussi !

Donc voilà... une distribution de très haut niveau à mon goût, une mise en scène soignée et intelligente avec de très belles images et une belle vie sur le plateau... et puis choeur et orchestre en grande forme.
Que du plaisir donc pour cette soirée de bel-canto. Je ne parlerai pas des éventuelles coupures puisque je ne connais pas assez la partition, mais toujours est-il qu'il m'a semblé retrouver presque toujours une reprise ornée ou variée... et un vrai amour du répertoire chez tous les artistes.
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 8:13

@ Polyeucte

 Merci pour ce compte rendu très complet.
 Au passage cela prouve une fois de plus qu'il vaut mieux s'abstenir de voir un spectacle à la générale ou à la première car il n'est pas rodé.
 Evidemment ce que tu  écris, que je partage assez largement, remet à leur place les critiques "professionnels"...

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 10:30

En quoi ce les remet à leur place? Ils sont assez partagés apparemment. En plus nombre de ces "professionnels" ne le sont pas justement parce que tous les rédacteurs on line (ForumOpéra; altamusica; resmusica; classiqueinfo; classiquenews) sont des bénévoles et non pas des "pros"
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 10:53

calbo a écrit:
En quoi ce les remet à leur place? Ils sont assez partagés apparemment. En plus nombre de ces "professionnels" ne le sont pas justement parce que tous les rédacteurs on line (ForumOpéra; altamusica; resmusica; classiqueinfo; classiquenews) sont des bénévoles et non pas des "pros"

Pas grand chose à voir, je sais, mais en quoi être bénévole excluerait, de fait, le professionnalisme (au sens de la compétence, j'entends) ?
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 11:22

calbo a écrit:
En quoi ce les remet à leur place? Ils sont assez partagés apparemment. En plus nombre de ces "professionnels" ne le sont pas justement parce que tous les rédacteurs on line (ForumOpéra; altamusica; resmusica; classiqueinfo; classiquenews) sont des bénévoles et non pas des "pros"

Une formulation plus appropriée aurait été sans doute : "relativise" -  toutes les critiques n'ont pas été négatives, mais la majorité de celles que j'ai lues  l'ont été - pour certains je crains qu'on ait été dans "l'ONP bashing" alors que sur cette production le théâtre a fait un travail sérieux pour trouver des voix adéquates sans tomber dans le star system.
Je me souviens d'avoir lu des commentaires carabinés sur l'Elvira de Netrebko au Met : malgré ses insuffisances, il était plus intéressant d'avoir Agresta.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 15 Déc 2013 - 20:32

http://www.operadeparis.fr/videopera/les-puritains-vieni-fra-queste-braccia

Bon, ben même en enregistrement, j'aime ce que fait Korchak! Very Happy Very Happy
Et je ne trouve pas le timbre si moche que ça... Blake par exemple, c'est pas plus beau, même moins je trouve (par contre beaucoup plus véloce...)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89383
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 15 Déc 2013 - 20:39

Il n'est pas mal dans cet extrait effectivement... mais enfin, jamais d'allègements, aucune délicatesse... dans un rôle belcantiste et sur une des plus grandes scènes du monde, on peut espérer un tout petit plus.
Mais oui, ce n'est jamais indigne, loin s'en faut.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyDim 15 Déc 2013 - 20:53

DavidLeMarrec a écrit:
Il n'est pas mal dans cet extrait effectivement... mais enfin, jamais d'allègements, aucune délicatesse... dans un rôle belcantiste et sur une des plus grandes scènes du monde, on peut espérer un tout petit plus.
Mais oui, ce n'est jamais indigne, loin s'en faut.

Oh pas dans cet extraits les allègements... mais il y en avait quand même...
L'air d'entrée était d'ailleurs tellement allégé qu'il en était instable. Confused Confused
Et dans le troisième acte, il nous a fait aussi une reprise piano superbe j'ai trouvé...
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi

Nombre de messages : 872
Age : 48
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyLun 16 Déc 2013 - 20:45

Merci pour l'extrait !
Vraiment je n'aime pas... Je trouve ça vaillant, assez propre, mais pas beau. J'ai l'impression d'assister à une épreuve sportive un peu pénible.
(les goûts et les couleurs   Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 2661413304 )
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 18 Déc 2013 - 8:36

René Barbera remplace, comme prévu, Kortchak en Arturo : quelqu'un l'a-t-il entendu ?
Sur ODB les avis semblent partagés : il atteint sans difficulté les contre-notes, mais pour certains la voix est petite, sans couleur ?

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 18 Déc 2013 - 13:43

ODB n'est pas non plus "souverain" en la matière; Beaucoup de mauvaise foi, d'attaques personnelles, de pédanterie pour parler d'opéra (enfin il parait).

Soirée du 14/12/2013

- mise en scène peu convaincante, aucune direction d'acteur, un décor qui plombe les voix plus qu'il ne les sert, des costumes sans réel intérêt. Malgré tout Laurent Pelly ne transpose pas et c'est déjà un bon point à son actif.

- Vocalement :

Excellente surprise concernant Agresta; bien sur elle est encore jeune, la voix est encore verte mais elle a le potentiel d'une Elvira.

Pour Korchak, c'est effectivement vaillant mais il m'a semblé peu à l'aise sur la grande scène de Bastille. Je l'avais préféré il y a un an en version concert.

Kwiecien est plein de bonne volonté mais ne conviant pas vraiment.Sont-ce les restes de la maladie dont il sort?

Pertusi Ballade Sir Giorgio depuis des années sur les grandes scènes lyriques internationales. Son Cinta di fiori était excellent et le duo avec Riccardo aussi (l'un des trop rares moments ou Kwiecien était au top).

Les comprimari étaient tenus de manière très honorable

- Dans la fosse Mariotti était en grande forme
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 23 Avr 2014 - 17:25

Sur le site de l'ONP j'ai revu deux extraits de cette production : ils ont eu la "bonne" idée de capter des interventions du chœur : c'est définitivement grotesque sur le plan scénique - vraiment Pelly ne savait pas quoi faire avec cette oeuvre...!!!

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 EmptyMer 23 Avr 2014 - 21:04

Il ne savait surtout pas quoi faire du choeur. C'est d'un ridicule achevé dans une mise en scène déjà sans intérêt Confused 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




 Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty
MessageSujet: Re: Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013    Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Puritains - Mariotti - Pelly - Bastille XI - XII 2013
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: