Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

 

 Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013

Aller en bas 
+16
Hidraot
Stolzing
artur
Michel Desrousseaux
aurele
Polyeucte
Cololi
Marsyas
calbo
frere elustaphe
Fiordiligi
malko
DavidLeMarrec
Xavier
bAlexb
Montfort
20 participants
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMar 3 Déc 2013 - 9:13

Dans la perspective de ce spectacle que je verrai le 21 décembre, je regarde la discographie de l'oeuvre : elle n'est certainement pas pléthorique mais ne se limite pas non plus au seul enregistrement que je connaisse : Dervaux avec Crespin - qu'y-a-t-il d'autre ?

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMar 3 Déc 2013 - 9:39

Montfort a écrit:
Dans la perspective de ce spectacle que je verrai le 21 décembre, je regarde la discographie de l'oeuvre : elle n'est certainement pas pléthorique mais ne se limite pas non plus au seul enregistrement que je connaisse : Dervaux avec Crespin - qu'y-a-t-il d'autre ?

 Montfort
C'est peut-être à chercher en discographie : https://classik.forumactif.com/t82-poulenc-dialogues-des-carmelites-discographie?highlight=dialogues ?
Mon trio gagnant, c'est Dervaux, Nagano (http://www.amazon.fr/Poulenc-Dialogue-Carm%C3%A9lites-Orchestre-lOp%C3%A9ra/dp/B000002SRN) et, par-dessus tout, Marty : http://www.forumopera.com/v1/critiques/dialogues_marty.htm !
J'ajoute la vidéo de Muti, à la Scala, assez exotique (mes ce sont les lieux de la création ; donc il y a une certaine autorité) mais jouissant d'éclairages (image et voix) saisissants ; il faut aimer, mais Schellenberger et Silja, c'est tout sauf indifférent pour moi. Une critique ici : http://www.forumopera.com/v1/concerts/dialogues_arcimboldi.htm la vidéo se trouvant là, http://www.amazon.com/Poulenc-Dialogues-Carmelites-Dagmar-Schellenberger/dp/B000TJBNOE .
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 4 Déc 2013 - 2:57

Ca a l'air assez plein d'après ce qu'on peut constater sur le site du TCE.

On peut déjà trouver quelques photos de la mise en scène...

J'y vais le 15. Smile 

Jérémie Rhorer direction
Olivier Py mise en scène


Sophie Koch Mère Marie de l’Incarnation
Patricia Petibon Blanche de La Force
Véronique Gens Madame Lidoine
Sandrine Piau Soeur Constance de Saint Denis
Rosalind Plowright Madame de Croissy
Topi Lehtipuu Le Chevalier de La Force
Philippe Rouillon Le Marquis de La Force

Philharmonia Orchestra


(j'ai rajouté le nom du compositeur dans le titre du sujet)
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 4 Déc 2013 - 8:18

Merci pour les informations sur la discographie : dans l'index à la rubrique du compositeur il n'y a pas de renvoi vers les "Dialogues".

Je ne sais pas si c'est déjà complet : d'un coté la distribution est superbe, mais l'oeuvre n'est pas si connue : lorsque j'ai établi le programme de cette saison pour le club dont je suis responsable, j'étais le seul à la connaitre..;
Je l'ai vue une seule fois sur scène : à Garnier, dans la m e s de Zambello, dirigée par Ozawa : un très grand moment.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyJeu 5 Déc 2013 - 17:02

bAlexb a écrit:
Montfort a écrit:
Dans la perspective de ce spectacle que je verrai le 21 décembre, je regarde la discographie de l'oeuvre : elle n'est certainement pas pléthorique mais ne se limite pas non plus au seul enregistrement que je connaisse : Dervaux avec Crespin - qu'y-a-t-il d'autre ?

 Montfort
C'est peut-être à chercher en discographie : https://classik.forumactif.com/t82-poulenc-dialogues-des-carmelites-discographie?highlight=dialogues ?
Mon trio gagnant, c'est Dervaux, Nagano (http://www.amazon.fr/Poulenc-Dialogue-Carm%C3%A9lites-Orchestre-lOp%C3%A9ra/dp/B000002SRN) et, par-dessus tout, Marty : http://www.forumopera.com/v1/critiques/dialogues_marty.htm !
J'ajoute la vidéo de Muti, à la Scala, assez exotique (mes ce sont les lieux de la création ; donc il y a une certaine autorité) mais jouissant d'éclairages (image et voix) saisissants ; il faut aimer, mais Schellenberger et Silja, c'est tout sauf indifférent pour moi. Une critique ici : http://www.forumopera.com/v1/concerts/dialogues_arcimboldi.htm la vidéo se trouvant là, http://www.amazon.com/Poulenc-Dialogues-Carmelites-Dagmar-Schellenberger/dp/B000TJBNOE .
 Et le DVD de la production de l'Opéra du Rhin, mise en scène par Marthe Keller ?
 Les commentaires ont l'air dithyrambiques !

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyJeu 5 Déc 2013 - 17:17

Oui, ça reste pour moi la meilleure version en DVD; on en a parlé dans le sujet qu'Alex a indiqué.
Ici on est censé parler concerts...
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyJeu 5 Déc 2013 - 18:07

Montfort a écrit:
 Et le DVD de la production de l'Opéra du Rhin, mise en scène par Marthe Keller ?
 Les commentaires ont l'air dithyrambiques !

 Montfort
C'est mérité !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptySam 7 Déc 2013 - 17:28

C'est l'une de ces rares productions qui met tout le monde d'accord, aussi bien les tradis que les admirateurs de directions d'acteurs fouillées, aussi bien les glottophiles sonores que les esthètes des jolis timbres.

Si, Anne-Sophie Schmidt a comme toujours été critiquée, parce que le matériau n'est pas le plus beau du monde, mais je trouve son portrait d'une Blanche déséquilibrée (pas une midinette à la voix égale et aux manières de ballerine champêtre) très convaincant – et la voix pas du tout indigne.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyDim 8 Déc 2013 - 10:28


A part moi qui ira au TCE voir ce spectacle ?

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyDim 8 Déc 2013 - 11:03

Moi je l'ai mentionné plus haut. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyDim 8 Déc 2013 - 12:50

Moi aussi, le 17.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
malko
Mélomaniaque



Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyDim 8 Déc 2013 - 23:34

Moi le 21.
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyLun 9 Déc 2013 - 9:42

Le 19. Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyLun 9 Déc 2013 - 19:07

Les échos de la générale sont très favorables, tant sur le plan de l'interprétation que de la mise en scène - j'attends ce spectacle avec impatience, même si pour moi la barre est haute : à Garnier, Zambello et Ozawa, absolument formidables, et bouleversants.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe


Nombre de messages : 10071
Age : 62
Date d'inscription : 17/12/2006

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyLun 9 Déc 2013 - 19:34

J'y vais aussi
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 8:16

Mauvaise nouvelle : il semblerait que Sandrine Piau ait déclaré forfait, mais sa remplaçante, Anne-Catherine Gillet, me semble plus qu'honorable.

 Montfort
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 10:20

Montfort a écrit:
Mauvaise nouvelle : il semblerait que Sandrine Piau ait déclaré forfait, mais sa remplaçante, Anne-Catherine Gillet, me semble plus qu'honorable.

 Montfort

C'est une certitude. J'ai trouvé un mail de l'attaché de presse dans ma boite qui annonce le désistement de Piau pour ce soir et son remplacement par A.C Gillet
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 14:02

Juste pour ce soir, ou pour toutes les représentations?
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMar 10 Déc 2013 - 14:07

Juste pour ce soir.

Citation :
Chers tous,

Sandrine Piau, souffrante, ne pourra malheureusement interpréter le rôle de Sœur Constance ce soir dans Dialogues des Carmélites.
Elle sera remplacée par la soprano belge Anne-Catherine Gillet.


Lors des saisons 2009 et 2010, Anne-Catherine Gillet débute à l'Opéra de Paris dans les rôles de Vincenette (Mireille), Sophie (Werther), chante sa première Micaela (Carmen) à l’Opéra-Comique sous la direction de John Eliot Gardiner, Constance (Dialogues des Carmélites) au Théâtre du Capitole à Toulouse, fait ses débuts à Pékin dans une nouvelle production de Carmen (M. Zambello) et débute au Japon avec Kazushi Ono et l’Opéra de Lyon (Werther et Romeo et Juliette de Gounod).
Parmi les temps forts de sa saison 2010-2011, citons ses débuts dans les rôles de Governess (Turn of the Screw) à l’Opéra de Francfort, Blanche de la Force à Avignon et son retour à la Bastille en Despina. En 2011-2012, elle débute à Stuttgart comme Blanche de la Force, revient à Toulouse en Servillia (Clémence de Titus), triomphe à La Monnaie dans Cendrillon (Massenet) et à La Bastille dans Aricie (Hyppolite et Aricie).
En 2013, on retrouve l’artiste à l’Opéra de Paris en Gretel (Hansel et Gretel), à Liège dans Guillaume Tell de Grétry, à Orange en Oscar (Ballo in Maschera), à Francfort (Ilia)…
Dans le futur, Anne-Catherine Gillet chantera Gilda à La Monnaie, Manon à Lausanne, ou encore L’aiglon de Honegger à Montréal sous la direction de Kent Nagano.

Vous trouverez ci-joint pour plus de détails sa biographie à jour.

Cordialement,
Aude
Revenir en haut Aller en bas
Marsyas
Néophyte
Marsyas


Nombre de messages : 5
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/06/2012

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Impressions à la sortie de la première    Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 2:06

J’étais à la première, ce mardi 10 décembre. C’était pour moi une découverte de l’œuvre et je ne saurai établir de comparaison entre cette représentation et les versions dites « de référence », que je vais cependant m’empresser d’écouter, tant cet opéra m’a séduit et profondément marqué.

J’ai eu l’impression hier d’assister à un spectacle d’une très grande tenue. Sandrine Piau étant souffrante, elle fut remplacée presque au pied levé par Anne-Catherine Gillet dans le rôle de Sœur Constance, dont la performance était tout à fait honorable, malgré - on l’imagine - un apprentissage du rôle effectué dans l’urgence.

Mais j’ai surtout été impressionné par la puissance de Patricia Petibon dans le rôle sombre et tragique de Blanche de La Force, là où d’aucuns l’auraient peut-être préférée en Constance de Saint Denis. C’était vocalement admirable et, pour tout avouer, sensiblement bouleversant.

Très belle Mère Marie de l’Incarnation « incarnée » par Sophie Koch et belle Madame Lidoine (la nouvelle prieure) de Véronique Gens. Le rôle terrible de la première prieure Madame de Croissy - qui semble être un beau rôle de fin de carrière - était assumé par Rosalind Plowright, à que je ne peux reprocher que l’imperfection de sa diction française.

J’ai été un peu déçu par le Chevalier de la Force (Topi Lehtipuu), le frère de Blanche. Si les Dialogues est évidemment un opéra consacré à des voix de femmes, la scène du parloir à l’acte II entre Blanche et son frère est l’un des plus beaux moments de musique de l’œuvre et il souffrait hier de la relative faiblesse de la voix du Chevalier.

J’ai beaucoup aimé la mise en scène d’Olivier Py, décidément beaucoup plus à l’aise dans ce genre d’opéras que dans les grandes machines comme Aïda. Les décors de son excellent scénographe, Pierre-André Weitz, sont tout simplement beaux, et d’une sobre efficacité. J’ai apprécié l’éclairage, qui à mon sens n’est pas le dernier des éléments à prendre en considération pour réaliser une bonne mise en scène, surtout dans un opéra comme celui-là. La symbolique chrétienne - attendue - est déployée de façon tout à fait classique (Annonciation, Nativité, Cène, Crucifixion) et la progression dramatique est bien menée, dans la grande simplicité qui sied à cette œuvre.

Peut-être pour prendre une petite distance avec l’aspect contre-révolutionnaire des dialogues du royaliste Bernanos, Olivier Py fait écrire à la craie - voilà qui nous rappelle son Alceste d’octobre à Garnier - une devise bien connue : au premier acte, « Liberté » (en Dieu) , au second « Égalité » (devant Dieu), et on nous laisse compléter comme des grands pour le dernier acte.

Petit bémol enfin pour la direction de Jérémie Rhorer. Dans une œuvre qui a ses longueurs et où la musique n’est pas d’une intensité expressive égale, il aurait fallu une direction plus ferme et soutenue, sans abolir les nuances de la partition.

J'ai été très touché par la force expressive des Dialogues, un opéra qui « fonctionne » bien dramatiquement et qui est tragique sans lourdeur (avec des moments amusants : au deuxième acte, Sœur Constance dit que Dieu s'est trompé en donnant une mauvaise mort à la première prieure, comme lorsque l'on se fait donner un habit pour un autre au vestiaire).

Dernière remarque : chers amis mélomanes, lorsque vous vous rendez à un concert, évitez s’il vous plaît d’incommoder vos voisins en doublant les mouvements du chef d’orchestre depuis votre siège et en battant la mesure avec vos souliers vernis. Par ailleurs, je sais bien qu’il est difficile au théâtre des Champs-Élysées de lire les sous-titres depuis certaines places ; ce n’est pas une raison pour soupirer et gigoter dans tous les sens en faisant grincer fauteuil et parquet.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32297
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 7:58

Polyeuctus a écrit:
C’était pour moi une découverte de l’œuvre et je ne saurai établir de comparaison entre cette représentation et les versions dites « de référence », que je vais cependant m’empresser d’écouter, tant cet opéra m’a séduit et profondément marqué.

Beh tu vois quand tu veux !!!

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 9:25

Cololi a écrit:
Polyeuctus a écrit:
C’était pour moi une découverte de l’œuvre et je ne saurai établir de comparaison entre cette représentation et les versions dites « de référence », que je vais cependant m’empresser d’écouter, tant cet opéra m’a séduit et profondément marqué.

Beh tu vois quand tu veux !!!

Hum... je pense que tu confonds...
J'y étais aussi hier et j'ai trouvé ça génial aussi... compte-rendu à suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32297
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 9:35

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Polyeuctus a écrit:
C’était pour moi une découverte de l’œuvre et je ne saurai établir de comparaison entre cette représentation et les versions dites « de référence », que je vais cependant m’empresser d’écouter, tant cet opéra m’a séduit et profondément marqué.

Beh tu vois quand tu veux !!!

Hum... je pense que tu confonds...
J'y étais aussi hier et j'ai trouvé ça génial aussi... compte-rendu à suivre...

Non mais je voulais dire qu'il t'arrive d'écouter de bons opéras  Mr. Green 

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 9:41

Cololi a écrit:
Non mais je voulais dire qu'il t'arrive d'écouter de bons opéras  Mr. Green 

Mais justement tu confonds... il y a une différence entre Polyeuctus et Polyeucte...
Ce n'est pas moi qui ait posté ce commentaire.

Et Dialogues, je connais depuis maintenant quelques années et apprécie beaucoup (mais encore plus depuis hier soir...)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32297
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 9:50

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Non mais je voulais dire qu'il t'arrive d'écouter de bons opéras  Mr. Green 

Mais justement tu confonds... il y a une différence entre Polyeuctus et Polyeucte...
Ce n'est pas moi qui ait posté ce commentaire.

Et Dialogues, je connais depuis maintenant quelques années et apprécie beaucoup (mais encore plus depuis hier soir...)

Mouarf mais que je suis bête  Sad   affraid affraid fouet

Toutes mes excuses à Polyeuctus  Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 3641590030 

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Marsyas
Néophyte
Marsyas


Nombre de messages : 5
Localisation : Paris
Date d'inscription : 19/06/2012

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 14:37

Cololi a écrit:
Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Non mais je voulais dire qu'il t'arrive d'écouter de bons opéras  Mr. Green 

Mais justement tu confonds... il y a une différence entre Polyeuctus et Polyeucte...
Ce n'est pas moi qui ait posté ce commentaire.

Et Dialogues, je connais depuis maintenant quelques années et apprécie beaucoup (mais encore plus depuis hier soir...)

Mouarf mais que je suis bête  Sad   affraid affraid fouet

Toutes mes excuses à Polyeuctus  Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 3641590030 

Cette quasi-homonymie pouvant donner lieu à des malentendus, j'ai changé mon pseudonyme.
 Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 14:39

Marsyas a écrit:
Cette quasi-homonymie pouvant donner lieu à des malentendus, j'ai changé mon pseudonyme.
 Smile 

Oh ben non, fallait pas! Very Happy
Seuls les étourdis se trompent! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32297
Age : 41
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 14:42

Polyeucte a écrit:
Marsyas a écrit:
Cette quasi-homonymie pouvant donner lieu à des malentendus, j'ai changé mon pseudonyme.
 Smile 

Oh ben non, fallait pas! Very Happy
Seuls les étourdis se trompent! Mr.Red

En fait j'aurai du me douter ... Je me suis dis "Ah tiens, Polyeucte a un avatar de bon goût maintenant ?"  hehe 

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 14:48

Marsyas a écrit:
Petit bémol enfin pour la direction de Jérémie Rhorer. Dans une œuvre qui a ses longueurs et où la musique n’est pas d’une intensité expressive égale, il aurait fallu une direction plus ferme et soutenue, sans abolir les nuances de la partition.

Peut-être qu'à la réécoute tu relativiseras ton jugement sur des longueurs ou une inégalité d'inspiration dans cette oeuvre.  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 16:24

Dialogues des Carmélites : 10/12/2013

Première de la production.


Théâtre des Champs Elysées, Paris


Mère Marie de l’Incarnation : Sophie Koch
Blanche de la Force : Patricia Petibon
Madame Lidoine : Véronique Gens
Sœur Constance de Saint-Denis : Anne-Catherine Gillet
Madame de Croissy : Rosalind Plowright
Le Chevalier de la Force : Topi Lehtipuu
Le Marquis de la Force : Philippe Rouillon
Mère Jeanne de l’Enfant Jésus : Annie Vavrille
Sœur Mathilde : Sophie Pondjiclis
Le Père confesseur du couvent : François Piolino
Le premier commissaire : Jérémy Duffau
Le second commissaire : Yuri Kissin
Un officier : Yuri Kissin
Le geôlier : Matthieu Lécroart

Phiharmonia Orchestra
Chœur du Théâtre des Champs-Elysées

Direction : Jérémy Rhorer
Mise en scène : Olivier Py
Décors et Costumes : Pierre-André Weitz
Lumières : Bertrand Killy


Cette production des Dialogues des Carmélites étaient pour mois une immense attente à plus d’un titre ! Déjà pour l’œuvre en elle-même qui m’a toujours fortement marqué au disque et que je n’avais jamais vu (même en DVD), mais aussi pour la distribution assez parfaite sur le papier et pour la mise en scène de Py.
Et le résultat aura été totalement à la hauteur de l’attente tant j’ai été pris et marqué par ce qui a été proposé… Prostré sur mon siège, la gorge nouée, les yeux humides… et les jambes molles et peu assurées à la sortie : tous ces signes démontrent à quel point j’ai reçu un coup avec cette production.

La mise en scène d’Olivier Py est assez parfaite à mes yeux, tant elle respecte l’œuvre et créé une atmosphère propre à ce drame : pas de traits surlignés ou de volonté de montrer, une superbe mise en espace scénique, des décors significatifs et une fine caractérisation des personnages.

Plus dans le détail :
Spoiler:

Après cette grande description de la mise en scène, qui reste assez sommaire et incomplète vu que :
1 – j’ai vu globalement que la moitié de la scène
2 – je n’ai pas réussi à bien tout saisir et n’ai aucun point de comparaison.

… passons un peu aux interprètes !

Jérémy Rhorer m’a vraiment passionné dans la partition, toujours très vivant, n’hésitant pas à frapper de grands coups à certains moments sans oublier de soigner le lyrisme tendre d’une Constance. La musique se déploie avec gravité ou légèreté, avec lyrisme ou sècheresse… et l’orchestre répond très bien. En fait, le seul reproche que j’ai a faire est au sujet du coup de guillotine un peu trop discret à mon goût… dommage !

Il faut dire aussi que les différents interprètes sont totalement impressionnants !
Les petits rôles sont très bons… et dès le Confesseur on touche au superbe ! Car Piolino donne une interprétation parfaite du petit rôle si important pour l’histoire. Sobre et discret mais avec une douleur qui point à chaque mot alors qu’il annonce la fin de son service, avec douceur mais autorité lorsqu’il refuse à Mère Marie le martyre. Diction parfaite, présence sur scène jeune et sobre…
L’autre ténor important en porterait presque ombrage… et vocalement, il en porte ombrage ! Car Topi Lehtipuu sonne étrangement, avec une voix assez blanche et instable, une diction qui manque beaucoup de netteté et même des erreurs dans le texte… mais il a pour lui une belle présence adolescente sur scène : grand jeune homme rêveur et passionné, il se promène avec intelligence sur la scène, sorte de point lumineux dans la tristesse de la maison du Marquis.
Philippe Rouillon en Marquis justement est toujours aussi magistrale. La diction est superbe, la présence vocale ahurissante de densité, sachant justement doser l’autoritarisme et la douceur d’un père. Si la mise en scène lui demande peu de choses, il a tout de même une stature qui impose respect et compassion.

Mais cet opéra est un opéra de dames et toute se sont révélées magistrales.
Un léger cran en dessous (mais vraiment léger… et le niveau est tellement élevé !) se trouve Rosalind Plowright. Déjà parce que si l’effort de diction est louable, il lui manque du naturel et certaines phrases les plus exposées sont un peu escamotées… mais aussi par l’état de sa voix. Quand on est habitué à Denise Scharley, ça fait un choque ! Mais à côté de cela, la chanteuse est passionnante et impressionnante, composant un portrait droit et autoritaire, puis se décomposant petit à petit dans un délire où se côtoient notes puissamment chantées (rondes et belles !) et parlando sinistre et oppressant. Elle ne force pas trop le trait et ne cherche pas uniquement à se réfugier dans cette voix parlée, mais c’est les passages de l’un à l’autre qui composent ce personnage tourmenté, entre deux mondes… Et sa prestation lors de la scène de sa mort est vraiment impressionnante, créant totalement l’illusion d’une horizontalitée verticalisée. Impressionnant !
Le contraste avec la deuxième Prieure de Véronique Gens est au début frappant et presque déstabilisant… mais on finit par se faire à cette Prieure douce, presque timide, qui n’est pas ici pour imposer la règle mais pour vivre par elle, pour prier et inspirer ses filles. La simplicité du chant de Véronique Gens se coule alors dans un portrait tout en noblesse sobre, en délicates attentions. Elle se met peu en avant tant vocalement que scéniquement, sans pour autant disparaître car il y a une sorte d’évidence sans sa présence qui lui permet justement de ne pas s’imposer par une autorité plus forte. Prieure religieuse avant tout, maternelle et douce, cherchant non pas le martyre des extatiques mais bien la vie fidèle et rangée d’une religieuse. Sa prise de parole à son arrivée reflète bien cette attitude, et de même dans la prison elle commence à chanter au milieu de ses filles, puis rejoints Constance… se désolidarisant que lorsqu’elle leur annonce qu’elle prend leur vœu pour elle et alors la voix éclate avec force et brillant. Grande prestation toute en retenue mais qui construit un personnage complexe et touchant par sa grandeur d’âme et sa retenue. Et puis diction très bonne bien sûr… mais pour Gens, c’est habituel !
Si la Mère Marie de Sophie Koch semblait la digne suivant de la Madame de Croissy de Rosalind Plowright, elle est presque en opposition avec Madame Lidoine. Je n’avais pas été totalement séduit par Sophie Koch depuis quelques temps, la voix hululant un peu par moments, l’aigu manquant de tranchant… mais là, j’ai été soufflé par l’autorité qu’elle dégage ! Pour moi, Mère Marie, c’est Rita Gorr… Et là on retrouve les mêmes accents implacables sur des aigus dardés et puissants, mais on découvre aussi quelques failles maternelles, montrant bien sa position maternelle pour Blanche. Statue de droiture, elle ne peut résister de s’adoucir pour Blanche, tant scéniquement que vocalement. Le timbre est superbe, la diction assez soignée par rapport à l’habitude. Elle s’impose comme l’incarnation de la droiture mais fendille petit à petit son personnage par la compassion et finalement par la détresse de ne pouvoir courir au martyre. Et puis cette scène chez Blanche ! Toujours entendue comme une exaltation au martyre, j’y ai là entendu une imploration pour sauver Blanche. Splendide !
Appelée à la rescousse la veille pour chanter Constance à la place d’une Sandrine Piau malade, Anne-Catherine Gillet rayonne d’un bout à l’autre de la pièce. Quel travail elle a dû faire pour reprendre ce rôle qu’elle avait délaissé pour Blanche à Nantes, et pour intégrer aussi la mise en scène ! Une personne du théâtre a signalé le travail des répétitions en plus et je dois dire que rien que pour son dévouement à venir, Gillet mériterait d’être ovationnée. Mais en plus de cela, sa prestation est un rayon de soleil d’un bout à l’autre : la voix rayonne et brille, la jeune fille bondit et irradie la passion et la gentillesse. Même dans la scène du cachot, elle reste une présence enfantine et douce, presque souriante face au martyre. Que dire de plus ? Diction superbe, personnage rayonnant, délicatesse du chant, personnage campé à la perfection… magique ! Et puis la voix tranche très bien avec celle de Petibon… je dois dire que ce remplacement est peut-être un meilleur choix que Piau car les voix de Piau et Petibon ont une certaine droiture et minceur qui aurait été peut-être trop proche. Là au contraire, le lyrisme et le petit grelot de Gillet se déploie avec bonheur…
Et puis justement Petibon… dès son entrée, j’ai été frappé par une certaine ressemblance dans la voix avec Denise Duval… car elle sait comme elle jouer de son instrument avec un aigu qui peut se faire tranchant et droit, alors qu’elle sait aussi jouer du lyrisme tendre de la jeune femme qui manque légèrement à Duval. Car la voix de Petibon est superbe d’un bout à l’autre, avec juste des accentuassions de droiture ou de métal à certains moments, des colorations significatives, des accents troublants. Sa partition est rendue non seulement avec une très belle probité, mais en plus avec une intégration du texte et des situations proprement stupéfiante ! Chaque phrase est pensée et l’émotion choisie, sans pour autant que cela ne donne un côté fabriqué car la spontanéité semble être le maître mot ! Jamais fatiguée, jamais en retrait émotionnellement, elle se consume d’un bout à l’autre vocalement et scéniquement. Car oui, il y a aussi le jeu, d’un naturel qui force là encore le respect… Pfff… les mots en viennent à me manquer devant tant de compliments pour un personnage aussi compliqué. Car toutes les facettes sont là : petite fille peureuse, extatique religieuse, violence, lâcheté ou lyrisme poignant. Tout y est, bien dosé et sans pose. Grand !

Alors au final, que dire ? Que ce fut une immense soirée pour moi, avec une partition qui a vraiment pris toute sa dimension ici, me passionnant dans certaines scènes qui d’habitude me laissaient un peu de glace. La mise en scène particulièrement lisible lui donne une clarté et une profondeur qui touche… et permet aux personnages de se révéler dans toute leur complexité grâce à des chanteurs de plus totalement pris par l’histoire et la mise en scène.
Un immense triomphe (tempéré par un public assez froid, mais première oblige, avec tout le gratin bien sûr) où chacun semblait heureux, Py saluant tout autant l’ovation du public que les artistes sur scène… et une fois le rideau fermé, c’est une grande joie qu’on entendra.

A noter le passage des machinistes sur scène lors des saluts, chose fort intelligente et logique vu le travail exemplaire qu’ils ont réalisé (aucun bruit parasite, aucun soucis de décalage…).



Enfin, une très bonne nouvelle : la production sera filmée et disponible sur le site du Théâtre des Champs Elysées le 21 décembre 2013, et à priori aussi sur Arte Live Web.
Donc on peut espérer à la suite une parution en DVD. Aurons-nous Piau ou Gillet, seul l’avenir nous le dira, mais dans tous les cas, ce sera un grand moment !



Désolé pour ce grand poste un peu pavé... mais il fallait que j'extériorise toutes ces émotions... Embarassed


Dernière édition par Polyeucte le Mer 11 Déc 2013 - 16:50, édité 1 fois (Raison : Erreur dans la date de diffusion... novembre à la place de décembre)
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 16:41

@ Polyeucte,

Vraiment tu n'as pas à t'excuser : ton compte rendu est remarquable...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 16:45

Tu es sur de la date de sortie de dvd?
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMer 11 Déc 2013 - 16:49

calbo a écrit:
Tu es sur de la date de sortie de dvd?

Je n'ai pas donné de date de sortie DVD... ce sera diffusé sur Internet à partir du 21/12 (oups, j'ai mis novembre...) mais après j'espère un DVD, c'est tout... je n'ai malheureusement aucune information officielle... juste un immense espoir!

En tout cas, pour ceux qui ont un billet, vous allez vous régaler!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyJeu 12 Déc 2013 - 10:44

Une critique sur ResMusica .
Pas d'accord sur tout... Sur la mise en scène entre autres que j'ai trouvé au contraire particulièrement efficace avec une fine compréhension des personnages...
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 4155
Age : 73
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyJeu 12 Déc 2013 - 12:20

Xavier a écrit:
Juste pour ce soir, ou pour toutes les représentations?

D'après ce que j'ai lu sur plusieurs sources, ce serait pour toutes les représentations, et F O se demande si elle chantera dans Alcina, ce qui me désolerait puisque j'ai aussi des places pour cet opéra.

  Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyJeu 12 Déc 2013 - 12:38

Montfort a écrit:
D'après ce que j'ai lu sur plusieurs sources, ce serait pour toutes les représentations, et F O se demande si elle chantera dans Alcina, ce qui me désolerait puisque j'ai aussi des places pour cet opéra.

Ce qui est étrange, c'est qu'il n'y a strictement rien d'affiché sur le site du TCE...

Sinon, elle était déjà malade pour "Les Mystères d'Isis" fin novembre. Espérons que ce ne soit pas la même chose Confused
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23479
Age : 31
Date d'inscription : 12/10/2008

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyJeu 12 Déc 2013 - 18:08

Merci pour les premiers échos.

Je regarderai dès que je peux la retransmission vidéo sur internet lorsqu'elle sera disponible.

Si j'avais été à Paris, je n'aurais loupé pour rien au monde ce spectacle.

J'ai hâte d'entendre la Blanche de Petibon et la Madame Lidoine de Gens.

Si je comprends bien, Blanche est avec Lulu l'un des meilleurs rôles de Petibon dans son répertoire actuel. Je pense que le portrait qu'elle en fait doit être d'une grande justesse. C'est une très bonne actrice lorsqu'elle est bien dirigée.
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyVen 13 Déc 2013 - 11:22

Encore une nouvelle Constance au TCE !

Lu sur le site du TCE aujourd'hui : Sandrine Piau, souffrante, sera remplacée par Sabine Devieilhe. Pour ce soir uniquement a priori.

Devieilhe, Gillet... la fine fleur des jeunes sopranos légers francophones est mobilisée pour cette production !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyVen 13 Déc 2013 - 11:39

Fiordiligi a écrit:
Encore une nouvelle Constance au TCE !

Lu sur le site du TCE aujourd'hui : Sandrine Piau, souffrante, sera remplacée par Sabine Devieilhe. Pour ce soir uniquement a priori.

Devieilhe, Gillet... la fine fleur des jeunes sopranos légers francophones est mobilisée pour cette production !

Si ça continue, ils vont faire venir Delunsch pour chanter Blanche et Petibon reprendra Constance! hehe


Bon, sinon j'espère que Gillet reviendra personnellement... parce que Piau ou Devieilhe, ça reste un peu trop droit et clair à mon oreille pour bien se différencier de Petibon...

En tout cas, la classe les remplacements au TCE là!  Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 173236763 
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 41
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyVen 13 Déc 2013 - 11:56

Polyeucte a écrit:
Si ça continue, ils vont faire venir Delunsch pour chanter Blanche et Petibon reprendra Constance! hehe

Eh non ! Pas possible : Delunsch reprend déjà la Chauve-Souris de Genève à Nadelmann...
Revenir en haut Aller en bas
Fiordiligi
Mélomaniaque
Fiordiligi


Nombre de messages : 872
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 15/06/2011

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyVen 13 Déc 2013 - 11:59

Polyeucte a écrit:
En tout cas, la classe les remplacements au TCE là!  Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 173236763 
Effectivement ! Il n'y aura pas de second couteau pour ces Dialogues
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1146
Date d'inscription : 31/08/2010

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyVen 13 Déc 2013 - 13:30

Ce spectacle vient d'être unanimement encensé par le Casque et l'Enclume sur France Musiques aujourd'hui. Le meilleur spectacle lyrique depuis la rentrée.
Revenir en haut Aller en bas
artur
Néophyte



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/10/2011

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyVen 13 Déc 2013 - 19:29

Michel Desrousseaux a écrit:
Ce spectacle vient d'être unanimement encensé par le Casque et l'Enclume sur France Musiques aujourd'hui. Le meilleur spectacle lyrique depuis la rentrée.

Il faut dire que vu la faible qualité des productions proposées par l'ONP, il n'y a pas de mal à ce que cette production se hisse au-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyVen 13 Déc 2013 - 21:00

artur a écrit:
Il faut dire que vu la faible qualité des productions proposées par l'ONP, il n'y a pas de mal à ce que cette production se hisse au-dessus.

C'est sûr que depuis le début de la saison, l'ONP n'a fait que des choses mauvaises...
- Une Lucia avec deux splendides distributions
- Alceste quand même très bon musicalement (pas vu la mise en scène)
- Aïda plutôt bien distribuée
- Elektra magnifique
- Puritains de très bonne facture

Oui, c'est vrai que vu ce que fait l'ONP... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
artur
Néophyte



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/10/2011

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptySam 14 Déc 2013 - 12:29

Polyeucte a écrit:
artur a écrit:
Il faut dire que vu la faible qualité des productions proposées par l'ONP, il n'y a pas de mal à ce que cette production se hisse au-dessus.

C'est sûr que depuis le début de la saison, l'ONP n'a fait que des choses mauvaises...
- Une Lucia avec deux splendides distributions
- Alceste quand même très bon musicalement (pas vu la mise en scène)
- Aïda plutôt bien distribuée
- Elektra magnifique
- Puritains de très bonne facture

Oui, c'est vrai que vu ce que fait l'ONP... Rolling Eyes

Faible qualité ne veut pas obligatoirement dire mauvais, juste à mon sens moins qualitatif que ces Dialogues, question d'appréciation et de subjectivité... :
- j'ai trouvé Yoncheva décevante dans Lucia
- pas vu/entendu Alceste
- Aïda mal distribuée (distribution A) et mal mise en scène
- Elektra esthétique mais qui ne décollait pas et n'émouvait pas
- pas encore vu les Puritains
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptySam 14 Déc 2013 - 12:33

artur a écrit:
- Aïda mal distribuée (distribution A)
Je serais curieux de lire tes propositions alternatives, alors.

Mal distribuée, vraiment ? Les chanteurs se trompaient de notes, on ne les entendait pas, ils braillaient ?

Citation :
- Elektra esthétique mais qui ne décollait pas et n'émouvait pas
Eh bien. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
artur
Néophyte



Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 07/10/2011

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptySam 14 Déc 2013 - 12:43

On ne peut pas dire que le chant de Murzaev était particulièrement stylé et que les notes étaient chantées avec goût. S'ils suffisait que les chanteurs chantent les notes pour qu'une représentation soit réussie ça se saurait. On cherchait un l' "incarnation" de Dyka, la douceur et les nuances. Scandiuzzi s'en tirait bien ainsi qu'Alvarez malgré une ligne parfois un peu hâchée.

Oui, c'est mon ressenti pour cette Elektra qui m'a malheureusement laissé un peu distancié.

C'est pourquoi je trouve cette production des Dialogues globalement plus satisfaisante car plus homogène.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 94315
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptySam 14 Déc 2013 - 13:09

Quand je lis « mal distribuée », je lis « pas bon ». Déjà, respecter la partition lorsqu'elle est aussi exigeante vocalement qu'Aida, c'est beaucoup. J'en vois peu capables de faire ce que faisait Dyka. Le tableau que tu dresses se traduirait plutôt par « très bon, mais aurait pu être encore mieux » que par « mauvaise distribution », à mon avis. Surprised

Citation :
Oui, c'est mon ressenti pour cette Elektra qui m'a malheureusement laissé un peu distancié.
C'est dommage, mais il n'y a rien à redire à cela, on est touché ou on ne l'est pas. Et à Bastille, il est de toute façon structurellement plus difficile de se sentir très concerné.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20673
Age : 39
Date d'inscription : 03/07/2009

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptySam 14 Déc 2013 - 14:26

artur a écrit:
Faible qualité ne veut pas obligatoirement dire mauvais, juste à mon sens moins qualitatif que ces Dialogues, question d'appréciation et de subjectivité... :
- j'ai trouvé Yoncheva décevante dans Lucia
- pas vu/entendu Alceste
- Aïda mal distribuée (distribution A) et mal mise en scène
- Elektra esthétique mais qui ne décollait pas et n'émouvait pas
- pas encore vu les Puritains

Pour moi, ça restait de très très belles réussites. Pas historiques forcément, mais très bon quand même!

- Les deux distributions de Lucia étaient quand même superbes, avec une Ciofi totalement hallucinée et hantée, et une Yoncheva moins touchante mais impressionnante techniquement.
- Alceste j'ai vraiment trouvé ça chouette à écouter...
- Aida, j'ai vu les deux distributions et si Dyka était un peu froide, ou Dean Smith un peu gris, ça restait quand même bon! Et la mise en scène pas ignoble je trouve... même plutôt de bonnes choses.
- Elektra, j'ai vraiment été pris par la mise en scène et la musique..

Disons que c'est le début de saison le plus excitant que j'ai vu à l'ONP depuis bien longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 EmptyMar 17 Déc 2013 - 13:11

J'y étais dimanche et je confirme que c'est formidable.

Je n'ai pas pu en profiter au maximum (je ne voyais qu'une grande moitié de la scène, mal au genou + fièvre...), mais sinon c'était une grande soirée.

Devieilhe formidable remplaçante, apparemment ce soir ça sera à nouveau Gillet.

Plowright, évidemment à l'écoute seule je détesterais, mais ça reste une prestation scotchante. (et quelle puissance malgré l'usure de la voix!)

Tous les autres, formidables, Petibon en tête.

Direction tranchante de Rhorer, superbe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty
MessageSujet: Re: Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013   Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Poulenc - Carmélites - Rohrer - Py - TCE décembre 2013
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les dialogues des Carmélites Rohrer Py TCE février 2018
» [Favart] Byron & Schumann – MANFRED – décembre 2013
» [Versailles & CiMu] Airs de cour – Christie – décembre 2013
» Traviata - Rohrer - Warner - TCE - XII 18
» Carmen - ONP - Décembre 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: