Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 TCE – G. Sokolov – Bach, Beethoven, Chopin

Aller en bas 
AuteurMessage
JiCé
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 29/09/2009

TCE – G. Sokolov – Bach, Beethoven, Chopin Empty
MessageSujet: TCE – G. Sokolov – Bach, Beethoven, Chopin   TCE – G. Sokolov – Bach, Beethoven, Chopin EmptySam 22 Nov 2014 - 2:25

Séance d’envoutement collectif hier soir, présidée par Grigory Sokolov au piano, qui jouait Bach (partita n°1), Beethoven (sonate n°7), Chopin (sonate n°3) et six bis : deux impromptus de Schubert, un Schubert/Liszt, deux Chopin, et un non identifié.

Entre les bis, le public criait « Merci ». Jamais vu ça. Ou peut-être était-ce « Mercy » en anglais, pour que le derviche tourneur suspende un instant l’extase, mi-vertige mi-délice, où la salle était plongée.

Le Bach initial était, je crois, un peu sobre, mais d’une architecture confondante, centrée sur la sarabande. Sokolov possède le secret des poids et mesures ; de l’incidence du son sur le chant qu’il propage ! Le Beethoven (déjà schubertien en diable) et le Chopin laissaient bouche bée. Sans larmes, sans ego: le regard tourné vers les lointains. Du bruit qui pense, comme dit Hugo.

Au hasard, vous tournez votre attention vers la toux importune, le lourd plafonnier de la salle, la lueur du téléphone: ils sont muets comme des carpes, et retournent vite à leur rêve adjacent.
Revenir en haut Aller en bas
JiCé
Mélomane du dimanche



Nombre de messages : 33
Date d'inscription : 29/09/2009

TCE – G. Sokolov – Bach, Beethoven, Chopin Empty
MessageSujet: Re: TCE – G. Sokolov – Bach, Beethoven, Chopin   TCE – G. Sokolov – Bach, Beethoven, Chopin EmptyLun 24 Nov 2014 - 10:06

Le jeu de Sokolov ne vise pas à précipiter l’âme dans le dédale de ses passions. Sa musique est un état, au sens où l’eau, l’air et la matière sont des états. Il n’utilise pas la sonorité de l’instrument pour rehausser la mélodie, ou la faire valoir. Sa sonorité est le milieu au sein duquel se propage le chant. La salle se remplit de musique, comme elle se remplirait d’eau. Tout est changé : l’éclat, l’incidence, la propagation des mélodies.

La plupart des musiciens cherchent à épuiser les passions, par la catharsis. Sokolov cherche l’hypnose.
Revenir en haut Aller en bas
 
TCE – G. Sokolov – Bach, Beethoven, Chopin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sokolov - TCE - 18 Nov - Schubert, Chopin
» Sokolov - Bach / Brahms
» Philharmonie - N.Freire (Bach, Brahms, Chopin...) - 14-03-16
» Le clavier entre CPE Bach et Beethoven
» [MR] Beethoven 2, Bach 3, Mozart concerto 26 – OPRF, Koopman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: