Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -17%
Disque SSD Interne – 860 QVO – 1To ...
Voir le deal
99.66 €

 

 Les Jardins de William Christie, 2016

Aller en bas 
AuteurMessage
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Les Jardins de William Christie, 2016 Empty
MessageSujet: Les Jardins de William Christie, 2016   Les Jardins de William Christie, 2016 EmptyDim 28 Aoû 2016 - 23:24

Les Jardins de William Christie : 25/08/2016

Les Jardins de William Christie, 2016 20160810
Fond du Miroir d'eau

Jardins du domaine de William Christie
Église de Thiré

15h45 – 19h : Promenades musicales :
La première partie de la journée se déroule dans les jardins de Christie, dans ces jardins qu'il a si bien construit et créé pour donner différents kiosques et ambiances qui sont si représentatifs des jardins à la française. Il faut bien pense qu'à l'origine, il n'y avait qu'un seul bâtiment certes ancien et beau, mais sans tout ce superbe environnement ! Au fil des ans, il a non seulement rendu au bâtiment toute sa beauté, mais aussi apporté toute sa grandeur au jardin.
Il est maintenant ouvert au public durant ce festival et nous aurons donc le plaisir pour la deuxième année consécutive (même si cela fait 5 ans maintenant que le festival existe) de passer une journée hors du temps et plonger dans la musique pour des heures !
Pour cet après-midi, ce sera donc un atelier suivi de cinq petits concerts...

15h45 – 16h30, Atelier : Molière, mariage des muses
Animation : Sophie Daneman
Soprano : Claire Debono
Haute-contre : Erwin Aros
Basses : Matthieu Lécroart, Cyril Costanzo
Clavecin : Benoît Hartoin

Pour cet atelier en famille, Sophie Daneman nous emmène petits et grands vers la comédie ballet, nous expliquant un petit peu ce qui composait ce style particulier... en agrémentant la présentation par des extraits musicaux.
La force de cet atelier, c'est sa bonne humeur et sa simplicité. Durant les trois quarts d'heure, Daneman sait non seulement se mettre à la portée des enfants, mais aussi apprendre des choses aux adultes. Et les chanteurs donnent énormément de leurs personnes, en s'amusant comme des fous et en aidant le public à chanter. Car en effet... si les chanteurs nous font découvrir de nombreux extraits avec simplicité et bonne humeur (des petites mises en scènes simples mais bien faites), le public doit aussi chanter et participer. Il y a donc dans un premier temps un échauffement qui met tout le monde de bonne humeur... et puis ensuite c'est le chœur en l'honneur de Louis XIV du prologue du Malade imaginaire...
Soulignons les belles prestations non seulement de Benoît Hartoin au clavecin qui sait donner vie à l'orchestre par son seul instrument... mais aussi des chanteurs. Cyril Costanzo se montre impressionnant de charisme et de voix : la basse et tranchante et claire, mais avec un superbe grave et un aigu percutant. Matthieu Lécroart est bien connu et sait trouver tout l'humour nécessaire malgré une voix moins sonore que le jeune Costanzo. Erwin Aros avait été le point noir de Tancrède de Campra à Avignon... il se montre ici pourtant beaucoup mieux chantant avec une sérénade superbe et une vieille mythique ! Enfin Claire Debono connait ce répertoire comme sa poche et nous fait bénéficier de toute son expérience avec une voix claire et sonore.
Un superbe moment...

Les Jardins de William Christie, 2016 20160811
La Pinéde

16h45 – 17h, Concert : Enée et Didon
Campra : Enée et Didon, sixième cantate à deux voix

Soprano : Claire Debono
Basse : Cyril Costanzo
Viole de gambe : Myriam Rignol
Clavecin : Florian Carré

Alors qu'il devait avoir lieu dans le superbe Jardin Rouge, ce petit concert est déplacé dans la pinède vu les conditions climatiques...
On retrouve ici une magnifique cantate de Campra où les deux chanteurs alternes chants d'amour ou de réjouissance. Claire Debono se montre impeccable de diction comme de style, toujours à faire sonner le texte et lui donner sa force d'évocation tout en sachant broder dans un style parfait ! Cyril Costanzo se montre par contre légèrement en difficultés à certains moments. En effet il lui manque un petit peu d'aisance par moments et l'aigu semble se dérober en d'infimes instants. Malgré tout la prestation reste de belle facture mais on ne trouve pas encore la facilité de Debono pour ce répertoire.
Pour l'accompagnement, Myriam Rignol et Florian Carré se montrent dignes de la partition en sachant créer un accompagnement significatif et varié.
La partition reste de toute manière géniale, du grand Campra !

Les Jardins de William Christie, 2016 20160812
Le Cloître

17h15 – 17h30, Concert : Tell me no more
John Blow : Tell me no more
John Dowland : Shall I strive with words to move – Now, oh now I needs must part – Wep you no more sad Fountains

Ténor : Nicholas Scott
Luth : Thibault Roussel

Le Cloître n'était pas ouvert lors de l'édition précédente et pourtant c'est un lieu magnifique pour ce genre de concerts.
Malheureusement le rendu du concert est un peu décevant. En effet, Nicholas Scott connait bien le style mais la voix manque de fluidité et de nuances à certains moments. Le timbre n'est pas non plus des plus beaux. De plus, Thibaut Roussel manque un peu de folie dans son accompagnement. Le jeu est beau mais on est loin de myriades de nuances que peut donner un Dunford par exemple.
Le résultat est donc qu'on a bien entendu quelques mélodies accompagnées au luth... mais sans que nous n'ayons vraiment été emporté par la beauté des compositions.

Les Jardins de William Christie, 2016 20160813
Le Théâtre de Verdure

17h45 – 18h, Concert : Un Concerto perdu
Georg Philipp Telemann/Johann David Heinichen : Concerto à 6 pour flûte et violon, TWV 52:e3-2

Flûte : Joseph Monticello
Violon solo : Augusta McKay Lodge
Violon : Michèle Sauvé, Nayeon Kim
Alto : Toma Iliev
Violoncelle : Alexander Nicholls
Contrebasse : Douglas Balliett
Basson : Benjamin Matus
Théorbe : Thibault Roussel

Pour ce concert, ce sont les élèves de la Juilliard School qui nous offrent du Telemann... accompagnés par la chevronnée Michèle Sauvé et de Thibault Roussel des Arts Florissants. Le résultat est assez intéressant face au Mur des Cyclopes... Il manque peut-être juste un peu plus de brillant dans les deux solistes. Mais les musiciens sont très impliqués et on a un ensemble parfait de tous ces jeunes musiciens promis au plus bel avenir !

Les Jardins de William Christie, 2016 20160814
La Cour d'Honneur

18h15 – 18h30, Concert : Les goûts mélangés d'Allemagne
Georg Philipp Telemann : Quatuor parisien N°6 en mi mineur

Flûte : Joseph Monticello
Violon : Augusta McKay Lodge
Violoncelle : Alexander Nicholls
Clavecin : William Christie

De nouveau Telemann... mais à savoir si c'est grâce à la présence du maître ou juste de la partition, toujours est-il que le résultat est particulièrement brillant et impressionnant !
Les petits jeunes se sont d'abord installés... puis le chef est arrivé calmement, doucement, assuré d'être chez lui tel Louis XIV parcourant son jardin...
Ensuite, il ne va faire qu'accompagner, jamais diriger. Il laisse ces trois jeunes instrumentistes  s'accorder et se répondre alors qu'il donne sa partie avec la facilité qu'on lui connaît sur son instrument.
Le concerto est de plus magnifique... un grand moment de musique et qu'il est impressionnant de voir ces trois jeunes jouer à jeu égale avec le grand Christie !

Les Jardins de William Christie, 2016 20160815
Les Terrasses

18h45 – 19h, Concert : Extraits de Monsieur de Pourceaugnac
Nous retrouvons ici tous les musiciens des Arts Florissants (William Christie en tête!) et les quatre chanteurs qui ont participé à l'atelier du début d'après-midi.

Le principe de ces concerts sur la Terrasse est de rassembler tous les visiteurs (qui avant étaient dispersés sur les différents concerts simultanés) pour des extraits d'une dimension plus importante. Ici des extraits du futur concert sur le Miroir d'Eau.
Tous les chanteurs se montrent très impliqués et pleins d'humours... mais là où Aros s'était montré bien chantant dans l'atelier, il renoue ici avec des intonations étranges et un manque de finesse. Les deux basse Costanzo et Lécroart par contre sont toujours aussi parfaits d'humour et de charisme.
Une bien belle façon pour terminer un après-midi de musique varié et si agréable dans un tel cadre !

Les Jardins de William Christie, 2016 20160816
L'église de Thiré

20h30 – 21h45 : Concert aux chandelles
Pierre Bouteiller : Missa pro Defunctis
Sébastien de Brossard : Stabat Mater
BIS : Sébastien de Brossard : Ave Verum

Sopranos : Élodie Fonnard, Maud Gnidzaz, Juliette Perret
Contre-ténor : Bruno Le Levreur
Haute-contre : Nicholas Scott
Tailles : Jean-Yves Ravoux, Nicolas Maire
Basse-taille : Christophe Gautier
Basses : Laurent Collobert, Julien Neyer
Viole de gambe : Myriam Rignol
Orgue : Florian Carré
Direction : Paul Agnew

Ce programme reprend deux des pièces données par les mêmes Arts Florissants et Paul Agnew à la Philharmonie il y a quelques mois... le résultat était magnifique et j'étais assez surpris de voir le résultat dans la cadre de l'église de Thiré, cadre beaucoup plus intime et à la réverbération plus importante que la Salle des Concerts de la Philharmonie de Paris.

Avec un chœur réduit, Paul Agnew donne encore plus de nuances et d'émotions aux deux œuvres proposées. Nous avons ici moins de volume mais beaucoup plus de finesse et de recueillement. La réverbération est aussi une partie importante du pouvoir évocateur de notre soirée... Chaque voix est ici parfaitement calibrée depuis les sopranos diaphanes et angéliques jusqu'à la puissance rude de la basse-taille.
Étrangement, la Missa pro Defunctis est toujours coupée de son Pater Noster... mais le résultat semble toujours aussi magique. Cette messe est particulièrement variée avec des parties d'une sobriété sidérante alors que d'autres entrecroisent les lignes de chant pour une polyphonie magnifique.
Le Stabat Matter est beaucoup plus sobre et fin, mais donne lui aussi toute sa force et sa délicatesse...
Ces deux pièces s'enchainent dans un silence recueilli et la tension est palpable durant tout le concert. Il faut dire que les partitions sont d'une grande force et les Arts Florissants se montrent à leur meilleur pour se subdiviser et s'assembler avec des couleurs irréelles ! Splendide d'un bout à l'autre... Et l'Ave Verum est lui aussi superbe pour ce bis plein de sobriété.
A noter l'accompagnement des deux musiciens de très belle facture, mais souvent noyés par le chant.

Les Jardins de William Christie, 2016 20160817

22h – 22h20 : Méditations à l'aube de la nuit
Francesca Caccini : Maria, dolce Maria – O che nuovo stupor
Diego Ortiz : Recercata primera
Tarquinio Merula : Hor ch'è tempo di dormire

Soprano : Élodie Fonnard
Luth : Thibault Roussel
Viole de gambe : Myriam Rignol
Orgue : Benoît Harloin

Pour clore une longue journée, Paul Agnew nous a proposé des raretés... avec un lien sur les textes parlant de la vierge Marie.
Francesca Caccini est la fille du Caccini connu et elle propose deux pièces d'une grande douceur. Ils nous offrent un moment de repos et de calme... alors que l'hypnotique partition de Merula nous plonge dans la mort et les tourments de Jésus.
Les trois musiciens sont parfaits ici avec une grande sobriété... mais la plus grande réussite reste la prestation d’Élodie Fonnard qui ouvre des mondes par la finesse de son chant et les affects qu'elle fait ressentir. Malgré les textes en italiens, on est immédiatement en phase avec cette douceur ou cette douleur. Et tout le public rassemblé pour cet ultime concert est sous le charme.
Malheureusement, les spectateurs ne réussiront pas à faire durer le silence qui doit clore un tel concert : dès la sortie des musiciens, chacun fait du bruit et reprend sa conversation alors qu'on pourrait espérer un recueillement plus important.


Comme l'année dernière, la journée passée dans ces jardins reste un moment magique, où l'on vit entouré de musique et d'artistes si proches qu'on pourrait discuter avec eux. Mais il y a toujours ce respect... respect des lieux et des musiciens. Le public reste calme et discret durant les concerts.
Quelle grandiose idée d'avoir ouvert ces jardins et de proposer des journées si passionnantes !
Revenir en haut Aller en bas
luisa miller
Mélomane chevronné
luisa miller

Nombre de messages : 4373
Age : 920
Date d'inscription : 27/11/2008

Les Jardins de William Christie, 2016 Empty
MessageSujet: Re: Les Jardins de William Christie, 2016   Les Jardins de William Christie, 2016 EmptyLun 29 Aoû 2016 - 11:48

Très beau reportage Very Happy . Je regrette de n'avoir pas pu y aller Confused
Revenir en haut Aller en bas
https://lyriqueinfo.blogspot.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Les Jardins de William Christie, 2016 Empty
MessageSujet: Re: Les Jardins de William Christie, 2016   Les Jardins de William Christie, 2016 EmptyLun 29 Aoû 2016 - 11:50

Merci! Very Happy

Une petite vidéo qui montre bien l'ambiance des "Méditations à l'aube de la nuit" :
http://www.arts-florissants.com/actualit%C3%A9s/festival-jardins-william-christie-2016-meditation-musicale.html
Revenir en haut Aller en bas
tartatane
Mélomane averti


Nombre de messages : 272
Date d'inscription : 15/10/2015

Les Jardins de William Christie, 2016 Empty
MessageSujet: Re: Les Jardins de William Christie, 2016   Les Jardins de William Christie, 2016 EmptyMer 31 Aoû 2016 - 18:04

Effectivement très beau festival, j'y étais aussi..... le 25 août également d'ailleurs !

Apparemment les places sont prises d'assaut et tout est complet longtemps à l'avance. Mais si le temps est beau, les organisateurs rajoutent 120 places le jour même en vente sur place uniquement. Ils le font pour les promenades musicales, aucune idée si ça marche aussi pour le concert du soir.

Il y a vraiment un côté magique à aller d'un point à un autre dans un aussi beau jardin pour écouter divers petits concerts. L'état d'esprit est bien moins guindé que dans une salle de concert et ça fait notamment plaisir de voir des enfants et même des bébés dans l'auditoire.
Seul regret, ne pas pouvoir déserter discrètement un concert qui déçoit un peu pour aller à un autre 50m plus loin: des cerbères nous imposent l'immobilité sous peine de faire crisser le gravier.

Musicalement parlant, j'ai bien apprécié les 2 petits concerts de Telemann cités plus haut, notamment celui avec le maître. Le concerto pour flûte et violon manquait "de punch" même si bien exécuté (je suis biaisé par ma référence disque, qui est l'enregistrement des Ambassadeurs et qui décoiffe)
Les autres pièces chantées notamment étaient fortes agréables, surtout le "bouquet final" Monsieur de Pourceaugnac sur la terrasse, vraiment plein d'humour.

En espérant pouvoir y retourner !


Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20339
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Les Jardins de William Christie, 2016 Empty
MessageSujet: Re: Les Jardins de William Christie, 2016   Les Jardins de William Christie, 2016 EmptyMer 31 Aoû 2016 - 21:03

tartatane a écrit:
Apparemment les places sont prises d'assaut et tout est complet longtemps à l'avance. Mais si le temps est beau, les organisateurs rajoutent 120 places le jour même en vente sur place uniquement. Ils le font pour les promenades musicales, aucune idée si ça marche aussi pour le concert du soir.

Oui, moi je me jette sur les places à l'ouverture!
Sinon il y a aussi des billets beaux jours pour le concert du soir si il est sur le Miroir d'Eau... pas dans l'Eglise bien sûr!

Citation :
Il y a vraiment un côté magique à aller d'un point à un autre dans un aussi beau jardin pour écouter divers petits concerts. L'état d'esprit est bien moins guindé que dans une salle de concert et ça fait notamment plaisir de voir des enfants et même des bébés dans l'auditoire.

Oui! Et globalement, les gens sont très respectueux de la musique malgré le cadre détendu...

Citation :
Seul regret, ne pas pouvoir déserter discrètement un concert qui déçoit un peu pour aller à un autre 50m plus loin: des cerbères nous imposent l'immobilité sous peine de faire crisser le gravier.
Ah? J'ai jamais testé...

Citation :
Musicalement parlant, j'ai bien apprécié les 2 petits concerts de Telemann cités plus haut, notamment celui avec le maître. Le concerto pour flûte et violon manquait "de punch" même si bien exécuté (je suis biaisé par ma référence disque, qui est l'enregistrement des Ambassadeurs et qui décoiffe)
On est d'accord! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Jardins de William Christie, 2016 Empty
MessageSujet: Re: Les Jardins de William Christie, 2016   Les Jardins de William Christie, 2016 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Jardins de William Christie, 2016
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: