Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -28%
Cuiseur à pâtes pour micro-ondes ...
Voir le deal
17.99 €

 

 Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler

Aller en bas 
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 8 Juin 2020 - 13:39

Georg Schumann, de la génération Debussy-Mahler-R.Strauss, a surtout été renommé, de son vivant, comme chef de chœur au plus haut niveau – bien que ses compositions fussent déjà jouées.

J'ai ri de bon cœur en lisant que, pour célébrer les 150 ans de sa naissance, en 2016, le Philharmonique de Berlin – avec lequel il assurait dix concerts par an – lui avait consacré… une exposition ! (savoureux, vous avouerez)

En attendant, CPO a fait son boulot et a proposé deux volumes d'œuvres symphoniques, en 2012 et 2017. Très séduisants et stimulants.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 8 Juin 2020 - 13:41

Mefistofele a écrit:
Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Cover10

Georg Schumann : Symphonie Op. 42, ouvertures (James Feddeck, Deutsches Symphonie-Orchester Berlin)

Alerte chef d'œuvre

Si la très straussienne Lebensfreude est éminemment souriante et sympathique, l'urgence et le souffle épique de l'Ouvertüre zu einem Drama, ainsi que son thème "amoureux" m'ont fait complètement chavirer. Et cette coda qui rappelle Reznicek, le drame après la tempête...

Mais le clou de ce disque est bien l'épatante symphonie en fa mineur, de facture très brahmsienne et d'une générosité mélodique sans fin. On voit passer les ombres de Brahms et Bruckner, la pièce est marquée du sceau du romantisme allemand, mais il n'y a ni imitation servile ni hommage appuyé. J'entends un solide métier et un grand sens dramatique.
Comment résister au thème épique qui ouvre le I et innerve toute la symphonie ? Aux nappes de cordes apaisées du II, auxquelles succèdent ces appels du cor dont la harpe se fait l'écho ? À ce scherzo trompeur aux couleurs criardes qui ne peuvent pas masquer le drame (aux parfums beethovéniens) bien longtemps ? À cet allegro final où le triomphe est enfin sans nuage, explosant dans une joyeuse péroraison de cuivres ?

J'y retourne déjà ! I love you I love you I love you

Iskender a écrit:
Cololi a écrit:
Mefistofele a écrit:
Georg Schumann : Symphonie Op. 42, ouvertures (James Feddeck, Deutsches Symphonie-Orchester Berlin)

Alerte chef d'œuvre

Merci pour l'info !

Cela dit CPO oblige, on ne peut l'écouter nulle part  hehe

tutut Il est sur Spotify, où je trouve toujours les enregistrements CPO que je cherche Wink

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 8 Juin 2020 - 13:46

J'ai entendu énormément de parentés dans cette Symphonie en fa mineur (1905) : des choses anciennes qu'il a sans doute héritées des maîtres qu'il a étudiés (les bois à nuits façon Songe d'une nuit d'été de Mendelssohn dans une section du II, cette fin du I en accords cassants très brahmsienne), ou qu'il partage avec ses contemporains (ce spectre sonore qui étincelle de détails un peu mahlériens au début du I, formules très brucknériennes, dans l'orchestration comme dans la mélodie, pour finir son mouvement lent). Des trépidations crépitantes qui évoquent les climax du d'Albert de Tiefland, ou les poussées les plus généreuses de la Femme sans ombre…

Mais surtout, c'est Wagner qui plane partout : les mêmes marches harmoniques que dans l'Annonce de la mort de la Walkyrie, des élans qui laissent clairement entendre la mort d'Isolde… D'une manière générale, la façon de faire proliférer le matériau à partir de motifs brefs qui s'enrichissent et se déforment doit beaucoup à Wagner.

À l'oreille, autrement, ce qui marque le plus est ce lyrisme intextinguible, qui passe par diverses formes plus ou moins sombres, plus ou moins volubiles, mais qui demeurent toujours remarquablement prégnant mélodiquement, et tendu sur une harmonie riche et évolutive.

bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Drosselbart
Mélomane averti
Drosselbart

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 30/05/2019

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 8 Juin 2020 - 15:10

DavidLeMarrec a écrit:
En attendant, CPO a fait son boulot et a proposé deux volumes d'œuvres symphoniques, en 2012 et 2017. Très séduisants et stimulants.

Il y a aussi deux disques de musique de chambre et un disque de Lieder chez CPO. Je n'ai pas tout écouté. Il me manquait dans cette musique quelque chose d'immédiatement saisissant lorsque j'avais mis le nez dans ses symphonies il y a quelques années (contrairement à Graener, par exemple). Écoutes superficielles, probablement. Mais tout ça me donne bien envie de m'y remettre !
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 8 Juin 2020 - 22:09

Oh, un sujet dédié ! Very Happy

L'autre CD symphonique offre le premier essai de G. Schumann en la matière, c'est très sympathique, plus mendelssohnien, mais  tellement en deçà de l'opus 42, que j'ai écouté 4 fois depuis hier. Quel torrent mélodique, que de tournures qui captent l'attention ! Embarassed
Pour le coup, sur le CD de 2012, c'est vraiment la charmante Sérénade aux accents folkloriques, avec ses feux-follets et ses esprits, ses délicieuses danses (Intermezzo !) ou sa goguenardise (Auf dem Wege est charmant) qui retient l'attention. Je pense au Conte d'été de Suk dans le concept, à la Sérénade de Stenhammar avec plus de Mendelssohn pour l'exécution.

Je ne connais pas la musique de chambre, je vais (essayer de) corriger cela prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 8 Juin 2020 - 23:32

Mefistofele a écrit:
L'autre CD symphonique offre le premier essai de G. Schumann en la matière, c'est très sympathique, plus mendelssohnien, mais  tellement en deçà de l'opus 42

La Symphonie en si mineur est sa deuxième symphonie en réalité : Schumann avait écrit une symphonie en la à la fin de ses études. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 8 Juin 2020 - 23:41

Ah ! Je croyais que cette symphonie qui lui avait valu un prix correspondait à la fin de ses études. Merci de la correction! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 8 Juin 2020 - 23:56

Trois ans seulement les séparent, mais il était encore étudiant (19 ans) pour la symphonie en la, avant de composer celle pour le prix de 1888 avec celle en si mineur.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 0:48

DavidLeMarrec a écrit:

Mais surtout, c'est Wagner qui plane partout : les mêmes marches harmoniques que dans l'Annonce de la mort de la Walkyrie, des élans qui laissent clairement entendre la mort d'Isolde… D'une manière générale, la façon de faire proliférer le matériau à partir de motifs brefs qui s'enrichissent et se déforment doit beaucoup à Wagner.

Vers la fin du I, ça ressemble très fortement à un ou deux passages du Crépuscule, notamment la transition entre la Marche funèbre et la scène finale.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 1:21

Et je rajoute que dans le final entre 1'40 et 2'00 notamment j'entends passer l'ombre de Franck et des symphonies de Scriabine.

En tout cas c'est très très beau.
Merci pour la découverte!

On trouve la partition sur IMSLP:

https://ks.imslp.net/files/imglnks/usimg/1/1d/IMSLP184874-SIBLEY1802.18760.47f4-39087009399298score.pdf
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 737
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 7:53

Je suis très tenté par tout ce qui est dit de cette symphonie... mais j'avoue ma grande flemme de créer un compte Spotify juste pour l'écouter Embarassed .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato

Nombre de messages : 10676
Date d'inscription : 21/01/2007

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 8:37

Drosselbart a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
En attendant, CPO a fait son boulot et a proposé deux volumes d'œuvres symphoniques, en 2012 et 2017. Très séduisants et stimulants.

Il y a aussi deux disques de musique de chambre et un disque de Lieder chez CPO. Je n'ai pas tout écouté. Il me manquait dans cette musique quelque chose d'immédiatement saisissant lorsque j'avais mis le nez dans ses symphonies il y a quelques années (contrairement à Graener, par exemple). Écoutes superficielles, probablement. Mais tout ça me donne bien envie de m'y remettre !

Il y a également un album de Lieder chez le label Stone

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler 50601910
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 737
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 20:17

Je me suis finalement décidé à aller écouter cette fameuse symphonie, et je ne le regrette pas du tout ! Bon, il faut dire que c'est vraiment tout à fait dans mon coeur de cible (même si on est beaucoup plus clairement dans un romantisme tardif très brahmsien que vraiment dans des univers à la Mahler), mais c'est vraiment bien fichu et globalement très entraînant. Superbe introduction du premier mouvement, il y a bien quelques baisses de tension dans les développements mais globalement ça tient très bien la route. Je suis un peu moins convaincu par le mouvement lent assez sage, où je ressens un peu plus le côté "je fais bien mon travail mais au fond je n'ai rien de très nouveau à raconter" mais les deux derniers mouvements rapides passent à nouveau comme une lettre à la poste (même le finale qui est très directement festif, ce que je n'aime a priori pas trop, m'a convainacu). Mer Mifistofele d'avoir fait de la retape pour ce Schumann là !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 22:46

Je n'ai pas osé faire de la retape à Roupoil directement, mais j'ai vraiment pensé à lui et à Cololi en écoutant cette symphonie. Bon, mes précédentes fautes de goût ne m'ont pas totalement disqualifié.

Et pour le coup, j'entends plus du Brahms que du Mahler également. Wagner, je ne sais pas, je ne connais pas, mais il va falloir réparer cela, Scriabine, mon souvenir est trop lointain, mais je crois comprendre la parenté...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 22:52

Eh ben c'est curieux car je n'entends pas trop de Brahms ni de Mahler…
Plutôt Wagner-Franck-Strauss-1er Scriabine. (mais je ne dis pas que c'est exactement un mélange de ça)
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 563
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 23:08

Et Bruckner pour l'orchestration à la truelle et l'homophonie les élans cuivrés. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMar 9 Juin 2020 - 23:34

Là je ne dirai rien car je connais vraiment peu Bruckner. (mais peut-être effectivement dans le finale un peu moins intéressant que le reste)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89319
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMer 10 Juin 2020 - 12:57

Oui, dans le final il y a de grands aplats qui sont très proches de Bruckner (qui n'était pourtant pas forcément dans les oreilles allemandes à ce moment-là, possiblement une coïncidence d'air du temps).


Xavier a écrit:
Eh ben c'est curieux car je n'entends pas trop de Brahms ni de Mahler…

Ah si, certains enchaînements, et plus généralement l'étagement de l'orchestration, on entend très bien que le fond-de-sauce est brahmsien, pour moi. (Typiquement le premier mouvement de la Quatrième, dont on entend l'orchestration en divers endroits. Par exemple la fin du premier mouvement.)

Mahler, non, il y a une parenté thématique au tout début, quelques essais d'orchestration fractalisante qui peuvent s'en rapprocher çà et là, mais c'est très ponctuel, vraiment pas la ligne de force principale.


Citation :
Plutôt Wagner-Franck-Strauss-1er Scriabine. (mais je ne dis pas que c'est exactement un mélange de ça)

Pour moi Wagner, Brahms et d'Albert (contemporains, donc probablement pas tant de l'imitation qu'une faon parente d'écrire).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Invité
Invité



Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyMer 10 Juin 2020 - 16:54

Rubato a écrit:

Il y a également un album de Lieder chez le label Stone

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler 50601910

Oui: sages (vraiment dans la tradition romantique allemande) mais très beaux. Une seul chanteur pour tout le disque.. Le pianiste est très bon.
Je ne connais pas encore la symphonie.. mais vos messages donnent envie. bounce
Revenir en haut Aller en bas
papi1948
Néophyte
papi1948

Nombre de messages : 15
Age : 71
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 21/02/2015

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyJeu 11 Juin 2020 - 11:13

Bonjour
j ai fais la commande du cd , vous m ' avez donné envie de découvrir ce compositeur que je ne connais pas
je vous ferais part de mes impressions après l écoute
le plus pénible est le délais , du a la poste pour les livraisons plus de 15 jours
Revenir en haut Aller en bas
Marchoukrev
Mélomane averti
Marchoukrev

Nombre de messages : 421
Age : 23
Localisation : Entre Paris et les Hauts-de-France
Date d'inscription : 14/08/2013

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyJeu 11 Juin 2020 - 23:02

Voir ce sujet apparaître m'a donné envie de réécouter la Symphonie op.42, et je dois dire que cette œuvre se prête plutôt bien au télétravail, avec son drame et ses grandes envolées brucknériennes (la prégnance mélodique en plus) ! hehe

Vraiment, c'est un travail superbe, quelle introduction franchement ! J'apprécie même le finale, alors que son triomphe aurait pu facilement tomber dans le pompier. Par contre, plutôt que du Brahms ou du Mahler, j'entends du Schmidt (surtout celui de la Troisième Symphonie) et du Graener là-dedans. Vraiment, ça me saute aux oreilles, c'est assez incroyable.

Sur le même disque CPO (qu'on ne remerciera jamais assez de graver ce répertoire), par contre, les deux ouvertures m'ont déçu. Même celle pour une tragédie, je trouve ses mélodies moins belles, même si elle reste assez enlevée et efficace.


Dernière édition par Marchoukrev le Lun 15 Juin 2020 - 11:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 737
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyVen 12 Juin 2020 - 9:00

Ah tiens, il faudrait peut-être que je retente encore une fois la Troisième de Schmidt parce qu'autant je suis définitivement fan de cette symphonie de Schumann, autant celles de Schmidt ne m'ont pas du tout accroché lors de mes précédentes tentatives (et j'avoue que je n'en ai pas un souvenir ressemblant à ce que j'entends chez Schumann, donc ça vaut le coup de réessayer). Pour Graener, c'est un nom que j'ai croisé maintenant assez souvent sur ce forum sans jamais écouter ses oeuvres, hop, il va rejoindre la playlist aussi !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31480
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyVen 12 Juin 2020 - 9:22

Marchoukrev a écrit:
Voir ce sujet apparaître m'a donné envie de réécouter la Symphonie op.42, et je dois dire que cette œuvre se prêt plutôt bien au télétravail, avec son drame et ses grandes envolées brucknériennes (la prégnance mélodique en plus) ! hehe


fesse tutut

J'ai écouté 2 fois pour le moment … c'est loin de valoir une de Bruckner.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyVen 12 Juin 2020 - 14:49

Tu veux dire dans l'ennui?
En effet on en est loin. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyDim 14 Juin 2020 - 23:52

En Playlist, Benedictus a écrit:
Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler G_schu10
Symphonie en fa mineur op. 42
James Feddeck / Deutsches Symphonie-Orchester Berlin
Berlin, VI.2016
CPO


Écouté en retard sur tout le monde… C’est effectivement une fort belle réussite (je renvoie à tout ce qui en a été dit ici, je n’ai pas grand chose à y ajouter.) Ça brasse en effet beaucoup de références romantique et postromantiques, mais leur synthèse possède une belle individualité, et l’œuvre possède une grande prégnance mélodique - peut-être justement trop dans la prégnance mélodique pour être exactement-ce-que-j’aime (ou exactement-ce-que-vais-beaucoup-réécouter), mais c’est vraiment très bien.

À la réflexion: peut-être aussi un peu trop «synthèse stylistique» pour être exactement-ce-que-j’aime.
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti
Drosselbart

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 30/05/2019

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 15 Juin 2020 - 10:50

Suite à tous ces éloges, je me suis également replongé dans la musique de Georg Schumann.

Je reste assez partagé. Il m'aura fallu au moins trois ou quatre écoutes pour comprendre pourquoi j'étais un peu dérouté par cette vague d’enthousiasme. Certes, dans la symphonie op.42 je saisis l'énergie et l'allant schumannien (l'autre), les accents lisztiens du troisième mouvement, un adagio d'un tempérament très noble, les couleurs wagnériennes qui affleurent un peu partout, et pourtant... Je ne vois pas où se trouve cette individualité dont il a beaucoup été question. J'entends de la très bonne musique, j'entend une sorte de synthèse de ce que pourrait être le romantisme allemand à l'état chimiquement pur, mais je n'entends pas un langage singulier. Peut-être parce que l'aspect mélodique manque trop de matériau vraiment prégnant, peut-être par manque de fêlures... Et c'est aussi ce qui me manque dans sa symphonie sans numéro d'opus, moins spectaculaire, mais qui a indéniablement beaucoup de caractère (un final pastoral qui mêle légèreté et accents rustiques... un régal !)

Il n'en reste pas moins que Georg Schumann m'est éminemment sympathique. Et pas seulement parce qu'il fait partie de ceux qui, l'entre-deux-guerre passé, ont fait le choix, dans un geste magnifique, d'ignorer toute forme d'évolution musicale dépassant Wagner et Liszt. Un bref coup d’œil jeté à la liste de ses œuvres montre une prédominance de la musique pour piano, de musique de métier (choeurs religieux, oratorios), de poèmes et de variations symphoniques et surtout du Lied. Bref, G. Schumann semble avoir été un homme au service de la musique, débiteur d'une riche tradition, passionné par son art, et il ne semble pas avoir couru après sa propre oeuvre. Pour en revenir à sa symphonie, elle est belle, mesurée, ancrée dans un héritage qui, au fond, se passe bien d'originalité, elle a un caractère de grandeur indéniable, et j'ai envie de dire, couronnement de tout ça, il a fait le choix de ne pas en écrire trente autres après en avoir réalisé deux de si bonne facture. En plus de ça, ses Lieder sont admirables.


Benedictus a écrit:
À la réflexion: peut-être aussi un peu trop «synthèse stylistique» pour être exactement-ce-que-j’aime.

C'est en effet ce que je regrette un peu également. Et pourtant, c'est probablement ça qui fait qu'on écoute très volontiers cette musique, par rapport aux platitudes de certains compositeurs que je ne citerai pas, pour en avoir déjà dit trop de mal ailleurs (ou parce que d'autres s'en sont déjà chargés...)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85124
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 15 Juin 2020 - 14:06

Benedictus a écrit:
l’œuvre possède une grande prégnance mélodique - peut-être justement trop dans la prégnance mélodique pour être exactement-ce-que-j’aime

Drosselbart a écrit:
l'aspect mélodique manque trop de matériau vraiment prégnant

Comme quoi c'est éminemment subjectif...
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10907
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 15 Juin 2020 - 14:27

En effet! Laughing

Mais enfin, ça dépend peut-être aussi de ce qu'on met exactement sous cette terminologie: quand je dis «trop dans la prégnance mélodique», je veux dire par là que les mélodies sont très immédiatement saisissables (contrairement à ce qui se passe chez beaucoup de postromantico-décadents) et qu'il y en a à foison.
Mais je crois que je partage en partie ce que peut vouloir dire Drosselbart si par «manque de matériau mélodique prégnant», il entend dire que ce foisonnement mélodique a pour corollaire l'absence de quelques grands thèmes très frappants, voire obsédants, qui structureraient toute l'œuvre (je ne serais quand même pas tout à fait d'accord avec ça pour le IV.)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31480
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 15 Juin 2020 - 14:51

Bon j'ai écouté 3 fois pour ma part.

Pour être clair dès le départ : c'est une vraie belle découverte, et il est évident que CPO a bien fait de faire découvrir cette symphonie.
Celui dont je rapproche le plus cette symphonie, c'est clairement Wagner. Les moments de cordes seules par exemple sonnent totalement wagnériens, puis des chromatismes en rajoutant les cuivres, c'est typique.
Dans le mouvement lent, on perçoit un peu de Bruckner, dans la thématique.
Le tout est plutôt inspiré, agréable à écouter et mérite clairement l'écouter et même la réécoute.
Alors la limite ? La limite ce n'est peut-être pas comme Benedictus "trop mélodique", mais plutôt "trop balisé". On sait où l'on va. Et puis évidemment, la puissance expressive et l'originalité, ne peuvent se comparer à celles des maîtres cités.

Je peux le rapprocher de van Gilse (je préfère ce dernier malgré tout), car il y a un petit côté classicisant dans tout cela.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
gluckhand
Mélomaniaque
gluckhand

Nombre de messages : 1876
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 15 Juin 2020 - 14:52

J'ai entendu, deux séries de Variations pour orchestre sur YT
Georg Schumann - Variations and Gigue on a Theme by Händel (1925)
Georg Schumann - Vetter Michel Variations (1930)
Pour moi , c'est plutôt dans la continuation de Réger, et comme j'aime bien Réger et les Variations pour orchestre en  général, ce sont sûrement des œuvres à redécouvrir, mais perso, je n'y vois pas encore vraiment le plus,,justifiant ,cet engouement de tout le monde,depuis quelques jours ? Bon je vais essayer de trouver la symphonie  ( car c'est elle la fautive lol) pour me faire une idée plus précise.Il faut toujours résister à ses tentations.
Ses œuvres pour piano, ne sont pas ininteressantes
Georg Schumann (1866-1952): "Die besondere Aufnahme"
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti
Drosselbart

Nombre de messages : 231
Date d'inscription : 30/05/2019

Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler EmptyLun 15 Juin 2020 - 15:27

Benedictus a écrit:
Mais enfin, ça dépend peut-être aussi de ce qu'on met exactement sous cette terminologie: quand je dis «trop dans la prégnance mélodique», je veux dire par là que les mélodies sont très immédiatement saisissables (contrairement à ce qui se passe chez beaucoup de postromantico-décadents) et qu'il y en a à foison.
Mais je crois que je partage en partie ce que peut vouloir dire Drosselbart si par «manque de matériau mélodique prégnant», il entend dire que ce foisonnement mélodique a pour corollaire l'absence de quelques grands thèmes très frappants, voire obsédants, qui structureraient toute l'œuvre (je ne serais quand même pas tout à fait d'accord avec ça pour le IV.)

C'est exactement ce que je voulais dire. Ses thèmes manquent de force pour moi. De force directrice qui ordonne l'oeuvre. Et par conséquent, il me manque un peu la nécessité qui sous-tend tout ça. Je vois très bien que l'élément mélodique tient une place très importante dans la construction de la symphonie, qu'il est d'ailleurs défini selon des critères tout à fait classiques. Simplement, bon, m'est d'avis que ça manque un peu d'inspiration de ce côté là. Partant de là, forcément, ça nuit quand même pas mal à l'intérêt qu'on peu avoir pour l'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty
MessageSujet: Re: Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler   Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Georg SCHUMANN (1866-1952) – après Wagner, pendant Mahler
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: