Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -46%
SEB COMPACT INOX- SET 10 PIÈCES – ...
Voir le deal
69.99 €

 

 Wolf - Lieder

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 9:23

Pour qui aime les Lieder de Wolf, cette version des Spanisches liederbuch est incontournable !


Wolf - Lieder 51knba10

Anne Sophie von Otter : mezzo-soprano
Olaf Bär : baryton
Geoffrey Parsons : piano


L'ordre original des poèmes n'est pas respecté, mais ce n'est pas vraiment un problème (les Geistliche Lieder et les Weltliche Lieder sont toutefois bien distincts).
Pas de textes dans cette réédition...mais on sait où les trouver, avec leurs traductions  ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 10:29

En effet ! Vocalement / expressivement, il n'y a pas mieux que cet album, timbres d'un moelleux extraordinaire, diseurs extravertis, sans aucun excès pourtant de voix ni d'effets… Il reste le piano de Parsons, toujours discret, voire un peu terne et mou, qui n'est pas à la même hauteur de vue. Mais je n'ai pas mieux à proposer pour le résultat d'ensemble – il faudrait vérifier si Thomas Bauer l'a fait, ses Myrthen de Schumann sont très réussis en duo.

En revanche, Emily Ezust vient de m'écrire ( Cool ), et apparemment il va y avoir prochainement une version payante du site : le reste sera toujours consultable, mais plus copiable, donc pas évident de se faire des montages.

Je suis persuadé que ce n'est pas avisé, mais il faut dire que j'ai vu tellement de ces textes pillés par les grandes institutions (à l'Auditorium du Musée d'Orsay, par exemple) sans même créditer les auteurs, que des mesures étaient prévisibles.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 11:04

DavidLeMarrec a écrit:


En revanche, Emily Ezust vient de m'écrire ( Cool ), et apparemment il va y avoir prochainement une version payante du site : le reste sera toujours consultable, mais plus copiable, donc pas évident de se faire des montages.

Je suis persuadé que ce n'est pas avisé, mais il faut dire que j'ai vu tellement de ces textes pillés par les grandes institutions (à l'Auditorium du Musée d'Orsay, par exemple) sans même créditer les auteurs, que des mesures étaient prévisibles.

Confused C'est dommage (mais effectivement on peut comprendre). J'ai beaucoup utilisé son site, à titre personnel bien sûr. C'est une mine d'or ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 11:13

J'avoue que je ne comprends pas trop : le but est en priorité de soutenir les frais du site (vraiment, héberger des textes, ça coûte plus de quelques dizaines d'euros par an ? – ce n'est pas non plus la fréquentation de Paroles.net…), mais je ne vois pas trop qui prendra un abonnement à un site de textes de lieder, a fortiori quand le contenu restera largement disponible. Perdant de tous les côtés à mon avis.

Mais ce n'est pas moi qui le gère, hein – simplement ça me gêne un peu que mes traductions entrent dans un système propriétaire que je ne cautionne pas vraiment (apparemment, je peux choisir qu'ils restent en libre accès, mais dans le même temps je voudrais aider Emily…).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 11:37

...et c'est pour quand le passage au payant ?

Sinon pour en revenir aux "Spanisches liederbuch", je n'ai pas trouvé de trace de Thomas E. Bauer...et puis, les versions se font plutôt rares !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 14:57

Rubato a écrit:
...et c'est pour quand le passage au payant ?

Ça fait deux ans que c'est à l'étude, le projet (faire payer les organisateurs pour l'usage de certains poèmes) a évolué vers un site public mais à services pour abonnés. Comme ce n'est qu'un site perso avec une communauté de bénévoles, personne n'est trop pressé, je crois.


Citation :
Sinon pour en revenir aux "Spanisches liederbuch", je n'ai pas trouvé de trace de Thomas E. Bauer...et puis, les versions se font plutôt rares !

Oui, parce que même les EMI de Bär sont pour la plupart difficiles à trouver ! (quelle honte…) Ses Wolf solos étaient introuvables il n'y a pas si longtemps, je n'ai pas vérifié depuis ni le reste, mais ça n'a pas l'air présent trop aisément dans les bacs, ni réédité.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 15:40

J'ai trouvé les "Spanisches Liederbuch" d'EMI sur amazon.it.

Sinon je cherche une autre version pour "Eichendorff Lieder"...sans résultat! Confused

J'ai l'impression qu'il y a pas mal de ses Lieder qui n'ont pas été enregistrés...ou alors ne sont pas réédités, les "Goethe" par exemple (j'en ai 24 alors qu'il y en auraient 51).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 18:18

Oh si, ils ont tous été enregistrés. Pas forcément sous forme d'intégrale méthodique, en revanche. DFD ne fait que les Mörike ? Il n'y a pas tout dans son coffret ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 5 Juin 2017 - 19:36

DavidLeMarrec a écrit:
Oh si, ils ont tous été enregistrés. Pas forcément sous forme d'intégrale méthodique, en revanche. DFD ne fait que les Mörike ?  Il n'y a pas tout dans son coffret ?

Un coffret de 6 CDs, je ne pense pas que ce soit une intégrale; il en faut déjà 2 pour les "Möricke" et 2 pour les "Spanisches liederbuch"...ou alors dans l'intégrale (en cours ?) du label Stone !?
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMer 28 Juin 2017 - 11:07

Wolf - Lieder 61eo6b10

Je pensais en avoir déjà parlé mais apparemment non.

En fait je trouve cette version des "Mörike Lieder" exceptionnelle !

les deux interprètes, Joan Rodgers et Stephan Genz sont excellents...sans oublier Roger Vignoles.

Et puis je trouve que l'alternance des deux voix, soprano/baryton est une bonne chose pour cet imposant recueil.

Une musique qui me touche, vraiment. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyDim 14 Oct 2018 - 23:12

Wolf - Lieder Wolf_210
8 Goethe-Lieder. 6 Lieder für eine Frauenstimme
Elisabeth Schwarzkopf (soprano), Gerald Moore (piano)
Londres, IV.1956 & VI.1957; I.1961 & XII.1962
EMI


Contre toute attente, ces enregistrements, sans doute pas réécoutés depuis quinze ans, m’ont beaucoup plu.

En fait, les manières de Schwarzkopf (qui souvent m’agacent dans le lied) entées sur l’écriture un peu absconse de Wolf (qui souvent ne me touche qu’à moitié), donnent un résultat qui me convainc totalement: l’articulation pincée, l’appui excessif sur certains types de consonnes de Schwarzkopf redoublent la prosodie contre-intuitive de Wolf dans une sorte d’artificialité au carré qui fait vraiment entendre autre chose; la vocalité très concentrée et très couverte et un sens assez «opératique» de la ligne font entendre comme une succession de courbes mélodiques fuyantes là où un chant plus franc donne souvent l’impression d’une ligne un peu plate qui se perd en accidents harmoniques.

Du coup, cette musique souvent un peu grise, un peu fermée, sans évidence, semble déployer des espèces d’arabesques très «art nouveau» (et même Jugendstil, tant cela sonne viennois), maniéristes, chargées jusqu’au phébus et en même stylisées avec chic. C’est assez à l’opposé de mes attentes habituelles dans le lied, mais je dois avouer que cela donne quelque chose de très typé, et qui fonctionne remarquablement bien. Certes, la série des Mignon et Philinte sont assez immédiatement accessibles pour du Wolf, mais Die Spröde et Die Bekehrte ne m’ont jamais autant convaincu qu’avec cette espèce de facticité assumée, et les bizarreries du second cycle gagnent beaucoup à ce traitement qui les exalte plus qu’il ne les gomme.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyDim 14 Oct 2018 - 23:34

Ça ne m'avait franchement pas fait cet effet-là (mais j'avais écouté un album de 54, accompagné par Furtwängler il me semble) ; cela dit, oui, il y a quelque chose qui congruent entre les deux approches, très hermétique et pas sans hédonisme, qui fonctionne bien.

Pas au point de me faire adorer Wolf ni aimer Schwarzkopf, mais je vois confusément ce que tu veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 15 Oct 2018 - 0:07

Dans mon souvenir, le concert salzbourgeois avec Furt au piano était moins convaincant - les idiosyncrasies schwarzkopfiennes y étaient davantage bridées et la voix, plus jeune, n'y avait pas ce côté hédoniste. Mais je n'en jurerais pas non plus: je n'ai pas dû le réécouter depuis encore plus longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyLun 28 Jan 2019 - 16:03

Dans le fil «Jonas Kaufmann», HELENE ADAM a écrit:
Le CD  "Italienisches Liederbuch" avec Diana Damrau et Helmut Deutsch, enregistré par Warner cette fois lors d'une des représentation de la tournée de 14 concerts de l'an dernier à la même époque, qui rajeunit clairement le genre en reconstruisant l'ordre des 48 Lieder pour en faire quatre courts récits contrastés et qui bénéficie d'une très grande interprétation.
(...) assez réussi et plutôt dans le haut du panier de son impressionnante discothèque.

Wolf - Lieder Wolf_i10
Italienisches Liederbuch
Diana Damrau (soprano), Jonas Kaufmann (ténor), Helmut Deutsch (piano)
En public, Essen, II.2018
Erato


Je n’ai entendu que les 2/3 de ce disque, et en streaming, mais je pense que ça peut suffire à s’en faire une idée (je doute que dans le dernier tiers, les chanteurs changent de technique vocale ou bouleversent d’un coup la perspective interprétative de l’œuvre.)

Assez prévisiblement, je ne trouve pas ça très bon (mais pas indigne non plus), mais je me garderai bien de descendre cet enregistrement - d’abord en raison de ses vertus «pédagogiques.»

Tout d’abord, il est en effet inespéré de voir de si grosses stars de la glotte mettre leur notoriété au service d’un compositeur de lied qui est loin d’être le plus connu et le plus accessible: rien que pour faire écouter du Wolf à un public d’opéra pour lequel il n’est (au mieux) qu’un nom dans l’histoire de la musique, ce disque est à saluer. Je me souviens par exemple que Belcore, qui avouait ne pas connaître Wolf, avait fait état ici même de l’excellente soirée qu’il avait passée lorsque Diana Damrau et Kaufmann avaient donné ce cycle à Paris.

Par ailleurs, l’idée de soutenir l’intérêt de ce public-là en réarrangeant l’ordre des lieder afin de proposer une «histoire» n’est pas mauvaise non plus (d’autant qu’elle n’a rien de particulièrement iconoclaste, le recueil n’ayant pas été véritablement construit selon une logique structurelle qui en ferait un «cycle.»)

Autre point positif: l’accompagnement d’Helmut Deutsch, comme toujours remarquable de finesse et de couleurs (ce qui permet d’éviter une certaine grisaille qui est souvent le défaut de Wolf.)

Pour autant, l’amateur de lied ne pourra que s’avouer un peu frustré par ce qu’il entend ici. Cela tient en fait à l’adéquation des voix au genre lied. Par rapport à ses disques de lied précédents (un volume Liszt chez Erato, plusieurs récitals chez Orfeo, dont un live salzbourgeois de 2005 ou 2006), Diana Damrau, probablement sous l’effet de ses choix de répertoire à l’opéra, a sensiblement élargi sa voix, ce qui fait qu’on perd la qualité de focalisation qui était son principal atout dans ce répertoire; quant à Kaufmann, la voix est toujours plus engorgée, plus sombrée, et son approche du lied toujours aussi «globale» (plus attentive à l’expressivité de la ligne qu’au cisèlement des mots.) Cela reste toujours très honnête en termes d’intelligibilité, mais je persiste à penser que les infimes accidents harmoniques et la prosodie étrange de Wolf ne gagnent pas franchement à ce genre d’approche plus «vocale» que «textuelle.»

En fait, il me semble que des timbres plus clairs ou des voix plus focalisées et plus franches correspondent bien mieux aux spécificités d’écriture de ce recueil: ce qu’offrent par exemple les versions Christiane Oelze / Hans Peter Blochwitz / Rudolf Jansen (Berlin Classics) voire Soile Isokoski / Bo Skovhus / Marita Viitasalo (Ondine) pour s’en tenir aux versions pas trop anciennes.

Au demeurant, je ne suis pas d’accord avec Hélène lorsqu’elle dit que Diana Damrau et Kaufmann «rajeunissent» le cycle de Wolf: ces voix manifestement opératiques, très couvertes et très poussées, avec une lecture très globale du texte, me semblent au contraire renvoyer à un paradigme ancien de l’interprétation wolfienne - plutôt que les versions récentes que je viens de citer, elles évoqueraient assez les interprètes des enregistrements de la Hugo Wolf Society réalisés par Walter Legge dans les années 30 (Elisabeth Rethberg ou Alexander Kipnis entre autres.)

Au total, donc, sans doute pas un jalon majeur dans l’interprétation du cycle - mais un disque méritoire dans son souci de faire mieux connaître le lied au public d’opéra.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMar 29 Jan 2019 - 23:59

J'ai commencé à écouter les premières pistes, et contre toute attente, j'aime beaucoup (tout, même Damrau) ; très vivant, plus que la plupart des versions. Ça contrebalance bien la grisaille presque sérieuse de ce cycle qui n'a pas la verve de son pendant espagnol.

Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptySam 8 Fév 2020 - 21:46

[Playlist]

Spanisches liederbuch

Anne Sophie von Otter : mezzo-soprano
Olaf Bär : baryton
Geoffrey Parsons : piano


Superbe album! voir ici
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyDim 9 Fév 2020 - 16:16

[Playlist]

Italienisches Liederbuch

Mojca Erdmann : soprano
Christian Gerhaher : baryton
Gerold Huber : piano


Wolf - Lieder 61sgn510

Un partage équitable des Lieder entre Christian Gerhaher et Mojca Erdmann, avec pour ma part une préférence pour le baryton.
Tout ceci est très bien interprété.

Je trouve quand même plus intéressant les Spanisches liederbuch.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyDim 9 Fév 2020 - 16:54

Rubato a écrit:
Un partage équitable des Lieder entre Christian Gerhaher et Mojca Erdmann, avec pour ma part une préférence pour le baryton.
Ce qui n'a rien d'inconcevable ni de surprenant - à vrai dire, j'avais même renoncé à écouter ce disque parce que Mojca Erdmann me faisait un peu peur dans Wolf.

Rubato a écrit:
Je trouve quand même plus intéressant les Spanisches liederbuch.
Ah bon? Pourtant le recueil espagnol est plus fantasque, plus piquant - je dirais même d'une verve assez rare chez Wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyDim 9 Fév 2020 - 18:11

Benedictus a écrit:

Rubato a écrit:
Un partage équitable des Lieder entre Christian Gerhaher et Mojca Erdmann, avec pour ma part une préférence pour le baryton.
Ce qui n'a rien d'inconcevable ni de surprenant - à vrai dire, j'avais même renoncé à écouter ce disque parce que Mojca Erdmann me faisait un peu peur dans Wolf.

Il n'y a rien de rédhibitoire non plus!
Citation :

Rubato a écrit:
Je trouve quand même plus intéressant les Spanisches liederbuch.
Ah bon? Pourtant le recueil espagnol est plus fantasque, plus piquant - je dirais même d'une verve assez rare chez Wolf.

Donc on est d'accord? scratch


Dernière édition par Rubato le Dim 9 Fév 2020 - 18:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyDim 9 Fév 2020 - 18:28

Embarassed Pardon, j'avais cru lire «plus intéressant que»
(C'est la vue qui baisse ou le gâtisme qui menace, sans doute.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyDim 9 Fév 2020 - 18:30

Benedictus a écrit:
Embarassed Pardon, j'avais cru lire «plus intéressant que»
(C'est la vue qui baisse ou le gâtisme qui menace, sans doute.)

Ou peut-être les deux ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMer 11 Mar 2020 - 21:42

[Playlist]

Spanisches liederbuch

Anne Sophie von Otter : mezzo-soprano
Olaf Bär : baryton
Geoffrey Parsons : piano


Quel beau cycle, peut-être le plus beau du compositeur, et dans une excellente interprétation ! I love you

Voir plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMer 21 Oct 2020 - 19:16

Ayant assez envie de réécouter des lieder Wolf, et en particulier l'Italienisches Liederbuch qui jusque là me résiste un peu (mais je ne connais que le studio DG de Seefried / DFD / Werba / Demus), je me suis mis en quête de versions susceptibles de me plaire - et j'ai découvert, non sans surprise que (à l'inverse du pourtant plus avenant et varié Spanisches Liederbuch, dont on ne dispose que de deux versions intégrales), il en existe pléthore d'enregistrements, et souvent avec des noms célèbres.

Du coup, je ne sais trop que choisir: de ceux dont j'ai entendu des extraits, j'avais plutôt bien aimé Isokoski / Skovhus / Viitasalo (Ondine) et surtout Oelze / Blochwitz / Jansen (Berlin Classics ou Brilliant), et un peu moins Damrau / Kaufmann / Deutsch (Erato, cf. supra); mais je vois qu'il existe aussi une version Kleiter / Prégardien / Dumno (Challenge) qui aurait aussi des chances de me plaire.

Par ailleurs, je découvre aussi deux versions RCA où un des chanteurs m'intéresse beaucoup mais le second beaucoup moins (Erdmann / Gerhaher / Huber et Ziesak / Schmidt / Eisenlohr) et une version Teldec Bonney / Hagegård / Parsons qui pourrait être très belle vocalement mais peut-être un peu plan-plan.

Sinon, je serais aussi curieux de savoir s'il y a une plus-value de DFD et Seefried en live avec le seul Werba (Orfeo) par rapport à leur studio.

(Après, il y a encore plein de choses avec des grands noms mais qui me disent nettement moins: Ameling / Souzay / Baldwin (Philips), Ludwig / DFD / Barenboim (DG), Mathis / Schreier / Engel (DG), Lott / Schreier / Johnson (Hyperion), Baker / Shirley-Quirk / Bedford (ICA), Cotrubas / Allen / Parsons, évidemment Schwarzkopf / DFD / Moore (EMI.))

Donc si quelqu'un a des recommandations... (Spontanément, je pense donc m'orienter plutôt vers Isokoski / Skovhus / Viitasalo, Oelze / Blochwitz / Jansen et Kleiter / Prégardien / Dumno.)


Dernière édition par Benedictus le Jeu 22 Oct 2020 - 1:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti
Drosselbart

Nombre de messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2019

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMer 21 Oct 2020 - 21:55

Je ne suis sans doute pas le meilleur pour donner des conseils, n'ayant jamais vraiment réussi à "entrer" dans le corpus de Hugo Wolf. En revanche, je possède une version du Italienisches Liederbuch de Olaf Bär et de Dawn Upshaw avec Helmut Deutsch (EMI), dont les qualités vocales me semblent réelles. Piano un peu massif peut-être ? Je ne sais plus trop en fait...

Si je l'évoque, c'est plus pour enrichir encore l'éventail du choix que pour te le recommander particulièrement. Pour être honnête, je n'ai comme élément comparatif que le Kaufmann/Damrau, pas vraiment exaltant de profondeur, et Gerhaher/Erdmann, avec un Gerhaher idéal, mais une Erdmann qui ne correspond pas vraiment au type de voix que j'aime entendre dans le Lied.

Par conséquent, je serais également curieux d'entendre les conseils de véritables amateurs de Wolf. Que vaut cette version Bär/Upshaw ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMer 21 Oct 2020 - 22:06

Benedictus a écrit:
Oelze / Blochwitz / Jansen (Berlin Classics ou Brilliant),

Super celui-là, je crois.

Citation :
Ziesak / Schmidt / Eisenlohr

Qu'est-ce qui te retient là-dedans ? Trop tard pour Schmidt ? Sinon c'est assez parfait comme trio.


Citation :
et une version Teldec Bonney / Hagegård / Parsons qui pourrait être très belle vocalement mais peut-être un peu plan-plan.

C'est très bien (si tu n'es pas trop gêné par l'accent de Bonney), mais en effet Parsons… Ceci posé, ses Mörike avec Bär sont très valables, rien à voir avec ses Schubert mous et visqueux.


(Sinon, il y a encore plein de choses avec des grands noms mais qui me disent nettement moins: Ameling / Souzay / Baldwin (Philips),[/quote]

Ah, moi ça me dit carrément ! Qu'est-ce qui te retient (Lacédémone) ?


Je parle d'après des souvenirs de bouts, moi non plus ce cycle ne me passionne pas, contrairement au Spanisches Liederbuch que j'aime assez.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMer 21 Oct 2020 - 22:14

Drosselbart a écrit:
Par conséquent, je serais également curieux d'entendre les conseils de véritables amateurs de Wolf. Que vaut cette version Bär/Upshaw ?

Pas essayé, mais si Upshaw est une artiste à la sensibilité remarquable, le flou de sa diction et son émission à l'effet « flottant » me paraissent peu indiqués ici. (En tout cas j'ai davantage l'envie d'une fermeté à la Ziesak ou, si rondeur il y a, plutôt quelqu'un de précis comme Oelze.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMer 21 Oct 2020 - 22:15

Surprised Bär, je suis un inconditionnel absolu de tout ce qu'il a fait dans le lied - et incroyablement, j'étais passé tout à fait à côté de ce disque (je veux dire: je viens juste de découvrir son existence.)

Cela dit, si j'aime bien Dawn Upshaw, je crois ne l'avoir jamais entendue dans du lied (seulement dans des répertoires français et américains XXᵉ un peu extatiques / éthérées - parfaite dans en Ange de Saint François d'Assise, dans Knoxville de Barber ou El Niño d'Adams.) Ce doit être très bien, mais je ne suis pas sûr que ce sera absolument raccord avec mes attentes - mais sait-on jamais? Je l'ai commandé (je viens de trouver ce disque d'occase pour un prix dérisoire), je vous dirai.

Drosselbart a écrit:
Piano un peu massif peut-être ? Je ne sais plus trop en fait...
Pourtant, Helmut Deutsch, c'est a priori plus exaltant que Parsons qui accompagne Bär dans la quasi-totalité de ses disques.

Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyMer 21 Oct 2020 - 22:37

C'est justement ce que je voulais te demander quand je t'ai planté sur le quai. hehe

DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
Oelze / Blochwitz / Jansen (Berlin Classics ou Brilliant),
Super celui-là, je crois.
Commandé (en plus, il ne coûte rien, que ce soit en Brilliant ou d'occase en Berlin Classics.)

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Ziesak / Schmidt / Eisenlohr
Qu'est-ce qui te retient là-dedans ?  Trop tard pour Schmidt ?  Sinon c'est assez parfait comme trio.
Oui, même plus jeune, je ne suis pas trop fan de Schmidt. (Mais Ziesak, en effet... Son disque Mörike / Goethe avec Eisenlohr chez Sony est une tuerie.)

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
et une version Teldec Bonney / Hagegård / Parsons qui pourrait être très belle vocalement mais peut-être un peu plan-plan.
C'est très bien (si tu n'es pas trop gêné par l'accent de Bonney), mais en effet Parsons… Ceci posé, ses Mörike avec Bär sont très valables, rien à voir avec ses Schubert mous et visqueux.
En effet, Parsons, c'est vraiment dans Wolf qu'il est le mieux (non seulement les Mörike mais aussi Spanisches Liederbuch avec Bär et von Otter.) Sinon, oui je crains quand même l'accent de Bonney, et son chant toujours très convenable (dire que c'est à elle qu'on a fait le coup de My Name Is Barbara), Hagegård est beau mais parfois d'une éloquence un peu «globale» et placide...

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
(Sinon, il y a encore plein de choses avec des grands noms mais qui me disent nettement moins: Ameling / Souzay / Baldwin (Philips),
Ah, moi ça me dit carrément !  Qu'est-ce qui te retient (Lacédémone) ?
Le souvenir de la (pseudo-)intégrale Fauré: je trouve que l'un alternant avec l'autre, ça produit un effet finalement décevant par rapport à ce qu'ils valent intrinsèquement. Par ailleurs, je ne suis pas sûr que Wolf ne soit pas un peu trop sophistiqué pour le style d'Ameling (idéale dans Schubert, on est d'accord) et pour l'allemand de Souzay (très bien dans de la déclamation plus directe, style Müllerin ou Dichterliebe, je l'admets.)
(Pas capté la blague spartiate.)

DavidLeMarrec a écrit:
Je parle d'après des souvenirs de bouts, moi non plus ce cycle ne me passionne pas, contrairement au Spanisches Liederbuch que j'aime assez.
J'aime beaucoup Wolf en général (c'est assez tortueux et rebutant pour faire mes délices), mais ce recueil-là, je n'y ai jamais vraiment accroché.
Et donc j'imagine que Kleiter / Prégardien, tu n'as pas essayé? (Sur le papier, ça me fait assez envie.)
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti
Drosselbart

Nombre de messages : 269
Date d'inscription : 30/05/2019

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 0:35

Benedictus a écrit:
Surprised Bär, je suis un inconditionnel absolu de tout ce qu'il a fait dans le lied

C'est bien ce qui me semblait Very Happy

DavidLeMarrec a écrit:
Mais si Upshaw est une artiste à la sensibilité remarquable, le flou de sa diction et son émission à l'effet « flottant » me paraissent peu indiqués ici.

Je viens d'y jeter à nouveau une oreille, et sur les pistes que j'ai écoutées, j'ai quasiment tout compris. Du côté de la diction, ça semble donc plutôt correct pour ce disque, quoiqu'on sente malgré tout qu'elle n'est pas parfaitement à l'aise avec la langue allemande. Et puis le chant manque effectivement un peu de ce gout du mot que j'apprécie particulièrement. De ce point de vu là, Christiane Oelze sera sans doute bien plus idéale (cette chanteuse est idéale à tous les points de vue, de toute façon).

En revanche, Olaf Bär est effectivement parfait ici.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 1:17

Drosselbart a écrit:
Christiane Oelze sera sans doute bien plus idéale (cette chanteuse est idéale à tous les points de vue, de toute façon).

En revanche, Olaf Bär est effectivement parfait ici.
cheers mains

Mais j'ai l'impression que cet enregistrement est plus tardif que les disques de Bär avec lesquels j'ai appris le lied - la voix est-elle déjà un peu assombrie et élargie? (Encore que même ainsi, il conserve une netteté verbale et un sens poétique intacts - son Kurwenal chez Pappano!)

Mais sinon, effectivement, je viens de réécouter ceci:

Wolf - Lieder Wolf_211
24 Mörike-Lieder
Olaf Bär (baryton), Geoffrey Parsons (piano)
Londres, IX.1986
EMI


Ça avait été mon premier disque Wolf, il y a pas loin de trente ans: ce pourrait bien être le disque parfait pour une découverte, mais c’est aussi merveilleux à réécouter, tant la lecture se prête à une écoute plus décantée, plus approfondie.

C’est qu’Olaf Bär incarne vraiment pour moi une sorte de perfection dans l’art de chanter le lied. D’abord une voix magnifique, avec un timbre clair (à l’époque!) mais chaleureux et plein, généreux en couleurs, avec une douceur extraordinaire (parvenir à cette netteté verbale sans jamais sonner métallique!) et quelque chose de fabuleux dans la profondeur et la persistance du son (confondantes dans la mezza-voce et le murmure.) Ensuite, un sens poétique du chant à peu près unique, réalisant une sorte de quadrature du cercle: il parvient comme nul autre à ce degré à maintenir une ligne de chant très franche, à la fois ductile et d’une belle longueur, à la modeler sur les moindres inflexions de la phrase, et en même temps à exalter le détail du mot avec une sorte d’intuition toujours juste, par d’infimes petites touches vocales (un léger changement de couleur vocalique, une petite accentuation de la texture d’une consonne, une respiration, une nuance de la dynamique…) - mais sans jamais donner l’impression d’une surcharge interprétative, d’un décorticage à la DFD: il conserve toujours cette impression de simplicité, de naturel, de fluidité…

C’est superbe partout (dans Schumann, dans Schubert…) mais la plus-value est sans doute encore plus sensible dans ces Wolf-là: le galbe de la ligne vocale (peut-être plus accompli ici que dans les autres recueils) est ainsi constamment exalté sans que le détail du texte soit jamais sacrifié, rendant ainsi les beautés musicales de Wolf, par nature peu évidentes, presque abstraites, plus immédiatement perceptibles, et gratifiantes, que chez la plupart des autres interprètes; le chant se pare de couleurs vocales très douces qui font l’effet d’un léger chatoiement, comme un contrepoids à l’écriture harmonique, toujours un peu voilée, et ce jusque dans les lieder les plus délibérément gris (Bei einer Trauung) - et sans que ça sonne jamais comme un contresens.

À la limite, on pourrait même dire que le chant de Bär parvient à relever jusqu’à la poésie de Mörike - suggérant l’exaltation du sentiment malgré l’absence des grands arrière-plans métaphysiques, faisant passer quelque chose des couleurs et de l’élan du Naturgefühl dans cet univers si prosaïque…

Et, comme l’a souligné David, l’accompagnement de Parsons est ici plus satisfaisant qu’ailleurs: peut-être parce que l’écriture instrumentale de Wolf est plus richement écrite, le piano construit ici des strates et déploie des flux qu’on ne lui connaît pas dans Schubert; et si les premières sont peu colorées et les seconds peu emportés, il faut bien reconnaître que cela ne trahit en rien la matière de Wolf.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 8:58

Pour les Mörike il y a aussi celle de Frauke May et Bernhard Renzikowski que j'apprécie particulièrement.

Celle de Joan Rodgers  / Stepan Genz / Roger Vignoles aussi...

Pour l'Italienisches Liederbuch je n'ai que la version:
Mojca Erdmann : soprano
Christian Gerhaher : baryton
Gerold Huber : piano

Pas de point de comparaison. Wolf - Lieder 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 11:18

Rubato a écrit:
Pour les Mörike il y a aussi celle de Frauke May et Bernhard Renzikowski que j'apprécie particulièrement.

Celle de Joan Rodgers  / Stepan Genz / Roger Vignoles aussi...
Noté! - d'ailleurs j'aime déjà beaucoup Frauke May dans Reger et Stephan Genz partout (en plus, ce sont des intégrales, or je n'ai que des sélections des Mörike.)

Mais tu devrais essayer Olaf Bär, quand même tellement c'est drunken I love you (mais je crains que ce ne soit un disque qui ne se trouve plus que d'occasion.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 11:49

Benedictus a écrit:
Rubato a écrit:
Pour les Mörike il y a aussi celle de Frauke May et Bernhard Renzikowski que j'apprécie particulièrement.

Celle de Joan Rodgers  / Stepan Genz / Roger Vignoles aussi...
Noté! - d'ailleurs j'aime déjà beaucoup Frauke May dans Reger et Stephan Genz partout (en plus, ce sont des intégrales, or je n'ai que des sélections des Mörike.)

Pareil pour moi.

Citation :
Mais tu devrais essayer Olaf Bär, quand même tellement c'est  drunken  I love you  (mais je crains que ce ne soit un disque qui ne se trouve plus que d'occasion.)

Je vais mener mon enquête! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 13:05

@Benedictus

Tu disais aimé "tout "Genz"...tu dois donc connaître ses Eichendorff Lieder, avec Bernarda Fink et Roger Vignoles! Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 18:10

Benedictus a écrit:
Oui, même plus jeune, je ne suis pas trop fan de Schmidt. (Mais Ziesak, en effet... Son disque Mörike / Goethe avec Eisenlohr chez Sony est une tuerie.)

Tout ce qu'elle a fait. Les Schindler dans deux disques différents, les Schubert avec Eisenlohr, et tant d'autres choses (à commencer par sa Servilia)…

Schmidt, je ne vois pas qu'est-ce qui peut te gêner ?  Le timbre est très beau, le chanteur expressif… Il y a plus original ou fort comme personnalité avec ce genre de voix (Allen, Genz, Gerhaher, même Henschel), mais c'est quand même une valeur sûre de haute volée.


Citation :
En effet, Parsons, c'est vraiment dans Wolf qu'il est le mieux (non seulement les Mörike mais aussi Spanisches Liederbuch avec Bär et von Otter.)

Oh oui. Les deux plus beaux disques Wolf qu'il m'ait été donné d'entendre !


Citation :
Hagegård est beau mais parfois d'une éloquence un peu «globale» et placide...

Ah, je ne trouve pas, jamais. Ni dans les cycles de Schubert, ni dans ses Mahler… potentiellement à l'opéra, mais dans le lied, c'est toujours très très haut pour moi, en expression.


Citation :
et pour l'allemand de Souzay (très bien dans de la déclamation plus directe, style Müllerin ou Dichterliebe, je l'admets.)

Justement, cette fermeté, dans Wolf, ça m'intéresserait beaucoup, qu'il donne un peu de conduite au style (inutilement, à mon sens) contourné du compositeur.


Citation :
(Pas capté la blague spartiate.)
Spoiler:
 


Citation :
J'aime beaucoup Wolf en général (c'est assez tortueux et rebutant pour faire mes délices), mais ce recueil-là, je n'y ai jamais vraiment accroché.

Oui, c'est à la fois moins immédiat et moins nourrissant, je trouve qu'on perd un peu sur tous les tableaux par rapport aux autres grands ensembles de son auteur.


Citation :
Et donc j'imagine que Kleiter / Prégardien, tu n'as pas essayé? (Sur le papier, ça me fait assez envie.)

Non, et ça ne me tente pas trop (Prégardien, c'est très bien, mais vu la concurrence, pas prioritaire ; Kleiter, trop rond / pharyngé pour moi dans du lied).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 18:13

Benedictus a écrit:
Rubato a écrit:
Pour les Mörike il y a aussi celle de Frauke May et Bernhard Renzikowski que j'apprécie particulièrement.

Celle de Joan Rodgers  / Stepan Genz / Roger Vignoles aussi...
Noté! - d'ailleurs j'aime déjà beaucoup Frauke May dans Reger et Stephan Genz partout (en plus, ce sont des intégrales, or je n'ai que des sélections des Mörike.)

Mais tu devrais essayer Olaf Bär, quand même tellement c'est  drunken  I love you  (mais je crains que ce ne soit un disque qui ne se trouve plus que d'occasion.)

J'abonde pour toutes ces recommandations – mais Rodgers est quand même particulièrement ronde et opaque, c'est un peu frustrant même à l'opéra pour moi. (je doute que ça contente Benedictus qui trouve déjà Ameling trop aimable… et Rodgers n'en a pas la grâce ni la diction !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 19:24

DavidLeMarrec a écrit:
Schmidt, je ne vois pas qu'est-ce qui peut te gêner ?  Le timbre est très beau, le chanteur expressif… Il y a plus original ou fort comme personnalité avec ce genre de voix (Allen, Genz, Gerhaher, même Henschel), mais c'est quand même une valeur sûre de haute volée.
Je me souviens avoir surtout écouté ses disques de jeunesse chez DG. Timbre très beau mais assez standard, sans ces caractéristiques un peu saillantes qui me retiennent (que ce soit du côté du mordant et du métal ou au contraire de la générosité en couleurs.) Et puis, côté expression, je l'ai toujours trouvé carrément du côté Fritz Wunderlich de la force. (Il faut dire que je ne l'ai écouté que dans des contextes redoutablement éteignoirs: lied avec Cord Garben, Requiems allemands avec Giulini et Abbado, Elias avec Conlon... mais même dans le Wunderhorn avec Bernstein, j'avais trouvé ça assez fade.)

Oui, tiens: Henschel, dans l'absolu, ce n'est pas ma came, mais il semblerait qu'il soit assez au-dessus de ses standards dans Wolf.


DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Hagegård est beau mais parfois d'une éloquence un peu «globale» et placide...
Ah, je ne trouve pas, jamais. Ni dans les cycles de Schubert, ni dans ses Mahler… potentiellement à l'opéra, mais dans le lied, c'est toujours très très haut pour moi, en expression.
DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Et donc j'imagine que Kleiter / Prégardien, tu n'as pas essayé? (Sur le papier, ça me fait assez envie.)
Non, et ça ne me tente pas trop (Prégardien, c'est très bien, mais vu la concurrence, pas prioritaire ; Kleiter, trop rond / pharyngé pour moi dans du lied).
Possible, je n'ai jamais entendu ni l'un ni l'autre dans du lied, seulement à l'opéra.


DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
et pour l'allemand de Souzay (très bien dans de la déclamation plus directe, style Müllerin ou Dichterliebe, je l'admets.)
Justement, cette fermeté, dans Wolf, ça m'intéresserait beaucoup, qu'il donne un peu de conduite au style (inutilement, à mon sens) contourné du compositeur.
Oui, mais précisément: ce serait sans doute bien pour toi, mais probablement pas pour moi.

*

Sinon, j'ai aussi jeté un œil à l'intégrale en cours de publication chez Stone, qui multiplie le nombre de chanteurs à l'intérieur des recueils - avec notamment beaucoup de chanteurs anglo-saxons que je ne connais pas, ou à peine de nom (en particulier ceux de l'Italienisches Liederbuch, Geraldine McGreevy et Mark Stone.) Ceux que je connais et qui m'intéressent y chantent en fait peu de choses (les trois Michel-Ange pour Robert Holl, les deux Cophtische Lieder des Goethe pour Roderick Williams) ou des choses que j'ai déjà en plusieurs versions (James Gilchrist et Stephan Loges, on ne les trouve que dans les Mörike.) Quelqu'un aurait un avis plus renseigné?


HS ramiste:
 


Dernière édition par Benedictus le Jeu 22 Oct 2020 - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 19:37

Rubato a écrit:
Tu disais aimé "tout "Genz"...tu dois donc connaître ses Eichendorff Lieder, avec Bernarda Fink et Roger Vignoles! Smile
Pas tout à fait: j'ai dit que je l'aimais partout (où je l'avais entendu.)
Comme sur jpc, il y avait de très gros rabais sur ses Wolf chez Hyperion (jamais écouté), j'ai commandé le tout (Heine / Lenau en solo, Eichendorff et double Mörike avec soprano.)

DavidLeMarrec a écrit:
Benedictus a écrit:
Rubato a écrit:
Pour les Mörike il y a aussi celle de Frauke May et Bernhard Renzikowski que j'apprécie particulièrement.
Celle de Joan Rodgers  / Stepan Genz / Roger Vignoles aussi...
Noté! - d'ailleurs j'aime déjà beaucoup Frauke May dans Reger et Stephan Genz partout (en plus, ce sont des intégrales, or je n'ai que des sélections des Mörike.)
J'abonde pour toutes ces recommandations – mais Rodgers est quand même particulièrement ronde et opaque, c'est un peu frustrant même à l'opéra pour moi. (je doute que ça contente Benedictus qui trouve déjà Ameling trop aimable… et Rodgers n'en a pas la grâce ni la diction !)
Oui, autant Bernarda Fink me fait autant envie que Genz dans le disque Eichendorff, autant  Joan Rodgers m'avait jusqu'ici retenu de mettre le Mörike im Warenkorb.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 20:33

Il y a aussi les Goethe Lieder où l'on retrouve Genz en compagnie de Claar ter Horst : piano / Locky Chung : baryton / Markus Hadulla : piano. Basketball
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 20:44

Chez Claves, c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyJeu 22 Oct 2020 - 21:43

Benedictus a écrit:
Chez Claves, c'est ça?

C'est bien ça...et il y a 24 Lieder.
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyVen 23 Oct 2020 - 8:46

J'ai réécouté en partie les Mörike Lieder avec Genz, Rodgers et Vignolles;

Genz est excellent bien sûr; j'adore ce chanteur.

Quant à Joan Rodgers, eh bien je n'ai rien à lui reprocher ici, et mon écoute était attentive. Il peut y avoir une affaire de goût concernant le timbre?

David et Benedictus, que lui reprochez-vous exactement? Je fais référence à cette œuvre bien sûr!

Ce serait dommage de passer à côté d'un si bel album à cause d'un "préjugé". Wink

Et puis je trouve intéressant le "partage" de ces Lieder entre deux chanteurs/chanteuses...le cycle est long.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyVen 23 Oct 2020 - 12:33

Je me contentais de prévenir Benedictus s'il ne la connaissait pas, que ce n'est pas du tout son genre de voix, a fortiori dans le lied.

J'ai écouté des extraits suite à son message, oui, c'est très bien – beaucoup plus intelligible et phrasé qu'à l'opéra–, mais ça reste une voix très ronde et une diction peu « directe ». Donc oui, très bien en effet, mais je ne crois pas avoir eu tort de mettre en garde Benedictus. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyVen 23 Oct 2020 - 13:04

DavidLeMarrec a écrit:
Je me contentais de prévenir Benedictus s'il ne la connaissait pas, que ce n'est pas du tout son genre de voix, a fortiori dans le lied.

J'ai écouté des extraits suite à son message, oui, c'est très bien – beaucoup plus intelligible et phrasé qu'à l'opéra–, mais ça reste une voix très ronde et une diction peu « directe ». Donc oui, très bien en effet, mais je ne crois pas avoir eu tort de mettre en garde Benedictus. Smile

Il est tellement difficile!! hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyVen 23 Oct 2020 - 15:15

C'est surtout que pour une œuvre où on cherche à collectionner, et pour laquelle on a à la fois des réticences, des goûts spécifiques et une offre large, autant ne pas choisir une version où on sera déçu sur la moitié des lieder. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyVen 23 Oct 2020 - 15:23

Oui, bien sûr! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptyVen 23 Oct 2020 - 19:04

Rubato a écrit:
Quant à Joan Rodgers, eh bien je n'ai rien à lui reprocher ici, et mon écoute était attentive. Il peut y avoir une affaire de goût concernant le timbre?

David et Benedictus, que lui reprochez-vous exactement? Je fais référence à cette œuvre bien sûr!

Ce serait dommage de passer à côté d'un si bel album à cause d'un "préjugé". Wink
DavidLeMarrec a écrit:
Je me contentais de prévenir Benedictus s'il ne la connaissait pas, que ce n'est pas du tout son genre de voix, a fortiori dans le lied.

J'ai écouté des extraits suite à son message, oui, c'est très bien – beaucoup plus intelligible et phrasé qu'à l'opéra–, mais ça reste une voix très ronde et une diction peu « directe ». Donc oui, très bien en effet, mais je ne crois pas avoir eu tort de mettre en garde Benedictus. Smile
Rubato a écrit:
Il est tellement difficile!! hehe
DavidLeMarrec a écrit:
C'est surtout que pour une œuvre où on cherche à collectionner, et pour laquelle on a à la fois des réticences, des goûts spécifiques et une offre large, autant ne pas choisir une version où on sera déçu sur la moitié des lieder. Smile
Alors, donc, pour préciser: je n'ai en effet jamais entendu les Wolf de Joan Rodgers, mais je la connais dans l'enregistrement Osonce de Briséis où j'avais trouvé la voix effectivement très peu focalisée (non seulement le texte était assez inarticulé, mais même l'aspect purement musical du phrasé m'avait semblé très flottant - oui, je suis terriblement difficile, je sais  Embarassed ); d'où quelques réticences a priori - et comme les disques Hyperion sont absents des sites de streaming, je ne me sentais pas trop d'acheter à plein tarif un double CD où, comme le dit David, le risque de déception était bien réel; mais là, avec la Sonderangebot, ça revenait au pire à acheter ce double album pour le prix des seules plages de Genz, je l'ai donc commandé aussi - et fort en plus de vos assurances...
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11641
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptySam 24 Oct 2020 - 1:21

Wolf - Lieder Wolf_l10
14 Mörike-Lieder. 11 Goethe-Lieder
Ruth Ziesak (soprano), Ulrich Eisenlohr (piano)
Hambourg-Harbourg, X.1992
Sony


Un disque merveilleux, qui constitue peut-être l’introduction idéale à Wolf, en tout cas par une voix de femme (les disque Goethe et Mörike de Mitsuko Shirai et le disque Mörike de Brigitte Fassbaender ont été enregistrés vraiment tard.)

Certes, l’anthologie ne cherche pas prioritairement l’originalité: on a ici surtout les lieder les plus courus des deux cycles les plus célèbres (Elfenlied, Der Gärtner, Im Frühling, Gesang Weylas… chez Mörike, le diptyque Die Spröde / Die Bekehrte, Anakreons Grab, Philine, Blumengruß… chez Goethe) - mais il faut dire qu’il n’y a là rien d’usurpé: ce sont réellement tous des chefs-d’œuvre particulièrement accomplis du lied.

Mais surtout il faut souligner à quel point Ruth Ziesak se révèle ici une interprète parfaite de ces lieder. D’abord il y a cette voix infiniment séduisante, très juvénile, c’est-à-dire très focalisée et très ferme (mais sans dureté métallique) et en même temps pourvue d’un timbre extraordinairement lumineux, rayonnant dans les registres supérieurs, et coloré dans le grave. Wolf, qui sonne si souvent gris et voilé, gagne énormément à cette lumière.

Ensuite, procédant de cette focalisation et de cette fermeté de la voix, il y a cette diction absolument parfaite, et d’une grande fluidité déclamatoire; chaque mot est articulé avec netteté, mais toujours intégré dans les inflexions de la phrase ou du vers: ça ne sent ni la lecture «globale», ni le coupage de syllabes en quatre. Cette façon de ne pas vouloir ajouter de la sinuosité à une écriture déjà complexe, ni à l’inverse la noyer sous de une sophistication «vocale», relève considérablement l’élan musical de ces lieder.

Enfin, il y a la qualité de l’interprétation proprement dite: la lecture de Ruth Ziesak est ici d’un équilibre parfait: évitant toute surcharge interprétative (ni maniérisme à la Schwarzkopf, ni expressionnisme à la Fassbaender), elle pourrait presque sembler neutre, n’était cette façon de mettre en relief, très simplement, par les inflexions très franches de l’intonation et du phrasé, les intentions du texte musical - donnant une sorte de naturel paradoxal à la prosodie si peu évidente de Wolf, à la fois proche mais toujours un peu à côté des inflexions du langage parlé: on atteint toujours ici un ton qui parvient à caractériser ce décalage prosodique par rapport au poème - tantôt celui du sous-entendu ironique (parfois très joueur), tantôt celui d’un lyrisme réticent...

Une version à la fois d’une grande beauté musicale, et qui rend compte avec autant de naturel que de pénétration du sous-texte de l’art si élusif de Wolf.

Le piano d’Ulrich Eisenlohr, s’il n’a pas la richesse de timbres d’un Deutsch, est cependant de grande qualité: très intensément engagé, et d’une versatilité expressive qui explicite éloquemment ce que Wolf introduit dans ses partie de piano: une sorte de commentaire distancié plus qu’un accompagnement au sens traditionnel du terme.


(J’ai trouvé assez amusante la photo de couverture, où Ruth Ziesak semble cultiver un look outrancièrement brigittefassbaenderien - même si, vocalement, stylistiquement, ça n’a rien à voir.)
Revenir en haut Aller en bas
Rubato
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 11190
Date d'inscription : 21/01/2007

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptySam 24 Oct 2020 - 8:55

Oui, chanteuse de Lieder que l'on trouve également chez Loewe, Schubert, Zemlinsky, Alma Mahler...(pour ce qui concerne ma CDthèque) Smile

Citation :
J’ai trouvé assez amusante la photo de couverture, où Ruth Ziesak semble cultiver un look outrancièrement brigittefassbaenderien

C'est vrai, il y a un "petit quelque chose"...la pose, les cheveux courts... Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90093
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder EmptySam 24 Oct 2020 - 13:05

Frappant, en effet ! Surprised

Merci pour ce panégyrique. Je ne connais pas ce disque en plus ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Wolf - Lieder Empty
MessageSujet: Re: Wolf - Lieder   Wolf - Lieder Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Wolf - Lieder
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: