Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-37%
Le deal à ne pas rater :
Couette 2 places (220×240) – Polyester – Fabrication Française
29 € 46 €
Voir le deal

 

 Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 732
Date d'inscription : 28/03/2018

Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty
MessageSujet: Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022    Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  EmptyLun 4 Juil 2022 - 15:03

Programme :
Max Bruch : Odysseus
Oratorio pour chœur, solistes et orchestre

Distribution :
Direction : Guilhem Terrail
avec le Chœur de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Matthieu Lécroart dans le rôle d'Ulysse
Anne-Victoria Ahumada (Pénélope), Estelle Béréau (Nausicaa), Olivier Déjean (Alcinoüs), Tsanta Ratianarinaivo (Mercure).

Je reviendrai très prochainement en dire quelques mots ! Très belle soirée !
Revenir en haut Aller en bas
Fritelli
Mélomane averti



Nombre de messages : 329
Date d'inscription : 29/04/2021

Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022    Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  EmptyLun 4 Juil 2022 - 19:10

Je lirai avec intérêt ton compte-rendu
Je voulais aller à ce concert pour cette oeuvre très rare, mais j'ai laissé passer la date limite pour prendre une place (le jour précédent le concert à minuit).
Il est dommage qu'il ait été impossible de prendre une place le jour même (sauf si c'était plein).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022    Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  EmptyLun 4 Juil 2022 - 20:54

Oui, c'est la spécificité de la billetterie à la Sorbonne : aucune vente le jour même. (Par commodité, mais peut-être aussi pour éviter les débordements déjà connus.)

Très frustrant quand on n'est pas prévenu…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
mickt
Mélomaniaque
mickt


Nombre de messages : 1816
Date d'inscription : 05/03/2018

Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022    Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  EmptyMar 5 Juil 2022 - 17:41

(c'est affligeant cette histoire de billetterie !)

Un compte rendu sur Forum Opéra : https://www.forumopera.com/odysseus-paris-odysseus-de-bruch-enfin-arrive-dans-lithaque-francais
Revenir en haut Aller en bas
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 732
Date d'inscription : 28/03/2018

Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022    Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  EmptyMer 6 Juil 2022 - 11:12

Informé de ce spectacle par un flyer distribué à l'entrée de la PP, j'ai posté un message ici pour partager l'info et demander quelques conseils de placement ; mais, visiblement, ce message n'a pas intéressé. J'ai eu confirmation que la soirée risquait d'être intéressante sur l'agenda de David (soirée de niveau 3, rien que ça !). C'était aussi l'occasion de visiter la Sorbonne, dans laquelle je n'ai jamais eu l'occasion d'entrer, alors que je vais très probablement y traîner mes basques dans les années à venir, et particulièrement le Grand Amphithéâtre, ouvert, apparemment, pour de rares occasions d'exception.

Réservation étrange, sur le site d'une association. Plus exactement, on comprend que le prix payé reviendra à une association, via une plateforme, mais on ne connaît pas vraiment la cause défendue. Pas bien grave ! Non placé, j'ai bien entendu pris la place la moins chère, 30 € tout de même. J'espérais que ce ne soit pas plein, et j'ai été largement satisfait ! La catégorie 2 correspond en fait à l'ensemble des "gradins", les "balcons" n'étant pas ouverts (deux étages de balcons), le parterre étant découpé en catégorie or ou prestige (deux premiers rangs) et catégorie 1 (les autres rangs).

Jeudi soir, déjà un peu de monde dans la rue des Écoles. Billet flashé par des étudiants, sécurité du site assurée par des messieurs d'âge (très) mûr en livrée bleue. Dès la porte, on est conquis par la beauté du lieu : hall à colonnes, double escalier monumental, fresques, statues... C'est conforme à l'idée que je m'en faisais : majestueux, pompeux, imposant !

Muni du programme de salle distribué par des enfants, j'entre dans l'amphithéâtre, qui ne jure pas avec la beauté du bâtiment : magnifique espace, grand volume, plafond arrondi avec verrière, statues partout, frise, fresque, drapeaux, portes de bois sculpté, balcons ouvragés... Le style est rutilant, le parquet grince comme il faut, c'est une salle dans son jus, hors du temps, à la fois très française et légèrement anachronique. Point de fauteuil ou de siège dans les gradins : de longues banquettes en bois, parfaitement inconfortables, à la fois très courtes en profondeur et singulièrement dures. Personne pour nous placer ou nous répartir harmonieusement à l'intérieur : j'ai vite repéré le seul endroit où je pouvais combiner à la fois les jambes dépliées et une bonne visibilité. Beaucoup de passage, beaucoup de replacements hâtifs tant l'espace est inconfortable...

Petite formation orchestrale : quelques cordes, quelques cuivres et petite harmonie réduite au strict minimum. Chœur, par contre, bien fourni : en double ligne, ils couvrent l'ensemble du fond de l'estrade. Concert filmé et photographié. Un écran blanc déroulé depuis le plafond permettait la diffusion à la fois d'une sorte de générique, de quelques images, des consignes classiques (éteignez vos portables...), des éléments de contexte, des didascalies, mais également du surtitrage. C'était assez habile, et facile à suivre, même si le déroulé semblait artisanal (joli PowerPoint actionné par un étudiant depuis les gradins).

Surprise en voyant Matthieu Lécroart entrer sur scène. Je n'avais pas bien regardé le programme, et surtout je ne connaissais pas son nom, mais je l'avais découvert début juin 2022, dans Phryné à l'Opéra-Comique, où il m'avait fait forte impression. Ravi de le retrouver dans ce programme inconnu ! J'en déduis, peut-être hâtivement, qu'il est proche du répertoire peu visité, c'est plutôt une grande qualité ! Visage avenant, démarche conquérante, il démontre un gros appétit de chanter, et dégage une positivité qui fait plaisir. Il chante avec une grande facilité, et le rôle d'Ulysse lui convenait parfaitement !

Sur le livret, c'est une succession de scènes, autour des étapes les plus marquantes de l'Odyssée. C'était bien agréable de repasser tous ces moments si célèbres, avec une sauce musicale : sirènes (notées ici syrènes), Leucothée, Circé, Pénélope et sa broderie, la vengeance... alors que d'autres ne sont qu'évoqués (Cyclope...). L'occasion de réviser sa mythologie en musique, ce n'est pas si souvent ! Je ne sais si cela relève de la traduction en français, mais certaines tournures sont maladroites (je n'ai plus d'exemple). Logique de refrain par moment.

La musique est magnifique, quasiment tout le temps. Il y a peu de ventre mou, et on ne s'ennuie jamais. La partition manque peut-être de thèmes marquants et de tubes. Le thème descendant de l'ouverture se retrouve certes à la fin, dans une ambiance nautique. Thème pris avec une extrême lenteur en introduction, ce qui m'a à la fois surpris et inquiété : à ce rythme-là, la partition aurait duré deux heures de plus... Mais, heureusement, c'était pour l'effet de contraste avec les aventures agitées qui suivaient. On frissonne assez souvent, et il y a des moments émouvants : Pénélope qui brode, retrouvailles, chant des sirènes... C'est une partition à connaître, dont le désintérêt en France m'étonne beaucoup. J'aurais grand plaisir à y retourner si c'était redonné prochainement à Paris.

Chanteurs tous de bon niveau : à part peut-être un Mercure à la voix claironnante un peu irritante, et une soprano jouant plusieurs rôles dont le programme de salle indiquait qu'elle était connue pour sa parfaite diction en français, ce qui n'a cessé de m'étonner toute la soirée, tant on n'en comprenait pas un mot. Mentions spéciales à Ulysse bien sûr, et également à Pénélope, habitée par son rôle. Ulysse a cherché à capter son regard pendant la scène des retrouvailles, pour un semblant de mise en scène, mais elle restait concentrée sur sa partition face au public. Pour le finale, les chanteurs se sont mêlés au chœur. Petit détachement du chœur féminin pour figurer les sirènes.

Je me suis plu à imaginer une mise en scène de cette "fantaisie opératique". Certes, il y aurait beaucoup de changements de plateau, mais avec un peu d'imagination, ça pourrait être formidable.

Acoustique de la salle intrigante : ça saturait assez vite, notamment avec le chœur, pour autant les équilibres restaient toujours bons. Peut-être l'acoustique était-elle meilleure au parterre.

Public composite : pas mal d'étudiants de la Sorbonne qui entraient pour la première fois dans cet Amphithéâtre et s'étonnaient de passer quotidiennement devant ces portes fermées sans se douter de ce qu'il y avait derrière, beaucoup de familles et amis des musiciens et chanteurs qui font coucou depuis le public, quelques rares passionnés comme moi. Pas mal d'entre-soi. Beaucoup de retardataires, dans une salle dont les portes sont restées ouvertes toute la soirée, quasiment personne ne s'est replacé au même endroit après l'entracte. Pas mal de départs en cours, sur le parquet craquant. A part ça, public respectueux, peu de bruit, pas de téléphone. Parterre assez rempli, gradins à moitié (et je l'ai déjà mentionné, balcons fermés).
David aperçu, en polo violet, comme toujours en grande conversation, que je n'ai pas souhaité déranger.

Très belle soirée : un lieu magnifique, une partition aussi inattendue qu'efficace. Dernière date pour moi avant la pause estivale, après une saison de concerts homérique !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95087
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022    Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  EmptyMer 6 Juil 2022 - 11:26

Rocktambule a écrit:
j'ai posté un message ici pour partager l'info et demander quelques conseils de placement ; mais, visiblement, ce message n'a pas intéressé.

Surtout, je ne l'ai pas vu.


Citation :
et particulièrement le Grand Amphithéâtre, ouvert, apparemment, pour de rares occasions d'exception.

Oui, c'est aussi l'occasion de découvrir ce temple au goût républicain triomphant. (Les allégories en avalanche de la fresque centrale !)


Citation :
Point de fauteuil ou de siège dans les gradins : de longues banquettes en bois, parfaitement inconfortables,

Je ne trouve pas. Tu as peu dû fréquenter les bancs d'église ou même l'Opéra Royal : pour du bois, c'est particulièrement confortable, je trouve.


Citation :
Petite formation orchestrale : quelques cordes, quelques cuivres et petite harmonie réduite au strict minimum.

C'était un arrangement, ça devait faire trop à étudier d'un coup pour le COSU !


Citation :
Un écran blanc déroulé depuis le plafond permettait la diffusion à la fois d'une sorte de générique, de quelques images, des consignes classiques (éteignez vos portables...), des éléments de contexte, des didascalies, mais également du surtitrage. C'était assez habile, et facile à suivre, même si le déroulé semblait artisanal (joli PowerPoint actionné par un étudiant depuis les gradins).

Tout à fait d'accord, ça fonctionne très bien, ça demande en réalité très peu de moyens et ça aide vraiment.


Citation :
J'en déduis, peut-être hâtivement, qu'il est proche du répertoire peu visité,

Lécroart fait énormément de collaborations avec des institutions spécialisées dans le rare, oui : jadis Compiègne, à présent le CMBV et Bru Zane… Artiste exceptionnel, la diction, le charisme, la qualité du placement. (Il semblait très ému à la fin, au bord des larmes. Première fois, sur les quelques dizaines où je l'ai vu en salle, où il tient un premier rôle !  Et au disque, ça se limite au Raoul Barbe-Bleue de Grétry.)


Citation :
Je ne sais si cela relève de la traduction en français, mais certaines tournures sont maladroites (je n'ai plus d'exemple).

C'était fonctionnel mais assez terrible, le traduction a conservé scrupuleusement toutes les inversions assez courantes et neutres en allemand (particulièrement dans la langue poétique du milieu du XIXe), pour les mettre en français.

Ça donnait « Déjà de joie saluons des dieux la fille ensemble », ce genre de chose.


Citation :
comme toujours en grande conversation, que je n'ai pas souhaité déranger.

Pourtant j'étais avec un compère que tu connais !  

Je t'ai aperçu aussi, je t'ai fait signe, mais tu ne m'as pas vu, et tu as disparu dès que ça a fini j'ai l'impression (il est vrai que ça a fini tard !).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Rocktambule
Mélomaniaque
Rocktambule


Nombre de messages : 732
Date d'inscription : 28/03/2018

Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022    Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  EmptyMer 6 Juil 2022 - 12:13

DavidLeMarrec a écrit:
Pourtant j'étais avec un compère que tu connais !  

Je t'ai aperçu aussi, je t'ai fait signe, mais tu ne m'as pas vu, et tu as disparu dès que ça a fini j'ai l'impression (il est vrai que ça a fini tard !).

Pas vu en effet. Je t'ai aperçu à la fin, encore assis, tu discutais avec une dame.

Je suis resté assez longtemps, prendre des dizaines de photos du lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty
MessageSujet: Re: Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022    Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Sorbonne - Odysseus / Max Bruch - 30/06/2022
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Concerts à la Sorbonne
» TCE 2022/2023
» Festivals 2022
» PP - ONF/Macelaru/Khachatryan - Varèse/Bruch/Stravinsky
» Pleyel 18/9/2011 Bruch/Mahler Repine/Israël PO/Mehta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: