Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Claudio Arrau

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 1:33

Je propose un sujet sur Claudio Arrau (1903-1991) pianiste chilien formé en Allemagne par un élève de Liszt Martin Krause. Arrau fait partie des rares interprètes dont je collectionne les disques. Sa discographie est immense. Je reporte à plus tard l'exposé, par compositeurs, de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 2:05

J'aurais juré que Maître Sofro nous en avait déjà fait un sujet une belle présentation, mais non! Shocked

En tout cas j'ai beaucoup loué dernièrement ses Debussy, ses Brahms, ses Chopin...
Un de mes 2-3 pianistes préférés assurément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9889
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 2:45

son enregsitrement des Nocturnes de Chopin est des des plus grands disques de tous les temps,



mais énormément de merveilles : ses Liszt, ses Debussy, ah et puis ses Beethoven, ses Scubert

et aussi les enregistrements de Bach qu'il a fait, je sais que c'est trop romantique et moche démodé, mais j'accroche, ça reste clair et articulé.

C'est un de ces interprètes qu'on adore même quand on est obligé de reconnaître que leurs interprétations sont délirantes ou à côté à cause du style, je ne pense pas qu'il y ait dans sa discographie un seul disque "moyen".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
muzikant
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 66
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: haro sur le baudet!   Jeu 25 Jan 2007 - 9:56

sauron ,ton post sur Arrau me fait songer à la disparition soudaine de S. Richter du moins des critiques de disques , lui qu'on avait tant adulé de son vivant et qui dans les posts ou les discographies , sa présence reste assez discrète maintenant! curieux! et pour en revenir à Arrau tu cites son maître , élève de Liszt, mais c'est assez marrant puisque plusieurs élèves de Liszt ont eu aux aussi des pianistes devenus célèbres et qui ne jouent pas du tout pareil et de la même façon, donc parler d'une école, c'est assez flou? déjà Arrau se reconnaît souvent automatiquement par son jeu souvent puissant et son piano , d'ailleurs je pense souvent qu'on devrait spécifier les marques de pianos pour les interprètes comme pour les violons ( Le piano de Gould n'est pas celui de Arrau etccc)
petit aparté sur ton sujet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robert.varez@laposte.net
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 11:26

muzikant a écrit:
Arrau tu cites son maître , élève de Liszt, mais c'est assez marrant puisque plusieurs élèves de Liszt ont eu aux aussi des pianistes devenus célèbres et qui ne jouent pas du tout pareil et de la même façon, donc parler d'une école, c'est assez flou? déjà Arrau se reconnaît souvent automatiquement par son jeu souvent puissant et son piano , d'ailleurs je pense souvent qu'on devrait spécifier les marques de pianos pour les interprètes comme pour les violons ( Le piano de Gould n'est pas celui de Arrau etccc)
petit aparté sur ton sujet!

Martin Krause (voir photo ci-dessous avec le jeune Arrau), élève de Liszt, a été professeur à la fois d'Arrau et d'Edwin Fischer ; pourtant ces deux immenses pianistes qui n'ont pas du tout le même type de jeu, n'ont pas eu non plus le même parcours artistique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1261
Age : 45
Date d'inscription : 23/01/2007

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 11:34

Morloch a écrit:
son enregsitrement des Nocturnes de Chopin est des des plus grands disques de tous les temps,




Complètement d'accord...Je ne suis pas un spécialiste de piano, mais un ami m'a filé ce disque... Dès la première phrase du premier nocturne, j'ai senti ma respiration se bloquer. Une de mes plus grandes émotions au disque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9889
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 11:49

muzikant a écrit:
d'ailleurs je pense souvent qu'on devrait spécifier les marques de pianos pour les interprètes comme pour les violons ( Le piano de Gould n'est pas celui de Arrau etccc)

oui peut-être mais certains pianistes n'ont pas de pianos attitrés, et cela fait un peu marketing de toute façons.

Gould jouait sur un piano complètement trafiqué sans aucun lien avec les pianos de le même marque dans le commerce, ils sont plusieurs pianistes dans ce cas, Michelangeli par exemple.

Et d'autres pianistes sont des "tous terrains" du piano, S. Richter disait un truc du genre "il y a beaucoup plus de mauvais pianistes que de mauvais pianos" et il acceptait soi-disant de jouer sur n'importe quoi.

Cela dit, son fameux piano Yamaha était transporté de ville en ville par les personnels de Yamaha, et accordé jusqu'aux dernières minutes avant le concert par les ingénieurs de Yamaha. Pour dire qu'il ne jouait pas tant que ça sur n'importe quel piano, mais sur un instrument "sur-mesure" lui aussi.

Pas toujours évident d'identifier un piano, la majorité des pianistes, hormis les superstars qui ont les moyens de se déplacer avec un instrument personnalisé, jouent sur le piano mis à leur disposition sur place. Cela qui peut être un splendide Steinway de concert acheté une fortune et ensuite laissé à l'abandon dans une remise froide en attendant le concert pour lequel il est sorti tout délabré et mal accordé, ou alors il est mis à la disposition d'écoles de musique et de conservatoires et arrive délabré pour d'autres raisons.

Le mieux étant qu'il vienne d'un loueur professionnel de pianos qui s'efforcera de mettre à la disposition de la salle de concerts un beau piano avec un accordeur déplacé tout exprès. Cette attitude la plus sage n'est pas majoritaire chez les organisateurs de concerts en France.

Je trouve que cette mention des caractéristiques de l'instrument n'est intéressante que si le piano a des caractéristiques spéciales et qu'on les connaît, ou bien si c'est une copie d'instrument ancien, sinon difficile de dire quelque chose de vraiment constructif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
muzikant
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 66
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Spaski-Fischer ou Arrau -Fischer   Jeu 25 Jan 2007 - 11:51

En effet Sofro c'est le moins qu'on puisse dire mais j'ai un 4ème concerto de Beethoven et un 4ème d'Arrau , je préfère de loin le premier, ça fait plus musique de chambre,connais tu cette version, il l'a enregistré en dirigeant je crois,avec son orchestre! et puis les sonates , les dernières , sont plus intérieures peut être chez Fischer?non
Pour les élèves de Liszt, il y en a d'autres mais ma mémoire me joue des tours, alors mais l'école russe aussi a eu des élèves de Liszt je crois, par Neuhaus?
Morloch , moi je suis qu'un pauvre amateur de fausse musique! celle qui est enregistrée par ordinateur et qui est recomposée par mon lecteur de CD, et je parlais surtout du piano des enregistrements , mais personne ne m'a répondu sur Richter, alors qu'avant sa mort, tout le monde le citait comme le plus grand pianiste du monde , je trouve qu'il traverseune sorte de purgatoire en ce moment! lolPourquoi???
Curieux ton raisonnement sur le son du piano, pourtant c'est la première chose qu'on entend il me semble, moi j'arrive a faire la diffèrence entre certains pianos et pourtant je suis pas musicien du tout!
Le piano de Brendel n'est pas du tout le même que celui que Luganski et pour moi un grand pianiste c'est d'abord son piano comme un chanteur sa voix s'il sait bien l'utiliser évidemment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robert.varez@laposte.net
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9889
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 12:40

muzikant a écrit:
personne ne m'a répondu sur Richter, alors qu'avant sa mort, tout le monde le citait comme le plus grand pianiste du monde , je trouve qu'il traverseune sorte de purgatoire en ce moment! lolPourquoi???i

Peut-être tout simplement qu'on en a trop parlé un moment donné, j'ai personnellement beaucoup donné dans la Richteromanie après l'avoir vu plusieurs fois en concert. Peut être qu'il y a un "creux de la vague" pour parler de lui et qu'on se souvient qu'il y a aussi d'autres pianistes. Vive la diversité Smile .

Une raison pourrait être son hostilité au studio, je crois que les enregistrements en studios de lui se comptent sur les doigts d'une main, il n'acceptait que le concert d'où une marée de concerts pirates ou enregistrés dans des conditions limites par les maisons de disques elles-mêmes.

Par exemple, son Clavier Bien Tempéré a été enregistré en deux soirs. Premier soir livre 1 une seule prise, second soir livre 2 une seule prise. Les ingénieurs du son ont été ensuite invités à se retirer.

D'où des enregistrements de qualité diverse, aucune intégrale, des pains dûs aussi à son engagement total dans ce qu'il jouait. La prise de risque est sa constante.

Le personnage est atypique et a revendiqué lui-même une place de marginal. Il avait déclaré qu'il ne jouait une oeuvre en public que s'il pensait qu'aucun pianiste vivant ne jouait cette pièce mieux que lui. Si tu jettes un oeuil sur l'étendue de son répertoire tu comprendras l'opinion qu'il avait de ses contemporains.

Cela dit je ne pense pas qu'il soit si oublié que cela, quand on cherche des enregistrements marquants d'oeuvres de compositeurs tels que Beethoven, Schubert, Prokoviev et bien d'autres il est difficile de la passer sous silence.

Je crois que son jeu dans Beethoven a autant influencé les pianistes actuels que les réflexions sur la technique des instruments d'époque. Dans Beethoven au piano il y a un avant Richter et un après Richter.

Son jeu extrème rebute aussi, il jouait Beethoven en poussant à la limite les indications de la partition, un fortissimo par lui c'était quelque chose, pour ses pianissimos il fallait un sonotone. J'ai entendu une sonate "tempête" de Beethoven par lui incroyable, son mouvement lent était si distendu qu'il n'y avait plus de phrasé, juste des sons lâchés de temps en temps.

Mais l'aura qu'il avait les dernières années de sa vie a peut être trop masqué d'autres interprètes intéressants et qu'il est sain de se dire que le piano ne se résume pas à Richter.

Mais c'était drôle cette tendance, avec plein de fausses anecdotes qu'il s'amusait à diffuser lui-même. Il avait pété un fusible, mais qu'est ce qu'il était impressionant en concert.


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007 - 12:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 12:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muzikant
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 66
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 13:00

Tu résumes très bien Morloch ce que j'ai toujours pensé de ce pianiste et depuis longtemps doué en tout et génial en rien particulièrement même ses Schubert que j'aime beaucoup! Il a fait des studios je crois mais il préfèrait les live ce qui n'est pas une mauvaise raison! Pour le clavier bien tempéré il y avait un projet avec Gould je crois, je sais pas si c'est vrai, vers la fin de sa vie!
assez mal enregistré, je ne l'ai qu"en vieux 33tours mélodya et ça gratte pas mal!
Bon je suis injuste , ses sonates de Prokofief sont belles , et d'autres aussi!très vaste répertoire presqu'inhumain!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robert.varez@laposte.net
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9889
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Jeu 25 Jan 2007 - 13:09

Xavier a écrit:
Arrow http://classik.forumactif.com/Musique-classique-c1/Discographie-f2/Sviatoslav-RICHTER-t901.htm?highlight=richter

Confused désolé

preuve qu'il est pas si oublié le Sviatoslav, il vient s'incruster sur le topic Arrau...

Ce qui me fascine chez Claudio Arrau, c'est la longueur de sa carrière. Né en 1903, il a fait avant guerre une carrière au plus haut niveau avant d'être relativement oublié (lui aussi) du public jusqu'aux années 1970.



Le 7 septembre 1943, Karl Robert Kreiten, pianiste élève de Claudio Arrau a été pendu par les nazis, pour les faits suivants :

" Karlrobert Kreiten a tenté pendant la guerre totale de pratiquer la démoralisation ; il a trahi notre peuple auprès d'une camarade du peuple allemand ; il a critiqué notre capacité de résistance en dénigrant systématiquement notre Führer ; il a annoncé la révolution et conseillé à notre amie de s'éloigner du national-socialisme ; il a ainsi contribué à soutenir nos ennemis.
Par cette action il s'est pour toujours déshonoré.
Il est condamné à la peine de mort."


Hartmut Lange a écrit une pièce lyrique sur ce sujet.

Voilà c'était pour égayer le sujet Confused


Dernière édition par le Jeu 25 Jan 2007 - 13:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Ven 26 Jan 2007 - 11:05

muzikant a écrit:
sauron ,ton post sur Arrau me fait songer à la disparition soudaine de S. Richter du moins des critiques de disques , lui qu'on avait tant adulé de son vivant et qui dans les posts ou les discographies , sa présence reste assez discrète maintenant! curieux!
Pour Richter, c'est peut-être plus un rééquilibrage en faveur de pianistes tout aussi méritants, après la richtermania insensée des années 80-90 (qui cherchait à nous faire gober ses plus gros ratés): je pense notamment à Guilels qui avait beaucoup moins la cote, passant souvent pour un sous-Richter. J'ai l'impression à la lecture des forums que Guilels et Arrau sont désormais convenablement reconnus, ce qui est surprenant pour ce dernier compte tenu du caractère souvent dérangeant de son style et de l'effort qu'il faut faire pour se l'approprier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muzikant
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 66
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Ven 26 Jan 2007 - 12:05

"Il me semble essentiel que les jeunes artistes luttent dès le début contre la vanité, qui rend impossible tout développement et qui est la cause du naufrage de tant de merveilleux artistes" C. Arrau
Bon je ne fais que recopier que ce qui est marqué dans le dictionnaire des interprètes de Claude Nanquette.chez Stock.

"après la mort de son maître ,en 1918, Claudio ne prendra plus jamais de leçons. Deux ans plus tard, il débute avec Karl Muck et l'Orchestre Philarmonique de Berlin et remporte, pour la deuxième année consécutive le prix Franz Liszt, qui n'avait plus été attribué depuis quarante-cinq ans. Sa réputation lisztienne deviendra telle qu'on lui proposera en 1934 de jouer le rôle principal dans un film mexicain retraçant la vie du compositeur. Et pourtant , nul n'est plus loin du "virtuose" qu'Arrau, ou plutôt, sa virtuosité est ascèse, "une sorte de liberté totale, dit il lui-même, une grande résistance musculaire, la possibilité de soutenir des efforts de longue haleine"
Ayant fait ses débuts à vingt ans aux Etats-Unis en jouant avec le Boston Symphony Orchestra sous la direction de Monteux, il impose à Londres et à Vienne ,l'année suivante, l'intégrale du Clavecin bien tempèré. Nommé professeur au Conservatoire de Berlin en 1925, il explore tout le répertoire avec une insatiable curiosité ( à l'aube du microsillon, il enregistrait presque seul Albeniz, Granados, les Images de Debussy et les Klavierstücke de Schubert.
Il commence l'épopée de ses tournées; trois années de suite, il renouvelle ses prouesses.1935, l'intègrale de l'oeuvre pour clavier de Bach en douze soirées,1936, celle de Mozart en cinq soirées,1937, plus surprenantes:quatre soirées Schubert et une Wéber.
La même année il épouse la cantatrice Ruth Schneider dont il aura trois enfants. La dictature l'oblige à quitter sa seconde patrie pour se réfugier à Mexico ou il donnera cette fois les trente-deux sonates de Beethoven avec l'héroisme d'un conquistador."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robert.varez@laposte.net
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Ven 26 Jan 2007 - 13:35

muzikant a écrit:
"après la mort de son maître ,en 1918, Claudio ne prendra plus jamais de leçons."
A partir de l'âge de 15 ans, il se construira tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muzikant
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 66
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Ven 26 Jan 2007 - 14:10

En effet Sofro s'il est né en 1903,mais imagine la concurrence des pianistes de l'époque Busoni, Padewreski,Backaus, Cortot,Schnabel,etccc et je vois ce passage sur Edwin Fischer dans l'anthologie des interprètes de Claude Nanquette,que je rapporte
Edwin ,"à10 ans entre au Conservatoire et devient en 1904 (Arrau avait un an ) à Berlin l'élève de Martin Krause , l'ancien secrètaire particulier, disciple et ami de Liszt. Mais le pianiste qui le marquera le plus ( Fischer) sera,sans conteste, Eugène d'Albert,témoin des interprètations de Liszt et d'Anton Rubinstein et dépositaire des recommandations de Brahms sur l'interprètation de ses propres oeuvres"
Je crois qu'on a des enregistrement mécaniques au piano-rolls de d'Albert, ce serait interessant à écouter!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robert.varez@laposte.net
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Ven 26 Jan 2007 - 20:32

muzikant a écrit:
je vois ce passage sur Edwin Fischer dans l'anthologie des interprètes de Claude Nanquette,que je rapporte
Edwin ,"à10 ans entre au Conservatoire et devient en 1904 (Arrau avait un an ) à Berlin l'élève de Martin Krause , l'ancien secrètaire particulier, disciple et ami de Liszt. Mais le pianiste qui le marquera le plus ( Fischer) sera,sans conteste, Eugène d'Albert,témoin des interprètations de Liszt et d'Anton Rubinstein et dépositaire des recommandations de Brahms sur l'interprètation de ses propres oeuvres"
Je crois qu'on a des enregistrement mécaniques au piano-rolls de d'Albert, ce serait interessant à écouter!
En tout cas, à propos de Brahms, Edwin Fischer et Arrau sont tous les deux à l'origine de références formidables de la 3ème sonate pour piano!

A mon avis, il vaut mieux ne pas attribuer trop d'importance aux filiations: Fischer et Arrau sont récipiendaires indirects de l'enseignement de Beethoven par la chaîne non interrompue:
Beethoven Arrow Czerny Arrow Liszt Arrow Krause Arrow Arrau/Fischer

Au bout du compte, voilà ce que cela donne pour l'arietta de l'opus 111 (Fischer puis Arrau):

[lien désactivé]

Le premier est fiévreux, le second hypnotique.


Dernière édition par le Lun 12 Fév 2007 - 11:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muzikant
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 66
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Ven 26 Jan 2007 - 20:45

Oui Sofro mais tu oublies d'Albert dans ton soi-sisant parcours ou filiation et il y a une très bonne 3ème sonate de Brahms par Richter aussi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robert.varez@laposte.net
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 27 Jan 2007 - 22:45

muzikant a écrit:
Oui Sofro mais tu oublies d'Albert dans ton soi-sisant parcours ou filiation et il y a une très bonne 3ème sonate de Brahms par Richter aussi!
Arrau admirait beaucoup d'Albert (qui travaillait très peu son piano paraît-il) et Edwin Fischer.

Il a vu jouer St Saens qui lui a laissé une forte impression: "Rejeté en arrière avec sa grande barbe, et son gros ventre, et jouant du piano avec une facilité incroyable. Je l'ai entendu jouer deux de ses compositions avec orchestre, la fantaisie Africa, et le Gâteau de mariage. les gammes les plus égales qu'on puisse imaginer, et une grande puissance dans les doigts. Glacial, mais stupéfiant".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
muzikant
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 146
Age : 66
Localisation : Limoges
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 28 Jan 2007 - 8:38

Oui et on a aussi des enregistrements de Saint-Saens, écouté ce matin , sur France-musique , le piano de Liszt à la villa d'Estes, ou un pianiste italien jouait les années de pèlerinage sur ce piano, piano au son très musical mais presque étouffé, pas désagréable du tout , mais rien à voir avec les grosses machines de concert, mais chaque oeuvre est renouvelable par rapport à son époque et ses moyens techniques
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://robert.varez@laposte.net
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Ven 9 Nov 2007 - 20:13

Sur les conseils de Sauron j'ai lu ces entretiens qu'a donné Arrau autour de sa pratique, sa formation, ses goûts, ses choix interprétatifs.



Intéressant à plus d'un titre. Indispensable à mon avis à tout amateur de son piano et du répertoire qu'il travaille.

D'abord une passionnante confidence sur ses années d'enfance, sa formation difficile, les voyages et les échecs en Allemagne et aux USA. Les complications liées à sa position d'enfant prodige trop tôt responsabilisé, les difficultés qu'il aborde sur l'investissement artistique au regard des sa propre histoire. Une réflexion sur ce qu'est le génie, la précocité.

Suivent d'intéressantes questions sur l'interprétation concernant Beethoven, Chopin, Liszt, Brahms. Ne connaissant pas ces oeuvres j'ai du mal à saisir le détail mais l'approche très personnalisante de la musique est passionnante( Liszt). De nombreux exemples et portées reproduites permettent de suivre.

Autre dessert, la description des goûts musicaux des publics européens et américains, son avis tranché sur ses "collègues". Une personnalité excessive, virile, jusqu'auboutiste, qui ne laisse rien passer, cherche à débusque la moindre intention du compositeur. Impression d'une grande rigidité mais au service de la musique pas de lui, ce qui ne l'exempt pas d'une grande estime de lui et de son travail.

Où l'on apprend qu'il aime Sonate d'automne de Bergman... Very Happy et Saturday night fever et Travolta. Shocked

Où l'on apprend qu'il aimerait approfondir Schubert et Debussy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 1:39

Merki Vartan!
On apprend aussi qu'il aurait voulu remettre les sonates de Boulez sur le métier... et que Die Soldaten est un de ses opéras favoris... Mr. Green
Je n'ai pas lu ce livre depuis longtemps mais vraiment il est très intéressant...
Sa qualité principale réside dans la variété que décris bien:
-ses impressions sur la vie musicale à Berlin dans les 20's est passionnante tout comme le choc de son arrivée aux EU où il doit tout refaire...
-les analyses des oeuvres sont tout à fait intéressantes et étayées par des extraits... tout ce qu'il dit sur la technique pianistique est intéressant y compris pour des non-pianistes je pense...
-enfin le témoignage sur la précocité est tout à fait unique et intéressant si on veut sortir de l'image cliché des petits génies...

Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 1:48

Ses mots concernant Debussy sont stupéfiants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 1:53

Sur quoi précisément? Sur le fait qu'on accorde trop d'importance à l'aspect harmonique? Le fait qu'il rejette le terme d'impressionnisme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 1:59

Je suis très séduit par Debussy. La signification spirituelle de sa musique. Il arrive qu'on ne le joue que pour la sonorité, le climat. Mais il a été un des génies les plus grands. Sa musique est absolument unique. C'est comme la musique d'une autre planète.


J'ai adoré Debussy toute ma vie. Les circonstances m'ont empêché de le jouer beaucoup.

Canope, c'est presque sans substance, c'est un miracle qu'il créé avec si peu de notes, tant de profondeur.


Ailleurs il dit que Isle joyeuse est une de ses pièces pour piano, favorite.


Dernière édition par le Lun 12 Nov 2007 - 0:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:02

Oui merci pour la citation. A la fin de sa vie il voulait enregistrer les études... mais on lui a fait enregistrer une 2ème intégrale des sonates de Beethoven... "pour la carrière" comme il dit... Rolling Eyes
La citation est d'autant plus intéressante quand on a entendu l'originalité de ses Debussy Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:03

J'ai jamais entendu ses Debussy moi. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:11

Honte sur toi hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9416
Age : 58
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:15

vartan a écrit:
J'ai jamais entendu ses Debussy moi. Neutral
douze fois tu te fouettera… Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:23

Oh dis, 20 fois je peux ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:29

Heureusement Sauron le grand sait dispenser ici et là quelques faveurs... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:30

Il est comment ton fouet ? Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:36

Il y a des clous dessus Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:42

Ah oui, c'est pas legato. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Sam 10 Nov 2007 - 2:43

Non pas vraiment hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 2:40

A cause de cet horrible Vartan j'ai réécouté les DEbussy d'Arrau ce soir... C'est absolument superbe... Jadis je trouvé ça un peu décalé et maintenant je trouve ça totalement à propos... Et la lune descend sur le Temple qui fut est une merveille... il prend le temps de laisser sonner les harmonies mais sans se complaire dans le pur son comme un Michelangeli. Car ce piano ne se prive pas de chanter dans Debussy... c'est vraiment superbe... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 2:41

Sauron le Dispensateur a écrit:
A cause de cet horrible Vartan j'ai réécouté les DEbussy d'Arrau ce soir...

Oui, sans Vartan t'aurais jamais eu l'idée. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 2:43

En tout cas je ne les aurai pas écouté ce soir hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 2:48

J'en parlerai demain. Il faut que je réécoute. Drôle de prise de son en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 3:24

Richard a écrit:
Morloch a écrit:
son enregsitrement des Nocturnes de Chopin est des des plus grands disques de tous les temps,




Complètement d'accord...Je ne suis pas un spécialiste de piano, mais un ami m'a filé ce disque... Dès la première phrase du premier nocturne, j'ai senti ma respiration se bloquer. Une de mes plus grandes émotions au disque.

Hum... comment dire sans recevoir une fesse en place publique... mais ses Nocturnes ne m'ont pas franchement enthousiasmé... Peut-être faute d'avoir trop la version d'Adam Harasiewicz en tête. Pour le premier Nocturne par exemple, qui est un de mes préférés, le pianiste polonais est limpide et son propos se déroule d'un bout à l'autre sans heurts tout en étant poignant du début à la fin. En comparaison Arrau marque des ralentissements incompréhensibles, accélère brutalement... Pour tout dire je le trouve maniéré pour ne pas dire chipoteux et d'une certaine façon il m'agace... Harasiewicz parle sans doute plus à mes oreilles, voilà tout. Maintenant j'aimerais beaucoup découvrir Arrau dans d'autres répertoires.


Dernière édition par le Dim 11 Nov 2007 - 3:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 3:25

T'as plus qu'à essayer les incroyables Debussy dont on parlait. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 3:31

WoO a écrit:
Peut-être faute d'avoir trop la version d'Adam Harasiewicz en tête. Pour le premier Nocturne par exemple, qui est un de mes préférés, ce dernier est limpide et son propos se déroule d'un bout à l'autre sans heurts tout en étant poignant du début à la fin.
Je suis assez d'accord avec ça. Harasiewicz a donné une belle version des nocturnes -chez Philips en duo. Elle est très peu évoquée d'ailleurs...
Mais is tu cherches quelque chose de limpide et chantant Arrow Marie-Jo Pires...
Pour les nocturnes d'Arrau il y a un certain maniérisme mais surtout dans les premiers.
Son opus 27.2 ou les opus 55.2 et 62.1 sont des merveilles absolues... et pour le coup c'est la classe au dessus d'Adam Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 3:33

8 pages sur la discographie des Nocturnes et des Polonaises ici: http://classik.forumactif.com/discographie-f2/chopin-nocturnes-polonaises-preludes-etc-t706.htm Wink


Dernière édition par le Dim 11 Nov 2007 - 3:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 3:37

Merci pour ce dernier rappel à l'ordre Wink Laughing

Sur ce bonne nuit à tous ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 3:39

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 3:40

Mais Xavier il suffit on parlait d'Arrau Mad grrrrrrrrr tout ça parce que personne ne vient dans ton topic Ravel... Rolling Eyes hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82529
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 3:42

Laughing

C'est même pas un rappel à l'ordre du tout, c'est juste pour préciser qu'il y a un sujet discographique précisément sur ces nocturnes, puisqu'on élargissait à la discographie de ces pièces! Very Happy

Non mais! fesse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
WoO
Surintendant
avatar

Nombre de messages : 14116
Date d'inscription : 14/04/2007

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 15:37

Bon j'aurais quand même eu droit à ma fessée ! Very Happy

Ce qui est fou c'est de voir que tu es encore vigilant à 3:33 du matin ! Smile Pour les Debussy je ne manquerai pas d'écouter mais j'avoue que pour le moment je suis assez occupé avec la musique sacrée de Vivaldi et un tout un tas d'autres choses en attente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 85752
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 17:48

Je disais à l'instant en privé tout le bien que je pensais de ces Préludes debussystes d'Arrau, certes beaucoup de pédale, mais surtout beaucoup de mystère, et une très belle assise qui n'est pas la norme dans ces pièces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Claudio Arrau   Dim 11 Nov 2007 - 18:25

Il donne vraiment une dimension intéressante et originale à cette musique.
Ca me fait un peu penser à ses Mozart. D'une certaine façon c'est à côté de la plaque si on se réfère à la doxa interprétative en la matière.
Mais il défend ce qu'il fait avec une telle force de conviction.
Bref c'est très intéressant Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Claudio Arrau   

Revenir en haut Aller en bas
 
Claudio Arrau
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Claudio Arrau
» Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...
» Brahms: musique pour piano
» Nelson Freire
» Le meilleur interprète de Chopin?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: