Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
..
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 15/01/2012

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mar 29 Mar 2016 - 23:30


Peut-être que Xavier qui a assisté aux représentations des 5 et 28 mars a une opinion sur la question!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 0:07

Je crois bien me souvenir de la chute du vase le 5 mars, j'en suis même à peu près sûr, à moins que je confonde avec la version de Salzbourg dans le DVD.
Mais en fait je crois bien que c'était dans les deux.

Pourquoi ça n'a pas été fait hier, peut-être parce que la chanteuse a eu très peu de temps pour se préparer à la mise en scène, ou bien il y a eu un souci de réglage dans la mise en scène cette fois-ci... sur le coup j'ai été très surpris que Magdalene ne soit pas là, puis qu'elle apparaisse en bas seulement plus tard.

Sinon j'ai trouvé que la remplaçante de Magdalene avait une voix un peu trop sopranisante et presque trop proche de celle d'Eva, ses graves n'étaient pas vraiment ceux d'une mezzo.
Finley encore un peu fatigué à la fin du III, mais sinon très bien.
J'ai trouvé Jovanovich et Spence meilleurs que le 5 mars, Spence a été en difficulté seulement sur une ou deux phrases, un ou deux aigüs, alors que le 5 mars c'était très fréquent.

Et sinon, je découvre un peu le parterre de Bastille (ma 2è seulement, mais la 1ère fois date de plus ou moins 10 ans), mais que l'orchestre y sonne mal... beaucoup moins bien qu'au balcon, 1er ou 2è.
J'ai mis un certain temps à m'y habituer.
Payer si cher pour mal entendre l'orchestre... et finalement ce n'est pas tellement mieux pour les voix qu'au balcon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 0:31

Ah, tu y étais aussi !  Very Happy  


Xavier a écrit:
Sinon j'ai trouvé que la remplaçante de Magdalene avait une voix un peu trop sopranisante et presque trop proche de celle d'Eva, ses graves n'étaient pas vraiment ceux d'une mezzo.

J'ai beaucoup aimé cette Lene (Niina Keitel) personnellement : c'est un rôle primesautier, les voix trop lourdes peinent à fournir le caractère. J'ai été impressionné, pour un remplacement en quelques heures, par son aisance expressive et même scénique. Et on l'entendait bien, mieux que Kleiter (sans doute trop bas pour elle, elle était radieuse en Zdenka il y a deux ans).

Pas senti de fatigue pour Finley, très impressionnant, de la couleur, du relief, des mots, et pas du tout trop court comme on pouvait le craindre. Une belle leçon d'évolution patiente.

Jovanovich est une excellente surprise : je le trouvais formidable en retransmission, et en vrai, la voix passe également très bien. Dans le genre barytonnant, il est d'ailleurs nettement plus sonore que Kaufmann – et il en fait l'exact inverse, avec un aigu détendu et partiellement mixé, là où Kaufmann tire justement ses succès de sa façon tendue comme un arc, très… électrique.

Groissböck m'a souvent évoqué Moll, c'est dire assez.

Plus largement, il n'y aurait que du bien à dire de la production, remarquablement chantée (même si, à Bastille, on n'entend pas les mots qu'ils disent – ce qui me frustre assez, je dois dire), et visuellement passionnante, toujours en mouvement, grouillant de références adroites. Seule la présence des six nains m'a un peu troublé… quel en est le sens ?  (et pourquoi six ?)

J'ai moins aimé l'orchestre (disparité des timbres des cors, direction très peu tranchante de Jordan), mais il n'y a pas à se plaindre de ce côté-là non plus, plutôt une affaire de goût.


Pour finir, dernière surprise : c'est beaucoup trop long (on pourrait représenter un à deux opéras pendant la seule durée du troisième acte !), mais ça passe très vite… pas un pouce de gras dans cette partition, c'est assez épatant. Un peu comme le Trouvère, en somme. (coucou Xavier)  


Dernière édition par DavidLeMarrec le Mer 30 Mar 2016 - 1:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 0:37

Je suis d'accord sur le parterre : même quand j'en ai l'opportunité, j'évite. On y entend très bien les voix, de façon beaucoup plus directe, mais l'orchestre y sonne assez dépenaillé, sans fondu, et surtout sans réel impact physique, légèrement étouffé. Pour du répertoire italien pré-Puccini, ce doit être très bien, mais dans les répertoires où l'orchestre est important, c'est un peu frustrant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 0:39

Oui, pour la remplaçante de Magdalene (son nom n'était même pas sur la distribution donnée, donc je ne l'ai plus en tête), elle était tout de même très bien, mais j'ai été surpris par rapport à ce qu'on entend d'habitude.

DavidLeMarrec a écrit:

Pour finir, dernière surprise : c'est beaucoup trop long (on pourrait représenter un à deux opéras pendant la seule durée du troisième acte !), mais ça passe très vite… pas un pouce de gras dans cette partition, c'est assez épatant. Un peu comme le Trouvère, en somme. (coucou Xavier)    

Alors déjà, ça n'est pas une surprise. Smile
Ensuite, si "ça passe très vite", et s'il n'y a "pas un pouce de gras dans cette partition", alors pourquoi dire que c'est beaucoup trop long? scratch

Pour moi c'était un peu long hier, parce que j'étais très fatigué seulement.
Sinon ça passe comme une lettre à la poste, et ça ne m'embêterait pas que ça dure encore plus longtemps. (notamment avec une telle mise en scène)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 0:42

DavidLeMarrec a écrit:
Je suis d'accord sur le parterre : même quand j'en ai l'opportunité, j'évite. On y entend très bien les voix, de façon beaucoup plus directe, mais l'orchestre y sonne assez dépenaillé, sans fondu, et surtout sans réel impact physique, légèrement étouffé. Pour du répertoire italien pré-Puccini, ce doit être très bien, mais dans les répertoires où l'orchestre est important, c'est un peu frustrant.  

Oui, c'est un peu étouffé, pas net, et les timbres (les bois notamment) sont un peu élimés.

Finalement il vaut mieux être un peu loin, au balcon, et avoir des jumelles.

Visuellement c'est plus confortable au parterre évidemment, mais en étant tout à fait sur le côté comme j'étais hier, on peut quand même rater des choses. (en l'occurrence ce qui se passait côté cour avec Eva et Walther au II, et les jeux de David et Magdalene au III)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 1:09

Xavier a écrit:
Ensuite, si "ça passe très vite", et s'il n'y a "pas un pouce de gras dans cette partition", alors pourquoi dire que c'est beaucoup trop long? scratch

Objectivement, pour raconter une histoire qui tient en un petite paragraphe, c'est n'importe quoi. Et puis passer une journée enfermé à l'Opéra, c'est du pur délire. Ça aurait été à peine moins génial que les Maîtres, j'aurais crié au scandale.

Honnêtement, il y a suffisamment dans un acte pour faire une soirée complète. Mais comme pour Tristan, je n'ai pas senti la moindre lassitude, et dès qu'arrivait un motif moins à mon goût ou un épisode moins intéressant, il y avait tout de suite un nouvel élément pour attirer l'attention… Il ne se passe rien, mais c'est trépidant !

J'avais beaucoup plus senti la longueur pour Siegfried et même Walküre, qui n'ont pas les mêmes qualités de flux continu que Tristan, les Maîtres ou Parsifal.


Citation :
Sinon ça passe comme une lettre à la poste, et ça ne m'embêterait pas que ça dure encore plus longtemps. (notamment avec une telle mise en scène)

Moi si, j'avais des choses à faire qui m'attendaient, quand même.


Xavier a écrit:
Finalement il vaut mieux être un peu loin, au balcon, et avoir des jumelles.

En l'occurrence, les triplées ne seraient pas de trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 1:14

DavidLeMarrec a écrit:
Xavier a écrit:
Ensuite, si "ça passe très vite", et s'il n'y a "pas un pouce de gras dans cette partition", alors pourquoi dire que c'est beaucoup trop long? scratch

Objectivement, pour raconter une histoire qui tient en un petite paragraphe, c'est n'importe quoi. Et puis passer une journée enfermé à l'Opéra, c'est du pur délire. Ça aurait été à peine moins génial que les Maîtres, j'aurais crié au scandale.

Honnêtement, il y a suffisamment dans un acte pour faire une soirée complète. Mais comme pour Tristan, je n'ai pas senti la moindre lassitude, et dès qu'arrivait un motif moins à mon goût ou un épisode moins intéressant, il y avait tout de suite un nouvel élément pour attirer l'attention… Il ne se passe rien, mais c'est trépidant !

Passer des journées à l'opéra ou au concert, ça fait partie des grands plaisirs de ma vie, alors si la musique est exceptionnelle, je préfère 4h de bonheur à une seule. Smile
Après, je suis peut-être un malade, c'est pas grave. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 1:20

Aussi, pour une des rares fois où je me retrouve au parterre, je me rends compte que c'est là qu'on y croise les people, j'ai été surpris d'en voir autant pour une dernière, Karine Deshayes, Lyne Cohen-Solal, Yann Moix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 1:24

Je confirme qu'il n'y en a pas beaucoup là-haut. (Étrange, d'ailleurs, parce que les premiers rangs du premier balcon sont vraiment parfaits pour tout, la vue, les voix, l'orchestre…)

En quatre heures, il y a des baisses de tension personnelles (cela dit, aucune hier, j'ai été captivé de bout en bout, mais il faut dire que je n'avais pas travaillé depuis l'aurore non plus…), et c'est frustrant. Et puis on peut passer une soirée très nourrissante en deux heures, qui laisse le temps de faire d'autres choses. Mr. Green

Il y aurait plein de choses assez faciles à couper dans le III… Et puis, est-ce qu'on a tellement besoin du II, hein ? Walther rate son admission, il vient dormir chez Sachs, et hop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 12:02

DavidLeMarrec a écrit:
Je confirme qu'il n'y en a pas beaucoup là-haut. (Étrange, d'ailleurs, parce que les premiers rangs du premier balcon sont vraiment parfaits pour tout, la vue, les voix, l'orchestre…)

En quatre heures, il y a des baisses de tension personnelles (cela dit, aucune hier, j'ai été captivé de bout en bout, mais il faut dire que je n'avais pas travaillé depuis l'aurore non plus…), et c'est frustrant. Et puis on peut passer une soirée très nourrissante en deux heures, qui laisse le temps de faire d'autres choses. Mr. Green

Il y aurait plein de choses assez faciles à couper dans le III… Et puis, est-ce qu'on a tellement besoin du II, hein ?  Walther rate son admission, il vient dormir chez Sachs, et hop.  
Autre suggestion :on développe l ouverture  , chaque chanteur produit son air le plus représentatif à tour de role (les italiens avaient tout compris ),on gagne un temps fou pour dénombrer les people  ou meme jouer avec son téléphone, se pavaner en promenoir,se gaver de macarons ,etc  . hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Parterre Vs premier Balcon   Mer 30 Mar 2016 - 12:09

ikegami2008 a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Je suis d'accord sur le parterre : même quand j'en ai l'opportunité, j'évite. On y entend très bien les voix, de façon beaucoup plus directe, mais l'orchestre y sonne assez dépenaillé, sans fondu, et surtout sans réel impact physique, légèrement étouffé. Pour du répertoire italien pré-Puccini, ce doit être très bien, mais dans les répertoires où l'orchestre est important, c'est un peu frustrant.  
présent le 28 lors de la dernière  ,jai pu aussi constater  la plus value sonore au niveau de l 'orchestre  étant  placé au premier balcon  .Plus d ampleur ,de volume ,image globale sans doute mais infiniment plus plaisante .Peut être le fait de voir la fosse influence  t 'il la perception . le parterre  étouffe et atténue l 'impact sonore  lors des passages FFF  et la presence de soi-disant people est très peut motivante pour moi .Concernant le mystère du vase ,je pencherais plutot pour un problème recurrent qui a été réglé par la suppression de l' accessoire et disparition de la chanteuse de son perchoir  dangereux :le fait que la  remplaçante  du 28   n 'ait pas été sur cette corniche   lors du second acte  , me parait  Aller dans ce sens . Coté chanteurs  , évidente amélioration de Finley ainsi que Jovanovic ,vraiment assez brillant ,David en réel progrès  ,mais la lene  de remplacement  m as paru vraiment légère avec peu de grave  ,volatile et soubrette ,peut être pas idéale  comparée à Lehmkuhl . La direction de Jordan  fuit le contour rythmique affirmé  ,polissant une succession de détails  orchestraux sans fin et sempre  legato ,effusive  ,pas de tension ,pas d' engagement , éparpillée ,ou est  la pensée musicale ?un magnifique spectacle malgré tout (ou sont les longueurs dans les Maitres ?).


Dernière édition par ikegami2008 le Mer 30 Mar 2016 - 15:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tomseche89
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 362
Age : 28
Localisation : Paris
Date d'inscription : 13/08/2011

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 12:14

J'y étais aussi le 28 pour la dernière (place au 2e rang du premier balcon de face, à 50 euros pour les -28 ans cheers ). Ma première à Bastille, mon premier opéra tout court d'ailleurs.

C'est Niina Keitel qui assurait le rôle de Magdalene : je l'ai d'ailleurs trouvée très très bien. Et la raison de son absence sur le balcon à la fin du II, c'est bien son arrivée tardive à Paris. (confirmation d'un membre de la production à la fin du concert). Du coup c'était un peu étonnant de voir Beckmesser chanter tout seul, pour personne...

Au premier balcon on entend bien l'orchestre mais je m'attendais à un volume sonore plus important. L'orchestre était très beau, chapeau (même si visuellement, tous les musiciens n'ont pas l'air d'avoir le même niveau d'implication mais enfin...). Cela dit, la direction de Jordan manquait tout de même d'un peu de ferveur et de passion. Et en même temps, il y a assez peu de passages où l'orchestre se met vraiment en valeur durant ces 4h30 de musique.
Les choeurs étaient impressionnants, à la fin du II et du III.

Tous les chanteurs étaient excellents, petit bémol pour Eva qui avait du mal dans les graves, et j'ai trouvé la mise en scène vraiment belle et originale.

J'avoue avoir trouvé le temps un peu long au début du III (j'étais debout depuis le milieu de la nuit en même temps...) mais à partir du quintette, je n'ai plus décroché jusqu'à la fin. Une fin surprenante d'ailleurs : on se prépare à une conclusion dans la joie et l'allégresse et Sachs vient refroidir un peu tout le monde.

Superbe spectacle en tout cas. Parmi les peoples il y avait aussi Claire Chazal...

J'ai mangé dans un resto en face de l'opéra où les artistes ont visiblement leurs habitudes, Finley est arrivé vers 1h du matin complètement lessivé mais acclamé par les clients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 12:20

tomseche89 a écrit:
J'y étais aussi le 28 pour la dernière (place au 2e rang du premier balcon de face, à 50 euros pour les -28 ans cheers ). Ma première à Bastille, mon premier opéra tout court d'ailleurs.

C'est Niina Keitel qui assurait le rôle de Magdalene : je l'ai d'ailleurs trouvée très très bien. Et la raison de son absence sur le balcon à la fin du II, c'est bien son arrivée tardive à Paris. (confirmation d'un membre de la production à la fin du concert). Du coup c'était un peu étonnant de voir Beckmesser chanter tout seul, pour personne...

Au premier balcon on entend bien l'orchestre mais je m'attendais à un volume sonore plus important. L'orchestre était très beau, chapeau (même si visuellement, tous les musiciens n'ont pas l'air d'avoir le même niveau d'implication mais enfin...). Cela dit, la direction de Jordan manquait tout de même d'un peu de ferveur et de passion. Et en même temps, il y a assez peu de passages où l'orchestre se met vraiment en valeur durant ces 4h30 de musique.
Les choeurs étaient impressionnants, à la fin du II et du III.

Tous les chanteurs étaient excellents, petit bémol pour Eva qui avait du mal dans les graves, et j'ai trouvé la mise en scène vraiment belle et originale.

J'avoue avoir trouvé le temps un peu long au début du III (j'étais debout depuis le milieu de la nuit en même temps...) mais à partir du quintette, je n'ai plus décroché jusqu'à la fin. Une fin surprenante d'ailleurs : on se prépare à une conclusion dans la joie et l'allégresse et Sachs vient refroidir un peu tout le monde.

Superbe spectacle en tout cas. Parmi les peoples il y avait aussi Claire Chazal...

J'ai mangé dans un resto en face de l'opéra où les artistes ont visiblement leurs habitudes, Finley est arrivé vers 1h du matin complètement lessivé mais acclamé par les clients.
Il est certain que pour une première ,la presence de Claire Chazal  va constituer un souvenir inoubliable , sans aucun doute (OMG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 12:26

tomseche89 a écrit:
L'orchestre était très beau, chapeau (même si visuellement, tous les musiciens n'ont pas l'air d'avoir le même niveau d'implication mais enfin...).

Je me suis fait la remarque aussi. Je veux bien qu'on s'ennuie dans Verdi (même si c'est mal), mais là, tout de même…


Citation :
assez peu de passages où l'orchestre se met vraiment en valeur durant ces 4h30 de musique.

Tout le temps, en fait. Mais c'est sans doute plus difficile à mesurer lors d'une écoute en salle avec une production visuelle qui capte l'attention. Je veux dire par là qu'il n'y a pas les alliages spectaculaires d'autres Wagner, mais que musicalement, ça fourmille autant de motifs tout aussi fin que les autres… Musicalement, je trouve ça aussi nourrissant que Parsifal, peut-être même plus que Tristan et le Ring. Les chanteurs, on s'en moque un peu ici (à part Walther, sans doute, vu les airs lyriques à assurer, et encore, on ne vient pas pour ça…), alors que dans Tristan, le Ring ou même Parsifal, il y a quelques rôles qu'il faut absolument bien distribuer… un mauvais couple, un mauvais Wotan, un mauvais Gurnemanz, ça peut vous ruiner l'effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 12:34

ikegami2008 a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
tomseche89 a écrit:
L'orchestre était très beau, chapeau (même si visuellement, tous les musiciens n'ont pas l'air d'avoir le même niveau d'implication mais enfin...).

Je me suis fait la remarque aussi. Je veux bien qu'on s'ennuie dans Verdi (même si c'est mal), mais là, tout de même…


Citation :
assez peu de passages où l'orchestre se met vraiment en valeur durant ces 4h30 de musique.

Tout le temps, en fait. Mais c'est sans doute plus difficile à mesurer lors d'une écoute en salle avec une production visuelle qui capte l'attention. Je veux dire par là qu'il n'y a pas les alliages spectaculaires d'autres Wagner, mais que musicalement, ça fourmille autant de motifs tout aussi fin que les autres… Musicalement, je trouve ça aussi nourrissant que Parsifal, peut-être même plus que Tristan et le Ring. Les chanteurs, on s'en moque un peu ici (à part Walther, sans doute, vu les airs lyriques à assurer, et encore, on ne vient pas pour ça…), alors que dans Tristan, le Ring ou même Parsifal, il y a quelques rôles qu'il faut absolument bien distribuer… un mauvais couple, un mauvais Wotan, un mauvais Gurnemanz, ça peut vous ruiner l'effet.  
Tout à fait d 'accord .Ici pas effet de masse  ( 4 FFF ),mais une idée à la seconde ,une écriture en dentelle ,l orchestre le plus subtil de toute sa production .la comparaison avec Parsifal  en terme D ' ELEVATION me parait très justifiée.ceci dit ,un SACHS passable peut vous ruiner la soirée aussi .Mais il a mis tant  d'amour dans ce personnage et d autres encore dans cet opéra.. .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 15:34

Ikegami, quand tu veux modifier ton message il faut cliquer sur Editer, et non Citer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 15:37

Xavier a écrit:
Ikegami, quand tu veux modifier ton message il faut cliquer sur Editer, et non Citer.
en fait je souhaiterais supprimer le premier , il est répété plus bas ?;comment procéder?merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 15:39

Tu ne peux plus le faire une fois qu'il y a un autre message derrière, par contre je peux le faire en tant qu'administrateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 15:40

Xavier a écrit:
Tu ne peux plus le faire une fois qu'il y a un autre message derrière, par contre je peux le faire en tant qu'administrateur.
Merci j apprécierais cette délicate attention
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 30 Mar 2016 - 15:44

Xavier a écrit:
Tu ne peux plus le faire une fois qu'il y a un autre message derrière, par contre je peux le faire en tant qu'administrateur.
Merci à vous , tout est clair maintenant ,encore que cette répétition ait pu être mise sur le compte de mon grand age .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Ven 1 Avr 2016 - 20:29

DavidLeMarrec a écrit:

Autre suggestion :on développe l ouverture  , chaque chanteur produit son air le plus représentatif à tour de role (les italiens avaient tout compris ),on gagne un temps fou pour dénombrer les people  ou meme jouer avec son téléphone, se pavaner en promenoir,se gaver de macarons  ,etc  . hehe

Je te trouve un peu timide. Quelques extraits sur Spotify et on est libre d'aller voir Superman vs Batman.

J'y étais aussi lundi, et j'ai trouvé ça tout-à-fait exceptionnel et bouleversant et on a du mal à trouver le sommeil après... mais surtout le troisième acte. Les deux premiers étaient brillants et forts agréables, mais seul le troisième m'a semblé du Herheim des grands jours. Pour moi, dans les deux autres, il ne trouve pas le rythme, mais il démontrait clairement que le troisième acte n'est pas long du tout. Comme c'est la deuxième bonne mise en scène des Maîtres que je vois, et que la première (Katharina) avait exactement le même caractère (deux premiers actes amusants, troisième génial), je me demande même si c'est pas dans l'oeuvre un peu.

Pour moi il n'y a pas de doute qu'Herheim est le coeur du réacteur. Les autres ne m'ont pas intéressé (Jordan, les solistes, l'orchestre), mais ils ne m'ont pas dérangé du tout, et c'est déjà très bien. Comme pour le Parsifal (qui était quand même nettement plus génial que ça, à mon avis).

Puisqu'on parle de Claire Chazal, elle était juste devant moi au premier acte, ce qui n'est pas désagréable et elle a eu l'air de bien roupiller. Mais par contre après elle et son compagnon ont filé leurs places à Fasolt et Fafner, c'est pas de chance.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Ven 1 Avr 2016 - 21:47

julot a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Autre suggestion :on développe l ouverture  , chaque chanteur produit son air le plus représentatif à tour de role (les italiens avaient tout compris ),on gagne un temps fou pour dénombrer les people  ou meme jouer avec son téléphone, se pavaner en promenoir,se gaver de macarons  ,etc  . hehe

Je te trouve un peu timide. Quelques extraits sur Spotify et on est libre d'aller voir Superman vs Batman.

J'y étais aussi lundi, et j'ai trouvé ça tout-à-fait exceptionnel et bouleversant et on a du mal à trouver le sommeil après... mais surtout le troisième acte. Les deux premiers étaient brillants et forts agréables, mais seul le troisième m'a semblé du Herheim des grands jours. Pour moi, dans les deux autres, il ne trouve pas le rythme, mais il démontrait clairement que le troisième acte n'est pas long du tout. Comme c'est la deuxième bonne mise en scène des Maîtres que je vois, et que la première (Katharina) avait exactement le même caractère (deux premiers actes amusants, troisième génial), je me demande même si c'est pas dans l'oeuvre un peu.

Pour moi il n'y a pas de doute qu'Herheim est le coeur du réacteur. Les autres ne m'ont pas intéressé (Jordan, les solistes, l'orchestre), mais ils ne m'ont pas dérangé du tout, et c'est déjà très bien. Comme pour le Parsifal (qui était quand même nettement plus génial que ça, à mon avis).

Puisqu'on parle de Claire Chazal, elle était juste devant moi au premier acte, ce qui n'est pas désagréable et elle a eu l'air de bien roupiller. Mais par contre après elle et son compagnon ont filé leurs places à Fasolt et Fafner, c'est pas de chance.

De quel Parsifal parlez vous ? est ce celui dirigé  par Haenchenn avec Warlikovski et ses lavabos aussi inutiles  que laids ?
avez vous pensé à demander des autographes à Fasolt & Fafner après le départ suite à un premier acte d'une heure et demie ,de notre agitatrice culturelle du microcosme parisien ?J 'ai pour ma part assisté au ring du Chatelet à la droite de Fanny Ardant lors de Rheingold .Quel beau souvenir ,surtout dans l 'obscurité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Ven 1 Avr 2016 - 21:59

Julot parlait du Parsifal d'Herheim, à Bayreuth.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Ven 1 Avr 2016 - 22:10

Xavier a écrit:
Julot parlait du Parsifal d'Herheim, à Bayreuth.
Dirigé par Jordan qui se fait assassiner dans wagneropera.net
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
julot
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 811
Age : 43
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Sam 2 Avr 2016 - 7:15

ikegami2008 a écrit:
Xavier a écrit:
Julot parlait du Parsifal d'Herheim, à Bayreuth.
Dirigé par Jordan qui se fait assassiner dans wagneropera.net

C'est bien celui-ci. Pour moi, événement majeur et souvenir ému. Et à tout prendre, je préfère Jordan à Gatti dans ces Wagner mais dans les deux cas (ou les quatre?), ils ne sont pas l'essentiel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesecoutes.blogspot.com
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Sam 2 Avr 2016 - 10:04

julot a écrit:
ikegami2008 a écrit:
Xavier a écrit:
Julot parlait du Parsifal d'Herheim, à Bayreuth.
Dirigé par Jordan qui se fait assassiner dans wagneropera.net

C'est bien celui-ci. Pour moi, événement majeur et souvenir ému. Et à tout prendre, je préfère Jordan à Gatti dans ces Wagner mais dans les deux cas (ou les quatre?), ils ne sont pas l'essentiel.
en ce qui concerne les enregistrements des Maitres  ,je reste fidèle à Kubelik (MYTHO /CALIG) et REINER (ORFEO) Dommage qu 'il n y ait pas de pressage vinyl!car vinylomane jusqu'au-boutiste.Mais que fait TESTAMENT?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 677
Date d'inscription : 09/01/2011

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Lun 4 Avr 2016 - 19:29

DavidLeMarrec a écrit:
tomseche89 a écrit:
L'orchestre était très beau, chapeau (même si visuellement, tous les musiciens n'ont pas l'air d'avoir le même niveau d'implication mais enfin...).

Je me suis fait la remarque aussi. Je veux bien qu'on s'ennuie dans Verdi (même si c'est mal), mais là, tout de même…


Citation :
assez peu de passages où l'orchestre se met vraiment en valeur durant ces 4h30 de musique.

Tout le temps, en fait. Mais c'est sans doute plus difficile à mesurer lors d'une écoute en salle avec une production visuelle qui capte l'attention. Je veux dire par là qu'il n'y a pas les alliages spectaculaires d'autres Wagner, mais que musicalement, ça fourmille autant de motifs tout aussi fin que les autres… Musicalement, je trouve ça aussi nourrissant que Parsifal, peut-être même plus que Tristan et le Ring. Les chanteurs, on s'en moque un peu ici (à part Walther, sans doute, vu les airs lyriques à assurer, et encore, on ne vient pas pour ça…), alors que dans Tristan, le Ring ou même Parsifal, il y a quelques rôles qu'il faut absolument bien distribuer… un mauvais couple, un mauvais Wotan, un mauvais Gurnemanz, ça peut vous ruiner l'effet.  

Soyez conscients qu'en dépit de votre dithyrambe, une part des mélomanes dont modestement je suis, trouve ce Wagner "old fashion" -quelques moments de grâce mis à part- indigeste :  choucrouteux à souhait et  festif à la munichoise …

Bref le génie, par ailleurs incontestable, du compositeur vous aveugle sur cette œuvre-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 81631
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Lun 4 Avr 2016 - 23:56

On pourrait tenir ce discours sur les œuvres de jeunesse (et certains pans de Tannhäuser), qui sont passionnantes mais très éloignées de l'architecture du Wagner de maturité. En revanche, sur les Maîtres, qu'on peut trouver ternes (de fait, l'orchestration y paraît sommaire en comparaison de ses autres grandes œuvres), on peut difficilement retirer la qualité du matériau proprement musical… ça fourmille au moins autant de motifs que dans Parsifal !  Et de façon assez fine quant à leur sens.

Honnêtement, je trouve ça souvent plus étourdissant que le Ring (moins hardi, sans doute, mais aussi mieux équilibré, moins discontinu).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80302
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mar 5 Avr 2016 - 0:06

L'orchestration est moins originale et colorée que celle du Ring, c'est sûr... mais je trouve que ça colle parfaitement à l'oeuvre, que sinon ça serait presque une distraction inutile. Sans oublier les moments magiques, comme ces cors au-dessus des trémolos de cordes lors du monologue de Sachs au II. (c'est pourtant tout simple, mais bouleversant)
Et je ne parle pas de l'inspiration mélodique.
100% d'accord avec David sur la substance musicale, je suis davantage émerveillé à chaque nouvelle écoute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ikegami2008
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 24
Age : 96
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Mer 6 Avr 2016 - 12:49

malko a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
tomseche89 a écrit:
L'orchestre était très beau, chapeau (même si visuellement, tous les musiciens n'ont pas l'air d'avoir le même niveau d'implication mais enfin...).

Je me suis fait la remarque aussi. Je veux bien qu'on s'ennuie dans Verdi (même si c'est mal), mais là, tout de même…


Citation :
assez peu de passages où l'orchestre se met vraiment en valeur durant ces 4h30 de musique.

Tout le temps, en fait. Mais c'est sans doute plus difficile à mesurer lors d'une écoute en salle avec une production visuelle qui capte l'attention. Je veux dire par là qu'il n'y a pas les alliages spectaculaires d'autres Wagner, mais que musicalement, ça fourmille autant de motifs tout aussi fin que les autres… Musicalement, je trouve ça aussi nourrissant que Parsifal, peut-être même plus que Tristan et le Ring. Les chanteurs, on s'en moque un peu ici (à part Walther, sans doute, vu les airs lyriques à assurer, et encore, on ne vient pas pour ça…), alors que dans Tristan, le Ring ou même Parsifal, il y a quelques rôles qu'il faut absolument bien distribuer… un mauvais couple, un mauvais Wotan, un mauvais Gurnemanz, ça peut vous ruiner l'effet.  

Soyez conscients qu'en dépit de votre dithyrambe, une part des mélomanes dont modestement je suis, trouve ce Wagner "old fashion" -quelques moments de grâce mis à part- indigeste :  choucrouteux à souhait et  festif à la munichoise …


En fait tout dépend de ce que l 'on a mangé à midi : le Haricot de mouton  et les viandes en sauce  se révèlent  très défavorables ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3495
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   Sam 7 Mai 2016 - 13:19

Après la bataille, mes impressions notées sur le vif:
Un de mes plus grands bonheurs à l’opéra ! D’abord, probablement mon Wagner préféré (pour le contrepoint, les harmonies archaïsantes, et ce sublime hapax qu’est le quintette). Ensuite, parce que ce que fait Herheim est épatant : une transposition intelligente (« songe d’une nuit d’été biedermeyer »), avec un dispositif scénique d’une grande qualité esthétique et surtout une direction d’acteurs remarquablement travaillée (il faut dire que je reviens de loin : Régy au Châtelet, Schenck au Staatsoper !) Et puis, musicalement, un régal : le Sachs extraordinairement en voix et en mots de Gerald Finley, le David subtil de Spence, le Beckmesser énergique (même si un peu fruste) de Skovhus, l’ample Pogner de Groissböck, le Walther brillant de Jovanovich (seule l’Eva de Julia Kleiter, pas toujours très intelligible m’a paru un peu en-deça) ; belle direction, ductile, légère et pleine de couleurs de Jordan…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les Maitres Chanteurs - Jordan - Herheim - Bastille -III 16
» Wagner - les Maitres Chanteurs
» Damnation de Faust - Jordan - Hermanis- Bastille - XII 2015
» L'extrait français des "Maîtres chanteurs",Genève nov.2013
» Lucia Popp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: