Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sviatoslav RICHTER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
sergio
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Sam 28 Mar 2015 - 12:04

http://www.diapasonmag.fr/var/diapasonmag/storage/images/media/images/indispensable-sviatoslav-richter/413272-1-fre-FR/Indispensable-Sviatoslav-Richter_exact783x587_l.jpg

Dans l'océan de la discographie richtérienne, dont on ne finit pas de découvrir l'étendue et la profondeur, les enregistrements que nous vous proposons ce mois-ci ont une place à part. A l'origine, lassé d'être capté dans de mauvaises conditions ou surpris lors de mauvais soirs, le pianiste avait souscrit à l'idée de graver définitivement, pour de bons micros, le cœur de son répertoire.

Richter au sommet, et enfin des micros dignes de lui !

Au début des années 1970, durant plusieurs étés successifs, il réalise, sous le contrôle de Melodiya, mais dans des studios occidentaux et sur des pianos bien réglés, quelques disques censés refléter ses oeuvres fétiches, restituées dans un son idéal. Trop ambitieux, le projet n'ira pas loin et seulement une petite quinzaine de microsillons seront produits, dont quatre pour un Clavier bien tempéré légendaire.

Réputée difficile au point que Schubert lui-même n'aurait probablement pas pu la jouer, et pour cette raison négligée par certains grands schubertiens tels Arrau ou Serkin, la Sonate D 958 ne résiste pas à Richter. Répondant à sa violence par la violence, il l'attrape par les premiers accords et d'emblée lui assène un grand coup – et à nous par la même occasion. Tout le reste suit, sur le même ton suffocant, y compris l'Andante qui à aucun moment ne se déverrouille, et surtout pas le harassant galop final que personne n'aura joué aussi vertical, aussi rageur, nous laissant K.-O.

La Sonate D 958 de Schubert ne lui résiste pas

Les Etudes symphoniques n'étaient pas un tube de Richter, qui leur préférait généralement la Fantaisie ou les Scènes de la forêt. Pourtant, en a-t-on jamais entendu une version aussi unitaire, ramassée, rassemblée ? Ici, pas de course d'obstacle, pas d'effets de doigts, mais une continuité dans la concentration et dans le son, comme chez personne. Et ce jeu de près lui permettant une clarté d'articulation, un legato dans la vitesse, une capacité à timbrer ou à détimbrer jusqu'à l'absence de couleurs, qui a réussi cela ? Ne vous laissez pas tromper par le pianissimo du thème, ne montez pas le niveau par réflexe à la première Variation : l'éventail dynamique de ce qui suit dépasse l'entendement. Avec au beau milieu, à l'arrivée des Variations posthumes, une lumière soudaine qui amenait, en public, une esquisse de sourire sur son visage fermé, on s'en souviendra toujours.

Ennemi des intégrales et des grands cycles, Richter ne jouait parfois que des extraits (regrets éternels pour les Fantasiestücke de Schumann ou les Préludes de Chopin !). Ainsi cet Opus 118 de Brahms dont il sélectionne trois pièces sur six, et encore on soupçonne qu'il choisit la 1re et la 3e dans le seul but de nous amener directement à la dernière. Jamais le thème en mi bémol mineur n'a ainsi paru sortir d'un rêve intérieur, pour brusquement se fracasser sur l'apocalypse centrale, avant de retourner au silence. Minutes sublimes, d'une ligne, d'une pensée, d'une tenue, d'une vision intérieure uniques.

Richter, ennemi des intégrales et des grands cycles

Richter n'aurait certainement pas hésité à morceler les Bunte Blätter de Schumann comme nous avons dû le faire pour des raisons de temps ; ce disque, issu de la même série, choisi pour son Ile déserte par Bertrand Boissard avait ici sa place. Avec une âme de peintre, Richter unifie les alternances de noirceur et de tendresse de cette musique schizophrène pour n'en retenir que la grâce meurtrie.

Les Indispensables de Diapason n° 69 : Sviatoslav Richter. Œuvres de Schubert, Schumann et Brahms.

A retrouver en kiosque à partir du 27 mars.

Quel qu'un sait il si  la D958 est le même enregistrement que celui sur le CD Regis ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Sam 28 Mar 2015 - 13:14

L'enregistrement proposé par Diapason est effectué à Salzbourg en 1971 ou 1972. Cela peut te donner une indication. Je n'ai pas le CD Regis, mais franchement, je pense que c'est le même.
Par contre, inédit de taille proposé par la revue (sur le CD des diapasons d'or) : le quintette pour piano et cordes de Brahms par Richter et les Borodine (1958), apparemment jamais reporté en CD et que j'espérais depuis des lustres. Rien que pour ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mariefran
Mélomane nécrophile
avatar

Nombre de messages : 14250
Age : 55
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Sam 28 Mar 2015 - 13:55

Il n'y a aucune date d'enregistrement sur le CD Regis RRC 1049. Il est juste fait mention que l'enregistrement est sous licence Olympia. Si cela peut aider, la sonate D.958 fait 31'56" (11'27 / 8'14 / 3'32 / 8'36).

Quant au Quintette de Brahms, il a déjà été réédité, chez Forgotten records par exemple.

coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkmagus
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1418
Age : 68
Date d'inscription : 04/10/2013

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Sam 28 Mar 2015 - 18:52

sergio a écrit:

Réputée difficile au point que Schubert lui-même n'aurait probablement pas pu la jouer, et pour cette raison négligée par certains grands schubertiens tels Arrau ou Serkin, la Sonate D 958 ne résiste pas à Richter.


scratch




j'ai le vinyle à la maison Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Sam 28 Mar 2015 - 19:43

Et moi le CD, dans la Arrau Edition de 1991 Razz . Oui, la presse spécialisée se plante parfois. Mais peut-être l'a-t-il peu jouée en concert ? J'adore Egorov là-dedans, et Dalberto. Et maintenant Richter (je n'avais pas le disque).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergio
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Sam 28 Mar 2015 - 20:55

Mon CD Regis 1049 dit : recorded 1972 Ariola Eurodisc. Licensed from Olympia. Donc c'est probablement le même sauf s'il y a aussi un concert à Salzbourg (Quid des 31'56" ?)

Mais cela vaut peut être le coup d'acheter Diapason pour le quintette !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Sam 28 Mar 2015 - 22:56

Mariefran a écrit:
Il n'y a aucune date d'enregistrement sur le CD Regis RRC 1049. Il est juste fait mention que l'enregistrement est sous licence Olympia. Si cela peut aider, la sonate D.958 fait 31'56" (11'27 / 8'14 / 3'32 / 8'36).

Quant au Quintette de Brahms, il a déjà été réédité, chez Forgotten records par exemple.

coucou

les minutages correspondent entre le Regis et le CD de Diapason.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Dim 29 Mar 2015 - 12:01

j'ai écouté ce matin le quintette de Brahms dans la version de Richter, donc, avec les Borodine. Prise de son moyenne (le clavier n'est guère avantagé) mais d'une grande hauteur de vue. C'est sévère, introspectif à souhait (l'Andante !), à connaître à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sergio
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 170
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Ven 8 Mai 2015 - 10:50

Une oeuvre dans laquelle Richter est meilleur que tout le monde c'est Bunte Blatter de Schumann !

Il y est absolument fabuleux et on se demande pourquoi cette oeuvre est aussi peu enregistrée.

L'insurpassable enregistrement studio de 71 est disponible chez Alto à un prix proche du cadeau...

Il y a aussi cet enregistrement en concert dans un son excellent mais je n'en connais pas l'origine ...

/watch?v=QxhwpLwtWBg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaatsov
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Lun 11 Mai 2015 - 9:35

Bonjour,

Je ne possède actuellement aucun disque de Richter et je souhaiterais y remédier. En me baladant sur internet, j'ai repéré cette intégrale parue récement : http://www.amazon.fr/Sviatoslav-Richter-Complete-Philips-Recordings/dp/B00N9MWVVW/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1431329641&sr=8-2&keywords=int%C3%A9grale+richter

Est-ce que c'est la meilleur intégrale disponible actuellement, est-ce qu'il existe mieux, ou encore est-ce que vous me conseilleriez d'attendre un peu la sortie d'une autre intégrale dans un futur proche ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
m.gruber
Mélomane averti


Nombre de messages : 197
Date d'inscription : 30/04/2015

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Lun 11 Mai 2015 - 9:55

Il n'y a pas d'intégrale Richter à proprement parler, mais oui, ce coffret est excellent et balaie beaucoup de compositeurs (Bach => Webern), mélange lives et studios, et piano seul / chambre / concerto / lied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
milia
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 145
Age : 43
Date d'inscription : 26/10/2007

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Lun 11 Mai 2015 - 22:25

Si tu n'as rien de Richter, alors oui le coffret universal est indispensable (et prioritaire). Commentaires détaillés de ACW sur le site Amazon.fr, que je partage pleinement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zaatsov
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 15/04/2015

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Mer 13 Mai 2015 - 13:21

D'accord, je vais faire chauffer la CB alors, merci de vos réponses Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Dim 13 Sep 2015 - 16:48

Alifie, in Si j'aime, a écrit:

Si je suis devenu totalement dépendant après avoir écouté une quarantaine de ses concerts radio, rassemblés sans trop de difficulté grâce à l'année du centenaire, vers quoi me tourner en priorité dans son infernale discographie, sachant que j'ai déjà la série presque complète Richter in Prague ? Les BBC Legends par exemple ?


Mélomaniac, in Si j'aime, a écrit:

Smile Tu cherches à rationaliser et structurer ta découverte de tout ce qu'il a pu enregistrer ?

Selon quel clé : par label, chronologique, par répertoire ?

Côté discographie, quelques grands labels ont profité du centenaire 2015 pour résumer leur offre sous forme d'intégrales qui permettent de faire un large tour de la question, et de simplifier nos investissements.



Intégrale Decca, Philips, DG : http://www.amazon.fr/gp/product/B00N9MWVVW

Intégrale RCA : http://www.amazon.fr/gp/product/B00NFLVFFK

Intégrale Emi : http://www.amazon.fr/gp/product/B001B1R1HC

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alifie
Googlemaniac
avatar

Nombre de messages : 13287
Date d'inscription : 29/01/2012

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Dim 13 Sep 2015 - 22:31

bis du fil "Si j'aime" : répertoire et labels indifférents, plutôt en concert à priori - à part pour le CBT, j'ai du mal à associer Richter au studio (mais je fais peut-être de fâcheuses impasses), en excluant les captations "audience" impossibles (j'en ai écouté quelques-unes, vu la plus que pléthorique discographie de Richter, je peux m'en dispenser).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Dim 4 Oct 2015 - 2:24

hehe Brendel fait peut-être moins de raffut mais aussi moins de fausses notes.
En concert, Richter impose à ces pièces une urgence, une tension impressionnantes mais qui rendent le phrasé confus, dès le début houleux de la première.
Et dans la , autour de la troisième minute, désolé mais c'est un saccage.
Dommage car faute à ces déséquilibres et ces dérapages, le discours en perd souvent sa substance expressive.
Au-delà de cet élan qui dramatise à outrance, les moments de répit luisent d'une amertume qui révèlent en creux les affinités schumaniennes du pianiste russe, -dont ce live new-yorkais est pourtant loin de représenter le plus convaincant témoignage.



Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Robert Schumann (1810-1856) :

Novelettes, Op. 21 : n°1 en fa majeur, n°2 en ré majeur, n°8 en fa dièse mineur

= Sviatoslav Richter, piano

(CBS, live 25 octobre 1960 au Carnegie Hall)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Sam 24 Oct 2015 - 23:08

A paraître

Cela doit coûter combien cela? Et qu'est ce que le coffret contient?

http://www.amazon.fr/dp/B016OW2DBQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Dim 25 Oct 2015 - 8:32

olivier le normand a écrit:
A paraître

Cela doit coûter combien cela? Et qu'est ce que le coffret contient?

http://www.amazon.fr/dp/B016OW2DBQ

C'est bien la question... Pour le prix, accroche-toi, j'ai vu des annonces entre 432,56 € et 521,50 €. (Les frais de port n'y sont bien sûr pas compris et doivent être comptés en plus.) Le prix le plus élevé, c'est sur Amazon DE :

http://www.amazon.de/dp/B016OW2DBQ

Le prix le moins élevé, c'est sur Presto Classical (mais c'est peut-être temporaire, ou en précommande, etc., je ne sais pas ; normalement, c'est 576,75 €, de mieux en mieux ; disponible à partir du 27/11/2015) :

http://www.prestoclassical.co.uk/r/Melodiya/MELCD1002270

La description commerciale du produit sur Amazon a écrit:
For the 100th anniversary of Sviatoslav Richter, Firma Melodiya presents its arguably biggest project in its semicentennial history. The name of Sviatoslav Richter is inscribed in gold in the history of music.

He was not just more than a pianist, he was even more than a musician. An owner of composing, conducting, artistic, directing and acting gifts, a connoisseur of lite­rature, arts and philosophy, with a will of iron he made all his gifts serve the art of pianism. An artist of planetary scale, as of the critics put it, Richter was like that in everything in his unbounded repertoire that he never stopped replenishing until his last years, in his priestly frenzy of hours­long rehearsals, in the geography and number of performances, over 3500 concerts in 770 places of the world for 55 years of his musical career!

The set includes plenty of exclusive, previously unreleased recordings that will make the hearts of even most erudite connoisseurs and collectors rejoice. Most of the featured recordings are broadcasts from the concerts played in Moscow in 1962 to 1983. However, the exceptions are of special interest. These are:

one of the first Sviatoslav Richter's extant concert programmes Schubert's last sonata and Mussorgsky's Pictures at an Exhibition (1949); recording of the concert with Nina Dorliak in Bucharest, in 1958; recordings of "home" rehearsals with Nina Dorliak. Alexander Scriabin's Prometheus, on which he plays a "modest" piano part in an orchestra, is evidence of Richter's extremely broad musical interests, or the recordings of J.S. Bach s ensemble concertos together with students of the Moscow Conservatory.

The set comes with a hardback booklet in four languages (Russian, English, French, and German), each set is placed in an exclusive bag.

Booklet includes texts written by Dmitri Bashkirov and Vladimir Ashkenazy. The set is relea­sed in a limited run of one thousand copies and each box has an individual collection number acknowledged with a Certificate of Authenticity.

Je ne vais pas tout traduire (pourtant, la prose fleurie des deux premiers paragraphes en est délicieuse). Paragraphe n°3 :

« L'ensemble contient de nombreux enregistrements exclusifs, jamais publiés jusqu'ici, qui mettront en joie les cœurs des connaisseurs et collectionneurs, même les plus érudits. [NDT : Tout commentaire affaiblirait l'ironie de la situation, surtout quand on apprend la suite.] La plupart des enregistrements mis en avant sont des diffusions à partir de concerts donnés à Moscou entre 1962 et 1983. Il y a cependant des exceptions qui ont un intérêt particulier. Ce sont : [NDT : Paragraphe n°4.] un des plus anciens programmes de concert de Richter qui nous soient parvenus, avec la Dernière Sonate de Schubert et les Tableaux d'une exposition de Moussorgsky (1949) ; l'enregistrement du concert de Bucarest en 1958 avec Nina Dorliac ; des enregistrements de répétitions « domestiques » [NDT : « Chez eux », je suppose.] avec Nina Dorliac. Le Prométhée de Scriabine, où il tient une « modeste » [NDT : ?!] partie de piano dans un orchestre, est une preuve des centres d'intérêt musicaux extrêmement larges de Richter, ou encore les enregistrements des concertos pour ensembles de J.-S. Bach avec des étudiants du conservatoire de Moscou. »

C'est à peu près tout ce que j'ai lu pour le contenu du boîtier, autant dire très peu d'informations pour le moment. Presto Classical donnera sûrement la liste détaillée du produit lorsqu'elle sera connue ; ils sont en général très sérieux sur ces « détails ». La suite du press release :

« L'ensemble comporte un livret relié, en quatre langues (russe, anglais, français et allemand). Chaque ensemble est placé dans un sac [NDT : ?!] exclusif. »

Dernier paragraphe :

« L'ensemble contient des textes rédigés par Dmitri Bashkirov et Vladimir Ashkenazy. L'ensemble est publié à un nombre limité d'exemplaires : un millier de copies. Chaque boîtier a un numéro de collection individuel reconnu par un certificat d'authenticité. »

En fait, j'avais posté un message ici sur ce boîtier, il y a quelques jours. En voyant le prix, j'avais cru à une plaisanterie. En fait non, ils sont sérieux. Puis j'ai lu les deux dernières phrases traduites ci-dessus. J'ai donc supprimé mon message dans la foulée. Toutes les bonnes vieilles recettes de l'édition : organisation de la pénurie (un millier d'exemplaires world-wide pour un boîtier d'enregistrements de ce type par Sviatoslav Richter, ce n'est pas sérieux), buzz médiatico-journalistique en amont de la publication, contenu jalousement gardé secret (tant qu'un prix moins élevé est possible en précommande ?), exemplaires numérotés, certificat d'authenticité, cartes postales exclusives (voir la suite ci-dessous). On y trouve en outre cinquante disques compacts audio : on aura donc aussi de la musique.

Ajoute à cela que l'éditeur, Melodiya, vient de publier, cet été et juste avant, mais disponibles en téléchargement uniquement (en FLAC et en MP3 à 320 kb/s), des « boîtiers » par un pianiste qui m'est très cher, et tu te doutes que je n'avais plus très envie de leur faire de la pub.

Bon, avec nos deux messages, c'est râpé...  Crying or Very sad  Wink

Il y a quand même quelques autres informations sur le site de Presto Classical :

Presto Classical a écrit:
The set includes recordings of many of Richter’s ensemble performances with the likes of David Oistrakh, Mstislav Rostropovich, Yuri Bashmet, Oleg Kagan, Natalia Gutman, the Borodin Quartet, the USSR Bolshoi Theatre String Quartet, the singer Nina Dorliak and others. The piano concertos played by Richter are conducted by some of the best Soviet conductors such as Kirill Kondrashin, Evgeny Svetlanov and Rudolf Barshai.

The set looks like a black box in the form of a piano with a reading stand made from lined cardboard, containing, apart from 50 CDs, a set of 5 exclusive postcards.

Paragraphe n°1 :

« L'ensemble contient des enregistrements de plusieurs des interprétations de musique de chambre par Richter, avec David Oistrakh, Mstislav Rostropovitch, Youri Bashmet, Oleg Kagan, Natalia Gutman, le quatuor Borodine, le quatuor à cordes du théâtre Bolshoï d'URSS, la chanteuse Nina Dorliac et d'autres. Les concertos pour piano joués par Richter sont dirigés par quelques-uns des meilleurs chefs d'orchestre soviétiques, tels que Kirill Kondrashine, Evgueny Svetlanov et Rudolf Barshaï. »

En plus des cinquante disques compacts audio, il y a (paragraphe n°2) « un ensemble de cinq cartes postales exclusives ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kubelissime
Néophyte


Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 14/10/2013

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Dim 25 Oct 2015 - 22:20

olivier le normand a écrit:
A paraître

Cela doit coûter combien cela? Et qu'est ce que le coffret contient?

http://www.amazon.fr/dp/B016OW2DBQ


Le contenu de ce coffret est détaillé ici :

http://www.mqcd-musique-classique.com/forum/showthread.php?t=342&p=120628&viewfull=1#post120628


Peu d'inédits, beaucoup de réédités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélomaniac
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 22277
Date d'inscription : 21/09/2012

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Dim 10 Avr 2016 - 22:40


Smile Vient de paraître en coffret, réédition des enregistrements pour Eurodisc :

https://www.amazon.fr/Eurodisc-Recordings-Richter-Svjatoslav/dp/B01AVPVT58

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
olivier le normand
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1355
Age : 45
Localisation : le petit quevilly, à côté de rouen
Date d'inscription : 08/03/2009

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Dim 10 Avr 2016 - 23:20

Mélomaniac a écrit:

Smile Vient de paraître en coffret, réédition des enregistrements pour Eurodisc :

https://www.amazon.fr/Eurodisc-Recordings-Richter-Svjatoslav/dp/B01AVPVT58


Le prix change tous les jours!

Hier à 80 euros, aujourd'hui à 49, je l'ai eu pour 22 euros le jour de sa sortie!

Excellent coffret: magnifiques Eroïca, des Bunte Blätter bouleversants. Au tournant des années 70, Richter voulait enregistrer dans de bonnes conditions techniques, et sur de bons pianos l'essentiel de son répertoire. Même si le projet a fait long feu, il nous reste quelques témoignages extraordinaires, comme ces Sonates de Schubert que Richter jouait decidemment comme personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mohirei
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 354
Date d'inscription : 06/04/2007

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Mar 26 Avr 2016 - 14:03

Vous l'attendiez avec impatience, Melodiya l'a fait :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Mar 27 Sep 2016 - 11:12

Un membre du groupe de discussions RMCR signale qu'un nouveau boîtier (27 disques en 20 volumes) de Sviatoslav Richter a été publié en 2016 par les éditions du conservatoire de Moscou (State Moscow Conservatoire, SMC). Il s'agit d'enregistrements de concerts, dont une bonne proportion d'inédits, donnés par le musicien au conservatoire de Moscou entre 1951 et 1965. Le lien ci-dessous donne le programme complet (en anglais). Sous spoiler, une photographie du boîtier.

http://www.cdvpodarok.ru/pages-classic/Composers/obj_cd3249799/

Spoiler:
 

En passant par ce site, ça place le boîtier à ~181€.

Si les éditions du conservatoire de Moscou commencent à publier de grands boîtiers comme celui-là, c'est une très bonne nouvelle pour les amateurs du répertoire consacré au piano ! Le travail éditorial de cette maison d'édition est en général excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bAlexb
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 8281
Age : 36
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Mar 27 Sep 2016 - 11:38

Scherzian a écrit:
http://www.cdvpodarok.ru/pages-classic/Composers/obj_cd3249799/

Spoiler:
 

En passant par ce site, ça place le boîtier à ~181€.

Si on ajoute l'édition-du-centenaire (et les "miettes" Eurodisc, par exemple), ça commence à faire un peu beaucoup : https://www.amazon.it/100th-Anniversary-Edizione-Sviatoslav-Richter/dp/B016OW2DBQ/ref=sr_1_2?s=music&ie=UTF8&qid=1474969019&sr=1-2&keywords=richter .
Est-ce que le coffret moscovite bénéficie de reports soignés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scherzian
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 2986
Date d'inscription : 25/11/2009

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Mar 27 Sep 2016 - 11:50

bAlexb a écrit:
Est-ce que le coffret moscovite bénéficie de reports soignés ?

Je n'ai pas ce boîtier-là (je viens juste de lire le fil RMCR qui en parle), mais dans mon expérience avec SMC c'est une maison d'édition très sérieuse ; ils publient des concerts en général complets et sont très peu « interventionnistes » sur les bandes qu'ils utilisent (on a tout le spectre audio, sans filtrage du tout dans les cas que je connais). Ils ont publié quantité de disques à la fois majeurs et très confidentiels.

Un autre lien chez Tower au Japon (je m'aperçois qu'ils donnent la date du 20 octobre 2016 -- pour la disponibilité ?) :

http://tower.jp/item/4357913/Richter-Live-in-Moscow-Conservatort-1951-1965%EF%BC%9C%E5%88%9D%E5%9B%9E%E9%99%90%E5%AE%9A%E7%9B%A4%EF%BC%9E

En passant par le Japon, le boîtier est à ~458€...  hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5468
Age : 42
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   Mer 22 Fév 2017 - 9:51

Je ne connais qu'une poignée d'enregistrements de Richter mais je les aime vraiment beaucoup.

Par contre, je suis tombé sur ce disque enregistré en 1992 et au programme à priori très intéressant:



et là, stupéfaction. Qu'est-ce que c'est que ce tempo congelé dans le deuxième mouvement de l'opus 110 Shocked ? Presque trois minutes là ou les autres pianistes que je connais dépassent à peine deux. C'est typique du Richter tardif cette lenteur extrême ? En tout cas, je trouve que ça dénature complètement l'affaire.

Tant que j'y suis, je jetais un œil à ce coffret déjà ancien et je demandais ce qu'il en était de la qualité sonore, vu que cela semble être un problème avec beaucoup de ses enregistrements.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
khool63
Néophyte


Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 12/10/2015

MessageSujet: personnellement je préfère de loin emil guilels à richter   Mer 1 Mar 2017 - 8:38

Jean-Christophe a écrit:
Bonjour,

Nouveau topic (j'ai bien cherché apparament rien au bataillon) sur un des pianistes à mon sens le plus marquant du 20ème siècle : Sviatoslav RICHTER.

J'ai lu ses mémoires (mises en forme par bruno MONSAINGEON) avec des extraits de ses carnets d'écoute et l'homme autant que l'artiste est fascinant.

Quant à ces interprétations, il serait illusoire de vouloir tout analysé tant son répertoire était immenses alors je me permettrais de commencer par les quelques compositeurs où il me semble souverain :

Beethoven avec l'Appasionnata bien sur mais aussi les 3 dernières sonates où il me semble toucher à l'évidence.
RICHTER me donne une impression très particulière. Il s'approprie les oeuvres (sans les détourner comme pouvait parfois le faire Glenn GOULD notamment dans Beethoven et surtout Mozart) et ses interprétations en deviennent évidentes. je ne parlerais pas de version définitive mais cela donne l'impression que c'est de cette façon que les oeuvres doivent être jouées. A écouter dans la collection Great Pianists, le volume 2.

Ensuite Schubert et notamment la dernière Sonate D960 et aussi la sonate en sol majeur où le premier mouvement devient un songe de plus de 20 minutes... bien sur il faut aimer les longueurs et les répétitions schubertiennes mais c'est d'une telle beauté...

Enfin et pour un premier message je terminerais sur Debussy et Chopin, compositeurs qu'il affectionnait particulièrement et dont il laisse des enregistrements partiels (rare sont les intégrales de RICHTER) notamment pour les Préludes de Debussy et les Etudes de Chopin.

Je pense par ailleurs que les meilleurs enregistrements de RICHTER sont des live et ce malgré la qualité sonore et les quelques "pains" inhérents mais au vu de la musicalité et de l'engagement de l'interprète on pardonne.

Voila en espérant que ce sujet inspirera certains.

Pour info et pour les amoureux de Wagner, RICHTER vouait un véritable culte au génie de Bayreuth, le Ring (par Furtwangler) et le Tristan de Kleiber...

A vous lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sviatoslav RICHTER   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sviatoslav RICHTER
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» [pianissimo]Chopin étude op.10 n°4 Sviatoslav Richter
» Sviatoslav RICHTER
» Karl Richter
» Richter rediscovered
» Nico Richter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: