Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-62%
Le deal à ne pas rater :
ABEIL – Lot de 2 Oreillers à mémoire de forme matelassés- 60×60 ...
14.54 € 37.99 €
Voir le deal

 

 Mozart - Cosi fan tutte

Aller en bas 
+54
fomalhaut
warren 60
luisa miller
hugo75
Adalbéron
A
Golisande
Piefke
MIMI21
DonAlfonso
adopscateur
Cololi
Wagneropathe
Ah
Toxic
phinou
bAlexb
eleanore-clo
ojoj
Figaro
Francesco
AD
Otello
Septimus
Percy Bysshe
Ericc
Belcanto
vonhirsch
Polyeucte
Dave
Pison Futé
poisson
Hidraot
*Nico
Octavian
Hippolyte
Mariefran
Guillaume
aurele
Schwark
Kia
DavidLeMarrec
Hein ?
Morloch
Wassermelone
antrav
supernova
Tristan-Klingsor
Lysandre
andrino
Bertrand67
calbo
Xavier
Wolferl
58 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5903
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 30 Aoû 2015 - 12:29

DavidLeMarrec a écrit:
C'est une version surtout tournée vers l'allant du théâtre, mais remarquablement musicale. Et puis chaque chanteur (Allen surtout !) est au sommet de ses moyens expressifs là-dedans. Ça virevolte, mais contrairement à Nézet-Séguin par exemple, ça ne minimise pas du tout la mélancolie. Je rapprocherais ça de la lecture de Harding (mais avec une bien meilleure distribution). Il y a des versions avec des voix plus typées, mais difficilement plus prenantes, à mon sens.

Toi, tu sais aider les revendeurs à arrondir leurs fins d'été... bounce
Revenir en haut Aller en bas
A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyVen 15 Jan 2016 - 23:37

Réécoute après plusieurs années d'abstinence de la version Philharmonia-Karajan. La pupart des récitatifs sont supprimés. Ça reste un opéra qu'il faut voir, ce qui n'arrive que très rarement, voire jamais si on est loin d'une grande scène lyrique (Cosi 'vend' moins bien que la Flûte ou DG). Sur vidéo on a des compromis musicaux. Et revoir les mêmes gestes et mimiques plus d'une fois émousse rapidement l'intérêt.

La version Karajan apporte une vision hédoniste d'une partition tronquée, soit, mais une exécution vocale et instrumentale absolument parfaite. Tout comme la version Böhm sur Decca, ce n'est pas une référence pour qui découvre l'opéra, mais un standard musical auquel il faut accorder temps et considération.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 16 Jan 2016 - 10:01

André a écrit:
Réécoute après plusieurs années d'abstinence de la version Philharmonia-Karajan. La pupart des récitatifs sont supprimés. Ça reste un opéra qu'il faut voir, ce qui n'arrive que très rarement, voire jamais si on est loin d'une grande scène lyrique (Cosi 'vend' moins bien que la Flûte ou DG). Sur vidéo on a des compromis musicaux. Et revoir les mêmes gestes et mimiques plus d'une fois émousse rapidement l'intérêt.

La version Karajan apporte une vision hédoniste d'une partition tronquée, soit, mais une exécution vocale et instrumentale absolument parfaite. Tout comme la version Böhm sur Decca, ce n'est pas une référence pour qui découvre l'opéra, mais un standard musical auquel il faut accorder temps et considération.

Au contraire, très théâtrale/cursive, je trouve ; et pour le coup beaucoup plus que Böhm/DECCA.
Revenir en haut Aller en bas
warren 60
Mélomane averti
warren 60


Nombre de messages : 418
Age : 50
Localisation : toulouse
Date d'inscription : 28/01/2014

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyVen 11 Nov 2016 - 18:52

Petite demande d'info aux fans de Cosi : je viens de voir chez un disquaire ami l'intégrale de Leinsdorf 1967 (RCA), à un prix dérisoire, avec L.Price, T.Troyanos, S.Milnes (dont je me méfie un peu), G.Shirley (que je connais peu), E.Flagello, J.Raskin.
Je sais, après avoir lu le fil, que certains d'entre vous avaient évoqué ce coffret il y a quelques années, et que David avait dit à son sujet que c'était honorable, un peu mou dans l'ensemble. Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus aujourd'hui, SVP ?
Pour info, j'ai surtout dans l'oreille Karajan 54, Levine, Böhm 62, et Jacobs, tous très intéressants, et je n'ai aucun a priori sur les interprétations les plus diverses, qu'elles soient baroquisantes, exotiques, historiques (F.Busch a bien des charmes...).
Merci par avance et bonne soirée à tous !
coucou
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyVen 11 Nov 2016 - 19:08

Ma version préférée est celle de Karajan 1954, quand bien même Karajan n'est pas un de mes interprètes bien aimés et que j'ai dit beaucoup de mal de ce chef dans un autre fil.
Quoiqu'il en soit, son enregistrement s'impose toujours à mon oreille.

L'enregistrement RCA de Leinsdorf qui, si j'ai bien compris, fait suite à une série de représentations au Metropolitan Opera de New York, données en anglais, est toutefois remarquable. Il donne le texte intégral des récitatifs, airs et ensembles, tels qu'écrits par Mozart.
A ce titre, j'encourage vivement son acquisition.

Ne pas oublier que Karl Boehm, interprète encensé de Mozart, auteur de trois enregistrements commerciaux de "Cosi fan tutte" et de nombreux "live" ne dirige pas l'ouvrage avec une baguette mais avec un sécateur et se permet de nombreuses coupures.

fomalhaut


Dernière édition par fomalhaut le Lun 4 Nov 2019 - 10:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 12 Nov 2016 - 9:07

warren 60 a écrit:
Petite demande d'info aux fans de Cosi : je viens de voir chez un disquaire ami l'intégrale de Leinsdorf 1967 (RCA), à un prix dérisoire, avec L.Price, T.Troyanos, S.Milnes (dont je me méfie un peu), G.Shirley (que je connais peu), E.Flagello, J.Raskin.
Je sais, après avoir lu le fil, que certains d'entre vous avaient évoqué ce coffret il y a quelques années, et que David avait dit à son sujet que c'était honorable, un peu mou dans l'ensemble. Quelqu'un pourrait-il m'en dire plus aujourd'hui, SVP ?
Pour info, j'ai surtout dans l'oreille Karajan 54, Levine, Böhm 62, et Jacobs, tous très intéressants, et je n'ai aucun a priori sur les interprétations les plus diverses, qu'elles soient baroquisantes, exotiques, historiques (F.Busch a bien des charmes...).
Merci par avance et bonne soirée à tous !
coucou
Excellent rapport qualité/prix !

Les atouts de cette version sont nombreux :
- La direction très vive et fouillée de Leinsdorf
- La sublime Dorabella de Troyanos
- La partition donnée dans son intégralité
- Le Ferrando de G.Shirley : certes pas le plus beau timbre au monde, mais un chanteur très fin proposant une belle interprétation.
- L'Alfonso très fin et italien de Flagello
- Le plaisir glotto d'entendre Leontyne Price

Parallèlement, cette version a quelques défauts :
- Milnes et L.Price un peu trop américains dans leurs dictions et surtout pas vraiment idéaux dans ce répertoire.
- La Despina très quelconque de J.Raskin
- ... mais à par ça ...???... je ne vois pas
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 12 Nov 2016 - 21:10

[quote=
Parallèlement, cette version a quelques défauts :
- Milnes et L.Price un peu trop américains dans leurs dictions et surtout pas vraiment idéaux dans ce répertoire.
- La Despina très quelconque de J.Raskin
- ... mais à par ça ...???... je ne vois pas[/quote]

Oui, la Despina de Judith Raskin ne "casse pas des briques" mais tu es bien sévère avec Leontyne Price et Sherrill Milnes que j'entendus avec grand plaisir.
Il ne sont peut-être pas "idéaux" eu égard aux canons mozartiens traditionnels mais tous deux chantent très bien et imposent leur personnage quand bien même cela sort de l'ordinaire.
Quoiqu'il en soit, l'enregistrement de Cosi fan tutte d'Erich Leinsdorf est à connaitre et à posséder
Ceci écrit, je n'en dirai pas de même des enregistrements de Don Giovanni et de Le nozze di Figaro du même Leinsdorf.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 13 Nov 2016 - 1:49

Le Cosi de Leinsdorf est une plutôt bonne version très efficace! Ceci étant son Don Giovanni lui est très supérieur. Le Nozze di Figaro étant effectivement le moins satisfaisant des 3 Da Ponte traités par Leinsdorf.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 13 Nov 2016 - 10:02

Alors que, pour le coup, Cosi me paraît être le maillon le plus artificiel de la trilogie par Leinsdorf.
Avec un texte intégral, c'est indéniable ; mais aussi un manque de direction (dans tous les sens du terme) particulièrement évident. Des moyens sans doute et luxueusement mis en valeur ; et peut-être bien trop luxueusement (prise de son assez fatigante en réalité).
À Price, il manque justement ce que lui donne Karajan au même moment : à la fois le style et l'excitation, l'électricité (en direct, c'est vrai). Alors : voix voluptueuse mais finalement très fabriquée comme le personnage, d'ailleurs ; et le reste de la distribution est à l'avenant (ni une équipe, dans l'absolu ; ni vraiment la somme d'individualités convaincantes).
Non vraiment, alors que j'adore l'oeuvre, je n'ai jamais adhéré à cette version (mais comme j'ai, dans un autre genre, eu toujours beaucoup de mal à rentrer "dans" la Butterfly de Price où un instrument fabuleux affronte clairement un personnage à la marge duquel il reste confiné).
(Paradoxalement, j'aurais tendance à placer les Nozze en tête et Don Gio' juste un tout petit cran en arrière ; les deux distançant de la tête, des épaules et jusqu'au talon... d'Achille, ce Cosi finalement assez exotique, si ce n'est superflu aussi bien au milieu de ses contemporains que par rapport à la discographie en général).
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 13 Nov 2016 - 13:20

Je n'aurai pas du compléter mon appréciation du "Cosi fan tutte" de Leinsdorf par une phrase sur les "Don Giovanni" et "Le nozze di Figaro" du même Leinsdorf, j'ai ouvert la une boite de Pandore, déplacée dans ce fil.

Ceci écrit, quelques mots.

Les "Don Giovanni" et "Le nozze di Figaro" de Leinsdorf comptent parmi le très petit nombre d'enregistrement que je possède en LP et que je n'ai pas rachetés en CD. Pourquoi ? Tout simplement, parce que, à mon sens, les distributions ne sont ni cohérentes ni pertinentes et, surtout, parce que Leinsdorf dirige brutalement et lourdement, sans nuance et sans subtilité.
C'est la une opinion personnelle et je conçoit parfaitement que d'autres aient une perception différente.

Une remarque à propos de Leontyne Price, de Karajan, de Leinsdorf et de "Don Giovanni' : Elle chante Anna sous Karajan (Salzbourg 1960) et Elvira sous Leinsdorf (Enregistrement RCA/DECCA). Ce ne sont pas du tout les mêmes personnages et je me souviens qu'à l'époque, d'aucuns avaient regretté que Leontyne n'assure pas le rôle de Donna Anna dans l'enregistrement de Leinsdorf !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 13 Nov 2016 - 13:57

fomalhaut a écrit:
Une remarque à propos de Leontyne Price, de Karajan, de Leinsdorf et de "Don Giovanni' : Elle chante Anna sous Karajan (Salzbourg 1960) et Elvira sous Leinsdorf (Enregistrement RCA/DECCA). Ce ne sont pas du tout les mêmes personnages et je me souviens qu'à l'époque, d'aucuns avaient regretté que Leontyne n'assure pas le rôle de Donna Anna dans l'enregistrement de Leinsdorf !
je fais partie de ceux qui continuent à le regretter. Mais même en le regrettant, la distribution de ce Don Giovanni est pour une grande partie du moins de haut vol et Birgit Nilsson se sort en définitive plutôt bien d'un rôle a priori pas fait pour elle.
Dans le Cosi, là où je suis assez d'accord avec bAlexb, c'est sur le manque de cohésion et si la somme des parties est intéressante, l'ensemble est nettement moins pertinent! Et au final ça reste assez efficace parce que Price est gorgeous et a du tempérament, que Troyanos et Flagello sont juste formidables, que le ténor est respectable et même si le génial Milnes fait un peu matamore ici (Il réussira davantage son Don Giovanni) et même si la Despina est pénible.
Objectivement les Cosi de Solti 2 et de Levine sont infiniment supérieurs. Et j'aime beaucoup ceux de Böhm (surtout le dernier).
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 13 Nov 2016 - 14:06

fomalhaut a écrit:
Je n'aurai pas du compléter mon appréciation du "Cosi fan tutte" de Leinsdorf par une phrase sur les "Don Giovanni" et "Le nozze di Figaro" du même Leinsdorf, j'ai ouvert la une boite de Pandore, déplacée dans ce fil.

[...]

je me souviens qu'à l'époque, d'aucuns avaient regretté que Leontyne n'assure pas le rôle de Donna Anna dans l'enregistrement de Leinsdorf !

(C'est bien pour ça que j'ai aussi voulu parler de ce Cosi que j'ai, en revanche, effectivement remis en perspective avec les autres éléments de la trilogie, par analogie ; dont acte Embarassed .)
Anna ? Oui, ça en effet, d'aucuns l'ont regretté et d'aucuns, dont je suis, continuent à le faire. Mais ça n'est pas le sujet silent !
Ce qui relève plus du sujet, même si ça émarge sur Mozart de manière plus générale, c'est de se demander ce que Leinsdorf a emporté/importé avec lui de sa formation viennoise et ce qu'il en a transmis à ses orchestres et à ses chanteurs comme Walter a pu le faire avec l'orchestre de la Columbia ? Parce que carrière américaine, c'est exact ; figure du MET avec un net tropisme vers le 2nd XIXe siècle, en tout cas pour ce qu'on conserve ; chef efficace ; mais ancien assistant de Walter & de Toscanini, aussi Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 2661413304 .
(Et quand je parle de sa formation viennoise, je me dis que finalement, son enregistrement le plus essentiel à mes yeux est peut-être bien sa Tote Stadt de Korngold pour RCA qui a rarement sonné aussi pleine, aussi finement ouvragée aussi, aussi essentielle en fait ; c'est à dire en terme d'essence, presque au sens d'un orgue à parfum... Mais je fais plus que m'éloigner, décidément fesse !)
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 13 Nov 2016 - 16:06

Dois- je répondre à bAlexb et à Otello dans ce fil ?

Je ne retire rien de ce que j'ai écrit. A mes oreilles, Leinsdorf est tonnant et bruyant dans "Don Giovanni" et "Le nozze di Figaro" alors qu'il montre curiosité et recherche dans "Cosi fan tutte".
Curiosité et recherche peut-être mal maitrisées ?

J'arrête là.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb


Nombre de messages : 8514
Age : 42
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 13 Nov 2016 - 16:24

fomalhaut a écrit:
A mes oreilles, Leinsdorf est tonnant et bruyant dans "Don Giovanni" et "Le nozze di Figaro" alors qu'il montre curiosité et recherche dans "Cosi fan tutte".

C'est amusant parce que sans être bruyant (Leinsdorf reste un excellent faiseur, bienséant si j'ose dire et c'est bien pourquoi je posais la question de sa viennoiserie), moi j'entends quelque chose de métallique et de très superficiel ici, loin de la gourmandise que je cherche (mais alors c'est peut-être moi qui me trompe ; c'est bien possible) dans Cosi ; quelque chose qui relèverait de l'échange (pièce à 6 où, somme toute, les paires dominent et doivent subsister comme telles jusque dans les ensembles). Rien de l'élégance un peu badine ou, a contrario, de l'énergie, de la palpitation qu'on trouve aussi bien chez certains anciens (Busch) que chez nos "modernes" (spontanément, je pense autant à Gardiner pour un orchestre souverain et un parfait équilibre avec les voix, qu'à Jacobs et/ou Currentzis pour un théâtre vocal au dessin franc et en même temps mouvent/en mouvement perpétuel).
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 11 Fév 2017 - 18:23

Pour ceux que ça intéresse : un petit extrait de Cosi sur le site de l'INA : /video/CAA8301148701
Juin 1983 Au théâtre des champs Elysée, avec l'Orchestre de Paris sous la direction de Daniel BARENBOIM avec Julia VARADY, Katherine CIENSINSKI, Janet PERRY, Stephen DICKSON, Carlos FELLER et David RENDALL. Mise en scène de Jean Pierre PONNELLE.
Cette production avait été retransmise à la radio.
Idea Ça me fait penser que ce serait pas mal que France Musique publie un jour les bandes des grandes productions retransmises Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 12 Fév 2017 - 9:46

Figaro a écrit:
Pour ceux que ça intéresse : un petit extrait de Cosi sur le site de l'INA : /video/CAA8301148701
Juin 1983 Au théâtre des champs Elysée, avec l'Orchestre de Paris sous la direction de Daniel BARENBOIM avec Julia VARADY, Katherine CIENSINSKI, Janet PERRY, Stephen DICKSON, Carlos FELLER et David RENDALL. Mise en scène de Jean Pierre PONNELLE.
Cette production avait été retransmise à la radio.
Idea Ça me fait penser que ce serait pas mal que France Musique publie un jour les bandes des grandes productions retransmises Rolling Eyes

Je me souviens de cette production qui, malgré une distribution des plus satisfaisantes, ne m'a pas laissé un souvenir extraordinaire.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
sergio
Mélomane averti
sergio


Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 19/07/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 14:21



Retrouvé un double CD Mélodram avec un Cosi de Munich 78 dans un son excellent.

Margaret Price, Fassbaender, Shreier, Wolfgang Brendel, Theo Adam, Reri Grist, direction Sawallisch

On ne perdait pas sa soirée en ce temps là quand on allait à l'opéra. L'Age d'Or n'est pas une fiction ...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 18:03

sergio a écrit:
On ne perdait pas sa soirée en ce temps là quand on allait à l'opéra. L'Age d'Or n'est pas une fiction ...
Ah ben ça! Depuis le temps que je le dis ... mains
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14845
Age : 48
Date d'inscription : 02/03/2014

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 18:17

Ça dépend largement des répertoires, en fait: pour l'opéra français (et a fortiori la tragédie lyrique) ou pour Wagner, la fin des années 70 et le début des années 80, c'est moins l'âge d'or que les années de plomb.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95298
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 22:29

Même pour Mozart : c'est certes une époque de voix incroyables, mais aussi celle où l'on coupait dans tous les coins, où l'on jouait ça avec un gros orchestre routinier et imprécis, où l'on distribuait Guglielmo à des Fafner et Fiordiligi à des Aida…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 5903
Age : 48
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptySam 2 Nov 2019 - 22:42

Je plussoie, même pour Mozart (et j'étendrais même aux années 60).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32552
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 3 Nov 2019 - 0:31

DavidLeMarrec a écrit:
où l'on distribuait Guglielmo à des Fafner et Fiordiligi à des Aida…

C'est ça qui était bien !

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 3 Nov 2019 - 9:20

sergio a écrit:


Retrouvé un double CD Mélodram  avec un Cosi de Munich 78 dans un son excellent.

Margaret Price, Fassbaender, Shreier, Wolfgang Brendel, Theo Adam, Reri Grist, direction Sawallisch

On ne perdait pas sa soirée en ce temps là quand on allait à l'opéra. L'Age d'Or n'est pas une fiction ...

Oui, c'est une excellente version.
Malheureusement, elle suit ce que j'appelle "la tradition allemande", telle qu'illustrée par Karl Böhm : il y a pas mal de coupures, deux des trois airs du ténor, par exemple.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro


Nombre de messages : 925
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 3 Nov 2019 - 11:52

Cette version est effectivement dans la lignée de la dernière de Böhm, avec la moitié de la distribution identique.
Et malheureusement, je trouve qu'on y perd plus qu'on y gagne. J'aime beaucoup Theo Adam dans le répertoire allemand, ses Wagner, Pizzaro de Fidelio et Orateur de la Flûte sont tout simplement idéaux, mais en Alfonso ça ne passe pas. Le timbre est trop sec, sans parler pas de son accent allemand qui est difficilement supportable. Mais surtout, il lui manque l'ironie et la gouaille de Panerai de la version Böhm.
Brendel est bien en Guglielmo, mais je préfère le timbre et la personnalité de Prey.
Enfin, le joyau de cette version est la Fiordiligi de Price, mille fois plus belle que dans le studio de Klemperer I don't want that (sporifique au possible). Là, Price campe une Fiordiligi jeune pleine de vie (moins fofolle que Janowitz, pour rester dans la comparaison) mais surtout, vocalement sublime.
Pour les 3 autres, il s'agit un peu d'un copier-coller de la version Böhm : même qualités (et très peu de défauts) pour chacun.
Concernant la direction, il faudrait que je ré-écoute, mais Sawallisch m'avait semblé un peu plus vif que Böhm.
Donc, une version à mettre en parallèle de celle de Böhm, mais à connaître absolument pour Magaret Price.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1226
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 3 Nov 2019 - 15:44

Version rééditée en stéréo par Orfeo.
Revenir en haut Aller en bas
sergio
Mélomane averti
sergio


Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 19/07/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyDim 3 Nov 2019 - 23:54

Figaro a écrit:

Enfin, le joyau de cette version est la Fiordiligi de Price, vocalement sublime.
.

Un vrai diamant pour "happy few"  drapeau !
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 4 Nov 2019 - 10:29

Sous la direction du même Wolgang Sawallisch et dans le même Opéra national de Bavière, Margaret Price a également chanté Don Giovanni (1973, Raimondi, Dean, Varady) et Le Nozze di Figaro (1983, Prey, Popp, Brendel).
Le Don Giovanni a été publié sous le label Golden Melodram (GM5.0026).

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Stolzing
Mélomaniaque
Stolzing


Nombre de messages : 972
Localisation : Paris
Date d'inscription : 10/05/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 4 Nov 2019 - 13:02

fomalhaut a écrit:
Sous la direction du même Wolgang Sawallisch et dans le même Opéra national de Bavière, Margaret Price a également Le Nozze di Figaro (1983, Prey, Popp, Brendel).

fomalhaut

J'y étais... Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 40601244 Lycéen et en séjour linguistique chez l'habitant, j'avais pu avoir une place. Je ne me rendais qu'à moitié compte du luxe de la distribution (enfin, voir Prey sur scène alors que j'avais sa photo dans le coffret du studio de Böhm, et Price qui était une star, ça faisait son petit effet waouh). Le dove sono était miraculeux.
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 4 Nov 2019 - 13:25

Stolzing a écrit:
fomalhaut a écrit:
Sous la direction du même Wolgang Sawallisch et dans le même Opéra national de Bavière, Margaret Price a également Le Nozze di Figaro (1983, Prey, Popp, Brendel).

fomalhaut

J'y étais... Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 40601244  Lycéen et en séjour linguistique chez l'habitant, j'avais pu avoir une place. Je ne me rendais qu'à moitié compte du luxe de la distribution (enfin, voir Prey sur scène alors que j'avais sa photo dans le coffret du studio de Böhm, et Price qui était une star, ça faisait son petit effet waouh). Le dove sono était miraculeux.

Et il est bien dommage et regrettable que cette "performance" n'ait pas donné lieu à CD !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
sergio
Mélomane averti
sergio


Nombre de messages : 338
Date d'inscription : 19/07/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 4 Nov 2019 - 18:05

Margaret Price était souvent à Garnier au temps de Lieberman et elle a été une des grandes Comtesse.

Je me souviens en particulier d'une soirée où le Dove Sono qu'elle était seule à pouvoir faire avec une reprise pianissimo tellement miraculeuse qu'elle a laissé toute la salle quasiment en apnée...
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 4 Nov 2019 - 18:29

sergio a écrit:
Margaret Price était souvent à Garnier au temps de Lieberman et elle a été une des grandes Comtesse.

Je me souviens en particulier d'une soirée où  le Dove Sono qu'elle était seule à pouvoir faire avec une reprise pianissimo   tellement miraculeuse qu'elle a laissé toute la salle quasiment en apnée...

Je me souviens très bien l'avoir entendue dans Don Giovanni en mars 1975. Elle chantait Donna Anna, avec Roger Soyer (Don Giovanni), Kiri Te Kanawa (Elvira) et José Van Dam (Leporello) sous la direction de Georg Solti.
Par contre, dans le Nozze di Figaro, c'était Gundula Janowitz, me semble-t-il, qui chantait la comtesse quand j'ai vu ce fameux spectacle.
Quiqu'il en soit, mon plus vif souvenir est, toutefois, qu'assister à ces spectacles m'avait coûté très cher !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 30/05/2019

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 13 Avr 2020 - 13:03

L'heure est grave, et j'ai besoin de vos lumières !

J'aimerais mettre à profit les temps actuels pour corriger certaines de mes grandes lacunes de mélomane, et parmi elles, il y a le cas épineux de certains opéras de Mozart, que pour des raisons multiples j'ai laissés de côté pendant de très nombreuses années. Parmi eux, Cosi fan tutte, les Noces et la Clémence de Titus. Il y a des montagnes dont on remet toujours l’ascension à plus tard, parce qu'on sait qu'avant de profiter du sommet, la marche va être rude (en l’occurrence, pour moi, m'approprier le langage et percer le mystère d’œuvres qui, de prime abord, ne me parlent pas du tout, même quand je les ai déjà vus sur scène). Et je me suis dit qu'il était bon de commencer en douceur avec Cosi.

Je suis donc à la recherche d'une ou deux versions que seraient susceptibles de me plaire, et de ne pas au contraire me rebuter. J'ai parcouru un peu le fil, mais sans pouvoir vraiment me décider, d'autant plus que je suis un peu perdu avec tous ces chanteurs dont je n'ai jamais vu le nom sur une pochette des Maîtres chanteurs ! Alors j'ai quand même retenu quelques chefs dont je sais qu'ils peuvent me plaire, mais dont je connais aussi les éventuels défauts qui peuvent m'exaspérer :

Gardiner (1993) - qui a toujours été pour moi un gage de qualité et d'énergie, mais dont je crains qu'il ne manque un peu d'intériorité
Jacobs - dont j'aime en général beaucoup les constructions dramatiques, ici avec des chanteurs qui me plaisent bien, mais dont je crains les bizarreries, l'excès de maniérisme et d'affectation
Harnoncourt (1992) - qui aurait été mon choix par défaut pour n'importe quelle oeuvre de Mozart, mais je sais qu'il lui arrive aussi de passer à côté de son sujet, donc...
Rattle - chef que je connais mal, mais ce qui en est ressorti dans le fil me tente assez, et j'aime beaucoup les chanteurs !

Je précise que j'ai déjà du Böhm et du Karajan chez moi, mais mes oreilles ont un peu trop muté depuis le temps. Ça risque d'être fatal si je me lance là-dedans...

Je vous remercie d'avance pour vos avis qui, je le sais, seront éclairants !
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 13 Avr 2020 - 13:28

Drosselbart a écrit:
L'heure est grave, et j'ai besoin de vos lumières !

Je suis donc à la recherche d'une ou deux versions que seraient susceptibles de me plaire, et de ne pas au contraire me rebuter. J'ai parcouru un peu le fil, mais sans pouvoir vraiment me décider, d'autant plus que je suis un peu perdu avec tous ces chanteurs dont je n'ai jamais vu le nom sur une pochette des Maîtres chanteurs ! Alors j'ai quand même retenu quelques chefs dont je sais qu'ils peuvent me plaire, mais dont je connais aussi les éventuels défauts qui peuvent m'exaspérer :

Gardiner (1993) - qui a toujours été pour moi un gage de qualité et d'énergie, mais dont je crains qu'il ne manque un peu d'intériorité
Jacobs - dont j'aime en général beaucoup les constructions dramatiques, ici avec des chanteurs qui me plaisent bien, mais dont je crains les bizarreries, l'excès de maniérisme et d'affectation
Harnoncourt (1992) - qui aurait été mon choix par défaut pour n'importe quelle oeuvre de Mozart, mais je sais qu'il lui arrive aussi de passer à côté de son sujet, donc...
Rattle - chef que je connais mal, mais ce qui en est ressorti dans le fil me tente assez, et j'aime beaucoup les chanteurs !

Je précise que j'ai déjà du Böhm et du Karajan chez moi, mais mes oreilles ont un peu trop muté depuis le temps. Ça risque d'être fatal si je me lance là-dedans...

Je vous remercie d'avance pour vos avis qui, je le sais, seront éclairants !

Sans hésiter, parmi les noms que tu cites, Nikolaus Harnoncourt !
Mais pourquoi pas James Levine ou Charles Mackerras ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14845
Age : 48
Date d'inscription : 02/03/2014

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 13 Avr 2020 - 13:55

Sur instruments anciens, Kuijken ou Malgoire. Mr.Red

(Non, dans ceux que tu cites, plutôt Gardiner, pour moi. Évite Jacobs, et réserve-toi Harnoncourt pour La Clemenza.)
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello


Nombre de messages : 7264
Age : 56
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 13 Avr 2020 - 14:43

Alors moi j'ai envie de conseiller la version de Teodor Currentzis qui, dans une éblouissante prise de son, est merveilleusement dirigée avec une vivacité, une électricité incroyables, une lisibilité instrumentale rare, un sens aigu du détail orchestral et en même temps, ça n'est pas qu'une vision très extériorisée et spectaculaire; les moments de profonde intériorité voire de douleur sont superbement mis en relief. La distribution se cale véritablement sur cette conception que je n'avais pas pleinement retrouvée depuis l'extraordinaire version Solti et se montre à la hauteur, même si je trouve que Kermes, dramatiquement très investie dans le rôle de Fiordiligi manque de substance vocale. C'est un peu light mais techniquement irréprochable.
Alors évidemment, on ne retrouve pas les grandes et sublimes voix mozartiennes de l'époque de la version Solti (DECCA) par exemple, mais ça fonctionne à merveille et mille fois mieux que les versions Gardiner, Jacobs et Harnoncourt qui ne sont pas exempts de lourds défauts vocaux (Gardiner et Harnoncourt) ou orchestraux (Jacobs aux sonorités très désagréables).

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 1s97
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 30/05/2019

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 13 Avr 2020 - 19:08

Merci pour ces retours !

Je vais me prendre Gardiner et Harnoncourt, dans ce cas. Et Kuijken pour la curiosité ! (j'avoue que pour Harnoncourt, c'était déjà un peu couru d'avance, et ça ne m'empêchera pas d'écouter sa Clémence de Titus Very Happy )

Otello a écrit:
Alors moi j'ai envie de conseiller la version de Teodor Currentzis qui, dans une éblouissante prise de son, est merveilleusement dirigée avec une vivacité, une électricité incroyables, une lisibilité instrumentale rare, un sens aigu du détail orchestral et en même temps, ça n'est pas qu'une vision très extériorisée et spectaculaire; les moments de profonde intériorité voire de douleur sont superbement mis en relief. La distribution se cale véritablement sur cette conception que je n'avais pas pleinement retrouvée depuis l'extraordinaire version Solti et se montre à la hauteur, même si je trouve que Kermes, dramatiquement très investie dans le rôle de Fiordiligi manque de substance vocale. C'est un peu light mais techniquement irréprochable.
Alors évidemment, on ne retrouve pas les grandes et sublimes voix mozartiennes de l'époque de la version Solti (DECCA) par exemple, mais ça fonctionne à merveille et mille fois mieux que les versions Gardiner, Jacobs et Harnoncourt qui ne sont pas exempts de lourds défauts vocaux (Gardiner et Harnoncourt) ou orchestraux (Jacobs aux sonorités très désagréables).

Pour être honnête, je l'ai sciemment écarté de ma présélection... Ce n'est pas ma tasse de thé, la façon Currentzis. Cela dit j'y penserai, peut-être qu'un jour, cela viendra !
Et puis n'étant pas, au départ, un grand amateur d'opéra, je m'accommode assez bien des distributions qui ont des défauts, du moment que ce n'est pas indigne et que ça ne compromet pas la grande structure et la dynamique d'ensemble...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95298
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyLun 13 Avr 2020 - 21:16

Je glisse mon mot aussi, avant qu'il ne soit trop tard.

Tu as bien ciblé Gardiner : autant son Don Giovanni est d'un équilibre confondant, autant dans Cosi, très réussi, il n'y a pas forcément de vertige métaphysique, en effet. Tout coule de source, mais ce n'est pas forcément ce qui te fera changer d'avis.

Jacobs également : les Noces et Don Gio sont ravivés de façon très originales, mais dans Così, on sent que les équilibres ne sont pas encore là. Et les manières, les bizarreries, particulièrement présentes.

Harnoncourt est fabuleux : ce serait peut-être sont meilleur disque d'opéra, s'il n'y avait son Orfeo – en tout cas sensiblement sur les mêmes cimes que son studio de Don Giovanni. Du théâtre, des voix très bien faites, un orchestre superbe.

La version Rattle est une de mes grandes chouchoutes (avec Lombard II – celui avec la Suisse Italienne – et Nézet-Séguin) ; il faut aimer une version sur instruments anciens, mais le théâtre et la saveur verbale y sont à peu près inégalées.


Citation :
Je précise que j'ai déjà du Böhm et du Karajan chez moi, mais mes oreilles ont un peu trop muté depuis le temps. Ça risque d'être fatal si je me lance là-dedans...

Ils ont fait de très bonnes choses dans Mozart, mais honnêtement, dans Così, on s'en passe très bien, vraiment pas recommandé (ça sent son âge et le peu de conscience stylistique).

Je confirme l'intérêt de Kuijken (Malgoire, c'est très chouette pour le théâtre, mais la prise de son et la couleur instrumentale sont tout de même plus frustes, pour s'y remettre en douceur !), mais c'est de la musique un peu abstraite, qui file avec esprit, mais qui n'est pas forcément la façon la plus incarnée de se plonger dans ce bijou. Currentzis fait bien pire, tout est livide, aucune intensité dramatique, comme son Sacre, très loin de ses réussites de ses deux autres Da Ponte.

Sinon, en vidéo Iván Fischer (mise en scène de Hytner) est assez idéal.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 14845
Age : 48
Date d'inscription : 02/03/2014

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyMar 14 Avr 2020 - 0:36

Asse d'accord sur tout ce que tu dis des versions sur crincrin (sauf Rattle que je n'ai jamais écouté.)
Le souriard au sujet de Kuijken et Malgoire voulait effectivement dire quelque chose comme «j'adore, mais il faut reconnaître que c'est spécial...»

DavidLeMarrec a écrit:
Harnoncourt est fabuleux : ce serait peut-être sont meilleur disque d'opéra, s'il n'y avait son Orfeo – en tout cas sensiblement sur les mêmes cimes que son studio de Don Giovanni. Du théâtre, des voix très bien faites, un orchestre superbe.
Il faudrait que je réécoute: j'en avais gardé un souvenir positif mais pas aussi enthousiaste (comme d'ailleurs de son Don Giovanni) - en tout cas, dans mon souvenir, un bon cran en-dessous de son Orfeo et de sa Clemenza.

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
Je précise que j'ai déjà du Böhm et du Karajan chez moi, mais mes oreilles ont un peu trop muté depuis le temps. Ça risque d'être fatal si je me lance là-dedans...
Ils ont fait de très bonnes choses dans Mozart, mais honnêtement, dans Così, on s'en passe très bien, vraiment pas recommandé (ça sent son âge et le peu de conscience stylistique).
Certes, dans les anciens, je préfère (et d'assez loin) Busch et surtout Jochum, mais le live de Böhm à Salzbourg dans les années 70 est très vivant et bien chanté (Fassbaender et Janowitz, quand même!...) - mais excessivement coupé. En revanche, oui, les studios de Böhm (même le Decca, malgré Della Casa et Ludwig) et de Karajan sont assez dispensables (quand j'étais ado, ces studios étaient les «versions de référence» vantées par Diapason.)
Revenir en haut Aller en bas
Drosselbart
Mélomane averti



Nombre de messages : 304
Date d'inscription : 30/05/2019

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyMar 14 Avr 2020 - 7:33

DavidLeMarrec a écrit:
Je glisse mon mot aussi, avant qu'il ne soit trop tard.

Tu as bien ciblé Gardiner : autant son Don Giovanni est d'un équilibre confondant, autant dans Cosi, très réussi, il n'y a pas forcément de vertige métaphysique, en effet. Tout coule de source, mais ce n'est pas forcément ce qui te fera changer d'avis.

Jacobs également : les Noces et Don Gio sont ravivés de façon très originales, mais dans Così, on sent que les équilibres ne sont pas encore là. Et les manières, les bizarreries, particulièrement présentes.

Harnoncourt est fabuleux : ce serait peut-être sont meilleur disque d'opéra, s'il n'y avait son Orfeo – en tout cas sensiblement sur les mêmes cimes que son studio de Don Giovanni. Du théâtre, des voix très bien faites, un orchestre superbe.

La version Rattle est une de mes grandes chouchoutes (avec Lombard II – celui avec la Suisse Italienne – et Nézet-Séguin) ; il faut aimer une version sur instruments anciens, mais le théâtre et la saveur verbale y sont à peu près inégalées.

Merci David ! Je ne m'étais même pas rendu compte que la version Rattle était avec l'OAE (dans mon esprit, ce chef n'enregistre que sur instruments modernes). Donc ça pourrait d'autant plus me plaire. Quant à Jacobs, je le laisserai donc bien de côté.

Benedictus a écrit:
En revanche, oui, les studios de Böhm (même le Decca, malgré Della Casa et Ludwig) et de Karajan sont assez dispensables (quand j'étais ado, ces studios étaient les «versions de référence» vantées par Diapason.)

Il y a pas si longtemps encore, quand j'achetais mes premiers disques, c'est encore le studio Böhm avec Schwarzkopf qu'on entendait portée aux nues partout, et qui se trouvait d'ailleurs chez tous les vendeurs d'occasion. Ce qui explique que je l'ai à la fois en CD ET sur vinyle (enviez-moi)...
Cela dit, je n'y suis pas hostile a priori. Il faudrait écouter ça avec l'oreille de l'archéologue avisé.

DavidLeMarrec a écrit:
Je confirme l'intérêt de Kuijken (Malgoire, c'est très chouette pour le théâtre, mais la prise de son et la couleur instrumentale sont tout de même plus frustes, pour s'y remettre en douceur !), mais c'est de la musique un peu abstraite, qui file avec esprit, mais qui n'est pas forcément la façon la plus incarnée de se plonger dans ce bijou.

Abstraite, esprit, pas trop d'incarnation... Cette version Kuijken m'intrigue décidément. Mais je sens que je me perds déjà avant d'y être.

En tous les cas c'est simple ici, on propose quatre version, et on finit par s'en procurer quatre. Je n'en attendais pas moins de vous !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95298
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyMar 14 Avr 2020 - 8:33

Benedictus a écrit:
Il faudrait que je réécoute: j'en avais gardé un souvenir positif mais pas aussi enthousiaste (comme d'ailleurs de son Don Giovanni) - en tout cas, dans mon souvenir, un bon cran en-dessous de son Orfeo et de sa Clemenza.

L'Orfeo et la Clemenza sont hors concours, des monuments incontournables. Mais sans être les plus singuliers, DG et CFT sont remarquables en tout point chez Harnoncourt ; on y pense moins parce que la discographie est saturée de propositions plus originales, sans doute, mais ce sont des versions remarquablement vivantes, équilibrées, irréprochablement chantées…


Citation :
Certes, dans les anciens, je préfère (et d'assez loin) Busch et surtout Jochum, mais le live de Böhm à Salzbourg dans les années 70 est très vivant et bien chanté (Fassbaender et Janowitz, quand même!...) - mais excessivement coupé.

Oui, des 4 ou 5 Böhm existants, c'est le seul qui se tienne… et il fait mieux que se tenir, il est fluide et grisant, comme à peu près tous les témoignages lyriques du Böhm des années 70 !

Dans les anciens, oui, Jochum est très bien, mais on n'est pas du tout au même degré de détail, en particulier orchestral, que dans des versions tradis plus récentes. Dans cette période, il n'y a que Rosbaud à Aix (donc il faut assumer l'orchestre précairement capté et évanescent) qui dispose d'un frémissement à la hauteur de l'œuvre – alors qu'il existe des tas de versions anciennes excellentes des Noces et de Don Giovanni… Il y a quelque chose dans la mobilité expressive de Così qui réclame, je crois, un autre rapport au chant et à l'accompagnement.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95298
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyMar 14 Avr 2020 - 8:36

Drosselbart a écrit:
Merci David ! Je ne m'étais même pas rendu compte que la version Rattle était avec l'OAE (dans mon esprit, ce chef n'enregistre que sur instruments modernes). Donc ça pourrait d'autant plus me plaire.

Rattle a beaucoup collaboré, en réalité, avec l'OAE, et s'est beaucoup inspiré des modes de jeux « authentiques » (sa première intégrale Beethoven en avait témoigné, à une époque où ce n'était pas encore la norme) !


Benedictus a écrit:
Il y a pas si longtemps encore, quand j'achetais mes premiers disques, c'est encore le studio Böhm avec Schwarzkopf qu'on entendait portée aux nues partout, et qui se trouvait d'ailleurs chez tous les vendeurs d'occasion. Ce qui explique que je l'ai à la fois en CD ET sur vinyle (enviez-moi)...
Cela dit, je n'y suis pas hostile a priori. Il faudrait écouter ça avec l'oreille de l'archéologue avisé.

C'est juste extrêmement statique, un peu empesé, très gris – et coupé. Ce n'est pas mauvais à proprement parler, mais pas très réjouissant, et lorsqu'on dispose de dizaines de références, je ne vois pas trop l'intérêt d'aller écouter ça. (Sans parler de la distribution pas si folle et de l'accent tudesque…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut


Nombre de messages : 1418
Age : 78
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 EmptyMar 14 Avr 2020 - 11:26

Drosselbart a écrit:


En tous les cas c'est simple ici, on propose quatre version, et on finit par s'en procurer quatre. Je n'en attendais pas moins de vous !

Ce n'est pas surprenant.

Cosi fan tutte est une oeuvre si dense, si intense et si riche qu'on peut la goûter sous des éclairages très différents voire opposés et qui, qui plus est, est un opera qu'on ne cesse de découvrir.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Cosi fan tutte   Mozart - Cosi fan tutte - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart - Cosi fan tutte
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
 Sujets similaires
-
» Mozart - Cosi fan tutte
» Mozart : Così fan tutte, 05/2012, TCE
» Liens
» Mozart en DVD
» Cosi fan tutte -- Garnier -- 2/17

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: