Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -29%
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry ...
Voir le deal
64 €

 

 Verdi - Otello

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant
AuteurMessage
A
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5473
Date d'inscription : 04/02/2013

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 5 Jan 2015 - 22:55

Fine analyse ... mains

Ceci dit, il ne me semble pas que la direction de Solti manque de nerf, et encore moins qu'elle se liquéfie. hehe . Ceciditbis, c'est vrai que le team Decca y est allé d'une production subtile, nuancée, moins démonstrative que ce à quoi il nous avait habitué dans les spectaculars de John Culshaw.

L'important est que tu aies apprécié au point de trouver une piste d'analyse de l'oeuvre qui va au-delà des performances vocales-dramatiques auxquelles on s'attend habituellement.
Revenir en haut Aller en bas
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyDim 18 Jan 2015 - 11:39

bAlexb a écrit:
AD a écrit:
Pas écouté mais commandé, suite à ton post, en attente de réception!

thumright
Dean-Smith pour réactiver certains souvenirs idiomatiquement "incorrects" (Melchior, Rosvaenge, Anders drunken ?)...

Version intéressante.

Je ne suis pas un spécialiste d'Otello mais cette version s'écoute agréablement.

L'orchestre manque un peu de densité, Otello ne sonne pas italien mais la ligne de chant me convient.

La Desdemona est effectivement l'élément le plus intéressant.

Les airs de Verdi sont en réalité magnifique ; j'écoute en parallèle les extraits enregistrés en allemand par Grümmer, mémorables!
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 28 Jan 2015 - 13:22

Je viens de terminer l'écoute de l'Otello dirigé par Muti (avec Alexandrs Antonenko, Carlo Guelfi et Krassimira Stoyanova).

Et dans le dernier tableau du troisième acte, j'ai entendu des choses jamais entendue avant... plus qu'un simple changement d'équilibre à l'orchestre, ce sont vraiment des lignes de chant ou des ensembles qui sont différents de la version habituelle...

Vous savez d'où viennent ces versions alternatives? Very Happy


Belle version sinon, avec particulièrement une Stoyanova en état de grâce!
Revenir en haut Aller en bas
BLESL
Mélomane du dimanche
BLESL

Nombre de messages : 90
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/10/2016

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: DVD Otello Met Levine   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 15:25

aurele a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Vickers chez Serafin + un DVD pirate que j'avais eu l'occasion de regarder une fois. Domingo chez Levine en DVD et chez Kleiber.

Est-ce un live du Met avec Scotto et MacNeil?

Bonjour à tous,

Je viens de lire. Tout. Bien évidemment (évidemment pour moi, hein ?), dois-je le préciser, pour moi, ce sera un Serafin-Vickers-Ryzanek, et un, sans faux-col ! Découvert il y a... longtemps. Cet Otello, ça a été la première fois que Vickers m'a fait exulter, cet Otello, c'est l'origine de ma conversion, cet Otello, c'est le Vase sacré où me ressourcer si, certes bien improbablement, ma fidélité à mon divo venait à faiblir. À mes yeux/oreilles un de ses trois grands rôles.

Le DVD Levine-Vickers, Scotto, Mac Neil, captation du Met du 25.09.1978, est disponible en non pirate depuis plus d'un lustre, même pas corsaire, puisque édité par le Met, cf. ici et nulle part ailleurs. Je l'avais emporté en Bretagne, comptant sur le mauvaistemps breton pour le voir/écouter, mais ce n'est pas d'actualité... Mais Toussaint au balcon, Noël en décembre, s'pas ?

Verdi - Otello - Page 16 Blesl-vivid-levine-

Amitiés à tous et bises aux autres

BL
Revenir en haut Aller en bas
http://operavivi.pagesperso-orange.fr
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 17:09

BLESL a écrit:
Spoiler:
 
Beau démenti à ceux qui prétendent que le Met n'a jamais su que des costumes ringards et des mises en scène littérales. Là, avec le look de Vickers, on voit bien que le metteur en scène multiplie les clins d'œil aux cultures populaires afro-américaines les plus actuelles en 1978: la blaxploitation, le psychédélisme, Mohamed Ali, la Motown, Jimi Hendrix... Un tel travail de transposition hyper-contemporaine, c'est quasi du Regietheater.
Revenir en haut Aller en bas
BLESL
Mélomane du dimanche
BLESL

Nombre de messages : 90
Age : 71
Localisation : Ile de France
Date d'inscription : 15/10/2016

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 19:14

Benedictus a écrit:
BLESL a écrit:
Spoiler:
 
Beau démenti à ceux qui prétendent que le Met n'a jamais su que des costumes ringards et des mises en scène littérales. Là, avec le look de Vickers, on voit bien que le metteur en scène multiplie les clins d'œil aux cultures populaires afro-américaines les plus actuelles en 1978: la blaxploitation, le psychédélisme, Mohamed Ali, la Motown, Jimi Hendrix... Un tel travail de transposition hyper-contemporaine, c'est quasi du Regietheater.

Very Happy Very Happy Very Happy Méchante langue !
Et puis quand même, admirons un peu la composition (le packaging, qu'ils disent) de l'emballage du DVD avec ce si harmonieux Met  ropolitan en haut à droite...
Bon cela (méchamment) dit, je n'y ai vu/écouté qu'un spectacle (La fille du régiment, avec Dessay et Florez) et la mise en scène, décors et costumes auraient très bien pu être ceux d'une scène avant-gardiste. Comme le TCE, quoi...

PS : je vous dirai quand j'aurai vu le c.d'o. (je n'apprécie pas trop Levine, après avoir porté au pinacle son Parsifal -quand je n'avais que sa version en CD).
Demain soir, c'est les Nozze de la Scala au cinéma (si, si, ça passe au bout du bout du Finistère), c'est fête. Enfin, j'espère...


Dernière édition par BLESL le Mar 1 Nov 2016 - 19:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operavivi.pagesperso-orange.fr
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 19:15

Oh de toute façon, la qualité d'image est moyenne (tout est assez sombre), mais les trois chanteurs sont des vraies torches! Une telle violence chez Vickers, beaucoup plus impressionnant que dans le film de Karajan!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 19:16

C'est surtout qu'opposer MET vs Regietheater ... c'est dépassé et stérile comme problématique, de mon point de vue.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 19:23

Euh... Cololi, c'était une blague (inspirée par le look funky de Vickers sur la jolie pochette du DVD).
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20177
Date d'inscription : 22/01/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 21:34

C'est vrai que Vickers ressemble à un membre de Sly and the Family Stone sur la pochette. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 21:49

Mais qu'importe les costumes... quand on a un tel degré d'intensité :
/watch?v=wjtKkulTLPw

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 21:59

Il faut bien le reconnaître ... Vickers en Otello ... c'est immense. Je n'aime vraiment "que" trois Otello : Domingo, Vickers et Cura !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 1 Nov 2016 - 22:44

Cololi a écrit:
Il faut bien le reconnaître ... Vickers en Otello ... c'est immense. Je n'aime vraiment "que" trois Otello : Domingo, Vickers et Cura !

Faut que tu trouves un enregistrement avec Del Monaco (1955 c'est assez bien...) car ça reste immense ce qu'il propose. Trop tard c'est histrionique et trop tôt pas assez interprété... mais au milieu des années 50 avec un bon chef... ça claque!
Cura, j'ai pas beaucoup écouté... mais le dernier acte à Pleyel il y a quelques années, c'était dantesque!! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 2 Nov 2016 - 7:38

Tu le dis très bien au sujet de Del Monaco. J'ai par ex la version Karajan ... la voix est captée très en arrière de l'orchestre ... vraiment prise de son pas assez bonne ...
Et puis il y a le pb de l'interprétation comme tu le dis très justement ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 2 Nov 2016 - 9:41

Cololi a écrit:
Tu le dis très bien au sujet de Del Monaco. J'ai par ex la version Karajan ... la voix est captée très en arrière de l'orchestre ... vraiment prise de son pas assez bonne ...
Et puis il y a le pb de l'interprétation comme tu le dis très justement ...

Oui, il faut trouver les bonnes soirées avec lui... mais quand il sait quoi faire et le fait bien, c'est immense! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20177
Date d'inscription : 22/01/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 2 Nov 2016 - 10:32

Cololi a écrit:
Il faut bien le reconnaître ... Vickers en Otello ... c'est immense. Je n'aime vraiment "que" trois Otello : Domingo, Vickers et Cura !

Tu n'aimes pas Cossuta ?
Il est moins illustre que ceux que tu cites mais il s'en tire très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 2 Nov 2016 - 10:35

Polyeucte a écrit:
Cololi a écrit:
Tu le dis très bien au sujet de Del Monaco. J'ai par ex la version Karajan ... la voix est captée très en arrière de l'orchestre ... vraiment prise de son pas assez bonne ...
Et puis il y a le pb de l'interprétation comme tu le dis très justement ...

Oui, il faut trouver les bonnes soirées avec lui... mais quand il sait quoi faire et le fait bien, c'est immense! Very Happy

Tu penses à quel enregistrement ?

arnaud bellemontagne a écrit:
Cololi a écrit:
Il faut bien le reconnaître ... Vickers en Otello ... c'est immense. Je n'aime vraiment "que" trois Otello : Domingo, Vickers et Cura !

Tu n'aimes pas Cossuta ?
Il est moins illustre que ceux que tu cites mais il s'en tire très bien!

Je ne connais pas j'avoue !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 20177
Date d'inscription : 22/01/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 2 Nov 2016 - 10:43

C'est la version Solti (avec Price et Bacquier). Smile
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 2 Nov 2016 - 10:43

Cololi a écrit:
Tu penses à quel enregistrement ?

Un Live du MET avec Tebaldi et Warren par exemple qui est totalement électrisant pour les trois chanteurs qui se répondent à merveille! Very Happy En 1955...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 2 Nov 2016 - 11:47

arnaud bellemontagne a écrit:
C'est la version Solti (avec Price et Bacquier). Smile

Verdi - Otello - Page 16 173236763
Cossutta est absolument formidable, réellement et "seulement" chanté de la première à la dernière note avec un aplomb sans effets et un timbre inépuisable ; et l'enregistrement est cent coudées au-dessus de Solti II auquel on pense spontanément (et c'est tellement vrai que le remake a totalement masqué cette version par ailleurs luxueusement captée/distribuée, cf. Moll en Lodovico).
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7082
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMer 2 Nov 2016 - 13:31

La Solti 2 est globalement une assez belle version surtout très intéressante pour la conception d'un Otello confié à un ténor exclusivement lyrique (même si ce n'est intrinsèquement pas la voix requise pour le rôle). Mais la Solti 1 est absolument formidable à tous les niveaux (Distribution, orchestre, choeurs, direction, prise de son). Et je vais même aller plus loin: Cossutta est très supérieur à Domingo!

Verdi - Otello - Page 16 R-771510Verdi - Otello - Page 16 Otello10
Verdi - Otello - Page 16 600x6010
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1085
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyJeu 3 Nov 2016 - 22:38

Otello a écrit:
La Solti 2 est globalement une assez belle version surtout très intéressante pour la conception d'un Otello confié à un ténor exclusivement lyrique (même si ce n'est intrinsèquement pas la voix requise pour le rôle). Mais la Solti 1 est absolument formidable à tous les niveaux (Distribution, orchestre, choeurs, direction, prise de son). Et je vais même aller plus loin: Cossutta est très supérieur à Domingo!

Tout à fait !

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 24 Oct 2017 - 10:46

Verdi - Otello - Page 16 Pentatoneptc5186562

Gulbenkian Orchestra & Chorus
Lawrence Foster

Nikolai Schukoff (Otello)
Melody Moore (Desdemona)
Lester Lynch (Iago)
Kevin Short (Lodovico)

Parution pour la mi novembre 2017.

Très curieux de ce que peut donner Schukoff dans ce rôle...


_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1085
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 24 Oct 2017 - 14:33

Il n'y a pas que Nicolai Schukoff...Qui donc sont Melody Moore et Lester Lynch ?
On a l'impression qu'il s'agit de seconds, voire de troisièmes, couteaux (Si j'ose ainsi m'exprimer).
Peut-être n'est-ce pas plus mal et peut-être cet enregistrement sera-t-il une heureuse surprise ?

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 19:08

Question aux glottophiles: le meilleur Otello de Del Monaco / Tebaldi, c'est Erede 54 ou Karajan 61 (ou celui que vous me recommanderiez prioritairement)?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7082
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 22:02

Benedictus a écrit:
Question aux glottophiles: le meilleur Otello de Del Monaco / Tebaldi, c'est Erede 54 ou Karajan 61 (ou celui que vous me recommanderiez prioritairement)?
N'étant pas un glottophile (car ça n'existe pas!) mais un amoureux des voix lyriques (ça, ça existe), je vais quand même te répondre:
Chez Erede en 1954, le couple vocal sonne plus naturellement mais il faut se faner une prise de son plate et sèche et surtout une direction sans aucun relief.
Avec Karajan, Del Monaco et Tebaldi ont approfondi leurs rôles en bien comme en moins bien: lui sonne toujours éclatant, vaillant mais il en fait dramatiquement un peu trop (mais le rôle le supporte bien): perso je le tiens pour le grand Otello du 20ème à côté de Vickers. Quant à elle, elle reste merveilleuse de timbre et de chant.
Evidemment toute la différence se trouve dans la direction orchestrale absolument titanesque de Karajan qui architecture l'espace sonore de manière incroyable et fait vivre le théâtre de l'oeuvre comme seuls Solti et Levine réussiront à le faire plus tard. Par ailleurs la prise de son est luxueuse.

Donc priorité à Karajan
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 22:07

J'ai souvenir d'une prise de son chez Karajan où les voix sont très lointaines. Pas terrible du tout Confused

Edit : non c'est Karajan

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 22:12

Benedictus a écrit:
Question aux glottophiles: le meilleur Otello de Del Monaco / Tebaldi, c'est Erede 54 ou Karajan 61 (ou celui que vous me recommanderiez prioritairement)?

C'est plutôt… Erede 59 (vidéo VAI avec Gobbi et Tucci), où Del Monaco est beaucoup plus naturel ; Otello n'est vraiment pas son meilleur rôle, il histrionise avec moins de justesse que dans ses autres rôles où je l'adore quasiment toujours.

Sinon, si tu n'as que ces deux choix, les voix sont plus fraîches en 54 (et je trouve Karajan lourdement cuivré). Erede n'est pas la grâce incarnée, clairement, mais le spectre me paraît plus équilibré.

Je ne suis vraiment pas sûr que ce soit pour toi, on est vraiment dans le glotto-bruyant au carré, loin de MacCracken, Vickers, Cura ou même Domingo…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 22:27

Otello a écrit:
N'étant pas un glottophile (car ça n'existe pas!)
Mais si, mais si: nous avons des preuves de l'existence de Cololi!

En tout cas, merci pour ta réponse circonstanciée!

Otello a écrit:
lui sonne toujours éclatant, vaillant mais il en fait dramatiquement un peu trop (mais le rôle le supporte bien)
Oui, mais à la Del Monaco, j'imagine: ça doit rester frontal et au premier degré, sans rien de tarabiscoté, non?

Otello a écrit:
perso je le tiens pour le grand Otello du 20ème à côté de Vickers.
Ah oui, mais comme je n'aime pas du tout Vickers, ni chez Karajan, ni chez Serafin (même si je reconnais que c'est un interprète important du rôle.) De ceux que j'ai entendus jusqu'ici, Cossutta est probablement celui que j'ai préféré (Domingo est bien, mais pas trop ma came.)
Et puis Vinay, et puis Luccioni en français. Embarassed

Otello a écrit:
Quant à elle, elle reste merveilleuse de timbre et de chant.
Dans le répertoire italien, c'est de toute manière une de mes chanteuses préférées, en tout cas de cette époque.

Otello a écrit:
Evidemment toute la différence se trouve dans la direction orchestrale absolument titanesque de Karajan qui architecture l'espace sonore de manière incroyable et fait vivre le théâtre de l'oeuvre comme seuls Solti et Levine réussiront à le faire plus tard.
C'est-à-dire, si je te suis bien, que c'est plus proche de Solti ou Levine que de Karajan 73 (avec Vickers et Freni)? Dans ce cas-là, alors je suis preneur!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 22:37

Benedictus a écrit:
Otello a écrit:
N'étant pas un glottophile (car ça n'existe pas!)
Mais si, mais si: nous avons des preuves de l'existence de Cololi!

Oh mais je ne suis rien en la matière à côté du maître que je ne peux nommer explicitement ici. Aller … un indice : .a..L.M…..
Et moi je ne m'extasie pas que devant la glotte des grands … je pratique Mr !! (cet aprem je chantais "Viens gentille dame" à fond les ballons Mr. Green ) Ce n'est pas de la glottophilie ça, c'est de l'art ! Verdi - Otello - Page 16 2661413304

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 22:38

DavidLeMarrec a écrit:
C'est plutôt… Erede 59 (vidéo VAI avec Gobbi et Tucci) [...] Sinon, si tu n'as que ces deux choix
Oui, et puis moi, l'opéra en vidéo... Confused

DavidLeMarrec a écrit:
(lourdement cuivré) [...] pas sûr que ce soit pour toi, on est vraiment dans le glotto-bruyant au carré
Jusqu'ici, j'ai l'impression que c'est malgré tout un peu l'œuvre qui veut ça, non? Justement, je me disais: autant aller clairement sur quelque chose de très italien-tradi, donc Del Monaco-Tebaldi.

DavidLeMarrec a écrit:
MacCracken
Ah oui - entendu il y a très, très longtemps (en vinyle Verdi - Otello - Page 16 40601244 ), mais c'est surtout de la Desdémone de Gwyneth Jones que je garde un souvenir ému. Il faudrait que je réécoute ça.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 23:08

Benedictus a écrit:
Jusqu'ici, j'ai l'impression que c'est malgré tout un peu l'œuvre qui veut ça, non? Justement, je me disais: autant aller clairement sur quelque chose de très italien-tradi, donc Del Monaco-Tebaldi.

Le problème est qu'elles accentuent les défauts de l'orchestration. Je trouve que les versions récentes permettent de mieux équilibrer cela, avec des orchestres bien meilleurs (plein de versions épatantes avec Cura).

Si tu veux vraiment Del Monaco, il y a une version Solti de 1962 (avec Gobbi), vraiment excellente, mais ce n'est pas très facile à trouver.

Sinon, va carrément dans autre chose : Solti avec Pavarotti, c'est vraiment incroyable de clarté, ça claque sans être bruyant, vraiment super à tout point de vue. (Oui, tu n'aimes pas Te Kanawa, mais vu que le rôle n'est pas intéressant de toute façon, ça vaut la peine de se forcer, d'autant qu'elle s'en tire très bien.)

Et puis il y a Karajan 73 avec Vickers pour le côté immergeant, les versions avec McCracken (Barbirolli) ou le jeune Vickers (Serafin), des versions françaises (Sebastian avec Luccioni !) ou allemandes très sympas (Jochum).

Je crois que tu auras plus de potentialité d'être convaincu par ça que par les vieux machins pétaradants avec Aldo Protti. Confused

Edit : J'avais pas vu ton échange avec Otello, ça supprime pas mal de possibilités alors. Solti-Pavarotti, donc, vraiment un bon truc (Pavarotti dans ses meilleures années, ni impavide ni histrion).


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 21 Mai 2018 - 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1150
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 23:09

Je rejoins Otello. Je ne connais pas le DVD de 59 (mais c'est vrai que si on peut avoir Gobbi en plus !), je déconseille fortement le studio d'Erede datant de 1954. C'est avec cet enregistrement que j'ai découvert l'oeuvre, et je ne pouvais que découvrir mieux par la suite... Razz L'orchestre ne sonne pas terrible et Erede n'est vraiment pas inspiré du tout, c'est plat et brouillon, vraiment médiocre. Bien sûr, Del Monaco et Tebaldi sont ce qu'ils sont, très bons, mais j'aurais donc tendance à conseiller plutôt le studio de Karajan (d'ailleurs, j'avais lu dans l'ASO que Decca avait considéré l'enregistrement d'Erede comme un échec et avait donc réuni la même équipe vocale quelques années plus tard, avec Karajan au pupitre) : c'est du grand spectacle au carré, avec le monstrueux et sidérant Del Monaco et la grande Desdemona de Tebaldi (en largeur - je ne suis pas fan de cette Renata, je n'arrive pas à voir ce qu'elle a d'intéressant par rapport à quantité d'autres chanteuses beaucoup plus passionnantes), le très bon Iago de Protti et l'emportement et la hauteur de vue de Karajan, tous cuivres dehors et faisant émerger des coloris uniques ; et puis ça claque et avance (par contre, il faut supporter des bruitages pendant l'orage ; je ne me souviens pas de la qualité de la prise de son).

Benedictus a écrit:

Ah oui, mais comme je n'aime pas du tout Vickers, ni chez Karajan, ni chez Serafin (même si je reconnais que c'est un interprète important du rôle.)

Shocked
zen

Comme Otello, mes deux Otello préférés sont Vickers et Del Monaco (chez Serafin et chez Karajan), mais je ne connais pas assez bien tous les autres « grands » interprètes du rôle, cela dit (et à cause de David, je compte me replonger dans Pavarotti/Solti...)...
Je ne connais même pas l'enregistrement Vickers/Karajan... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1150
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 23:14

DavidLeMarrec a écrit:
des versions françaises (Sebastian avec Luccioni !) ou allemandes très sympas (Jochum).

bounce pirat Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 23:38

DavidLeMarrec a écrit:
(plein de versions épatantes avec Cura).
Je n'en ai trouvé qu'en vidéo... Verdi - Otello - Page 16 2661413304

DavidLeMarrec a écrit:
Sinon, va carrément dans autre chose : Solti avec Pavarotti, c'est vraiment incroyable de clarté, ça claque sans être bruyant, vraiment super à tout point de vue. (Oui, tu n'aimes pas Te Kanawa, mais vu que le rôle n'est pas intéressant de toute façon, ça vaut la peine de se forcer, d'autant qu'elle s'en tire très bien.)
OK, je vais essayer.

DavidLeMarrec a écrit:
Et puis il y a Karajan 73 avec Vickers pour le côté immergeant, les versions avec McCracken (Barbirolli) ou le jeune Vickers (Serafin), des versions françaises (Sebastian avec Luccioni !) ou allemandes très sympas (Jochum).
Le problème, c'est que j'ai déjà écouté tout ça à l'exception de Jochum (cf. supra.) Il y a plein de bonnes choses, là-dedans, mais rien qui m'ait réellement enthousiasmé de manière continue. Mais je pense que c'est probablement l'œuvre qui veut ça.
En fait, jusqu'ici, la version qui m'a apporté sinon un enthousiasme du moins une satisfaction d'un niveau à peu près constant sur toute la durée de l'œuvre, c'est Solti I (Cossutta, Price, Bacquier.)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 23:42

Adalbéron a écrit:
je ne suis pas fan de cette Renata, je n'arrive pas à voir ce qu'elle a d'intéressant par rapport à quantité d'autres chanteuses beaucoup plus passionnantes
Justement, de ne pas chercher à faire l'intéressante?

Ne me dis pas que tu es du côté Callas de la force...
vador

Adalbéron a écrit:
tous cuivres dehors [...] par contre, il faut supporter des bruitages
Je crois que tu t'es trompé de fil: https://classik.forumactif.com/t4276-wagner-ring-solti


Dernière édition par Benedictus le Lun 21 Mai 2018 - 23:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1150
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 23:43

Verdi - Otello - Page 16 Bigges10
Je conseille aussi cette excellente version I love you
(Mais je crois qu'elle n'est pas facile à trouver...)
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1150
Age : 1001
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyLun 21 Mai 2018 - 23:45

Benedictus a écrit:
Adalbéron a écrit:
je ne suis pas fan de cette Renata, je n'arrive pas à voir ce qu'elle a d'intéressant par rapport à quantité d'autres chanteuses beaucoup plus passionnantes
Justement, de ne pas chercher à faire l'intéressante?

Ne me dis pas que tu es du côté Callas de la force...
vador

hehe

« De ne pas chercher à faire l'intéressante », c'est trop facile ça... je dirai plutôt qu'elle ne fait que déployer sa belle voix sans se passionner pour ce qu'elle chante...  Mr.Red
Je suis plutôt du côté Scotto batman
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20313
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 9:57

Sinon tu prends Del Monaco et Tebaldi... et tu rajoutes Warren... pour quelques directs assez géniaux tous les trois... et sur scène c'est encore plus électrisant je trouve cette investissement forcené de chacun, ces timbres qui se côtoient... ça me donne toujours des frissons! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7082
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 10:36

DavidLeMarrec a écrit:
J'avais pas vu ton échange avec Otello, ça supprime pas mal de possibilités alors. Solti-Pavarotti, donc, vraiment un bon truc (Pavarotti dans ses meilleures années, ni impavide ni histrion).
Les vraiment meilleures années de Pavarotti sont les années qui courent de 1965 à 1980. Cet Otello avec Solti est très postérieur. C'est une belle version parce que Solti est passionnant dans cette oeuvre, parce que la prise de son est admirablement équilibrée, parce que la Desdemona de Te Kanawa est l'une des plus touchantes de la discographie! Nucci est un Iago efficace à défaut d'être très inspiré. Quant à Pavarotti, il a l'intelligence d'adapter le rôle à ses moyens vocaux (qui sont ceux d'un Nemorino, d'un Duc de Mantoue) et non l'inverse. C'est intéressant vocalement mais hors-sol et un peu indifférent car cet enregistrement est établi sur des versions en concert durant lesquelles Pavarotti a fait sa prise de rôle, rôle qu'il n'a plus jamais rechanté ... et Pavarotti, à l'époque, reconnaissait que ce n'était vocalement pas pour lui mais qu'il s'était fait plaisir. Il a refusé toutes les propositions scéniques qui ont suivi la parution de cette version Solti...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7082
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 10:43

Benedictus a écrit:
C'est-à-dire, si je te suis bien, que c'est plus proche de Solti ou Levine que de Karajan 73 (avec Vickers et Freni)? Dans ce cas-là, alors je suis preneur!
Ah mais le Karajan de 1961 n'a pas grand chose à voir avec celui de 1973! Moi j'aime beaucoup les 2 mais celui de 1961 se rapproche énormément de Solti et de Levine. Il y a dans cette version l'idée d'un arc dramatique et théâtral que l'on retrouve chez les 2 autres.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 11:09

Benedictus a écrit:
Oui, mais à la Del Monaco, j'imagine: ça doit rester frontal et au premier degré, sans rien de tarabiscoté, non?

Pas tant que ça, je trouve : il y a vraiment des effets partout, et pas comme d'habitude au service de la déclamation, il en fait vraiment des tonnes. Pas dans le genre précieux alla Vickers, mais je ne suis pas sûr que ça vaille tellement mieux.


Citation :
C'est-à-dire, si je te suis bien, que c'est plus proche de Solti ou Levine que de Karajan 73 (avec Vickers et Freni)? Dans ce cas-là, alors je suis preneur!

Karajan 61 n'a en effet rien à avoir avec la version de 73 : c'est une version tradi, mais pas grand rapport avec le tranchant coloré de Solti, ni avec Levine (qui n'est de toute façon pas très passionnant dans Verdi, le seul compositeur où je recommanderais de s'en passer).


Cololi a écrit:
Et moi je ne m'extasie pas que devant la glotte des grands … je pratique Mr !! (cet aprem je chantais "Viens gentille dame" à fond les ballons Mr. Green ) Ce n'est pas de la glottophilie ça, c'est de l'art ! Verdi - Otello - Page 16 2661413304

Sauf que toi, tu t'en tiens aux trucs bons-pour-ta-voix. Moi, je chante Otello (et Iago) ! Tiens, d'ailleurs, bon truc pour ma prochaine répét', je ne l'ai jamais essayé en conditions réelles et j'ai un Iago sous la main. bounce


Otello a écrit:
Les vraiment meilleures années de Pavarotti sont les années qui courent de 1965 à 1980.

Ça dépend de ce qu'on veut entendre. Considérant les goûts de Benedictus, le Pavarotti parfait-mais-impavide des années 60 et 70, ce n'est pas pour lui (et il a bien raison).

En revanche, quand la voix commence à vieillir mais aussi à prendre des couleurs, l'interprète à se dérider, à partir de la moitié des années 80, tout devient vraiment convaincant, et il y a peu de déchet, je trouve, dans cette période.

Cet Otello est effectivement intéressant parce qu'il le chante dans sa voix, sans chercher à faire dramatique, sans étouffer la lumière, et ça donne un chant aisé, jamais forcé, des couleurs superbes, des mots nets qui claquent… vraiment une merveille. (D'ailleurs Tamagno, dans le genre plus chargé de l'époque, le chantait aussi avec ce rayonnement et cette diction.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 11:24

DavidLeMarrec a écrit:



Cololi a écrit:
Et moi je ne m'extasie pas que devant la glotte des grands … je pratique Mr !! (cet aprem je chantais "Viens gentille dame" à fond les ballons Mr. Green ) Ce n'est pas de la glottophilie ça, c'est de l'art ! Verdi - Otello - Page 16 2661413304

Sauf que toi, tu t'en tiens aux trucs bons-pour-ta-voix. Moi, je chante Otello (et Iago) !  Tiens, d'ailleurs, bon truc pour ma prochaine répét', je ne l'ai jamais essayé en conditions réelles et j'ai un Iago sous la main. bounce

Oh je me suis déjà amusé à chanter à pleine voix Otello et Iago … tu penses bien Mr. Green
Mais … ça n'a aucun intérêt hehe

Je pense que ton âme est bien plus proche de celle d'un Iago que d'un Yniold Twisted Evil

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 11:59

Otello a écrit:
Quant à Pavarotti, il a l'intelligence d'adapter le rôle à ses moyens vocaux (qui sont ceux d'un Nemorino, d'un Duc de Mantoue)

Je connais tes positions par cœur, mais je ne suis pas du tout d'accord avec ça. On a pas besoin d'un ténor format "grand lyrique" (comme Pavarotti donc) pour chanter Nemorino ou le Duc de Mantoue … ça peut être confier à un ténor léger à la limite. C'est du gâchi, c'est surdimensionné.
En revanche, là où Pavarotti semble bien plus indispensable c'est en Riccardo (Un ballo) et Rodolfo (et même Cavaradossi).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 12:12

Cololi a écrit:
Mais … ça n'a aucun intérêt hehe

Je ne vois pas pourquoi. L'enjeu d'embaucher un ténor dramatique, c'est pour passer l'orchestre ; mais si tu fais ça avec (ou sans !) piano, tu peux vraiment le chanter avec la voix que tu veux. Ça demande un effort de caractérisation plus subtil, pour passer outre le timbre pas très effrayant, mais c'est tout à fait possible.

En tout cas, moi, ça m'amuse beaucoup plus que de chanter les trucs faits pour ma voix. Et le résultat n'est pas forcément plus mauvais d'ailleurs, pour peu qu'on ne cherche pas à imiter ce qu'on ne peut pas faire.


Citation :
Je pense que ton âme est bien plus proche de celle d'un Iago que d'un Yniold Twisted Evil

J'espère en effet avoir un peu plus de conversation que le second. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7082
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 18:58

Cololi a écrit:
On a pas besoin d'un ténor format "grand lyrique" (comme Pavarotti donc) pour chanter Nemorino ou le Duc de Mantoue … ça peut être confier à un ténor léger à la limite. C'est du gâchi, c'est surdimensionné.
Certainement pas! C'est justement ce format de ténor lyrique qui est exigé idéalement pour ces deux rôles et absolument pas un ténor léger!! Libre à toi cependant d'aimer le sous-dimensionné  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 22:50

Merci à tous, je vais aller essayer ou réessayer tout ça.

En fait, je me demande si Otello ne va pas me faire pour Verdi ce que Tannhäuser me fait pour Wagner: l'œuvre qui me résiste toujours un peu pour des raisons probablement intrinsèques à la partition - et dont je collectionne les enregistrements dans l'espoir d'en trouver une qui me fasse éprouver à l'égard de l'œuvre un enthousiasme sans réserves.
(Ça aurait une sorte de logique symétrique: Wagner qui veut faire italien, Verdi qui veut faire wagnérien.)
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31404
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 22:59

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
On a pas besoin d'un ténor format "grand lyrique" (comme Pavarotti donc) pour chanter Nemorino ou le Duc de Mantoue … ça peut être confier à un ténor léger à la limite. C'est du gâchi, c'est surdimensionné.
Certainement pas! C'est justement ce format de ténor lyrique qui est exigé idéalement pour ces deux rôles et absolument pas un ténor léger!! Libre à toi cependant d'aimer le sous-dimensionné  Wink

hehe Sacré Otello.
Tu veux avoir raison, mais on ne me la fait pas hehe Comme tu adores Donizetti … tu veux à tout prix qu'on chante Donizetti comme Puccini ou Strauss (en considérant au passage qu'une voix large c'est idéal partout et que c'est forcément mieux qu'une voix moins large … ce qui est faux).

Benedictus a écrit:
Merci à tous, je vais aller essayer ou réessayer tout ça.

En fait, je me demande si Otello ne va pas me faire pour Verdi ce que Tannhäuser me fait pour Wagner: l'œuvre qui me résiste pour des raisons probablement intrinsèques à la partition - et dont je collectionne les enregistrements dans l'espoir d'en trouver une qui me fasse éprouver à l'égard de l'œuvre un enthousiasme sans réserves.

Pourtant c'est le meilleur Verdi Verdi - Otello - Page 16 2661413304 (je n'ai même pas réussi à l'user … alors qu'à une époque … j'ai du l'écouter des milliards de fois)

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 23:23

En Nemorino, il serait bien dommage de se priver de Schipa d'une part, de Domingo d'autre part, pour des raisons de format. bounce

Le prérequis premier, vu qu'il n'y a pas d'orchestre à concurrencer, est surtout la mobilité expressive, pour que ce soit intéressant…
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 EmptyMar 22 Mai 2018 - 23:32

Cololi a écrit:
Pourtant c'est le meilleur Verdi Verdi - Otello - Page 16 2661413304
Je conçois tout à fait qu'on puisse le soutenir: un Verdi encore typiquement verdien dans son écriture vocale (alors que Falstaff, c'est vraiment autre chose) et cependant plus «expérimental» dans son orchestration comme dans son ambition littéraire et dramatique...

Et pourtant, j'éprouve toujours une sorte d'insatisfaction par rapport au Trouvère ou au Bal masqué - où l'orchestration, objectivement plus sommaire, trouve des couleurs nocturnes qui me comblent, alors que je ne suis pas fanatique de celle, plus travaillée mais aussi trop cuivrée d'Otello; où les livrets, dans leur limites de mélos populaires, me semblent finalement mieux fonctionner que la stylisation d'Otello (les «méchants» y sont autrement plus complexes et moins univoques que Iago, tout comme Leonora et Amelia, moins angéliques que Desdémone, le héros plus ambigu aussi - le côté loser de Manrico, l'inconscience de Riccardo me semblent finalement plus intéressants qu'un Othello réduit à une unique passion destructrice.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Verdi - Otello - Page 16 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - Otello   Verdi - Otello - Page 16 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - Otello
Revenir en haut 
Page 16 sur 17Aller à la page : Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: