Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & ...
Voir le deal
14.99 €

 

 Bedrich Smetana (1824-1884)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91466
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptySam 16 Mai 2009 - 11:32

C'est juste l'oeuvre qui est comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Christophe
Mélomaniaque
Christophe

Nombre de messages : 1593
Age : 54
Localisation : Haute savoie
Date d'inscription : 29/06/2007

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyMar 20 Oct 2009 - 21:10

Bonsoir à tous,

Après Shostakovich et en ces périodes de pharyngite, un peu de miel dans les oreilles et de sirop pour la gorge :

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 41d%2B7-rBv8L._SS400_

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 41zVXYthmxL._SS400_

http://www.amazon.fr/My-Country-Bedrich-Smetana/dp/B0000035A4/ref=sr_1_6?ie=UTF8&s=music&qid=1256064352&sr=1-6


La semaine dernière, je recevais un couple d'amis à la maison. Au détour de la conversation, on en vient à parler musique classique, et mon amie me dit se souvenir qu'enfant, son père passait tous les dimanches le disque "Ma patrie" de Smetana. Elle ne l'a plus jamais écouté depuis de nombreuses années. Discrètement, lors du prochain changement de disque, je mets donc cette oeuvre. Quelle émotion quand j'ai vu des larmes dans les yeux de mon amie, et pendant toute la durée de ce disque, nous avons respecté ses "absences", ses souvenirs, ses émotions.
Inutile de vous dire que c'est avec énormément de plaisir que je lui offert mon disque au moment du départ.

Du coup, j'en ai racheté une autre version, celle citée en début de message.

Enregistrement : Excellent, rien à redire.

Interprétation : Qui mieux qu'un chef et un orchestre tchèque pouvait inerpréter cette ode, cet hommage à la patrie de Smetana ? C'est en tout cas ce qu'il en ressort de cette audition. Pari réussi, essai transformé !

Intérêt de l'oeuvre : Certes, c'est très romantique, un peu "dégoulinant", mais si sincère. Il y a là de la profondeur et de la légèreté et tous les poèmes s'enchaînent avec une belle logique. De plus, dans cette version, je trouve l'orchestre moins pompeux, pompier, ce qui allège agréablement cette oeuvre. Les rythmes varient de l'intime au grandiloquent. Bref, on ne s'y ennuie pas une seule seconde.
De plus, vous l'aurez compris avec la petite anecdote que je vous ai relatée en préambule, je n'écouterai plus cette oeuvre de la même manière aujourd'hui. C'est également cela, la magie de la musique ... pouvoir y associer un évènement particulier et personnel qui ajoute une dimension émotionnelle supplémentaire.

Peut-être pas un disque de chevet, mais qui mérite néanmoins largement le détour.

Bon, j'avais également envisagé une écoute de quelques concertos pour piano de Prokofiev. Pas sûr de tenir ma promesse pour ce soir.

A plus,
Christophe Wink
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Smetana Quatuor et trio   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 29 Oct 2009 - 18:17

Si mes renseignements sont bons, en dehors des Quatuors 1 et 2 et d'un trio pour piano, violon et violoncelle, op.15
Smetana n'aurait rien composé d'autre en ce qui concerne la musique de chambre. Mais les enregistrements sont pléthoriques.
Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 51IueIIDw5L.__

Alors que le quatuor 2 est fort de consonances slave, le premier est bien dans un tout autre style, c'est à mes oreilles très "Beethovenien ". Chaque arrêt signalé autour de l’oeuvre peut être vu comme une bifurcation.Très contrasté, les mouvements passent du lent/rapide non pas de façon méthodique mais comme si l'on passé d'une humeur à l'autre ou en sautant d’un siècle à l’autre et tout ça avec la plus grande légèreté. Très onirique, on passe de la nostalgie à la gaieté.
Le 3° mouvement du quatuor 1 est particulièrement grave et illustre bien l'ensemble de l'oeuvre.
Pour reprendre l'expression de Niko qui en parlant des beaux dans le trio de chausson disait : "Il y a une véritable âme là dedans". Je ne peux que reprendre ces mots.
J'ai adoré sunny
Des découvertes comme ça j'en veux tous les jours Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86600
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 29 Oct 2009 - 18:58

Ca ça va en rubrique générale Atom, puisque tu parles des oeuvres et non pas de la discographie. Wink
Je fusionne.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 33
Date d'inscription : 13/12/2008

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 29 Oct 2009 - 21:33

atomlegend a écrit:
Si mes renseignements sont bons, en dehors des Quatuors 1 et 2 et d'un trio pour piano, violon et violoncelle, op.15
Smetana n'aurait rien composé d'autre en ce qui concerne la musique de chambre. Mais les enregistrements sont pléthoriques.

Il a aussi composé des pièces pour violon et piano. Wink Très agréables d'ailleurs, mais anecdotiques. A côté de son premier quatuor ces pièces n'existent même pas.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 29 Oct 2009 - 22:39

Le deuxième quatuor a vraiment moins de personnalité que le premier !
Maudit soit mon livreur qui s'est trompé dans son envoi Neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91466
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 29 Oct 2009 - 23:44

Atom demandait d'autres versions, il me semblait... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86600
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyVen 30 Oct 2009 - 0:50

Ah, je n'avais pas compris ça...
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyVen 30 Oct 2009 - 12:37

Quatuor n°1 (écouté avec la version Moyzes)

Un bien beau quatuor. J'avais du écouter ça il y a longtemps, sans être attentif.
Là j'y ai pris beaucoup de plaisir. C'est une oeuvre au ton assez léger et lumineux malgré quelques ombres et tensions sous jacentes. C'est bucolique, assez lyrique par moment, rythmé, bien construit. On ne s'ennuie pas.
Très agréable en tout cas.


Dernière édition par *Niko le Ven 30 Oct 2009 - 12:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jerome
Fugueur intempéré
jerome

Nombre de messages : 8868
Date d'inscription : 10/03/2008

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyVen 30 Oct 2009 - 12:46

Ah, tu considères les ombres comme minoritaires, alors.
Au contraire, j'y trouve un ton assez dramatique (tu connais l'argument autobiographique ?), que les passages guillerets (2e mvt) ponctuent très agréablement.
Revenir en haut Aller en bas
*Nico
Mélomane chevronné
*Nico

Nombre de messages : 3601
Date d'inscription : 10/10/2007

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyVen 30 Oct 2009 - 12:55

jerome a écrit:
Ah, tu considères les ombres comme minoritaires, alors.
Au contraire, j'y trouve un ton assez dramatique (tu connais l'argument autobiographique ?), que les passages guillerets (2e mvt) ponctuent très agréablement.

Oui, clairement mon ressenti est plus lumineux que sombre. C'est empreint d'une nostaligie mélancolique, mais la tension et le drame ne prennent pas le dessus.
Bon il faut dire que je sors d'une soirée Webern Mr. Green (géniale d'ailleurs...j'essaierais de parler de cette musique un de ces 4) et que ce matin le quatuor m'a paru tout à fait rafraichissant...
Revenir en haut Aller en bas
abbado71
Mélomane averti
abbado71

Nombre de messages : 200
Age : 28
Date d'inscription : 19/10/2009

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 10:55

Pour Ma Vlast j'ai l'excellente version de Smetana(comme ça a déja été dit) avec Boston et je la conseille grandement à tous.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91466
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 15:16

abbado71 a écrit:
Pour Ma Vlast j'ai l'excellente version de Smetana(comme ça a déja été dit) avec Boston et je la conseille grandement à tous.
Pas mal, mais celle de Mozart avec Philadelphie est meilleure à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 18 Fév 2010 - 19:08

hehe

Il doit s'agir de Coubelique. Personnellement cette version à Boston ne m'impressionne pas plus que ça. Il a fait tellement mieux à Chicago (Mercury), et surtout de retour chez lui, avec "sa" Philharmonie tchèque (Supraphon). Mais ça reste quand même une bonne version de référence.
Revenir en haut Aller en bas
abbado71
Mélomane averti
abbado71

Nombre de messages : 200
Age : 28
Date d'inscription : 19/10/2009

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyDim 7 Mar 2010 - 9:10

Razz Cubelik s'il te plait pété de rire

lol: Désolé, c'est la version Kubelik
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23423
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyLun 13 Sep 2010 - 19:18

J'ai pu découvrir le Carnaval de Prague dans l'émission "Grands compositeurs" de France Musique d'aujourd'hui consacrée à Schumann. Ce choix est surprenant et a été fait dans le but d'une comparaison avec le Carnaval de Vienne de Schumann. Le caractère de ces deux oeuvres est radicalement différent. Le Carnaval de Prague fait penser à une marche de militaires. Je ne sais pas si c'est vraiment ce que la musique souligne. C'est un peu lourd comme oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86600
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 7:12

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 51QIChLFzWL._SL500_AA300_

En deux mots, l'oeuvre est sympathique, charmante, quelques jolis duos, quelques scènes populaires avec choeurs un peu lourdingues aussi...
Avec ce DVD on passe un très bon moment (avec des chanteurs que j'aime beaucoup, qui plus est: Jerusalem, Popp, Zednik), attention quand même l'oeuvre est ici chantée en allemand, personnellement ça ne m'a pas du tout gêné, mais bon...
Après, peu de chances que ça devienne une de mes oeuvres de chevet...
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 12:53

Je ne connais de Smetana que ces quatuors que j'aime beaucoup. Sachant cela est- ce abordable ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91466
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 13:18

L'oeuvre est bien meilleure en tchèque et jouée et chantée par des gens compétents. Non pas que ce soit des tocards dans le DVD Schenk (à part la mise en scène qui est à la limite du très rigolard), mais ils jouent ça comme de la musique sérieuse allemande au lieu de la colorer et de la faire danser, donc c'est un peu gentillet alors que l'oeuvre a tout de même un peu plus de saveur.

Atom, oui, c'est accessible, mais essaie peut-être plutôt les opéras sérieux de Smetana qui sont beaucoup plus beaux musicalement : Dálibor ou Libuše, par exemple. Very Happy Là, tu vas vraiment être cueilli.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 13:24

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 51BC3IgDV6L.__

Seule version que j'ai trouvé avec des noms slaves.
Ça serait bon ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91466
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 13:29

atomlegend a écrit:
Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 51BC3IgDV6L.__

Seule version que j'ai trouvé avec des noms slaves.
Ça serait bon ?
Parfait pour Urbanová, mais cherche plutôt l'une des deux versions de Zdeněk Košler : les prises de son Dynamic sont toujours très moches, donc avec Supraphon ça ira beaucoup mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 13:33

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 510RRq1ZxWL._

Jack pot ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91466
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyJeu 21 Avr 2011 - 13:36

Voilà. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptySam 7 Juil 2012 - 15:16

Il est incompréhensible que le trio en sol mineur ne soit pas plus connu et apprécié!!! C'est une oeuvre magnifique, à la fois riche et généreuse, instinctive et réfléchie, pour laquelle j'ai pour ma part beaucoup d'amour!
Un vaste premier mouvement où tout est ouvragé dans les détails et impérieusement emporté dans l'ensemble, avec un premier thème torturé et anguleux, contrastant avec un second baignant dans une nostalgie apaisée, qu'un développement d'une richesse contrapuntique hallucinante confronte au point de les dissoudre, jusqu'à l'irruption onirique et fugitive de ce nouveau thème issu des métamorphoses des précédents, avant que l'on ne s'engouffre dans la réexposition...
Puis ce mouvement central mêlant scherzo mystérieux et adagio passionné en une étrange alchimie imprégnée de l'esprit de Schumann, d'une impressionnante richesse harmonique colorée d'un délicieux parfum slave, tout en discrétion...
Et pour finir ce final d'une merveilleuse générosité mélodique, où l'on croit discerner Liszt aussi bien dans les arabesques virtuoses du piano (second thème) que dans le principe de métamorphose thématique qui nous conduit, dans la réexposition, à un incroyable chiasme des caractères: le premier thème, de ronde tzigane survoltée qu'il était, devient marche funèbre, tandis que la chaleureuse élégie du deuxième devient une envolée héroïque somptueuse...
Pour moi, une oeuvre au moins du même niveau que le 1er quatuor!!! cheers
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptySam 7 Juil 2012 - 15:55

Et que dire des liens thématiques entre le premier mouvement et le deuxième (ombre du premier thème passant dans le scherzo, tête du deuxième thème à la toute fin...), ou du rapport tonal incroyable entre les deux thèmes dans l'expo du final (sol mineur/la bémol majeur!)?
Vraiment, plus je l'écoute, plus ce trio me fascine!
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptySam 7 Juil 2012 - 16:39

Dans la foulée, réécoute des deux quatuors.
Le quatuor de ma Vie est un chef-d'oeuvre absolu dont il est inutile de parler, bien d'autres l'ont fait ou le feront mieux que moi.
Le deuxième, bien que plus déroutant, gagnerait à être mieux connu. D'une sauvagerie souvent frénétique et d'une mobilité tonale incroyable, le discours est à la fois très dense (le tout n'excède pas 18 minutes) et très profus au point de parfois sembler erratique... Quatre mouvements, tous plus ou moins rapides (le deuxième reprenant le principe de fusion d'un scherzo et d'un mouvement lent lyrique éprouvé dans le Trio), s'enchaînent dans une sorte de fiévreuse bousculade, où alternent de grands gestes rageurs à l'unisson, des bribes hachées de mélodies populaires, de larges envolées lyriques subitement interrompues et de rares moments de relative accalmie, le tout donnant une impression de course à l'abîme convulsive....
Peut-être pas aussi incontestable que le premier, mais néanmoins passionnant!

Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptySam 7 Juil 2012 - 17:24

A la réécoute de ce deuxième quatuor, une chose me frappe: il y a dans cette oeuvre, bien plus que dans toutes les autres oeuvres de Smetana que je connais, une dimension dramatique; on sent le compositeur d'opéra!!! Le discours haché, spontané, concentré sur l'instant, interrompu par de nombreux "coups de théâtre", et parcouru d'envolées lyriques, donne à cette oeuvre les contours d'un opéra sans parole.
Je sens même, dans cette ferveur émotionnelle, dans cette intensité à fleur de peau, dans cette nervosité convulsive et rugueuse, quelque chose qui, par-delà Dvorak, rattache Smetana à Janacek!
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptySam 7 Juil 2012 - 19:52

Emporté sur ma lancée je réécoute Ma Vlast; bien sûr il ne faut pas en attendre la même concentration formelle ni la même richesse de matériau, mais il y a tout de même de bien belles choses!
Sans même parler du joyau universellement reconnu qu'est la Moldau, le thème principal et la belle arche globale de Vysehrad, la sombre atmosphère de Sarka, les passages contrapuntiques de "Par les prés..." et tous les développements thématiques (aux accents parfois mendelssohniens) du diptyque Tabor-Blanik, avec le retour ultime du thème de Vysehrad, ça justifie largement qu'on y passe du temps!!!

J'ai pas du tout l'impression de faire un monologue... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Presto
Mélomane du dimanche
Presto

Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/08/2011

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyDim 8 Juil 2012 - 22:48

Chaque post est un monologue. Je suis d'accord concernant ces trésors que sont les quatuors de Smetana, je suis toujours impressionné en écoutant le 3ème mouvement du deuxième quatuor, hardi pour l'époque !!!

J'écoute en ce moment même "The Bartered Bride" dans la version Vogel de 1952 (un bon mono, je trouve) et je suis épaté du génie mélodique de l'ensemble, les tubes s'enchainent sans discontinuer, plus la polka, le furiant, la marche qui viennent agrémenter le tout, le tout dans un bon esprit qui la rend attachante, même si un peu vaine par endroits.
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto

Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyDim 8 Juil 2012 - 23:48

Oui, quelle modernité dans ce 2ème quatuor! Le premier et le troisième mouvement surtout! C'est d'ailleurs étonnant de mesurer la distance entre les oeuvres "faciles" de Smetana (certaines pages de Ma Vlast ou ce que j'ai pu entendre de la Fiancée par exemple) et ce langage beaucoup plus intransigeant... On se demande jusqu'où il aurait poussé l'audace si il avait pu vivre un peu plus longtemps!
Revenir en haut Aller en bas
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1055
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyLun 12 Avr 2021 - 23:29

Un peu de provocation et une véritable interrogation qui aura sûrement sa place ailleurs (mais où ?).

Après mes marathons d'écoute pour le genre concertant, je finis une liste de suggestions sur le thème des poèmes symphoniques au sens (trop) large (pièces orchestrales qui ne sont pas des symphonies). J'ai redécouvert avec plaisir au fil de ces récents cycles de grands classiques que je n'avais pas écouté depuis longtemps (Roussel, Ravel, Sibelius), déterré de nombreuses pépites (du moins, de choses à mon goût que je ne sais pas trop comment présenter), réévalué des scies dont la réputation n'est pas usurpée (les concertos pour piano de Grieg, Schumann et Tchaikovsky ; le concerto pour violoncelle No. 2 et plusieurs poèmes de Dvořák, surtout Holoubek). Et la dernière catégorie, les œuvres dont la popularité me stupéfait, notamment... Má Vlast (et les concertos pour piano de Beethoven, histoire de balancer). Je ne suis pas étranger aux choses mal ficelées et pompières, je confesse un amour immodéré pour Manfred. Mais dans le cas de Smetana, j'ai trouvé ça long, décousu, un pensum pompier avec tous les clichés brahmsiens maquillés en folklore. Tábor et Blanik sonnent comme du sous-Tchaikovsky* qui conduisent à la fatigue auditive. Même Vlatva, dont je reconnais volontiers que le thème connu est vraiment beau et inspiré, m'a été pénible hors cet épisode célèbre.

Des circonstances historiques expliquent sa popularité ? Lobbying ? Nouveauté ? Je n'ai trouvé ni sens narratif puissant, ni orchestration particulièrement singulière, pas d'émotion puissante ou de grandiosité (voire d'atmosphère prenante) ou simplement de mélodie aguicheuse (hors l'extrait de La Moldau). Globalement, beaucoup de bruit pour pas grand'chose et pendant longtemps. Ou le problème vient de moi ? A priori, l'interprétation est au-dessus de tout soupçon (Kubelik-Boston).

À côté de cela, il y a la musique de chambre du même compositeur, les quatuors à cordes, et surtout le trio avec piano qui sont d'authentiques perles. Pourquoi cela n'est-il pas plus connu que cette interminable enfilade de zim-boum ?

*Je tiens à préciser au cas où que j'adore Tchaikovsky et Brahms, et qu'il n'y a pas de problème d'idiome incompatible comme signalé ailleurs avec Rott, que j'avais lui coupé avant la fin.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91466
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyLun 12 Avr 2021 - 23:37

Je me pose la même question depuis toujours : pauvre mélodiquement, peu d'invention orchestrale, une juxtaposition de sections fermées sur elles-mêmes, prévisibles, sans évolution…

Alors que certains de ses opéras sont électrisants (Dalibor évidemment, même Libuše malgré le livret…), que sa musique de chambre est d'une frappante modernité… Je ne comprends pas moi non plus.

(J'ai encore récemment réessayé, avec Bamberg-Hrůša, donc également au-dessus de tout soupçon d'idiome inadéquat…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 1055
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyLun 12 Avr 2021 - 23:48

(Ça va finir par se voir que Mefisto est un compte secondaire de David pour populariser des opinions déviantes. Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 12451
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 EmptyMar 13 Avr 2021 - 0:01

(Et le compte Benedictus aussi, d'ailleurs, sur ce coup-là comme sur pas mal d'autres.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bedrich Smetana (1824-1884)   Bedrich Smetana (1824-1884) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bedrich Smetana (1824-1884)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: