Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Mahler- 6ème symphonie

Aller en bas 
+88
Ravélavélo
gluckhand
Rocktambule
wilou35
Bruno Luong
georges2
Iskender
Benedictus
draffin
A
fomalhaut
Parnasse
LeKap
hugo75
Stolzing
Mélomaniac
Ben.
Resigned
gilles78
Polonsky
Schtroumpf atonal
Ptitof
Rilke
Rav–phaël
Mike
Horatio
Kilban
sylvain
vincent.1976
Golisande
TragicSymph
Hollander
bAlexb
Cornélius
Nounou
Siegmund
Pelléas
Wagneropathe
calbo
Abnegor
Francoistit
Richard
Montfort
mélomane86
Hippolyte
kegue
arnaud bellemontagne
Jules Biron
vieille cire
Cololi
Utnapištim
aurele
Octavian
Guillaume
WoO
marc.d
antares
S.D.
christophe21
Strad78
caballo
Zeno
Ludovyk
Tiberias
*Nico
adriaticoboy
Kia
Morloch
nachtmusik
Tus
monomélomaniaque
DavidLeMarrec
-Roma!n-
milia
Julien
Jaky
Picrotal
Poulet
antrav
Guigui
rando2
Sauron le Dispensateur
Luc Brewaeys
Xavier
Jorge
fgero
Bertrand67
92 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant
AuteurMessage
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:24

aurele a écrit:
Quelles versions ont ta préférence Otello? Merci d'avance pour ta réponse.

Ah, Otello est un spécialiste mahlérien également ?
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:26

Apparemment hehe .
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23437
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:28

calbo a écrit:
Apparemment hehe .

Aucunement. Je sais qu'il apprécie la musique de ce compositeur. C'est par simple curiosité que je lui ai posé la question.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:31

Je m'en doute bien tu n'as pas besoin de te justifier aurèle Cool . C'est juste que j'ai été un peu surprise et je ne suis pas la seule Wink
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23437
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:32

calbo a écrit:
Je m'en doute bien tu n'as pas besoin de te justifier aurèle Cool . C'est juste que j'ai été un peu surprise et je ne suis pas la seule Wink

Je sais pertinnement de toute manière qu'il s'intéresse beaucoup plus à l'opéra italien qu'à la musique symphonique de Mahler. Ma curiosité risque de ne pas être récompensée par une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:38

aurele a écrit:
calbo a écrit:
Je m'en doute bien tu n'as pas besoin de te justifier aurèle Cool . C'est juste que j'ai été un peu surprise et je ne suis pas la seule Wink

Je sais pertinnement de toute manière qu'il s'intéresse beaucoup plus à l'opéra italien qu'à la musique symphonique de Mahler. Ma curiosité risque de ne pas être récompensée par une réponse.

C'est vrai ça. je ne te dirai donc pas quelle version a ma préférence sur les 5 ou 6 que je connais. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:39

Richard a écrit:
aurele a écrit:
calbo a écrit:
Je m'en doute bien tu n'as pas besoin de te justifier aurèle Cool . C'est juste que j'ai été un peu surprise et je ne suis pas la seule Wink

Je sais pertinnement de toute manière qu'il s'intéresse beaucoup plus à l'opéra italien qu'à la musique symphonique de Mahler. Ma curiosité risque de ne pas être récompensée par une réponse.

C'est vrai ça. je ne te dirai donc pas quelle version a ma préférence sur les 5 ou 6 que je connais. Razz

Oooh ça va, on sait bien que c'est Abbado !

(puisque tu fais partie des malades qui vont jusqu'à le mettre en avatar...)


Dernière édition par Wagneropathe le Lun 15 Nov 2010 - 23:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23437
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:39

Richard a écrit:
C'est vrai ça. je ne te dirai donc pas quelle version a ma préférence sur les 5 ou 6 que je connais. Razz

Cela m'intéresse. Je suppose que Abbado doit se trouver en bonne place dans tes préférences.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:41

Wagneropathe a écrit:
Richard a écrit:
aurele a écrit:
calbo a écrit:
Je m'en doute bien tu n'as pas besoin de te justifier aurèle Cool . C'est juste que j'ai été un peu surprise et je ne suis pas la seule Wink

Je sais pertinnement de toute manière qu'il s'intéresse beaucoup plus à l'opéra italien qu'à la musique symphonique de Mahler. Ma curiosité risque de ne pas être récompensée par une réponse.

C'est vrai ça. je ne te dirai donc pas quelle version a ma préférence sur les 5 ou 6 que je connais. Razz

Oooh ça va, on sait bien que c'est Abbado !

(puisque tu fais partie des malades qui vont jusqu'à le mettre en avatar...)

Même pas !! en fait, c'est peut être celle dont je ne me souviens pas très bien et qu'il faudrait que je réecoute. La dernière fois, c'était dans des conditions déplorables, bloqué dans un immense embouteillage, sous la pluie, entre pont de l'Alma et Châtelet. Une horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:43

Richard a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Richard a écrit:
aurele a écrit:
calbo a écrit:
Je m'en doute bien tu n'as pas besoin de te justifier aurèle Cool . C'est juste que j'ai été un peu surprise et je ne suis pas la seule Wink

Je sais pertinnement de toute manière qu'il s'intéresse beaucoup plus à l'opéra italien qu'à la musique symphonique de Mahler. Ma curiosité risque de ne pas être récompensée par une réponse.

C'est vrai ça. je ne te dirai donc pas quelle version a ma préférence sur les 5 ou 6 que je connais. Razz

Oooh ça va, on sait bien que c'est Abbado !

(puisque tu fais partie des malades qui vont jusqu'à le mettre en avatar...)

Même pas !! en fait, c'est peut être celle dont je ne me souviens pas très bien et qu'il faudrait que je réecoute. La dernière fois, c'était dans des conditions déplorables, bloqués dans un immense embouteillage, sous la pluie, entre pont de l'Alma et Châtelet. Une horreur.

Tu as quelle version Abbado, d'ailleurs ? Je n'ai entendu que son enregistrement le plus récent (2004, avec les Berliner).
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyLun 15 Nov 2010 - 23:50

Wagneropathe a écrit:
Richard a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Richard a écrit:
aurele a écrit:
calbo a écrit:
Je m'en doute bien tu n'as pas besoin de te justifier aurèle Cool . C'est juste que j'ai été un peu surprise et je ne suis pas la seule Wink

Je sais pertinnement de toute manière qu'il s'intéresse beaucoup plus à l'opéra italien qu'à la musique symphonique de Mahler. Ma curiosité risque de ne pas être récompensée par une réponse.

C'est vrai ça. je ne te dirai donc pas quelle version a ma préférence sur les 5 ou 6 que je connais. Razz

Oooh ça va, on sait bien que c'est Abbado !

(puisque tu fais partie des malades qui vont jusqu'à le mettre en avatar...)

Même pas !! en fait, c'est peut être celle dont je ne me souviens pas très bien et qu'il faudrait que je réecoute. La dernière fois, c'était dans des conditions déplorables, bloqués dans un immense embouteillage, sous la pluie, entre pont de l'Alma et Châtelet. Une horreur.

Tu as quelle version Abbado, d'ailleurs ? Je n'ai entendu que son enregistrement le plus récent (2004, avec les Berliner).

C'est ce que je connais aussi. Toujours cette même marque de fabrique d'Abbado d'ailleurs.
Mais pour répondre à Aurèle (je suis bien embarassé et pris à mon propre jeu d'ailleurs), mais je dirai qu'Haitink avec les Berliner Philharmoniker a ma préférence dans mon souvenir. Version hélas trop difficilement trouvable et qui m'avait couté fort cher sur hmv....
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 8:47

aurele a écrit:
Quelles versions ont ta préférence Otello? Merci d'avance pour ta réponse.

Tu ne t'es pas trompé de fil? Entre le bel canto et Mahler il y a un gouffre non???
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 8:50

Dites on va peut-être pas faire 2 pages là-dessus non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 8:57



Pour la 6eme de Mahler (qui n'est pas ma préférée) j'en ai au moins 4 ou 5 versions, mais c'est la version Boulez que j'écoute le plus, elle a surtout un plus sonore et qualité d'enregistrement, c'est loin d'être négligeable pour Mahler.

Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 10:03

Aurèle déjà qu'a tu pensé de Boulez (que tu as écouté hier) ?

Perso j'aime pas Boulez dans la 6°, 1° mvmt trop lent (c'est rare chez lui).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 13:11

Non c'est pas rare, Boulez est coutumier des tempi à côté de la plaque, ou trop rapides ou trop lents. (ses Scriabine... pale )
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 13:19

aurele a écrit:
Quelles versions ont ta préférence Otello? Merci d'avance pour ta réponse.

C'est reparti Laughing

Boulez mon chers, indéniablement Boulez. Mais je peux te sortir Michael Gielen du chapeau, qui est un extraordinaire Mahlerien trop souvent oublié. Et Haitink avec Berlin vaut l'interêt. Évite Solti, quoique pas mauvais, mal desservi dans sa brutalité par la prise de son.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 13:21

Pour résumer: Solti, Levine, Szell, Haitink, Bernstein... mais pas Boulez!! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 13:27

Xavier a écrit:
Pour résumer: Solti, Levine, Szell, Haitink, Bernstein... mais pas Boulez!! Smile

Beh Abbado quand même non ?

Il a vraiment autre chose à proposer dans ce répertoire que Levine et Solti, je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 13:36

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 41WWYADRXNL._SL500_AA300_

Mais je serai curieux d'entendre Sinopoli là dedans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86919
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 13:52

Wagneropathe a écrit:
Xavier a écrit:
Pour résumer: Solti, Levine, Szell, Haitink, Bernstein... mais pas Boulez!! Smile

Beh Abbado quand même non ?

Je n'ai pas encore écouté.
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit

Nombre de messages : 917
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 17:30

Abbado, j'ai sa version avec le Lucerne, j'ai trouvé ca extraordinairement lourd (comme Chailly dans le 1er mvt de la 8ème)

Comme l'a dit Bertrand plus tot, celle de Gergiev, que l'on ne considère pas comme un mahlérien, me sied à ravir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 17:59

francoistit a écrit:
Abbado, j'ai sa version avec le Lucerne, j'ai trouvé ca extraordinairement lourd (comme Chailly dans le 1er mvt de la 8ème)

Comme l'a dit Bertrand plus tot, celle de Gergiev, que l'on ne considère pas comme un mahlérien, me sied à ravir Smile

Gergiev dans Mahler pour moi c'est absolument impossible ; il n'a aucune des caractéristiques des mahlériens que j'apprécie. Ni la spontanéité et le naturel d'Abbado, ni l'érudition et la précision de Boulez, ni la personnalité de Bernstein, ni le sens rythmique de Rattle... bref...
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit

Nombre de messages : 917
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 21:50

Evidemment, face à ces trois la il ne peut être qu'un pietre chef dans ce registre. Effectivement, j'adore Boulez aussi, mais dans la 3eme, Abbado, dans la 2 et la 4 Bernstein dans la 5, pour les autres j'ai pas encore trouvé...


Et d'ailleurs, Boulez est comment dans cette 6eme? Je recherche avant toute chose une rapidité presque maladif pour le premier mouvement, Abbado ne l'a pas et ca me dérange. Mais comme a dit Mozart, le plus nécessaire et le plus difficile à avoir dans la musique, c'est le tempo...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 16 Nov 2010 - 22:05

francoistit a écrit:
Evidemment, face à ces trois la il ne peut être qu'un pietre chef dans ce registre. Effectivement, j'adore Boulez aussi, mais dans la 3eme, Abbado, dans la 2 et la 4 Bernstein dans la 5, pour les autres j'ai pas encore trouvé...


Et d'ailleurs, Boulez est comment dans cette 6eme? Je recherche avant toute chose une rapidité presque maladif pour le premier mouvement, Abbado ne l'a pas et ca me dérange. Mais comme a dit Mozart, le plus nécessaire et le plus difficile à avoir dans la musique, c'est le tempo...

Justement Boulez est bien trop lent dans le 1° mouvement.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Nounou
Mélomane averti
Nounou

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 9:50

francoistit a écrit:
Evidemment, face à ces trois la il ne peut être qu'un pietre chef dans ce registre. Effectivement, j'adore Boulez aussi, mais dans la 3eme, Abbado, dans la 2 et la 4 Bernstein dans la 5, pour les autres j'ai pas encore trouvé...


Et d'ailleurs, Boulez est comment dans cette 6eme? Je recherche avant toute chose une rapidité presque maladif pour le premier mouvement, Abbado ne l'a pas et ca me dérange. Mais comme a dit Mozart, le plus nécessaire et le plus difficile à avoir dans la musique, c'est le tempo...

Boulez est rapide, comme Karajan, comme Bernstein et Solti.
Cela dit j'ai rarement entendu plus rapide que Gergiev. Sa direction (trop ?) pressée convient bien au ton de cette symphonie. Les autres par contre...aïe !
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 10:01

Boulez se rattrape dans les autres mouvements (en terme de vitesse). Il faudrait que je regarde les temps exacte et les mette en perspective afin d'obtenir un aperçu plus objectif de cette question CAPITALE. Razz

Spoiler:
 


Dernière édition par Siegmund le Mer 17 Nov 2010 - 10:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 10:16

Siegmund a écrit:
Boulez se rattrape dans les autres mouvements (en terme de vitesse). Il faudrait que je regarde les temps exacte et les mette en perspective afin d'obtenir un aperçu plus objectif de cette question CAPITAL. Razz

Spoiler:
 

Autant j'aime beaucoup ses 1° (la référence pour moi), 3° et 5°, autant la 6°, je dis non Mr.Red

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 10:24

Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
Boulez se rattrape dans les autres mouvements (en terme de vitesse). Il faudrait que je regarde les temps exacte et les mette en perspective afin d'obtenir un aperçu plus objectif de cette question CAPITAL. Razz

Spoiler:
 

Autant j'aime beaucoup ses 1° (la référence pour moi), 3° et 5°, autant la 6°, je dis non Mr.Red

Pour ma part, je trouve sa 1er ratée, trop précipitée et rigide ; du coup Chicago a du mal à s'exprimer avec sa luxuriance habituelle ; de plus elle rate certaines choses, la marche funèbre par exemple a du mal à prendre.

J'adore ses deuxième, troisième, quatrième, cinquième (miam miam). La septième est inaboutie, mais garde quelques belles choses (les cuivres de Cleveland...). Je ne peux pas encore me prononcer efficacement sur sa neuvième, étant moins à l'aise avec cette œuvre pour le moment et n'ayant pas encore écouté de façon sérieuse la version Boulez.
Pour en revenir à cette sixième, je la trouve remarquable ; sans doute aussi, parce que comme pour la cinquième, Vienne est en symbiose avec cette composition, on ne pourrait rêver mieux.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31827
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 10:42

Siegmund a écrit:
Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
Boulez se rattrape dans les autres mouvements (en terme de vitesse). Il faudrait que je regarde les temps exacte et les mette en perspective afin d'obtenir un aperçu plus objectif de cette question CAPITAL. Razz

Spoiler:
 

Autant j'aime beaucoup ses 1° (la référence pour moi), 3° et 5°, autant la 6°, je dis non Mr.Red

Pour ma part, je trouve sa 1er ratée, trop précipitée et rigide ; du coup Chicago a du mal à s'exprimer avec sa luxuriance habituelle ; de plus elle rate certaines choses, la marche funèbre par exemple a du mal à prendre.

J'adore ses deuxième, troisième, quatrième, cinquième (miam miam). La septième est inaboutie, mais garde quelques belles choses (les cuivres de Cleveland...). Je ne peux pas encore me prononcer efficacement sur sa neuvième, étant moins à l'aise avec cette œuvre pour le moment et n'ayant pas encore écouté de façon sérieuse la version Boulez.
Pour en revenir à cette sixième, je la trouve remarquable ; sans doute aussi, parce que comme pour la cinquième, Vienne est en symbiose avec cette composition, on ne pourrait rêver mieux.

Ah non pas d'accord Mr.Red
La 1° de Boulez est exceptionnelle. Le côté rigide (bien réel) rend la chose plus moderne, et globalement il impose la clarté. Pas de rubato, et autres guimauves. C'est plastiquement beau, dramatiquement implacable, et musicalement rayonnant (rayonnant mais un peu froid c'est vrai).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 32
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 10:52

Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
Boulez se rattrape dans les autres mouvements (en terme de vitesse). Il faudrait que je regarde les temps exacte et les mette en perspective afin d'obtenir un aperçu plus objectif de cette question CAPITAL. Razz

Spoiler:
 

Autant j'aime beaucoup ses 1° (la référence pour moi), 3° et 5°, autant la 6°, je dis non Mr.Red

Pour ma part, je trouve sa 1er ratée, trop précipitée et rigide ; du coup Chicago a du mal à s'exprimer avec sa luxuriance habituelle ; de plus elle rate certaines choses, la marche funèbre par exemple a du mal à prendre.

J'adore ses deuxième, troisième, quatrième, cinquième (miam miam). La septième est inaboutie, mais garde quelques belles choses (les cuivres de Cleveland...). Je ne peux pas encore me prononcer efficacement sur sa neuvième, étant moins à l'aise avec cette œuvre pour le moment et n'ayant pas encore écouté de façon sérieuse la version Boulez.
Pour en revenir à cette sixième, je la trouve remarquable ; sans doute aussi, parce que comme pour la cinquième, Vienne est en symbiose avec cette composition, on ne pourrait rêver mieux.

Ah non pas d'accord Mr.Red
La 1° de Boulez est exceptionnelle. Le côté rigide (bien réel) rend la chose plus moderne, et globalement il impose la clarté. Pas de rubato, et autres guimauves. C'est plastiquement beau, dramatiquement implacable, et musicalement rayonnant (rayonnant mais un peu froid c'est vrai).

Cela reste une version que j'apprécie et qui a ses qualités.
J'ai récemment mieux écouté celle de Michael Gielen, qui d'une autre façon sonne aussi plus "moderne" que romantique ; et pourtant elle m'a semblé d'une inventivité rafraichissante, maitrisé et globalement plus naturelle que Boulez que je trouve trop pressé ici. Superbe intégrale symphoniques par ailleurs.

Pourtant la plupart du temps, je m'incline devant les géniaux et si évident tempos de Boulez.

Mais restons en à la sixième ;-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 30
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 11:03

francoistit a écrit:
Evidemment, face à ces trois la il ne peut être qu'un pietre chef dans ce registre. Effectivement, j'adore Boulez aussi, mais dans la 3eme, Abbado, dans la 2 et la 4 Bernstein dans la 5, pour les autres j'ai pas encore trouvé...


Et d'ailleurs, Boulez est comment dans cette 6eme? Je recherche avant toute chose une rapidité presque maladif pour le premier mouvement, Abbado ne l'a pas et ca me dérange. Mais comme a dit Mozart, le plus nécessaire et le plus difficile à avoir dans la musique, c'est le tempo...

Pour ma part j'ai entendu des gens reprocher à Abbado des tempi trop rapides dans cette même 6ème, comme quoi...

En fait je n'ai pas beaucoup de présupposés sur les choix à faire quant à la vitesse. J'aime à peu près autant de chefs "rapides" que de chefs "lents", à condition que ceux-ci ne s'appesantissent pas, et que ceux-là ne soient pas trop précipités...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 11:41

Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
Boulez se rattrape dans les autres mouvements (en terme de vitesse). Il faudrait que je regarde les temps exacte et les mette en perspective afin d'obtenir un aperçu plus objectif de cette question CAPITAL. Razz

Spoiler:
 

Autant j'aime beaucoup ses 1° (la référence pour moi), 3° et 5°, autant la 6°, je dis non Mr.Red

Pour ma part, je trouve sa 1er ratée, trop précipitée et rigide ; du coup Chicago a du mal à s'exprimer avec sa luxuriance habituelle ; de plus elle rate certaines choses, la marche funèbre par exemple a du mal à prendre.

J'adore ses deuxième, troisième, quatrième, cinquième (miam miam). La septième est inaboutie, mais garde quelques belles choses (les cuivres de Cleveland...). Je ne peux pas encore me prononcer efficacement sur sa neuvième, étant moins à l'aise avec cette œuvre pour le moment et n'ayant pas encore écouté de façon sérieuse la version Boulez.
Pour en revenir à cette sixième, je la trouve remarquable ; sans doute aussi, parce que comme pour la cinquième, Vienne est en symbiose avec cette composition, on ne pourrait rêver mieux.

Ah non pas d'accord Mr.Red
La 1° de Boulez est exceptionnelle. Le côté rigide (bien réel) rend la chose plus moderne, et globalement il impose la clarté. Pas de rubato, et autres guimauves. C'est plastiquement beau, dramatiquement implacable, et musicalement rayonnant (rayonnant mais un peu froid c'est vrai).
Je vois que chacun a sa religion sur les Boulez.

De mon côté, en total accord avec Cololi pour la Première (mais j'aime tout autant Ančerl, plus badin et spirituel, plus coloré aussi) : c'est implacable et transparent, assez exaltant, et même la marche funèbre grotesque est très bien rendue, malgré la petite raideur qu'on devine très bien. Même chose pour la Deuxième : un peu raide mais sans faille, vraiment splendide. J'aime moins sa Troisième, sans doute à cause de Vienne, c'est assez glacial, loin de la façon dont je perçois cette symphonie. La Sixième est ma référence personnelle (avec, aux antipodes, Bernstein / Vienne...), magnifiquement altière. La Septième est une des rares versions que je supporte à peu près (la seule avec laquelle je finis mon assiette, c'est Rosbaud). La Huitième est une des références aussi. Moins convaincu par la Neuvième, un peu sage.

Pas beaucoup de déchet, donc, à part la Troisième j'aime tout ce que j'ai écouté.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91953
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 11:46

francoistit a écrit:
Et d'ailleurs, Boulez est comment dans cette 6eme? Je recherche avant toute chose une rapidité presque maladif pour le premier mouvement, Abbado ne l'a pas et ca me dérange. Mais comme a dit Mozart, le plus nécessaire et le plus difficile à avoir dans la musique, c'est le tempo...
Boulez est très lent dans le premier mouvement, aux antipodes de cette précipitation que tu recherches. Peut-être encore plus beau comme ça. Sinon, pour la précipitation, c'est plus Bernstein / Vienne (en plus c'est très râpeux et proprement effrayant).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 12:09

Abbado "lourd", j'avoue que ça me surprend, je n'avais jamais entendu ça. Au contraire, je trouve ça fluide, très vivant avec un dynamisme,un élan que je ne retrouve pas toujours chez les autres....
Abbado n'est pas toujours si rapide que ça en fait, mais peu importe : quelles sont les indications sur la partition en terme de tempo ?

Mais j'avoue que ce n'est pas dans cette 6eme qu'Abbado et les Berliner me convainquent le plus, et j'en reste souvent à Bernstein avec Vienne et Haitink avec Berlin.
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 13:07

DavidLeMarrec a écrit:
francoistit a écrit:
Et d'ailleurs, Boulez est comment dans cette 6eme? Je recherche avant toute chose une rapidité presque maladif pour le premier mouvement, Abbado ne l'a pas et ca me dérange. Mais comme a dit Mozart, le plus nécessaire et le plus difficile à avoir dans la musique, c'est le tempo...
Boulez est très lent dans le premier mouvement, aux antipodes de cette précipitation que tu recherches. Peut-être encore plus beau comme ça. Sinon, pour la précipitation, c'est plus Bernstein / Vienne (en plus c'est très râpeux et proprement effrayant).

Tiens faudra que je réecoute je n'ai pas le souvenir d'un Boulez lent dans I.
Essayez Karajan !
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 13:18

Richard a écrit:
Abbado "lourd", j'avoue que ça me surprend, je n'avais jamais entendu ça. Au contraire, je trouve ça fluide, très vivant avec un dynamisme,un élan que je ne retrouve pas toujours chez les autres....
Abbado n'est pas toujours si rapide que ça en fait, mais peu importe : quelles sont les indications sur la partition en terme de tempo ?

Mais j'avoue que ce n'est pas dans cette 6eme qu'Abbado et les Berliner me convainquent le plus, et j'en reste souvent à Bernstein avec Vienne et Haitink avec Berlin.

Moi aussi je suis très surpris qu'on puisse qualifier Abbado de "lourd". Moi aussi, je trouve ses interprétations très "fluides".
Sa version avec Berlin souffre d'une prise de son trop globale qui noie les arêtes et unifie trop les couleurs, mais le mouvement lent est sublime.
Sa version avec Chicago, plus contrastée, a l'air difficile à trouver en CD. Elle n'a pas été rééditée?
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 13:26

Cornélius a écrit:
Richard a écrit:
Abbado "lourd", j'avoue que ça me surprend, je n'avais jamais entendu ça. Au contraire, je trouve ça fluide, très vivant avec un dynamisme,un élan que je ne retrouve pas toujours chez les autres....
Abbado n'est pas toujours si rapide que ça en fait, mais peu importe : quelles sont les indications sur la partition en terme de tempo ?

Mais j'avoue que ce n'est pas dans cette 6eme qu'Abbado et les Berliner me convainquent le plus, et j'en reste souvent à Bernstein avec Vienne et Haitink avec Berlin.

Moi aussi je suis très surpris qu'on puisse qualifier Abbado de "lourd". Moi aussi, je trouve ses interprétations très "fluides".
Sa version avec Berlin souffre d'une prise de son trop globale qui noie les arêtes et unifie trop les couleurs, mais le mouvement lent est sublime.
Sa version avec Chicago, plus contrastée, a l'air difficile à trouver en CD. Elle n'a pas été rééditée?

Avec Chicago, c'est sa première intégrale j'imagine. Je crois que les enregistrements de cette intégrale sont difficiles à trouver, et je ne sais pas si Abbado avait trouvé ce style qui lui est si particulier dans Mahler fait de fluidité et de transparence. Pourtant, j'ai un bon souvenir (mais très très lointain) de la 3eme avec Jessye Norman.

C'est vrai aussi que les prises de son "live" de ses Mahler avec Berlin ne sont pas terribles non plus. C'est quand même un peu dommage...
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit

Nombre de messages : 917
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 14:46

Richard a écrit:
Abbado "lourd", j'avoue que ça me surprend, je n'avais jamais entendu ça. Au contraire, je trouve ça fluide, très vivant avec un dynamisme,un élan que je ne retrouve pas toujours chez les autres....
Abbado n'est pas toujours si rapide que ça en fait, mais peu importe : quelles sont les indications sur la partition en terme de tempo ?

Mais j'avoue que ce n'est pas dans cette 6eme qu'Abbado et les Berliner me convainquent le plus, et j'en reste souvent à Bernstein avec Vienne et Haitink avec Berlin.


si on respecte la partition, il ne faut pas aller trop vite... voila ce qui est marqué: "Allegro energico ma NON troppo Very Happy , Heftig aber markig"
Mais bon, c'est je pense à l'appréciation de chacun. En ce qui me concerne, à la premiere ecoute je préfère toujours des tempi rapides, ensuite je me rend compte que c'est en prenant des tempi plus lent que l'on comprend l'intensité de chaque oeuvre, mais pas dans cette 6ème, je trouve.

Pour Abbado, je vois que nous avond de fervents defenseurs. Mais Abbado ne privilégie-t-il pas toujours la rondeur des notes, la beauté et la fluidité? Pour ma part je trouve que ce ne sont pas des qualités obligatoirement requises pour cette 6ème. Je préfèrerais un peu plus d'agressivité et de tension et de .... Précipitations Smile
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 15:14

francoistit a écrit:

Pour Abbado, je vois que nous avond de fervents defenseurs. Mais Abbado ne privilégie-t-il pas toujours la rondeur des notes, la beauté et la fluidité? Pour ma part je trouve que ce ne sont pas des qualités obligatoirement requises pour cette 6ème. Je préfèrerais un peu plus d'agressivité et de tension et de .... Précipitations Smile

Oh non, Abbado n'a pas nécessairement besoin de fervents défenseurs, il se défend très bien lui-même...C'est surtout la "lourdeur" que tu imputes à Abbado dans cette 6eme qui m'a interpellé. D'ailleurs tu parles toi même de rondeur, de beauté et de fluidité, ce qui pour moi est assez loin de la "lourdeur" évoqué ci-dessus (c'est bien toi non ?).....
Mais je comprends très bien ce que tu veux dans cette 6eme et c'est d'ailleurs comme ça que j'aime l'entendre soit dit en pssant. Tu connais Bernstein dans son intégrale DGG dans cette 6eme ?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23437
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 16:53

La version de Boulez m'a plutôt convaincu dans l'ensemble. Je l'ai même trouvée très bien. Le début peut paraître un peu lourd mais c'est beaucoup moins lourd que Karajan. Je suis d'accord pour dire qu'on entend plein de détails avec sa direction que certains qualifient de "froide". C'est peut être dans la distanciation mais il est impressionnant dans le dernier mouvement. Sa direction dans l'andante moderato en particulier est vraiment superbe. Il faudrait que je réécoute la version de Bernstein avec le même orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 17:02

Mis à part l'orchestre (je sais, ça fait déjà beaucoup)... Svetlanov Embarassed ?
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 17:06

aurele a écrit:
La version de Boulez m'a plutôt convaincu dans l'ensemble. Je l'ai même trouvée très bien. Le début peut paraître un peu lourd mais c'est beaucoup moins lourd que Karajan. Je suis d'accord pour dire qu'on entend plein de détails avec sa direction que certains qualifient de "froide". C'est peut être dans la distanciation mais il est impressionnant dans le dernier mouvement. Sa direction dans l'andante moderato en particulier est vraiment superbe. Il faudrait que je réécoute la version de Bernstein avec le même orchestre.

C'est en général une "marque" de Boulez que j'apprécie chez lui, il nous fait entendre une précision qu'on retrouve rarement chez les autres, et pas seulement chez Mahler... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit

Nombre de messages : 917
Age : 28
Date d'inscription : 28/01/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 18:15

Richard a écrit:
francoistit a écrit:

Pour Abbado, je vois que nous avond de fervents defenseurs. Mais Abbado ne privilégie-t-il pas toujours la rondeur des notes, la beauté et la fluidité? Pour ma part je trouve que ce ne sont pas des qualités obligatoirement requises pour cette 6ème. Je préfèrerais un peu plus d'agressivité et de tension et de .... Précipitations Smile

Oh non, Abbado n'a pas nécessairement besoin de fervents défenseurs, il se défend très bien lui-même...C'est surtout la "lourdeur" que tu imputes à Abbado dans cette 6eme qui m'a interpellé. D'ailleurs tu parles toi même de rondeur, de beauté et de fluidité, ce qui pour moi est assez loin de la "lourdeur" évoqué ci-dessus (c'est bien toi non ?).....
Mais je comprends très bien ce que tu veux dans cette 6eme et c'est d'ailleurs comme ça que j'aime l'entendre soit dit en pssant. Tu connais Bernstein dans son intégrale DGG dans cette 6eme ?

Oui tout à fait c'est de moi, j'ai du mal m'exprime, mais c'est l'impression que ca m'a fait, la dernière fois que je l'ai écouté. Aller je vais essayer de la réécouter une fois pour me redonner une idée, ce n'est peut etre qu'un effet de l'ecoute après Gergiev...
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 18:51

aurele a écrit:
La version de Boulez m'a plutôt convaincu dans l'ensemble. Je l'ai même trouvée très bien. Le début peut paraître un peu lourd mais c'est beaucoup moins lourd que Karajan. Je suis d'accord pour dire qu'on entend plein de détails avec sa direction que certains qualifient de "froide". C'est peut être dans la distanciation mais il est impressionnant dans le dernier mouvement. Sa direction dans l'andante moderato en particulier est vraiment superbe. Il faudrait que je réécoute la version de Bernstein avec le même orchestre.


Karajan et Boulez lourd dans la 6ème ? Piouu...
Il faudrait que chacun définisse ce qu'il entend par lourd.
Perso, c'est manque d'arrête, d'énergie, de vivacité, des transitions molles, une dynamique compressé. Voilà.
Lent ou rapide, peu importe.
Revenir en haut Aller en bas
Hollander
Mélomane du dimanche
Hollander

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 06/08/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMer 17 Nov 2010 - 23:06

Nounou a écrit:

Karajan et Boulez lourd dans la 6ème ? Piouu...
Il faudrait que chacun définisse ce qu'il entend par lourd.
Perso, c'est manque d'arrête, d'énergie, de vivacité, des transitions molles, une dynamique compressé. Voilà.
Lent ou rapide, peu importe.

Bah, c'est un peu comme ça que je perçois le Karajan des années 70-80, désolé... hehe hehe
Revenir en haut Aller en bas
Nounou
Mélomane averti
Nounou

Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 03/03/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyJeu 18 Nov 2010 - 13:15

Hollander a écrit:
Nounou a écrit:

Karajan et Boulez lourd dans la 6ème ? Piouu...
Il faudrait que chacun définisse ce qu'il entend par lourd.
Perso, c'est manque d'arrête, d'énergie, de vivacité, des transitions molles, une dynamique compressé. Voilà.
Lent ou rapide, peu importe.

Bah, c'est un peu comme ça que je perçois le Karajan des années 70-80, désolé... hehe hehe

Sur certains disques des 80's oui je comprends, même si j'entends autre chose (plus d'humanité). Par contre dans les 70's, le son est certes parfois trop luxuriant, mais la "machine" est fluide, énergique et vivante !
On s'éloigne du sujet. Vous avez écouté sa 6ème de Mahler ?
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 28 Déc 2010 - 14:18

Après avoir écouté pas mal de versions, celle que je préfère est celle de Boulez.
Pour moi, le premier mouvement n'est pas trop lent, il est tout simplement pris à la bonne vitesse, sa lecture de cette symphonie est magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 28 Déc 2010 - 14:54

TragicSymph a écrit:
Après avoir écouté pas mal de versions, celle que je préfère est celle de Boulez.
Pour moi, le premier mouvement n'est pas trop lent, il est tout simplement pris à la bonne vitesse, sa lecture de cette symphonie est magnifique.

Je suis assez d'accord, je l'ai déjà dit j'aime bien Boulez dans Mahler, même s'il est de bon ton de le dénigrer, sa vision très analytique donne une approche assez musicologique qui est loin de manquer de passion! Wink

Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph

Nombre de messages : 2152
Age : 29
Date d'inscription : 23/12/2010

Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 EmptyMar 28 Déc 2010 - 14:57

Oui Pelléas, on est bien d'accord ! mains
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Mahler- 6ème symphonie   Mahler- 6ème symphonie - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahler- 6ème symphonie
Revenir en haut 
Page 7 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6, 7, 8 ... 10 ... 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: