Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

 

 Maurice Duruflé

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMar 2 Aoû 2005 - 12:18

Je ne sais si vous aimez les devinettes ou énigmes et autres quiz.
Je fus frappé il y a quelques années en entendant en concert le Requiem de Duruflé : la cadence finale est une citation exacte, sur 3-4 mesures, d'une Kolossale œuvre très connue... si ce n'est la cadence finale stricto sensu, c'est sa préparation immédiate. Faudrait que je retrouve les partoches. C'est la dernière page, en tout cas, deux mesures avant la fin. Si vous ne trouvez pas, je serai plus précis.

Texte en main, l'orchestration est quasiment la même, les accords placés exactement de la même manière sur une même ligne de basse... étonnant ! C'est tellement gros que c'est volontaire... Pas possible autrement. Ou alors, l'influence inconsciente de l' "autre" est colossale elle aussi. je ne connais pas assez Duruflé pour en tirer quelque conclusion que ce soit.

Alors ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
Alex
Mélomaniaque
Alex

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMar 2 Aoû 2005 - 13:45

Quel rang, quel avatar! Shocked

Sinon, aucune idée Rolling Eyes

Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMar 2 Aoû 2005 - 13:54

Je n'ai pas la partition, mais j'entends une pédale de fa# avec des accords de ré majeur et do majeur descendants (en 6-4) puis finalement un fa# 7è de dominante... mais ça ne m'évoque rien; je vais chercher! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alex
Mélomaniaque
Alex

Nombre de messages : 531
Date d'inscription : 25/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMar 2 Aoû 2005 - 14:01

Xavier a écrit:
Je n'ai pas la partition, mais j'entends une pédale de fa# avec des accords de ré majeur et do majeur descendants (en 6-4) puis finalement un fa# 7è de dominante... mais ça ne m'évoque rien; je vais chercher! Wink

Comprends rien Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
Achille

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMar 2 Aoû 2005 - 23:10

Nada pour moi non plus. Je suis curieux de savoir...
Revenir en haut Aller en bas
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMer 3 Aoû 2005 - 7:51

Xavier a écrit:
Je n'ai pas la partition, mais j'entends une pédale de fa# avec des accords de ré majeur et do majeur descendants (en 6-4) puis finalement un fa# 7è de dominante... mais ça ne m'évoque rien; je vais chercher! Wink
Nous sommes sur la bonne voie. Oublions la pédale de fa #. et regardons la mesure précédent le ré en 6-4 jusqu'au ré 6-4 compris.
Prenons la partie chœur, la basse des mesures 104, 105 (le changement de mesure en C), et le ré 6-4.
Changeons les paroles et mettons plutôt (...dein sanfter flügel) "WEILT" jusqu'au point d'orgue avant la reprise en ré majeur.... (je me suis trahi : en faisant ça j'ai changé d'œuvre...)
Bon, là, j'ai tout dit !!!!! Amusant, non ?

C'est bête que je n'ai pas de scanner... je vous aurais mis les mesures en question en vis-à-vis...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
mirobolant
Néophyte éternel
mirobolant

Nombre de messages : 93
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Requiem   Maurice Duruflé EmptyMer 3 Aoû 2005 - 9:19

Damned! C'est la 9ème...?
Revenir en haut Aller en bas
mirobolant
Néophyte éternel
mirobolant

Nombre de messages : 93
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Requiem   Maurice Duruflé EmptyMer 3 Aoû 2005 - 9:21

Non, c'est un piège...faut qu'j'écoute ce maudit Requiem! (où l'ai-je mis??)
Revenir en haut Aller en bas
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Requiem   Maurice Duruflé EmptyMer 3 Aoû 2005 - 9:54

mirobolant a écrit:
Damned! C'est la 9ème...?
OUI !
Bien vu, Miro
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
Achille
Monsieur Claude
Achille

Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Requiem   Maurice Duruflé EmptyMer 3 Aoû 2005 - 11:23

César-Alexandre a écrit:

Bien vu, Miro
Mr. Green

Bon, ça ne m'a pas frappé. Faudra que je reécoute.
Revenir en haut Aller en bas
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyVen 19 Aoû 2005 - 12:47

Shocked Shocked

Moi qui suis fan de ce Requiem, je suis scotché... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyLun 22 Aoû 2005 - 12:20

YuHirà a écrit:
Shocked Shocked
Moi qui suis fan de ce Requiem, je suis scotché... Shocked
[color=blue]T'as comparé les partitions ? C'est pas complètement barge, ce que je dis, n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyLun 22 Aoû 2005 - 12:30

J'ai les partitions d'aucune de ces oeuvres...
Revenir en haut Aller en bas
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyLun 22 Aoû 2005 - 12:41

Pouououfffff : keskegédilà !!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Requiem   Maurice Duruflé EmptyMer 24 Aoû 2005 - 2:00

mirobolant a écrit:
Damned! C'est la 9ème...?

heu? C'est la 9ème de qui?
je sais je suis un Boulet
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
christia
Invité



Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMer 24 Aoû 2005 - 9:10

Beethoven j'imagine ?
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMer 24 Aoû 2005 - 11:55

Quand on dit : c'est LA neuvième, alors c'est que c'est celle de Beethoven.
Revenir en haut Aller en bas
mirobolant
Néophyte éternel
mirobolant

Nombre de messages : 93
Localisation : Paris
Date d'inscription : 25/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Requiem   Maurice Duruflé EmptyMer 24 Aoû 2005 - 12:12

Pour être honnête, j'avais effectivement en tête l'oeuvre de Beethoven... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Poulet
Don Juan piqué aux hormones
Poulet

Nombre de messages : 5899
Age : 34
Localisation : France
Date d'inscription : 05/08/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMer 24 Aoû 2005 - 13:09

ouannier a écrit:
Quand on dit : c'est LA neuvième, alors c'est que c'est celle de Beethoven.

ok chef salut
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hexachords.com
Cadbury Fan
Mélomane averti
Cadbury Fan

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 30/08/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 1 Sep 2005 - 21:39

jattends avec impatience tes scans c&a

Petit histoire généalogique de cette cadence

1770 - Louis de BEETHOVEN - 1827

1902 - Maurice DURUFLE - 1986

1953 - James HORNER - 20..
(cf "Petit Pied et la vallée des merveilles -> générique de fin)

1955 - Thomas NEWMAN - 20..
(cf "Les sentiers de la perdition" quand il butte le mec dans la beignoir)

PS: je vous prie de mexcuser pour mes références cinématographes qui sont à 100 lieues des chefs d'oeuvres que sont beethoven et duruflé...mais bon jaime bien faire des abres généalogique;)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 1 Sep 2005 - 22:23

Cadbury Fan a écrit:

Louis de BEETHOVEN

Laughing

Ca me rappelle Jankélévitch qui parlait de François Liszt.


Dernière édition par Xavier le Jeu 30 Oct 2014 - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mr Bloom
Ancien bagnard
Mr Bloom

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 1 Sep 2005 - 22:26

Xavier a écrit:

Ca me rappelle Jankélévitch qui parlait de François Liszt.

Tu sais pourquoi il faisait ca?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 1 Sep 2005 - 22:28

Non.
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 1 Sep 2005 - 22:33

Xavier a écrit:
Cadbury Fan a écrit:

Louis de BEETHOVEN

Laughing

Ca me rappelle Jankélévitch qui parlait de François Liszt.
pour Xenakis, j'ai aussi lu Jean Xenakis (après tout il était académicien français aussi)
Revenir en haut Aller en bas
Mr Bloom
Ancien bagnard
Mr Bloom

Nombre de messages : 1221
Date d'inscription : 10/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 1 Sep 2005 - 22:34

Il a été résistant, a beaucoup souffert lors de l'occupation allemande, et après la guerre il a refusé tout contact avec l'allemagne : il a arrêté de parler des philosophes allemands, de la musique allemande, n'est jamais retourné en allemagne du reste de sa vie et a été très dur avec la manière dont les allemands ont gérés la guerre, l'après-guerre et la mémoire (cf son texte "l'imprescriptible" - à mettre en perspective avec sa philosophie du pardon). D'où sans doute l'emploi de la version francaise du prénom de Franz Liszt, sans doute reniant par là un peu ses origines germaniques. Enfin ce n'est pas une explication "officielle" mais je pense que c'est pour ca. Ca peut paraître un peu futile, mais quand on a vu ses amis se faire torturer et tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 1 Sep 2005 - 22:54

Explication qui tient la route; c'est vrai que cette pratique m'avait toujours surpris.
Revenir en haut Aller en bas
christia
Invité



Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 1 Sep 2005 - 23:05

de Jankélévitch, je ne connais que son petit ouvrage sur "Ravel" paru aux éditions du Seuil (collection Solfège) et je l'ai adoré, son style est très poétique et imagé tout en parvenant à analyser remarquablement les partitions du compositeur...

j'aime beaucoup la façon dont il écrit en tout cas (mais peut être que ce n'est pas toujours comme ça)
Revenir en haut Aller en bas
Arpège
Mélomane du dimanche
Arpège

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 23/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyVen 2 Sep 2005 - 0:10

christian a écrit:
de Jankélévitch, je ne connais que son petit ouvrage sur "Ravel" paru aux éditions du Seuil (collection Solfège) et je l'ai adoré, son style est très poétique et imagé tout en parvenant à analyser remarquablement les partitions du compositeur...

j'aime beaucoup la façon dont il écrit en tout cas (mais peut être que ce n'est pas toujours comme ça)

"la musique... ce bruit mélodieux, ce bruit mesuré, enchanté qu'on appelle la musique."
"Mystère musical qui n'est pas l'indicible, mais l'inéffable..."

J'aime quand il évoque "la rumeur lointaine des pianissimo..." ainsi que ses réflexions sur le silence en musique : "silence d'avant que la musique ne s'élance, silence d'après où la musique retourne. Entre les deux se déploie un océan pacifique du silence"
Revenir en haut Aller en bas
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyVen 2 Sep 2005 - 12:22

Citation :
1770 - Louis de BEETHOVEN - 1827

1902 - Maurice DURUFLE - 1986

1953 - James HORNER - 20..
(cf "Petit Pied et la vallée des merveilles -> générique de fin)

1955 - Thomas NEWMAN - 20..
(cf "Les sentiers de la perdition" quand il butte le mec dans la beignoir)

on notera que ce sont 3 grands chef d'oeuvre Wink
Revenir en haut Aller en bas
César-Alexandre
Poivrot averti
César-Alexandre

Nombre de messages : 339
Localisation : continuellement entre BIARRITZ et PAU (pyrénées-Atlantiques)
Date d'inscription : 23/07/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyLun 5 Sep 2005 - 9:41

Cadbury Fan a écrit:

1953 - James HORNER - 20..
1955 - Thomas NEWMAN - 20..
c'est vache, ça... Pourquoi les faire mourir dans les années 20... ? Et pas 21..., 22... ou autres ?

J'apprends à me servir du scann qui vient d'arriver puis apprendrai à mettre l'image ici. Patience, patience... Mais t'as l'air de connnaître.
confused
Revenir en haut Aller en bas
http://www.crendiffusion.com
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12370
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMar 1 Juil 2008 - 17:35

Je cherchais Duphly à la médiathèque et je suis tombé sur Duruflé. Du coup, j'ai emprunté le Requiem, c'est magnifique... I love you
Version : Maîtrise de Notre Dame de Paris, Ensemble Carmina Sacra, GFrand Orgue de Notre Dame de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Crapio
Mélomane chevronné
Crapio

Nombre de messages : 7577
Age : 31
Localisation : Lille
Date d'inscription : 30/04/2007

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMar 1 Juil 2008 - 18:05

Ah oui il est souvent couplé avec celui de Fauré car il est un peu dans la même veine.
J'en ai également un très bon souvenir mais il faudrait que je le réécoute pour en parler Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 25 Fév 2010 - 18:04

Les deux premières écoutes, certes un peu distraites, ne m'ont pas vraiment convaincu.

Il faut persister?
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy

Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 25 Fév 2010 - 18:08

Oui, mais avec une bonne version. Tu écoutes laquelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Pinch
Mélomane averti
Pinch

Nombre de messages : 204
Age : 38
Date d'inscription : 28/01/2009

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyJeu 25 Fév 2010 - 18:18

Celle - ci

J'aime énormément cette version du requiem de Fauré par ailleurs




Maurice Duruflé 51MA8V89KML._SS400_
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyMer 31 Aoû 2011 - 19:46

On ne parle toujours que du Requiem... Connaissez-vous les 3 danses pour orchestre opus 6? (1938)
Il y a un très bel enregistrement par Kantorow (couplé avec Alain et Poulenc), ça fait tantôt penser aux Debussy et Ravel de jeunesse (le début), tantôt à Schmitt (la 3è danse, on croirait vraiment du Schmitt), voire au tout premier Messiaen. (celui du 3è mouvement de l'Ascension version orchestrale)
En tout cas c'est vraiment une belle oeuvre, magnifiquement orchestrée, assez légère et sans prétention, trop méconnue.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyDim 4 Sep 2011 - 17:43

Xavier a écrit:
On ne parle toujours que du Requiem... Connaissez-vous les 3 danses pour orchestre opus 6? (1938)
C'est, avec ses pièces d'orgue, bien meilleur que son Requiem de mon point de vue, plus personnel en tout cas. Je trouve ça assez marquant moi aussi. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31316
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptySam 9 Juin 2012 - 13:17

Je viens d'écouter l'intégrale de son oeuvre pour orgue (un peu plus d'1h) :

Maurice Duruflé 51B1RCKYA7L._SL500_AA300_

C'est absolument magnifique. Les oeuvres d'abord : franchement inspiré, tout à fait dans le style Dupré, qq ch entre Vierne et le jeune Messiaen. Musique souvent dans les nunces piano, très contemplative.
La prise de son de ce disque est géniale pour ne pas dire parfaite. Les timbres de cet instruments sont magnifiques, et capté avec une très grande précision.

Un must.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptySam 9 Juin 2012 - 13:26

Je connais déjà le scherzo, la suite opus 5 et le prélude et fugue sur le nom d'Alain opus 6... il y a beaucoup d'autres choses?
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31316
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptySam 9 Juin 2012 - 13:31

Xavier a écrit:
Je connais déjà le scherzo, la suite opus 5 et le prélude et fugue sur le nom d'Alain opus 6... il y a beaucoup d'autres choses?

IL y a :

-> Suite op 5
-> Chant Donné - Hommage à Jean Gallon
-> Méditation
-> Prélude sur l'Introït de l'Epiphanie op 13
-> Scherzo op 2
-> Fugue sur le thème du Carillon des Heures de la Cathédrale de Soissons op 12
-> Prélude, Adagio et Choral varié sur le thème "Veni Creator" op 4
-> Prélude et fugue sur le nom d'Alain op 7

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyDim 26 Nov 2017 - 1:35

En Playlist, Xavier a écrit:
Duruflé: Trois danses pour orchestre opus 6/Kantorow
Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
Qu'est-ce que c'est beau ça... par moments j'ai l'impression que Messiaen a vraiment écouté ça avant d'écrire son 3è mouvement (version orchestrale) de l'Ascension, mais si l'oeuvre date de 1932, sa création est de 1936, et comme l'Ascension date de 1932-34, il n'y a en fait probablement pas d'influence ni dans un sens ni dans l'autre (à moins que Duruflé ait montré sa partition à Messiaen?), mais plutôt des influences communes.

Maurice Duruflé Poulen10
Trois Danses pour orchestre, op. 6
Jean-Jacques Kantorow / Bamberger Symphoniker
Bamberg, XI.1997
Apex

En effet, c’est simple mais franc, avec de magnifiques couleurs post-Debussy-Ravel (harmonie et orchestration), des climats contrastés mais une belle énergie d’ensemble - ou quelque chose comme du Poulenc en plus chatoyant dans le Tambourin. Vraiment pas le genre de musique que j’aurais spontanément associée avec le nom de Duruflé (davantage en effet avec le jeune Messiaen.)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyVen 1 Déc 2017 - 23:36

Maurice Duruflé Durufl10
L’Œuvre pour orgue
Friedhelm Flamme (orgue Mühleisen, 2000, de la Stiftskirche zu Bad Gandersheim)
Bad Gandersheim, X.2003
CPO


Très positivement supris par les Trois Danses pour orchestre, op. 6 (cf. supra), j’ai donc essayé l’œuvre d’orgue. Et là aussi, beaucoup de pépites - et qui n’ont qu’un très lointain rapport avec le fameux Requiem (qui ne m’a jamais franchement passionné.)

J’ai surtout énormément aimé les œuvres des années 20-30: la Suite op. 5, le Scherzo op. 2 et Prélude, Adagio et Choral varié sur le thème du «Veni Creator», op. 4. Ça a un côté très post-romantique, avec des harmonies très riches et un peu tourmentées; quelque chose de très mystérieux, aussi, avec ces espèces de frottements imperceptibles dans les basses, les dynamiques piano, les jeux de fond... Et en même temps, c’est aussi articulé, il y a un vrai discours (contrairement à l’espèce de flot continu qui m’ennuie un peu chez Tournemire.)

En revanche, je suis un peu resté à l’extérieur des œuvres plus tardives, en particulier celles des années 60 - mais je les réécouterai.

La prise de son est en effet magnifique (très détaillée - alors que tout se passe dans les registres les moins éclatants de l’instrument - et avec une richesse de timbre que j’ai rarement entendue au disque sur de grands instruments modernes.)

Merci Cololi pour la recommandation!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31316
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptySam 2 Déc 2017 - 9:17

Cool Smile

Cela dit moi j'aime pas mal de Requiem.
Et puis, Tournemire, c'est en fait vraiment structuré. Le miracle de Tournemire c'est qu'il arrive à combiner les avantages d'une œuvre écrite, et d'une œuvre improvisée.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyDim 3 Déc 2017 - 21:52

Bien, j'ai réécouté tout ça (je dis réécouté, parce que je me suis aperçu en cours de route que j'avais déjà fait l'intégrale Flamme chez CPO Laughing ), je moi aussi, j'entends surtout le Ravel qui glisse vers Poulenc dans les Danses pour orchestre (que j'adore).

Pour le disque d'orgue, l'instrument est un peu froid (cela dit je n'ai pas forcément mieux, les jeux courts de Stockholm chez Proprius sont métalliques et aigrelets, même si l'instrument a globalement plus de couleurs), mais la prise de son est remarquable, on vibre physiquement comme si on était à côté !
J'aime beaucoup ce corpus discret, mais je suis étonné que ça ait autant plu à Benedictus, tant c'est purement organistique tout de même. (Mais la Suite de danses et le Prélude & Fugue sur Alain sont superbes, c'est vrai.)

Je n'entends toutefois pas beaucoup Messiaen là-dedans (beaucoup de grégorien à l'orgue en revanche, même dans les pièces qui ne l'annoncent pas).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyDim 3 Déc 2017 - 22:48

DavidLeMarrec a écrit:
J'aime beaucoup ce corpus discret, mais je suis étonné que ça ait autant plu à Benedictus, tant c'est purement organistique tout de même. (Mais la Suite de danses et le Prélude & Fugue sur Alain sont superbes, c'est vrai.)
Ça dépend de ce que tu appelles «purement organistique.» Dans mon esprit la caricature (négative) de la musique d'orgue, c'est les gros pouët-pouët Cavaillé-Coll qui rutilent dans tous les sens au milieu d'une réverbération de hall de gare. Mais dans la mesure où j'adore les chorals luthériens un peu archaïques sur des jeux de fonds boisés dans des acoustiques de petites églises nord-allemandes, la discrétion de Duruflé pouvait difficilement ne pas me plaire. Si tu y ajoutes ces harmonies très «postromantisme français tardif» un peu sombre...

DavidLeMarrec a écrit:
Je n'entends toutefois pas beaucoup Messiaen là-dedans (beaucoup de grégorien à l'orgue en revanche, même dans les pièces qui ne l'annoncent pas).
À l'orgue, non, pas du tout: c'est à propos des Trois Danses pour orchestre que (piquant l'idée à Xavier) je parlais de Messiaen - mais du Messiaen orchestral d'avant-guerre, plutôt, celui des Offrandes oubliées, du Tombeau resplendissant, de l'Hymne au Saint-Sacrement ou de l'Ascension (enfin, de mémoire, parce que je n'ai pas écouté tout ça depuis bien longtemps.)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88479
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyDim 3 Déc 2017 - 22:55

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'aime beaucoup ce corpus discret, mais je suis étonné que ça ait autant plu à Benedictus, tant c'est purement organistique tout de même. (Mais la Suite de danses et le Prélude & Fugue sur Alain sont superbes, c'est vrai.)
Ça dépend de ce que tu appelles «purement organistique.» Dans mon esprit la caricature (négative) de la musique d'orgue, c'est les gros pouët-pouët Cavaillé-Coll qui rutilent dans tous les sens au milieu d'une réverbération de hall de gare.

Ah, ça ne ressemble pas à du Lefébure ni même à du Widor, pour sûr. Mais c'est vraiment très proche d'Alain ou Langlais dans les principes, par exemple.


Citation :
À l'orgue, non, pas du tout: c'est à propos des Trois Danses pour orchestre que (piquant l'idée à Xavier) je parlais de Messiaen - mais du Messiaen orchestral d'avant-guerre, plutôt, celui des Offrandes oubliées, du Tombeau resplendissant, de l'Hymne au Saint-Sacrement ou de l'Ascension (enfin, de mémoire, parce que je n'ai pas écouté tout ça depuis bien longtemps.)

Il y a quand même entre les deux un gros saut de langage. Chez Duruflé, j'entends quelqu'un qui peut se comparer à Pierné, Gaubert, maximum Milhaud et Martinů. Même avec les sirupeuses Offrandes oubliées, on est déjà, au niveau du langage, vraiment dans un autre univers, où la tonalité traditionnelle n'est plus le fondement.

(Pour l'anecdote, j'entendu ça en concert… avec Cololi ! I love you )
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyDim 3 Déc 2017 - 23:01

Je t'assure que si tu compares l'essentiel de la 1ère danse (tout ce qui est rapide) ainsi que la 3è danse au 3è mouvement de l'Ascension, il y a une parenté même de langage (beaucoup de mode 2, et même dans l'orchestration je trouve) très importante, même s'il y a aussi quelque chose qui se rattache encore davantage à la génération d'avant, c'est vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 9772
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyDim 3 Déc 2017 - 23:50

Il faudrait que je réécoute ces Messiaen-là, parce que je n'ai vraiment le souvenir d'un tel saut de langage à ce moment-là; dans mon souvenir, ça bifurque déjà dans une autre direction, mais le saut de langage, je le situais plutôt pendant la guerre, pas vraiment avant.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84564
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyLun 4 Déc 2017 - 1:57

Je ne dis pas l'inverse; l'Ascension, c'est encore le premier Messiaen.

EDIT: ah oui, tu réponds peut-être à David... mais les deux sont vrais: le premier Messiaen ressemble par moments à ça, mais il y a aussi des choses qui regardent vers une modalité plus riche et plus complexe (ne serait-ce que dans les Préludes pour piano, mais aussi dans la Nativité), déjà plus loin de la tonalité que Duruflé.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31316
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé EmptyLun 4 Déc 2017 - 8:15

DavidLeMarrec a écrit:

(Pour l'anecdote, j'entendu ça en concert… avec Cololi ! I love you )

C'est vrai en plus hehe
Sauf qu'à l'époque, j'avais du mal avec Les Offrandes Oubliées !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Contenu sponsorisé




Maurice Duruflé Empty
MessageSujet: Re: Maurice Duruflé   Maurice Duruflé Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Maurice Duruflé
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: