Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
TINEO Matelas bébé climatisé 60 x 120 cm
36.99 €
Voir le deal

 

 Howard HANSON (1896-1981)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Mefistofele
Mélomaniaque
Mefistofele

Nombre de messages : 961
Localisation : Under a grey, rifted sky
Date d'inscription : 17/11/2019

Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Howard HANSON (1896-1981)   Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 EmptySam 9 Jan - 22:32

Affriolé par une multitude de concertos pour violon XXe américains, j'ai été curieux de voir ce que les symphonies donnaient. Démarrage chez Hanson, assez populaire si j'en crois ce fil et celui, plus fourre-tout, sur les compositeurs américains.
La déception est assez rude : j'ai trouvé tout cela terriblement anecdotique et épigonal, il y a énergie sans exubérance, très peu de tension, un discours sans véritable originalité.
La Symphonie No. 4 Requiem promet beaucoup avec un nom pareil et offre peu, tout est retenu et policé. Confused
La No. 3 est hantée par Sibelius et Nielsen (et Hollywood, qu'elle présage ?).
La No. 6 est assez décousue, et si les mouvements rapides sont saisissants, eux, je ne suis pas pleinement convaincu. Les No. 1 et 4 ne m'ont laissé aucun souvenir...
La No. 7 embarque des chœurs, elle sera la plus épique, même si là encore, plutôt retenue. Elle est, avec la très romantique No. 2, aux épanchements lyriques cinématographiques (et gayanesques), celle qui me convainct le plus. Et si l'une des symphonies du sieur Hanson méritait l'écoute, ce serait bien cette No. 2 que je recommanderais en priorité.

Un rapide coup d'oreille aux Fantasy Variations on Theme of Youth ne me donne guère envie d'explorer plus avant. Compétent mais pas spécialement marquant. L'Elegy in Memory of Serge Koussevitzky, dans la catégorie des pièces tristes, ne remplit pas toutes ses promesses. Là encore, on dirait une musique élégiaque pour une scène tragique dans un film de l'âge d'or hollywoodien. Beaucoup de métier, cela s'écoute très bien, mais cela ne me déclenche aucune émotion tant la recette sonne éculée et les effets convenus. Tant pis pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Howard HANSON (1896-1981)   Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 EmptyDim 10 Jan - 14:32

J'aime beaucoup la 2 en effet (et Merry Mount).

J'aurais du mal à décrire sa structure – mais chez les Anglais, c'est souvent retors, soit trop rhapsodique, soit trop rhizomatique… –, mais la matière en est très chouette.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11934
Age : 46
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Howard HANSON (1896-1981)   Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 EmptyDim 10 Jan - 14:46

Euh, il est américain...

J'aime énormément certains de ses enregistrements comme chef, avec son Eastman Rochester Symphony (Harris, Piston, Cowell, Sessions, Schuman, Gould, Barber, Ives...), mais je me souviens avoir eu la même réaction que Mefistofele en écoutant certaines de ses symphonies (je ne sais plus lesquelles.)

Vous pensez que je devrais quand même essayer la 2?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 90536
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Howard HANSON (1896-1981)   Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 EmptyDim 10 Jan - 14:57

Benedictus a écrit:
Euh, il est américain...

Tout de suite des détails. :rool:

Des gens qui n'ont pas de voyelles pures, quoi.


Citation :
Vous pensez que je devrais quand même essayer la 2?

Je doute que ça te passionne, à cause du caractère anecdotique / séquentiel / pas très sombre.

En revanche son opéra, pour le naturel de sa parole, pourrait davantage t'intéresser même si le langage reste un peu consonant / cordé.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil

Nombre de messages : 824
Age : 39
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Howard HANSON (1896-1981)   Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 EmptyDim 10 Jan - 18:10

Personnellement j'aime beaucoup la Deuxième, sorte de chaînon manquant improbable entre la grande symphonie sibélienne (Hanson a beaucoup revendiqué un héritage nordique dans sa musique, mais ça reste quand même beaucoup moins abstrait chez lui que chez son modèle) et la musique de film de John Williams (le motif ouvrant le dernier mouvement de la Deuxième de Hanson a fortement inspiré Williams pour ET, et le deuxième mouvement est célèbre pour avoir été repris dans la bande-son d'Alien). Est-ce que ça peut t'intéresser ? Honnêtement je ne sais pas, mais si tu veux en tenter une, la Deuxième est le choix le plus consensuel, à défaut d'être le plus adapté pour toi...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Contenu sponsorisé




Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Howard HANSON (1896-1981)   Howard HANSON (1896-1981) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Howard HANSON (1896-1981)
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: