Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-21%
Le deal à ne pas rater :
LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
39.59 € 49.99 €
Voir le deal

 

 Spécificités de l'interprétation de la musique baroque

Aller en bas 
+18
Morloch
DavidLeMarrec
Jules Biron
WoO
Lohengrin
blowingguy
-
Jaky
antrav
Shadoko
Jorge
Classica
encolpio
Xavier
Achille
Stanislas Lefort
Capri
Kermit
22 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 32
Date d'inscription : 23/02/2007

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 14:46

Elvira a écrit:
Ou pénible justement. Wink
Sûrement pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge


Nombre de messages : 6307
Age : 35
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 14:46

Pénible pour qui ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 14:46

Eragny a écrit:
Elvira a écrit:
Ou pénible justement. Wink
Sûrement pas Very Happy

Ah si, pour moi ça l'est.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 14:56

Ca n'est pas pénible mais c'est pour cette raison que les amateurs de musique postérieure où tout est noté sur la partition se plaisent à la dénigrer : vous voyez comme c'est pauvre musicalement, comme c'est prévisible, etc etc... On connait la chanson.

Quand on écoute les différences et les écarts qui peuvent exister entre certaines interprétations, le Dies Irae de Lully par Herreweghe et Niquet pour ne donner qu'un exemple : c'est le jour et la nuit ! Et c'est bien plus intéressant et passionnant je trouve d'écouter les différentes propositions que peuvent faire les chefs ou interprètes (pour le clavecin par exemple) que de comparer 36 interprétations d'une même symphonie de Schumann qui, sauf errance de la part du chef d'orchestre, se ressembleront quand même toutes si les musiciens suivent à la lettre ce qu'ils ont sous les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 14:59

Ah mais je ne trouve pas que c'est une musique pauvre ! Mais j'écoute ça avec parcimonie (dont Lully...), avec plaisir aussi, mais sans trop. A la fin, je trouve ça un peu lourd à écouter toutes ces fioritures, ces ornementations etc. etc. Je préfère le baroque à aller entendre en vrai qu'avec disque (ce qui ne m'empêche d'en écouter)...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 16:00

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Oui, c'est un trille, comme le dit Eragny. Le vibrato, c'est une variation de la même note (lorsque le violoniste bouge juste le doigt), par opposition au trille, qui contient deux notes distinctes (un doigt se lève et se repose à plusieurs reprises).

Je n'ai pas conservé cette vidéo, tu n'as pas un autre exemple ? Prends Armide, par exemple, j'ai la partition originale.

Si on prend l'Ouverture par exemple, juste avant que ne débute le passage en rythme pointé, on entend ça entre autre à la 11ème seconde, entre la 23ème et 24ème, entre la 32 et 33ème , entre la 43 et 45ème seconde... On en entendra de nouveau lors du deuxième et du dernier passage lent.
Comme le dit Jorge, il y a une part laissée à l'interprète, d'après ce que l'on sait des modes de jeu de l'époque.

Néanmoins, sur la partition originale d'Armide (je me fonde sur la première édition imprimée de 1686), les trilles aux endroits que tu signales sont notés par de petits "t" placés au-dessus de la valeur écrite.

Cela dit, Armide est une partition où Lully se montre extrêmement précis dans les valeurs utilisées (on rencontre vraiment des choses étonnantes qui contredisent l'idée d'une écriture stéréotypée, au kilomètre), le soin n'est pas nécessairement identique chez tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 16:05

WoO a écrit:
Ok, en fait ma question initiale était "est-ce que les ornements caractéristiques du style français qui concluent les phrases de Lully sont notés chez lui ?" Donc la réponse est non.
La réponse est oui.
J'ai vérifié sur les autres partitions originales (Bellérophon et Proserpine), et il y a aussi les "t" et les "+".

Citation :
Je me posais les mêmes questions que Wolferl : aléatoire, témoignages, etc...
On a de nombreux propos, techniques ou candides, qui permettent d'attester certaines choses comme l'irrégularité (qui est l'équivalent d'un demi-pointé, donc quelque part entre une irrégularité 3/4-1/4 et une régularité 1-1 ). Ensuite, à la réalisation, c'est à l'interprète de juger où il faut en mettre et comment. Parce que les indications que nous avons ne couvrent pas tous les paramètres non plus...

Une chose est sûre, on peut discuter les instruments d'époque, l'absence de vibrato ou tout ce que l'on veut... mais l'irrégularité : ça marche ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 16:09

DavidLeMarrec a écrit:
WoO a écrit:
Si on prend l'Ouverture par exemple, juste avant que ne débute le passage en rythme pointé, on entend ça entre autre à la 11ème seconde, entre la 23ème et 24ème, entre la 32 et 33ème , entre la 43 et 45ème seconde... On en entendra de nouveau lors du deuxième et du dernier passage lent.
Comme le dit Jorge, il y a une part laissée à l'interprète, d'après ce que l'on sait des modes de jeu de l'époque.

Néanmoins, sur la partition originale d'Armide (je me fonde sur la première édition imprimée de 1686), les trilles aux endroits que tu signales sont notés par de petits "t" placés au-dessus de la valeur écrite.

Cela dit, Armide est une partition où Lully se montre extrêmement précis dans les valeurs utilisées (on rencontre vraiment des choses étonnantes qui contredisent l'idée d'une écriture stéréotypée, au kilomètre), le soin n'est pas nécessairement identique chez tout le monde.


Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Banane-jaune

Ca y est, j'ai enfin ma réponse sur ma fameuse "note vibrée" ! Laughing

Donc ici c'est bel et bien noté. J'imagine que c'est peut-être aussi le cas dans d'autres tragédies de Lully. Merci David ! Smile

EDIT : Je viens de lire tes précisions concernant Bellérophon (qu'on a hâte d'entendre) et Proserpine.
Apparemment il avait toujours recours à ces signes.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 16:24

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
WoO a écrit:
Si on prend l'Ouverture par exemple, juste avant que ne débute le passage en rythme pointé, on entend ça entre autre à la 11ème seconde, entre la 23ème et 24ème, entre la 32 et 33ème , entre la 43 et 45ème seconde... On en entendra de nouveau lors du deuxième et du dernier passage lent.
Comme le dit Jorge, il y a une part laissée à l'interprète, d'après ce que l'on sait des modes de jeu de l'époque.

Néanmoins, sur la partition originale d'Armide (je me fonde sur la première édition imprimée de 1686), les trilles aux endroits que tu signales sont notés par de petits "t" placés au-dessus de la valeur écrite.

Cela dit, Armide est une partition où Lully se montre extrêmement précis dans les valeurs utilisées (on rencontre vraiment des choses étonnantes qui contredisent l'idée d'une écriture stéréotypée, au kilomètre), le soin n'est pas nécessairement identique chez tout le monde.


Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Banane-jaune

Ca y est, j'ai enfin ma réponse sur ma fameuse "note vibrée" ! Laughing

Donc ici c'est bel et bien noté. J'imagine que c'est peut-être aussi le cas dans d'autres tragédies de Lully. Merci David ! Smile

EDIT : Je viens de lire tes précisions concernant Bellérophon (qu'on a hâte d'entendre) et Proserpine.
Apparemment il avait toujours recours à ces signes.
Attention tout de même : c'est peut-être l'éditeur qui les ajoute.

Mais enfin, je ne vois pas pourquoi il les devinerait (dans Proserpine et Bellérophon, il y a des endroits pas évidents).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97639
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyDim 18 Mai 2008 - 16:55

Eragny a écrit:
Question qui me turlupine depuis un bout de temps : qu'est ce que c'est pour vous, une basse continue réussie ?
Plusieurs pistes :
- souple, dansante, présente ;
- suffisamment d'improvisation pour animer le discours (clavecin) ;
- deux théorbes minimum.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptySam 7 Juin 2008 - 18:22

J'ai trouvé cette page web qui répond magnifiquement à ma question sur l'écriture de Lully et les ornements, et qui établit d'ailleurs une distinction entre agréments et ornements.

La lecture de cette page est très intéressante même pour quelqu'un qui ne joue pas d'un instrument et le site propose notamment des liens vers les partitions de Lully pour ceux qui seraient intéressés.


Dernière édition par WoO le Sam 7 Juin 2008 - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend


Nombre de messages : 9166
Age : 56
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptySam 7 Juin 2008 - 18:24

bounce bounce . Super, mais il est ou ton lien ?
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptySam 7 Juin 2008 - 18:37

Clique sur "page web" hehe
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend


Nombre de messages : 9166
Age : 56
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptySam 7 Juin 2008 - 18:38

WoO a écrit:
Clique sur "page web" hehe

Tu peux pas le souligner ou le mettre en gras patate
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptySam 7 Juin 2008 - 18:40

atomlegend a écrit:
WoO a écrit:
Clique sur "page web" hehe

Tu peux pas le souligner ou le mettre en gras patate

Je viens de te faire la totale.

Mais tu n'avais qu'à mettre tes lunettes, patate !
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptySam 7 Juin 2008 - 19:02

Citation :
patate !
Arrêtez de vous traiter comme ça ou j'appelle MangeTesLégumes, elle vous mettra rapidement d'accord. Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
xoph
Mélomane chevronné
xoph


Nombre de messages : 5688
Age : 65
Localisation :
Date d'inscription : 12/10/2011

Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 EmptyMar 12 Mar 2024 - 11:40

La chaine YT des Musiciens de Saint-Julien comporte un versant pédagogique qui m'a l'ait tout à fait fouillé, instructif et très réjouissant (je découvre).

Voici par exemple la serinette. Où il est question de l'imitation de la nature et paradoxalement d'apprendre à chanter aux oiseaux ; de cet orgue miniature, "la serinette" ; des sources historiques et interprétatives, que sont ces appareils mécaniques qui ont traversé le temps.

LA SERINETTE - Le petit traité d'interprétation de François Lazarevitch



On peut trouver les différent chapitres ici :
Le petit traité d’interprétation de François Lazarevitch
https://www.youtube.com/playlist?list=PLZXskITKyHo9-urBCNDoppggV5Cm3KP5G
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Spécificités de l'interprétation de la musique baroque   Spécificités de l'interprétation de la musique baroque - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Spécificités de l'interprétation de la musique baroque
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» surprise-party chez les baroques!
» Dissertation sur la musique: de la Renaissance au Baroque
» Musique baroque et celtique
» Modes de jeu 'authentiques' en musique ancienne et baroque
» Les meilleures sorties en musique baroque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: