Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-33%
Le deal à ne pas rater :
Remise de 1000 € sur le réfrigérateur américain LG GSX960MCAZ
1999 € 2999 €
Voir le deal

 

 Verdi - La Traviata

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18  Suivant
AuteurMessage
Ericc
Mélomaniaque
Ericc

Nombre de messages : 697
Date d'inscription : 17/08/2008

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 7 Avr 2011 - 18:49

Otello a écrit:
Guillaume a écrit:
Je ne suis absoluement pas d'accord avec toi, je dirais justement le contraire, la version Santini est très mobile pour un studio bien qu'un peu molle (le drame prend mieux dans les lives) et la version Pritchard est un monument d'ennui dirigée mollement, chanté mollement par Bergonzi, mortellement par Sutherland, un studio Decca où il ne se passe absolument rien.
j'imagine bien que tu as dû écouter de façon très molle et distraite la version Pritchard ... Pour autant tes goûts te portent vers Callas et tu as raison ce qui n'empêche quand même que la version Santini est très mal dirigée et chantée et que, quoi que tu en dises, la Pritchard est la mieux chantée de la discographie et très bien dirigée (pour s'en rendre compte, faut commencer par l'écouter vraiment!). Par ailleurs, pour avoir de vrais angles de comparaison, il me semble pertinent d'écouter le maximum de versions.

Je ne vois pas ce qu'il peut y avoir de contradictoire entre le fait de considérer qu'une version puisse être la mieux "chantée" d'une part et d'autre part qu'elle puisse se révéler comme un monument d'ennui.
Bien sûr cela suppose que l'on ait au préalable défini ce que l'on entend par "bien chanté" et finalement par "chant" tout court. Si "bien chanté", c'est une succession de phrasés impeccables, des pianis parfaits, d'homogénéisation absolue des registres, de trilles et des piqués impeccables, de contre-machins glorieux, d'une aisance absolue dans les vocalises, d'attaques en force là où il faut, c'est sûr, on trouvera sans doute difficilement mieux que cette Traviata, chez le ténor mais tout particulièrement au niveau du rôle titre.
Sauf que pour le passionné de lied que je suis, le chant ce n'est pas que cela : ce sont des couleurs ( et je parle bien de couleurs et pas de richesse en harmonique d'une voix , ce qui n'a rien à voir) susceptibles de traduire à elles seules les états d'âme d'un personnage de chair et de sang, des mots qui sonnent justes et qui sont mis en valeur et non noyés dans un magma sonore uniformisé où l'article aura plus d'impact que ce qui donne sens à la phrase, etc... toutes choses sans lesquelles tout l'attirail technique aussi parfait soit-il ne peut rien , en tous cas dans une oeuvre comme celle là... Et par conséquent, comme Guillaume, je trouve que cette version est effectivement un véritable étouffoir.
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6984
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 12 Mai 2011 - 14:14

pour ceux qui sont équipés, ils ressortent cette excellente interprétation en blu ray :

http://www.amazon.fr/Traviata-Blu-ray-Antonio-Verdi/dp/B001MRMRS8/ref=sr_1_3?s=dvd&ie=UTF8&qid=1305202207&sr=1-3
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85104
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 12 Mai 2011 - 15:02

C'est qui Antonio Verdi? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6984
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 12 Mai 2011 - 15:09

c'est le petit frère à Giuseppe Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23377
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 6 Juil 2011 - 20:57

J'ai écouté un passage que j'adore de cet opéra de "Parigi o cara" à la fin dans la version Santini avec Callas, Albanese et Savarese dans les 3 rôles principaux. Il s'agit de la version de studio de 1953 faite pour Cetra mais reprise par EMI Classics dans le coffret des enregistrements de studio de Callas. Ce passage ne m'encourage pas à écouter l'enregistrement en entier même s'il faudra bien que je le fasse. Francesco Albanese est un ténor indigne, cela ressemble à ce que pourrait faire n'importe quel amateur et encore un amateur médiocre. La voix est toute petite visiblement et totalement anémiée. C'est très précautionneux. Ugo Savarese a une voix qui n'est pas laide du tout, il y a un côté touchant dans ses courtes interventions mais il y a un vibrato gênant. Callas n'est évidemment pas aussi accomplie qu'en 1953 et le studio la rend plus froide dans ce rôle malgré de très belles intentions dramatiques. L'engagement est beaucoup moindre qu'en live. Il y a néanmoins une ligne vocale superbe, une voix qui est ce qu'elle est avec un côté vert à l'époque qui n'est pas forcément rédhibitoire pour ce rôle, une technique solide, de très belles nuances et variations de couleurs. La direction de Santini est très neutre, routinière et c'est pas toujours en place, cela canarde bien vers la fin. Je pense que cette enregistrement quand je l'écouterai en entier sera une grosse déception. J'attends d'entendre plus Savarese et Callas dans le reste. En revanche, Albanese est à mon avis sans doute l'un des plus mauvais Alfredo de la discographie/vidéographie de cet opéra.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 6 Juil 2011 - 21:08

aurele a écrit:
Francesco Albanese est un ténor indigne, cela ressemble à ce que pourrait faire n'importe quel amateur et encore un amateur médiocre. La voix est toute petite visiblement et totalement anémiée. C'est très précautionneux. [...]En revanche, Albanese est à mon avis sans doute l'un des plus mauvais Alfredo de la discographie/vidéographie de cet opéra.

Non mais tu te rends compte de ce que tu écris là???? En gros, non seulement il est mauvais, mais tous les gens qui l'ont engagés sont mauvais... faut pas pousser!!
C'est pas le meilleur Alfredo bien sûr! Mais de là à lui enlever toute voix et tout métier, tu ne crois pas que tu pousses un peu loin??? Rolling Eyes

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 6 Juil 2011 - 22:14

aurele a écrit:
Callas n'est évidemment pas aussi accomplie qu'en 1953 et le studio la rend plus froide dans ce rôle malgré de très belles intentions dramatiques. L'engagement est beaucoup moindre qu'en live. Il y a néanmoins une ligne vocale superbe, une voix qui est ce qu'elle est avec un côté vert à l'époque qui n'est pas forcément rédhibitoire pour ce rôle, une technique solide, de très belles nuances et variations de couleurs.

C'est surtout, à mon sens, que la voix est alors foncièrement inadaptée au studio ou simplement mal captée. Ce qui donne un profil beaucoup plus épais, forcené presque, hyper-vocal en tout cas à cette Violetta, alors que le live de 51 à Mexico (son meilleur, pour moi, je l'ai déjà écrit) témoigne d'un instrument qu'on imagine comparable en ambitus, volume, etc. mais dans un rapport à l'orchestre et à ses collègues nettement moins déséquilibré (et puis Valletti et Taddei drunken !).

Je n'entends pas, moi, la verdeur du timbre dont tu parles ; au contraire, je trouve les moyens cossus (ce qui vaut dès les premiers enregistrements studios en 49, remarquablement moelleux, chauds, diaprés, posés même) ce qui n'a pas (mais je ne prétends pas révélé une vérité nouvelle, ici) toujours été le cas de Callas, même dans ses bonnes années.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMar 19 Juil 2011 - 18:23

videographie:

Verdi - La Traviata - Page 13 51jjta2lcRL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 51QCHF%2B%2BN9L._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 5187XQ7XMZL._SL500_AA300_

Verdi - La Traviata - Page 13 51%2BAzV9mXNL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 51AmbatoYzL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 41jVZA%2BY-7L._AA300_

Verdi - La Traviata - Page 13 51HQhdMj4KL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 0044007432150Verdi - La Traviata - Page 13 51vxiFEq33L._SL500_AA300_

Verdi - La Traviata - Page 13 Travia11Verdi - La Traviata - Page 13 51I7h0a6S8L._SL500_AA300_

Verdi - La Traviata - Page 13 51S79FkLAFL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 51jn2XHF8qL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 B695729fd7a02d0db824011ks2

Verdi - La Traviata - Page 13 51wcDM3ETwL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 51EajgesZoL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 51pX4XUx5CL._SL500_AA300_

Verdi - La Traviata - Page 13 31G798UE7iL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 51Klpu%2BxtCL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 41N7wsQqEJL._SL500_AA300_

Verdi - La Traviata - Page 13 51gWUBys6NL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 41-GLgs8zzL._SL500_AA300_Verdi - La Traviata - Page 13 51q1PIo52dL._SL500_AA300_
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3574
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMar 19 Juil 2011 - 19:10

C'est qui Joan Carden ? J'aime bien son nom, j'aime bien sa tête. Aimerais-je sa voix ?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMar 19 Juil 2011 - 19:32

Francesco a écrit:
C'est qui Joan Carden ? J'aime bien son nom, j'aime bien sa tête. Aimerais-je sa voix ?
soprano australienne née en 1937 qui a fait une assez belle carrière en Australie, en Angleterre et aux USA.
quelques rôles:
Marguerite, Constanze, Comtesse Almaviva, Donna Anna, Donna Elvira, Fiordiligi, Vittelia, Pamina, Amenaide, Elisabetta (M. Stuarda), Violetta, Gilda, Leonora (Trovatore et Forza), Amelia, Elisabetta, Desdemona, Tatiana, Mimi, Tosca, Madama Butterfly, Lakmé, Alcina, les 4 rôles des Contes d'H, ...
et j'aime beaucoup sa voix dont voici un petit aperçu:

/watch?v=Rqsqq_L3S6E
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23377
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 11:46

Merci pour cette vidéographie Otello. J'ai une petite idée des versions qui sont oubliables et passables pour toi et de celles qui doivent te plaire. Lesquelles sont tes préférées?
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 11:52

aurele a écrit:
Merci pour cette vidéographie Otello. J'ai une petite idée des versions qui sont oubliables et passables pour toi et de celles qui doivent te plaire. Lesquelles sont tes préférées?

Je sais que ce n'est à pas à moi que tu poses la question, mais en-dehors de Carsen qui me paraît devoir occuper une place centrale dans la vidéographie de l'oeuvre (affaire d'investissement collectif et individuel, de vision, etc.), j'aime particulièrement Mussbach à Aix, la version Rizzi à Salzburg, Welser-Möst à Zurich (pour Mei et pour le chef), la version Mehta "à Paris" (pour Panerai, elle mériterait d'être inscrite au patrimoine mondial de l'Humanité !), Rizzi à Venise (tu sais que j'aime l'énergie bravache de Gruberova, ici) et le film Moffo/Bonisolli. Je reverrais avec plaisir McLaughlin à Glyndebourne ; et j'aimerais me procurer la version Muti à la Scala (Fabbricini/Alagna/Coni ; tous tenus, fouettés et réellement coachés dans une production décorative mais pas seulement !).
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3574
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 12:07

Otello a écrit:
Francesco a écrit:
C'est qui Joan Carden ? J'aime bien son nom, j'aime bien sa tête. Aimerais-je sa voix ?
soprano australienne née en 1937 qui a fait une assez belle carrière en Australie, en Angleterre et aux USA.
quelques rôles:
Marguerite, Constanze, Comtesse Almaviva, Donna Anna, Donna Elvira, Fiordiligi, Vittelia, Pamina, Amenaide, Elisabetta (M. Stuarda), Violetta, Gilda, Leonora (Trovatore et Forza), Amelia, Elisabetta, Desdemona, Tatiana, Mimi, Tosca, Madama Butterfly, Lakmé, Alcina, les 4 rôles des Contes d'H, ...
et j'aime beaucoup sa voix dont voici un petit aperçu:

/watch?v=Rqsqq_L3S6E

Merci beaucoup, c'est très beau en effet. Dommage qu'il n'existe pas grand chose au disque en fait. Je viens d'apprendre que c'est elle dont on entendait la voix dans Priscilla folle du Désert. Sacrées Australiennes ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 12:48

aurele a écrit:
Merci pour cette vidéographie Otello. J'ai une petite idée des versions qui sont oubliables et passables pour toi et de celles qui doivent te plaire. Lesquelles sont tes préférées?
le film de Lafranchi avec Moffo, le film avec Freni, celui de Zeffirelli (malgré le grand air de Violetta par Stratas), la video de Muti, les 2 de Gheorghiu, la 2ème de Fleming.
Et je rêve de voir sortir dans le commerce les 2 Traviata de Cotrubas: celle de Munich avec Kleiber et celle du Met avec Levine (que j'ai déjà mais toutes deux avec une image qui mériterait d'être plus propre)
Revenir en haut Aller en bas
@lm@viv@
Mélomaniaque
@lm@viv@

Nombre de messages : 563
Localisation : Complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 26/07/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 16:17

Merci Otello Wink

J'ai Moffo et Scotto. Si j'en veux juste une troisième, je dois taper où à ton avis?

Edit: j'ai aussi Netrebko. Donc plutôt une 4eme? zen
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 16:29

Ripley a écrit:
Merci Otello Wink

J'ai Moffo et Scotto. Si j'en veux juste une troisième, je dois taper où à ton avis?

Edit: j'ai aussi Netrebko. Donc plutôt une 4eme? zen

Maazel/Carsen à la Fenice ; absolument.
Vrai travail sur le texte (Urtext pour les chanteurs et il faut l'entendre ; beau travail de théâtre du côté de la mise en scène) ; travail très intelligent et très juste sur les corps, les situations, tout ce qui a trait aux silhouettes, aux mouvements de foule, etc. Un vrai luxe de textures, de couleurs.
Un chef qui mène son affaire avec une tendresse jubilatoire (un peu d'extériorité, aussi mais, paradoxalement, un beau sens de la mesure) et un plateau qui additionne des qualités et des failles (il y en a ; et c'est tellement beau) si complémentaires qu'il en devient absolument complet !
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 16:36

Ripley a écrit:
Merci Otello Wink
J'ai Moffo et Scotto. Si j'en veux juste une troisième, je dois taper où à ton avis?
Edit: j'ai aussi Netrebko. Donc plutôt une 4eme? zen
soit la 2ème de Gheorghiu (à la Scala) soit la 2ème de Fleming (à Covent Garden). Magnifiques prestations vocales (dans une vraie adéquation) et dramatiques dans de somptueuses mises en scène traditionnelles.


Dernière édition par Otello le Mer 20 Juil 2011 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 16:38

Otello a écrit:
Ripley a écrit:
Merci Otello Wink
J'ai Moffo et Scotto. Si j'en veux juste une troisième, je dois taper où à ton avis?
Edit: j'ai aussi Netrebko. Donc plutôt une 4eme? zen
soit la 2ème de Gheorghiu (à la Scala) soit la 2ème de Fleming (à Covent Garden).

Ah c'est plus fort que toi ! Il faut toujours que tu viennes me ruiner mes effets Sad Wink ...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 16:41

bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
Ripley a écrit:
Merci Otello Wink
J'ai Moffo et Scotto. Si j'en veux juste une troisième, je dois taper où à ton avis?
Edit: j'ai aussi Netrebko. Donc plutôt une 4eme? zen
soit la 2ème de Gheorghiu (à la Scala) soit la 2ème de Fleming (à Covent Garden).
Ah c'est plus fort que toi ! Il faut toujours que tu viennes me ruiner mes effets Sad Wink ...
excuse moi mais je ne vais pas conseiller une mise en scène à laquelle je n'arrive pas à adhérer (même si elle est moins grotesque que celle d'Aix). Wink
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 16:47

Otello a écrit:
bAlexb a écrit:
Otello a écrit:
Ripley a écrit:
Merci Otello Wink
J'ai Moffo et Scotto. Si j'en veux juste une troisième, je dois taper où à ton avis?
Edit: j'ai aussi Netrebko. Donc plutôt une 4eme? zen
soit la 2ème de Gheorghiu (à la Scala) soit la 2ème de Fleming (à Covent Garden).
Ah c'est plus fort que toi ! Il faut toujours que tu viennes me ruiner mes effets Sad Wink ...
excuse moi mais je ne vais pas conseiller une mise en scène à laquelle je n'arrive pas à adhérer (même si elle est moins grotesque que celle d'Aix). Wink

Ah oui ! C'est sûr qu'on est loin, très loin du grotesque (d'Aix ou d'ailleurs). Moi, je trouve qu'il y a un vrai travail et une esthétique intéressante : "ni trop ni trop peu" (c'est à dire ni trop décorative comme cela peut se voir de manière hélas souvent très vaine, ni trop ascétique, décantée, etc.). Avec, en prime, des éclairages sublimes qui, en salle, sont quasi un personnage supplémentaire de l'action (ou un bain révélateur, c'est selon).
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31473
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 16:49

De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 16:57

Cololi a écrit:
De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...
Dans une transposition archi-contemporaine oui c'est bien fait même si je n'adhère pas au principe. Je reconnais que là au moins c'était fait intelligemment (pas comme ce qu'Arte nous a montré il y a quelques jours).
Mais bon, visuellement, ce n'est pas La Traviata de Verdi qu'on voit.
Revenir en haut Aller en bas
@lm@viv@
Mélomaniaque
@lm@viv@

Nombre de messages : 563
Localisation : Complètement à l'Ouest
Date d'inscription : 26/07/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 22:02

Merci à tous deux Alex et Otello Very Happy , ça me donne de quoi faire!
Revenir en haut Aller en bas
Zémire
Mélomane averti
Zémire

Nombre de messages : 492
Age : 64
Date d'inscription : 18/07/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 22:11

Cololi a écrit:
De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...

+++
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyMer 20 Juil 2011 - 22:24

Cololi a écrit:
De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...

Ah oui, le duo Hampson/Netrebko du II est d'un niveau à couper le souffle dans le jeu d'acteur, Netrebko en particulier, des sanglots plus vrais que nature. Shocked
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 9:52

Percy Bysshe a écrit:
Cololi a écrit:
De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...

Ah oui, le duo Hampson/Netrebko du II est d'un niveau à couper le souffle dans le jeu d'acteur, Netrebko en particulier, des sanglots plus vrais que nature. Shocked

Hampson en général, dans Germont, je suis loin, très loin d'être fan. Je l'ai entendu en live dans le rôle à Zurich et j'ai trouvé sa prestation réellement prosaïque et vocalement très pauvre.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31473
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 9:55

Percy Bysshe a écrit:
Cololi a écrit:
De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...

Ah oui, le duo Hampson/Netrebko du II est d'un niveau à couper le souffle dans le jeu d'acteur, Netrebko en particulier, des sanglots plus vrais que nature. Shocked

Tout à fait, c'est un sommet Smile

Quel numéro d'Hampson. On s'en tout le double jeu de Germont.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 10:48

Et la m.e.s est excellentissime. Il n'y a que le contresens un peu passage en force de la deuxième fête qui me titille ; mais c'est tellement prenant quand même.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:15

Oui... je dois dire que je reste pas forcément convaincu par cette mise en scène... Intelligente et bien jouée... mais je m'attendais à mieux en fait!
Par contre, je pense que je vais essayer celle de Carsen. Déjà j'aime bien ce qu'il fait en général, et puis Ciofi+Hvorostovsky, ça promet du bon ça! Very Happy

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:21

Polyeucte a écrit:
Par contre, je pense que je vais essayer celle de Carsen. Déjà j'aime bien ce qu'il fait en général, et puis Ciofi+Hvorostovsky, ça promet du bon ça! Very Happy

Oh oui, ça l'est !
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:31

Pourquoi j'étais certain de ta réponse? hehe
Mais Ciofi m'avait fortement ému à Oranges il y a quelques années et Hvorostovsky, son Germont au Covent Garden avec Netrebko était à tomber (en fait, tous les deux était géniaux... y avait juste Kaufmann... qui faisait du Kaufmann quoi Mr.Red et pour Alfredo, ça passe pas trop pour moi!)

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89313
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:40

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...
Dans une transposition archi-contemporaine oui c'est bien fait même si je n'adhère pas au principe. Je reconnais que là au moins c'était fait intelligemment (pas comme ce qu'Arte nous a montré il y a quelques jours).
Mais bon, visuellement, ce n'est pas La Traviata de Verdi qu'on voit.
Archi-contemporaine ? C'est au contraire très épuré, même si ce cadre indéterminé est plus proche de notre époque que cette de Verdi, en effet (mais ce pourrait être n'importe quand au vingtième, ce n'est pas non plus une transposition sauvage au Lager).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31473
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:45

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...
Dans une transposition archi-contemporaine oui c'est bien fait même si je n'adhère pas au principe. Je reconnais que là au moins c'était fait intelligemment (pas comme ce qu'Arte nous a montré il y a quelques jours).
Mais bon, visuellement, ce n'est pas La Traviata de Verdi qu'on voit.
Archi-contemporaine ? C'est au contraire très épuré, même si ce cadre indéterminé est plus proche de notre époque que cette de Verdi, en effet (mais ce pourrait être n'importe quand au vingtième, ce n'est pas non plus une transposition sauvage au Lager).

Tout à fait c'est intemporel.
Que demande t-on à une oeuvre pour qu'elle reste au répertoire ? D'être intemporelle. Aussi une bonne mes se doit de l'être également à mon avis.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:47

Polyeucte a écrit:
Pourquoi j'étais certain de ta réponse? hehe
Mais Ciofi m'avait fortement ému à Oranges il y a quelques années et Hvorostovsky, son Germont au Covent Garden avec Netrebko était à tomber (en fait, tous les deux était géniaux... y avait juste Kaufmann... qui faisait du Kaufmann quoi Mr.Red et pour Alfredo, ça passe pas trop pour moi!)

Ciofi à Orange c'était de la très belle ouvrage, c'est sûr ; avec les réserves qu'on connait et dont j'ai parlé ici (ou ailleurs, je ne sais plus ; tellement de topics !). Tout cela culminant dans un III magistral à mes yeux (le deuxième couplet de l'Addio drunken ) ; et dans cette image étonnante du prélude après la fête chez Flora, lorsque Violetta paraît happée par la scène (vision magique et tellement juste/justifiée dans le cas de Ciofi).

Mais à la Fenice, c'est tout autre chose, pour moi ; au-delà de la prise de risque qui est habituelle chez Ciofi, la production est tellement belle et intelligente, tellement abyssale du point de vue dramatique, que chacun y trouve une place quasi-iconique. Mon seul regret, c'est le choix de l'édition ; un Urtext un peu bavard, je trouve, au II, quand s'affrontent Violetta et Germont, tous les deux transfigurés ici. La reprise de septembre dernier a été filmée, le soir de la représentation à laquelle j'assistais ; je crois qu'il s'agissait d'une retransmission par internet qui, possiblement, devait être relayée par Hardy Classics qui a contrat avec la Fenice. Mais je ne vois rien venir ; ce qui est plus que dommageable tant l'interprétation de Ciofi touchait à des confins d'humanité difficilement exprimables (j'ai essayé, dans le topic qui lui est consacré).
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 11:56

bAlexb a écrit:
Ciofi à Orange c'était de la très belle ouvrage, c'est sûr ; avec les réserves qu'on connait et dont j'ai parlé ici (ou ailleurs, je ne sais plus ; tellement de topics !). Tout cela culminant dans un III magistral à mes yeux (le deuxième couplet de l'Addio drunken ) ; et dans cette image étonnante du prélude après la fête chez Flora, lorsque Violetta paraît happée par la scène (vision magique et tellement juste/justifiée dans le cas de Ciofi).
Oui! Le tout est que je ne regarde pas trop son cou... Mr.Red elle me fait mal tellement elle est tendue quand elle chante...

Citation :
Mais à la Fenice, c'est tout autre chose, pour moi ; au-delà de la prise de risque qui est habituelle chez Ciofi, la production est tellement belle et intelligente, tellement abyssale du point de vue dramatique, que chacun y trouve une place quasi-iconique. Mon seul regret, c'est le choix de l'édition ; un Urtext un peu bavard, je trouve, au II, quand s'affrontent Violetta et Germont, tous les deux transfigurés ici. La reprise de septembre dernier a été filmée, le soir de la représentation à laquelle j'assistais ; je crois qu'il s'agissait d'une retransmission par internet qui, possiblement, devait être relayée par Hardy Classics qui a contrat avec la Fenice. Mais je ne vois rien venir ; ce qui est plus que dommageable tant l'interprétation de Ciofi touchait à des confins d'humanité difficilement exprimables (j'ai essayé, dans le topic qui lui est consacré).

Oui, mais elle a déjà été diffusée en DVD cette Traviata de toute façon non chez TDK... donc ce serait étrange qu'ils fassent deux DVD avec la même mise en scène et le personnage principal identique...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 12:20

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
De toute façon la seule version DVD excellente c'est Netrebko / Villazon / Hampson Very Happy
Enfin une mise en scène intelligente, des chanteurs comédien ...
Dans une transposition archi-contemporaine oui c'est bien fait même si je n'adhère pas au principe. Je reconnais que là au moins c'était fait intelligemment (pas comme ce qu'Arte nous a montré il y a quelques jours).
Mais bon, visuellement, ce n'est pas La Traviata de Verdi qu'on voit.
Archi-contemporaine ? C'est au contraire très épuré, même si ce cadre indéterminé est plus proche de notre époque que cette de Verdi, en effet (mais ce pourrait être n'importe quand au vingtième, ce n'est pas non plus une transposition sauvage au Lager).

Archi-contemporain ça ne veux rien dire. Il y a deux genres de qualifications totalement indépendants entre eux, si l'on veut exprimer quoi que ce soit d’intelligible et précis en la matière :

- Traditionnel / Contemporain
- Littéral / Libéral

Ainsi l'on peut être contemporain et littéral ; et peut-être trouvera-t-on des exemples de traditionnel et libéral.
Ce qui oppose le contemporain au traditionnel, c'est le style pas le propos ; l'évacuation des traditions par définitions injustifiées.
Littéral / Libéral c'est sur le fond, dois-je engraisser voir travestir le propos voulu par les créateurs par des opinions étrangères à lui ?

Le cas de la prod. de Salzburg en question est d'un style résolument moderne (épuration, jeu d'acteur libéré) mais dans le fond plutôt littéral (malgré habillements et décors vaguement seconde partie du XXéme ; ou quelques contournements), le fond reste vraiment très proche du texte.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 12:23

Et si la prod. de Salzburg t'a paru "archi", c'est qu'en terme de théâtre, tu n'as encore rien vu hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89313
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 12:35

Cololi a écrit:
Que demande t-on à une oeuvre pour qu'elle reste au répertoire ? D'être intemporelle.
Pas forcément ! Quand j'écoute l'Orfeo, c'est justement pour être dépaysé. Very Happy

Citation :
Aussi une bonne mes se doit de l'être également à mon avis.
Il y a tellement de façons de faire de la mise en scène intéressante...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 13:18

Siegmund a écrit:
Le cas de la prod. de Salzburg en question est d'un style résolument moderne (épuration, jeu d'acteur libéré) mais dans le fond plutôt littéral (malgré habillements et décors vaguement seconde partie du XXéme ; ou quelques contournements), le fond reste vraiment très proche du texte.
ben c'est ça que je n'aime pas!
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 13:46

Otello a écrit:
Siegmund a écrit:
Le cas de la prod. de Salzburg en question est d'un style résolument moderne (épuration, jeu d'acteur libéré) mais dans le fond plutôt littéral (malgré habillements et décors vaguement seconde partie du XXéme ; ou quelques contournements), le fond reste vraiment très proche du texte.
ben c'est ça que je n'aime pas!

Et si c'était, disons, du Mozart transposé première partie du XIXéme ; ça donnerai quoi ? "Archi" aussi?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 13:53

Siegmund a écrit:
Et si c'était, disons, du Mozart transposé première partie du XIXéme ; ça donnerai quoi ? "Archi" aussi?
ça passerait mieux! Je déteste les transpositions au XXème siècle.
Je reconnais les qualités de certaines directions d'acteurs plus vivantes mais il ne faut pas que ça soit dans un cadre spatio-temporel du 20ème siècle (et évidemment encore moins du 21ème).
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 13:55

Otello a écrit:
Siegmund a écrit:
Et si c'était, disons, du Mozart transposé première partie du XIXéme ; ça donnerai quoi ? "Archi" aussi?
ça passerait mieux! Je déteste les transpositions au XXème siècle.
Je reconnais les qualités de certaines directions d'acteurs plus vivantes mais il ne faut pas que ça soit dans un cadre spatio-temporel du 20ème siècle (et évidemment encore moins du 21ème).

Mais parce que les gens et la déco. sont de plus en plus moche ? Parce que dans le principe, ce n'est pas d'avantage déplacé qu'une transposition de robe à robe.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:08

Siegmund a écrit:
Otello a écrit:
Siegmund a écrit:
Et si c'était, disons, du Mozart transposé première partie du XIXéme ; ça donnerai quoi ? "Archi" aussi?
ça passerait mieux! Je déteste les transpositions au XXème siècle.
Je reconnais les qualités de certaines directions d'acteurs plus vivantes mais il ne faut pas que ça soit dans un cadre spatio-temporel du 20ème siècle (et évidemment encore moins du 21ème).
Mais parce que les gens et la déco. sont de plus en plus moche ? Parce que dans le principe, ce n'est pas d'avantage déplacé qu'une transposition de robe à robe.
Oui c'est moche! Et plus on se rapproche de notre époque et moins ça me fait rêver (et je suis soft quand je dis ça). J'ai besoin de la littéralité du cadre spatio-temporel du livret pour pouvoir goûter pleinement la musique et le chant et la dimension dramaturgique de l'oeuvre. Evidemment je suis d'accord pour une direction d'acteurs vivante et respectueuse de l'oeuvre mais dans un cadre spatio-temporel le plus éloigné possible de nous et de préférence, respectueux de celui du livret.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:17

Otello a écrit:
Siegmund a écrit:
Otello a écrit:
Siegmund a écrit:
Et si c'était, disons, du Mozart transposé première partie du XIXéme ; ça donnerai quoi ? "Archi" aussi?
ça passerait mieux! Je déteste les transpositions au XXème siècle.
Je reconnais les qualités de certaines directions d'acteurs plus vivantes mais il ne faut pas que ça soit dans un cadre spatio-temporel du 20ème siècle (et évidemment encore moins du 21ème).
Mais parce que les gens et la déco. sont de plus en plus moche ? Parce que dans le principe, ce n'est pas d'avantage déplacé qu'une transposition de robe à robe.
Oui c'est moche! Et plus on se rapproche de notre époque et moins ça me fait rêver (et je suis soft quand je dis ça). J'ai besoin de la littéralité du cadre spatio-temporel du livret pour pouvoir goûter pleinement la musique et le chant et la dimension dramaturgique de l'oeuvre. Evidemment je suis d'accord pour une direction d'acteurs vivante et respectueuse de l'oeuvre mais dans un cadre spatio-temporel le plus éloigné possible de nous et de préférence, respectueux de celui du livret.

Bien, et bien là au moins c'est franc et clair. Mais en cette époque parfait, le public était pourtant lui aussi friand d'exotisme, qu'il atteignait en passant par des œuvres aux cadres exotiques ( l’enlèvement au sérail, Cléopâtre et des myriades d'autres ), et j’imagine les mises en scènes de l'époque plus fantasmées que réalistes, comme celles que tu aimes.

Mais que ferais-tu d'un compositeur et librettiste créant aujourd'hui des œuvres musicalement dans le style ou la continuité de Donizetti, mais dans le cadre temporel du XXIéme ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:23

Siegmund a écrit:
Mais que ferais-tu d'un compositeur et librettiste créant aujourd'hui des œuvres musicalement dans le style ou la continuité de Donizetti, mais dans le cadre temporel du XXIéme ?
ça n'aurait aucun sens! A chaque époque sa musique! Si on veut exploiter le thème de Traviata (pour rester dans le sujet) à notre époque, aucun souci! Mais alors que des compositeurs actuels se mettent au boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:25

Otello a écrit:
Siegmund a écrit:
Mais que ferais-tu d'un compositeur et librettiste créant aujourd'hui des œuvres musicalement dans le style ou la continuité de Donizetti, mais dans le cadre temporel du XXIéme ?
ça n'aurait aucun sens! A chaque époque sa musique!

Ha ça, nous sommes d'accord. Mais la question était plutôt théorique, car centré sur la mise en scène, le reste n'est qu'argument contextuel.
( Et l'on pourrait imaginer aujourd'hui une sorte de nouveau bel canto. )

Disons alors une œuvre te plaisant beaucoup musicalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:48

Siegmund a écrit:
Otello a écrit:
Siegmund a écrit:
Mais que ferais-tu d'un compositeur et librettiste créant aujourd'hui des œuvres musicalement dans le style ou la continuité de Donizetti, mais dans le cadre temporel du XXIéme ?
ça n'aurait aucun sens! A chaque époque sa musique!
Ha ça, nous sommes d'accord. Mais la question était plutôt théorique, car centré sur la mise en scène, le reste n'est qu'argument contextuel.
( Et l'on pourrait imaginer aujourd'hui une sorte de nouveau bel canto. )
Disons alors une œuvre te plaisant beaucoup musicalement.
oui mais pour moi c'est un tout assez indissociable. Une oeuvre lyrique est conçue à la fois dans un style musical et vocal spécifique et dans un livret au cadre spatio-temporel spécifique, ce qui fait que La Traviata de Verdi (qui je le rappelle est à la base La Dame aux camélias de Dumas, laquelle a réellement existé historiquement) c'est une demi-mondaine de la première moitié du 19ème siècle et non une traînée des bas-fonds du 20ème.
90% des livrets ayant un réel ancrage historique, je considère comme nécessaire le respect visuel de cette historicité.
Maintenant si une oeuvre lyrique contemporaine est amenée à me plaire beaucoup musicalement et qu'elle traite d'un sujet actuel, aucun souci à ce que le cadre spatio-temporel en soit contemporain, ça me semble même évident! Mais si elle traite d'un sujet historiquement ancré (exemple Henry VIII et toutes ses femmes), je vais attendre un cadre spatio-temporel historiquement idoine.
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund

Nombre de messages : 6534
Age : 31
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:55

Ha bon, alors je ne comprends plus, je croyais que c'était le cadre spatio-temporel XX-XXI qui te posait problème ; alors que d'autres transposition te gênaient moins. scratch

Sinon le point de vue de défense du littéral est tout à fait respectable ; mais j'ai plutôt l'impression que chez toi littéral rime surtout avec une certaine rigidité traditionnelle (la grande robe etc...) qui ne sont absolument pas indispensable à la réussite scénique. Le travail de metteurs en scène comme McVickar par exemple t’intéresse-t-il ? Ou dans un autre genre Wilson lui tout à fait intemporel ?

Tant à Violetta, je ne vois pas trop en quoi elle serait infiniment plus respectable en courtisane aux beaux amants du XIXéme que dans sa version XXéme avec le décolleté en plus ? Sinon, je n'aime pas trop le terme de trainée, qui n'est pas vraiment adapté à ce qu'on a vu à Salzburg.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20338
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 15:59

Siegmund a écrit:
Tant à Violetta, je ne vois pas trop en quoi elle serait infiniment plus respectable en courtisane aux beaux amants du XIXéme que dans sa version XXéme avec le décolleté en plus ? Sinon, je n'aime pas trop le terme de trainée, qui n'est pas vraiment adapté à ce qu'on a vu à Salzburg.

Ni d'Aix d'ailleurs Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 EmptyJeu 21 Juil 2011 - 16:07

Par définition je m'intéresse à tout même si je suis de plus en plus révulsé par ce qu'on me donne à voir (et parfois à entendre).
Pourquoi une demi-mondaine façon 19ème siècle c'est scéniquement plus "respectable" que façon 20ème siècle ? Mais tout simplement parce que les demi-mondaines au sens où Dumas les a connues, ça n'existe plus au 20ème siècle! Il y a toute une dimension politique et sociale, très forte et très particulière, chez Dumas et donc chez Verdi qui tombe automatiquement à partir du moment où on transpose l'action à notre époque parce que tout a changé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Verdi - La Traviata - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Verdi - La Traviata   Verdi - La Traviata - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Verdi - La Traviata
Revenir en haut 
Page 13 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: