Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Max Command
Voir le deal
90.97 €

 

 Renata Scotto

Aller en bas 
+25
opera
elisabeth
Pelléas
bAlexb
calbo
Cololi
Hippolyte
Martine
LeKap
Jorge
Cornélius
Radames
Wagneropathe
Francesco
Toxic
Mehdi Okr
Otello
DavidLeMarrec
Xavier
nugava
Polyeucte
Wolferl
Guillaume
Pison Futé
aurele
29 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Quelles sont pour vous ses 3 meilleurs rôles?
Giulietta
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap3%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 3% [ 2 ]
Amina
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Norma
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Adriana Lecouvreur
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap6%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 6% [ 4 ]
Anna Bolena
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Norina
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Adina
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Lucia
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap4%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 4% [ 3 ]
Madeleine di Coigny
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Fedora
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Marguerite
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap3%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 3% [ 2 ]
Nedda
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Santuzza
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap1%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Manon (Massenet)
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Berthe
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap3%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 3% [ 2 ]
Isabelle (en italien)
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap1%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Gioconda
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Serpeta dans La Serva Padrona
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap1%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Mimi
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap1%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Lauretta
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Fidelia dans Edgar de Puccini
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Cio Cio San
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap19%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 19% [ 13 ]
Manon Lescaut
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap4%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 4% [ 3 ]
Suor Angelica
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap3%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 3% [ 2 ]
Giorgietta
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap3%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 3% [ 2 ]
Tosca
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap3%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 3% [ 2 ]
Liù
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap9%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 9% [ 6 ]
Anna dans Le Villi
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap1%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Giulia dans La Vestale
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Amelia dans Un Ballo in maschera
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap1%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Elisabetta
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Giselda
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap1%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Luisa Miller
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Lady Macbeth
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Abigaille
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap3%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 3% [ 2 ]
Desdemona
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap3%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 3% [ 2 ]
Gilda
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap7%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 7% [ 5 ]
Violetta
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap10%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 10% [ 7 ]
Leonora dans Il trovatore
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap1%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 1% [ 1 ]
Elena
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Susanna dans Il segreto di Susanna
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap0%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 0% [ 0 ]
Francesca da Rimini
Renata Scotto - Page 4 Vote_lcap4%Renata Scotto - Page 4 Vote_rcap
 4% [ 3 ]
Total des votes : 68
 

AuteurMessage
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptySam 27 Nov 2010 - 12:51

Je viens de commander le coffret. C'était trop tentant.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptySam 27 Nov 2010 - 20:15

aurele a écrit:
Je viens de commander le coffret. C'était trop tentant.

Il a été expédié aujourd'hui même. Ils sont rapides sur amazon.fr en ce moment visiblement.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 50
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptySam 27 Nov 2010 - 20:18

Si c'est expédié de France, c'est pas une surprise. J'ai reçu le dernier CD que je leur avait commandé en deux jours
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMer 1 Déc 2010 - 22:16

Scotto a beaucoup chanté Bellini. Elle s'est faite remarquée sur le plan international lorsqu'elle a remplacé Callas pour une représentation de La Sonnambula le 3 septembre 1957 au Festival d'Edimbourg. Je ne connais pas encore son Amina en entier. Elle a chanté tout de même à la scène Giulietta, Alaide dans La Straniera, Zaira, Elvira (on a aucun témoignage malheureusement, il nous reste son interprétation de la scène de la folie qui n'est pas totalement une) et Norma. Sur sa Norma, je me suis déjà exprimé en large et en travers et je ne suis pas le seul. Que pensez vous de Scotto en général en tant que bellinienne?
Je vais pouvoir prochainement l'écouter en Giulietta et en Alaide. Elle a participé à remettre sur le métier La Straniera ou Zaira. Après, je ne sais pas quelles sont les qualités de ces oeuvres. Il me semble que Bellini a réutilisé beaucoup de la musique de Zaira dans I Capuleti e i Montecchi.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptySam 11 Déc 2010 - 0:41

Otello a écrit:
Scotto (que pourtant je trouve détestable dans tant de rôles) est à tomber: son Adriana est non seulement de toute beauté mais d'une force dramatique et émotionnelle inégalée.

Sur le strict plan vocal, je présume. Cela dépend aussi certainement des enregistrements et des dates. Je me doute qu'il y a Norma, Abigaille et Anna Bolena par exemple. Quoi d'autre? Tu y vas un peu fort peut être en employant le terme "détestable".
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyVen 17 Déc 2010 - 15:26

Bien sûr, oui ; il y a des rôles dans lesquels la qualité du timbre, ses stridences mêmes me semblent très en situation. Un plus, même ; de toutes façon, j'aime les "empreintes" sonores !

Le problème, plus largement, étant relevant, à mon sens, d'un mauvais timing dans la manière dont on a capté Scotto. Soit trop verte ; soit acide.[/quote]

Quels sont les rôles dans lesquels elle te marque le plus? Effectivement, la voix à ses débuts étaient plutôt vertes et plus les années passent, plus les stridences apparaissent (elles apparaissent même assez tôt). J'adore Scotto comme tu le sais même avec ses stridences. Il n'y a qu'en Abigaille et en Norma où j'ai vraiment du mal à cause de cela. La musicienne est remarquable ainsi que l'actrice (dans sa deuxième partie de carrière surtout). On a une véritable diseuse, une chanteuse qui investit le texte.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyVen 17 Déc 2010 - 16:37

aurele a écrit:
Bien sûr, oui ; il y a des rôles dans lesquels la qualité du timbre, ses stridences mêmes me semblent très en situation. Un plus, même ; de toutes façon, j'aime les "empreintes" sonores !

Le problème, plus largement, étant relevant, à mon sens, d'un mauvais timing dans la manière dont on a capté Scotto. Soit trop verte ; soit acide.

Quels sont les rôles dans lesquels elle te marque le plus? Effectivement, la voix à ses débuts étaient plutôt vertes et plus les années passent, plus les stridences apparaissent (elles apparaissent même assez tôt). J'adore Scotto comme tu le sais même avec ses stridences. Il n'y a qu'en Abigaille et en Norma où j'ai vraiment du mal à cause de cela. La musicienne est remarquable ainsi que l'actrice (dans sa deuxième partie de carrière surtout). On a une véritable diseuse, une chanteuse qui investit le texte. [/quote]

Moi, justement, c'est dans ces rôles de fiel, de flamme (et de technique) que je l'aime le plus. Dans Lady Macbeth, évidemment (et avec Muti, surtout). Dans (globalement) tout ce qu'elle a fait en matière de bel canto (Straniera, Bolena).

Moins, paradoxalement, dans ses emplois pucciniens ; mais là, j'admets que c'est affaire de timbre et pas de style. Justement parce qu'il me semble que là se manifeste de manière presque idéale ce problème de timing dont je parlais. Trop tôt pour la première Butterfly ; trop tard pour Musetta, etc.

J'adore sa Lecouvreur, en revanche ; et je suis absolument fan de sa deuxième Violetta. Comme quoi, tout raisonnement a ses limites Wink !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyVen 17 Déc 2010 - 18:26

bAlexb a écrit:
Moi, justement, c'est dans ces rôles de fiel, de flamme (et de technique) que je l'aime le plus. Dans Lady Macbeth, évidemment (et avec Muti, surtout). Dans (globalement) tout ce qu'elle a fait en matière de bel canto (Straniera, Bolena).

Moins, paradoxalement, dans ses emplois pucciniens ; mais là, j'admets que c'est affaire de timbre et pas de style. Justement parce qu'il me semble que là se manifeste de manière presque idéale ce problème de timing dont je parlais. Trop tôt pour la première Butterfly ; trop tard pour Musetta, etc.

J'adore sa Lecouvreur, en revanche ; et je suis absolument fan de sa deuxième Violetta. Comme quoi, tout raisonnement a ses limites Wink !

Sa Lady Macbeth est extraordinaire. Pour Bolena, je ne connais que des extraits. J'ai un live de La Straniera à écouter. Sa Butterfly dans la version Barbirolli qui est celle à laquelle tu fais référence me bouleverse personnellement. Je ne connais pas encore sa Lecouvreur en entier mais j'ai la version de studio de Levine. Malgré les limites, j'adore sa Violetta dans l'enregistrement de Muti. Merci pour ta réponse en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMar 22 Fév 2011 - 17:32

Interview de cette immense artiste : http://www.capitalnewyork.com/article/culture/2011/02/1436893/afterlife-diva-renata-scotto-aging-talent-tradition-and-why-she-quit
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 2:01

Est-ce que certains d'entre vous ont eu accès à son autobiographie "Scotto : more than a diva" qui est assez chère car plus difficilement trouvable? Même si mon anglais n'est pas excellent, loin de là. Cela m'intéresserait de pouvoir la lire.

Sinon, petite remarque. Elle a beaucoup collaboré avec James Levine puisqu'elle a été "la diva du Met" de 1965 à 1984. Entre 1970 et 1984, elle y chantait tous les ans. Voici les rôles ou concerts dans lesquels il l'a dirigé au Met ou en tournée avec le Met :
1974 : Elena
1977 : Mimi (DVD publié par Deutsche Grammophon), Leonora dans Il Trovatore
1978 : Desdemona (existe en DVD mais uniquement par Opera Shop à partir du site du Met, du moins pour le moment)
1979 : Luisa Miller (DVD publié par Deutsche Grammophon), Elisabetta
1980 : Elisabetta (DVD disponible uniquement dans la Box Set "James Levine-Celebrating 40 Years at the Met qui est très chère"), Manon Lescaut (DVD publié par Deutsche Grammophon)
1981 : partie de soprano dans le Requiem de Verdi, Tosca, Norma, les 3 rôles féminins dans Il Trittico dans la même soirée (DVD publié là encore dans la Box Set pour le moment), Musetta
1982 : Musetta (DVD publié par Deutsche Grammophon), Elena, Lady Macbeth
1983 : concert avec Levine l'accompagnant au piano, Lady Macbeth
1984 : Lady Macbeth, Francesca da Rimini (DVD publié par Deutsche Grammophon), Tosca, Vitellia

J'ai les captations de sa Desdemona et de son Elisabetta pour ce qui n'est pas encore disponible facilement. Je ne les ai pas encore regardées en intégralité. J'ai vu des extraits de ses 3 portraits féminins de Il Trittico, de sa Mimi, de sa Manon Lescaut et de sa Musetta. J'ai en audio sa Lady Macbeth du 18 décembre 1982, ce live est génial. Sinon, j'ai vu en DVD sa Luisa et sa Francesca. Ce sont deux incarnations majeures de Scotto et deux lives fantastiques dans l'ensemble.


Sinon, elle a enregistré quelques rôles en studio avec Levine, pour RCA essentiellement :
1976 : Maddalena di Coigny
1977 : Adriana Lecouvreur
1978 : Santuzza, Desdemona
1979 : Norma, Mimi (enregistrement Emi Classis)
1980 : Tosca (enregistrement Emi Classics)

Je connais en intégralité sa Norma et sa Santuzza. Je ne vais pas revenir sur ce que j'ai déjà dit de sa Norma. Pour Santuzza, j'en ai également parlé. Elle a seulement chanté ce rôle en studio et très bien d'ailleurs. Elle en délivre un beau portrait. J'ai l'enregistrement d'Adriana Lecouvreur et je vais recevoir celui d'Andrea Chénier. Pour les enregistrements que je ne connais pas en entier, j'en connais néanmoins des extraits. Sa Tosca est controversée à cause de la voix qui commençait à devenir ultra stridente, chose qui m'a rarement gêné chez Scotto. J'arrive à passer au-dessus le plus souvent, sauf en Abigaille et un peu en Norma. A la place de Mimi, elle devait enregistrer pour RCA La Gioconda avec des partenaires habituels : Domingo et Milnes mais également Troyanos avec qui elle avait enregistré Norma. Cela devait être sous la direction de Levine. Je regrette évidemment que cela ne se soit pas fait. J'espère pouvoir me procurer en vidéo la captation de l'Opéra de San Francisco de 1979 sous la direction de Bartoletti avec Pavarotti, Mittelman, Toczyska, Furlanetto et Lilowa dans les principaux rôles. Le cast est moins excitant sur le papier que la version de studio avortée. Néanmoins, il paraît que ce live est très bien et que Scotto est extraordinaire. J'ai vu quelques extraits et son portrait est saisissant.
Ce message n'intéressera peut être pas grand monde car on a déjà parlé de la plupart de ces enregistrements et témoignages vidéos. Comme vous le savez, j'adore parler de Scotto.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 12:31

Je savais bien que mon message n'intéresserait pas grand monde. Je suis pratiquement l'un des seuls fans de la dame sur ce forum. Tant pis.
Comme je l'ai dit dans un autre topic, j'ai commandé deux DVDs que l'on ne trouve pas dans le commerce : La Gioconda (San Francisco 1979) et Fedora (Barcelone 1988). Je connais des extraits de ces deux témoignages. Concernant Fedora, j'aurais bien aimé que Levine enregistre avec elle et Domingo une version de studio à la fin des années 1970 voire au début des années 1980. Dans les vidéos que j'ai pu voir sur le tube de ce live de Barcelone, Scotto n'arrive plus à contrôler son vibrato, les aigus tirés et les cris sont difficilement supportables. Néanmoins, elle apporte beaucoup d'émotion évidemment et s'implique corps et âme dans le rôle. On est fan ou on ne l'est pas.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3843
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 13:24

J'ai bien le livre en question (et je ne suis absolument pas fan de Scotto, donc tu vois ...). C'est très "elle" comme on a tendance à se la représenter. Assez dure (avec les metteurs en scène, avec les autres interprètes), pas très modeste (la Malibran lui parle ...) mais fine musicienne dans ses remarques sur la musique et les personnages.
Il y a un discographie commentée comme tu aimes en fin de volume (dans mon édition en tout cas). Et de belles photos.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMar 1 Mar 2011 - 13:26

Francesco a écrit:
J'ai bien le livre en question (et je ne suis absolument pas fan de Scotto, donc tu vois ...). C'est très "elle" comme on a tendance à se la représenter. Assez dure (avec les metteurs en scène, avec les autres interprètes), pas très modeste (la Malibran lui parle ...) mais fine musicienne dans ses remarques sur la musique et les personnages.
Il y a un discographie commentée comme tu aimes en fin de volume (dans mon édition en tout cas). Et de belles photos.

J'espère le trouver un jour. Je ne la pensais pas imbue d'elle-même. En tout cas, son interview récente que j'ai posté ne le montre pas. Elle s'assagit peut être avec l'âge. Cela n'enlève rien à son immense talent et à sa finesse effectivement sur le plan de sa connaissance de la musique et des rôles. Merci pour ta réponse en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyDim 8 Mai 2011 - 18:10

J'aimerais beaucoup lui écrire pour lui faire part de mon admiration mais je ne sais pas par où commencer. Je doute par ailleurs qu'elle ait encore un agent puisqu'elle ne chante plus depuis le début des années 1990. Elle ne donne plus que des coups de pouce à des artistes majeurs comme Dessay et Netrebko par exemple, des master class et fait un peu de mise en scène.
En plus, elle a dû tellement recevoir de témoignages d'admirateurs. Je n'aurai sans doute pas de réponse alors que j'en ai eu de la part d'artistes actuels comme Ann Hallenberg, Joyce DiDonato, Mary Ellen-Nesi, Karina Gauvin, Roberto Alagna.
Néanmoins, elle reste une de mes artistes favorites. Si elle ne me répond pas, ce n'est pas grave.

EDIT : Elle a en fait plusieurs agents. Je ne sais pas lequel choisir et je ne sais même pas s'ils lui transmettront mon mail.
http://www.operabase.com/listart.cgi?lang=fr&name=Renata+%5BScotto%5D&acts=+Agenda+
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyDim 8 Mai 2011 - 19:00

aurele a écrit:
En plus, elle a dû tellement recevoir de témoignages d'admirateurs. Je n'aurai sans doute pas de réponse alors que j'en ai eu de la part d'artistes actuels comme Ann Hallenberg, Joyce DiDonato, Mary Ellen-Nesi, Karina Gauvin, Roberto Alagna.
Néanmoins, elle reste une de mes artistes favorites. Si elle ne me répond pas, ce n'est pas grave.

Oh cela ne veut rien dire, tu sais !
A peu près au même âge que toi, j'ai reçu de belles réponses de Christa Ludwig, de Janowitz et, par-dessus tout, je chéris particulièrement une correspondance nourrie que j'ai eue avec Crespin Sad !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyDim 8 Mai 2011 - 19:03

J'écrirai en tout cas en italien même si mon niveau de lycée n'est pas suffisant. Par l'opéra, je maîtrise tout de même relativement bien cette langue. Il m'arrive parfois de parler tout seul dans cette langue. Je ne sais pas quel agent choisir en revanche. J'ai essayé d'imaginer ce que je pourrais lui dire mais il y aurait tellement de choses à dire.
Tu as eu des correspondantes extraordinaires.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyDim 8 Mai 2011 - 19:08

aurele a écrit:

EDIT : Elle a en fait plusieurs agents. Je ne sais pas lequel choisir et je ne sais même pas s'ils lui transmettront mon mail.
http://www.operabase.com/listart.cgi?lang=fr&name=Renata+%5BScotto%5D&acts=+Agenda+

Tu vas lui écrire en anglais, je suppose, écris aux agents l'un après l'autre, tu verras déjà si l'agent te répond. Tu mets ton mot à Scotto en pièce jointe. Bonne chance. Wink

edit suite à ton message

Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyDim 8 Mai 2011 - 19:10

Merci Pelléas. Je vais faire un brouillon en tout cas avant d'envoyer aux agents. Je ne dois pas faire de fautes de langue, cela ferait mauvais genre. Par ailleurs, je risque de retravailler plusieurs fois mon messsage à Scotto. Elle me paraît tellement inaccessible. C'est un monument cette femme.
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyDim 8 Mai 2011 - 19:46

aurele a écrit:
Merci Pelléas. Je vais faire un brouillon en tout cas avant d'envoyer aux agents. Je ne dois pas faire de fautes de langue, cela ferait mauvais genre. Par ailleurs, je risque de retravailler plusieurs fois mon messsage à Scotto. Elle me paraît tellement inaccessible. C'est un monument cette femme.

Mais ça c'est un trompe l'oeil ! Il y a des monuments qui s'approchent facilement, comme il y a des architectures contemporaines pleines de malfaçons Laughing !
Silja, par exemple, est d'un abord évident, simple, en dépit d'une stature qui redouble mythe !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 15 Sep 2011 - 13:57

Renata Scotto - Page 4 0724357465052_230

La plupart des airs ont été enregistrés en 1958 sous la direction d'Ermanno Wolf-Ferrari à la tête du Philarmonia Orchestra. Seuls les deux airs de Madama Butterfly sont issus de l'intégrale Barbirolli que j'ai déjà entendu en entier.
Dans "Una voce poco fa", les variations sont brillantes et la voix de soprano leggiero de Scotto à l'époque convient parfaitement. Il y a beaucoup d'esprit dans cette interprétation. Je déplore une certaine verdeur du timbre, une direction assez terne et certaines notes pas très agréables à l'oreille.
"Qui la voce-Vien diletto" lui convient idéalement. La ligne bellinienne en général lui convenait très bien. On n'a malheureusement pas de traces du live de 1961 dirigé par Votto de La Scala avec Bastianini en particulier. Le phrasé est merveilleux, le timbre est enchanteur dans cet air, les colorations et variations sont superbes, il y a une très belle expressivité. La direction est jolie mais sans plus. La cabalette est parfaite puisque la voix était très légère.
J'aime beaucoup moins son interprétation de "O mio babbino caro" car quelque chose me gêne dans le timbre dans cet air, il y a un côté geignard, une verdeur très importante. Il y a de jolies intentions mais cela ne suffit pas. Le phrasé et les diminuendi sont merveilleux, c'est dommage.
"Signore ascolta" par Scotto, c'est l'une des plus belles interprétations de cet air. A cette époque, elle était la puccinienne rêvée avec Freni et post-Callas. Aujourd'hui Gheorghiu a repris le flambeau mais uniquement sur le plan vocal pour moi, à part pour Mimi. Je ne connais pas sa Tosca en entier dans la version Pappano/Jacquot mais je ne suis pas sensible à son portrait de la diva et à sa manière de chanter le rôle. Sa Cio-Cio-San ne m'a aucunement touché.
Les deux airs de Cio-Cio-San sont une merveille. Elle est aussi bouleversante que Callas dans la scène de la mort. Je la place un peu devant Freni dans cette scène. Le "Un bel di vedremo" à fior di labbra est sublime, aussi beau que celui de Freni néanmoins.
La scène de la folie de Lucia est idéale pour elle. Je la connais dans l'ensemble du rôle mais je la placerais personnellement derrière Sutherland, Callas et Netrebko.
Le grand air du I de La Traviata à cette époque ne lui posait aucun problème, elle fait jeu égale avec Callas pour moi en terme de travail sur les couleurs, sur le texte avec des accents parfaits. La vocalisation était parfaite à l'époque.
"L'altra notte" est superbe en terme de phrasé et de musicalité. C'est aussi beau que celui de Tebaldi. Elle n'a jamais chanté le rôle en entier contrairement à l'autre Renata.
Dans "Tu che di gel sei cinta", elle est très émouvante.
Ce disque permet de montrer l'art de Scotto mais c'est encore mieux de l'entendre dans des intégrales.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23445
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 6 Fév 2014 - 19:28

En relisant ce topic, je suis effaré par certains de mes propos manquant de mesure.

Si j'écris ce soir dans ce topic, c'est pour évoquer l'interview qu'elle a donné à Opéra Magazine, publiée dans le numéro de ce mois-ci à l'occasion de son quatre-vingtième anniversaire (24 février).

L'interview revient sur ses débuts, son évolution en terme de répertoire, ses enregistrements de studio (elle dit qu'elle les réécoute avec plaisir, qu'elle les aime tous, sauf un, je parie qu'il s'agit de Norma même si elle ne dit pas duquel il est question), sa relation avec/à Callas (notamment à propos de l'enregistrement de Medea, la Divina voulait sacrifier l'air de Glauce et Serafin ne l'a pas laissé faire).

Sur Verdi, elle dit des choses qui peuvent hérisser les puristes, comme quoi il a écrit pour les voix de soprano, pas pour des sous-catégories de voix. Les sous-catégories ont été inventées a posteriori mais il pensait à un profil vocal en particulier et on se rend compte quand on connaît son répertoire que les rôles ne sont pas écrits pour le même type de voix. Scotto utilise cette technique pour justifier le fait qu'elle ait aborder "quasiment toutes ses héroïnes", à part quelques héroines des opéras de jeunesse, Elvira (à part l'air), Amelia Grimaldi, Aida (juste les airs) et Leonora di Vargas pour les opéras les plus célèbres. Elle n'a jamais chanté non plus à ma connaissance dans Falstaff.

Je suis content que Opéra Magazine rende hommage par cette interview à la carrière extraordinaire de cette soprano qui a certes eu davantage les honneurs du studio que d'autres mais je ne vais pas m'en plaindre.

J'aimerais beaucoup entendre Edgar de Puccini en entier car je ne la connais que dans un air de Fidelia, le magnifique "Addio, mio dolce amor". Le disque est difficilement trouvable aujourd'hui (en médiathèque à Paris peut être). D'occasion, cela doit être très cher.
Revenir en haut Aller en bas
elisabeth
Mélomane averti


Nombre de messages : 138
Date d'inscription : 06/04/2011

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyVen 7 Fév 2014 - 14:28

Quand le disque (pas le CD) d'airs d'opéras veristes et verdiens est sorti, j'avais été voir au cinéma Diva. Oh pas pour Beineix mais pour la chanteuse qui était la diva en question : Wilhelmina Fernandez, car j'en avait entendu parler à l'époque (elle chantait Bess, bien sûr comme beaucoup de cantatrices black, mais aussi Musette et Aïda... ) et l'air de la Wally, je l'avais adoré, alors dès que j'ai vu cet air dans le disque de Scotto, j'ai profité de cette occasion. J'en avais lu de très bonnes critiques aussi. Et je découvre une artiste merveilleuse, que j'ai suivi au disque; Je la préfère à Callas... D'abord ce double album, puis ses Adrienne Lecouvreur, Butterfly, Chenier. Et le disque de duos de sopranos avec Mirella Freni, quelle merveille.

Ce disque, cher Aurèle, nous montre aussi qu'elle était une merveilleuse mozartienne. Car elle n'a pas que chanté l'opéra italien : elle a aussi interprêté des rôles français (Marguerite, Micaela, deux récitals dans les années 90... ), russes, allemandes (eh oui : Gretel et Annette dans ses débuts avec Gencer en Agathe... et bien sûr Donna Elvira et la Comtesse si on considère que Mozart c'est de l'opéra allemand).

Enfin dans une émission de France Musique sur les reines du Bel Canto, je l'entends dans cet air stupéfiant de Giselda dans les Lombards, Quand on dit que Casta Diva est terrible, il y a pire avec cette scène terrible...

J'ai eu le très grand bonheur de la voir à l'Arsenal de Metz. UN concert MAGIQUE !
Revenir en haut Aller en bas
opera
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 18/02/2014

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 24 Fév 2014 - 14:42

Née 2 ans après le grand compositeur Michel Legrand, la soprano Renata Scotto fête aujourd'hui ses 80 ans. Tanti auguri!!!
Revenir en haut Aller en bas
malko
Mélomaniaque


Nombre de messages : 701
Date d'inscription : 09/01/2011

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 24 Fév 2014 - 15:17

aurele a écrit:
J'aimerais beaucoup entendre Edgar de Puccini en entier car je ne la connais que dans un air de Fidelia, le magnifique "Addio, mio dolce amor".

C'est beau mais ce n'est pas le plus beau de l'œuvre;

Jette donc plus qu'une oreille -deux donc, je suppose- à "D'ogni dolor" au 2/3 du troisième acte.

Parmi les plus beaux de Puccini que sublime la Scotto.

(Le coffret cd est trouvable mais effectivement dans les 40 euros)
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1174
Age : 1002
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 11 Oct 2018 - 21:21

Quel serait l'enregistrement de Scotto dans Macbeth que vous me conseilleriez, en considérant l'entourage également ? Smile
Je ne connais jusqu'à maintenant sa Lady que par bouts — j'attendais le moment propice — et je suis fin prêt.

J'ai trouvé un live Muti/Bruson/Scotto/Lloyd/Shicoff mais le son n'est pas terrible, on ne peut même pas profiter de Muti Sad
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3843
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyVen 12 Oct 2018 - 18:24

C'est incroyable : il y a dix ans, c'était une rareté (pour ne pas dire une légende urbaine) et maintenant Adalbéron hésite entre plusieurs versions !

Voilà bien une chanteuse qui a réellement bénéficié de la publication des lives. Mais je ne peux rien dire : tout ce que je sais (sur la Lady de Scotto), c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptySam 13 Oct 2018 - 2:51

Renata Scotto - Page 4 Sans_t26
Revenir en haut Aller en bas
Adalbéron
Mélomaniaque
Adalbéron

Nombre de messages : 1174
Age : 1002
Localisation : Rue de la Grande Truanderie
Date d'inscription : 21/08/2015

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 15 Oct 2018 - 23:53

Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
https://pezzocapriccioso.wordpress.com
Magda
Néophyte
Magda

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/09/2021

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Premier message...   Renata Scotto - Page 4 EmptyMer 8 Sep 2021 - 18:58

Bonjour, je sais qu'il et un peu tard pour revenir sur le sujet (ouvert il y a plus de 10 ans), mais je viens d'arriver dans ce forum, et je suis une fan de Scotto.
J'aime énormément sa "première période" (fin années 50-années 60), où elle était la seule à chanter Bellini et Donizetti comme c'était écrit, sans ajouts pyrotechniques. Ses enregistrements de cette époques sont assez nombreux, pas mal de studio en fait, et de très bonne qualité. Ah, sa Lucia de 59 (avec di Stefano, et le superbe Enrico de Bastianini) et sa Traviata de 62 (si la grande scène de Violetta n'est pas du bel canto tardif... - et toujours disponible à bas prix chez DG), un modèle de grand style italien. Elle est magnifiquement entourée. Pour moi, c'est la référence pour cet opéra (oui, oui). Il y a aussi un Rigoletto, une Bohème, un Cambiale du Matrimonio, une Serva Padrona... Sa voix est fraîche, sans stridence, bien qu'elle souffrît déjà de problèmes vocaux, qui ont pu être jugulés (grâce à Alfredo Kraus, avec lequel elle a chanté à de nombreuses reprises).
Ce n'est que plus tard que sont apparus les problèmes vocaux audibles, de plus en plus envahissants et qui ont fini par lui faire quitter momentanément la scène dans les années 80. Sans doute n'aurait-elle pas dû chanter les grands rôles belcantistes si longtemps. Mais, pendant que sa voix se détériorait, elle devenait une actrice de plus en plus fabuleuse. Déjà excellente à ses débuts, elle est devenue mythique. Sa Traviata avec Kraus et Muti de 80 est certainement la plus émouvante de la discographie, malgré des moyens bien abimés.
C'est une immense artiste, et tant pis si je parais élitiste, mais elle n'est une diva pour "les grandes oreilles".
Des enregistrements de cette grande dame, je chéris par dessus tout le DVD de sa Lucia de 1967, captée live par la NHK à Tokyo, avec Bergonzi et Zanasi.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMer 8 Sep 2021 - 22:11

Magda a écrit:
J'aime énormément sa "première période" (fin années 50-années 60), où elle était la seule à chanter Bellini et Donizetti comme c'était écrit, sans ajouts pyrotechniques.
C'est totalement faux ! Elle ornementait Bellini et Donizetti comme ce n'était pas strictement écrit et comme il convenait pourtant de le faire car ça fait partie du style du "belcanto' romantique.

Citation :
Sa voix est fraîche, sans stridence
C'est tout aussi faux ! Dès le début de sa carrière, à partir du contre-ut, la voix était déjà très métallique et le suraigu, une véritable scie à métaux.

Les qualités de Scotto étaient ailleurs : la sensibilité, le style, le legato, tout ça était superbe mais le reste était assez discutable y compris le jeu scénique qui n'est devenu bon puis formidable qu'au milieu des années 70.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92247
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMer 8 Sep 2021 - 23:15

(Dites les copains, vous auriez pu laissez quelqu'un d'autre de permanence à l'accueil qu'Otello, je ne suis pas sûr qu'il ait bien compris les techniques du métier. hehe )


Bienvenue Magda !

Moi aussi j'aime énormément Scotto – mais pas trop la première partie de sa carrière, je trouve que la voix se tient remarquablement jusqu'au début des années 90, et perd la dureté de ses aigus du début.

J'adore aussi ses Traviata (justement, chez Muti, je la trouve assouplie, et pas du tout en difficulté). En Norma aussi, elle m'impressionne par la netteté de son chant, comme dans les véristes plus tard dans sa carrière (Fedora pleine d'aplomb et non sans grâce !).

Il me semble qu'elle ornait comme les collègues, c'est surtout la gestion du tempo, plus droite, et des attaques, plus franches, qui font une différence et lui procurent cette aspect diamantin. ( coucou Benedictus)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMer 8 Sep 2021 - 23:18

Otello a écrit:

Citation :
Sa voix est fraîche, sans stridence
C'est tout aussi faux ! Dès le début de sa carrière, à partir du contre-ut, la voix était déjà très métallique et le suraigu, une véritable scie à métaux.

Oui parce que les 2 octaves du dessous, ce n'est pas très important, hein. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 13086
Age : 46
Date d'inscription : 02/03/2014

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMer 8 Sep 2021 - 23:23

DavidLeMarrec a écrit:
J'adore aussi ses Traviata (...) elle m'impressionne par la netteté de son chant, comme dans les véristes plus tard dans sa carrière (Fedora pleine d'aplomb et non sans grâce !).
mains
(Ma Traviata de chevet, c'est quand même plutôt Votto que Muti - le Germont de Bastianini!)
Dans le répertoire jeune école, je garde aussi un excellent souvenir de sa Butterly des années 60 (avec Barbirolli, Bergonzi et Panerai.)

DavidLeMarrec a écrit:
cette aspect diamantin. ( coucou Benedictus)
hehe Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92247
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 9 Sep 2021 - 0:09

Benedictus a écrit:
(Ma Traviata de chevet, c'est quand même plutôt Votto que Muti - le Germont de Bastianini!)

Oui, mais j'y aime moins Scotto (voix plus dure).

Je suis très curieux de comment ça sonnait en vrai – est-ce que c'était dur (et presque désagréable) comme au disque, est-ce que c'était une grande claque dans la figure ?

(Depuis que j'ai entendu Domingo en salle, je me dis que les grandes gloires que je néglige avaient peut-être un impact très particulier)…

(En tout cas, aujourd'hui, ce n'est pas le cas, quand je vois qui est célèbre et qui ne l'est pas : rien à voir avec un impact impalbable au disque, Netrebko, Garanča, Kaufmann ou Tézier, ça sonne pareil qu'au disque. Et inversement, Martin Gantner n'est pas une superstar…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 9 Sep 2021 - 15:06

Xavier a écrit:
Otello a écrit:
Citation :
Sa voix est fraîche, sans stridence
C'est tout aussi faux ! Dès le début de sa carrière, à partir du contre-ut, la voix était déjà très métallique et le suraigu, une véritable scie à métaux.
Oui parce que les 2 octaves du dessous, ce n'est pas très important, hein. Smile
Pourquoi tu me dis ça ? Rien dans ma réponse ne laissait entendre une chose pareille. Ou alors c'est ce que tu as eu envie d'y entendre ...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 9 Sep 2021 - 15:08

C'est juste qu'au-dessus du contre-ut, ça concerne quel pourcentage de la plupart des rôles qu'elle a chantés?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 9 Sep 2021 - 15:11

DavidLeMarrec a écrit:
(Dites les copains, vous auriez pu laissez quelqu'un d'autre de permanence à l'accueil qu'Otello, je ne suis pas sûr qu'il ait bien compris les techniques du métier. hehe )
Laughing Oui désolé Magda pour ma réponse ciblée sans t'avoir accueillie. J'étais fatigué.
Evidemment bienvenue à toi en ces lieux sympathiques Wink
et tu as parfaitement raison d'aimer Madame Scotto qui a de grandes qualités mais aussi quelques très audibles défauts vocaux.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 9 Sep 2021 - 15:15

Xavier a écrit:
C'est juste qu'au-dessus du contre-ut, ça concerne quel pourcentage de la plupart des rôles qu'elle a chantés?
Contre-ut et + : environ 50% des rôles
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 87109
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 9 Sep 2021 - 16:51

Non mais en nombre de notes?
Moins d'1%, surement...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyJeu 9 Sep 2021 - 22:49

Xavier a écrit:
Non mais en nombre de notes?
Moins d'1%, surement...
Alors là Xavier, je suis désolé mais ça n'est absolument pas comme ça que ça marche !
Revenir en haut Aller en bas
Magda
Néophyte
Magda

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/09/2021

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Scotto : les années de Jeunesse...   Renata Scotto - Page 4 EmptyDim 12 Sep 2021 - 17:20

Je lis ici quelques contre-vérités colportées depuis longtemps à propos de Scotto et qui ne résistent pas à l'audition.

Je le répète : la période fin 50 / début 60, de fabuleuses Lucia, Traviata, Rigoletto et la Bohème (et aussi une Serva padrona d'anthologie, avec Bruscantini), jusqu'à la Cio Cio San de 1966 (avec Bergonzi), montrent une Scotto sachant déjà provoquer des larmes, presque sans faille, et surtout sans stridences (sauf peut-être dans la Traviata, mais la faute n'est pas sienne, le son est globalement acide). Ecoutez son "Caro nome" (Rigoletto), son "Regnava nel silenzio", la scène de la folie (Lucia), comparez sa Mimi, sa Cio Cio San avec celles d'une autre puccinienne éternelle, Victoria de los Angeles, et si l'on est d'abord séduit par la crème de timbre de los Angeles, on cède à l'émotion que recèle la voix de Scotto.

Bien entendu, ayant passé près de 30 ans à chanter du Bel Canto, alternant, dans les années 70, les poids lourds de ce répertoire (Anna Bolena, Norma...) et grands rôles du romantisme (Verdi, Meyerbeer, Giordano...), elle en a payé le prix, comme d'autres avant elle... Les exemples prestigieux ne manquent pas !

Pour anticiper les critiques, sa Liù de 1965, avec Nilsson dirigée par Molinari-Pradelli, est effectivement quelque peu stridente. Mais je pense que si l'on est capable d'en souffrir, alors que ce sont peut-être les "Signore ascolta", Tanto amore" et "Tu che di gel" les plus émouvants de la discographie, c'est bien dommage et, avec un tel filtre, quelle chanteuse, quel chanteur s'en sortirait indemne ?



Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2021 - 7:36

Magda a écrit:
Je lis ici quelques contre-vérités colportées depuis longtemps à propos de Scotto et qui ne résistent pas à l'audition.
Non il ne s'agit pas de colporter quoi que ce soit ni d'une quelconque contre-vérité.
Je regrette mais mon propos s'appuie sur une audition minutieusement réitérée et comparative. Dame Nature n'a pas doté Renata Scotto d'un timbre et d'une émission lui autorisant un aigu et un suraigu rondement puissants et puissamment ronds. Ce n'était pas une voix immense ni enrobante (contrairement à certaines immenses belcantistes de la même époque) mais la voix, bien placée, circulait au dessus de la portée à la manière d'un laser.
On précisera qu'elle n'avait intrinsèquement pas du tout la voix de certains rôles (Anna Bolena et Norma par exemple) même si elle y a laissé quelques moments fort intéressants et d'autres, particulièrement éprouvants ... C'est quand même la seule chanteuse à s'être fait sortir dans le rôle de Norma sous les huées du public du MET (qui normalement ne hue jamais) ...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92247
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2021 - 10:26

Otello a écrit:
C'est quand même la seule chanteuse à s'être fait sortir dans le rôle de Norma sous les huées du public du MET (qui normalement ne hue jamais) ...

Ce n'est pas tout à fait exact : avant cette Norma de 1981, il y a au moins eu le fameux Caro nome de Gianna D'Angelo, chassée de scène par des huées et des cris, en 1968 !  

Le Met avait tout simplement pour politique de ne pas tolérer les débordements (pour ne pas gêner les mécènes, tout simplement), et lors de cette Norma, quelques hueurs furent jetés hors du théâtre (même si, contrairement à ce que certains ont prétendu, personne ne fut sorti sans ses chaussures ! hehe ).

Cette Norma, c'était un cas particulier : manifestement Scotto pas dans un grand soir (aigus écourtés, disait la presse), mais même le New York Times et le Washington Post, donc pas juste des souvenirs isolés de spectateurs spécialistes, rapportaient l'existence de longue date de cercles anti-Scotto. La forme même de la protestation l'atteste : huée dès Sediziose voci (!), puis durant tout l'opéra, des sifflets, et pendant les moments les plus extatiques, des mouchages volontairement bruyants, des soupirs d'exaspération, même des ricanements pendant les silences... Clairement, ce n'est pas juste la réaction de déplaisir après un air mal chanté, il y avait de l'art dans le sabotage.

Comme toujours, les hueurs sont une infime minorité agissante, il ne faut pas s'y tromper. De Callas à Studer, les plus grands l'ont vécu, et souvent à des moments où c'était injuste.

(Quant à prendre le goût des spectateurs du Met pour emblème, je ne m'y risquerais pas.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Magda
Néophyte
Magda

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 07/09/2021

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2021 - 12:35

Cher Otello, nous ne parlons pas de la même période de la carrière de Scotto. Contrairement aux "immenses belcantistes" dont vous parlez (j'imagine que la première d'entre elles est la femme du portrait que vous avez choisi comme avatar, une autre doit être Callas, et peut-être ajoutez-vous Sills... mais je m'avance sans doute), il est certain que la voix de Scotto n'était pas sur-dimensionnée pour les premiers grands rôles qu'elle a chantés... et qu'elle était sous-dimensionnée pour ceux qu'elle a endossés dans les années 70. Elle était une cantatrice dans le plus pur de la tradition italienne, versant lyrique plutôt que dramatique, et la dernière soprano italienne qu'on peut lui comparer dans le domaine du belcanto, avant la révolution callassienne, est Lina Pagliughi.

A la fin des années 50, Scotto avait exactement les moyens de Lucia, toutes les notes, et de belles notes. Et, parce qu'elle appartenait à une authentique tradition italienne, elle n'en chantait que les notes qui étaient écrites. En outre, sa diction était superbe, ses voyelles avaient des couleurs magnifiques. Comme elle comprenait chacun des mots qu'elle chantait, elle lui appliquait l'intonation la plus juste, et reprenait son souffle au bon moment. En outre, le potentiel émotionnel de Scotto était déjà très grand.

Il ne s'agit pas d'une critique indirecte de celle qui était peut-être la plus grande belcantiste du XXe siècle, Joan Sutherland. Je citerais la critique qui avait été faite à l'occasion de la sortie en CD de sa Norma du 4.4.70 au Met, avec Horne et Bergonzi : "[écoutez le finale du premier acte, et] venez me dire que le 4 avril... 1970 n'était pas une soirée historique parce que la diction était confuse...

Les plaisirs, les joies et les bonheurs de l'opéra sont innombrables et incomparables...
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2021 - 17:34

Réponse à David : j'ai la bande de cette Norma du Met et ce ne sont pas quelques hueurs isolés ! La moitié de la salle n'accepte pas, à juste titre, une prestation assez catastrophique de bout en bout et le manifeste bruyamment (là, je ne cautionne pas car on ne doit pas huer les chanteurs) !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92247
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2021 - 17:44

Otello a écrit:
La moitié de la salle

Non.

(Ou alors partage ta méthode de décompte.)

On peut entendre la bande en ligne, et clairement on est loin de la salle qui hurle comme un seul homme, dans un des passages que la presse du temps décrit comme les plus conspués : https://www.youtube.com/watch?v=liGOqJ9mOFY .  

En revanche on entend le public bruisser, mécontent ou interloqué (pas tout le monde là non plus). Il est vrai que dans la cabalette, elle est un peu à la rue, tout est savonné, ça hulule un peu et c'est pas toujours parfaitement juste. Mais on ne peut pas dire qu'elle se fasse dévorer par la salle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2021 - 18:02

Magda a écrit:
Cher Otello, nous ne parlons pas de la même période de la carrière de Scotto.
Chère Magda,
Mais bien évidemment que oui !, nous parlons de la même période !

Citation :
A la fin des années 50, Scotto avait exactement les moyens de Lucia, toutes les notes, et de belles notes.
Je connais parfaitement la Lucia enregistrée en 1959 par Scotto en studio et déjà là, l'aigu était acide et le suraigu, une scie à métaux. Je regrette mais tout ce qui était au dessus de la portée sonnait très métallique. Et La Scotto des années 1960 à 1965 a réitéré exactement la même Lucia que celle de 1959.
Les qualités réelles de Scotto se situaient ailleurs et notamment dans la coloration et dans la sensibilité d'un legato souverain.
Pour autant, les moyens de Scotto à cette époque n'étaient pas les moyens exacts de Lucia. Lucia exige intrinsèquement un grand lirico d'agilita, or Scotto était un lirico leggero qui s'inscrivait dans une tradition remontant à la fin du XIXème siècle et donc forcément antérieure à Callas, tradition qui a commencé à distribuer les rôles belcantistes à des sopranos légers puisque le soprano drammatico coloratura dit également lirico d'agilita (pour qui ces rôles avaient été conçus) avait disparu. Et effectivement cette tradition en Italie était incarnée au XXème siècle (avant l'arrivée salutaire de Callas) par Lina Pagliughi (qui n'est en rien une Lucia de référence ...)

Citation :
Et, parce qu'elle appartenait à une authentique tradition italienne, elle n'en chantait que les notes qui étaient écrites.
Sérieusement, arrêtez de dire ça parce que c'est totalement faux. Elle a toujours fait à cette époque les vocalises et les contre-notes qui n'ont jamais été écrites par Donizetti et qui ont été rajoutées par la tradition (et d'ailleurs, sur le plan du principe, je ne l'en blâmerai jamais même si le résultat était infiniment moins heureux qu'avec d'autres)

Citation :
Les plaisirs, les joies et les bonheurs de l'opéra sont innombrables et incomparables...
Bien évidemment mais là n'était pas la question.


Dernière édition par Otello le Lun 13 Sep 2021 - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2021 - 18:16

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
La moitié de la salle

Non.

(Ou alors partage ta méthode de décompte.)

On peut entendre la bande en ligne, et clairement on est loin de la salle qui hurle comme un seul homme, dans un des passages que la presse du temps décrit comme les plus conspués : https://www.youtube.com/watch?v=liGOqJ9mOFY .  

En revanche on entend le public bruisser, mécontent ou interloqué (pas tout le monde là non plus). Il est vrai que dans la cabalette, elle est un peu à la rue, tout est savonné, ça hulule un peu et c'est pas toujours parfaitement juste. Mais on ne peut pas dire qu'elle se fasse dévorer par la salle.
Non mais David, tu me fais rire, tu m'opposes quelques secondes de la cabalette (comme si seule la cabalette avait posé problème !!) d'une des 4 soirées complètes que j'ai. Sur 3 d'entre elles, elle se fait chahuter tout au long de la soirée et sur la 4ème, elle se fait LA-MI-NER dès le Casta diva qu'elle rate monumentalement (d'ailleurs, ce n'est pas compliqué, je n'ai jamais entendu chanter cet air aussi mal et aussi faux que là !)
Ce n'est pas pour rien qu'elle est retirée de l'affiche un peu plus tard pour le broadcast.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 92247
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyLun 13 Sep 2021 - 23:57

Pardon, mais toi qui te flattes d'être rigoureux, la moitié de la salle qui hue, je te demande ta méthode pour le déterminer sur une bande radio ou pirate ! pirat

Que tu parviennes à faire un top objectif des meilleures chanteuses est déjà un exploit en soi, mais compter le comportement de contingents de spectateurs sur une bande, là je te tire mon chapeau ! viking
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7212
Age : 55
Date d'inscription : 20/05/2010

Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 EmptyMar 14 Sep 2021 - 0:08

Excuse-moi de ne pas être forcément le dernier des abrutis et de pouvoir donc faire la différence entre une vingtaine de personnes mécontentes et la bronca de quelques centaines de spectateurs fous de rage. Je suis désolé David, mais ça s'entend parfaitement, à plus forte raison dans des bandes de qualité (ce qui est le cas ici) ! A un moment donné, il va falloir faire un peu l'effort de faire confiance parce que remettre systématiquement la parole de l'autre en cause, c'est amusant un temps ... mais un temps seulement et je te le dis en toute camaraderie. Je n'ai pas à justifier ni à prouver le moindre de mes propos à tous les coins de phrases ou alors je le fais quand j'en ai envie ou quand j'en ai le temps. Je sais quand même de quoi je parle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Renata Scotto - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Renata Scotto   Renata Scotto - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Renata Scotto
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: