Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-42%
Le deal à ne pas rater :
Montre Ice-Watch pour Femme – ICE glam Black Rose Gold
52 € 89 €
Voir le deal

 

 LULLY - Bellérophon (1679)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMar 27 Juil 2010 - 7:18

atomlegend a écrit:
http://www.festivalbeaune.com/

Il y a aussi le Bellérophon par rousset . Oeuvre de lully affraid affraid

je cite : ( lire mes réactions entre les parenthèses )
Bellérophon fut l'un des plus grands succès du compositeur, ( jocolor tiens donc !!! ) dépassant "tout ce qu'on avait vu jusqu'ici de cette nature". L'opéra resta à l'affiche pendant neuf mois, attirant un public toujours très nombreux : "On peut dire que tout Paris y était et que jamais assemblée ne fut ni plus nombreuse, ni plus illustre. J'entendis crier miracle de tous côtés. Chacun convient que M. de Lully s'était surpassé et que ce dernier ouvrage est son chef-d'oeuvre" (Le Mercure galant, janvier 1679).

Bellérophon marque une étape importante dans l'histoire de la tragédie lyrique ( et on en a jamais parlé ici affraid .Ça sent le marketing ou vous êtes tous mauvais et inculte ) où tout effet comique est écarté au profit du renforcement de l'action dramatique. Le rôle descriptif de l'orchestre va se développer et les choeurs vont commenter et réhausser les scènes les plus spectaculaires.


Spoiler:
 

Très très belle soirée à la Basilique Notre-Dame de Beaune. Aussi belle qu'une Laguna (Version 3 de chez Renault). Une soirée qui confirme que la Bourgogne est bien la plus belle région du monde. Mr. Green

On redonnait après plus de trois siècles d'oubli cette tragédie lyrique en un prologue et 5 actes sur un livret de Thomas Corneille (petit frère du grand Corneille) auquel on doit également la Médée de Charpentier une dizaine d'années plus tard.

Des orages inquiétants venus très probablement de ces régions sauvages et incultes du littoral aquitain péribordelais ont contraint les organisateurs du festival à proposer la représentation (en version de concert) non dans la cour des Hospices de Beaune mais dans la Basilique Notre-Dametoute proche.

Spoiler:
 

Rousset attendu au tournant a été impérial, réjouissant et réjoui lui-même par l'excellence de ses Talents Lyriques, des cordes précises, soyeuses, des bois expressifs. Une direction nerveuse mais sans brusquerie, dynamique offrant de beaux contrastes. Un continuo peut-être malheureux ce soir-là en raison de l'acoustique réverbérante des lieux qui laisse à désirer, un peu étique (clavecin, luth et basse de viole). On n'entendait clairement que la viole et le clavecin du chef.

Pour revenir sur le livret. Il est plus simple que ce que propose habituellement Quinault momentanément en disgrâce royale depuis Isis, plus resserré sur le mythe il élimine toute intrigue secondaire. Le vers me semble moins beau que celui de son illustre prédécesseur mais à la métrique presque chantante.

Pour résumer... Peu de personnages.
Sténobée, reine de corynthe avait déjà croisé le beau Bellérophon auquel elle avait fait du gringue. Celui-ci avait repoussé ses avances avec la plus extrême fermeté. Elle est en vacances chez le roi de Lycie avec sa suivante Argie, nouvelle rencontre.
Mais Bellérophon est amoureux de la bellleuu princesse Philinoée. Le roi consent à leur union. Sténobée est folle de jalousie (on se croirait dans Phèdre). Elle ourdit un vil complot avec l'aide du vil Amisodar (son ex qu'elle ne kiffe pas trop ais qui ferait tout pour elle). Il est magicien et traîne toute une clique de vils sorciers. Ensemble ils implorent les divinités infernales qui créent trois monstres. Amisodar les fond en une seule bête (c'est Chimère) qui ravage le pays, transforme la vallée (verdoyante comme il se doit) en un désert (brûlant). Les sources se tarissent et les forêts flambent. C'est la cata. On se précipite au temple d'Apollon pour demander son aide.
Bellérophon, futur gedre du roi se sent l'obligation d'aller tuer la bête. Il va à l'abattoir de l'avis unanime des bookmakers. Un coup du sort malheureux sous la forme de l'intervention, divine, forcément divine, d'Apollon en personne — qu'on avait déjà croisé dans le prologue — et de sa pythie. Ils viennent raconter que seul le fils de Neptune pourra occire le monstre et épouser la princesse. Consternation générale mais Bellé va quand même au combat. Stupeur ! Pallas en personne vient au secours du héros en lui fournissant armes et une beau destrier ailé, Pégase. Bellérophon décanille la racaille et on apprend alors qu'il est le fils caché de Neptune. Ça sent pas la combine tout ça !
Là-dessus la vieille reine s'empoisonne pour faire bonne mesure et expire en une belle lamentation. Happy end, populace en liesse.

Le livret est parfois maladroit comme cette fin double :
- Acte IV avec la victoire sur la bête
- Acte V avec la victoire sur la reine
La liesse finale et la détente de l'action s'en trouvent atténuées.
Mais on ne va pas faire les difficiles, ce livret ménage de très belles scènes à la musique de LULLY : duos amoureux entre Philinoé et Bellérophon, grande quantité de choeurs comme dans l'acte qui se déroule au temple d'Apollon, d'un caractère qui se rapproche de sa musique sacrée, scène infernale qui fout les jetons avec les sorciers, les enfers... Scène de désolation désertique... Le merveilleux est bien présent.

Musicalement j'ai parfois pensé à Destouches, une ligne de chant très ouvragée, comme l'air d'introduction du I par Sténobée. La danse est là mais pas envahissante, beaucoup de conversation, de beaux récitatifs.

Pour ce qui est du concert.
Très belle réussite. Les chanteurs (comme les choeurs de chambre de Namur) sont formidablement engagés dans ce projet de résurrection, cela s'entend et se voit.
Auvity (Bellé) est comme on l'attendait, très expressif aussi bien physiquement que vocalement, une voix d'une beauté incroyable, une diction irréprochable, une voix qui porte, au timbre légèrement plus sombre que dans les prestations dans lesquelles je l'ai entendu. Envoutant.
Magnifiquement accompagné par Céline Scheen (Philinoée), voix légère, agile et expressive. Ingrid Perruche en méchante reine, très bien aussi, un peu plus en retrait sans doute mais son air final "j'expire" est émouvant. Sad

Je crois que j'ai fait le tour. Ah non, j'oubliais, soirée parfaite si ce n'est la présence d'un voisin visiblement très ému qui sanglotait convulsivement. L'émotion portée par ce drame antique eut raison de sa sensibilité. Il m'a piqué tous mes Kleenex. Il a réservé, comme toute la salle et votre serviteur, une très belle ovation à l'ensemble du plateau. Rarement entendu un tel bazar de cris et de bravi, ça tapait même du pied.

Comme cette première sera suivie d'autres représentations à Paris et Versailles je crois, il sera l'occasion d'en reparler ici.
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMar 27 Juil 2010 - 9:49

Chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux chanceux Sad


(superbe présentation !)
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMar 27 Juil 2010 - 10:23

Merci pour cette présentation thumleft

natrav le magnifique a écrit:
Comme cette première sera suivie d'autres représentations à Paris

Jeudi 16 décembre à 20h (Cité de la Musique) bounce
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMar 27 Juil 2010 - 12:00

C'était donc toi, Natrav le magnifique, mon voisin immédiat !!!!!!!!! Idea
C'est vrai 300 ans d'oublis et je fus le premier de ce siècle à voir ce chef d' œuvre. Imaginez ce que cela représente pour moi.
Et on se demande pourquoi personne n'y avait songé avant. Christie ? Niquet ? Reyne ?...
Il est vrai aussi que c'est pas du Quinault et Natrav à déjà cité quelques maladresses , pour ma part j'en ai noté d'autres mais il doit s'agir d'apparitions divines propre aux tragédies lyriques de l'époque. Je ne m'étendrai donc pas dessus.
C'est un Lully rajeunissant qu'on pourra entendre ici, plein de " peps ".
A l'image de l'ouverture ( pour ceux qui ont suivi) qu'Aspic nous a gracieusement interprété. On touche, il est vrai, la deuxième école mais les vieilles toiles persistes, impossible de se tromper, c'est du Lully.
J'ai par deux fois entendu des passages ressemblant étrangement a des notes d'Armide.

J'étais un peu inquiet de voir Rousset, bien que pour l'avoir assez entendu chez Rameau ou il était capable du moyen et du pas trop pire.
J'en faisais fit, puisque je savais qu'Auvity (mon Zidane de la musique ) donnerai une magnifique prestation ce qui fut le cas.
Mais alors quelle direction !!!!!!!!. Dès l'ouverture le ton fut donné. J'entendais la main tendu de Niquet ici, la souplesse d'un Christie, déjà je savais et j'en étais sur que la lecture cet opéra ne laisserai pas indemne. Non content de diriger cela d'une main de maître et enjouée, Rousset tiens le clavecin dans les récitatifs.
Et quelle distribution sunny sunny , le chef ne s'est pas trompé. Le Choeur de Namur absolument parfait et quasi omniprésent mais jamais envahissant, un équilibre ou franchement il est difficile de trouver à redire, qui ne se tu que pour les parties récitatives et duos.
Des duos qui vous marquent, de vrais plaintes, dignes des plus belles lamentions de Charpentier et si j'osais je dirais Montéverdienne . Je découvre ici une Céline Scheen admirable une douceur sensuelle dans son timbre qui sied parfaitement au rôle, un vrai sans faute.
La splendide Céline
Spoiler:
 



La distribution
Spoiler:
 

Pour ceux qui décideraient de voir la seconde représentation, il est impératif de se munir du livret sinon c'est incompréhensible. Le problème ne réside pas dans la diction mais dans le fait qu'il n'y aucune mise en scène pas de costume distinctif et certains chanteurs tiennent jusqu'à 3 rôles distinct. Je vous laisse imaginez les gens qui en étaient démuni spiderman
Heureusement, j'avais un voisin sympa avec qui j'ai pu le partager.
Very Happy
Bref ce Bellérophon de Rousset est un pur chef d'œuvre. Quelle bonheur ce fut. Sad
Riche idée d' avoir crée un fil généraliste. Vivement le CD et une mise en scène digne de ce nom pour tout déplacer en discographie. [img]


Dernière édition par atomlegend le Mar 27 Juil 2010 - 12:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMar 27 Juil 2010 - 12:11

Voleur de kleenex ! hehe

J'ai hâte d'y aller, je vous raconterai ça le 17 Wink
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMar 27 Juil 2010 - 12:25

WoO a écrit:
Voleur de kleenex ! hehe

J'ai hâte d'y aller, je vous raconterai ça le 17 Wink

Ils auront encore moins de pression pour la seconde et si l'acoustique est meilleur tu devrais encore te régaler plus. Je me tâte pour venir la voire. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 29 Juil 2010 - 23:58

L'article de Marie-Aude dans Le Monde est strictement copié, excepté la platitude du dernier paragraphe, sur le livret vendu le soir de la représentation. C'est gonflé ! Laughing
En plus elle ne semble pas avoir entendu Scheen. Rolling Eyes

http://www.lemonde.fr/culture/article/2010/07/26/bellerophon-retrouve-vie-a-beaune_1392231_3246.html
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 3:06

Flûte, je m'aperçois que ce n'est pas la même distribution à Versailles qu'à la Cité de la Musique (Auvity pour l'un, Gonzalez-Toro pour l'autre... et les deux sont excellents Shit ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ouatisZemusic
Mélomane averti
ouatisZemusic

Nombre de messages : 247
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/08/2010

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 26 Aoû 2010 - 9:07

natrav le magnifique a écrit:
Des orages inquiétants venus très probablement de ces régions sauvages et incultes du littoral aquitain péribordelais ont contraint les organisateurs du festival à proposer la représentation (en version de concert) non dans la cour des Hospices de Beaune mais dans la Basilique Notre-Dametoute proche.
QUOI ????????????? LULLY - Bellérophon (1679) Affraid

(à part ça, j'ai beaucoup apprécié la description joliment imagée de l'événement).
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 17:34

Un petit rappel du lien du livret indispensable pour les prochaines représentations.

http://sitelully.free.fr/livretbellerophon.htm

Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 17:37

Natrav vend des places à 5000 euros pour cette représentation aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:36

Tiens je crois que c'est complet à la cité, et je m'en suis pas occupé, quel nul Confused
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:37

Era a écrit:
Tiens je crois que c'est complet à la cité, et je m'en suis pas occupé, quel nul Confused
C'est complet à la Cité ET à Versailles. Oui, tu es un nul. Mais tu es en bonne compagnie : Lulu et moi-même iront nous noyer dans l'alcool très volontiers avec le nul que tu es, pour nous consoler.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:37

Moi de même Sad
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:38

Mais quelle bande de pieds nickelés ! Laughing

On va être obligés de parler de LULLY maintenant, de peur de nous attirer des moqueries...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:52

Ce n'est pas faux Mr.Red
Mais je n'ai pas dit mon dernier mot batman
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:57

Désolée, je choisis avec soin les personnes avec qui je bois. Cool
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:59

Vous allez loupé ça. J'y crois pas. Vous êtes vraiment, vraiment nuls.
Shit
Et moi qui me faisait une joies de lire vos commentaires à venir. Reste plus qu'a attendre la sortie en disque.
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyVen 5 Nov 2010 - 23:13

Un inédit !

Spoiler:
 
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 6 Nov 2010 - 1:57

Actuellement, il reste un contingent de places de première (78 euros) et seconde (63 euros) catégories. Comme il reste peu de places, le tarif jeune très avantageux (13 euros la place) n'est plus disponible --- du moins sur le site, peut-être qu'en téléphonant... Et à mon avis d'autres places se libéreront l'avant-veille du concert, comme il est coutume (à moins que le CMBV nous annule encore un autre concert).

Pour ceux qui manqueront à la fois le concert de la Cité et celui de Versailles, déjà, vous êtes nuls. Ensuite il vous restera tout de même la possibilité d'entendre l'opéra car celui-ci sortira, j'ai entendu, très probablement chez Aparté, le label qui auquel est récemment paru, par exemple, le double album Louis Couperin de Christophe Rousset. M'enfin. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Froberger
Mélomaniaque
Froberger

Nombre de messages : 863
Date d'inscription : 05/05/2010

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMer 10 Nov 2010 - 15:46

Oh !! Un petit oiseau m'a fait remarquer que la distribution à la Cité de la Musique a changé il y a peu, et que désormais c'est Cyril Auvity qui tiendra le rôle titre à cette représentation aussi (mais bon, entre voir une TL de Lully à la Cité et l'Opéra Royal...).
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMer 10 Nov 2010 - 19:19

Froberger a écrit:
Oh !! Un petit oiseau m'a fait remarquer que la distribution à la Cité de la Musique a changé il y a peu, et que désormais c'est Cyril Auvity qui tiendra le rôle titre à cette représentation aussi (mais bon, entre voir une TL de Lully à la Cité et l'Opéra Royal...).
Oui, j'ai vu ça il y a déjà un petit moment. Dommage, Gonzalez-Toro était bien intéressant, moins idéal sans doute, mais il y a quelque chose de très incarné dans son chant qui aurait vraiment renouvelé le marché. Et puis Auvity sera un peu plus fatigué à Versailles le lendemain.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 16 Déc 2010 - 12:56

Je vais ce soir le voir à la cité de la musique cheers
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 16 Déc 2010 - 19:28

Hidraot a écrit:
Je vais ce soir le voir à la cité de la musique cheers

T'as intérêt à nous raconter. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 16 Déc 2010 - 19:54

Ce sera diffusé en direct sur Art live web demain soir. sunny

Nous attendons bien évidemment le compte rendu de notre membre la plus éminente, Hidraot.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 16 Déc 2010 - 20:48

Ophanin a écrit:
Ce sera diffusé en direct sur Art live web demain soir. sunny


A quel heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 16 Déc 2010 - 20:51

atomlegend a écrit:
Ophanin a écrit:
Ce sera diffusé en direct sur Art live web demain soir. sunny


A quelle heure ?

20h30

http://liveweb.arte.tv/fr/video/Bellerophon__de_Jean-Baptiste_Lully/

LULLYstement
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 16 Déc 2010 - 22:08

Ca a beau être du LULLY, j'ai bien peur qu'une tragédie lyrique entière, par Rousset, en version de concert, sur l'ordinateur, ne me lasse avant la fin Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyJeu 16 Déc 2010 - 22:16

Era a écrit:
Ca a beau être du LULLY, j'ai bien peur qu'une tragédie lyrique entière, par Rousset, en version de concert, sur l'ordinateur, ne me lasse avant la fin Embarassed

fesse
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyVen 17 Déc 2010 - 0:24

Communication urgente : LULLY est GRAND.

Ce n'était pas très en place, mais la vision de Rousset était passionnante (agréments et diminutions des parties vocales, variété et qualité du continuo), les chanteurs survoltés (seule Scheen nous a un peu déçus, manque d'impact et d'éloquence).
Le livret a ses fulgurances (deux descriptions en particulier) et aussi énormément de faiblesses, mais LULLY transcende allègrement tout ça. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

J'ai aussi une place pour demain, en fait. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Ino
Mélomaniaque
Ino

Nombre de messages : 1268
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 09/10/2010

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyVen 17 Déc 2010 - 1:04

DavidLeMarrec a écrit:
Communication urgente : LULLY est GRAND.

Ce n'était pas très en place, mais la vision de Rousset était passionnante (agréments et diminutions des parties vocales, variété et qualité du continuo), les chanteurs survoltés (seule Scheen nous a un peu déçus, manque d'impact et d'éloquence).
Le livret a ses fulgurances (deux descriptions en particulier) et aussi énormément de faiblesses, mais LULLY transcende allègrement tout ça. Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy

J'ai aussi une place pour demain, en fait. Mr. Green

La vision de Rousset... Quelle est ta référence?

C'était fabuleux globalement, un peu décevant du côté des femmes (puissance de Sheen et aigus de Perruche) mais Auvity et Teitgen (le méchaaaant) valaient leur pesant de golden cacahuètes.
Le choeur, s'il avait des attaques parfois imparfaites, était assez homogène et l'écriture de Lully sublime pour lui (quand la Chimère tatane tout l'monde notamment).
Enormément de faiblesses dans le livret, j'te trouve un peu dur, tu devrais écouter plus de bel canto pour t'adoucir huhuhu

L'oeuvre globalement est extrêmement séduisante, les scènes des méchants en mode explosif et les lamenti du peuple en déroute sont particulièrement réussis. J'en redemande. Mais pas demain, je pars en week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyVen 17 Déc 2010 - 1:06

Une grande soirée !
Pour ma part, pas de déception au niveau des solistes même s'il est vrai que Céline Scheen était un peu en retrait. Auvity vraiment magnifique, je ne sais pas d'où sort la légende selon laquelle on ne l'entendrait pas en salle. Ingrid Perruche m'a agréablement surprise, moi qui avais un peu de mal avec elle (Hermione de Rousset, la reine dans Callirhoé) je l'ai vraiment trouvée formidable très crédible dans le rôle de la reine jalouse. Une autre très bonne surprise vient de Jean Teitgen (Amisodar) que je ne connaissais pas du tout. Une très belle basse à la voix caverneuse ayant une projection admirable.
Le choeur est perfectible, j'ai noté un manque de cohésion avec notamment chez les ténors une voix qui ressortait beaucoup plus que les autres.
La direction de Rousset est vraiment très intéressante. Un continuo vraiment varié avec des couleurs différentes (violoncelle, viole, théorbe, clavecin, orgue). On peut effectivement regretter que ça n'ait pas été parfaitement en place mais au moins il y avait beaucoup de vie, beaucoup d'énergie contrairement à ce qu'on reproche tout le temps à Rousset.
Un livret assez classique, le prologue vraiment pas terrible mais ça s'arrange par la suite.
La musique .... ah I love you Il y a de très belles choses. Autant sur le point du livret, le prologue n'est pas terrible, autant sur le plan musical il est très bon. Je n'ai pas remarqué de temps mort, l'attention est soutenue en permanence. Un très beau duo d'amour, une reine jalouse, une invocation aux enfers tout est là pour rendre l'oeuvre variée.

(voilà mon devoir accompli maître Ophanin salut )
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyVen 17 Déc 2010 - 18:23

On voit tout de suite les étudiants et les fonctionnaires, les seuls qui vont au concert. Rolling Eyes fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyVen 17 Déc 2010 - 20:49

Sur arte live web, ça n'arrête pas de sauter. J'attendrai que ce soit disponible en streaming sur ce même site, parce que là, ce n'est pas possible ! Confused

frere elustaphe a écrit:
On voit tout de suite les étudiants et les fonctionnaires, les seuls qui vont au concert. Rolling Eyes fleurs

Tu oublies les sans-emplois. bounce
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 60
Date d'inscription : 17/12/2006

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyVen 17 Déc 2010 - 20:54

Ah oui ! Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 11:15

DavidLeMarrec a écrit:


J'ai aussi une place pour demain, en fait. Mr. Green

Et c'était comment ? .
Je suis assez étonné de vos commentaires sur Scheen. Je l'avais trouvé aussi bonne qu'aux disques.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 11:31

Elle était superbe vocalement à Beaune. Superbe tout court. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 26
Date d'inscription : 18/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 11:48

Vivement que le CD sorte !
Concernant les solistes j'ai été une fois de plus éblouie par Cyril Auvity qui était absolument parfait, une superbe voix, une bonne projection et un grand impact dans la salle. j'ai également été séduite par Jean Teigten, que je ne connaissais pas, dès les premières notes du prologue. Sinon je n'ai pas trop accroché avec Ingrid Perruche.
Au niveau de l'orchestre, ce n'était pas toujours très en place mais je n'ai pas trouvé cela très dérangeant. Et puis le reste de l'orchestration sauvait largement ce léger décalage ! Je trouve que la direction et le travail qu'à fait Rousseau a fait sur cette oeuvre vraiment très bien, avec beaucoup de variétés.
Au sujet de la musique que dire à part que c'est du LULLY ? C'est évidemment magnifique, avec beaucoup de richesses et de variétés, et qui n'a d'égal que les autres tragédies lyriques de LULLY. Après au niveau du livret c'est l'histoire classique du héros, de la princesse, de la reine jalouse et du monstre, et à la fin tout est bien qui finit bien, mais il n'était pas si mal que ça, je m'attendais à pire. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 12:02

atomlegend a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:


J'ai aussi une place pour demain, en fait. Mr. Green

Et c'était comment ? .
Je n'y suis finalement pas allé (je n'ai pas encore la réponse sur ce qu'est devenu ma place), pour diverses raisons que je n'exposerai pas en public. Smile

Citation :
Je suis assez étonné de vos commentaires sur Scheen. Je l'avais trouvé aussi bonne qu'aux disques.
C'est assez engorgé, et surtout tout petit. La voix sort peu, et même au niveau du style, il y a beaucoup de contorsions pour moins d'émotions que ses partenaires.

Dans l'absolu, c'est très bon, mais comme les autres étaient de très grands interprètes aux sommets de leurs capacités, elle paraissait un peu terne par comparaison, dans un rôle de plus pas très payant.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 12:15

J'ai adoré l'oeuvre. bounce

Je n'ai pas été séduit par l'orchestre comme j'ai pu l'être par le Poème Harmonique il y a quinze jours dans Cadmus & Hermione ou par Le Concert Spirituel l'an passé. Effectif malingre et pas toujours en place. La scène des invocations infernales était bizarrement molle.
Au niveau des femmes Ingrid Perruche était une Sténobée convainquante, même si j'ai trouvé qu'elle surjouait parfois un peu, Céline Scheen par contre m'a bien déçu, j'ai trouvé sa voix très limitée (je me demande comment on pouvait l'entendre au fond de la salle). A sa décharge son rôle n'était pas bien passionnant non plus il faut l'avouer.
Au niveau des hommes c'était extraordinaire : Auvity héroïque comme jamais, Teitgen absolument impressionnant. Je pense que comme Bernard Deletré, à qui il m'a fait penser, il ne se cantonnera pas au seul répertoire baroque.
Beaucoup de choeurs dans cette tragédie en musique, leurs interventions étaient toutes plus délicieuses les unes que les autres. Il manquait juste les danseurs et danseuses Sad

En bref, une très bonne soirée et une oeuvre que j'ai hâte de réécouter.

Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 13:20

DavidLeMarrec a écrit:


C'est assez engorgé, et surtout tout petit. La voix sort peu, et même au niveau du style, il y a beaucoup de contorsions pour moins d'émotions que ses partenaires.


C'est surtout ça qui était un peu gênant parce-qu'on avait l'impression qu'elle était en retrait par rapport aux autres. Ceci-dit on l'entendait quand même très bien dans les duo. Je crois que j'aime les voix engorgées Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 13:23

Bon appétit !
/watch?v=k_805f2DivU
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 13:32

Tu ne pouvais pas tomber mieux, j'adore Robert Lloyd Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 13:38

Il n'y a pas d'écoute différée pour Bellérophon (pour le moment) sur arte live web Shocked Mad Mad Mad
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 13:47

Oui, il faut toujours quelques jours après la diffusion en direct.

Hidraot a écrit:
Tu ne pouvais pas tomber mieux, j'adore Robert Lloyd Mr. Green
... et Nathan Berg, c'est vrai. Neutral

J'aime bien Lloyd aussi, pour l'interprète. Mais la voix... hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 13:51

DavidLeMarrec a écrit:
Oui, il faut toujours quelques jours après la diffusion en direct.
Ah bon ? Ben tant mieux alors.
Citation :

Hidraot a écrit:
Tu ne pouvais pas tomber mieux, j'adore Robert Lloyd Mr. Green
... et Nathan Berg, c'est vrai. Neutral

J'aime bien Lloyd aussi, pour l'interprète. Mais la voix... hehe

hehe On ne se refait pas !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptySam 18 Déc 2010 - 13:58

A propos, je me suis plongé dans l'histoire de la querelle du livret... qu'est-ce qu'ils se sont mis, les trois scribouillards ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyDim 19 Déc 2010 - 18:31

WoO a écrit:


La scène des invocations infernales était bizarrement molle.



C'est effectivement un point de vue contestable mais je me suis régalée. A la réécoute j'ai encore mieux aimé bounce
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMar 21 Déc 2010 - 23:51

Super, je vais pouvoir faire le pénible de service ! Mr. Green

Enfin pas vraiment, puisque tous les commentaires ici sont très positifs, et le mien également, mais pour d'autres raisons. Disons que l'oeuvre ne m'a pas passionné, ça sent le Lully encore vert mais sans la spontanéité de Proserpine ni le charme d'Atys. Beaucoup de pages semblent écrites "au kilomètre", pas franchement inoubliables, et même les plus belles restent très convenues, peu originales. Bref, c'est beau, c'est agréable, mais pas très surprenant que ce soit la dernière tragédie lyrique du divin Jean-Baptiste à être déterrée...
Les actes II et IV sont pour moi les plus réussis, et globalement les interventions de Sténobée, de Bellérophon et ses duos avec Philonoé les plus intéressantes.
C'est en grande partie à cause du livret, je pense, que Lully n'a pas su trouver tant d'inspiration : le Prologue est mauvais, l'intrigue assez peu poignante et les situations très conventionnelles, tout ça dans un français beaucoup plus plat de Quinault. Ca n'empêche évidemment pas d'apprécier le spectacle mais en réduit considérablement la portée.

En revanche l'interprétation de Rousset m'a beaucoup plu ! ...Sauf peut être en ce qui concerne l'orchestre, je suis d'accord avec WoO, ce n'est pas vraiment mou puisqu'en écoutant les seuls violons par exemple c'est toujours phrasé et accentué avec beaucoup d'énergie, mais ça ne décolle bizarrement jamais. Presque pas de nuances, des dynamiques très effacées.
Mais les chanteurs étaient à peu près tous superbes. Scheen m'a assez séduit je dois dire, mais j'étais suffisamment près pour l'entendre bien donc ça fausse un peu ma perception. Tout reste dans la gorge, c'est vrai, mais elle a ces minuscules phrasés, très affectés, presque maniérés, qui me plaisent bien. Un timbre pas spécialement beau mais je suis sur que c'est une voix très phonogénique (avec un peu de balance pour corriger le manque de puissance).
Auvity, évidemment, c'était superbe, mais je m'attendais à ce que le rôle soit plus exposé, le mette vraiment en valeur. Là il se balade un peu au milieu des trois répliqué qu'il donne de temps en temps.
La reine de Perruche est sans doute celle qui m'a le plus touché, bien que le trait soit légèrement forcé (et le personnage, à la base, pas très subtil). La voix en elle-même n'est pas non plus superbe, mais quel feu !

Il reste plein d'autres belles choses dont je n'ai pas parlé, que j'ai oublié sans doute, c'est vrai que tout ça semble plutôt négatif alors que j'ai passé un très bon moment, mais c'est pas ma faute, je deviens un parisien ronchon et blasé, que voulez-vous... geek
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89398
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) EmptyMer 22 Déc 2010 - 0:05

Wolferl a écrit:
Super, je vais pouvoir faire le pénible de service ! Mr. Green
En voyant ton pseudo sur le fil, j'étais sûr que tu allais faire ton hypocrite en prétendant avoir aimé et en l'assortissant de tas de réserves assassines. Shit

Citation :
Les actes II et IV sont pour moi les plus réussis,
Tout à fait d'accord, je pense que c'est très clair pour tout le monde.


Citation :
Presque pas de nuances, des dynamiques très effacées.
C'était volontaire je pense, vraiment un accompagnement. En revanche pas toujours (pas souvent ? Mr. Green ) en place, mais c'était joué avec suffisamment de conviction pour être tout à fait supportable.

Citation :
Un timbre pas spécialement beau mais je suis sur que c'est une voix très phonogénique (avec un peu de balance pour corriger le manque de puissance).
C'est une voix extrêmement phonogénique, une des plus belles que j'aies entendues au disque dans ce registre-là !


... mais en fait, tu as pas dit de mal... scratch
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




LULLY - Bellérophon (1679) Empty
MessageSujet: Re: LULLY - Bellérophon (1679)   LULLY - Bellérophon (1679) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
LULLY - Bellérophon (1679)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: