Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -54%
Aspirateur Balai sans fil et sans sac – Bosch ...
Voir le deal
91.09 €

 

 Raoul Laparra (1876-1943)

Aller en bas 
AuteurMessage
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyVen 29 Oct 2010 - 12:11

Raoul Laparra (1876-1943) Laparra-champagne

Laparra est un compositeur et pianiste français d'origine espagnole. Il sait très bien y faire référence sans pour autant écraser l'auditeur d'espagnolades. Sa première sonate pour violon et piano, me semble un bon exemple de son style instrumental : vivant, très rythmé, d'une grande clarté et soucieux de plaire à son auditoire (ce qui ne gâche rien, finalement).

Harmoniquement, il vit avec son temps, il est à rapprocher des Impressionnistes bien qu'il ne soit pas si audacieux qu'un Ravel. Il fréquente quand même ce cercle de musiciens de la capitale française qui n'a pas la subversion pour ligne de conduite : Louis Diémer, Gédalge, les Casadesus, Fauré, Saint-Saëns, le clan Pleyel, etc

Il a été pressentie à la direction du Conservatoire français de New York pendant la Grande Guerre, le projet n'a pas aboutie. (il devait rassembler les stars françaises en tournée aux États-Unis et leur donner chacune une classe de prestige)

On lui doit plusieurs opéras et opéras-comique sur ses propres livrets : Peau d'âne (1899 !), la Habanera (1908), La Jota (1911), le joueur de viole* (1926), Les Toreras (1929) et l'Illustre Fregonna (1931)

*Un opéra-comique, une espèce d'œuvre hybride où l'orchestre mélange instruments "modernes" et "anciens" ; la viole d'amour est jouée par Henri Casadesus, inspirateur de l'œuvre et collaborateur de Laparra dans sa composition. (certainement au sujet des techniques de jeu propres aux violes) La Partition n'est pas considérée comme sa plus intéressante pour autant par la presse musicale.

Il gagne sa vie essentiellement grâce à son travail de critique musical au Matin et au Ménestrel. (pour avoir lu quelques uns de ses papiers, ils sont intéressants mais très peu technique. Il tente de garder un peu de recule sur les œuvres qu'il commente, voilà qui est extrêmement rare)

--
David il a écrit:
=> Laparra, Alyssa
Je lis ça, faute d'enregistrement. Ça semble moins réussi que Ravel*, mais c'est quand même assez impressionnant, et pas trop dur à exécuter. Quel dommage que ce ne soit pas joué. Smile
*En parlant des cantates du prix de Rome.

Je viens de regarder aussi. Harmoniquement ça bouge un peu plus que je ne l'aurais cru, ça me parait fort séduisant. Mélodiquement, il ne se passe pas grand chose, par contre. Le livret est carrément ridicule :"Elfes de la forêt" et tout le tralala. (Et pourquoi pas "Nains des mines" aussi ? ou "Barbares des plaines" ? voire "Pop mielleuse d'Europe 1" rabbit )


Dernière édition par Ophanin le Sam 11 Déc 2010 - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 31/08/2010

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyVen 29 Oct 2010 - 14:53

Ophanin a écrit:

Laparra est un compositeur et pianiste français d'origine espagnole. Il sait très bien y faire référence sans pour autant écraser l'auditeur d'espagnolades.

D'origine basque, pour être plus précis.
La référence à l'Espagne est néanmoins fréquente dans ses œuvres. Pour le piano, son œuvre la plus connue est Rythmes espagnols, et c'est très ... espagnol, mais pas du genre opérette si c'est ça que tu veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyVen 29 Oct 2010 - 16:00

Michel Desrousseaux a écrit:
Pour le piano, son œuvre la plus connue est Rythmes espagnols, et c'est très ... espagnol, mais pas du genre opérette si c'est ça que tu veux dire.

Ah non, ce n'est pas ce que je veux dire. Je ne considère pas l'opérette comme un genre inférieur. Smile Pour préciser ma pensée, je voulais signifier qu'il ne tombait pas dans la caricature et se contente de s'inspirer du folklore afin de créer autre chose que du folklorique.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyVen 29 Oct 2010 - 16:33

Ophanin a écrit:
David il a dit a écrit:
=> Laparra, Alyssa
Je lis ça, faute d'enregistrement. Ça semble moins réussi que Ravel*, mais c'est quand même assez impressionnant, et pas trop dur à exécuter. Quel dommage que ce ne soit pas joué. Smile
*En parlant des cantates du prix de Rome.

Je viens de regarder aussi. Harmoniquement ça bouge un peu plus que je ne l'aurais cru, ça me parait fort séduisant. Mélodiquement, il ne se passe pas grand chose, par contre. Le livret est carrément ridicule :"Elfes de la forêt" et tout le tralala. (Et pourquoi pas "Nains des mines" aussi ? ou "Barbares des plaines" ? voire "Pop mielleuse d'Europe 1" rabbit )
Il a gagné le Prix de Rome avec ça (et Ravel n'a rien eu). Tout à fait d'accord pour le côté amélodique (que des notes répétées pour les chanteurs, sur fond d'ostinati orchestraux... hehe ), mais c'est pas mal effectivement à lire.

Le livret est quand même dans le haut de la fourchette qualitative de ce que produisaient les dames de l'Académie chargées de préparer les textes. Je trouve ça pas mal du tout, une situation dramatique standardisée mais très ramassée. Dans le genre, c'est mieux que le Gladiateur sur lequel a travaillé Debussy (assez exactement la même structure).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptySam 30 Oct 2010 - 9:53

J'ai la partition chant et piano de son opéra "la habanera" et ça a l'air vachement intéressant.
Dans le genre opéra vériste, épicé de rythmes espagnols, et teinté de fantastique: une histoire de fantôme incarnant le remords d'un crime fratrcide, avec un acte final dans un cimetière.
Revenir en haut Aller en bas
franchom
Mélomane averti
franchom

Nombre de messages : 436
Age : 53
Localisation : valenciennes
Date d'inscription : 29/01/2008

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyLun 1 Nov 2010 - 17:57

Cornélius a écrit:
J'ai la partition chant et piano de son opéra "la habanera" et ça a l'air vachement intéressant.
Dans le genre opéra vériste, épicé de rythmes espagnols, et teinté de fantastique: une histoire de fantôme incarnant le remords d'un crime fratrcide, avec un acte final dans un cimetière.

Je crois qu il existe un air " et c ' est à moi" chanté par une soprano inconnue orchestre coppola année 30
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyLun 1 Nov 2010 - 18:03

franchom a écrit:
Cornélius a écrit:
J'ai la partition chant et piano de son opéra "la habanera" et ça a l'air vachement intéressant.
Dans le genre opéra vériste, épicé de rythmes espagnols, et teinté de fantastique: une histoire de fantôme incarnant le remords d'un crime fratrcide, avec un acte final dans un cimetière.

Je crois qu il existe un air " et c ' est à moi" chanté par une soprano inconnue orchestre coppola année 30

" Et c'est à moi que l'on dit chante, comme si dans un arbre mort, les rossignols chantaient encore, etc..."

C'est un air pour baryton-basse enregistré par Vanni-Marcoux dans les années 1930.

Il existe aussi un enregistrement intégral avec Louis Musy et Geneviève Moizan, mais je n'ai pu en entendre que le dernier acte.

L'ouverture (d'une couleur locale espagnole un peu criarde) figure dans un coffret consacré au chef Albert Wolff.

Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyLun 1 Nov 2010 - 19:48

Première mondiale

Suite ancienne en marge de Don Quichotte

Une suite pour alto et piano faite de danses, composée dans un goût volontairement archaïsant, avec notamment beaucoup d'hésitations entre majeur et mineur.

Après une Entrée solennelle, puis une Sarabande assez fantaisiste, et avant les traits d'une Estudiantina qui semble vider autant de verres, on y trouve un passepied malicieux et babillard que nous vous proposons aujourd'hui.

    Idée originale : Ophanin
    Alto : Ophanin
    Cymbalum : David
    Traitement sonore : Ophanin
    Montage : Ophanin
    Mise en ligne : Ophanin

    http://www.mediafire.com/?i1irvjkxrqkbepd


Nous tenons à préciser que nous avons enregistré nos pistes quasiment en déchiffrage (on a dû le jouer deux séances chacun, quoi), séparément et sans nous concerter sur un tempo, aussi nous ne garantissons pas tout à fait le plus fidèle rapport au glorieux original de Laparra qui ne vaut en fait pas beaucoup mieux que ça quand on lit la partition, mais ça aurait pu ne pas être le cas.

Bonne écoute ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
nouveau venu
Mélomane averti
nouveau venu

Nombre de messages : 128
Localisation : Brest
Date d'inscription : 06/06/2009

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyLun 1 Nov 2010 - 21:04

Cool mais il est sous format .flac ??Shocked ça s'ouvre avec quoi? Smile
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) EmptyLun 1 Nov 2010 - 21:32

C'est du format sans perte, je pense qu'Ophanin ne voulait pas compresser à nouveau qui l'était déjà. Il y a des tas d'utilitaires qui permettent de le lire, il te suffit de faire une recherche sur le net... et c'est très utile par exemple si tu fréquentes Musique Ouverte, qui est née de ce forum : http://i12.ch/musiqueouverte/ .
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Raoul Laparra (1876-1943) Empty
MessageSujet: Re: Raoul Laparra (1876-1943)   Raoul Laparra (1876-1943) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Raoul Laparra (1876-1943)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: