Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -42%
Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable ...
Voir le deal
319.99 €

 

 Études non musicales

Aller en bas 
+70
Sacha
Chris3
Zip
Nestor
Fuligo
charles.ogier
/
Francoistit
Vanaheim
Zeno
nicolas2000
kegue
Alifie
Mélomaniac
Le faiseur de reines
Picrotal
Ben.
Pärti
Dave
Anthony
Pat17
Onéguine
Altxp
Siegmund
Barbajuan
Glocktahr
petitsablé
Parsifal
adriaticoboy
Horatio
Stolzing
Renard
senga
Froberger
Jules Biron
jerome
Wolferl
Percy Bysshe
WoO
Octavian
Hidraot
saint corentin
frere elustaphe
Wagneropathe
Ino
Cleme
Polyeucte
aroldo
jibv
Kiwi
Morloch
DavidLeMarrec
@lm@viv@
Bertram
calbo
Michel Desrousseaux
Electrastar
Jorge
Анастасия231
Guillaume
Ophanin
Pelléas
aurele
Francesco
Xavier
néthou
Cololi
Pison Futé
OYO TOHO
Mariefran
74 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 16 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Altxp
Mélomane du dimanche
Altxp


Nombre de messages : 82
Localisation : Là ou fait -30
Date d'inscription : 04/12/2011

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyMer 11 Jan 2012 - 0:05

J'ai eu tous mes cours de ce semestre, j'commence à rentrer dans le vif du sujet en éléctromagnétisme avec un bouquin absolument génial : Griffiths.

Ensuite j'ai Monsieur Doyon comme prof de relativité, il est assez connu pour ceux qui s'intéressent à l'astro. Un type super.
Sinon, j'ai dez bonne chance de choper un stage d'été sur le magnétisme solaire. Youpi.

Sinon, bizarrement moi j'ai eu mes finaux en Décembre, mais comment faites vous quand vous avez vos partiels en Janvier. Ca gâche des vacances ça.
J'vous plains !
Revenir en haut Aller en bas
Pat17
Mélomaniaque
Pat17


Nombre de messages : 1193
Age : 61
Localisation : La Rochelle (17)
Date d'inscription : 21/09/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyMer 11 Jan 2012 - 6:19

Altxp a écrit:
Sinon, bizarrement moi j'ai eu mes finaux en Décembre, mais comment faites vous quand vous avez vos partiels en Janvier. Ca gâche des vacances ça.
J'vous plains !

De mon temps (assez ancien... Mr. Green ) les partiaux étaient en Février... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Onéguine
Mélomane averti



Nombre de messages : 148
Date d'inscription : 15/11/2011

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyMer 18 Jan 2012 - 22:21

Dave a écrit:
Killgore a écrit:

Pour ce qui est des causes de mauvais résultats, il ne s’agit pas toujours d’un manque de travail. Et quand c’est bien le cas, il est parfois induit par des éléments tels que le milieu social, les fréquentations, et j’en passe, mais aussi l’ambiance qui règne dans une classe ou le manque de talent d’un professeur, par exemple.

Ce qu'a évoqué Killgore, l'air de rien, me semble capital dans ce débat: la réussite scolaire dépend énormément du milieu social. Je ne vous apprends rien, non ? scratch Ou alors vous ne parliez pas de cela et je suis hors-sujet ? Laughing

D'avance, je m'excuse pour le ton démonstratif de mon post, surtout pour rappeler des choses plutôt évidentes Embarassed

Les enfants d'enseignants, de "bourgeois" et autres catégories sociales élevées (l'emploi des bons termes posera toujours problème) bénéficient de conditions propices à la réussite:
- Ils grandissent autour de personnes qui parlent un français très bon voire assez riche, et le langage permet le développement de la pensée.
- On les incite à être curieux et à découvrir les savoirs.
- Les parents s'arrangent, quand ils le peuvent, pour placer leurs enfants dans des écoles où la majorité des autres enfants viennent de familles de même "niveau".
- Les parents, la famille, les amis incitent les enfants très jeunes à réfléchir à leur métier futur et à envisager les voies et formations pour y parvenir.
- Dans le cadre de cette voie déjà réfléchie et tracée, le milieu social, famille, amis vont imposer des objectifs à l'enfant, et en général très élevés (par exemple, au minimum, des moyennes très élevés au lycée pour aller en prépa et réussir les meilleurs concours).

L'objectif ici me semble très important, il donne un sens à tes études; tu sais déjà où tu vas, comment y parvenir et aux prix de quels efforts... Quelle est le type de famille qui va fixer des objectifs élevés et clairs à un enfant ? Qui va dire autre chose que seulement "fais des études supérieures, ça doit bien servir à quelque chose !" ? Pour moi, celles qui connaissent déjà ces parcours, ces formations, qui les ont passé ou auraient souhaité les passer. Le biais, ici, est que les famille ne connaissent qu'un seul "bon" parcours qui s'avère ne pas plaire à l'enfant... Les familles se doivent d'avoir une vue globale des études supérieures et de l'orientation.

L'importance du prof dans tout cela, ce qu'il va changer dans la trajectoire de cet enfant, ça me semble bien réduit, notamment parce qu'au collège et lycée, les profs sont plusieurs, un bon va en compenser un mauvais... (et de toute façon, l'enfant n'aura pas besoin du prof pour savoir qu'il doit réviser son cours).

Cependant, malgré tout cela, parfois ces enfants-là ne réussissent pas autant qu'ils auraient dû. Je pense que cela doit venir, souvent, d'un "climat" familial mauvais, des parents séparés ou qui se disputent violemment, ou alors tellement occupés qu'ils délaissent leurs enfants, des mauvaises relations avec les frères et soeurs, etc. Bref, n'importe quoi qui puisse détourner l'attention de l'enfant et l'éloigner de son objectif (ou même l'empêcher d'en avoir un).
De plus, les amis jouent un rôle là-dedans. L'enfant aura logiquement tendance à se faire des amis qui lui ressemblent, parlent le même français, ont les mêmes goûts et considérations que lui. Il peut s'installer une sorte de concurrence entre eux qui va les inciter à se dépasser.
Si par contre, l'enfant se fait des amis un peu différents de lui, des enfants qui font des études sans trop savoir pourquoi et dans quel but, qui se demandent ce qu'ils font là... l'enfant court le risque de trop se laisser aller à leur contact au point d'en oublier son objectif, les impératifs de notes élevées pour avoir le droit continuer...

Quand j'envisage les situations de ceux qui ne viennent pas d'un milieu social "favorisant", je me dis qu'ils ont vraiment besoin d'un super caractère ou de beaucoup de chance pour faire d'aussi bonnes études que les autres...

Les capacités, à côté de tout ça, qui sont des choses très réelles et observables, ça ne pèse pas lourd à mon avis...

le problème, ce n'est pas le constat qui est globalement réaliste, c'est l'usage qu'on en fait.

on me dit souvent "ah non il ne faut pas faire de classes de niveau, sinon ça va pénaliser les "élèves les plus faibles", ça va "ghéttoïser les établissements" (aïe mes oreilles!) ", etc.

est-ce de la faute des enfants doués s'il y a des parents gogols qui font des gosses n'importe comment, ne les élèvent pas, les laissent devant la télé 7h par jour, etc? non. doivent-ils pâtir de cet état de fait? non. a-t-on le droit de les utiliser pour aller relever le niveau chez ces derniers? non. ils ont le droit de réaliser leur potentiel eux aussi. et quand dave dit: "Si par contre, l'enfant se fait des amis un peu différents de lui, des enfants qui font des études sans trop savoir pourquoi et dans quel but, qui se demandent ce qu'ils font là... l'enfant court le risque de trop se laisser aller à leur contact au point d'en oublier son objectif, les impératifs de notes élevées pour avoir le droit continuer...", eh bien ça a justement été mon cas, et pourtant je ne suis pas classé dans la catégorie des "défavorisés". et pour ce qui est des parents qui "s'arrangent, quand ils le peuvent, pour placer leurs enfants dans des écoles où la majorité des autres enfants viennent de familles de même "niveau", ben je peux dire qu'ils ont raison, que mes parents auraient dû en faire autant et que je regretterai toute ma vie d'avoir grandi dans une ville pourrie où il n'existait pas de tels établissements.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyJeu 1 Mar 2012 - 16:51

Je n'avais pas parlé de mes résultats du premier semestre de ma L3 de lettres modernes qui sont très décevants. J'ai obtenu mon semestre de justesse avec 9,908 de moyenne, ils m'ont rajouté 0,092 pour faire 10. J'ai été admis dans 3 UE car j'ai la moyenne et je n'ai pas obtenu 3 autres UE. J'ai eu notamment un 4,75 en histoire de la langue, en moyen français et seulement 10 en "approches critiques" dans le même UE alors que je pensais avoir très bien réussi ce dernier partiel. En littérature française, c'est mon 13 en note de TD qui me permet d'avoir 10,5 de moyenne car j'ai eu 8 à la dissertation du partiel. Je n'ai pas encore pu consulter ma copie. En littérature comparée, j'ai 9 de moyenne avec un 8,5 en dissertation de partiel et un 9,5 en commentaire composé de DM + un oral qui j'espère a été pris en compte que j'avais plutôt réussi mais dont je ne connais pas la note. J'ai récupéré ma copie de dissertation et la prof a cru que mon devoir était achevé et que le dernier paragraphe était une conclusion, j'ai donc de la chance car j'aurais eu sinon beaucoup moins. Il faut dire que j'avais déjà écrit plus de 12 pages même en sautant des lignes à cause du format des copies. J'ai fait une bonne introduction mais je n'ai pas mis en relation les exemples pris dans les trois oeuvres au programme et ils étaient parfois trop à côté du sujet. L'Ue de langue française avec seulement deux partiels pour la stylistique (8,5) et la sémantique du discours (Cool et un DM + un partiel en énonciation (11 au deux) me fait avoir 9,167 de moyenne. Je ne donne pas toutes mes notes. J'ai intérêt à me rattraper ce semestre. Je vais postuler pour l'an prochain à la Sorbonne pour un master pro de lettres modernes appliquées mais il n'y a que 250 places. Je ne pense pas qu'ils tiendront compte de mon dossier de prépa et qu'ils se contenteront de mes deux semestres de L3, c'est ce qui me fait peur. Je n'ai pas spécialement envie de faire un master enseignement de lettres même si cela me permettrait de rester sur Nancy. Je ne veux pas être prof en lycée ou collège. Je pourrai toujours tenter le concours de professeur des écoles qui me tenterait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 17:26

Citation :
Le prof m'a redit deux fois qu'il compte sur moi. J'ai déjà fait des critiques pour son site sur les retransmissions du Met. Il a dit devant ses collègues et quelques anciens camarades de prépa que je suis un bon critique. Cela m'a mis mal à l'aise.
J'ai très peu sèché à la fac même si parfois, j'en aurais envie. Je n'ai jamais sèché en prépa, au lycée, au collège et évidemment encore moins en primaire.

Dire que je n'ai jamais autant séché de ma vie depuis que je suis en fac. Like a Star @ heaven
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6837
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 17:46

Elvira a écrit:
Citation :
Le prof m'a redit deux fois qu'il compte sur moi. J'ai déjà fait des critiques pour son site sur les retransmissions du Met. Il a dit devant ses collègues et quelques anciens camarades de prépa que je suis un bon critique. Cela m'a mis mal à l'aise.
J'ai très peu sèché à la fac même si parfois, j'en aurais envie. Je n'ai jamais sèché en prépa, au lycée, au collège et évidemment encore moins en primaire.

Dire que je n'ai jamais autant séché de ma vie depuis que je suis en fac. Like a Star @ heaven

FAC POWER!!!! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Pärti
Mélomane averti
Pärti


Nombre de messages : 216
Date d'inscription : 02/12/2011

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 17:58

aurele a écrit:
Je ne veux pas être prof en lycée ou collège. Je pourrai toujours tenter le concours de professeur des écoles qui me tenterait plus.
Tout n'est pas rose pour toi mais rien n'est perdu.
Ce qui me turlupine c'est de te voir faire des études si pointues et d'envisager de faire prof des écoles (pourquoi ce rejet du lycée et du collège ?)
Sais-tu que je lorsque j'ai eu mon bac, il y a certes quelques siècles, j'aurais pu immédiatement devenir instit ? Et faire une carrière normale dans l'enseignement après une titularisation qui ne posait aucun problème.
En plus on m'aurais lâché dans une salle de classe sans vraie préparation pédagogique.
Bon je radote...


Dernière édition par Pärti le Ven 16 Mar 2012 - 19:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 19:04

Parsifal a écrit:
Elvira a écrit:
Citation :
Le prof m'a redit deux fois qu'il compte sur moi. J'ai déjà fait des critiques pour son site sur les retransmissions du Met. Il a dit devant ses collègues et quelques anciens camarades de prépa que je suis un bon critique. Cela m'a mis mal à l'aise.
J'ai très peu sèché à la fac même si parfois, j'en aurais envie. Je n'ai jamais sèché en prépa, au lycée, au collège et évidemment encore moins en primaire.

Dire que je n'ai jamais autant séché de ma vie depuis que je suis en fac. Like a Star @ heaven

FAC POWER!!!! Laughing

Mais trop ! Mr. Green

Bon, paradoxalement, c'est aussi cette année où j'ai le plus travaillé. alien
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe


Nombre de messages : 10071
Age : 64
Date d'inscription : 17/12/2006

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 19:42

Quoi ? Vous osez sécher aux cours ? Mais c'est n'importe quoi ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 20:38

Mais tu sais bien, c'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6837
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 20:42

frere elustaphe a écrit:
Quoi ? Vous osez sécher aux cours ? Mais c'est n'importe quoi ! Shocked

non c'est la fac Mr.Red


Dernière édition par Parsifal le Ven 16 Mar 2012 - 20:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
jibv
Mélomaniaque
jibv


Nombre de messages : 616
Localisation : Un peu plus à l'ouest
Date d'inscription : 02/03/2011

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 20:43

Pärti a écrit:

Tout n'est pas rose pour toi mais rien n'est perdu.
Ce qui me turlupine c'est de te voir faire des études si pointues et d'envisager de faire prof des écoles (pourquoi ce rejet du lycée et du collège ?)
Sais-tu que je lorsque j'ai eu mon bac, il y a certes quelques siècles, j'aurais pu immédiatement devenir instit ? Et faire une carrière normale dans l'enseignement après une titularisation qui ne posait aucun problème.
En plus on m'aurais lâché dans une salle de classe sans vraie préparation pédagogique.
Bon je radote...
Mais ça c'était il y a... oulah... Quand j'étais en fac en 1995-1997, il fallait déjà minimum une licence - n'importe laquelle - pour pouvoir faire l'IUFM (qui existaient encore à ce moment-là) et être instit... Maintenant ça doit être L2 je crois???
Revenir en haut Aller en bas
jibv
Mélomaniaque
jibv


Nombre de messages : 616
Localisation : Un peu plus à l'ouest
Date d'inscription : 02/03/2011

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 20:48

frere elustaphe a écrit:
Quoi ? Vous osez sécher aux cours ? Mais c'est n'importe quoi ! Shocked
Sécher les cours. Visiblement tu n'as jamais séché, ta sagesse t'honore Études non musicales - Page 13 3641590030


Dernière édition par jibv le Ven 16 Mar 2012 - 20:49, édité 1 fois (Raison : un adverbe en trop)
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe


Nombre de messages : 10071
Age : 64
Date d'inscription : 17/12/2006

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 20:54

Je maintiens aux cours. Comment faire autrement quand tu vas en cours après une bataille d'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 23:29

jibv a écrit:
Maintenant ça doit être L2 je crois???
M2 tu veux dire. Et oui, c'est complètement aberrant (déjà que ça l'est pour le Capes). Comment justifier le prestige de l'agrégation maintenant que tout le monde est recruté à bac +5 ?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 16 Mar 2012 - 23:37

adriaticoboy a écrit:
jibv a écrit:
Maintenant ça doit être L2 je crois???
M2 tu veux dire. Et oui, c'est complètement aberrant (déjà que ça l'est pour le Capes). Comment justifier le prestige de l'agrégation maintenant que tout le monde est recruté à bac +5 ?

N'y a-t-il pas mention de supprimer l'agreg tôt ou tard ?
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 17 Mar 2012 - 0:02

C'est clairement l'objectif, afin de se débarrasser de ces oisifs à 15 heures de cours par semaine. Le gouvernement futur (qu'il soit de gauche ou de droite je pense) fera ça au non de l'égalité et de l'amélioration du statut des enseignants, officiellement tous mieux formés (bac+5 vous vous rendez compte ma bonne dame) et mieux payés (tu parles). Reste à savoir combien de temps tout ce beau monde restera à 18 heures de cours par semaine. Car si pour l'instant on nous bassine avec les heures de présence en plus (qui sont déjà une réalité pour la plupart des enseignants, sans qu'ils touchent un centime de plus) c'est seulement une première étape vers plus d'heures de cours...
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 17 Mar 2012 - 0:11

Par contre, si l'agrégation est supprimée : qu'en est-il du recrutement des professeurs pour les classes préparatoires ?... (par exemple)
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 17 Mar 2012 - 0:16

Je pense que les titulaires d'un doctorat seraient privilégiés (ce qui est déjà un peu le cas à l'heure actuelle).
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 13 Avr 2012 - 14:30

J'ai une dissertation sur L'Annonce faite à Marie de Claudel pour début mai avec cette citation :
"Le drame a été pour Claudel l'expression d'un conflit intérieur, chacune des tendances en lutte les unes contre les autres assumant la voix d'un personnage". (Jacques Madaule dans son introduction au Théâtre de Claudel dans la Bibliothèque de la Pléaide).

Je ne suis pas allé voir la citation dans son contexte. C'est une citation générale. Dans le cadre de L'Annonce faite à Marie, j'ai pensé à une opposition entre deux types de personnages, ceux qui ont une vocation mystique : Violaine, Pierre de Craon et Anne Vercors et les autres beaucoup plus ancrés dans l'univers terrestre. J'ai pensé également à un aspect plus autobiographique. Mara et Violaine seraient des incarnations des deux soeurs de Claudel : Camille et Louise. Je pense qu'il faut aussi montrer que les personnages claudéliens ne sont pas univoques. L'idée de "conflit intérieur" implique un déchirement entre plusieurs sentiments, sensations. Il va falloir trouver une problématique et un plan. Je doute que des personnes puissent m'aider mais ce n'est pas grave.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 13 Juil 2012 - 15:03

Mariefran a écrit:
Siegmund a écrit:
Molière a toujours été sur-estimé.

affraid

Cololi a écrit:
Mariefran a écrit:
Siegmund a écrit:
Molière a toujours été sur-estimé.

affraid

Tu connais le penchant de Siegmund pour tirer sur les institutions Mr.Red

Ah beh non ça marche pas, Boulez il n'y a pas plus institutionnel Mr.Red

Mariefran a écrit:
Peut-être mais là il attaque mon fond de commerce Mr. Green

Cololi a écrit:
Mariefran a écrit:
Peut-être mais là il attaque mon fond de commerce Mr. Green

Pas de raison de te faire pillier comme ça : sort le tromblon !!!

le Zéphyre a écrit:
Je suis d'accord, La Fontaine était un vrai contre-pouvoir! Molière faisait du commerce avec Louis XIV qui marche toujours aujourd'hui d'ailleurs.
La Fontaine, c'est plus nerveux, c'est inspiré, ça décrit vraiment les gens avec leur correspondance avec les animaux, c'est beau (pour mon goût). C'est la même époque. Aucune compromission.
Molière tire à boulets rouges contre les bourgeois, avec l'assentiment de Louis et de la cour.

Pour revenir un peu en arrière, Bary Lyndon est le plus beau film de tous les temps.
Zeffirelli, quoique qu'il ait été formé par Visconti, est devenu très lourd (pour mon goût).

Mariefran a écrit:
Molière ne tire pas à boulets rouges contre la bourgeoisie, tu dis n'importe quoi Neutral Et franchement, comparer du théâtre et des fables, j'ai beau chercher, je ne vois pas le rapport… Rolling Eyes

le Zéphyre a écrit:
Le bourgeois gentillhomme, l'avare, le mysantrope, ....., tu veux qu'on étudie ensemble une des ses pièces?

Mariefran a écrit:
Il paraît que c'est mon métier Mr.Red Tu confonds dénoncer des travers de la nature humaine et critique sociale, relis les conventions du genre qu'est la comédie au XVII°… Si tu veux le Molière polémiste, tape plutôt dans le "Pour l'amour de l'humanité" de Don Juan ou Tartuffe…

le Zéphyre a écrit:
Marie-France, je sais que c'est ton métier et ce n'est pas une attaque personnelle. Molière est un très grand dramaturge, je mettais juste le doigt sur sa position d'artiste. Qui fait que pour moi, si un jour je le suis, je ne serais pas comme lui (mais je suis nul, j'en conviens, par rapport à lui).

Siegmund a écrit:
Molièrea toutefois été frappé par la censure. C'est pas tant une question de avec qui il faisait ou non commerce, qu'une question de fond.

C'est habile, plein d'esprit, et sans doute assez redoutable pour ses contemporains. Mais le style vieilli assez mal, et la critique montre d'évidentes limites tant à son universalité. Sur ce dernier point, La Fontaine est plus fructif aujourd'hui, grâce à une forme indémodable.

Et puis Moliére, c'est pas toujours très fin. Le monologue de l'avare par exemple est certe drôle, mais un trait aussi épais ne dépasse pas le domaine du théâtre.
Don Juan, on peut pas dire non plus que ce soit de la dentelle ; les personnages ne sont pas finement taillé ; au point que l'on prend les quelques nuances pour des coups de génie.

le Zéphyre a écrit:
D'ailleurs par rapport à ta remarque sur la différence entre travers humains et critique sociale, tu ne crois pas que Misengrain a certaine ressemblance avec la noblesse, les autres commercent (ont des relations d'égal à égal, même la ruse de Renard) et lui prélève.

Siegmund, les guignols, c'est pareil, ils peuvent être frappés par la censure et vont toujours à la limite, ce qui n'empêche leur patron de s'acheter des châteaux en passant pour un "vériste" pour les téléspectateurs.
Mais ce n'est pas Voltaire.

Mariefran a écrit:
Bon, je passe la main, je ne vais pas m'énerver pour rien… Mr. Green

le Zéphyre a écrit:
On discute, on échange, ça va juste plus loin que la conversation de bistrot! fleurs

Siegmund a écrit:
Le fait est que les profs de Français ont au collége, et même au lycée souvent (séries STG / STI surtout), que Molière à la bouche. Tous autre passe à la trappe, ou du moins soumis au petit hasard la chance ; mais Molière lui, est toujours au programme de toutes les classes. (Moi, je l'ai même eu en CM2).

C'est très génant car c'est quand même assez daté de style ; et assez largement inactuel de contenu.
Pas surprenant que les éleves ne soient pas interessé par la matière vieillote et sans variété. Pas étonnant qu'ils trouvent poussifs les études approfondies d'auteurs qui n'ont pas de discours très approfondis (Molière, exemple type ...).


Cololi a écrit:
N'importe quoi.

Le style veilli Shit

Que Molière ? Perso je n'ai fait que 2 pièces de lui, dans toute ma scolarité ... (une en 4°, une en 3° ... c'est tout).

Par contre ... rien que pour le théâtre, j'ai eu droit à du Corneille, du Racine, du Marivaux, du Giraudoux et du Anouilh ...
(et j'ai fait un bac scientifique ...)

le Zéphyre a écrit:
Personnellement, j'aime bien, je crois que j'ai joué d'ailleurs dans Georges Dandin; mais je ne le met pas du tout dans mon coeur au même endroit que Rabelais, Montaigne, Villon, Descartes, La Fontaine, Voltaire, Verlaine (ah! mon dieu qu'ai-je fais de ma jeunesse!), Rimbaud, Artaud, Alain....Et Platon, Plotin, Augustin, Cicéron et beaucoup d'autres.
Il faut les deux types d'écrivains, comme dans la flûte enchanté, le couple idéal et le couple réel, celui qui est viable et celui qui est sans issue. Mozart est un génie!
Je crois qu'il y a aussi la théorie et la pratique, la connaissance et l'action, pour entrer dans la sphère d'un vrai intellectuel (comme Descartes par exemple), il faut expérimenter, voila pourquoi beaucoup d'intellectuels médiatiques passent pour des philosophes aujourd'hui: on n'expérimente jamais leurs propos.

Cleme a écrit:
Cololi a écrit:
N'importe quoi.

Le style veilli Shit

Que Molière ? Perso je n'ai fait que 2 pièces de lui, dans toute ma scolarité ... (une en 4°, une en 3° ... c'est tout).

Par contre ... rien que pour le théâtre, j'ai eu droit à du Corneille, du Racine, du Marivaux, du Giraudoux et du Anouilh ...
(et j'ai fait un bac scientifique ...)

Ça me choque pas, j'ai eu à peu près l'équivalent.

Cololi a écrit:
Cleme a écrit:
Cololi a écrit:
N'importe quoi.

Le style veilli Shit

Que Molière ? Perso je n'ai fait que 2 pièces de lui, dans toute ma scolarité ... (une en 4°, une en 3° ... c'est tout).

Par contre ... rien que pour le théâtre, j'ai eu droit à du Corneille, du Racine, du Marivaux, du Giraudoux et du Anouilh ...
(et j'ai fait un bac scientifique ...)

Ça me choque pas, j'ai eu à peu près l'équivalent.

Et bien ça prouve bien qu'on n'étudie pas que Molière, même en restreignant au théâtre seulement.

J'oubliais : du fait de l'Electre de Giraudoux ... j'ai aussi vu des bouts des versions de Eschylle, Sophocle et Euripide. Donc on est loin là aussi de la situation décrite par Siegmund.

Siegmund a écrit:
L'ennui, c'est que Moliere vous l'aurez toujours en commun, pas les autres.
Pour ma part, j'ai même eu Moliére tous les deux ans. Et au XXéme presque rien, dont peut-être la moitié lié aux guerres mondiales.

Cleme a écrit:
Bah écoute, ça a du changé car avec des amis qui venaient de différents collège et qui n'avaient pas forcément le même âge, ils avaient tous fait, moi comprise, au moins une pièce d'Anouilh, Antigone. Et on parle du français comme étant la langue de Molière, c'est donc normal qu'on étudie plusieurs de ces oeuvres.

Siegmund a écrit:
Est-ce normal que cet honneur "langue de" lui revienne ? On fait piteux à coté de Shakespear.

Je veux bien que ce soit la période où les langues européennes s'unirent sérieusement sous une forme normalisée et moderne. Mais quand même ... On trouve meilleurs représentants !

Cleme a écrit:
Bah je trouve oui, je ne vois ce qu'il y a de choquant (même si langue de Quinault serait mieux Mr.Red). Après le concept d'associer une langue à une personne c'est assez restreignant mais je vois pourquoi ça serait plus un autre que lui.

Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
Est-ce normal que cet honneur "langue de" lui revienne ?

Faut il attacher de l'importance à celà ?
Qui par ailleurs t'empêche d'en choisir un autre ?

Siegmund a écrit:
Cololi a écrit:
Siegmund a écrit:
Est-ce normal que cet honneur "langue de" lui revienne ?

Faut il attacher de l'importance à celà ?
Qui par ailleurs t'empêche d'en choisir un autre ?

Les prof. de Français pardi ! Molière n'est pas sans interêt, loin de là ; mais de là à nous gaver avec et à y voir des choses qui n'y sont pas ...

Pierre Assouline dans "Secrets d'histoire" sur France 2 consacré Victor Hugo mardi 10 juillet pense que c'est lui qui devrait avoir les honneurs de "la langue de ..." lorsqu'on parle du français plutôt que Molière. De Molière, je n'ai lu et étudié en entier que Les Fourberies de Scapin en 4e. J'ai lu L'Avare évidemment. J'ai lu une partie de Don Juan, je connais des extraits du Bourgeois gentilhomme, de Tartuffe, du Misanthrope, des Précieuses ridicules et du Médecin malgré lui. Au collège, en 3e, j'ai étudié Antigone d'Anouilh. En 1ere, j'ai étudié Le Jeu de l'Amour et du hasard de Marivaux, pièce que je n'avais pas tellement apprécié. J'ai étudié Le Cid en 4e. J'ai lu plusieurs pièces de Racine, excépté La Thébaïde (que par extraits), Alexandre le Grand, Mithridate et Iphigénie (extraits pour les deux dernières). En seconde, j'ai étudié Britannicus. Je préfère Phèdre et Andromaque. Les deux pièces sacrées sont à part et sont intéressantes tout de même. De Corneille, j'ai lu des extraits de Rodogune, j'ai lu Horace, Cinna et L'Illusion comique. De Beaumarchais, j'ai étudié Le Mariage de Figaro en khâgne. Je n'ai jamais étudié de pièce de Hugo et je n'ai lu que Ruy Blas. Shakespeare, je l'ai lu à partir de la prépa, par extraits en khâgne et en entier en hypokhâgne pour Coriolan, plus Measure for Measure lue de moi-même. J'ai lu de moi-même certaines pièces des tragiques grecs et j'ai vu en latin des extraits de la Médée de Sénèque. En 2nde, j'ai dû lire pour un travail La Guerre de Troie n'aura pas lieu de Giraudoux. J'ai découvert cette année à la fac Claudel. Tout cela était pour rejoindre le théâtre dans les études. Je ne peux pas dire que j'ai été gavé de Molière dans mes études.


Dernière édition par aurele le Ven 13 Juil 2012 - 16:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 13 Juil 2012 - 15:06

aurele a écrit:

Pierre Assouline dans "Secrets d'histoire" sur France 2 consacré Victor Hugo mardi 10 juillet pense que c'est lui qui devrait avoir les honneurs de "la langue de ..." lorsqu'on parle du français plutôt que Molière.


Ben tu vois, il faut continuer sur le sujet télé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 13 Juil 2012 - 15:08

Siegmund a écrit:
Ben tu vois, il faut continuer sur le sujet télé.

Pas celui dans lequel c'était en tout cas. Ce n'était qu'un ajout pour mon message de toute manière pour réagir sur "la langue de..."
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 10 Aoû 2012 - 18:06

Yo.

Je dois commencer à pondre une petite biblio pour mon mémoire (juste un prémice bien sûr). Il y aurait un logiciel intéressant à avoir ? Là, j'ai zotero, et je suis entrain de me noyer dans les méandres de sa FAQ. J'avoue que ce travail m'est assez pénible.

Bref, si quelqu'un a un tuyau, je suis preneuse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 10 Aoû 2012 - 18:40

Petite comment, ta petite bibliographie ? Mr.Red C'est vrai que c'est très ingrat et répétitif, ce genre de travail. Et en plus, il vaut mieux être hyper-minutieux et systématique avec la base de données.

Je conseillerais bien BibTeX, pour lequel il existe un certain nombre d'interfaces graphiques pour la manipulation de la base de données (par exemple Pybliographer, Kbibtex, Bibcursed et Jabref, mais il existe de nombreuses autres interfaces).

Sinon, son remplaçant BibLaTeX, avec le programme sous-jacent Biber, donne des résultats excellents.

Est-ce que tu veux avoir des hyperliens de ton texte principal vers ta bibliographie (et peut-être réciproquement, du genre : « Référence citée en page NN. ») ? Si tu veux des hyperliens de ce type, il vaut mieux tout faire avec le même système de composition de documents. Mes conseils ci-dessus vont alors t'obliger à adopter tout le système TeX, dont la « FAQ » occupe à peu près 1,25 GO sur mon disque dur... Peut-être pas exactement ce que tu veux. En revanche, si tu ne recherches pas forcément ce type d'hyperliens, la solution BibTeX ou BibLaTeX peut être envisagée.

Si tu as l'intention d'aller vers ce genre de système, et si ta bibliographie ne fait pas cinq cents entrées (re-Mr.Red), je peux essayer de regarder de mon côté, si tu veux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 10 Aoû 2012 - 19:03

Kiwi a évoqué Bibdesk aussi (un autre gestionnaire de base de données bibliographiques pour LaTeX), dont elle a indiqué qu'il était plus stable que Zotero au-delà de trois cents références. (Je ne connais aucun des deux ; je gère mes bases de données BibTeX « à la main », avec un mode particulier de l'éditeur de fichiers GNU/Emacs.)
Revenir en haut Aller en bas
Kiwi
χλωροειδές κακόν
Kiwi


Nombre de messages : 1967
Age : 24
Date d'inscription : 14/07/2009

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 10 Aoû 2012 - 19:11

Scherzian a écrit:
Kiwi a évoqué Bibdesk aussi (un autre gestionnaire de base de données bibliographiques pour LaTeX), dont elle a indiqué qu'il était plus stable que Zotero au-delà de trois cents références. (Je ne connais aucun des deux ; je gère mes bases de données BibTeX « à la main », avec un mode particulier de l'éditeur de fichiers GNU/Emacs.)

C'est exact, j'ai détesté outre mesure utiliser Zotero seul. Par contre, associé à Bibdesk, ça marche du tonnerre.
Revenir en haut Aller en bas
Ophanin
Fer galant
Ophanin


Nombre de messages : 4576
Age : 36
Date d'inscription : 13/12/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 10 Aoû 2012 - 20:44

Scherzian a écrit:
BibLaTeX

A prononcer correctement, surtout. pig
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 10 Aoû 2012 - 23:36

Pour le moment, c'est vraiment une biblio lilliputienne : en comptant très très très large, je dois avoir 50 entrées (j'ai pas franchement compté). Là, j'ai juste un travail préparatoire à faire, pour m'entraîner à construire une biblio. Alors, je me suis dit que tant qu'à jouer le jeu, autant le jouer à fond et utiliser un logiciel adapté. J'ai l'impression que ça ne promet pas des lendemains qui chantent. Mr. Green Donc tout ce qui est hyperlien, fffh, c'est encore bien flou pour moi. Laughing

Bon, en tout cas merci, je vais voir tout ça. Si jamais vous ne me voyez plus ,c'est que je me suis perdue dans les limbes informatiques des BDD.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 11:13

Ophanin a écrit:
Scherzian a écrit:
BibLaTeX
A prononcer correctement, surtout. pig
En effet... hehe Je précise quand même que le « X » final n'en est pas un, mais un khi grec majuscule, donc biblatèque. Rien à faire avec une charmante personne habillée de façon tout aussi ravissante.

Elvira a écrit:
Pour le moment, c'est vraiment une biblio lilliputienne : en comptant très très très large, je dois avoir 50 entrées (j'ai pas franchement compté). Là, j'ai juste un travail préparatoire à faire, pour m'entraîner à construire une biblio. Alors, je me suis dit que tant qu'à jouer le jeu, autant le jouer à fond et utiliser un logiciel adapté. J'ai l'impression que ça ne promet pas des lendemains qui chantent. Mr. Green
Franchement, une cinquantaine d'entrées de bibliographie, si j'étais à ta place, je les encoderais à la main, avec un bon éditeur de texte. Cinquante, ça reste largement gérable à la main. (Pour un gros document, j'étais monté à 360 entrées encodées à la main, mais je ne le referais plus.) Si tu décides d'utiliser BibTeX, voici un exemple à peu près complet d'entrée bibliographique pour un livre, avec ses champs auteur, titre, éditeur, adresse, série, volume, numéro d'édition, jour, mois et année (le jour et le mois partagent le même champ).

Code:
@book{Desgraupes:2003,
author = {Desgraupes, Bernard},
title = {LaTeX : Apprentissage, guide et référence},
publisher = {Vuibert},
address = {Paris, France},
series = {Informatique},
volume = 2,
edition = Second,
month = "17~" # apr,
year = 2003}

Cinquante fois quelque chose comme ça, c'est pas la mer à boire. Tu as des entrées possibles pour les articles publiés dans des revues (@article), les livres (@book, comme ci-dessus), les fascicules imprimés mais sans maison d'édition (@booklet), les chapitres (ou sections, etc.) dans les livres (@inbook), les parties de livres qui possèdent leur propre titre (@incollection), les articles publiés dans des actes de conférence (@inproceedings), les manuels de documentation technique (@manual), les mémoires de maîtrise et de licence (@mastersthesis), les publications diverses qui ne coïncident avec aucun autre type d'entrée (@misc), les thèses de doctorat (@phdthesis), les actes de conférence eux-mêmes (@proceedings), les rapports techniques publiés par une université ou une autre institution (@techreport) et les références non publiées ou soumises pour publication (@unpublished).

Citation :
Donc tout ce qui est hyperlien, fffh, c'est encore bien flou pour moi. Laughing
Disons que si tu as une entrée bibliographique dont tu es l'auteur, publiée en 2011, sa clef externe peut très bien être (ce n'est qu'un exemple, ça dépend du style de bibliographie qui t'est imposé et sur lequel tu n'as sans doute aucune liberté d'action) « [ELV 11] ». Si tu fais en sorte que cette clef externe soit un hyperlien (en PDF, par exemple, ça marche très bien), alors le lecteur de ton fichier PDF pourra cliquer [ELV 11] et être ainsi renvoyé automatiquement vers la section de bibliographie, à l'entrée [ELV 11], pour prendre connaissance des infos bibliographiques que tu y donnes. Les hyperliens inversés, c'est utile quand on lit la bibliographie : on peut par exemple y indiquer que l'entrée [ELV 11] est citée en pages 41 et 78. Les nombres « 41 » et « 78 » sont eux-mêmes des hyperliens : si on clique sur eux, on est automatiquement reporté aux pages 41 et 78, aux endroits de ton texte principal où la référence [ELV 11] est citée.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 11:19

Tu as déjà un directeur de recherches Elvira? Moi je n'ai pas eu de réponse d'un prof, j'attends fin août pour le recontacter. C'est pour mon mémoire de master pro lettres appliquées à Paris IV. Sans avoir arrêté de sujet précis malgré quelques idées, ce sera sur la poésie de Reverdy. Sur quel sujet ton mémoire va-t-il porter?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 12:12

@Scherzian : disons que j'espère avoir plus de 50 entrées à la fin de mon mémoire, donc tant qu'à faire, autant avoir tout déjà d'entré. Je vais jeter un oeil sur tes logiciels. Wink
Et merci d'avoir éclairé ma lanterne en ce qui concerne les hyperliens.

@aurele : oui, j'ai mon directeur de recherche, mon sujet d'établi, et je travaille déjà dessus. Je vais essayer de faire un mémoire complet en M1, pour pouvoir élargir en M2 mon sujet.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 12:24

Bon courage pour le master Elvira kiss
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 13:27

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 14:45

calbo a écrit:
Bon courage pour le master Elvira kiss

Même pas pour moi. C'est vexant.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 14:54

aurele a écrit:
calbo a écrit:
Bon courage pour le master Elvira kiss

Même pas pour moi. C'est vexant.

Tu fais quoi l'an prochain? Tu parles plus ou moins de chose dont tu sais qu'il est demandé de ne pas en parler et tu ne parles pas de la suite que tu donnes à ta licence. M1? édition? autre chose? Il est un peu difficile de suivre, non?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 14:58

soit M1 lettres, art et culture à Nancy, soit M1 master pro lettres appliquées à Paris IV si mon dossier est accepté mais il me faut obligatoirement un directeur de recherches pour un mémoire
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 53
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 15:00

aurele a écrit:
soit M1 lettres, art et culture à Nancy, soit M1 master pro lettres appliquées à Paris IV si mon dossier est accepté mais il me faut obligatoirement un directeur de recherches pour un mémoire

Et tu n'as toujours pas de nouvelles de Paris Shocked ? Y sont pas pressés dis donc scratch ? Dans un cas comme dans l'autre bon courage
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2075
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 15:11

aurele a écrit:
soit M1 lettres, art et culture à Nancy, soit M1 master pro lettres appliquées à Paris IV si mon dossier est accepté mais il me faut obligatoirement un directeur de recherches pour un mémoire

calbo a écrit:
aurele a écrit:
soit M1 lettres, art et culture à Nancy, soit M1 master pro lettres appliquées à Paris IV si mon dossier est accepté mais il me faut obligatoirement un directeur de recherches pour un mémoire

Et tu n'as toujours pas de nouvelles de Paris Shocked ? Y sont pas pressés dis donc scratch ? Dans un cas comme dans l'autre bon courage

5 ans d'études à Paris IV m'ont vacciné contre la lenteur des services administratifs. Courage !

Tu comptes travailler avec quel directeur de recherche? Mon directeur de recherche de M1 et M2 était spécialiste de la poésie, mais de littérature étrangère, sinon je te l'aurais conseillé. Le directeur de l'UFR de littérature française est un excellent professeur, tout à fait passionnant, mais très exigeant. Il est spécialiste de la littérature française du vingtième siècle.
Sinon, il y a Jarrety, qui a publié pas mal d'ouvrages références au niveau de la critique littéraire, notamment de la poétique. Je ne sais pas s'il accepte des étudiants en M1, par contre, d'autant plus en LMA.
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 15:16

J'ai contacté Michel Murat début juillet sans avoir eu de réponse. Je l'ai choisi au hasard et en fonction de ce qui était marqué sur les domaines de chacun des directeurs et on m'a dit que c'était un bon choix a posteriori. Je vais le recontacter fin août si je n'ai toujours pas de réponse d'ici là. Sans directeur de recherche, je ne peux pas envoyer mon dossier. Par ailleurs, il va y avoir un transfert entre ma fac d'origine à Nancy et Paris IV.
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2075
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 15:19

aurele a écrit:
J'ai contacté Michel Murat début juillet sans avoir eu de réponse. Je l'ai choisi au hasard et en fonction de ce qui était marqué sur les domaines de chacun des directeurs et on m'a dit que c'était un bon choix a posteriori. Je vais le recontacter fin août si je n'ai toujours pas de réponse d'ici là. Sans directeur de recherche, je ne peux pas envoyer mon dossier. Par ailleurs, il va y avoir un transfert entre ma fac d'origine à Nancy et Paris IV.

C'est un très bon choix. Il me semble par contre qu'il enseigne à l'ENS, il est possible qu'il ne prenne que peu d'étudiants sous sa direction. Bonne chance dans tous les cas !
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 15:21

D'après sa page wikipedia il est directeur du département LILA de l'ENS depuis septembre 2005 mais enseigne toujours à Paris IV.
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2075
Age : 36
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 15:23

aurele a écrit:
D'après sa page wikipedia il est directeur du département LILA de l'ENS depuis septembre 2005 mais enseigne toujours à Paris IV.

Oui, Paris IV et l'ENS entretiennent d'étroites relations: de nombreux étudiants de l'ENS suivent des cours communs avec ceux de Paris IV.
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele


Nombre de messages : 23541
Age : 33
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 15:24

Merci pour les encouragements et le "bonne chance". Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptySam 11 Aoû 2012 - 18:43

Oui, bon courage pour ta mise-en-place du M1. Mais tu as déjà une idée de sujet ? Parce que crois-moi, ce n'est pas simple. Smile Déjà moi, j'ai l'impression que mon sujet est un peu gros... et pourtant, j'ai du le diminuer drastiquement par rapport à celui initial.
Revenir en haut Aller en bas
Electrastar
Mélomane du dimanche
Electrastar


Nombre de messages : 99
Age : 36
Date d'inscription : 23/08/2010

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyMar 14 Aoû 2012 - 10:53

Quand j'ai fait le mien, j'avais proposé un sujet mais finalement, c'est surtout mon directeur qui m'a aiguillé pour les auteurs (moins connus que ceux que j'avais proposés au départ). Comme c'est les vacances, ce n'est pas étonnant qu'ils ne t'aient pas répondu Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyVen 31 Aoû 2012 - 5:03

Cotation de mon stage : 95/100.

Reste plus qu'à présenter (et réussir) le rapport de stage, les deux travaux de fin d'études, et j'aurai mon diplôme.
Revenir en haut Aller en bas
Electrastar
Mélomane du dimanche
Electrastar


Nombre de messages : 99
Age : 36
Date d'inscription : 23/08/2010

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyDim 2 Sep 2012 - 7:41

Pré-rentrée demai, cro bien Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme


Nombre de messages : 7229
Age : 30
Date d'inscription : 18/12/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyLun 3 Sep 2012 - 17:40

J'ai fini mon rapport de stage cheers enfin presque. En avance en plus, la rentrée est dans 2 jours. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 EmptyJeu 13 Sep 2012 - 19:17

J'aime tellement les études que je crois que je vais commencer une nouvelle licence.

Oui une licence vachement utile, qui va m'ouvrir vachement de portes.

Du genre droit ? Eco ?

Que nenni : lettres classiques.


pig
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Études non musicales - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Études non musicales
Revenir en haut 
Page 13 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 16 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Études non musicales
» Études non musicales
» Etudes musicales (2)
» Etudes musicales
» Liszt: oeuvres pour piano seul hors sonate en si mineur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: