Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
-50% sur plusieurs chaussures de la gamme Nike Air Max
Voir le deal

 

 Études non musicales

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14257
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyVen 18 Mar 2011 - 17:54

Oui et c'est de pire en pire… Dans mon établissement, une prof de maths dépressive est remplacée par deux certifiés de physique qui refusent d'enseigner les maths et se contentent de faire de la garderie… Les gosses n'ont vraiment pas besoin de cette éducation au rabais… Merci qui vous savez. Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyVen 18 Mar 2011 - 19:11

un jour il faudra que je vous parle de ce qui se passe dans les entreprises du secteur aéronautique mais je n'en vois pas l'intérêt Laughing
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyVen 18 Mar 2011 - 19:23

Je pense que chaque branche de métiers a ses cadavres dans le placard... Peut-être que certaines en ont plus que d'autres. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyVen 18 Mar 2011 - 22:21

disons que certaines ont des conséquences plus fâcheuses. On peut très bien se passer de prendre l'avion.
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyVen 18 Mar 2011 - 22:42

bah on peut autant se passer de prendre l'avion que de prendre des cours de portugais avec toi Laughing
Aussi, il y a 99% des gens sur Terre qui n'ont jamais pris un cours de français : ça ne les empêche pas de vivre pété de rire
Par ailleurs, je ne prends jamais l'avion, mais je ne peux pas me passer de bosser Wink

Non, c'est juste que j'en ai marre d'entendre les profs se plaindre de leur boulot. Est-ce que nous on se plaint de notre boulot en vous racontant tous les détails de notre journée de travail et tous les coups tordus que nous prépare notre hiérarchie ?

Et je parle en connaissance de cause : ma copine, ma mère et ma belle-mère sont profs !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31522
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyVen 18 Mar 2011 - 23:05

OYO TOHO a écrit:
bah on peut autant se passer de prendre l'avion que de prendre des cours de portugais avec toi Laughing
Aussi, il y a 99% des gens sur Terre qui n'ont jamais pris un cours de français : ça ne les empêche pas de vivre pété de rire
Par ailleurs, je ne prends jamais l'avion, mais je ne peux pas me passer de bosser Wink

Non, c'est juste que j'en ai marre d'entendre les profs se plaindre de leur boulot. Est-ce que nous on se plaint de notre boulot en vous racontant tous les détails de notre journée de travail et tous les coups tordus que nous prépare notre hiérarchie ?

Et je parle en connaissance de cause : ma copine, ma mère et ma belle-mère sont profs !

Tu as été menacé, violenté ... ou simplement apeuré dans ton boulot ?
Je crois que malgré ce que tu dis de tes relations, tu ne te rends pas bien compte de ce que les jeunes profs qu'on balance en banlieue peuvent vivre.

Et secondo ... ils se plaignent certes de leur conditions de travail ... mais aussi des conditions générales d'enseignement ... et ça, ça concerne tout le monde il me semble ... c'est l'avenir de notre pays !

Je précise, que je ne suis pas prof ... ni même fonctionnaire, et que toute ma famille m'a toujours raconté depuis ma tendre enfance, que les profs (et les fonctionnaires en général) c'était - avec les immigrés bien sur - la perte de ce pays ...

Par contre je connais qq profs. Mais même quand ces exemples recoupe ce que je pense, je ne fais jamais des exemples une généralité.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyVen 18 Mar 2011 - 23:08

je ne dis pas que leur boulot est simple : je dis juste qu'ils en parlent trop !
Et ma copine est dans le pire collège du Havre, ville déjà peu réputée pour son niveau scolaire.
Pour ce qui est d'être menacé, apeuré ou violenté, il suffit de faire un boulot dans lequel tu es en contact avec le public : c'est à dire une bonne partie des boulots qui existent. Cela va de gardien de prison à contrôleur en passant par flic, guichetier, caissière ou simple vendeur. Mais eux ne passent pas leur temps à raconter leur boulot.
Et il y a beaucoup d'autres raisons que l'exposition à la violence physique pour se plaindre d'un boulot.
Enfin, je me dis qu'il y a plusieurs raisons à tout ça : prof est le seul boulot dont on peut tous un peu parler en connaissance de cause car il y en a souvent quelques uns dans notre entourage et aussi parce qu'on en a tous connus quand on était élève ! Du coup, quand on se retrouve dans une discussion entre adultes, il y a de fortes chances pour on en vienne à aborder le sujet : si l'un de nous est prof, on va savoir quelles questions lui poser et il pourra alors répondre et en profiter pour raconter sa vie. Les autres n'ont pas forcément un boulot qu'on arrive à se représenter facilement; et du coup on n'en parle pas.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Mariefran
Mélomane nécrophile
Mariefran

Nombre de messages : 14257
Age : 58
Localisation : Lille
Date d'inscription : 25/02/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 0:11

Je crois que tu n'as pas compris les posts, Oyo, je ne me plains pas de mon boulot - j'ai la chance d'adorer mon métier et de l'avoir choisi Wink -, je me révolte contre les manques d'enseignement touchant des gosses qui ne partent pas avec les meilleures cartes dans la vie. Ca me semble très différent… Justement, parce que, ces gosses, je les aime et les respecte…
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 0:23

mais justement, c'est ton travail, tout ça Laughing
C'est exactement comme si je déplorais le manque d'innovation dans l'industrie à cause de telle ou telle décision d'actionnaire, de telle ou telle orientation budgétaire, etc.
Malheureusement, dans tout travail, il faut faire avec les outils qu'on met à notre disposition.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
néthou
JazzAuNeth
néthou

Nombre de messages : 1796
Date d'inscription : 04/03/2011

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 0:34

OYO TOHO a écrit:
... prof est le seul boulot dont on peut tous un peu parler en connaissance de cause car il y en a souvent quelques uns dans notre entourage et aussi parce qu'on en a tous connus quand on était élève ! Du coup, quand on se retrouve dans une discussion entre adultes, il y a de fortes chances pour on en vienne à aborder le sujet : si l'un de nous est prof, on va savoir quelles questions lui poser et il pourra alors répondre et en profiter pour raconter sa vie. Les autres n'ont pas forcément un boulot qu'on arrive à se représenter facilement; et du coup on n'en parle pas.
Ce n'est qu'une impression: on ne connaît pas plus ce que représente réellement le boulot d'un prof que celui du boulanger chez lequel on achète sa baguette quotidienne. Etre de l'autre côté de la barrière (élève, parent, extérieur) change pour beaucoup l'angle de vue. Et de ce point de vue, l'expérience d'une seule heure avec une classe de 30 gamins pas nécessairement portés à la concentration, l'effort ou l'attention pour arriver à leur faire apprendre quelque chose (la musique, par exemple...) est particulièrement formateur.
J'ai vu les pires des pires anti-profs sortir soulagés d'une telle confrontation en disant au prof habituel (et habitué...): " Mais comment faites-vous donc pour tenir ? Je ne vous envie pas...". Et je ne parle pas de ZEP ou de zone sensible.
Et je ne noircis pas volontairement le trait. Mais au-delà des avantages indéniables, ce boulot a aussi ses inconvénients, qu'il ne faut ni minimiser, ni nier. Exactement comme un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85334
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 1:02

Je plussoie.
Même avec des groupes de 10-12 élèves, dans une école de musique, c'est dur de tenir tous ces gamins. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3597
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 1:31

Elvira a écrit:
Francesco a écrit:

Je dis "non" au cours de civilisation latine ! Qui m'aime me suive !

Bah non, quand même pas. Je ne dis pas qu'il faille ne faire que ça, ce qui est limite le cas en 5e (ma professeure nous faisait faire des maths en latin Rolling Eyes ) mais tout de même, on ne peut pas parler d'un texte sans son contexte. On fait bien de l'histoire littéraire pour le français et ça me paraît justifier dans la mesure où on peut mieux appréhender "l'ambiance" du texte.
Bon, après, c'est sûr que ce n'est pas ça qui peut aider à traduire un texte véritablement, mais mine de rien, ça permet de savoir où on met les pieds.

Oui précisément. Remettre un texte dans son contexte ce n'est absolument pas faire un cours de civilisation latine.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31522
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 9:56

néthou a écrit:
OYO TOHO a écrit:
... prof est le seul boulot dont on peut tous un peu parler en connaissance de cause car il y en a souvent quelques uns dans notre entourage et aussi parce qu'on en a tous connus quand on était élève ! Du coup, quand on se retrouve dans une discussion entre adultes, il y a de fortes chances pour on en vienne à aborder le sujet : si l'un de nous est prof, on va savoir quelles questions lui poser et il pourra alors répondre et en profiter pour raconter sa vie. Les autres n'ont pas forcément un boulot qu'on arrive à se représenter facilement; et du coup on n'en parle pas.
Ce n'est qu'une impression: on ne connaît pas plus ce que représente réellement le boulot d'un prof que celui du boulanger chez lequel on achète sa baguette quotidienne. Etre de l'autre côté de la barrière (élève, parent, extérieur) change pour beaucoup l'angle de vue. Et de ce point de vue, l'expérience d'une seule heure avec une classe de 30 gamins pas nécessairement portés à la concentration, l'effort ou l'attention pour arriver à leur faire apprendre quelque chose (la musique, par exemple...) est particulièrement formateur.
J'ai vu les pires des pires anti-profs sortir soulagés d'une telle confrontation en disant au prof habituel (et habitué...): " Mais comment faites-vous donc pour tenir ? Je ne vous envie pas...". Et je ne parle pas de ZEP ou de zone sensible.
Et je ne noircis pas volontairement le trait. Mais au-delà des avantages indéniables, ce boulot a aussi ses inconvénients, qu'il ne faut ni minimiser, ni nier. Exactement comme un autre.

Tout à fait : j'ai eu l'occasion de donner des cours de maths à une classe de 3° (cour de soutien). Et bien c'est extrêmement difficile.
C'est là où je me suis rendu compte que faire passer la trigonométrie, ou les fonction affines, alors qu'ils ne savent pas faire les 4 opérations élémentaires, c'est hard. (et c'était pas du tout en ZEP).
Les tenir aussi c'est très difficile.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 15:44

sujet du dernier DS d'histoire avant le concours le mois prochain ce matin : "Le travailleur et les moyens de la production"

pas de dates données : 1789 aux années 1930 car on a pas encore vu Vichy et la libération.

J'ai oublié de parler de syndicalisation, du Front populaire. J'ai compris "moyens" surtout dans le sens de l'amélioration technique. En revanche, je parlé de l'OST, de la crise des années 1930, j'ai parlé d'archaïsmes et j'ai évalué la recherche de la productivité à tout prix en particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 21:37

aurele a écrit:
sujet du dernier DS d'histoire avant le concours le mois prochain ce matin : "Le travailleur et les moyens de la production"

pas de dates données : 1789 aux années 1930 car on a pas encore vu Vichy et la libération.

J'ai oublié de parler de syndicalisation, du Front populaire. J'ai compris "moyens" surtout dans le sens de l'amélioration technique. En revanche, je parlé de l'OST, de la crise des années 1930, j'ai parlé d'archaïsmes et j'ai évalué la recherche de la productivité à tout prix en particulier.

C'était facile pourtant... Ah le manque de culture de nos futures élites... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 21:38

Pelléas le casse-couilles a écrit:
C'était facile pourtant... Ah le manque de culture de nos futures élites... Neutral

Facile???!!! J'aurais bien voulu t'y voir. Tu ne sais pas quelle quantité de cours on doit connaître même s'il faut sélectionner.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 21:49

aurele a écrit:
Pelléas le casse-couilles a écrit:
C'était facile pourtant... Ah le manque de culture de nos futures élites... Neutral

Facile???!!! J'aurais bien voulu t'y voir. Tu ne sais pas quelle quantité de cours on doit connaître même s'il faut sélectionner.

Mais il fallait partir du travail manuel vers l'industrialisation, les machines à vapeurs et le taylorisme...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 21:54

Pelléas le casse-couilles a écrit:
Mais il fallait partir du travail manuel vers l'industrialisation, les machines à vapeurs et le taylorisme...

J'ai parlé du "domestic system" qui concerne pas mal de métiers manuels. J'ai parlé de l'industrialisation, de la marchine à vapeur et de l'OST qui est derivée du taylorisme. Visiblement, il manque des choses d'après ce que l'on m'a dit.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 21:58

aurele a écrit:
Pelléas le casse-couilles a écrit:
Mais il fallait partir du travail manuel vers l'industrialisation, les machines à vapeurs et le taylorisme...

J'ai parlé du "domestic system" qui concerne pas mal de métiers manuels. J'ai parlé de l'industrialisation, de la marchine à vapeur et de l'OST qui est derivée du taylorisme. Visiblement, il manque des choses d'après ce que l'on m'a dit.

Peut-être les risques et accidents du travail de l'homme face à la machine, dont personne ne s'occupait au début...
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 22:04

Pelléas le casse-couilles a écrit:
Peut-être les risques et accidents du travail de l'homme face à la machine, dont personne ne s'occupait au début...

J'ai parlé de ces risques sans dire qu'on s'en était occupé après, qu'on avait essayé de les limiter. J'aurais dû.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31522
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 22:34

Pelléas le casse-couilles a écrit:
aurele a écrit:
sujet du dernier DS d'histoire avant le concours le mois prochain ce matin : "Le travailleur et les moyens de la production"

pas de dates données : 1789 aux années 1930 car on a pas encore vu Vichy et la libération.

J'ai oublié de parler de syndicalisation, du Front populaire. J'ai compris "moyens" surtout dans le sens de l'amélioration technique. En revanche, je parlé de l'OST, de la crise des années 1930, j'ai parlé d'archaïsmes et j'ai évalué la recherche de la productivité à tout prix en particulier.

C'était facile pourtant... Ah le manque de culture de nos futures élites... Neutral

Franchement, comment veux tu être bien vu en répondant comme celà Neutral

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Ophanin
Fer galant
Ophanin

Nombre de messages : 4576
Age : 32
Date d'inscription : 13/12/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 22:41

aurele a écrit:
Pelléas le casse-couilles a écrit:
Mais il fallait partir du travail manuel vers l'industrialisation, les machines à vapeurs et le taylorisme...

J'ai parlé du "domestic system" qui concerne pas mal de métiers manuels. J'ai parlé de l'industrialisation, de la marchine à vapeur et de l'OST qui est derivée du taylorisme. Visiblement, il manque des choses d'après ce que l'on m'a dit.
Rassure-toi Aurele, il fallait aborder ces sujets-là, nécessairement, surtout si on regarde les très larges bornes chronologiques. Il y avait aussi l'électricité et peut être la législation et d'autres choses... mais tu as dis l'essentiel, donc ce serait plutôt la moyenne ou plus bounce
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/video/x2l4jo_lucky-channel-01_fun
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 22:46

aurele a écrit:
Pelléas le casse-couilles a écrit:
Mais il fallait partir du travail manuel vers l'industrialisation, les machines à vapeurs et le taylorisme...

J'ai parlé du "domestic system" qui concerne pas mal de métiers manuels. J'ai parlé de l'industrialisation, de la marchine à vapeur et de l'OST qui est derivée du taylorisme.

Plutôt que dérivée, je dirais que l'OST est au coeur même du taylorisme, puisque c'est par le chronométrage des tâches et la détermination de la "one best way", donc d'une organisation à proprement parler scientifique du travail, qu'on obtient les importants gains de productivité caractéristiques du taylorisme (en fait, il y a 4 points dans le taylorisme : OST, accroissement de la division horizontale du travail, accroissement de la division verticale du travail (conception / exécution, salaire aux pièces).

Je suis intrigué tout de même par la problématique et les axes de réflexion qu'on pouvait formuler à partir de cet énoncé. scratch
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12971
Age : 26
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptySam 19 Mar 2011 - 23:20

Guillaume a écrit:
aurele a écrit:
Pelléas le casse-couilles a écrit:
Mais il fallait partir du travail manuel vers l'industrialisation, les machines à vapeurs et le taylorisme...

J'ai parlé du "domestic system" qui concerne pas mal de métiers manuels. J'ai parlé de l'industrialisation, de la marchine à vapeur et de l'OST qui est derivée du taylorisme.

Plutôt que dérivée, je dirais que l'OST est au coeur même du taylorisme, puisque c'est par le chronométrage des tâches et la détermination de la "one best way", donc d'une organisation à proprement parler scientifique du travail, qu'on obtient les importants gains de productivité caractéristiques du taylorisme (en fait, il y a 4 points dans le taylorisme : OST, accroissement de la division horizontale du travail, accroissement de la division verticale du travail (conception / exécution, salaire aux pièces).

Je suis intrigué tout de même par la problématique et les axes de réflexion qu'on pouvait formuler à partir de cet énoncé. scratch

Vlam, et voilà que Guillaume nous scie tous... Surprised
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 20 Mar 2011 - 15:34

Voici mes notes au deuxième concours blanc de la meilleure à la moins bonne :

lettres modernes : 11,5
philosophie : 11
français : 10,5
histoire : 10
latin (version + commentaire) : 7,5
anglais commentaire : 7
anglais version : 6

Mes deux points faibles sont l'anglais et le latin comme vous pouvez le voir. L'anglais est une matière qui m'insupporte à cause de cours assez inintéressants et un prof à l'ouest. Le latin, j'aime beaucoup mais j'ai des difficultés.
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 20 Mar 2011 - 16:39

aurele a écrit:
Voici mes notes au deuxième concours blanc de la meilleure à la moins bonne :

lettres modernes : 11,5
philosophie : 11
français : 10,5
histoire : 10
latin (version + commentaire) : 7,5
anglais commentaire : 7
anglais version : 6

Mes deux points faibles sont l'anglais et le latin comme vous pouvez le voir. L'anglais est une matière qui m'insupporte à cause de cours assez inintéressants et un prof à l'ouest. Le latin, j'aime beaucoup mais j'ai des difficultés.

C'est dommage pour l'anglais, je sais bien que ce n'est pas une langue facile, mais si les cours sont insupportables, travaille sur le net, lit tout ce que tu peux en anglais en analysant le texte, vocabulaire et grammaire, il n'y a pas d'oral dans tes épreuves? Que version et commentaires écrits?
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 20 Mar 2011 - 16:50

Pelléas a écrit:
C'est dommage pour l'anglais, je sais bien que ce n'est pas une langue facile, mais si les cours sont insupportables, travaille sur le net, lit tout ce que tu peux en anglais en analysant le texte, vocabulaire et grammaire, il n'y a pas d'oral dans tes épreuves? Que version et commentaires écrits?

L'oral se passe uniquement si l'on est admissible, comme à l'agrégation ou au CAPES. A l'écrit, nous n'avons qu'une version et un commentaire à faire en 6h. A l'oral, on peut tomber sur n'importe quel texte littéraire. On a 2 heures par semaine de cours de littérature mais on ne lit quasiment que des textes, on esquisse à peine leur explication.


Chose qui n'a rien à voir, voici le programme 2010 de l'agrégation de lettres modernes :
Programme de littérature française

- Béroul, Le Roman de Tristan. Classiques français du Moyen Âge (édition Champion) revue par L. M. Deffourques.
- François Rabelais, Quart Livre, in Les Cinq Livres, La Pochotèque, éd. J. Céard, G. Defaux et A. Simonin, 1994, p. 871 à 1231.
- Jean de La Fontaine, Fables, livres I à VI, éd. Jean-Charles Darmon, Les classiques de poche, n° 1198, 2002 (compris les « Dédicace », « Préface », « Vie d'Ésope » et « À Monseigneur le Dauphin », pages 35-61)
- Saint-Simon, « Intrigue du mariage de M. le duc de Berry », Mémoires, avril-juillet 1710 (P. Dandrey et G. Gicquiaud), GF Flammarion, n° 1248, 2005.
- Guy de Maupassant, Contes du jour et de la nuit, éd. P. Reboul, Folio classique, 1984. La Maison Tellier, une partie de campagne et autres nouvelles, éd. L. Forestier, Folio classique, 1995.
- Jean- Luc Lagarce, Derniers remords avant l'oubli, Juste la fin du monde, Besançon, Les Solitaires intempestifs, 2004 et 2005.
Littérature générale et comparée

I. Théâtre et violence
- William Shakespeare, Titus Andronicus, in Œuvres complètes, Tragédies I, éd. Laffont (coll. Bouquins), 1995.
- Pierre Corneille, Médée, Théâtre II, GF Flammarion, 2006.
- Botho Strauss, Viol , traduction frrançaise M. Vinaver et B. Grinberg, L'Arche, 2005.
- Sarah Kane, Anéantis, traduction frrançaise L. Marchal, L'Arche, 1995.
II. Fictions du savoir, savoirs de la fiction
- Johann Wolfgang Goethe, Les Affinités électives traduction frrançaise. Pierre du Colombier, Paris, Gallimard, « Folio classique », 1980.
- Herman Melville, Mardi, traduction française Rose Celli, Paris, Gallimard, « Folio », 1968.
- Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet, Paris, Gallimard, « Folio », 1980.

Pour l'épreuve d'étude grammaticale d'un texte antérieur à 1500
- Béroul, Le Roman de Tristan, du vers 581 « A la cort avoit trois barons » jusqu'au vers 2662 « Vit le terme d'acordement ».

Pour l'épreuve d'étude grammaticale d'un texte postérieur à 1500
- François Rabelais, Le Quart Livre : « Prologue de l'autheur » p. 886 à 909, chapitres 18 à 62 inclus : de la page 992 : « Comment Pantagruel evada une forte tempeste en mer » à la page 1189, fin du chapitre « Comment Gaster inventoit art et moyen de non estre blessé ne touché par coups de Canon ».
- Jean de La Fontaine, Fables, Livres III / IV/ V, de la page 111 à 179.
- Saint Simon, « Intrigue du mariage... » : texte donné en entier.
- Guy de Maupassant, La Maison Tellier : de la page 72 à 184 incluant : (« Sur l'eau », « Histoire d'une fille de ferme », « En famille », « Le papa de Simon », « Une partie de campagne », « Au printemps », « La femme de Paul »
- Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde en entier.

Par curiosité, que pensez vous de ce programme? Cette année, à l'ENS, nous avons les Fables dans leur intégralité. Lagarce est un auteur contemporain de théâtre. Il obtient donc une reconnaissance en étant au programme de l'agrégation. "Fictions du savoir, savoirs de la fiction" est le nouveau programme de l'épreuve de littérature générale et comparée. Maupassant, c'est d'une lecture agréable mais je ne crois pas connaître toutes les nouvelles et contes de ces deux recueils. Concernant Rabelais, j'ai lu Gargantua l'an dernier et j'ai adoré. Je n'ai jamais lu Goethe et Melville et encore moins Saint-Simon ou Béroul. Flaubet, j'ai beaucoup de mal. Cela fait plusieurs mois que j'ai commencé Madame Bovary et je n'ai pas trouvé le temps d'avancer dedans mais cela ne me passionne pas. Je n'ai pas réussi à finir L'Education sentimentale non plus. Que pensez vous de Bouvard et Pécuchet?
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 31
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 20 Mar 2011 - 16:59

aurele a écrit:
Voici mes notes au deuxième concours blanc de la meilleure à la moins bonne :

lettres modernes : 11,5
philosophie : 11
français : 10,5
histoire : 10
latin (version + commentaire) : 7,5
anglais commentaire : 7
anglais version : 6

Mes deux points faibles sont l'anglais et le latin comme vous pouvez le voir. L'anglais est une matière qui m'insupporte à cause de cours assez inintéressants et un prof à l'ouest. Le latin, j'aime beaucoup mais j'ai des difficultés.

Si je peux me permettre, il n'y a pas de point fort, non plus hélas. Au-delà des lacunes en anglais et latin qu'il te faut combler, concentre tes efforts sur la lettres ou la philosophie pour au moins avoir une matière sur laquelle tu peux t'appuyer et espérer engranger des points de façon conséquente.


Citation :
Maupassant, c'est d'une lecture agréable mais je ne crois pas connaître toutes les nouvelles et contes de ces deux recueils. Concernant Rabelais, j'ai lu Gargantua l'an dernier et j'ai adoré. Je n'ai jamais lu Goethe et Melville et encore moins Saint-Simon ou Béroul. Flaubet, j'ai beaucoup de mal. Cela fait plusieurs mois que j'ai commencé Madame Bovary et je n'ai pas trouvé le temps d'avancer dedans mais cela ne me passionne pas. Je n'ai pas réussi à finir L'Education sentimentale non plus. Que pensez vous de Bouvard et Pécuchet?

Maupassant pour l'agreg, je trouve ça léger. Melville, oui pourquoi pas. Tant qu'on échappe à Bartleby, tout va bien. Pour Flaubert, on se retrouve: ses livres me tombent des mains et pourtant je suis du genre qui s'accroche.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 20 Mar 2011 - 17:03

Jorge a écrit:
Si je peux me permettre, il n'y a pas de point fort, non plus hélas. Au-delà des lacunes en anglais et latin qu'il te faut combler, concentre tes efforts sur la lettres ou la philosophie pour au moins avoir une matière sur laquelle tu peux t'appuyer et espérer engranger des points de façon conséquente.

En lettres modernes, j'ai déjà eu plus que cela : 14. Le sujet de français lorsqu'on a fait la correction, la fameuse citation de Desnos était plus intéressant qu'il n'y paraissait. La prof reconnaît que c'était un sujet fumeux, ce qui demandait une gymnastique intellectuelle. Elle l'a repris de Versailles où il a été donné en 1er concours blanc et elle ne savait pas au début si elle souhaitait nous le donner. Ce sont des collègues qui l'ont convaincu. Concernant la philo, cela dépend toujours du professeur qui corrige et c'est quitte ou double.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 20 Mar 2011 - 17:06

Jorge a écrit:
Maupassant pour l'agreg, je trouve ça léger. Melville, oui pourquoi pas. Tant qu'on échappe à Bartleby, tout va bien. Pour Flaubert, on se retrouve: ses livres me tombent des mains et pourtant je suis du genre qui s'accroche.

Maupassant est un auteur lisible par tous effectivement, pas forcément de la plus grande complexité. Néanmoins, il doit forcément y avoir un intérêt supérieur, sinon il n'aurait pas été donné à l'agreg. Concernant Melville, on va voir en anglais un extrait de Moby Dick. Je n'ai pas lu ce roman ultra célèbre. Je ne connais absolument pas Mardi. Flaubert a un style extraordinaire mais il n'y a pas d'intrigue, je ne parviens jamais à m'attacher aux personnages. Emma, j'ai envie de la claquer comme j'avais envie de claquer Frédéric. Elle m'insupporte encore plus même.
Revenir en haut Aller en bas
Electrastar
Mélomane du dimanche
Electrastar

Nombre de messages : 99
Age : 33
Date d'inscription : 23/08/2010

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 27 Mar 2011 - 13:31

Aurélien, il s'agit du programme 2012, pas 2010;)
Et franchement je le trouve pas mal, si je n'ai pas l'agreg cette année, je la retente avec ce programme. Le roman de Goethe est magnifique, je suis contente qu'il ait été choisi. Et j'aime beaucoup Bouvard et Pécuchet.

Plus qu'une semaine de révisions !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 27 Mar 2011 - 13:42

Electrastar a écrit:
Aurélien, il s'agit du programme 2012, pas 2010;)
Et franchement je le trouve pas mal, si je n'ai pas l'agreg cette année, je la retente avec ce programme. Le roman de Goethe est magnifique, je suis contente qu'il ait été choisi. Et j'aime beaucoup Bouvard et Pécuchet.

Plus qu'une semaine de révisions !

J'ai fait une faute de frappe. Tant mieux si ce programme te plaît. Tu le préfères à celui de cette année? Bon courage pour les ultimes révisions et le concours.
Revenir en haut Aller en bas
Electrastar
Mélomane du dimanche
Electrastar

Nombre de messages : 99
Age : 33
Date d'inscription : 23/08/2010

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyDim 27 Mar 2011 - 16:41

ça dépend un peu des auteurs. J'aime bien le programme de cette année, sauf la poésie épique, enfin je trouve ça intéressant mais le programme est trop lourd (toute la poésie de Césaire, le Chant général de Neruda + deux livres de Nâzim Hikmet et des poésies d'Anna Akhmatova).
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMar 5 Avr 2011 - 18:15

aurele a écrit:
sujet du dernier DS d'histoire avant le concours le mois prochain ce matin : "Le travailleur et les moyens de la production"

pas de dates données : 1789 aux années 1930 car on a pas encore vu Vichy et la libération.

J'ai oublié de parler de syndicalisation, du Front populaire. J'ai compris "moyens" surtout dans le sens de l'amélioration technique. En revanche, je parlé de l'OST, de la crise des années 1930, j'ai parlé d'archaïsmes et j'ai évalué la recherche de la productivité à tout prix en particulier.

J'ai finalement eu 10 malgré mes oublis. J'ai l'impression depuis le début de l'année de faire quasiment que de l'histoire avec toutes les révisions à chaque fois pour des khôlles ou pour des DS. Je commence à saturer. J'ai une khôlle demain qui se faisait sur la base du volontariat. Les khôlles d'histoire ne sont pas notées cette année, l'essentiel tient dans la réflexion sur un sujet et pas dans la note pour mon professeur. Cela ne m'empêche pas de stresser.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMar 5 Avr 2011 - 22:27

Concernant l'histoire, comme j'ai déjà dû le dire, les deux professeurs de khâgne (Ulm et Lyon) se partagent la période. On reçoit les cours de l'autre classe par mail et ce n'est pas toujours évident à suivre car l'autre professeur est brillant mais selon le nôtre, il fait des cours de niveau agreg et trop touffus. Il y a beaucoup trop d'exemples alors que notre professeur limite le nombre et est clair dans l'ensemble de son cours même s'il ne détaille parfois pas assez. Les deux cours se complètent et se répètent parfois, surtout celui de l'autre professeur. Il faut trouver une juste mesure. On a notamment un cours sur la naissance de la grande usine fait par l'autre prof qui fait 30 pages par ordi et d'autres sont aussi long. En plus, je n'imprime pas pour faire des économies d'encre et je prends des notes, ce qui me prend plus de temps. Cela me lasse et j'en peux plus de ces cours à rallonge. En plus, on devrait en recevoir des nouveaux. Heureusement, les profs nous laissent une semaine de révisions et le concours pour Ulm s'etend sur plusieurs jours, du 20 avril au 1er mai. On a des trous entre les épreuves. Je ne passe que ce concours contrairement à d'autres camarades qui ont bcp plus de boulot donc. Je devrais donc moins me plaindre mais je ne peux pas m'en empêcher. Rien n'est comme je voudrais. Je ne regrette aucunement mes deux années de prépa mais je ne khûberai pas, même si je suis sous-admissible voire admissible au concours, ce qui est peu probable mais sait on jamais. L'année de khâgne est une année de découverte, intense mais faite de sacrifices, de pêtages de plomb.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 20:05

Wagneropathe a écrit:
aurele a écrit:
Guillaume a écrit:
J'espère que je ne vais pas sombrer dans la dépression ou la folie si j'intègre une prépa parisienne. affraid

Bon courage si tu intègres une prépa parisienne. Je suis très bien dans ma petite prépa de province de Nancy. La pression à Paris doit être affreuse, surtout dans les plus grandes prépas qui ne sont pas forcément les meilleures d'ailleurs sur le plan de l'ambiance, du relationnel entre étudiants-profs, profs-profs et étudiants-étudiants. Je suis quelqu'un qui est fasciné par la folie justement et qui a tendance à le devenir un peu parfois. Il m'arrive aussi de déprimer comme hier soir mais je ne suis pas un dépressif.

Le ressenti qu'on a de ses études dépend de toutes façons bien moins de l'établissement intégré que de la personnalité de l'étudiant. J'ai des amis qui ont très bien vécu Henri IV ou Louis Le Grand (plutôt mieux quand ils ont réussi à intégrer ensuite, certes) et d'autres qui étaient au bord de la dépression nerveuse dans des CPGE provinciales...

Cela dépend effectivement de la personnalité de chacun comme tu le soulignes Wagneropathe. Comme partout, il y a sans doute des profs très bons (moins accessibles sans doute que certains de mes profs d'hypokhâgne ou de khâgne, plus froids et distants) et des profs moins bons. Après, il y a un tel mythe sur les prépas parisiennes souvent décrites de manière négative qu'il faudrait pouvoir le démistifier. Malheureusement, en dehors de tes amis qui t'en ont parlé, on a pas d'exemple sur ce forum de gens qui ont connu ou connaissent l'enseignement dans les prépas parisiennes, toutes confondues d'ailleurs, pas forcément littéraires.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 20:41

Bertram a écrit:
Tout à fait d'accord, et j'ajoute que ces deux lycées parisiens accueillent une majorité de provinciaux, qui sont tous logés à la même enseigne...et à l'internat.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:01

Ce mythe est quand même largement invalidé par tout ce qu'on peut lire dans les ouvrages ou sur internet de la part d'anciens élèves de ces prépas... enfin je ne crois pas au caractère inaccessible et inhumain de ces prépas, je suis peut-être trop optimiste, cela dit.

(il n'empèche que pour confisquer littéralement toutes les places au concours, il faut bien sélectionner...)
Revenir en haut Aller en bas
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 31/08/2010

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:06

aurele a écrit:
Après, il y a un tel mythe sur les prépas parisiennes souvent décrites de manière négative qu'il faudrait pouvoir le démistifier. Malheureusement, en dehors de tes amis qui t'en ont parlé, on a pas d'exemple sur ce forum de gens qui ont connu ou connaissent l'enseignement dans les prépas parisiennes, toutes confondues d'ailleurs, pas forcément littéraires.
Ben si, moi, j'étais à Saint-Louis, en sup et spé, mais c'était il y a très longtemps ! J'en garde un excellent souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:09

Michel Desrousseaux a écrit:
Ben si, moi, j'étais à Saint-Louis, en sup et spé, mais c'était il y a très longtemps ! J'en garde un excellent souvenir.

On entend surtout parler de Henry IV et Louis le Grand. Je ne connais pas Saint-Louis.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:17

aurele a écrit:
Michel Desrousseaux a écrit:
Ben si, moi, j'étais à Saint-Louis, en sup et spé, mais c'était il y a très longtemps ! J'en garde un excellent souvenir.

On entend surtout parler de Henry IV

Y a mieux maintenant, le lycée Henry VIII, où le rapport garçons/filles est de 1/6.
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:20

Mais vous avez quoi aujourd'hui Shocked ? C'est le soleil qui vous fait cet effet la Shocked ?
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:22

Je viens juste de commencer Henry VIII de Saint-Saens, je n'ai aucun problème particulier calbo. Mr. Green

Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo

Nombre de messages : 28126
Age : 49
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:24

Oui oui, bien sûr hehe
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:26

Enfin si, j'écoute à longueur de journée la Damnation de Markevitch, l'électricité de ce disque m'a peut-être atteint.
Revenir en haut Aller en bas
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:31

Hector capricieux, tes lueurs malfaisantes ont charmé cet enfant...et vont le rendre fou !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:35

Voici mon sujet de khôlle d'histoire : "Les femmes dans les mondes du travail". C'est donc un sujet évident à analyser et sur lequel j'ai tenu facilement 20 minutes. Mon professeur aurait aimé que je donne plus d'exemples, ce qu'il m'a poussé à faire dans la reprise ou en tout cas à les détailler mais il a dit que je n'ai pas dit de bêtises, que mon plan tenait la route malgré une dimension un peu confuse à l'intérieur des grands axes. La reprise a été extrêmement constructrive.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:36

Il pleut du saaaaaaang !!!

DAVIDOPHELES (d'une voix tonnante)
Cohortes infernales !
Sonnez vos trompes triomphales !
Il est à nous ! Je suis vainqueeeeeeeeeeeeeeeur !



(et devinez ce que j'écoute en ce moment...ça commence par "H" et ça finit par "ts")

Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23386
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:38

Guillaume a écrit:
(et devinez ce que j'écoute en ce moment...ça commence par "H" et ça finit par "ts")


Encore????
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales EmptyMer 6 Avr 2011 - 22:39

Juste le septuor et tout ce qui suit jusqu'à la fin du III. Diederich je précise, avec Leech, Cachemaille, Raphanel et Pollet au zénith.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Études non musicales Empty
MessageSujet: Re: Études non musicales   Études non musicales Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Études non musicales
Revenir en haut 
Page 1 sur 20Aller à la page : 1, 2, 3 ... 10 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Divers :: Hors sujet-
Sauter vers: