Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
Lorcana : où acheter le Trésor des Illumineurs Les Terres ...
Voir le deal

 

 La prégnance mélodique

Aller en bas 
+31
cristianv
Toxic
KID A
charles
Glocktahr
Nestor
pacifique
Merlin
Le faiseur de reines
Mariefran
JM
Ben.
Parsifal
malko
Percy Bysshe
Horatio
Mélomaniac
Guillaume
Cello
Pison Futé
arnaud bellemontagne
frere elustaphe
Bertram
WoO
Xavier
OYO TOHO
jerome
Cololi
Francesco
DavidLeMarrec
Zeno
35 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 6 Oct 2012 - 20:49

Mélomaniac a écrit:
Ah, voilà enfin un fan de l'Inspecteur Colombo.
cool-blue

hehe
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90690
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2012 - 0:43

arnaud bellemontagne a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Zeno a écrit:

Messiaen le seul mélodiste inspiré de sa génération ? Et que fais-tu de Poulenc ou de Britten ?

Oui Poulenc a composé des mélodies fort jolies... d'ailleurs il s'est contenté de ça. fleurs

La séduction mélodique de Britten m'est aussi plaisante qu'une séance chez le dentiste. monkey

Peter Grimes quand même... bounce

On pourrait rajouter Chostakovitch: inégal, mais quand il fait mouche, il fait mouche!
Revenir en haut Aller en bas
Ben.
Mélomane chevronné
Ben.


Nombre de messages : 2075
Age : 35
Localisation : Paris
Date d'inscription : 02/10/2010

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2012 - 2:18

WoO a écrit:
Zeno a écrit:
Je pense vraiment que le génie mélodique est donné à très peu.

Je suis d'accord : il n'y a que trois génies absolus de la mélodie : Tchaïkovsky, Mozart et Schubert. Le reste n'est que littérature. bedo

Autant les deux derniers, je veux bien, autant le premier... Rolling Eyes

J'ajouterais Dvorak, pour ma part. Mais bon, chacun va prêcher pour sa chapelle.
Revenir en haut Aller en bas
http://concert-perpetuel.blogspot.fr/
WoO
Surintendant
WoO


Nombre de messages : 14334
Date d'inscription : 14/04/2007

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2012 - 9:12

Ben. a écrit:
WoO a écrit:
Zeno a écrit:
Je pense vraiment que le génie mélodique est donné à très peu.

Je suis d'accord : il n'y a que trois génies absolus de la mélodie : Tchaïkovsky, Mozart et Schubert. Le reste n'est que littérature. bedo

Autant les deux derniers, je veux bien, autant le premier... Rolling Eyes
Pourtant ça me paraît difficile de le nier.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2012 - 10:31

Bien vu pour Chostakovitch, Xavier, c'est un génie de la mélodie lui aussi. Mais les russes sont assez doués en général je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25089
Date d'inscription : 22/01/2010

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2012 - 12:45

Zeno a écrit:
Bien vu pour Chostakovitch, Xavier, c'est un génie de la mélodie lui aussi.

Intéressant, ça. bounce

Vous avez des exemples ? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2012 - 13:09

Toute la Cinquième Symphonie, une merveille du genre. C'est ce qui m'est venu en premier.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32949
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2012 - 13:17

arnaud bellemontagne a écrit:
Zeno a écrit:
Bien vu pour Chostakovitch, Xavier, c'est un génie de la mélodie lui aussi.

Intéressant, ça. bounce

Vous avez des exemples ? Smile

7°/8°/9° quatuors ! (et hélas je connais pas les autres !)

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptyDim 7 Oct 2012 - 13:24

Evidemment, les Quatuors. Et pas que ceux-là. Les concertos...
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 20:35

Je viens de me livrer à une écoute comparative entre deux chefs-d'oeuvre : Le Sacre du Printemps et le Mandarin Merveilleux.
Pourquoi le Sacre me semble-t-il supérieur de façon si insolente ? Une fois encore, pour des raisons de prégnance mélodique.
Le Mandarin est admirable, mais son matériau thématique nous frappe-t-il ? Qui pourrait se le chanter dans sa tête ? Les harmonies iraient avec, tout se tient tellement... Je ne vois pas, hélas, cette possibilité. Xavier va peut-être nous dire le contraire et cela m'intéresserait beaucoup.
Avec Le Sacre, quelle différence ! Voilà une oeuvre que je peux en effet me chanter d'un bout à l'autre, avec l'habillage, les accessoires, toute la panoplie.

Même dans les orgies rythmiques, comme la fin du premier tableau (le vieux sage avec la tribu qui délire autour), j'entends un matériau thématique extrêmement prégnant.
Chez Bartók, rien de semblable.

C'est moi qui suis sourd ou je dis une (relative) vérité ? pale
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 20:44

Zeno a écrit:
Je viens de me livrer à une écoute comparative entre deux chefs-d'oeuvre : Le Sacre du Printemps et le Mandarin Merveilleux.

Shocked Qu'as-tu comparé exactement??
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:14

Les oeuvres entières.
Avec Stravinski, j'ai tout. Le climat, la folie rythmique, l'éclat orchestral, les figures thématiques obsédantes. Avec Bartok, il me manque le dernier point.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:21

Zeno a écrit:

C'est moi qui suis sourd ou je dis une (relative) vérité ? pale
Peut-être les deux, maître. La prégnance mélodique - Page 4 3641590030

Wink

Mais je crois surtout que le Mandarin Merveilleux cultive l'athématisme et ne saurait donc se comparer au Sacre qui ne vise nullement à éradiquer la mélodie, même si celle-ci s'attife en barbare.
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:23

Zeno a écrit:
Les oeuvres entières.
Avec Stravinski, j'ai tout. Le climat, la folie rythmique, l'éclat orchestral, les figures thématiques obsédantes. Avec Bartok, il me manque le dernier point.

Un chouïa plus précis siouplait?
siffle
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:25

Je ne peux pas mieux dire, il me semble. Je cherche dans le Mandarin un matériau thématique qui puisse avoir de la prégnance.

Ce dont Bartok n'était pas dépourvu, par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:27

Zeno a écrit:
Un matériau thématique qui puisse avoir de la prégnance.
Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:29

Zeno a écrit:
Je ne peux pas mieux dire, il me semble. Je cherche dans le Mandarin un matériau thématique qui puisse avoir de la prégnance.

Ce dont Bartok n'était pas dépourvu, par ailleurs.
Zeno, ce me semble bizarre, dans ton sujet sur la prégnance mélodique, que tu aies choisi le Mandarin qui es réputé pour son absence de mélodie. La prégnance mélodique - Page 4 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:30

Le Sacre est-il réputé pour être une oeuvre "mélodique" ?
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:33

Que diable entend t-on ( dans les milieux autorisés dont je ne fais pas partie) par "prégnance mélodique"?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:41

Zeno a écrit:
Le Sacre est-il réputé pour être une oeuvre "mélodique" ?

Pas réputé pour ça, non, mais il en cultive tout de même une bonne vingtaine.

Alors que Bartok s'est ingénié à brouiller les repères tonaux et thématiques dans son Mandarin.
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:43

Pas de réponse à ma naïve (mais simple) question?
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:44

Soit. Eh bien il me manque quelque chose lorsque ces pistes sont (trop) brouillées. C'est très personnel, je n'affirme pas que le Madarin est objectivement inférieur, ce serait une sottise à un tel degré d'inspiration.
Mais mais... J'ai besoin de cette prégnance.

@ Merlin : le mot dit bien ce qu'il veut dire. Qu'ont en commun Schubert, Gerschwin et Brahms ? La prégnance mélodique.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:46

Merlin a écrit:
Pas de réponse à ma naïve (mais simple) question?

Eh, laisse-moi le temps de manger mes anchois marinés et ma purée de brocolis ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 21:53

Zeno a écrit:


Eh, laisse-moi le temps de manger mes anchois marinés et ma purée de brocolis ! Very Happy

Oui bien sur, excuse mon impatience à comprendre. Je n'avais jamais remarqué l'usage du mot prégnance en Français (ça me rappelle juste l'Anglais 'pregnant' qui est un faux-ami). Ça veut donc dire (en mots de tous les jours) que la mélodie est importante "chez" Schubert, Brahms, etc... mais pas ( ou moins) "chez" Bartok?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:01

Zeno a écrit:

Eh, laisse-moi le temps de manger mes anchois marinés et ma purée de brocolis ! Very Happy

Euh, tu décris là le langage musical du Mandarin ? albino

Ma foi, tu as raison : c'est une histoire de maquereau qui se termine par une mise en boîte. De là à dire que le mandarin étranglé finit par chier  vert...
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:02

Ca veut dire que la mélodie marque les mémoires, s'inscrit, se grave, touche la sensibilité de manière directe. C'est aussi le cas des "trouvailles". Attention, je ne suis pas un inconditionnel non plus ! Je préfère Webern à Bizet, pourtant, Carmen c'est d'une prégnance mélodique totale. Razz
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:03

Mélomaniac a écrit:
Zeno a écrit:

Eh, laisse-moi le temps de manger mes anchois marinés et ma purée de brocolis ! Very Happy

Euh, tu décris là le langage musical du Mandarin ? albino

Ma foi, tu as raison : c'est une histoire de maquereau qui se termine par une mise en boîte. De là à dire que le mandarin étranglé finit par chier  vert...

Heureusement que je connais la médecine chinoise... drink
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:06

Zeno a écrit:
C'est aussi le cas des "trouvailles".
De quelles trouvailles parles-tu?
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:07

Le début du finale de la symphonie du Nouveau Monde, c'est une incroyable trouvaille. Le début de la Cinquième de Beethoven, purée, quelle trouvaille !
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:11

Tu veux dire que c'est particulièrement "inspiré", c'est ça?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:12

Zeno a écrit:
Le début du finale de la symphonie du Nouveau Monde, c'est une incroyable trouvaille.
Bah une vulgaire accroche trochaïque en accelerando... siffle

Eh eh, tu as raison, on l'écoute une fois, on est mordu.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90690
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:13

Zeno a écrit:
Je viens de me livrer à une écoute comparative entre deux chefs-d'oeuvre : Le Sacre du Printemps et le Mandarin Merveilleux.
Pourquoi le Sacre me semble-t-il supérieur de façon si insolente ? Une fois encore, pour des raisons de prégnance mélodique.
Le Mandarin est admirable, mais son matériau thématique nous frappe-t-il ? Qui pourrait se le chanter dans sa tête ? Les harmonies iraient avec, tout se tient tellement... Je ne vois pas, hélas, cette possibilité. Xavier va peut-être nous dire le contraire et cela m'intéresserait beaucoup.
Avec Le Sacre, quelle différence ! Voilà une oeuvre que je peux en effet me chanter d'un bout à l'autre, avec l'habillage, les accessoires, toute la panoplie.

Même dans les orgies rythmiques, comme la fin du premier tableau (le vieux sage avec la tribu qui délire autour), j'entends un matériau thématique extrêmement prégnant.
Chez Bartók, rien de semblable.

C'est moi qui suis sourd ou je dis une (relative) vérité ? pale

Evidemment dans Stravinsky ce ne sont que des mélodies d'allure populaire qui sont sur 3-4 notes qui se répètent en boucle... donc facile à mémoriser.

On en revient au même point: est-ce que plus c'est facile à mémoriser meilleur c'est?
Autrement dit il faudrait utiliser le moins de notes possible pour faire une belle mélodie, si on prend ce critère...
En effet je ne suis pas de cet avis.
Et j'ai plein de mélodies du Mandarin en tête. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:15

Mélomaniac a écrit:

Bah une vulgaire accroche trochaïque en accelerando...
De plus en plus incompréhensible ! Confused
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:20

Xavier a écrit:
Evidemment dans Stravinsky ce ne sont que des mélodies d'allure populaire qui sont sur 3-4 notes qui se répètent en boucle... donc facile à mémoriser.

On en revient au même point: est-ce que plus c'est facile à mémoriser meilleur c'est?
Autrement dit il faudrait utiliser le moins de notes possible pour faire une belle mélodie, si on prend ce critère...
En effet je ne suis pas de cet avis.
Et j'ai plein de mélodies du Mandarin en tête. Smile

Est-ce qu'il y a de la prégnance mélodique "chez" Bach ? "Chez" Ligeti"?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:20

Xavier a écrit:

Et j'ai plein de mélodies du Mandarin en tête. Smile
Tu vas quand même pas dire que tu les siffles sous la douche ?

Des cellules mélodiques, tout au plus non ?
J'ai l'impression que Bartok a greffé sur ses rythmes prégnants le minimum d'invention mélodique, comme pour un ballet abstrait, ce qui en dit long sur ses talents d'orchestration puisqu'en une demi heure on ne s'ennuie jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:21

Merlin a écrit:
Mélomaniac a écrit:

Bah une vulgaire accroche trochaïque en accelerando...
De plus en plus incompréhensible ! Confused

Qu'est-ce tu comprends pas : vulgaire ?

Dis tout de suite que je m'exprime mal ! ... keuf


Dernière édition par Mélomaniac le Sam 20 Oct 2012 - 22:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:23

Melomaaniac: c'est quoi la différence entre mélodie et "cellule mélodique"?
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:24

Mélomaniac a écrit:


Dis tout de sute que je m'exprime mal ! ... keuf

Non au contraire, tu t'exprimer trop bien pour moi, résultat: je ne comprends pas. Confused
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:29

Merlin a écrit:
Melomaaniac: c'est quoi la différence entre mélodie et "cellule mélodique"?

Dans mon langage, une cellule c'est comme une mélodie mais en plus bref : une bribe de mélodie.

J'entends les phrases du Mandarin comme une succession de cellules isolées. Mais c'est la faute à ma vilaine habitude d'écouter des oeuvres tonales : j'attends toujours une cadence ou une résolution...


Dernière édition par Mélomaniac le Sam 20 Oct 2012 - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:38

Et trochaïque , alors ça veut dire quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90690
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:39

Mélomaniac a écrit:
Xavier a écrit:

Et j'ai plein de mélodies du Mandarin en tête. Smile
Tu vas quand même pas dire que tu les siffles sous la douche ?

Des cellules mélodiques, tout au plus non ?
J'ai l'impression que Bartok a greffé sur ses rythmes prégnants le minimum d'invention mélodique, comme pour un ballet abstrait, ce qui en dit long sur ses talents d'orchestration puisqu'en une demi heure on ne s'ennuie jamais.

Oui tu as raison, ce sont de courts motifs, mais c'est tout aussi efficace pour moi que les motifs du Sacre qui ne sont pas plus longs ni plus lyriques.
Ils sont moins faciles à mémoriser car avec des intervalles plus difficiles. (demi-tons, quartes justes ou augmentées, etc...)
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:41

Bon, je reprends. Le raisonnement de Xavier, par ailleurs parfait, résume ce qu'on lit en général sur ce forum. Ou ailleurs. A un moment, on a le sentiment de ne plus se comprendre et c'est naturel : nous ne parlons plus de la même chose.
Xavier, ce que j'évoque est de nature ineffable. C'est une grâce, une poésie, un cadeau du ciel, appelons cela comme on voudra. Alors que l'analyse harmonique peut décortiquer Tristan et tout le reste, il n'y a aucun outil pour DIRE la beauté stupéfiante qui s'empare de CERTAINS (moi, d'autres, pas tout le monde) en entendant se dérouler une ligne mélodique dans une Passion de Bach, dans un Lied de Schubert ou dans le mouvement lent du Concerto en sol de Ravel.
Aucun raisonnement, aucun argument RATIONNEL n'épuisera le sujet ni ne le fera même avancer. On est là dans une sorte d'intimité avec le monde, avec l'âme d'un compositeur, avec soi-même peut-être bien.
Je me réfère à l'état de commotion émotionnelle où je me suis TOUJOURS trouvé à chaque fois que je découvrais une nouvelle oeuvre de Bach, par exemple. Les mélodies des airs de cantates sont gravées en moi depuis la première écoute, j'ai des amis pour qui c'est pareil, je me dis donc qu'il doit bien y avoir là quelque chose qui se passe et qu'il est intéressant, non pas d'analyser avec la seule raison, mais d'évoquer avec le coeur.
On peut objectivement démontrer que le tissu harmonique de Tristan est plus intéressant que celui d'une chanson de variété, mais nul ne prouvera jamais que le matériau motivique du Ring est supérieur au dernier tube de je ne sais quel braillard.
Et pourtant, je sens bien qu'il se passe quelque chose, je me répète à dessein. Un miracle ? En tout cas, ce qui, alors que je vieillis et que je nage dans des torrents de musique depuis un temps où tu n'étais pas né, cher Xavier, me semble in fine l'essentiel, la quintessence de la musique.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:44

Merlin a écrit:
Mélomaniac a écrit:

Bah une vulgaire accroche trochaïque en accelerando...
De plus en plus incompréhensible ! Confused

What the fuck ?!?

[Noire pointée ; croche] => c'est bien un trochée, non ?

[noire pointée ; croche ; soupir] > [noire ; croche ; demi soupir] > [croche ; double croche ; quart de soupir] => c'est bien une accélération, non ? La prégnance mélodique - Page 4 2661413304


Dernière édition par Mélomaniac le Sam 20 Oct 2012 - 22:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 90690
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:45

Je veux bien mais il faut quand même trouver des façons de discuter des choses, non? Smile
Sinon pourquoi ce sujet si on ne peut rien en dire...
Il faut bien qu'on essaie de comprendre pourquoi on aime telle ou telle harmonie, telle ou telle mélodie.
Je suis évidemment d'accord que même en analysant du mieux qu'on peut il reste une part de mystère, c'est évident.
Essayons donc au moins de nous concentrer sur ce qui est à notre portée, sinon il ne reste plus rien pour discuter!
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:51

Je ne connaissais pas le mot (trochée, pas accélération). S'cuze l'inculte.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:54

Merlin a écrit:
Je ne connaissais pas le mot (trochée, pas accélération). S'cuze l'inculte.

Tétoutexcuzé.

C'est moi qui m'excuse d'employer des adjectifs aussi barbares, qui relèvent plus de la versification que du solfège. Désolé.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:56

Tu fais la meilleure réponse possible.

Mais parfois, on a envie de parler de soi, d'exprimer une émotion vraiment intime, comme le ferait un poète (qu'on n'est pas payé pour être, du moins ici...).

Alors je peux encore reformuler : lorsque je suis bouleversé par une mélodie (je pourrais citer pas mal de compositeurs, mais certainement pas cent), j'ai le sentiment d'accéder à un espace où je suis seul - ou, pour dire mieux encore, à un territoire où ceux qui ressentent la même chose ne disposent d'aucun moyen pour dire : "écoutez, venez jouir de cette merveille !". ce n'est pas communicatif et, à la limite, on passe pour un exalté (que je suis).
En poussant un peu loin, j'ai envie de dire ma FRUSTRATION, ici même, noyé parmi tant de mélomanes (dont certains, mille fois plus savants et professionnels que moi), de trouver si peu d'écho à mon ENTHOUSIASME devant des génies qui font finalement l'essentiel de ma joie en musique : l'illumination mélodique de Monteverdi, de Bach, de Schubert... et de quelques autres.

A la limite, je n'aurais envie de parler que de cela : le bouleversement devant un bicinium de Josquin ou le mouvement lent de la Sonate de Franck.
Revenir en haut Aller en bas
Merlin
Mélomane averti
Merlin


Nombre de messages : 359
Localisation : CHUICHE
Date d'inscription : 06/10/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 22:57

Ah ouais les spondées et les ptérodactyles ?
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 23:00

pété de rire

Il y a les rythmes trochaïques et les rythmes trop archaïques... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac


Nombre de messages : 28855
Date d'inscription : 21/09/2012

La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 EmptySam 20 Oct 2012 - 23:04

Merlin a écrit:
Ah ouais les spondées et les ptérodactyles ?
Tu ne crois pas si bien dire. Sans oublier le périssodactyle qui est un dactyle galopant hehe
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





La prégnance mélodique - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: La prégnance mélodique   La prégnance mélodique - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La prégnance mélodique
Revenir en haut 
Page 4 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: