Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

 

 Chostakovitch

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84576
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMar 16 Oct 2012 - 14:54

sud273 a écrit:
essayer le Rayok anti-formaliste peut-être. Malheureusement aucune des 4 versions de YT n'est sous-titrée...

J'ai un DVD sous-titré justement. Je m'y remettrai de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Le faiseur de reines
Mélomane à coucher dehors
Le faiseur de reines

Nombre de messages : 5100
Date d'inscription : 05/02/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMar 16 Oct 2012 - 16:33

@Xavier : je savais que tu n'avais pas aimé Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84576
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMar 16 Oct 2012 - 23:48

Il faut que j'aille au bout avant de dire que je n'ai pas aimé. Smile
C'était mal parti disons, mais il faut que je réessaie.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyJeu 18 Oct 2012 - 11:05

Xavier a écrit:
sud273 a écrit:
essayer le Rayok anti-formaliste peut-être. Malheureusement aucune des 4 versions de YT n'est sous-titrée...

J'ai un DVD sous-titré justement. Je m'y remettrai de toute façon.

Chostakovitch - Page 12 51IdGSzxCWL

Dans cet enregistrement du "petit paradis anti-formaliste" les paroles sont traduites dans le livret (pas toutes mais on arrive quand même bien à suivre)
C'est une satire réjouissante où Chostakovitch ridiculise Jdanov et consorts, la musique n'a rien d'expérimental comme le Nez mais c'est un bon pied de nez au pouvoir et à la connerie (qui n'a pu être joué en public qu'à partir de 1989...)

Revenir en haut Aller en bas
Glocktahr
Mélomane chevronné
Glocktahr

Nombre de messages : 4707
Date d'inscription : 22/03/2009

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyJeu 18 Oct 2012 - 13:41

Très belle photo.
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 10:24

Chostakovitch : Septième Symphonie. Tout simplement géniale
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 11:08

Donc la 4 est nulle et la 7 géniale. Mr. Green

Ici:
Marx:Herbstsymphonie
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 11:23

Ne déforme pas mes propos non plus, hein ? Very Happy
J'aime beaucoup la IV, mais c'est vrai que j'ai tendance à lui préférer les 4 symphonies écrite pendant la deuxième guère mondiale (c'est à dire VII, VIII et IX auxquelles j'aurais envie de rajouter la VI, même si cette dernière a été ecrite avant le conflit)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 11:25

Tu ne vas tout de même pas me dire que tu preferes cette bouffonerie qu'est la 9 à la 4 quand même! hehe

Et tu escamotes la 10 en plus (ça c'est de la sympho!) Wink
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 11:30

En fait.....si.... Embarassed Parce que cela m'éclate de voir comment Chosta clôt son cycle des symphonies de guerre
S'il y a un programme à cette oeuvre, je pense qu'il devrait se résumer ainsi :
Spoiler:
 


Mais pour les Symphonies X à XV, je dois avouer que je ne les connais pas encore vraiment. La réparation de cette lacune est prévue de toute façon.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84576
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 12:37

A part les 12 et 15, que des chefs d'oeuvre!
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 12:40

Mais peut on parler réellement de symphonie pour la 14?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84576
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 12:42

A ce moment-là on peut dire ça pour toutes les symphonies avec voix...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:02

Le problème c'est qu'il y a la voix mais pas l'orchestre. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84576
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:13

C'est pas parce qu'il n'y a pas de vents que ce n'est pas un orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:20

Bon ben indique moi ce qu'il y a de symphonique dans cette symphonie, alors. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:23

Pour moi c'est une suite de mélodies avec orchestre unifiées par un même thème... j'ai aussi du mal à la percevoir comme une "vraie" symphonie.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84576
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:26

WoO a écrit:
Pour moi c'est une suite de mélodies avec orchestre unifiées par un même thème... j'ai aussi du mal à la percevoir comme une "vraie" symphonie.

Ce n'est pas faux... mais à ce moment-là il y a plein de symphonies qui n'en sont pas, et d'autres qui en sont sans en avoir le nom...
Finalement, qu'est-ce que ça peut faire?
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28323
Date d'inscription : 21/09/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:31

Xavier a écrit:
A part les 12 et 15, que des chefs d'oeuvre!
What the fuck ?!? Euhhh...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84576
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:34

Quoi?
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:35

Ben il te dit que la 14 est loin d'être un chef d'oeuvre. Mr.Red

...et la 15 non plus on est d'accord. hehe


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Mer 28 Nov 2012 - 13:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:36

La 15 est un chef d'oeuvre pour moi

Symphonie récapitulative ou "testament" musical. Ecoutez le final par Jansons !
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:37

Chef d'oeuvre je ne vois vraiment pas en quoi.
Elle fait pâle figure à côté de la 4, la 5 ou la 10.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:39

Le premier mouvement est déjà un moment d'anthologie, une synthèse de plusieurs aspects de Chostakovitch où le noir, le mystère, l'ironie et le grotesque s'entremêlent tout du long...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:46

C'est franchement pas renversant d'inspiration et les citations n'aident pas. Chostakovitch - Page 12 2661413304
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:48

Pourquoi, c'est mal Rossini ?
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:52

Pas plus que Wagner. Mr. Green

Simplement on se demande ce que ça vient faire là.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28323
Date d'inscription : 21/09/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:54

Xavier a écrit:
Quoi?
Oui désolé pour mes smiley sibyllins.
La dernière Symphonie de Chosta est une des oeuvres que j'emporterais sur l'île déserte.
On ne peut la juger selon les mêmes critères que les grandes symphonies de guerre. Pour autant, je la considère comme un chef d'oeuvre, ou pour user d'un terme moins galvaudé, disons que j'y suis très attaché.
Je ne l'avais découverte qu'à la fin des années 1980, retransmission un dimanche midi sur FranceMu.
J'en suis resté hébété toute la journée.
Ces parodies, ces autocitations, le climat de deuil mêlé de sarcasme et d'énigme. Un vrai sphinx.
L'ambiance désabusée et funambulesque du bref petit Scherzo est une merveille de caractérisation. Sans parler du Finale, ouvrant une porte sur le néant : la fin de la , du Concerto pour violoncelle n°2 semblaient des esquisses préparatoires...
J'admire aussi l'orchestration parcimonieuse, qui s'explique en partie par l'état physique du compositeur en fin de vie.

Les trois dernières Symphonies développent chacune une forme sui generis, et un message marqué par l'idée du destin. La 13° une oeuvre politique. La 14° une oeuvre psychologique. La 15° une oeuvre métaphysique.
L'homme face au Siècle, à la Mort, à la Transcendance.



Dernière édition par Mélomaniac le Mer 28 Nov 2012 - 14:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 13:57

Oui bien vu, on sent comme un epuisement dans ces 3 dernieres symphonies.
Comme s'il n'avait plus la force de se mouvoir au sein de grandes fresques.
D'ou mon attachement au Chosta d'avant la 12.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28323
Date d'inscription : 21/09/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: chosta   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 14:18

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui bien vu, on sent comme un epuisement dans ces 3 dernieres symphonies.
Comme s'il n'avait plus la force de se mouvoir au sein de grandes fresques.
D'ou mon attachement au Chosta d'avant la 12.
Je n'ai aucunement l'impression que les deux dernières symphonies traduisent un épuisement de la veine créatrice. Quant à la forme et au format des oeuvres, relions-ça aussi à l'époque où elles furent écrites. Composer une symphonie pour grand orchestre en forme sonate dans les années 1970 aurait pu paraître anachronique.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 15:03

Horatio a écrit:
Mélomaniac a écrit:
Xavier a écrit:
Quoi?
Oui désolé pour mes smiley sibyllins.
La dernière Symphonie de Chosta est une des oeuvres que j'emporterais sur l'île déserte.
On ne peut la juger selon les mêmes critères que les grandes symphonies de guerre. Pour autant, je la considère comme un chef d'oeuvre, ou pour user d'un terme moins galvaudé, disons que j'y suis très attaché.
Je ne l'avais découverte qu'à la fin des années 1980, retransmission un dimanche midi sur FranceMu.
J'en suis resté hébété toute la journée.
Ces parodies, ces autocitations, le climat de deuil mêlé de sarcasme et d'énigme. Un vrai sphinx.
L'ambiance désabusée et funambulesque du bref petit Scherzo est une merveille de caractérisation. Sans parler du Finale, ouvrant une porte sur le néant : la fin de la , du Concerto pour violoncelle n°1 semblaient des esquisses préparatoires...
J'admire aussi l'orchestration parcimonieuse, qui s'explique en partie par l'état physique du compositeur en fin de vie.

Les trois dernières Symphonies développent chacune une forme sui generis, et un message marqué par l'idée du destin. La 13° une oeuvre politique. La 14° une oeuvre psychologique. La 15° une oeuvre métaphysique.
L'homme face au Siècle, à la Mort, à la Transcendance.


mains
Très bien dit. Les dernières œuvres de Chostakovitch (sonate pour alto, quatuors, derniers concertos, la Quinzième) sont autant d'expériences bouleversantes bien plus profondes que les pompières symphonies de guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4051
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 15:10

Mélomaniac, à propos des concertos pour violoncelle, a écrit:
Le premier est essentiellement un morceau de virtuosité, avec lequel Rostro triompha d'ailleurs aux States. Le second est beaucoup plus typique des oeuvres ultimes de Chosta, de son intimisme morbide

Tout-à-fait. Je rajouterai que, si il existe une pléthore d'excellentissimes versions du premier concerto (Rostro en live chez EMI, Gutman), le second pose bien plus de problèmes, et aucune version parmi celle que j'ai pu écouter jusqu'à maintenant ne me paraît entièrement satisfaisante, ne réussissant pas à incarner les longues lignes du premier mouvement, l'ironie croissante du second et les changements d'humeur du dernier au même degré.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28323
Date d'inscription : 21/09/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 15:53

Horatio a écrit:
Mélomaniac, à propos des concertos pour violoncelle, a écrit:
Le premier est essentiellement un morceau de virtuosité, avec lequel Rostro triompha d'ailleurs aux States. Le second est beaucoup plus typique des oeuvres ultimes de Chosta, de son intimisme morbide

Tout-à-fait. Je rajouterai que, si il existe une pléthore d'excellentissimes versions du premier concerto (Rostro en live chez EMI, Gutman), le second pose bien plus de problèmes, et aucune version parmi celle que j'ai pu écouter jusqu'à maintenant ne me paraît entièrement satisfaisante, ne réussissant pas à incarner les longues lignes du premier mouvement, l'ironie croissante du second et les changements d'humeur du dernier au même degré.
Attention Horassio, à coller ce message ici dans la Rubrique Général, tu t'exposes à engendrer un HS.
Sais-tu qu'il existe en rubrique Disco un fil sur les Concertos pour violoncelle ?

[le présent message s'effacera si personne ne poste derrière et si tu relances préalablement le bon fil concerné] batman
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio

Nombre de messages : 4051
Age : 25
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyMer 28 Nov 2012 - 15:55

Horassio le sait bien parce que c'est Horassio lui-même humble serviteur qui a créé le fil dont vous parlez rabbit .
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyJeu 29 Nov 2012 - 15:41

Je suis en train d'écouter la Huitième Symphonie. Est-ce moi qui déconne, ou l'oeuvre commence bien par une variation du thème qui clôt la Leningrad ?
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12968
Age : 26
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyJeu 29 Nov 2012 - 19:07

kegue a écrit:
Je suis en train d'écouter la Huitième Symphonie. Est-ce moi qui déconne, ou l'oeuvre commence bien par une variation du thème qui clôt la Leningrad ?

En réfléchissant bien, c'est possible ! Shocked


Dernière édition par Vinocuakosecomeakikinsky le Jeu 29 Nov 2012 - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12968
Age : 26
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyJeu 29 Nov 2012 - 19:18

Mélomaniac a écrit:
Composer une symphonie pour grand orchestre en forme sonate dans les années 1970 aurait pu paraître anachronique.

[HS]Et la symphonie no. 7 d'Evgeny Golubev ?[/HS]

Pour revenir aux Symphonies de Chostakovitch, celles que je trouve "sans défauts" :

Symphonies nos. 2,3,4,10,11,13.

La Symphonie no. 5 me dérange un peu, surtout dans le Largo. J'ai toujours l'impression qu'il revient en arrière après l'époustouflante présentation de la quatrième. La Sixième me paraît quelque peu désuète (comme la neuvième d'ailleurs, mais bon, c'est une autre histoire). La Septième est insupportable (les bois sont toujours désaccordés) ! La Huitième est beaucoup trop wagnérienne à mon goût. La neuvième... ben vous savez déjà. Étrangement, j'adore la Douzième. Malheureusement, elle est pas assez innovantes et cherche avant tout la sympathie du régime (un grand défaut. Grosse comme le Palais de la Culture...). La quatorzième, ce n'est pas une SYMPHONIE ! Dans la quinzième, il n'y a que le Scherzo qui puisse m'envoûte... et une partie du Finale. Voilà.

Épilogue flasque :

Je préfère le corpus symphonique de Prokofiev.
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28323
Date d'inscription : 21/09/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyJeu 29 Nov 2012 - 19:29

kegue a écrit:
Je suis en train d'écouter la Huitième Symphonie. Est-ce moi qui déconne, ou l'oeuvre commence bien par une variation du thème qui clôt la Leningrad ?
Je n'avais jamais fait le rapprochement mais effectivement la ressemblance est frappante, quoique la pulsation ne soit pas la même.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 19782
Date d'inscription : 22/01/2010

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyJeu 29 Nov 2012 - 22:07

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:


Pour revenir aux Symphonies de Chostakovitch, celles que je trouve "sans défauts" :

Symphonies nos. 2,3,4,10,11,13.

La Symphonie no. 5 me dérange un peu, surtout dans le Largo. J'ai toujours l'impression qu'il revient en arrière après l'époustouflante présentation de la quatrième. La Sixième me paraît quelque peu désuète (comme la neuvième d'ailleurs, mais bon, c'est une autre histoire). La Septième est insupportable (les bois sont toujours désaccordés) ! La Huitième est beaucoup trop wagnérienne à mon goût. La neuvième... ben vous savez déjà. Étrangement, j'adore la Douzième. Malheureusement, elle est pas assez innovantes et cherche avant tout la sympathie du régime (un grand défaut. Grosse comme le Palais de la Culture...). La quatorzième, ce n'est pas une SYMPHONIE ! Dans la quinzième, il n'y a que le Scherzo qui puisse m'envoûte... et une partie du Finale. Voilà.

Épilogue flasque :

Je préfère le corpus symphonique de Prokofiev.

Pour moi c'est 4,5,6,7,8,10,11

et si je devais classer:4-10-11-8-5-7-6

Perso, je considère le Largo comme le plus beau moment de la 5 et carrément comme un des sommets de chosta.
Revenir en haut Aller en bas
Cello
Chtchello
Cello

Nombre de messages : 5726
Date d'inscription : 03/01/2007

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 9:51

Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:
Je préfère le corpus symphonique de Prokofiev.

C'est bien, Vino, c'est très, très bien...
Revenir en haut Aller en bas
lulu
Mélomane chevronné
lulu

Nombre de messages : 17525
Date d'inscription : 25/11/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 12:27

Bonjour ! Smile

J’ai déjà dit (dans le sujet des présentations) que j’avais des difficultés à écouter les symphonies. Néanmoins, j’aime beaucoup Chostakovitch (principalement les quatuors et l’œuvre pour piano seul) et j’aimerais connaitre également un peu l’œuvre symphonique. Quelle symphonie me conseillez-vous (une seule, si possible, pour commencer) ? Confused
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 12:31

la cinquième, c'est le classique absolu. Je suggérerai juste après la première et la 15è pour faire un survol d'ensemble; du point de vue formel ces trois-là constituent les points de repère de Chostakovitch, dans la ligne du classicisme beethovénien.
Revenir en haut Aller en bas
JM
Mélomane averti


Nombre de messages : 475
Date d'inscription : 24/08/2005

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 13:46

Je conseille la Onzième, rien que pour son superbe adagio d'ouverture.
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12968
Age : 26
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 15:06

arnaud bellemontagne a écrit:
Vinocuakosecomeakikinsky a écrit:


Pour revenir aux Symphonies de Chostakovitch, celles que je trouve "sans défauts" :

Symphonies nos. 2,3,4,10,11,13.

La Symphonie no. 5 me dérange un peu, surtout dans le Largo. J'ai toujours l'impression qu'il revient en arrière après l'époustouflante présentation de la quatrième. La Sixième me paraît quelque peu désuète (comme la neuvième d'ailleurs, mais bon, c'est une autre histoire). La Septième est insupportable (les bois sont toujours désaccordés) ! La Huitième est beaucoup trop wagnérienne à mon goût. La neuvième... ben vous savez déjà. Étrangement, j'adore la Douzième. Malheureusement, elle est pas assez innovantes et cherche avant tout la sympathie du régime (un grand défaut. Grosse comme le Palais de la Culture...). La quatorzième, ce n'est pas une SYMPHONIE ! Dans la quinzième, il n'y a que le Scherzo qui puisse m'envoûte... et une partie du Finale. Voilà.

Épilogue flasque :

Je préfère le corpus symphonique de Prokofiev.

Pour moi c'est 4,5,6,7,8,10,11

et si je devais classer:4-10-11-8-5-7-6

Perso, je considère le Largo comme le plus beau moment de la 5 et carrément comme un des sommets de chosta.

D'accord. Aucune surprise que tu aimes la huitième. Chostakovitch - Page 12 796625
D'accord. Le Largo de la cinquième est émouvant, mais reste quand même en dessous de la marche funèbre de la quatrième...
Pas d'accord pour la septième, mais j'espère attendre tes arguments.
D'accord. Le premier mouvement de la sixième est sensationnel, par contre les deux autres mouvements...
Nous sommes donc d'accord sur un seul point :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 15:37

Mélomaniac a écrit:
La dernière Symphonie de Chosta est une des oeuvres que j'emporterais sur l'île déserte.
J'en suis resté hébété toute la journée. Ces parodies, ces autocitations, le climat de deuil mêlé de sarcasme et d'énigme. Un vrai sphinx.

Je découvre à l'instant ce "fil" Chosta et qu'elle n'est pas ma joie d'y trouver d'ardents défenseurs de la quinzième symphonie du maître à lunettes ! Ma préférée... Je l'ai découverte à l'âge de 15 ans, couplée avec la 4ème (curieux, non ?). Quel pied de nez, quel miracle verlainien (mais le Verlaine des poèmes coquins) ! C'est vraiment la symphonie de la sincérité.

Pour participer au classement des symphonies, voici le mien : 15, 9, 10, 8, 11 et 1. Plus quelques bouts de la 6, 4, 13, 7, 15, 3 et 2. 14ème hors concours. 12ème trop meringue. Bon, il y a du génie dans chaque mouvement de chaque symphonie, comment peut-on qualifier la 7ème d' "insupportable" même si, au fond, elle l'est ? Smile

Quelques-uns de mes rêves chostakoviens : qu'un Boris Berezovsky interprète les réductions pour piano des 15 symphonies à Laroque d'Anthéron (elles existent, elles sont signées Chosta, mais elles ne sont jamais jouées). Et qu'un éditeur audacieux fasse enregistrer tous les mouvements et bouts de mouvements abandonnés par Chosta !


Dernière édition par vinclec le Mer 5 Déc 2012 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231

Nombre de messages : 12968
Age : 26
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 15:44

vinclec a écrit:
Comment peut-on qualifier la 7ème d'"insupportable" même si, au fond, elle l'est ? Smile

Tu viens de répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 15:50

vinclec a écrit:
Et qu'un éditeur audacieux fasse enregistrer tous les mouvements et bouts de mouvements abandonnés par Chosta !
ça, on y est presque, (à part les bribes de la 16è, mais dans quel état est-ce?) mais jamais sur le même disque. L'adagio de 1936 sur le disque de la 4è par Caetani, le début de la première 9è sur le disque de la musique des Amies (Naxos)
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue

Nombre de messages : 3774
Age : 49
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 16:05

J’ai découvert ce compositeur quand j’ai commencé à fréquenter ce forum. J’ai vite commandé une intégrale, mais je n’ai pas tout exploré la première fois. Je suis surtout resté sur les symphonies I, IV, V, VI, VII, IX et n’ai pas vraiment cherché d’approfondir d’avantage, estimant qu’avec celles citées, j’avais déjà du pain sur la planche. Je suis donc dans une phase de réécoute du corpus symphonique de Chostakovitch et vous livre ainsi mes impressions. Voici donc une première fournée.

La Première Symphonie montre d’emblée que le genre va intéresser le compositeur. Le jeune homme fraîchement sorti du conservatoire, déploie déjà un très bon sens de la forme. Même si son orchestration rappelle beaucoup ses prédécesseurs (et pas mal Mahler, quand même), il y a déjà quelque chose d’original et une ligne de conduite qui lui est reconnaissable. Je lui trouve de très belles inventions mélodiques qui chargent le mouvement lent d’une grande émotion, le hautbois de l’introduction en est un bel exemple. Je trouve aussi ses thèmes rythmiques d’une efficacité à toute épreuve. Donc oui, j’adhère.

J’ai eu plus de mal en passant à la Deuxième Symphonie. Il faut dire aussi que l’enthousiasme que m’a procuré l’écoute de la première m’avait poussé à enchaîner tout de suite avec la suivante. J’ai donc pris un coup sur la tête. Je l’ai réécouté récemment et je remercie Woo et Melomaniac pour leurs commentaires éclairés qui m’ont permis de mieux m’y retrouver. Ce n’est pas ma préférée certes, mais j’arrive à mieux la comprendre et à l’apprécier d’avantage au fil de mes différentes écoutes. Je trouve les chœurs d’une grande force dans de nombreux passages, mais le sens mélodique et orchestral me semble aussi trahir une fausse joie, comme forcé et déjà teintée d’ironie.

J’ai du coup pris la Troisième Symphonie comme un pont entre la fougue débridée de la précédente et la sauvagerie plus contrôlée de la suivante. Chosta revient apparemment à quelque chose de moins libre dans la forme, et de plus mélodique. L’ensemble ne me convainc pas encore vraiment, même si j’ai été accroché par pas mal de passages. Elle va donc revenir sur ma platine.

La Quatrième Symphonie m’a demandé un peu de temps mais comme la deuxième, chaque écoute me rapproche d’avantage de l’œuvre. J’avoue avoir encore du mal à me retrouver dans l’architecture générale et dans quelques endroits qui me semblent un peu long, mais je lui trouve beaucoup de passages menés avec force et efficacité. Quant à la conclusion, c’est toujours un très grand moment pour moi.

C’est la Cinquième Symphonie qui m’a accroché le plus lors de ma première écoute des œuvres. Au point même que je me suis payé le luxe de m’offrir la partition (et c’était pas donné, en plus). Il y a une grande logique dans l’architecture et le sens rythmiques des mouvements extrêmes où l’orchestre est assez redoutable, le scherzo est une tuerie, le mouvement lent est magnifique. Le langage se veut effectivement un peu plus sage, Une de mes préférées de Chosta.

La Sixième Symphonie m’émeut énormément dans son premier mouvement, une longue plainte avec des passages au treizième sous sol. Je fonds souvent devant chant mortuaire qui s’élève sur un lugubre désert orchestral, avant la récapitulation du thème principal et d’un délicieux passage aux cordes. Quant aux deux derniers mouvements, le leur trouve une grande ressemblance dans les traitements d’ambiances, c’est pourquoi je trouve qu’il apporte un bel équilibre aux larmes du début, avec leur sens du grotesque et du ricanement ironique, comme cette fanfare qui vient conclure. Elle est donc aussi dans celles que j’écoute le plus souvent.

C’est aussi le cas de la Septième Symphonie pour laquelle j’ai beaucoup d’affection. J’adore la progression épique du premier mouvement, y compris cette marche répétée à la façon Boléro de Ravel. Je trouve ce passage très fort d’ailleurs, et surtout grâce à la manière dont les différentes variations font progressivement tendre l’ambiance victorieuse du thème vers quelque chose d’assez horrible qui évoque fortement la destruction. Je trouve d’ailleurs dans le domaine de la variante, des rapprochements avec Mahler. C’est en tout cas dans cette symphonie que je trouve ce procédé le plus flagrant. Le troisième mouvement, avec son refrain lugubre et ses ricanements diaboliques dans la partie centrale, est vraiment très chouette. Je trouve aussi le final très beau et d’une grande force narrative. La palette est très variée mais tout s’enchaîne logiquement. Donc, aussi dans mon podium.


Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 16:06

ah merci beaucoup, ça c'est de l'info !!! Je n'étais pas au courant du tout... J'avais simplement vu un reportage dans lequel il était question de tout un tas de manuscrits non édités et/ou non enregistrés de Chosta, il y en avait, paraît-il, pour des années d'examen critique. Tu as plus d'infos sur les bribes de la 16 ?
Revenir en haut Aller en bas
vinclec
Mélomaniaque
vinclec

Nombre de messages : 628
Age : 37
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 14/10/2012

Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 EmptyVen 30 Nov 2012 - 16:11

kegue a écrit:
La Sixième Symphonie m’émeut énormément dans son premier mouvement, une longue plainte avec des passages au treizième sous sol. Je fonds souvent devant chant mortuaire qui s’élève sur un lugubre désert orchestral

Cher Kegue,

Merci, merveilleux, j'avais échoué à écrire ce que je ressentais devant ce passage. Extrêmement mahlérien, tout de même !

Merci aussi pour tes divers impressions, en grande partie partagées (y compris en ce qui concerne ton admiration pour la première, qui est rare). Tu parles de la IX en intro mais n'en livre aucune impression ? Est-elle aussi catastrophique que ça ? Smile Non non non, c'est un chef d'oeuvre dans le genre Grotesque Triste.

As-tu déjà épluché la 10 ? Je parie qu'elle les détrônera toutes dans ton Panthéon. C'est la plus parfaite, formellement parlant. Simple opinion du dimanche...

Vin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Chostakovitch - Page 12 Empty
MessageSujet: Re: Chostakovitch   Chostakovitch - Page 12 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chostakovitch
Revenir en haut 
Page 12 sur 16Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: