Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Chopin- La vie, L'Oeuvre.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 13 Mar 2007 - 12:23

J'ai remarqué qu'il n'y avait pas de sujet consacré au compositeur en tant que tel, sur sa vie , son oeuvre en general.

On a souvent des idées fausses concernant la personnalité de Chopin. Le stéréotype le plus fréquent est celui d'un compositeur efféminé, dégoulinant de sentimentalité, fragile. Ce qui est une image pour le moins érroné. Chopin était quelqu'un de tres social, très drôles- à l'humour fin quelque peu ironique , fragile aussi, mais à la santé fragile pas au caractère fragile. C'était au contraire une forte personalitée, tres engagée, Chopin est un compositeur profondément politique et polonais. Le destin tragique de la pologne (pays qui n'existait plus en tant que tel et était sans cesse partagée entre les grandes puissances du coins, Russie, Prusse etc,..) se reflete tout au long de la vie du compositeur. Quittant la pologne à 20 ans, il refuse de devenir un sujet officiel du Tsar de Russie, par conviction, se voyant désormais bannir à tout jamais l'accès à sa Pologne natale. Il passera les 18 autres années de sa vie majoritairement à Paris, n'hésitant pas à jouer gratuitement lors de concert de bienfaisance pour les réfugiées polonais de la capitale.

Pour rappel, Chopin est né, en 1810 à Zelazowa Wola en pologne. Son père est un français qui a quitté la France pour la pologne à l'age de 16 ans, Nicolas Chopin (Mikolaj Chopin). Venant d'une famille profondément paysanne, un couple de polonais aristocratique la pris sous son aile, et il a coupé tout lien avec sa famille qui n'a jamais répondu à ses lettres. Fréderic ne cherchera jamais à rétablir le contact avec sa famille française.

Pour revenir à Chopin en tant que tel, et sur la musique plus précisément, Chopin est un compositeur qui à consacrée toute son oeuvre exclusivement pour le piano. Même ses rares oeuvres de chambres(un trio, deux oeuvres pour violoncelles et piano) font toujours la part belle au piano, et il n'a jamais composé aucune oeuvre dans laquelle le piano n,'est pas présent. Des l'age de 6 ans, Chopin est le meilleur compositeur de Polonaise de toute la pologne. Les siennes se distinguent par une stylisation et une originalité extrême (ses oeuvres d'enfant se trouvent dans l'intégrale du pianiste El bacha, et sont tout bonnement frappante. Dans une comparaison effectué par le musicologue Tadeusz. A Zalienski, avec les oeuvres de Mozart du même age, celle de Chopin apparaissent comme plus élaborée-remarque à resituer dans le contexte, époque différente). Il survole le conservatoire ( son professeur attitré de composition Elsner, mettra cette note dans l'un de ses cahiers "Aptitudes extraordinnaires. Génie Musical").

A 20 ans, Chopin est le compositeur le plus révolutionnaire de son temps (et sans doute le plus grand compositeur vivant d'alors), et invente par la même occasion (avec sa première série d'Etudes notamment) le piano Moderne. Tandis que Liszt se fourvoie encore dans des oeuvres virtuoses mes creuses afin d'épater les foules, Chopin est deja en pleine possesion de son art, amenant la technique du piano vers des sommets jusqu'alors inégalé et ce sans jamais faire l'impasse sur la sensibilité et la musicalité. Sans Chopin, il n'y a pas de Debussy, de Scriabine,..(2 compositeurs qui aimait beaucoup Chopin, et que j'aime d'ailleurs beaucoup). Bien sur cette extrême nouveauté, lui vaudra de nombreuses critiques de la part de musicien et de critiques conservateurs (qui pour la majorité d'entre-eux retourneront leurs vestes des que Chopin aura atteint une renommée internationale). De manière générale, ces critiques venaient de l'analyse des partitions. Ainsi un jour une auditrice allemande (je ne me rappelle plus le nom) tres réfractaire à la musique de Chopin, l'ayant entendu en personne jouer ces propres oeuvres fut frappée, et courue de suite acheter toute ces oeuvres. D'ailleurs la plupart de ceux qui ont entendu Chopin à 20 ans à ses débuts en dehors de Pologne, lorsqu'il était encore inconnu (il l'était deja en Pologne mais pas au dela) furent vivement impressioné, notamment lors d'un de ses séjours à Vienne ou Chopin se montra nettement supérieur aux virtuoses de la capitale autrichienne. On s'étonnait d'ailleurs qu'il eut pu atteindre une telle maitrise en Pologne (ceux qui l'irritait beaucoup, le sentiment anti-polonais était tres vif à Vienne ).Chopin fut aussi un pédagogue tres recherchée, évitant les exercices abrutissant de l'époque et optant pour une pédagogie plus souple.

Bon je m'arrête ici car je serais prêt à faire toute sa biographie que je connais quasiment par coeur. Vous aurez compris par ce message quelque peu désordonné et fait sous l'impulsion, que je suis un inconditionnel de Chopin, et que je serais ravis de discuter avec ceux qui ne l'aiment pas (aussi avec ceux qui l'aiment mais surtout avec ceux qui ne l'aiment pas, cela me permettra d'échanger des opinions, et de voir si certains défauts ou arguments sont pertinents ou non).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 13 Mar 2007 - 18:42

Pousskine a écrit:

A 20 ans, Chopin est le compositeur le plus révolutionnaire de son temps (et sans doute le plus grand compositeur vivant d'alors), et invente par la même occasion (avec sa première série d'Etudes notamment) le piano Moderne. Tandis que Liszt se fourvoie encore dans des oeuvres virtuoses mes creuses afin d'épater les foules, Chopin est deja en pleine possesion de son art, amenant la technique du piano vers des sommets jusqu'alors inégalé et ce sans jamais faire l'impasse sur la sensibilité et la musicalité.

C'est vrai que Liszt a été plus tardif pour donner toute l'étendue de son talent, mais aura eu une vie plus longue lui permettant d'innover davantage du point de vue musical et surtout harmonique que Chopin, et pas seulement du point de vue pianistique.

Pousskine a écrit:
Sans Chopin, il n'y a pas de Debussy, de Scriabine,..(2 compositeurs qui aimait beaucoup Chopin, et que j'aime d'ailleurs beaucoup).

Disons pas tels qu'on les connaît.
Et on peut peut-être rajouter Rachmaninov ou Albeniz.

Pousskine a écrit:
Vous aurez compris par ce message quelque peu désordonné et fait sous l'impulsion, que je suis un inconditionnel de Chopin, et que je serais ravis de discuter avec ceux qui ne l'aiment pas (aussi avec ceux qui l'aiment mais surtout avec ceux qui ne l'aiment pas, cela me permettra d'échanger des opinions, et de voir si certains défauts ou arguments sont pertinents ou non).

J'ai longtemps été un peu réfractare à Chopin, que je trouvais souvent larmoyant, trop démonstratif de sentiments (comme le pense Vartan), trop uniquement pianistique...
J'aime de plus en plus désormais, les nocturnes, les ballades... de la très grande musique.
Si on le compare à Liszt, je préfère toujours ce dernier, dont les facettes et le champ des innovations sont à mon avis plus variées et larges que chez Chopin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guillaume
lapineau huguenot
avatar

Nombre de messages : 17529
Age : 24
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 13 Mar 2007 - 19:06

Chopin est un de mes compositeurs préférés. Enfin disons que je préfère le Chopin brillant et romantique au Chopin peut étre plus ennuyeux. Mais j'ai l"Intégrale Chopin ! Very Happy (par l'editeur des Magic Box Bach et Wolfyyyy)

Mais je serais incapable de faire la liste des oeuvres que je connais...Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 13 Mar 2007 - 21:58

Guillaume a écrit:
Chopin est un de mes compositeurs préférés. Enfin disons que je préfère le Chopin brillant et romantique au Chopin peut étre plus ennuyeux.

C'est quelles oeuvres pour toi le Chopin brillant et le Chopin ennuyeux? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 13 Mar 2007 - 22:15

Je peux répondre pour lui en ce qui concerne le Chopin 'Brillant'. En general c'est le Chopin de la période varsovienne, le jeune Chopin de 19 ans-20 ans donc, assez influencé justement par des compositeurs du style 'brillant' à la mode tel que Hummel, Field,..tout en s'en démarquant et devellopant son style. Ces 2 concertos pour piano relèvent de cette esthétique.

Par contre le Chopin ennuyant, je ne vois pas Very Happy . Non bien sur, il existe aussi quelques (rares) oeuvres plus faible, tel que la 1ère sonate par exemple, ou certaine Mazurkas légères. Mais c'est loin d'être la majorité des oeuvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 21:41

Sur le site de http://pianosociety.com on trouve beaucoup d'enregistrement de musique pour piano, libre de droit. Evidemment toute les oeuvres n'y sont pas, mais on trouve quelques oeuvres significatives.

Parmi les belles oeuvres que j'ai trouvée sur Chopin, quelques morceaux choisis, pour les néophytes.

La fameuse valse en do dièse mineur 0p64. -2. Sans doute l'une de ses plus belles valses.

La valse op 69.-2 , valse tres sentimentale mais quand même sublime.

Page des valses: http://pianosociety.com/cms/index.php?section=136

Le nocturne op. Posthume, tres connus et tres magnifique aussi.

Autres nocturnes incontournable,op9. en si bémol mineur.

Pages des nocturnes. http://pianosociety.com/cms/index.php?section=129

A mon avis quand on compose des miniatures d'une telle qualité on peut tout à fait se trouver au sommet d'un classement dit "sérieux". (Je fais référence à Sauron dans le topic sur les jeux de compositeur, qui disait que ce n'était pas Sérieux que Chopin soit parmis les 1er )

Smile

je rajouterais d'autres enregistrements libres de droits au fur et à mesure.


Dernière édition par le Dim 25 Mar 2007 - 0:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 22:17

J'avais mis le disque Lipaati des Valses, disponible ici: http://www.classicalrecordings.info/chopin.php

D'ailleurs on doit trouver d'autres choses libres de droit certainement... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 22:21

Oui j'avais vu, mais toutes les valses y sont?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 22:23

Pousskine a écrit:
Oui j'avais vu, mais toutes les valses y sont?

Je crois bien, il y en a 14, dont une opus posthume.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 22:27

Oui je viens de telecharger le disque lipatti, elles y sont bien toutes aussi me semble. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 22:40

Bon je continu ma petite tournée Chopin avec le concerto N°2 (qui est en fait le 1er dans l'ordre chronologique) composé vers +- l'age de 20 ans. Il est disponible sur cette page

http://pianosociety.com/cms/index.php?section=130.

Je dégage tout particulièrement le 2ème mouvement, qui est pour moi l'un des plus beau 2ème mouvement de concertos avec celui du Ravel en Sol, et du deuxième concertos de Shostakovich.

Les 2 cycles complets d'études sur pianos d'époques sont disponibles à cette page (tout en bas)

http://pianosociety.com/cms/index.php?section=125

Je dégage l'étude dont j'avais parlé sur un autre topic , pour sa recherche de timbre remarquable. L'op 25. N 5, en mi mineur (et non pas sol majeur comme indiqué sur le site)

edit; j'ai retiré certains liens directs qui étaient morts (protection) mais j'ai laissais les liens vers les pages qui pointaient vers les fichiers audio.


Dernière édition par le Dim 25 Mar 2007 - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 22:53

Citation :
J'ai longtemps été un peu réfractare à Chopin, que je trouvais souvent larmoyant, trop démonstratif de sentiments (comme le pense Vartan), trop uniquement pianistique...
J'aime de plus en plus désormais, les nocturnes, les ballades... de la très grande musique.
J'ai suivi le chemin exactement inverse... Fût un temps où je ne jurai que par Chopin jusqu'à l'overdose finale... je n'arrive plus à mettre un disque sans être lassé... en dehors de quelques interpretations miraculeuses...
Citation :
Pousskine a écrit:
Oui j'avais vu, mais toutes les valses y sont?


Je crois bien, il y en a 14, dont une opus posthume.
Euh il existe 19 valses dont 5 qui sont très peu jouées... elles sont dispo dans l'intégrale de Magaloff par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sofro
Tonton
avatar

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 22:56

Chopin est un immense compositeur mais malheureusement disqualifié par son public de prédilection (les vieilles bourges à chignon et les commençants au piano). Pour aimer Chopin, il faut aimer le piano romantique 'sentimental', puisque ses compositions se situent essentiellement dans ce genre là, plus marqué et moins universel que d'autres, ce qui explique les réticences, et que par conséquent le rapport de force lui soit un peu défavorable sur le forum.
D'autre part, certaines oeuvres ont été rebattues au point d'être devenues (pour moi du moins) définitivement inécoutables (l'opus 10 n°3, 10 n°12, les valses, certains préludes...).

A part cela, j'aime tout de Chopin, essentiellement la 4ème ballade, la polonaise fantaisie, la barcarolle, la sonate funèbre... par Perlemuter, Cortot, Lipatti, Arrau, Nat, Rubinstein, S François, voire Horowitz dans certains cas (mazurkas, nocturnes, 4ème ballade)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 22:56

Sauron le Dispensateur a écrit:
Citation :
J'ai longtemps été un peu réfractare à Chopin, que je trouvais souvent larmoyant, trop démonstratif de sentiments (comme le pense Vartan), trop uniquement pianistique...
J'aime de plus en plus désormais, les nocturnes, les ballades... de la très grande musique.
J'ai suivi le chemin exactement inverse... Fût un temps où je ne jurai que par Chopin jusqu'à l'overdose finale... je n'arrive plus à mettre un disque sans être lassé... en dehors de quelques interpretations miraculeuses...
Citation :
Pousskine a écrit:
Oui j'avais vu, mais toutes les valses y sont?


Je crois bien, il y en a 14, dont une opus posthume.
Euh il existe 19 valses dont 5 qui sont très peu jouées... elles sont dispo dans l'intégrale de Magaloff par exemple...

Oui effectivement tu a raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 23:01

sofro a écrit:
Chopin est un immense compositeur mais malheureusement disqualifié par son public de prédilection (les vieilles bourges à chignon et les commençants au piano). Pour aimer Chopin, il faut aimer le piano romantique 'sentimental', puisque ses compositions se situent essentiellement dans ce genre là, plus marqué et moins universel que d'autres, ce qui explique les réticences, et que par conséquent le rapport de force lui soit un peu défavorable sur le forum.
D'autre part, certaines oeuvres ont été rebattues au point d'être devenues (pour moi du moins) définitivement inécoutables (l'opus 10 n°3, 10 n°12, les valses, certains préludes...).

A part cela, j'aime tout de Chopin, essentiellement la 4ème ballade, la polonaise fantaisie, la barcarolle, la sonate funèbre... par Perlemuter, Cortot, Lipatti, Arrau, Nat, Rubinstein, S François, voire Horowitz dans certains cas (mazurkas, nocturnes, 4ème ballade)...

Effectivement, d'ailleurs Chopin est un compositeur sentimental, mais certtainement pas un compositeur de "salon" (il en était lui-même conscient et de se fait il hésitait à faire publier certaines de ces oeuvres car il pressentait la manière dont elle allait être jouée, pretextes à des parodies assez drôles qu'il faisait lui même au piano).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sauron le Dispensateur
Etre malfaisant
avatar

Nombre de messages : 7003
Age : 35
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 23:11

Si tu peux Pousskine mets la Berceuse opus 57... je crois que c'est ce que je préfère de Chopin... un ravissement pour les oreilles... un pur bijou sur un thème varié... des harmonies magiques tout simplement... Je vous recommande l'écoute de cette pièce qui montre que la durée d'une oeuvre n'a rien à voir dans le génie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 23:30

Une pièce quasiment pré-impressioniste dans ces harmonies,..

J'ai trouvé un enrgistrement libre de droits mais malheureusement la prise de son souffre de quelques parasites assez genants,..en attendant mieux je la met quand même.

http://hanysz.net/audio/ChopinBerceuse.mp3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9855
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 23:39

Pousskine a écrit:
Une pièce quasiment pré-impressioniste dans ces harmonies,..

J'ai trouvé un enrgistrement libre de droits mais malheureusement la prise de son souffre de quelques parasites assez genants,..en attendant mieux je la met quand même.

http://hanysz.net/audio/ChopinBerceuse.mp3

ah oui clair c'est pré-impressionniste là.

c'est joué sur un Midioforte, l'ancêtre baroque du midi et le précurseur de la musique psychédélique Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 23:43

Ah non en fait les parasites venait de ma carte son! Donc chez vous ca devrait aller,..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9855
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 23:47

tiens c'est bizarre le son est devenu excellent au second passage.

De Chopin j'aime aussi ses Impromptus, qui sont très construits et donnent un sentiment d'improvisation à chaque reécoute. La version Claudio Arrau est miraculeuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Sam 24 Mar 2007 - 23:50

Morloch a écrit:
tiens c'est bizarre le son est devenu excellent au second passage.

De Chopin j'aime aussi ses Impromptus, qui sont très construits et donnent un sentiment d'improvisation à chaque reécoute. La version Claudio Arrau est miraculeuse.

Ma carte son aurait-elle contaminée la tienne par je ne sais quelles voix impénétrables du réseau internet,.. en fait moi aussi j'ai eu un probleme de son à un moment, mais c'est un truc qui provenait de ma carte son il me semble, bizarre que tu ais eu un probleme similaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 0:47

Je ne trouve pas que Chopin soit un compositeur de salon, je ne dénie pas à son oeuvre l'authenticité de son inspiration et de celle du compositeur. Mais cette sentimentalité excessive (mais réelle) ne me plaît pas du tout. Il serait superficiel (et donc de salon), je le supporterait mieux.

C'est un compliment, qu'on ne se méprenne pas ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 1:30

Ah oui en fait, j'ai compris, Chopin est un compositeur trop sincère pour toi. Tu n'aimes pas les compositeurs qui se livrent, qui livrent leur ames dans leur musique. Tu préfère une retenue totue boulézienne Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 1:34

Pousskine a écrit:
Ah oui en fait, j'ai compris, Chopin est un compositeur trop sincère pour toi. Tu n'aimes pas les compositeurs qui se livrent, qui livrent leur ames dans leur musique.

Pas exactement. Qu'ils aient une retenue, une plus grande pudeur, oui, surtout quand ils parlent d'eux-même. Qu'ils livrent toute leur âme ? Si au contraire mais d'une autre façon. Plus indirectement.

Pour Boulez (ou Webern surtout, on va faire croire que j'aime tout Boulez) je ne vais pas y chercher directement des émotions mais plutôt une beauté plus froide, esthétique plus pauvre en émotion. C'est différent.

Edit: Boulez est nettement plus froid que Webern dont l'émotion est cachée mais extrêmement déchirante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 1:40

Mais en fait justement, Chopin est un compositeur beaucoup plus pudique qu'on ne le croit. La force de ces oeuvres résident dans le fait qu'elles peuvent être interprétés dans toutes les palettes émotionnelles et expressives jusqu'a l'exaspérence en passant par la pudeur la plus extrême, et ceci dans la même oeuvre. Chopin est flexible. En fait Chopin est un rubato à lui tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 1:44

Pousskine a écrit:
Mais en fait justement, Chopin est un compositeur beaucoup plus pudique qu'on ne le croit. La force de ces oeuvres résident dans le fait qu'elles peuvent être interprétés dans toutes les palettes émotionnelles et expressives jusqu'a l'exaspérence en passant par la pudeur la plus extrême, et ceci dans la même oeuvre. Chopin est flexible. En fait Chopin est un rubato à lui tout seul.

Ca je n'ai jamais entendu. Laughing
Mais plus sérieusement, je crois que le côté égocentrique (sans caractère péjoratif) de son oeuvre me lasse. Même tendre, c'est sentimental. Mais ne sens pas Chopin visé plus qu'un autre, c'est en général (presque) toute la musique du XIX° siècle qui ne me parle pas. On ne sublime pas assez les sentiments pour moi. On ose en parler directement dans la musique ! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 1:51

vartan a écrit:
Pousskine a écrit:
Mais en fait justement, Chopin est un compositeur beaucoup plus pudique qu'on ne le croit. La force de ces oeuvres résident dans le fait qu'elles peuvent être interprétés dans toutes les palettes émotionnelles et expressives jusqu'a l'exaspérence en passant par la pudeur la plus extrême, et ceci dans la même oeuvre. Chopin est flexible. En fait Chopin est un rubato à lui tout seul.

Ca je n'ai jamais entendu. Laughing
Mais plus sérieusement, je crois que le côté égocentrique (sans caractère péjoratif) de son oeuvre me lasse. Même tendre, c'est sentimental. Mais ne sens pas Chopin visé plus qu'un autre, c'est en général (presque) toute la musique du XIX° siècle qui ne me parle pas. On ne sublime pas assez les sentiments pour moi. On ose en parler directement dans la musique ! Shocked

Mais justement c'est un des caractères specifique du romantisme que d'être égocentrique. Apres je peux tout à fait comprendre que l'on ne se sente pas concerné par ce type d'expression. C'est la même chose chez Schumann finalement, et c'est l'un des reproches qui lui revient beaucoup aussi. Par contre , je crois que chez les romantiques les sentiments sont complètement sublimés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 3:00

J'ai du mal avec Schumann justement !

Non, sublimé c'est transformé complètement en autre chose. Ici les sentiments restent bien l'objet de l'artiste. Direct, donc. Trop descriptif en quelque sorte.

Mais oui, j'ai un coeur de pierre. Twisted Evil


Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 3:02

Bah oui c'est comme ca!

Et sinon on a deja reculé l'heure d'une heure?

Il est 2h ou 3h en ce moment?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 3:17

Pousskine a écrit:
Bah oui c'est comme ca!

Et sinon on a deja reculé l'heure d'une heure?

Il est 2h ou 3h en ce moment?

Nous ne sommes nulle temps. Mais n'aie pas peur, Xavier nous conduit dans les arcanes spatio-temporels, il nous sortira de là, j'en suis sûr. Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 3:30

Mr. Green .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 4:43

Pour ce qui est de Chopin, ne serait-ce pas George Sand qui en est pour quelque-chose? Elle portait la culotte, non?
Et pour Schumann, il a dû se battre pour avoir Clara, non?
Que c'est doux de savoir que les femmes se battent pour nous...
(pas de m.p. s'il vous plaît)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 4:52

Non, cela m'étonnerait vraiment que George Sand ait eu une grande influence sur l'art de Chopin, il avait deja son propre style avant de l'avoir rencontrée et finalement son art n'a fait que gagner en profondeur avec le temps. De plus Sand ne portait pas vraiment la culotte, elle avait sur lui une influence plutot maternelle c'est vrai, en tous cas c'est ce qu'elle voulait, mais Chopin n'était pas son petit caniche pour autant. Il a toujours eu une grande indépendance d'esprit, ce qui finira par se manifester par de fréquentes disputes jusqu'a la séparation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
felyrops
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1855
Date d'inscription : 20/12/2006

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 5:19

Relisez "La Chartreuse de Valdemosa" de H. Bidou (1904), "Notes sur Chopin" d'andré Gide (1949), A. Maurois "Lélia" (1952), Dr. Michaut, "Une observation d'incompatibilité sexuelle" (1904), E. Vuillermoz "Vie amoureuse de Chopin" (1927), M. Querlin "Chopin, explication d'un mythe" (1962), etc
Enfin, je ne suis pas psychiatre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julien
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 650
Age : 32
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/09/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 13:40

C'est marrant, quand j'écoute du chopin, je voie la Pologne; pourtant je n'y suis jamais allé. Je croie que c'est une résultante du film le pianiste qui utilise des balades & nocturnes si mes souvenirs sont bons.

En tous cas, j'écoute en ce moment même les Scherzi (comme disent les précieux), et c'est réellement magnifique.

Ce coffret à 35 euros est un pur bonheur. Serait-ce la démocratisation de la culture dont on nous bassinne depuis des lustres qui arrive enfin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Dim 25 Mar 2007 - 13:59

Ah le scherzo n°2 en si bémol mineur, avec sa superbe cantilène lyrique sortie de nulle part,..une de mes oeuvres préférées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Lun 26 Mar 2007 - 22:54

Oui ! Moi ici ! Shocked

Pour mettre fin aux plus folles rumeurs (personnelles) concernant Chopin, quel disque me conseillez-vous (un seul) pour tenter une dernière fois d'appréhender le bonhomme ?

Il me faut du solide, pas larmoyant, classique et maîtrisé. Du sobre quoi ! batman



On ne m'y reprendra plus, juré !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Lun 26 Mar 2007 - 23:40

Citation :
Oui ! Moi ici ! Shocked

Pour mettre fin aux plus folles rumeurs (personnelles) concernant Chopin, quel disque me conseillez-vous (un seul) pour tenter une dernière fois d'appréhender le bonhomme ?

Il me faut du solide, pas larmoyant, classique et maîtrisé. Du sobre quoi ! batman


Bon alors je vais te répondre, il te faut une intégrale. Non je dis ca parce que je n'ai que des intégrales chez Chopin, de ce fait je vais plutot te conseiller par oeuvre plutot que par disque, en essayant d'éviter le "larmoyant".


Le cycle incontournable chez Chopin ce sont bien sur ces nocturnes, cependant les nocturnes ont été composées à des périodes hétéroclytes et de ce fait elles n'ont pas toute le même caractère. Les nocturnes incontournable pour moi:


Op9. N°1 en si bémol mineur
Op. Posthume en do dièse mineur
Op48.N°1 en do mineur.
Op55. N°1 en fa mineur.
Op9. N°3 en si majeur.

une sélection restreinte expres, ce sont celles que je préfère. (Il y'en a d'autre de tres bien).

Les scherzos que je retient.

Le n°1 en si mineur.Op20.
Le n°2 en si bémol mineur.Op31.

Dans les Valses.

En do dièse mineur. Op64-2.
En la mineur Op34-2.

Dans les Mazurkas

Op17. N°2. en mi mineur.
Op24 N°1 en sol mineur.

La berceuse.


Alors les 2 cycles d'études op10 et op25. Ecriture classique et maitrisé (c'est le moins que l'on puisse dire).

Le cycle des préludes.



Naturellement des que tu auras su apprecier cela, tu te dirigera vers le reste des oeuvres.

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Lun 26 Mar 2007 - 23:49

si je peux me permettre, je pense que c'est une entreprise désespérée.
Si je m'en réfère à mon propre goût je conseillerais la sonate pour piano et violoncelle par Ciccolini et Tortelier: il te resterait celle de Rachmaninov pour te consoler si le couplage est resté le même.
Sinon, Perahia ou Julius Katchen me paraissent tolérables, pour la connaissance de ces grands artistes, et en dépit de Chopin lui-même.

Oui en grattant bien, le 2ème scherzo , le dernier prélude, la fantaisie-impromptu


Dernière édition par le Lun 26 Mar 2007 - 23:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Swarm
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1289
Date d'inscription : 03/04/2006

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Lun 26 Mar 2007 - 23:50

vartan a écrit:
Oui ! Moi ici ! Shocked

Pour mettre fin aux plus folles rumeurs (personnelles) concernant Chopin, quel disque me conseillez-vous (un seul) pour tenter une dernière fois d'appréhender le bonhomme ?

Il me faut du solide, pas larmoyant, classique et maîtrisé. Du sobre quoi ! batman

Moi je dirais, les préludes par Serkin, c'est la meilleure version que j'ai entendue (pas de surultramégarubato intempestif) et en plus c'est pas cher.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Lun 26 Mar 2007 - 23:54

C'est quoi ce HS Vartan?
Sur ce sujet il s'agissait de jouer Chopin, et de voir quels morceaux jouer selon son niveau...
Surtout que Pousskine a récemment créé un beau sujet Chopin quand même!
Allez, déplace... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Lun 26 Mar 2007 - 23:58

Bon sinon si il faut vraiment citer un interprète, je reste dans le classique et je vais dire Horowitz, contrairement à certains je trouve que Horowitz à une tres grande sensibilité et surtout, il joue avec passion (une passion retenue). Bon quelque pains ici et la mais rien de dramatique. Donc les disques Chopin avec Horowitz (Privilegier les enregistrements d'avant les années 80).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Lun 26 Mar 2007 - 23:58

Ah ouais c'est vrai en plus, mon sujet Chopin,.. :face:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 27 Mar 2007 - 0:00

J'ai pas lu ! Laughing Je croyais que c'était un topic débutant (au disque).
Je déplace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 27 Mar 2007 - 0:10

Merci pour vos conseils. Je vais faire la liste de tout ça et voir déjà ce que je trouve. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 27 Mar 2007 - 0:11

Tiens tout les messages précédents se sont effacés aussi Sad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 27 Mar 2007 - 0:11

Et tu veux pas le fusionner avec le topic déjà existant? Laughing
(c'est quoi cet admin en carton que j'ai pris! Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 82197
Age : 37
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 27 Mar 2007 - 0:12

Pousskine a écrit:
Tiens tout les messages précédents se sont effacés aussi Sad .

Mais non, c'est juste que Vartan n'a pas encore fusionné avec ton sujet. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 27 Mar 2007 - 0:26

Laissez moi dormir en paix ! rambo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pousskine
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 557
Age : 30
Date d'inscription : 17/02/2007

MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   Mar 27 Mar 2007 - 0:28

Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chopin- La vie, L'Oeuvre.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chopin- La vie, L'Oeuvre.
Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chopin- La vie, L'Oeuvre.
» CHOPIN : les Ballades (l'oeuvre et l'inteprétation)
» Chopin Sonates pour piano
» Chopin - Nocturnes, polonaises, préludes, etc...
» Coffrets Brilliant 40 CDs - Chefs-d'oeuvre de ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: