Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 12:51

YuHirà a écrit:
Et d'ailleurs les BOs intéressantes de Morricone sont finalement rares (quand on sait qu'il a fait plus de 800 films). Il a fait beaucoup de mauvaise musique, surtout de mauvais goût...

Je crois que beaucoup de fans de Morricone seraient outrés d'une telle déclaration. (Je le suis un peu, je dois reconnaitre...)

Combien de BOs de Morricone connais-tu pour pouvoir la faire, et aussi à quelles musiques penses-tu?

Ta remarque me fait penser à un commentaire qu'un ami passionné par Morriconne a souvent fait, à savoir que celui-ci réserve ses meilleures compositions pour 1° des italiens et 2° des italiens amis.

J'ai du mal à y adhérer, mais selon cette idée, peut-être que les meilleures compositions de Morricone se trouvent dans des titres que toi et moi nous n'avons jamais entendus?

Personellement, je trouve que Morricone a déjà fait d'excellentes choses pour des non italiens: "Mission to Mars" "Lolita", "Untouchables", "Atame", "Bugsy", "Casualties of War" ("Outrages"), "Mission" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 13:31

Bon, 800 films c'est un peu un comptage de marseillais, il n'a fait "que" 483 musiques de films en comptant un "Leningrad" à venir en 2008, sa carrière est donc toujours en cours.

Je poste ici sa fiche imdb : http://www.imdb.com/name/nm0001553/ (l'intérêt d'imdb est sa fiabilité et son exhaustivité, il ne font quasiment jamais d'omissions et certainement pas une omission de 400 titres).

Je ne partage pas le dédain affiché pour Morricone, il y a à boire et à manger, du sirupeux, du moins inspiré mais également du très bon.

Il a une signature sonore propre que l'on reconnaît assez vite dans ses bonnes compositions, et une vraie capacité d'évocation dans sa musique. Même après des centaines d'écoutes, ses musiques de Western spaghetti des années 1970 font toujours naître des images, et ne lassent pas.

Je crois que le passage musical le plus fascinant de ses films est l'introduction de "Once upon a time in the west", la bande de tueurs qui attendent Charles Bronson dans une gare à moitié désaffectée. Totalement expérimental, ce sont les bruits de la gare perdue rythmés par une roue d'éolienne qui grince et une fuite d'eau au goutte à goutte qui finissent par créer une ambiance sonore hypnotisante.

Cette séquence a été conçue par Sergio Leone et Ennio Morricone en étroite collaboration et est à ma connaissance la plus étonnante intégration de la musique, de la bande son et de l'action jamais faite au cinéma, un moment de musique pure et abstraite (ou bien concrète ?) interrompue au bout de plusieurs minutes sans dialogues par le fameux thème lancinant et obsessionnel à l'harmonica.

Si vous pouvez me citer UN autre compositeur de musique de film qui a fait quelque chose d'approchant, je vous tire mon chapeau (de cowboy).

Cela dit, toute la production de Morricone n'est pas à ce niveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 13:44

Citation :
Combien de BOs de Morricone connais-tu pour pouvoir la faire, et aussi à quelles musiques penses-tu?

Il est impossible de tout connaître. Certaines partitions doivent être complètement perdues d'ailleurs.


Citation :
J'ai du mal à y adhérer, mais selon cette idée, peut-être que les meilleures compositions de Morricone se trouvent dans des titres que toi et moi nous n'avons jamais entendus?

C'est fort possible. Mais dans ce cas quelqu'un les aurait exhumé depuis le temps Bad)



Citation :
Je poste ici sa fiche imdb : http://www.imdb.com/name/nm0001553/ (l'intérêt d'imdb est sa fiabilité et son exhaustivité, il ne font quasiment jamais d'omissions et certainement pas une omission de 400 titres).

Cela fait longtemps que je connais Morriconne, et ce chiffre de 800 a toujours été avancé... Alors peut-être que ma mémoire flanche mais bon... 400 films c'est déjà beaucoup...

Citation :
Je ne partage pas le dédain affiché pour Morricone, il y a à boire et à manger, du sirupeux, du moins inspiré mais également du très bon.

Je n'ai pas de dédain pour Morricone! j'ai découvert la BOF avec Mission, je vénère cette BO, comme celle de l'Oiseau au PLumage de Crystal (un ovni) ou celle du Grand Silence, j'ai rencontré Morricone l'année dernière et ça a été un choc pour moi...

Mais les concerts de Morricone comme l'écoute de plusieurs de ces BOs m'ont fait comprendre que tout n'était pas intéressant chez lui. Loin de là.

Je trouve qu'il fait souvent dans le mauvais goût, dans la simplicité (les sons sortent de l'ordinaire alors mauvais goût ou pas on s'en fiche on trouve cela visionnaire). Bref, à force de faire des films à haute dose, il s'est laissé allé à la facilité. J'ai entendu des BOs - pourtant connues - ultra maladroites, mal construites, ennuyeuses... La majorité des airs connus de lui provoquent chez moi une vraie irritation.

Donc je préfère retenir de lui les quelques BOs géniales et oublier le reste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 14:02

YuHirà a écrit:
Citation :
J'ai du mal à y adhérer, mais selon cette idée, peut-être que les meilleures compositions de Morricone se trouvent dans des titres que toi et moi nous n'avons jamais entendus?

C'est fort possible. Mais dans ce cas quelqu'un les aurait exhumé depuis le temps Bad)

(...)

Donc je préfère retenir de lui les quelques BOs géniales et oublier le reste...

Aïeaïeaïe!

Il existe des centaines de BOs de Morricone sur CDs et vinyls!!!

Donc presque autant que nous ne conaissons pas. Aussi,l'idée suggérée par toi que si des musiques ne sont pas universellement connues, elle sont probablement mauvaises est tout simplement fausse!!!

En Musique de Films, je découvre sans arrêt des oeuvres très très belles dont je n'avais jamais entendu parler avant, ou que je n'avais simplement jamais entendues.

Dans le cas de EM, un ami m'a récemment soumis une liste de titres qu'il considérait comme majeurs: je n'en conaissais presqu'aucun, et plusieurs titres m'étaient complètement inconnus.

Et par ta conclusion (même si je la cite sortie de son contexte), tu avoues toi-même que tu le connais peu et ne veux pas chercher à découvrir le reste...

Evil or Very Mad

(A part ça, je précise ici que j'ai aussi entendu des choses très sirupeuses et inintéressantes de Morricone. J'estime juste qu'on ne peut condamner un artiste avant de bien le connaître... La liste demandée àl'ami cité ci-dessus allait dans ce sens: je me demandais si, au-delà de quelques titres-phares, Morricone valait vraiment la peine...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 18:59

Je pense avoir écouté beaucoup d'Ennio Morricone, et je ne le condamne pas ni ne remet en cause ses capacités évidentes (où tu as lu ça What the fuck ?!? )

Que ça te choque, je m'en fiche un peu Laughing ... Mais de tout ce que j'ai entendu de lui jusqu'ici, le ratio ne révèle pas un compositeur aussi "constant" que d'autres... Morricone est considéré comme le compositeur de films le plus prolifique. Il est normal qu'il y ait plus de mauvaise musique que chez d'autres. Je crois malheureusement que Morricone a parfois dans sa carrière privilégié la quantité à la qualité.

Citation :
tu avoues toi-même que tu le connais peu et ne veux pas chercher à découvrir le reste...

Cette conclusion est très malhonnête. je n'ai JAMAIS dit ça... Je découvre souvent de nouvelles BOs de lui, mais qui me laissent de glace.

Les rétrospectives faites sur lui à Auxerre en 2006 m'ont atterré. Je déteste l'utilisation qu'il a fait des sons synthétiques par exemple. Cela a confirmé ce que je pensais de lui... Un maître inconstant...

Dans les musiques de Sergio Léone, je ne vois aucune subtilité qui me fait tomber par terre. Juste une autre façon de voir la musique de film, certes révolutionnaire, mais un peu simpliste d'un point de vue purement musical. Mais là c'est un cas à part à vrai dire... car la musique, efficace, a réellement apporté quelque chose à l'image...

Ses chansons, ses musique pour choeur m'ennuient encore plus (dans Mission je zappe automatiquement les musiques pour choeur)...

Ce qui me désarçonne chez lui, en fait, c'est que le sublime (Mission donc, Secret Of Sahara, Le Grand Silence, la fin de Cinema Paradiso, etc...) côtoie le vrai mauvais goût, voir l'inécoutable (je me souviens d'une séquence dans le désert avec des trompettes, je ne me souviens plus du film, une séquence pourtant très bien considérée par les amateurs What the fuck ?!? )...

Je ne déteste pas Ennio Morricone, d'ailleurs je suis très élogieux dans mes articles: http://resmusica.com/aff_articles.php3?num_art=3009

Mais voilà... Je pense tout de même que Barry était plus constant...


Dernière édition par le Jeu 6 Sep 2007 - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 19:02

YuHirà a écrit:

Dans les musiques de Sergio Léone, je ne vois aucune subtilité qui me fait tomber par terre. Juste une autre façon de voir la musique de film, certes révolutionnaire, mais un peu simpliste d'un point de vue purement musical.

Oui enfin à ce compte-là, des compositeurs révolutionnaires y en a 458 par siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 19:06

Citation :
Oui enfin à ce compte-là, des compositeurs révolutionnaires y en a 458 par siècle.

Euh franchement... on ne peut pas dire que les musiques des films de Sergio Léone n'aient pas changé la donne... La musique était tellement mise en avant, d'une façon tellmement particulière, que cela réellement influencé tous les compositeurs qui ont suivi...

D'ailleurs tous se réclament de lui... Il y a bien une raison...

Ce qui ne veut pas dire que musicalement parlant, c'était vraiment novateur Wink Efficace, prenant, mais pas extraordinairement subtil Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 19:15

Simpliste d'un point de vu musical?

C'est quand même un des premier compositeur à penser la musique par rapport à la création en studio, et je trouve qu'il s'en sort très bien. Il est plutôt malin en faisant cohabiter des sonorités à première vue complètement opposée, dans un ensemble cohérent (et en plus qui marche à merveille avec le film).

C'est comme dire que les Beatles sont simplistes. Ok un morceau peut tourner sur 3/4 accords, mais il y a tout le travail de création sonore derrière qui apporte une dimension tout autrement intéressante. La musique ne se pense pas qu'en terme de notes, mais aussi en terme de sonorité !

Par contre je suis d'accord qu'il y a beaucoup de déchet chez Morricone.
Comme Le Professionel....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 20:09

YuHirà a écrit:
Citation :
Oui enfin à ce compte-là, des compositeurs révolutionnaires y en a 458 par siècle.

Euh franchement... on ne peut pas dire que les musiques des films de Sergio Léone n'aient pas changé la donne... La musique était tellement mise en avant, d'une façon tellmement particulière, que cela réellement influencé tous les compositeurs qui ont suivi...

D'ailleurs tous se réclament de lui... Il y a bien une raison...

Ce qui ne veut pas dire que musicalement parlant, c'était vraiment novateur Wink

Ah oui d'accord, novateur dans la musique de films, pas dans la musique tout court donc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 20:18

Moi je pense tout l'inverse, m'enfin bon....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 20:20

Dans quelle BO il a été particulièrement novateur?
J'en connais pas tant que ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 20:42

Ben les films de Sergio Leone justement, c'est pour ça que j'ai réagi !

Mais je suis d'accord que c'est le sommet de sa carrière et que par la suite ses musiques seront soient banales (genre Mission) soient voir complètement mauvaises (le Professionnel, argl !).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 20:46

Bezout a écrit:
Ben les films de Sergio Leone justement, c'est pour ça que j'ai réagi !

OK mais je ne vois vraiment pas ce qu'il y a de nouveau musicalement là-dedans... What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morloch
Lou ravi
avatar

Nombre de messages : 9162
Localisation : AnDingMen
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 21:00

Musicalement, sans doute pas grand chose.

Mais une intégration de la musique à l'action assez fascinante (duel de Once upon a time in the west)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 21:19

Morloch a écrit:
Musicalement, sans doute pas grand chose.

C'est pas ce que disait Bezout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 21:23

Un orchestre, une guitare ultra saturée, un mec qui siffle, des trompettes mexicaines, tout ça traité en jouant sur les possibilités du studio, et surtout avec une grande cohérence sonore pour ficeler l'ensemble, je ne trouve pas que ce soit d'une pauvreté musicale. C'est même novateur, et ce n'est pas qu'un vulgaire bricolage d'instruments antinomiques !

Pour ce qui est de l'utilisation de la musique, je considère que c'est la responsabilité du réalisateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 21:24

Bezout a écrit:
Un orchestre, une guitare ultra saturée, un mec qui siffle, des trompettes mexicaines, tout ça traité en jouant sur les possibilités du studio, et surtout avec une grande cohérence sonore pour ficeler l'ensemble, je ne trouve pas que ce soit d'une pauvreté musicale.

C'est même plus intéressant que Wagner qui ne casse pas 3 pattes à un canard! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 21:47

Oui mais bon, je sais bien que tu es insensible à toute musique extra-classique reposant sur le travail du son et non des notes.


(PAN !)

En plus tu as dit que Kind of Blue c'était tout naze !

(RE PAN !)

siffle hehe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 22:16

Bezout a écrit:
Oui mais bon, je sais bien que tu es insensible à toute musique extra-classique reposant sur le travail du son et non des notes.

Insensible peut-être pas, mais ça ne me suffit pas c'est vrai.

Bezout a écrit:
En plus tu as dit que Kind of Blue c'était tout naze !

Si je me souviens bien, c'est l'album qui est censé être le top absolu du jazz?
C'est vrai, ça m'avait ennuyé, ce qui prouve que je suis en grande partie réfractaire au jazz...


Dernière édition par le Jeu 6 Sep 2007 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bezout
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 22:28

Citation :
Insensible peut-être pas, mais ça ne suffit pas c'est vrai.

Ben je pense que c'est bien de savoir dresser une oreille à tout les styles de musique. Ca permet de ne pas toujours être déçu face à une musique reposant sur 3 accords Smile

Citation :
c'est l'album qui est censé être le top absolu du jazz?

Ben tu vois, je suis le seul à trouver Wagner sympa_sans_casser_3_pattes_a_un_canard, et toi tu dois bien être le seul que je connaisse à ne pas tomber en extase devant ce disque Very Happy

Citation :
je suis en grande partie réfractaire au jazz...

Il y a énormément de styles de jazz. En l'occurence là c'est du "cool jazz". Peut être que tu aimerais des choses plus "savantes" venant de Gil Evans ou Gershwin ? Ou plus populaire comme le swing des années 30?
C'est comme si tu écoutais "cite ici le compositeur que tu détestes" et que tu en déduisais que le classique n'était pas pour toi ! Enfin on se comprend Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80176
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 6 Sep 2007 - 22:31

Bezout a écrit:

Citation :
je suis en grande partie réfractaire au jazz...

Il y a énormément de styles de jazz. En l'occurence là c'est du "cool jazz". Peut être que tu aimerais des choses plus "savantes" venant de Gil Evans ou Gershwin ? Ou plus populaire comme le swing des années 30?
C'est comme si tu écoutais "cite ici le compositeur que tu détestes" et que tu en déduisais que le classique n'était pas pour toi ! Enfin on se comprend Smile

Oui oui, je sais bien, et j'ai toujours espoir de trouver des choses qui me plaisent, mais c'est vrai que j'ai quand même essayé pas mal de trucs, sans trop de succès...

(on est HS)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 25 Sep 2007 - 10:14

Je réécoute SECRET OF THE SAHARA pour la 1ère fois en... 10 ans, peut-être.

D'abord, je n'en gardais quasi aucun souvenir (j'aurais incapable d'en fredonner un air), ensuite... c'est super bien!

Impressionnant pour une musique TV des années 80.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 16 Oct 2007 - 23:00

YuHirà a écrit:



Citation :
J'ai du mal à y adhérer, mais selon cette idée, peut-être que les meilleures compositions de Morricone se trouvent dans des titres que toi et moi nous n'avons jamais entendus?

C'est fort possible. Mais dans ce cas quelqu'un les aurait exhumé depuis le temps Bad)

(...)

Donc je préfère retenir de lui les quelques BOs géniales et oublier le reste...

A ne pas oublier:


2 heures 16 de magie pure, constante, sublime, parfaite.

Un chef-d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
tria
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 12 Fév 2008 - 20:25

enio morricone et quand meme principalement le compositeur des western spaghetti je peux citer le grand le bon la brute et le truand de sergio leonne mondialement connu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mer 13 Fév 2008 - 19:21

tria a écrit:
enio morricone et quand meme principalement le compositeur des western spaghetti je peux citer le grand le bon la brute et le truand de sergio leonne mondialement connu

Je n'ai pas fait le compte précis, mais Ennio a composé des musiques pour ... 180 films (?) et parmi ceux-ci une dizaine de westerns spaghetti?

Et qualitativement parlant, même si chacun de ces scores de western est un chez-d'oeuvre mondialement connu (ce qui n'est pas forcément le cas), il a peut-être composé 3 ou 4 fois plus de chefs-d'oeuvres dans d'autres genres.

Donc: non, non, et non. Evil or Very Mad

Tria: apprends à écouter d'autres Morricone. Merchi. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
tria
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 12/02/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mer 13 Fév 2008 - 19:47

bien sur il n'a pa composer que pour les westerns mais lorsqu'on cite sont nom cela evoque les films de sergio leone.

j'aprecie egalement sa musique du film les clans des siciliens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 14 Fév 2008 - 18:58

J'ai découvert la musique du Clan des Siciliens quand j'étais tout jeune (l'ai-je déjà raconté? Embarassed ) et je me le passais en boucle sur cassette (c'était en 72-73, donc), mais je n'ai jamais acheté la B.O. depuis!

Je devrais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 14 Fév 2008 - 20:31

JérômeParadoxePerdu a écrit:
l'ai-je déjà raconté?
Pas à ma connaissance, mais elle est très bonne… en passant, d'après ce que je sais, Morricone c'est près de 300 BO -> 483 référencées sur imdb mais en comptant ses travaux pour la télé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 9352
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 29 Fév 2008 - 3:34

Viens de réécouter The Thing (La Chose, film de Carpenter) et c'est chouette Smile Avec de sales ambiances comme il y a dans le film. Une musique lente souvent, principalement construite sur des effets harmoniques et avec une orchestration et des mélodies austères. Rien de trop chantant, pas de thèmes vraiment reconnaissable. Bref de la sale ambiance tout du long. thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
surion
Néophyte
avatar

Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mer 19 Mar 2008 - 22:27

Il n'y a pas de musique de mauvais goût ou de bon goût... Chacun ses goûts je devrais dire Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 20 Mar 2008 - 0:44

ma Bo préférée je crois que c'est Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon, sans parler de ce magnifique film moliéresque
(sinon musicalement même Royal Canin c'est pas mal)
Revenir en haut Aller en bas
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12602
Age : 40
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 20 Mar 2008 - 0:54

Royal Canin à la base c'est Le Professionnel... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 20 Mar 2008 - 1:14

oui j'aime bien cette BO aussi dans Morricone, plus que les Western de Sergio
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
avatar

Nombre de messages : 27496
Age : 26
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Dim 23 Mar 2008 - 21:35

Je ne connais que les musiques de film de Western de Morricone, et c'est l'un de mes compositeurs de musique de films préférés. De fait, les films de Leone sont vraiment géniaux, entre les gros plans (ah le regard de ces cow boys "virils" !) et la musique qui amène une tension particulière, je me régale d'écouter la musique et de regarder les films.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 6 Mai 2008 - 10:05


SLALOM de Ennio Morricone

Grosse révélation! Un Morricone de 1965 d'une créativitité folle!
Rien qu'au "Main Title" (Concertina Per Una Spia), on trouve: voix masculines et féminines doublées ou triplées, choeurs de femmes, sifflement, percussions diverses, guitare électrique...

On pense à du James Bond qui aurait pêté les plombs!

Les superbes photos de Daniella Bianchi (révélée par FROM RUSSIA WITH LOVE justement...) complètent mon extase!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 13 Jan 2009 - 11:25

Je me suis offert à bas prix ce coffret avec la Trilogie (qui vaut bien la Tétralogie d'un autre hehe ) :



For A Fist Full Of Dollars - For A Few Dollars More - The Good, The Bad And The Ugly

Saute aux yeux une très belle cohérence dans cet ensemble...

... et le plaisir de redécouvrir des thèmes moins connus que j'avais oublié Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12602
Age : 40
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 13 Jan 2009 - 11:45

Que vaut la qualité sonore de ce coffret ? Je vois souvent passer des occasions dans ce genre là et j'hésite toujours à sauter dessus en craignant de me retrouver avec des enregistrements dégueulasses, son immonde, gros souffle, etc.

Ça m'est déjà arrivé, du coup j'essaye d'être prudent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 13 Jan 2009 - 11:55

L'enregistrement est tout à fait correct.

Bon, je n'écoute pas non plus sur une chaine hi-fi à 5.000 euros mais il n'y a pas de défaut particulier perceptible Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12602
Age : 40
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 13 Jan 2009 - 12:03

Stadler a écrit:
Bon, je n'écoute pas non plus sur une chaine hi-fi à 5.000 euros mais il n'y a pas de défaut particulier perceptible Wink

Moi non plus, il faut dire... Sinon je n'irai pas courir les occasions à bas prix... hehe

Merci du conseil, autant je vais me laisser tenter. Very Happy

J'adore ces compositions. Tous ces petits intermèdes étrangement ironiques. C'est devenu une sorte de musique de référence dans le monde du western, et quand on y regarde de plus près, au moment où tout cela a été composé, ça ne sortait vraiment de nulle part. Les musiques de westerns, c'était les grosses envolées violonneuses des films de John Ford. Pas la guimbarde crasseuse ou l'harmonica solitaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
Stadler
Clarinomaniaque
avatar

Nombre de messages : 8501
Age : 47
Localisation : Gembloux (Belgique)
Date d'inscription : 27/11/2006

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mar 13 Jan 2009 - 13:17

Picrotal a écrit:
Pas la guimbarde crasseuse ou l'harmonica solitaire...

Or, c'est bien cela qui donne le goût Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://clarinette-classique.forumactif.fr/index.htm
JérômeParadoxePerdu
Mélomane filmique
avatar

Nombre de messages : 1258
Age : 58
Localisation : Genève
Date d'inscription : 23/07/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Mer 21 Jan 2009 - 0:07

Merci pour le salut personnalisé, Stadler! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sauvez-la-planete.niceboard.com/
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 16 Juil 2009 - 10:19

ENNIO MORRICONE fut un stakhanoviste de la composition. J'utilise le passé simple car il a plus de 80 ans et n'est bien sûr plus aussi productif que dans les années 70. Son corpus ne dépasse pas les 500 B.O. auxquelles se rajoutent une centaine d'opus pour le concert; Concerti,Cantates,Musiques de chambre,pour piano,clavecin...On est en tout cas assez loin des 8OO musiques de films citées plus haut. Sa filmographie contient un certain nombre d'erreurs. Je ne les citerai bien sûr pas toutes mais je pense à QUIEN SABE (western italien) qui lui est souvent attribué alors qu'il n'a pas composé une seule note de musique. C'est une offre qu'il a déclinée au bénéfice de LUIS ENRIQUEZ BACALOV. Le producteur (ou le réalisateur ou les deux) voulut qu'il en signe cependant la supervision afin que son nom déjà très célèbre apparaisse au générique. Je pourrais citer d'autres exemples de films pour lesquels MORRICONE n'effectua qu'un travail d'adaptation; LA LUNA de BERNARDO BERTOLUCCI pour lequel il aurait toutefois signé un thème pour hautbois solo que l'on entend au générique-début, ou un travail d'arrangements; LA DIVINE CREATURE [BIXIO] de GIUSEPPE PATRONI-GRIFFI. Sont aussi répertoriés dans sa filmographie des films ayant utilisé dans son dos ou avec son accord des musiques préexistantes...je pense à ILONA et KURTI,
par exemple,avec des thèmes préexistants remis à la sauce électronique et peut-être faits à son insu...

Une autre précision est également à mettre à jour: si dans le cinéma hollywoodien,l'emploi de la musique est abondant au point de l'entendre partout dans un film,même sur des scènes où elle ne sert à rien, MORRICONE a composé pour des métrages italiens qui imposaient des leitmotivs et exigeaient parfois très peu de musique. Pour ne citer que deux exemples notoires: MORRICONE n'écrivit,jusqu'à preuve du contraire, que deux très bons thèmes pour LA CINA E VICINA de MARCO BELLOCCHIO et si vous écoutez un jour sa partition pour ENQUÊTE SUR UN CITOYEN AU-DESSUS DE TOUT SOUPCON...,vous constaterez qu'elle s'articule autour de deux thèmes,tout simplement parce que le film de PETRI n'en exigeait pas davantage,que la musique y est employée avec parcimonie et justesse. Des expériences contraires existent aussi. MORRICONE prit,un jour, son téléphone pour féliciter MAURO BOLOGNINI d'avoir réalisé en METELLO,un très bon film,mais le sermonna vivement d'avoir trop utilisé sa musique. Ce n'est pas que celui-ci avait écrit beaucoup de thèmes,mais le réalisateur tomba apparemment amoureux du thème principal et en abusa. Il se produira d'une certaine manière la même chose sur LE PROFESSIONNEL par l'emploi abusif du thème CHI MAI qui avait initialement été composé,dans une autre orchestration, pour MADDALENA (1970) du réalisateur polonais JERZY KAWALEROWICZ. Une grande partie de la partition originale aura été écrite pour rien. Elle réapparaîtra dans un film sulfureux et d'un goût douteux intitulé LA GABBIA.

Ainsi,si beaucoup de B.O. hollywoodiennes pourraient (en quantité et pas forcément en qualité,loin de là) remplir des double-cd,voire des triple-cd,
comme la dernière édition d'EL CID de MIKLOS ROZSA,beaucoup de musiques très intéressantes que MORRICONE a composées pour le cinéma italien ne mériteraient pourtant pas de sortir seules sur cd. Je suis partisan des éditions en "doublés" comme celle d'ENQUÊTE SUR UN CITOYEN...couplé avec IL GIOCATTOLO,plutôt que de s'obstiner à sortir à tout prix des versions "expanted" quand ce n'est absolument pas justifié.

MORRICONE a composé pour toutes sortes de films,a presque abordé tous les genres cinématographiques. Il n'a pas seulement oeuvré pour le cinéma italien,américain et français,mais aussi russe,hongrois,japonais,polonais...Son approche se caractérise aussi par de grands écarts artistiques et une forte habilité à rebondir sur des expressions musicales souvent insolites et renouvelées,parfois d'essence expérimentale. C'est souvent en essayiste qu'il aborda le cinéma,notamment italien,faisant appel au groupe d'improvisation auquel il appartint "Nuova Consonanza" pour les gialli de (entre autres) DARIO ARGENTO,sollicitant les voix d'enfants dans un registre parfois très original et des instruments inhabituels,ou des "systèmes" qui étaient encore d'avant-garde lorsqu'il les expérimenta au cinéma...C'est certes une oeuvre en dents de scie dans laquelle la mélodie et le lyrisme conservent une place importante...C'est toujours le cinéma qui décide. C'est lui qui a décidé pendant 40 ans quand MORRICONE serait lyrique et quand il serait atonal ou expérimental ou électroacoustique ou religieux ou sériel ou sirupeux.
Bon goût? Mauvais goût? Où se situeraient donc les frontières objectives? Je pense que c'est à chacun de les établir dans sa propre quête du "beau"
musical et de la conception que l'on en a au travers de notre expérience personnelle et de tout ce qui façonne notre goût...Sensibilité,culture,etc...


Dernière édition par Théo taschimor le Jeu 21 Avr 2011 - 9:11, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BenBen
Mélomane averti


Nombre de messages : 125
Age : 35
Localisation : 91
Date d'inscription : 30/12/2008

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 16 Juil 2009 - 10:54

Médéric Collignon a rendu un superbe hommage à Morricone, à Marciac l'été dernier. ça s'appelait "Collignon Septik - Il était une fois la (ré)solution".
C'était géant. Un doc a été diffusé sur Mezzo suite à ce concert.
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 16 Juil 2009 - 11:56

Je n'étais absolument pas au courant et n'ai jamais entendu parlé de Médéric Collignon. Je suis cependant heureux que ce genre de manifestation se produise. C'est d'ailleurs la seule chose qui importe pour un artiste,c'est d'être joué,rejoué,c'est de lui rendre un hommage mérité (bien que souvent incomplet car généralement réservé à la partie de son oeuvre la plus populaire). C'est quelque-part la meilleure des postérités dont un compositeur puisse rêver: celle d'une musique qui revit sous les doigts de musiciens continuellement enthousiasmés. C'est bien plus important que tout le reste.

Ce que j'ai voulu aussi démontrer par mon précédent commentaire c'est qu'un chiffre,un nombre,ne veut pas dire grand chose et étayer sa critique sur le simple fait que MORRICONE ait composé plus de 400 B.O. est très hasardeux et peu sérieux,ainsi que d'en déduire qu'il a composé beaucoup plus de mauvaises musiques que les autres parce qu'il aurait été le plus prolifique,est une déduction aussi facile que désuète. Un compositeur compose de la mauvaise musique ou disons de la musique peu aboutie et peu intéressante parce qu'il ne peut apparemment jamais réussir tout ce qu'il entreprend,que l'inspiration n'est pas toujours heureuse,que les films musicalisés ne méritent pas toujours mieux que ce qui leur est parfois loué,que les aléas que le cinéma provoque...mésentente avec le réalisateur, faillite de la production(RED SONJA),contraintes de temps,engagement trop hâtif du compositeur sur un projet qui paraissait si beau sur papier,etc...l'échec n'est jamais très loin...films dans lesquels la musique n'a pas bénéficié d'un espace suffisant...puis notre propre subjectivité qui nous font voir mauvaises des musiques qui ne le sont pas forcément...Rien n'est plus difficile et périlleux que d'écrire pour un film une musique qui,non seulement doit servir l'image mais correspondre aussi au goût du réalisateur,voire des producteurs! Les terrains sont presque toujours glissants ou minés,ce qui n'a pourtant pas empêché ENNIO MORRICONE de briller plusieurs fois dans ce domaine et au moins une fois dans chaque genre cinématographique...(plusieurs fois en fait)...


Bien dommage que j'ai raté cet hommage,tout comme le concert d'Auxerre d'ailleurs. Sad


Dernière édition par Théo taschimor le Ven 15 Avr 2011 - 8:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 26 Aoû 2010 - 14:02

la bande son de Il était une fois dans l'ouest est et restera à jamais un classique du genre - quelle musique !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouatisZemusic
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: n   Jeu 9 Sep 2010 - 22:51

LeKap a écrit:
la bande son de Il était une fois dans l'ouest est et restera à jamais un classique du genre - quelle musique !!!!!
Oui, c'est un sommet, mais il faut préciser : "dans le domaine de la musique de film"
On peut cependant remarquer que la musique de Morricone bénéficiait aussi du support génial des multiples talents qui collaborèrent à ce film.

Et bravo pour les deux messages de Théo taschimor sur ce sujet. Je partage.


Dernière édition par ouatisZemusic le Jeu 9 Sep 2010 - 22:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Picrotal
Parano lunatique
avatar

Nombre de messages : 12602
Age : 40
Localisation : Grenoble
Date d'inscription : 03/04/2007

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 9 Sep 2010 - 22:55

ouatisZemusic a écrit:
LeKap a écrit:
la bande son de Il était une fois dans l'ouest est et restera à jamais un classique du genre - quelle musique !!!!!
Oui, c'est exemplaire, mais il faut préciser : "dans le domaine de la musique de film"

Domaine noble s'il en est !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nevertrust.over-blog.com
ouatisZemusic
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 11/08/2010

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Jeu 9 Sep 2010 - 23:07

Picrotal a écrit:
Domaine noble s'il en est !
Oui... on ne le fait pas assez savoir. C'est un grand art..... mais il est vrai que, pour les quelques films qui méritent vraiment cette attention, il y a beaucoup de rebut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LeKap
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 1325
Age : 60
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 10 Sep 2010 - 10:59

Exact - énormément de musiques de films et peu de perles en somme.

IL y a également le problème du thème principal - en général ( je dis bien en général) seul le thème principal et accessoirement quelques morceaux tiennent le long terme - et c'est très souvent justifié
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Théo taschimor
Mélomaniaque
avatar

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   Ven 1 Oct 2010 - 11:20

Le générique de PEUR SUR LA VILLE m'a toujours marqué...je peux même dire qu'il m'a marqué au fer rouge. J'aime quand un film commence avec un
véritable générique,sans dialogue ni bruitage,juste la musique et les images,avec les noms qui défilent. Avec des compositeurs de la trempe de
MORRICONE,toute l'ambiance du film est générée par le thème du générique,parce que le compositeur a alors la possibilité de concevoir autre chose
que des confettis ou du "mickey-mousing",a l'occasion d'écrire un véritable thème,mélodique,la plupart du temps,que le spectateur ne peut que remarquer et souvent retenir. Le générique de PEUR SUR LA VILLE plaque tout de suite l'ambiance du film de par une instrumentation atypique et appropriée et une mélodie sifflée que l'on retient longtemps après la vision du film. Il offrit indubitablement une unicité sonore au film de VERNEUIL. La classe,quoi. Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ennio Morricone, compositeur de mauvais goût...
» Ennio MORRICONE
» "L'embellie" élu album de l'année RTL 2009
» Metallica hommage a Moricone
» Musiques de films

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Autres musiques :: Musique de film-
Sauter vers: