Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Arnold Bax (1883-1953)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82384
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Dim 21 Aoû 2016 - 21:14

Il faut absolument explorer la musique de chambre aussi (valable aussi pour Bliss, Ireland, et plus loin Alwyn…).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
Cello
Chtchello
avatar

Nombre de messages : 5510
Age : 43
Date d'inscription : 03/01/2007

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 22 Aoû 2016 - 8:16

André a écrit:


Bax est probablement LE compositeur post-romantique/post straussien le plus important de GB. Il existe des intégrales de ses symphonies (j'ai celles de Bryden Thomson et de David Lloyd-Jones), ainsi qu'un certain nombre d'enregistrements isolés. Celui-ci fait partie d'un coffret dédié à la musique symphonique britannique. Cette sixième, l'avant-dernière du compositeur, n'est pas sa plus imposante ou dramatique. Mais elle représente bien son habitude de mêler un ton fougueux à des épisodes rêveurs et langoureux.

Pourtant, le premier mouvement, ça en jette sérieusement et dès le tout début, non ?

André a écrit:
J'ai au fil du temps acquis deux intégrales des symphonies. Et c'est en bonne partie à cause des compléments de programme (les poème symphoniques). Une fois la chose faite, j'ai acquis les oeuvres pour piano et orchestre, les concertos, etc. Avec Bax on n'en a jamais fini. Ce n'est ni assez défini pour qu'on en fasse vite le tour façon touriste pressé, ni assez spectaculaire pour que tout  s'arrête, toutes affaires cessantes. Il faut y revenir, patiemment, souvent. Je ne suis jamais déçu.

Oui, franchement d'accord avec ça.

Je n'ai jamais trouvé de séduction facile ou immédiate chez lui et malgré cela, je ne peux m'empêcher de revenir vers sa musique régulièrement. A bien y réfléchir, c'est peut-être même le compositeur anglais que j'écoute le plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 22 Aoû 2016 - 9:54


Bax est, sans aucun doute, le plus grand symphoniste de l'Angleterre de l'époque post-victorienne. Je me suis rarement ennuyé" avec lui. Ce que j'aime dans sa musique, c'est qu'il arrive à être original et même très "british" en puisant son inspiration chez Sibelius, Debussy et Strauss. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 22 Aoû 2016 - 10:36

starluc a écrit:

Bax est, sans aucun doute, le plus grand symphoniste de l'Angleterre de l'époque post-victorienne. Je me suis rarement ennuyé" avec lui. Ce que j'aime dans sa musique, c'est qu'il arrive à être original et même très "british" en puisant son inspiration chez Sibelius, Debussy et Strauss. Very Happy

J'avoue que Bax me laisse perplexe...
je réécoute souvent il y a indéniablement quelque chose qui m'attire mais le fait que je m'y ennuis aussi parfois pas mal, j'ai du mal a voir ou il veut en venir (c'est sans doute ce pas assez défini dont parle André qui fait la richesse du corpus mais qui peut aussi paraitre un peu frustrant parfois), c'est tout de même très bien les symphonies de Bax je ne réécouterais pas sinon, mieux que ses poémes symphonique qui sont sympathique mais qui ne m'ont jamais donné envie d'y revenir.

Cela dit pour les symphonies je pense que je préfère d'assez loin Vaughan Williams même si pas pour toute ses symphonies (pour la 3, la 6, la 9 sont indispensable, les autres me laisse le même sentiment de perplexité que Bax) et de toute façon son corpus symphonique n'est pas ce qui m’intéresse le plus chez lui (la musique chorale, les partitions dramatique comme Job ou The Wasps, Tallis ou le concerto pour piano)

Il faudra que je tente la musique de chambre de Bax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 22 Aoû 2016 - 10:51


Il faudra que je réécoute Vaughan-Williams car ce que j'ai écouté de ses symphonies m'a laisse perplexe, pour ne pas dire plus...

Il y a de jolies choses dans la musique de chambre de Bax. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 22 Aoû 2016 - 10:59

starluc a écrit:

Il faudra que je réécoute Vaughan-Williams car ce que j'ai écouté de ses symphonies m'a laisse perplexe, pour ne pas dire plus...

Réécoute au moins les 3, 6 et 9 pour moi ce sont vraiment de grand chef d’œuvre (la 3 surtout) le reste j'aime bien mais il y a toujours un moment ou je finis par décrocher (un peu comme chez Bax) ou alors ça me semble un peu trop bordélique comme la deuxième ou trop démonstratif comme la quatrième
mais n'hésite pas aller voir hors symphonie j'ai l'impression que le leg symphonique de Ralphy éclipse tout le reste qui est pourtant d'un intérêt égal voir parfois supérieur.

Je me trompe peut être mais j'ai l'impression que pour Bax c'est un peu la même chose on parle toujours des symphonies ou des poèmes symphoniques mais assez peu de la musique vocale ou de la musique de chambre (mais c'est peut être moi aussi qui ne m’intéresse pas assez a Bax) d'ailleurs Bax a t'il composer des opéras?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 22 Aoû 2016 - 11:55


Non, Bax n'a pas composé d'opéra. Il avait en projet, quand il était jeune, un opéra dont le titre était "Déirdre". Il ne l'a jamais achevé...

Dans la musique vocale, je connais deux chefs-d'oeuvre pour choeur a cappella : le motet "Mater Ora Filium" et les cinq chansons populaires grecques. Le motet est d'un étonnant raffinement et les chansons pleines de verve : la première, notamment, le "Miracle de Saint-Basile"...Je recommande.

Il faudra que je réécoute V-W. La symphonie n°2 m'avait insupporté et je n'y ai plus touché qu'au hasard de mes auditions de France-Mu coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 22 Aoû 2016 - 12:07

Je note tout ça Smile

starluc a écrit:

Il faudra que je réécoute V-W. La symphonie n°2 m'avait insupporté et je n'y ai plus touché qu'au hasard de mes auditions de France-Mu coucou

Si c'est la seule que tu as écouté, alors vraiment jette une oreille aux autres, c'est probablement la moins intéressante de toute, personnellement j'y entend plus une collection de thème qu'autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
avatar

Nombre de messages : 82384
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 22 Aoû 2016 - 23:52

starluc a écrit:
Il faudra que je réécoute V-W. La symphonie n°2 m'avait insupporté et je n'y ai plus touché qu'au hasard de mes auditions de France-Mu

La 2 est vraiment sa moins bonne, d'assez loin, même les fans l'admettent. Il m'est arrivé la même chose : j'ai commencé par là (et quelques poèmes symphoniques sirupeux), ce qui m'a injustement détourné de ses œuvres par ailleurs dignes d'interêt, l'épopée de la Première, les symphonies de guerre plus sombres, les atmosphères étales de la 7. Honnêtement, il faut essayer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://operacritiques.free.fr/css/
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Mar 23 Aoû 2016 - 8:01

C'est noté!!! Merci!!! coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Benedictus
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 4189
Age : 42
Localisation : De retour entre deux ou trois poudrières...
Date d'inscription : 02/03/2014

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Sam 9 Sep 2017 - 20:44

Cette semaine, j’ai réécouté:

           
Symphonie nº4. Nympholept. (1) Symphonie nº5. The Tale the Pine-Trees Knew. (2) Symphonie nº6. Into the Twilight. (3) Symphonie nº7. Tintagel (4)
David Lloyd-Jones / Royal Scottish National Orchestra
Glasgow, VII.2000 (1), V & VI.1996 (2), VIII.2002 (3, 4)
Naxos


Au sujet des symphonies, peu de choses à ajouter à ce qui a été dit ici. Je suis très sensible à la singularité de ce corpus - même si, effectivement, à l’opposé de RVW qui semble essayer une nouvelle esthétique à chaque symphonie, Bax donne l’impression de remettre inlassablement sur le métier la même symphonie: même structure tripartite, même orchestration qui oscille entre irisations des cordes et récitatifs cuivrés, même harmonie à la fois tendue et fuyante, même sentiment (sibélien) de dissolution de l’élément mélodique. Mais comme dit Cololi, «il va falloir pas mal d’écoutes», car c’est une musique paradoxalement assez insaisissable (peut-être pour les deux dernières raisons): même après plusieurs écoutes, j’ai toujours un peu de mal à me repérer dans le détail du discours.

En revanche, autant j’aurais moins de réserves que David au sujet des symphonies, autant je serais peut-être encore plus dur que lui avec les poèmes symphoniques... On a l’impression que les défauts de Bax y sont comme surexposés: son faible sens mélodique se traduit ici non plus par des thèmes qui se dissolvent comme dans les symphonies, mais juste par des mélodies banales; la tension entre les irisations des cordes et les récitatifs cuivrés devient ici souvent une juxtaposition de fanfares pompières et de tapis de cordes d’un goût un peu limite - le pire de ce point de vue étant peut-être Tintagel (bien sûr.)

Pour l’interprétation, voir ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80899
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Sam 7 Oct 2017 - 21:47

Passée l'excellente surprise de la 1ère symphonie, la 6è est celle qui m'intéresse le plus jusqu'ici, même si j'ai apprécié les précédentes, à des degrés assez proches. (c'est-à-dire un peu moins que la 1ère et la 6è)

Etonnamment, le deuxième mouvement commence par l'accord de Prométhée. (Scriabine)
Je vois sur la partition que l'accord est disposé un peu différemment, mais ce sont exactement les mêmes notes, et même du point de vue de la couleur orchestrale, c'est très proche.
Faites le test d'écouter les 30 premières secondes de ce mouvement puis les 30 premières secondes de Prométhée, c'est assez saisissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
starluc
Mélomaniaque


Nombre de messages : 949
Date d'inscription : 13/08/2013

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Lun 9 Oct 2017 - 11:40


La 6ème est la symphonie avec laquelle j'ai abordé le cycle d'Arnold Bax (le 12 février 1984, je m'en souviens encore!) dans la très belle version de Norman del Mar. J'ai trouvé cela superbe, original et convaincant (ah, ce final énigmatique...)

Pour l'accord de "Prométhée", je n'y avais pas pensé. je vais vérifier chez moi...

Avec le temps, ce sont les dernières symphonies que je préfère, à partir de la 4ème qui est, pour moi, un peu la "pastorale" de Bax. J'aime aussi le côté sibélien-malherien de la 5ème et la 7ème, avec son mvt lent comme une passion frappée de stupeur, quelque chose comme du feu sous la glace...Et son "épilogue" désincarné...Ce cher Arnold m'a apporté beaucoup de bonheur... fleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Mar 24 Oct 2017 - 21:19

Parsifal a écrit:

Réécoute au moins les 3, 6 et 9 pour moi ce sont vraiment de grand chef d’œuvre (la 3 surtout) le reste j'aime bien mais il y a toujours un moment ou je finis par décrocher

Tout à  fait d'accord, les multiples de 3 sont pour moi les seuls chefs-d'œuvre parmi les symphonies de Vaughan Williams... et d'ailleurs c'est un peu la même chose pour Bax, à cela près qu'il faudrait inventer la 9 (et je crois que les 5 et 7 sont très bien aussi).

Sinon, je réécoute l'unique symphonie de Moeran, et il y a des moments vraiment magiques (par exemple la fin du 2e mouvement, on se croirait dans la grotte de Pelléas...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Mar 24 Oct 2017 - 21:36

Golisande a écrit:


Tout à  fait d'accord, les multiples de 3 sont pour moi les seuls chefs-d'œuvre parmi les symphonies de Vaughan Williams...

Mon avis a quelques peu évolué, si la 3 et ses multiples restent effectivement les meilleurs a mon avis, les 7, 8 et même la 1 sont vraiment pas loin et je suis en train d’apprivoiser vraiment la cinquième. Il n'y a que la 4 et la 2 qui ne me convainquent pas vraiment.

mais on est hors sujet non? Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Mar 24 Oct 2017 - 21:43

[HS Vaughan Williams]
1: choucroute anglaise
5: confiture
7: Hollywood
8: toujours pas écouté
Mr.Red
(mais je vais profiter de ces vacances pour (ré)écouter tout ça !)
[/HS Vaughan Williams]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Golisande
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5036
Age : 43
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Mar 24 Oct 2017 - 22:05

[Post utile]
La 5e de Bax, c'est chouette.
[/Post utile]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parsifal
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 5758
Age : 25
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   Mar 24 Oct 2017 - 22:40

je répond dans le fil Vaughan Williams
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arnold Bax (1883-1953)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnold Bax (1883-1953)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Arnold Bax (1883-1953)
» Arnold Schoenberg (1874-1951)
» Arnold Bax
» Arnold
» Malcolm Arnold-symphonies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: