Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Musique anglaise du XXème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Musique anglaise du XXème   Mar 17 Jan 2006 - 18:59

Voilà, un topic pour ceux qui aiment la musique anglaise du 20ème (j'espère qu'il y en a. Il me semble tout du moins en avoir repéré un qui tient notre cher Ralph en haute estime - d'ailleurs, vas-tu par hasard aller voir Riders to the Sea par l'Arcal? J'aimerai énormément y aller, mais je ne suis pas sûre de pouvoir me libérer.)

Pour le moment, je centralise juste ce que j'ai dispersé sur les autres thread sur ce sujet.


Fuligo a écrit:
J'ai reçu cela de ma soeur (enfin, ça s'appelait une commande... Wink )

Je ne sais pas encore ce que j'en pense, et je sens que cela va être long avant que je le sache Confused J'ai un sentiment très mitigé envers ce Rose Lake Neutral



Xavier a écrit:
Je connais très mal Tippett, n'ayant pas accroché les rares fois où j'ai essayé.
Si quelqu'un veut ouvrir un topic sur lui...

jaky a écrit:
Moi j'aime bien ce "Rose Lake", mais il m'a fallu plusieurs écoutes pour apprécier. Maintenant il me manquerait s'il n'était plus dans ma discothèque (j'en avais mis en extrait dans un blind test il y a quelques temps). Par contre les visions de St-Augustin, je n'accroche pas (et l'absence de traduction dans le livret n'arrange pas les choses).
salut

En effet, après un certain nombre d'écoutes, mon avis devient de plus en plus positif. Je ne peux pas encore dire que j'aime, et je suis toujours aussi intriguée, un peu dubitative, mais ce n'est pas une sensation déplaisante. Je pense que j'ai été un peu étonnée, connaissant surtout Tippett par des oeuvres beaucoup anciennes. En ce qui concerne les visions de St-Augustin... C'est un bon exemple de trucs qui ne me font ni chaud ni froid. Je ne me rappelais même pas que c'était sur ce disque Embarassed .



Passons à Elgar. M'étant rendue compte que je ne connaissais pratiquement rien des oeuvres lyriques, je me suis précipitée là dessus (j'ai corrigé les erreurs de références que j'avais commis dans le thread 'nouveaux CD achetés'):

Elgar – The dream of Gerontius – Sargent 1945 Pearl

Elgar – the Kingdom – Boult EMI (impossible de trouver la date sur le LP (fin des années 60?)

J'ai pris ce que j'ai trouvé comme version, je ne savais absolument pas quoi choisir de toute façon. D'autres suggestions? (versions, autres oeuvres lyriques..)

Sinon, je ne connais pas du tout William Walton, et ma médiathèque l'ignore, ce qui fait que je n'ai toujours pas remédié à cette ignorance. Alors pareil, conseils bienvenus en vue d'achats de CD Wink


1er message ininformatif et quémandeur, mais je compte sur vous pour amélorier les choses Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 0:47

A la limite c'est presque un sujet trop vaste...

De Holst je ne connais que les Planètes, qui est une très belle oeuvre à mon sens, souvent critiquée de façon caricaturale et pourtant ce n'est pas une oeuvre bourrin, bien qu'un peu tape à l'oeil.
C'est quand même une merveille d'orchestration et une oeuvre riche en couleurs et en atmosphères; Mars avec son 5/4 martial et pétaradant, Venus raffinée et presque impressionniste, Uranus un scherzo diabolique, Saturne une très belle pièce funèbre, et Neptune ma pièce préférée, magnifiquement mystérieuse...

Elgar et Walton je connais vraiment trop peu pour en parler.

Mais je suis fan de Vaughan-Williams, en premier lieu du ballet Job et de Flos Campi, une oeuvre pour alto, choeur et orchestre, là aussi partagée entre romantisme, impressionnisme...
Si vous aimez Vaughan-Williams mais que vous ne connaissez pas ces 2 oeuvres, foncez.
Les interprétations parues chez Naxos sont excellentes.
Ensuite les symphonies 4 à 7 qui sont de grandes réussites.

Enfin plus récemment j'aime certaines oeuvres de Gavin Bryars, malgré un langage limité et une tendance à se répéter, il y a chez lui quelques oeuvres inspirées comme le Concerto pour violoncelle "Farewell to philosophy" ou bien les mélodies Adnan Songbook.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
S
Le Maître est marteau


Nombre de messages : 760
Date d'inscription : 20/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 3:42

Je vous suggère Sir Peter Maxwell Davies, génial compositeur très prolifique. C'est probablement le symphoniste le plus crédible encore vivant...

Vous pouvez entendre des extraits sur son site. Une véritable mine d'or d'informations! www.maxopus.com

Bonne chance!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 394
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 14:41

Ah oui là c'est un sujet un peu trop vaste, mais bon...

Mes préférences :
- Ralph VAUGHAN WILLIAMS ( Symphonies, The Lark Ascending, Concerto, Mass, Job, Flos Campi, Fantasia Tallis, 49è parallèle, etc )
- Frederick DELIUS ( Ses poèmes symphoniques et suites orchestrales, son Requiem, son Concerto Cello ( Du Pré ) )
- Arnold BAX ( Symphos et poèmes symphoniques )
- William WALTON ( Superbe Sympho 1, Concerto Cello )
- Malcolm ARNOLD ( Quatuor Oboe, Symphos )
- Granville BANTOCK ( Celtic Sympho, Hebridean Sympho, Poème Sapphique pour cello-orch. )
- Gustav HOLST ( Les Planètes, Invocation, cello-orch très belle, puis Symphonie, Choral Symphony )
- Peter MAXWELL DAVIES ( Concerto Violon, par STERN )
- Benjamin BRITTEN ( Lacrymae, magnifique, Sentimental Saraband, Sea Pictures, et ses oeuvres chorales )
- Eugen D'ALBERT ( Concerto Cello )

J'aime beaucoup BRIDGE aussi, mais c'est du XIXème.

Et quelques pages orchestrales de :
- FINZI ( Prelude, cordes - Concerto Cello - Fantasy pour cello )
- HOWELLS ( Requiem, In Green Ways )
- BUTTERWORTH ( The Bank of Green Willow )
- KETELBEY ( Belles across the Meadows, In a Monastery Garden )
- GRAINGER ( In a Nutshell, Molly on the Shore )
- BIRTWISTLE ( The Cry of Anubis )
- MOERAN ( Sympho )
- STANFORD ( Stabat Mater )
- MaCKENZIE ( Pilbroch )
- MacDOWELL ( La Danse des Sirènes, piano-orch. )
- PARRY ( Variations Symphoniques )
- SULLIVAN ( Irish Sympho, Tempest Suite )
- IRELAND ( Concertino Pastorale, A Dowland Suite )
- PICKER ( Old and Lost Rivers, Keys to the City, pia-orch )
- ANTHEIL ( Symphos )
- TIPPETT ( The Rose Lake )
- FERNEYHOUGH
- BRYARS ( Concerto Cello, The Black River )
- ADES

A propos des Planètes de HOLST, saviez-vous que Colin MATTHEUS avait composé la dernière "Pluton" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 16:32

Pour Britten qu'est-ce qui est recommandé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 17:23

Jorge a écrit:
Pour Britten qu'est-ce qui est recommandé?

Y a un sujet Britten 2 lignes en-dessous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jorge
Caliméro baroqueux
avatar

Nombre de messages : 6307
Age : 29
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 17:27

Tiens c'est vrai....

Merci grand chef! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Capri
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1239
Date d'inscription : 10/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 18:22

Citation :
Mais je suis fan de Vaughan-Williams

Je ne connais que sa Fantasia on a them by Thomas Tallis, et cela me suffit pour croire au génie de ce compositeur. Cette fantaisie est magnifique et pourtant d'un rythme ultra irrégulier (en tout cas dans son aspect) un peu déroutant au premier abord. J'ai reçu aussi un CD chandos de ses Bos qu'il faut que j'écoute.

La marche d'Elgar reste ultra classique. Mais quelle beauté!

Quant à Gavin Bryars, il fait partie des compositeurs qui ont marqué ma vie. Le Cadman Requiem, les Fiançailles... En revanche je m'ennuie un peu avec Jesus blood never failed me yet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ouannier
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 18:28

Je crois qu'on joue un opéra de Vaughan Williams àl'opéra de Massy cette année. A confirmer. Si j'habitais encore à côté, j'y serais certainement allé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 20:24

ouannier a écrit:
Je crois qu'on joue un opéra de Vaughan Williams àl'opéra de Massy cette année. A confirmer. Si j'habitais encore à côté, j'y serais certainement allé.

Yep, je le mentionnais dans mon premier message.

Riders to the Sea + Songs of travel
24 mars à 20h00 à l'Opera de Massy

Je meure d'envie d'y aller, mais j'ai déjà à négocier un jour de congé pour Curlew River, c'est mal barré pour en avoir un second...


Dernière édition par le Ven 20 Jan 2006 - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 20:49

jolan a écrit:

J'aime beaucoup BRIDGE aussi, mais c'est du XIXème.

Non, 20è: 1879-1941

jolan a écrit:

A propos des Planètes de HOLST, saviez-vous que Colin MATTHEUS avait composé la dernière "Pluton" ?

Sachant qu'il a orchestré avec talent les préludes de Debussy, c'est peut-être bien... tu l'as entendue?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 394
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 18 Jan 2006 - 22:19

Ah bah oui, je me suis trompé, je rajoute donc BRIDGE, très grand compositeur.

Pour BRITTEN, je conseille "Lachrymae, Reflections
on a song of Dowland", Op.48 ( 1950 ), oeuvre sublime.

Et pour "Pluton", oui, j'avais enregistré la première mondiale.
C'est particulier.

Very Happy

http://www.abeillemusique.com/produit.php?cle=6672
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 19 Jan 2006 - 1:03

Pour Elgar, je conseille "The sea pictures" et "The music maker" par Thomson (Chandos)…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 19 Jan 2006 - 1:07

Pour la musique du film 49th parallele de VW je n'ai que "the lake in the mountain". Existe-t'il un cd de la musique complète? Voir de la bande originale du film?
Merci bounce

Ps. Ce week-end j'ai écouté "Hugh the drover", le seul opéra avec une scène de boxe! Il serait amusant d'imaginer les ténors ou barytons pouvant jouer cette scène!
bom


Dernière édition par le Ven 20 Jan 2006 - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alf
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 19 Jan 2006 - 17:03

Bonjour,

Je viens de m'inscrire.
Je suis un inconditionnel de RVW que j'ai découvert vers 13 ans avec" The Lark's Ascending". Ca a été un vrai choc...

Sinon j'aime aussi beaucoup Debussy et Ravel.

A bientôt ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 394
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 19 Jan 2006 - 23:58

Trois compositeurs géniaux, et en plus tu es fan de BOBIN, donc tu es un mec bien.
Bienvenue

Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Alf
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 21
Date d'inscription : 19/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 20 Jan 2006 - 9:11

Hé hé ! Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 21 Jan 2006 - 15:25

Pas de réponse pour le 49 th parallel?
J'ai juste vu un cd parco polo :



Mais il n'y a que le prélude!
Je fais appel à vos connaissances cinéphiliques incommensurables!bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 29 Jan 2006 - 23:58

J'ai toujours évité Vaughan-williams, mais ce soir j'ai entendu Flos campi sur France Mus. C'est absolument génial.

Par contre c'était précédé d'un cycle de mélodies "The house of ??" chanté par Thomas Allen: particulièrement soporifique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 30 Jan 2006 - 1:56

vartan a écrit:
J'ai toujours évité Vaughan-williams, mais ce soir j'ai entendu Flos campi sur France Mus. C'est absolument génial.

Par contre c'était précédé d'un cycle de mélodies "The house of ??" chanté par Thomas Allen: particulièrement soporifique.
Pour la mélodie (à mon avis) il vaut mieux commencer par "On wenlock egde" (version avec orchestre de chambre ou orchestrée) ou "Songs of travel). The house of life me parle moins aussi, surtout si on ne dispose pas de la traduction…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 30 Jan 2006 - 2:04

il me semble que se sont des textes de Dante Gabriel Rossetti, le même utilisé par Debussy pour "La demoiselle élue", ça a l'air d'une poésie un peu gnan-gnan non?

En tout cas merci pour le tuyau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 394
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 30 Jan 2006 - 9:13

ROSSETTI est à la base un peintre préraphaélite.
Mais je ne connais pas sa poésie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
antrav
Papa pingouin
avatar

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 30 Jan 2006 - 12:11

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dante_Gabriel_Rossetti

C'est pas terrible comme site mais j'ai pas eu le temps de fouiller plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jolan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 394
Localisation : Rouen
Date d'inscription : 14/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 30 Jan 2006 - 13:58

Je crois qu'il est enterré avec un recueil de ses poèmes, mais est-ce véridique, ou une invention de DELERM dans "Autumn", je n'en sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paysagesinterieurs.com
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 8 Fév 2006 - 19:53

jaky a écrit:
vartan a écrit:
J'ai toujours évité Vaughan-williams, mais ce soir j'ai entendu Flos campi sur France Mus. C'est absolument génial.

Par contre c'était précédé d'un cycle de mélodies "The house of ??" chanté par Thomas Allen: particulièrement soporifique.
Pour la mélodie (à mon avis) il vaut mieux commencer par "On wenlock egde" (version avec orchestre de chambre ou orchestrée) ou "Songs of travel). The house of life me parle moins aussi, surtout si on ne dispose pas de la traduction…

Je ne connaissais pas On wenlock edge, mais voici la lacune comblée, je viens de recevoir ça en 78 tours (depuis les Etats Unis, et aucun disque n'est cassé! faut dire que c'était expedié dans une boite si monstrueusement grosse que j'ai cru cinq minutes avoir commandé un aspirateur lors d'un moment de folie scratch )



C'est très sympathique, bien que pas franchement original. Et je ne comprends RIEN au texte! Ca doit être un effet secondaire du 'son 78 tours' Neutral Heureusement qu'il y a la Lied and art song texts page Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 9 Fév 2006 - 0:31

Fuligo a écrit:
jaky a écrit:
vartan a écrit:
J'ai toujours évité Vaughan-williams, mais ce soir j'ai entendu Flos campi sur France Mus. C'est absolument génial.

Par contre c'était précédé d'un cycle de mélodies "The house of ??" chanté par Thomas Allen: particulièrement soporifique.
Pour la mélodie (à mon avis) il vaut mieux commencer par "On wenlock egde" (version avec orchestre de chambre ou orchestrée) ou "Songs of travel). The house of life me parle moins aussi, surtout si on ne dispose pas de la traduction…

Je ne connaissais pas On wenlock edge, mais voici la lacune comblée, je viens de recevoir ça en 78 tours (depuis les Etats Unis, et aucun disque n'est cassé! faut dire que c'était expedié dans une boite si monstrueusement grosse que j'ai cru cinq minutes avoir commandé un aspirateur lors d'un moment de folie scratch )



C'est très sympathique, bien que pas franchement original. Et je ne comprends RIEN au texte! Ca doit être un effet secondaire du 'son 78 tours' Neutral Heureusement qu'il y a la Lied and art song texts page Very Happy

Essaye Ian Bostridge, limite un peu maniéré mais on comprend chaque mot. (même si ne parlant pas anglais, cela ne m'avance pas!). silent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cadbury Fan
Mélomane averti
avatar

Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 9 Fév 2006 - 1:49

Il y a aussi le compositeur anglais ROGER STEPTOE (1953-20..) dont une de ses oeuvres va être crée par Olivier LATRY & l'orchestre de Jerome Devaud en août 2006...

N'oublions pas les oubliés: Alan Bush, Lennox Berkerley, euh...et j'ai oublié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 9 Fév 2006 - 11:47

jaky a écrit:

Essaye Ian Bostridge, limite un peu maniéré mais on comprend chaque mot. (même si ne parlant pas anglais, cela ne m'avance pas!). silent

Merci pour le conseil. Je vois que c'est sur le CD de la symphonie n° 6 LPO/Haitink. Qu'en penses-tu? (de l'interprétation)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 9 Fév 2006 - 15:43

Fuligo a écrit:
jaky a écrit:

Essaye Ian Bostridge, limite un peu maniéré mais on comprend chaque mot. (même si ne parlant pas anglais, cela ne m'avance pas!). silent

Merci pour le conseil. Je vois que c'est sur le CD de la symphonie n° 6 LPO/Haitink. Qu'en penses-tu? (de l'interprétation)

Je ne connais Bostridge que dans cet enregistrement et je ne deviendrai sans doute pas un fan de sa voix, mais dans cette œuvre j'aurai du mal à aimer une autre interprétation. Ne connaissant pas la signification du texte, peut-être que son chant légèrement sur-articulé (ou précieux?)n'est pas adapté, mais j'y trouve de la fraicheur et de la jeunesse, cela m'a plus à la première écoute et me plaît toujours à la trentième…
Je n'ai encore que peu écouté la version Ainsley/Nash ensemble, mais elle me touche moins (je préfère la version orchestrée). Désolé, c'est pas très technique! (si tu as la traduction des textes, pourrais-tu me les envoyer, histoire que je n'écoute pas idiot Shit ).
J'hésitai à commander le cd Britten/Bostridge, ton commentaire sur l'autre fil m'en a dissuadé (d'ailleur en relisant ta première phrase je pense qu'elle pourrai s'appliquer a ce "Wenlock edge".)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 9 Fév 2006 - 18:40

jaky a écrit:
Fuligo a écrit:
jaky a écrit:

Essaye Ian Bostridge, limite un peu maniéré mais on comprend chaque mot. (même si ne parlant pas anglais, cela ne m'avance pas!). silent

Merci pour le conseil. Je vois que c'est sur le CD de la symphonie n° 6 LPO/Haitink. Qu'en penses-tu? (de l'interprétation)

Je ne connais Bostridge que dans cet enregistrement et je ne deviendrai sans doute pas un fan de sa voix, mais dans cette œuvre j'aurai du mal à aimer une autre interprétation. Ne connaissant pas la signification du texte, peut-être que son chant légèrement sur-articulé (ou précieux?)n'est pas adapté, mais j'y trouve de la fraicheur et de la jeunesse, cela m'a plus à la première écoute et me plaît toujours à la trentième…
Je n'ai encore que peu écouté la version Ainsley/Nash ensemble, mais elle me touche moins (je préfère la version orchestrée). Désolé, c'est pas très technique! (si tu as la traduction des textes, pourrais-tu me les envoyer, histoire que je n'écoute pas idiot Shit ).
J'hésitai à commander le cd Britten/Bostridge, ton commentaire sur l'autre fil m'en a dissuadé (d'ailleur en relisant ta première phrase je pense qu'elle pourrai s'appliquer a ce "Wenlock edge".)

En fait, je te demandais ton avis pour la symphonie n°6 (mais c'est vrai que je n'ai pas été très claire Embarassed ), mais de toute façon, c'est aussi très interessant d'avoir ton avis sur 'on wenlock edge'. A priori, je n'ai rien contre un peu de préciosité dans le chant, mais pas quand cela devient incongru (soit exagérement précieux, soit pas adapté du tout à l'oeuvre).
Ici, les six poèmes sont assez divers de ton (le 3 et le 4 sont très légers, assez 'badinerie'). Tu verras cela, je te fais la traduction dès que j'ai du temps. Par contre, ce sera surtout pour le sens du texte, ne t'attends pas à une bonne traduction, je ne suis vraiment pas compétente en traduction de poésie.

(pour le Britten/Bostridge, j'y ai peut-être été un peu fort, mais à la mesure de ma déconvenue après Our Hunting Fathers)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 10 Fév 2006 - 2:25

Pour la sixième, je n'ai que la version Haïtink et je ne suis pas (encore?) "entré" dans l'œuvre, sans doute pour le moment la symphonie que j'aime le moins de Vaughan Williams. Difficile donc de dire mon ressenti pour la version Haïtink.
Pour la traduction, tu as sans doute plus urgent à faire! Dis moi simplement s'il se réjouit d'aller à la messe ou de rencontrer sa bien-aimée! tongue
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 10 Fév 2006 - 2:49

La 6è est une de mes préférées avec la 4è et la 7è.

Pour ces symphonies j'adore Bernstein et Prévin; Haitink est très bien aussi. (j'ai sa 7è)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 11 Fév 2006 - 20:53

jaky a écrit:
Pour la sixième, je n'ai que la version Haïtink et je ne suis pas (encore?) "entré" dans l'œuvre, sans doute pour le moment la symphonie que j'aime le moins de Vaughan Williams. Difficile donc de dire mon ressenti pour la version Haïtink.
Pour la traduction, tu as sans doute plus urgent à faire! Dis moi simplement s'il se réjouit d'aller à la messe ou de rencontrer sa bien-aimée! tongue
Merci.

J'avais commencé, donc j'ai fini. Surtout que c'est pas désagréable, même si ce genre de poésie est particulièrement difficile à traduire. Sur le n°2, c'est vraiment du mot à mot, car je ne comprends pas le poème Confused J'ai mis une traduction des commentaires qu'il y a sur mon 78trs quand je les pensais utiles à la compréhension. D'autre part, je me suis rendue compte que ce n'était pas dans l'ordre sur ces disques. Bizarre.. Je rétablis donc l'ordre.
Sinon, il me manque quelques mots ou expressions, peut-être que quelqu'un pourra nous éclairer sur leur signification. En tous cas, j'espère que mon humble (et mauvaise) traduction t'aidera tout de même un peu.

(je me demande encore comment j'ai pu à la première lecture trouver deux poèmes enjoués.. A part le 4, le reste est bien plombé...)



1. On Wenlock Edge the wood's in trouble (A Wenlock Edge le bois est tourmenté), et la tourmente n'est pas seulement celle d'un fort vent d'automne qui arrache les feuilles des arbres, mais aussi le 'vent de la vie' (gale of life) qui souffle dans l'âme d'un petit propriétaire terrien anglais (yeoman). Uricon, le dernier mot, est Uriconium, le nom romain de la ville construite en défense contre les tribus galloises des collines. A présent, les Romains 'sont cendres sous Uricon' (are ashes under Uricon) et la grande cité est devenue une petite ville appelée Wroxeter.


A Wenlock Edge

A Wenlock Edge le bois est tourmenté,
Sa forêt ouate les Wreking Heaves,
Le vent fait ployer les jeunes arbres,
Et les feuilles tombent en neige épaisse sur Severn.

Le vent soufflait ainsi à travers les bocages et les (hanger???)
Lorsque la cité d'Uricon était debout :
C'est le vent ancien en sa vieille colère,
Mais c'est à présent un autre bois qui est malmené.

Jadis - c'était avant mon époque – le Romain
Regardait fixement, là-bas, la colline qui s'élève :
Le sang qui réchauffe un yeoman anglais,
Les pensées qui le blessent – Ils étaient là.

Là, comme le vent à travers les bois déchaînés,
Le vent de la vie en lui soufflait fort;
L'arbre de l'homme n'est jamais calme:
Lors c'était le Romain, maintenant c'est moi.

Le vent fait ployer les jeunes arbres,
Il souffle si fort, il sera bientôt parti :
Aujourd'hui le Romain et ses tourments
Sont cendres sous Uricon.


2. « From far, from eve and morning » (Venue de loin, venue d'hier et de ce matin) est chuchoté par le fantôme d'un des amis du jeune homme – ou peut-être est-ce le souvenir vacillant d'une passion disparue?

Venue de loin, venue d'hier et de ce matin
et là-bas, du ciel aux douze vents,
La substance de la vie pour me former
Souffle toute proche : me voici.

A présent – je repose le temps d'un souffle
Pourtant sans disperser -
Prenez-vite ma main et dites-moi
Ce que vous avez dans le coeur.

Parlez à présent, et je répondrai;
Dites-moi comment je puis vous aider;
Ici aux douze quartiers du vent,
Je prends mon chemin sans fin.


3. Is my team ploughing? (mon équipe laboure-t-elle?) sont les premiers mots d'une conversation entre un homme et son ami décédé.


Laboure-t-elle,
L'équipe que je dirigeais,
Au son du tintement du harnais,
Lorsque j'étais vivant?

Oui, les chevaux piétinent,
le harnais tinte aujourd'hui;
Rien n'a changé bien que vous reposiez
Sous la terre que vous aviez coutume de labourer.

Est-ce que l'on joue au football
Aux bordures de la rivière;
Des jeunes hommes chassent-il le cuir,
Maintenant que je ne suis plus debout?

Oui, le ballon vole,
Les jeunes hommes jouent de tout coeur;
Le but est là, le gardien
Est là pour garder le but.

Ma bien-aimée est-elle heureuse?
J'avais trouvé si difficile de la quitter,
S'est-elle fatiguée de pleurs,
Alors qu'elle repose le soir?

Oui, elle repose légèrement,
Elle ne repose pas en pleurs :
Votre amie est satisfaite.
Soyez tranquille, jeune homme, et reposez.

Mon ami est-il chaleureux
Maintenant que je suis (thin and pine??)
A-t-il trouvé pour y dormir
un meilleur lit que le mien?

Oui, jeune homme, je repose
Où les jeunes hommes choisiraient de reposer;
J'égaye la bien-aimée d'un mort,
Ne me demandez pas de qui il s'agit.


4.

Oh, lorsque j'étais amoureux de vous,
Alors j'étais pur et courageux,
Et à des miles à l'entour croissait la surprise,
Tant je me conduisais bien.

Et maintenant, la fantaisie est passée,
Et rien n'en restera,
Et à des miles à l'entour ils diront
Que je suis à nouveau tout à fait moi-même.


5.

En été sur le Bredon
Les cloches ont un son si clair;
Tout autour, les deux comtés les font sonner
Dans les clochers proches et lointains,
C'est un bruit gai à entendre.

Ici, un dimanche matin
Mon amour et moi nous étendrions,
Et verrions les comtés colorés,
Et entendrions les alouettes
Si haut au-dessus de nous, dans le ciel.

Les cloches, dans les vallées à des miles à l'entour
Sonneraient pour l'appeler;
« Venez tous à l'église, bonnes gens;
Bonnes gens venez et priez. »
Mais mon amour resterait ici.

Et je me tournerais et répondrais
Au milieu du thym jaillissant,
« Oh, sonnez pour notre mariage,
Alors nous entendrons le carillon,
Et irons à l'église le temps venu. »

Mais quand les neiges, à Noël,
En haut du Bredon se furent déversées,
Mon amour s'est levé très tôt
Et sortit furtivement
Pour aller à l'église, seule.

Ils n'ont fait tinter qu'une cloche,
Il n'y avait pas de fiancé,
Le cortège funèbre suivait,
Et c'est ainsi qu'elle est allée à l'église,
Sans m'avoir attendu.

Les cloches tintent sur le Bredon,
Les clochers bourdonnent toujours,
« Venez tous à l'église, bonnes gens. »
Oh, bruyantes cloches, restez muettes;
Je vous entends, je viendrai.


6.Clun

Clunton et Clunbury,
Clungunford et Clun,
Sont les endroits les plus calmes
Qui soient sous le soleil.

Des vallées emplies par les sources et les rivières,
Par l'Ony et le (la?) Teme et le (la?) Clun,
Le pays des bons vivants,
Le plus calme qui soit sous le soleil.

Nous avions encore des chagrins à égayer,
On ne peut pas toujours être heureux,
Et les jeunes hommes connaissaient les contrariétés à Knighton,
Lorsque j'étais un jeune homme de Knighton.

Par les ponts sous lesquels coure la Tamise,
A Londres, ville mal construite,
Ce n'est pas très surprenant
Si l'on a toujours du chagrin.

Et si, lorsqu'un jeune homme vieillit,
Ses soucis s'accroissent,
Il porte ses peines sur une épaule
Qui les reçoit depuis longtemps déjà.

Où doit-on s'arrêter pour se délivrer
De tous ces bagages dont je me délesterais avec joie?
Ni la Tamise, ni la (le) Teme est la rivière,
Ni Londres, ni Knighton est la ville :

C'est un long chemin après Knighton,
Une place plus calme que Clun,
Lorsque le Jugement Dernier tonnera et éclairera,
Et peu de choses alors importeront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 12 Fév 2006 - 0:19

Pour yeoman, j'ai trouvé ceci : "In former times, a man who was free and cultivated his own land" ainsi que "Officer in the (ceremonial) bodyguard of the British monarch".
Je pense que c'est la première définition qui est juste ici.
(pour une fois j'ai tout compris!…Un éclair de lucidité…)
Bon dimanche. bom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 12 Fév 2006 - 11:06

jaky a écrit:
Pour yeoman, j'ai trouvé ceci : "In former times, a man who was free and cultivated his own land" ainsi que "Officer in the (ceremonial) bodyguard of the British monarch".
Je pense que c'est la première définition qui est juste ici.
(pour une fois j'ai tout compris!…Un éclair de lucidité…)
Bon dimanche. bom

Difficile à insérer dans le texte Wink Je ne pense pas qu'il y ait un équivalent en un mot en français.

J'ai trouvé une piste pour 'hanger' qui dans ce contexte pourrait être un nom local pour 'colline'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 12 Fév 2006 - 15:51

Ah! j'aurais pas dû poster si tard, j'ai oublié de te remercier! Embarassed

As-tu écouté Willow wood enregistré en première mondiale chez Naxos (avec Roderick Williams) ?
Une magnifique cantate pour baryton, chœur de femme et orchestre, j'ai simplement compris que là on parlait de bois, d'eau sombre, de baisers et de larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 12 Fév 2006 - 19:28

jaky a écrit:
Ah! j'aurais pas dû poster si tard, j'ai oublié de te remercier! Embarassed

As-tu écouté Willow wood enregistré en première mondiale chez Naxos (avec Roderick Williams) ?
Une magnifique cantate pour baryton, chœur de femme et orchestre, j'ai simplement compris que là on parlait de bois, d'eau sombre, de baisers et de larmes.

Si tu as compris ça, tu n'as pas loupé grand'chose Wink
Comme Vartan, je trouve Rossetti très 'gnan gnan', mais ça ne m'empêche pas d'apprécier beaucoup cette cantate que j'ai découverte il y a très peu de temps (au fait, l'ignare que je suis se demande si dans un tel cas, l'appellation de cantate plutôt que de 'song cycle' tient à la présence des choeurs ou est ce qu'il y a une explication lié à l'orchestration?)

Voici plus précisément les bois, l'eau sombre, les baisers et les larmes :


La Sauleraie

I.

J'étais assis avec l'Amour sur un puits à l'orée d'un bois
Nous étions penchés sur l'eau, moi et lui;
Il ne me parlait ni ne me regardait jamais,
Mais dans son jeu de luth était audible
Certaine chose secrète qu'il avait à dire.
Seulement alors nos yeux reflétés dans le flot, au fond,
Se rencontrèrent en silence; et ce son devint
La voix passionnée que j'avais connue; et mes larmes coulèrent.
Et alors qu'elles coulaient, ses yeux, en bas, devinrent ceux d'elle;
Et avec son pied et les plumes de ses ailes
Il balaya la source qui abreuvait la sécheresse de mon coeur.
Alors les frisures sombres se déployèrent en chevelure ondulée,
Et comme que je me penchais, ses lèvres se haussèrent,
Bouillonnantes de baisers débordants, jusqu'à ma bouche.

II.

Et maintenant, l'Amour chantait: mais sa chanson était
Mêlée de demi-souvenirs difficiles à libérer,
Comme des âmes que la stérilité de la mort a fait tomber en désuétude
Pourraient chanter lorsque le nouveau jour de naissance s'attarde (???)
Et je pris alors conscience de la présence d'une foule muette
Qui se tenait debout, à distance, une silhouette par arbre,
Toutes lugubres, car chacune d'entre elles était moi, ou elle,
Les ombres de ceux d'entre nos jours qui ne possédaient pas de langage.
Ils nous regardèrent, nous reconnurent et furent reconnus;
Tandis que rapidement, ensemble, revenus vivants de l'abysse,
Ils s'enlacèrent en un baiser implacablement proche qui déchire l'âme;
Et chez chacun, la pitié de soi s'échappa en un gémissement brisé :
« Pour une fois, pour une fois, pour une fois seul! »
Et l'Amour chantait toujours, et il chantait cela :

III.

« Oh vous, vous tous qui marchez dans la Sauleraie,
Qui marchez avec de blanchissantes faces creuses,
Quelle profondeur d'âme frappée par le veuvage,
Quelles longues, quelles plus longues heures, quelle nuit de la longueur d'une vie
Encore vous, qui avez en vain courtisé,
Votre dernier espoir est (a) perdu, vous qui avez en vain invité
Vos lèvres à leur nourriture inoubliée
Vous, vous encore devez voir la lumière! (construction grammaticale des deux premiers quatrains? Confused )
Hélas, les rives amères dans la Sauleraie
Avec de pâles euphorbes-larmes*
Et de rougissantes achillées :
Hélas, si jamais un tel oreiller pouvait
Baigner profondément l'âme dans le sommeil jusqu'à ce qu'elle meure,
Mieux vaut que la vie l'oublie plutôt
Que la Sauleraie ait à contenir ses errances!

* (tear-spurge) le mot semble avoir été inventé par Rossetti à partir d'une racine employée couramment en botanique (spurge)

IV.

Ainsi il chanta : et alors que le rassemblement des formes s'élevait,
Cramponnées les unes aux autres à travers la lamentation du vent,
Sans changement d'abord; mais vers la fin du jour,
Les feuilles se détachèrent à l'endroit où la souillure du coeur luisait;
Ainsi lorsque la chanson se termina, le baiser prit fin,
Et son visage tomba à la renverse, noyé; et il était gris,
Gris comme ses yeux ; et je ne sais pas si l'Amour sait
si un jour ils pourraient à nouveau rencontrer les miens,.
Ce que je sais, c'est que je me suis penché vers le bas et que j'ai bu
Une longue gorgée de l'eau dans laquelle elle avait sombré,
Et son souffle, et toutes ses larmes, et toute son âme:
Et comme je me penchais, je sais que j'ai senti le visage de l'Amour
Appuyé sur mon cou, avec un gémissement de pitié et de grâce,
jusqu'à ce que nos deux têtes soient sous son auréole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 12 Fév 2006 - 23:19

Quand je disais avoir tous compris c'était pour la signification de yeoman, il est vrai que pour Wenlockedge c'est encore un peu obscure!
Mais encore merci pour la peine.
Pour Willo-wood, c'est en effet décevant, laisser partir l'imagination avec les 3 ou 4 mots que j'avais compris était plus excitant… Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Lun 13 Fév 2006 - 7:31

jaky a écrit:
Quand je disais avoir tous compris c'était pour la signification de yeoman, il est vrai que pour Wenlockedge c'est encore un peu obscure!
Mais encore merci pour la peine.
Pour Willo-wood, c'est en effet décevant, laisser partir l'imagination avec les 3 ou 4 mots que j'avais compris était plus excitant… Crying or Very sad

Mais c'était pour Willow-wood que je disais que ce que tu avais compris était suffisant. Désolée d'avoir rompu le charme Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 14 Fév 2006 - 1:36

Pas grave, j'ai la mémoire courte et je garderai ma version de l'histoire! 🧀

Il y a quelques jours (semaines?) j'ai demandé si quelqu'un connaissait un enregistrement de la musique du film 49th parallèle. J'aime beaucoup le seul extrait que je connaît, "The lake in the mountains" : le premier thème me fait penser à Satie et je trouve la pièce d'inspiration française (VW à utiliser des thèmes américains et canadiens français pour la musique du film). Aucune réponse Confused Tout ce que j'ai trouvé c'est le prélude, c'est peu. Mais peut-être est-ce tout ce qu'il à composé?

Je vais devoir attendre une hypothétique rediffusion à la télé………je vais devoir être patient!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur
avatar

Nombre de messages : 80919
Age : 36
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mar 14 Fév 2006 - 1:41

jaky a écrit:

Il y a quelques jours (semaines?) j'ai demandé si quelqu'un connaissait un enregistrement de la musique du film 49th parallèle.

Il me semble bien avoir vu ça à la médiathèque du conservatoire... je t'en dirai plus à la rentrée si je le trouve. Wink

EDIT: c'est ce disque que j'ai vu



Disponible pas cher sur Amazon, mais il n'y a que le prélude effectivement...

Par contre dans celui-ci:



on peut trouver l'épilogue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Mer 15 Fév 2006 - 0:36

Parole! Elle est diffusée comme un puzzle cette musique! Rolling Eyes
Je vais attendre encore un peu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Jeu 16 Fév 2006 - 19:58

Jaky, j'aurais besoin de tes conseils éclairés Smile Mes écoutes RVWiènnes de ces jours-ci m'ont donné très envie de connaitre ses opéras. Je ne connais que Sir John in Love. Si j'ai bien compris, des enregistrements des quatre autres opéras sont disponibles. Je viens de voir qu'il y a au moins trois versions de The Pilgrim's Progress. J'en suis là. Quel opéra me conseilles tu d'abord?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Ven 17 Fév 2006 - 1:05

Fuligo a écrit:
Jaky, j'aurais besoin de tes conseils éclairés Smile Mes écoutes RVWiènnes de ces jours-ci m'ont donné très envie de connaitre ses opéras. Je ne connais que Sir John in Love. Si j'ai bien compris, des enregistrements des quatre autres opéras sont disponibles. Je viens de voir qu'il y a au moins trois versions de The Pilgrim's Progress. J'en suis là. Quel opéra me conseilles tu d'abord?

Ah! je débute aussi! Je viens d'acheter Pilgrim's progress (version hickox) mais qui tiens plus de l'oratorio que de l'opéra, même si VW ne voulait pas qu'il soit chanté à l'église mais sur scène. On y entend un des thèmes de la sixième symphonie et surtout à plusieurs reprises le thème du final de la huitième. J'ai reçu également Hugh the drover (version Matthew Best) qui change beaucoup du reste de ses œuvres (à mon avis) : des airs très courts, un ton très léger, une intrigue somme toute banale qui finie bien (une scène de boxe où l'on se prend à rêver d'un duo Terfel/Bostridge, cela vaudrait son pesant de cacahuètes en vidéo!). Limite opéra/comédie musicale en son genre… D'après ce que j'ai lu du livret (hélas non traduit) VW à utilisé de l'argot (pour tout ou partie du livret, je ne sais pas, mais il y tenait pour l'action qui se déroule à l'époque des guerres napoléoniennes. Je compte commander Riders to the sea le mois prochain.

PS : Je n'ai pas de conseils éclairés, je suis un éternel béotien…



Dernière édition par le Dim 19 Mar 2006 - 15:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 18 Fév 2006 - 1:14

Après le message d'hier, j'ai réécouté Pilgrim (la premère fois j'étais fatigué et j'avais écouté en lisant le livret).
En un mot je dirai que Pilgrim progress est du concentré de VW. Outre les quelques emprunts, l'orchestration est d'une grande richesse (je dirai qu'elle dépasse celle des symphonies) et les climats variés : Début angoissant du nocturne, violence du choeur "hurlant" lors de la rencontre avec apollyon, turbulance de vanity fair, le choeur vindicatif des marchands avec son allure de marche tirée d'un péplum (en moins clinquant tout de même), la rencontre avec le jeune pâtre avec ses solos de cor et de clarinette. Il faudrait tout citer, d'ailleur vers la fin j'ai crû voir ces "delectables mountains" et j'aurai pu sentir l'air frais des cîmes si je fumais pas autant. Après tant de beauté il est difficile de redescendre sur terre...
Je te recommande chaudement cet opéra, impossible de ne pas l'aimer si l'on aime la musique de Ralph! cheers
De plus l'enregistrement chandos est superbe ainsi que l'orchestre et Gérald Finley… et enfin un livret de 130 pages avec présentation et livret en français. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Sam 18 Fév 2006 - 20:11

Thank you very much! Pilgrim progress version Hickox adjugé! (Hugh the drover et sa scène de boxe m'intrigue beaucoup, mais ça sera pour plus tard).
Par contre, malgré toutes mes recherches, impossible de le trouver sur Rennes, que ce soit en magasin ou en bibliothèque Confused Bon, je vais commander ça sur le net, mais c'est tellement moins agréable.
Je crois que j'ai cruellement besoin d'un petit séjour en (je t'emprunte ton admirable smiley)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 19 Fév 2006 - 15:35

Pour la musique du 49th parallele et les autres musiques de film de RVW, j'ai trouvé!





cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Et voilà 2 clics, y'a plus qu'à attendre…je vais encore pleurer en faisant mes comptes… Sad


Dernière édition par le Dim 19 Fév 2006 - 15:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 19 Fév 2006 - 15:39

Fuligo a écrit:
Thank you very much! Pilgrim progress version Hickox adjugé! (Hugh the drover et sa scène de boxe m'intrigue beaucoup, mais ça sera pour plus tard).
Par contre, malgré toutes mes recherches, impossible de le trouver sur Rennes, que ce soit en magasin ou en bibliothèque Confused Bon, je vais commander ça sur le net, mais c'est tellement moins agréable.
Je crois que j'ai cruellement besoin d'un petit séjour en (je t'emprunte ton admirable smiley)
The Great Britain est à un peu plus d'une heure de chez moi, mais je n'y suis jamais allé : l'idée de conduire à gauche me terrorise Embarassed
Et puis je devrais "parler" anglais, ça je ne le fais que sous la menace! Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fuligo
Déesse du scalpel
avatar

Nombre de messages : 3754
Age : 37
Localisation : Nothingness, SK Canada
Date d'inscription : 10/01/2006

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 19 Fév 2006 - 16:04

jaky a écrit:

The Great Britain est à un peu plus d'une heure de chez moi, mais je n'y suis jamais allé : l'idée de conduire à gauche me terrorise Embarassed
Et puis je devrais "parler" anglais, ça je ne le fais que sous la menace! Embarassed Embarassed Embarassed Embarassed

Allez, viens, je t'emmène! cheers Mr. Green (bon, j'ai pas le permis, mais je parle anglais, c'est toujours ça Mr. Green )
L'année dernière, mon père habitait à Newcastle, mais malheureusement, je n'ai eu le temps d'aller le voir qu'une fois (ce qui m'a tout de même permis de dépenser un nombre conséquent de pounds en purcelleries). Mais dès que j'ai un moment de libre, je vais me faire une foire au 78trs à Londres Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaky
Mélomane chevronné
avatar

Nombre de messages : 9406
Age : 57
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   Dim 19 Fév 2006 - 16:09

Je crains hélas que je suis aussi et surtout un pantouflard indécrottable…limite ermite en sa caverne! Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Musique anglaise du XXème   

Revenir en haut Aller en bas
 
Musique anglaise du XXème
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Musique anglaise du XXème
» BT 168 Musique symphonique du XXème siècle
» Consort Musicke
» festival de musique militaire aulnay 2009
» Vos compositeurs français préférés au XXème siècle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: