Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Questions d'harmonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
math
Mélomane averti


Nombre de messages : 361
Localisation : Au nord du centre du sud de la France
Date d'inscription : 13/09/2010

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 12:08

Ben non, ça donne un intervalle de seconde augmentée au ténor. Vraiment à éviter.

(Je suis bien sûr d'accord avec ce que dit Xavier, que dans l'absolu tu peux écrire ce que tu veux...mais là j'ai bien compris que tu recherchais une harmonie tonale et fonctionnelle, que ce n'était pas du Brahms et encore moins du Scriabine...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 12:15

Ah oui, c'est vrai qu'il y a ça aussi : les mouvements mélodiques défendus. shaking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 14:32

Pan a écrit:
Alain Naigeon a écrit:
L'enchaînement par mouvement conjoint de la basse est le plus délicat. Les voix autres que la tierce doivent obligatoirement bouger en sens opposé à la basse pour éviter les fautes. Ici, avec ta disposition de départ et le Sol# allant au La, tu vas effectivement avoir un unisson au deux voix supérieures : Fa-Do-La-La (le même La).

Ça ne va pas : je viens de voir, toujours dans mon Cours complet d'harmonie, que l'unisson est défendu excepté quand il a lieu dans une cadence parfaite entre le ténor et la basse ou par mouvement oblique sur un temps faible. Ce n'est pas le cas ici.

Là encore.... "l'unisson est défendu"... dans quel contexte?
A moins de faire du contrepoint rigoureux... faut pas pousser non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 15:29

C'est pourtant un cours d'harmonie, pas un cours de contrepoint, publié en 1890. Voici les règles fondamentales prescrites :

1 ) On doit avoir l'harmonie complète et procéder autant que possible par degrés conjoints.

2 ) Les mouvements mélodiques difficiles d'intonation sont défendus.

3 ) La note sensible doit toujours faire sa résolution sur la tonique.

4 ) Chaque partie doit être écrite selon son genre de voix.

5 ) Les croisements de parties sont défendus.

6 ) Il est défendu de faire deux quintes, ou deux octaves successives par mouvement direct.

7 ) Deux quintes ou deux octaves successives restent défendues par mouvement contraire.

8 ) L'unisson est défendu.

9 ) Il est défendu d'aboutir par mouvement direct à une quinte juste ou à une octave.

10 ) Il faut résoudre régulièrement les deux notes de l'accord de quinte diminuée du 7e degré.

11 ) On doit terminer par la position d'octave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 17:43

Très bien.

Maintenant trouve-moi une seule oeuvre, même courte, d'un compositeur plus ou moins reconnu, qui respecte toutes ces règles.

Mr.Red

Le problème en te bornant à respecter ces principes à la lettre c'est que tu n'es pas en train de faire la musique, mais surtout d'éliminer 50 solutions qui font des "fautes" pour te retrouver avec la seule note restante et que pendant ce temps tu oublies de faire une mélodie et finalement quelque chose de musical...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 17:49

Ça, ce sont les règles fondamentales. Plus loin dans l'ouvrage, il donne les cas où l'on en est exempté. Par exemple, pour la deuxième règle, le mouvement mélodique de seconde augmentée est permis en mineur, quand il a lieu du 6e au 7e degré allant sur la tonique. study
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 17:50

Par exemple, même dans les chorals de Bach, pourtant un genre plutôt académique qu'on fait étudier à tous les élèves en écriture, les principes 1, 2, 3, 5, 6, 7, 8, 9 et 11 sont régulièrement bafoués. (et même en dehors des exemptions habituellement autorisées comme celles qui doivent être données dans ton bouquin)
Quant au 4, il est très vague.


Dernière édition par Xavier le Mar 11 Nov 2014 - 17:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 17:52

Pan a écrit:
Ça, ce sont les règles fondamentales. Plus loin dans l'ouvrage, il donne les cas où l'on en est exempté. Par exemple, pour la deuxième règle, le mouvement mélodique de seconde augmentée est permis en mineur, quand il a lieu du 6e au 7e degré allant sur la tonique. study

Mais "les cas où l'on est exempté", c'est au musicien de les sentir et de sentir s'il peut faire telle ou telle chose, si ça sonne bien.
Ce sont des principes généraux que l'on déduit de la pratique de la musique et du style tonal classique, pas des règles absolues qu'on donne a priori, sinon c'est arbitraire, et ces principes peuvent connaître mille et une exceptions, cela dépend surtout du contexte et du style.
S'il suffisait de suivre des règles pour faire de la bonne musique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 17:59

Xavier a écrit:
Quant au 4, il est très vague.

Oui, il y a des exemples que je n'ai pas noté. Ça veut dire qu'il ne faut pas descendre trop dans le grave pour l'alto etc.

Xavier a écrit:
Mais "les cas où l'on est exempté", c'est au musicien de les sentir et de sentir s'il peut faire telle ou telle chose, si ça sonne bien.
Ce sont des principes généraux que l'on déduit de la pratique de la musique et du style tonal classique, pas des règles absolues qu'on donne a priori, sinon c'est arbitraire, et ces principes peuvent connaître mille et une exceptions, cela dépend surtout du contexte et du style.
S'il suffisait de suivre des règles pour faire de la bonne musique...

À ce moment-là, moi, les quintes, ça ne me dérange pas du tout, mon oreille est habitué avec le rock. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 18:09

Attention, je ne dis pas non plus que ces principes sont idiots et ne servent à rien.
Evidemment qu'il ne faut pas en tenir compte dans la musique médiévale, Debussy ou le rock...
Pour les styles baroque et classique, et dans une moindre mesure romantique, ils sont de bon conseil, mais en tant que nécessité musicale, pas en tant que règle.
Et il y a mille cas où leur nécessité est relative et peut être remise en question, Bach par exemple fait descendre sa sensible dans ses cadences parfaites dans les chorals, pour avoir l'accord complet, il fait parfois des quintes dans certaines situations, il fait des croisements de voix pour favoriser tel mouvement mélodique, etc...
Il faut de la souplesse, sinon on tombe dans quelque chose d'anti-musical.
Il ne faut pas écrire simplement d'après ces principes, personne ne l'a jamais fait, mais il faut en tenir compte, ne pas laisser passer n'importe quoi, tout en gardant à l'esprit que ce ne sont que des principes, pas des règles et des interdictions.
J'ai toujours trouvé absolument idiots ces types qui écrivent dans des bouquins "il est interdit de faire ceci, cela"...
Je n'ai pas étudié l'écriture avec des traités (je ne l'ai fait qu'une fois, quand j'ai dû préparer l'épreuve de contrepoint rigoureux pour rentrer au CNSM) mais avec des oeuvres, et je ne recommande à aucun élève de commencer par cela.
Ce sont les grands compositeurs qui nous apprennent la musique, pas les traités extrêmement réducteurs d'untel ou untel.
Il faut comprendre la nécessité musicale de suivre tel mouvement obligé, de ne pas faire de quintes, etc... pas appliquer des règles (qu'aucun compositeur n'a jamais suivi à la lettre) sans savoir précisément à quoi elles servent et dans quelles conditions les appliquer ou non d'un point de vue musical.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 18:23

Dans ce cas, le seul enchaînement qui me gênais vraiment à l'oreille, c'était fa-fa-la-do puis mi-sol-sib-do#. Finalement je préfère fa-fa-la-do suivi de mi-sol-do# avec un unisson sur le sol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 19:23

Je viens de trouver un enchaînement et qu'est-ce que je vois dans la mélodie du soprano ? Sib-la-do-si (B-A-C-H) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 22:23

Pan a écrit:
Et si j'enchaîne mi-sol#-si-ré et fa-fa-la-do, certes le sol# descend mais ça pourrait passer vu qu'on entend le la à l'alto, non ?
C'est ce qui se passe parfois à la fin d'un choral, quand la sensible descend à la dominante.
Non cela ne va pas de faire descendre le ténor de Sol# à Fa : seconde augmentée, verbooooten Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 22:28

Xavier a écrit:
Il faut comprendre la nécessité musicale de suivre tel mouvement obligé, de ne pas faire de quintes, etc... pas appliquer des règles (qu'aucun compositeur n'a jamais suivies à la lettre)
Tout à fait ; pas plus tard qu'hier soir, j'ai remarqué des "fautes" dans La nuit froide et sombre de Lassus Cool
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 11 Nov 2014 - 23:01

Ah oui mais là on est loin de l'harmonie classique de toute façon: c'est sûr qu'on y trouve des quintes, des croisements incessants, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugolin
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Les quintes directes en harmonie classique   Lun 16 Mar 2015 - 13:12

Bonjour

J'ai chez moi quelques manuels d'harmonie : Bitsch, Falk, Desportes, Truchot
Les règles sur les quintes directes sont plus ou moins rigoureuses. Les plus souples sont celles de Desportes et de Bitsch. Les plus restrictives sont celles de Falk, et de Tuchot.
Je voudrais connaître ce qu'il en est des règles actuelles sur les quintes directes enseignées dans les conservatoires en classe d'harmonie.
À ceux qui ont la bonté de me répondre, je présente mes remerciement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5700
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Lun 16 Mar 2015 - 13:49

Le principe des règles de l’écriture en classe d’harmonie est une base admise pour le bon fonctionnement de la musique, et surtout la bonne éducation de l’oreille ( pour pouvoir ensuite se permettre de les transgresser sans pour autant perdre le bon fonctionnement de la musique ).
Ca ne change pas avec les époques, et les générations Wink . Elles sont toujours les mêmes aujourd'hui ( en tout cas, c’est comme ça dans mon concervatoire ^^ ), c’est à dire que les quintes et les octaves parallèles sont interdites ! Tu peux de toute façon t’en rendre compte facilement par toi même, en jouant tes devoirs sur un piano : c’est rare qu’un enchainement de quintes ou d'octaves parallèles, dans ce contexte ( celui des premières années en classe d’harmonie, tonale ), sonne bien Wink . Ca sonne même assez mal ! Ce n’est pas très bon, règle ou pas règle, il faut faire autrement.

Tu auras l’occasion, plus tard, lorsque tu maitriseras parfaitement cette base, de te reposer la question de ces règles ^^ .

J’ai fais simple et rapide, d’autres membres devraient mieux te répondre que moi sur le sujet Smile .


Dernière édition par Rav-phaël le Lun 16 Mar 2015 - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Lun 16 Mar 2015 - 13:51

Hugolin a écrit:

Je voudrais connaître ce qu'il en est des règles actuelles sur les quintes directes enseignées dans les conservatoires en classe d'harmonie.

Ca dépend dans quel style tu es, tout simplement.
A moins qu'on te demande de faire du style Bitsch ou du style Truchot...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugolin
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 17 Mar 2015 - 7:49

Xavier a écrit:
Hugolin a écrit:

Je voudrais connaître ce qu'il en est des règles actuelles sur les quintes directes enseignées dans les conservatoires en classe d'harmonie.

Ca dépend dans quel style tu es, tout simplement.
A moins qu'on te demande de faire du style Bitsch ou du style Truchot...

Je parle surtout du style comprenant le 18e et le 19e siècle
Effectivement, au 20e siècle il y a eu un grand coup de vent; si je ne me trompe pas.
Mais en fait, la question portait sur les règles académiques de nos jours. Pour reprendre ton expression, quel est le style " conservatoire " pour les quintes et octaves directes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hugolin
Néophyte


Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 17 Mar 2015 - 7:56

Rav-phaël a écrit:
Le principe des règles de l’écriture en classe d’harmonie est une base admise pour le bon fonctionnement de la musique, et surtout la bonne éducation de l’oreille ( pour pouvoir ensuite se permettre de les transgresser sans pour autant perdre le bon fonctionnement de la musique ).
Ca ne change pas avec les époques, et les générations Wink . Elles sont toujours les mêmes aujourd'hui ( en tout cas, c’est comme ça dans mon concervatoire ^^ ), c’est à dire que les quintes et les octaves parallèles sont interdites ! Tu peux de toute façon t’en rendre compte facilement par toi même, en jouant tes devoirs sur un piano : c’est rare qu’un enchainement de quintes ou d'octaves parallèles, dans ce contexte ( celui des premières années en classe d’harmonie, tonale ), sonne bien Wink . Ca sonne même assez mal ! Ce n’est pas très bon, règle ou pas règle, il faut faire autrement.

Tu auras l’occasion, plus tard, lorsque tu maitriseras parfaitement cette base, de te reposer la question de ces règles ^^ .

J’ai fais simple et rapide, d’autres membres devraient mieux te répondre que moi sur le sujet Smile .

Je suis un peu embarrassé, je crois que je me suis mal fait comprendre.
Ma question est sur les quintes ( et octaves ) directes, i.d. celles qui arrivent par mouvement directe entre les parties extrêmes d'une réalisation. J' avais appris, il y a vingt ans, qu'elles étaient autorisées du moment que la partie supérieure est conjointe.
Mais en regardant, les quatre manuels que j'ai cités, les règles sont plus dures ( notamment il faudrait faire attention sur le type seconde ( mineure, majeure) et sur le type de degrés ( bon ou mauvais).
À vrai dire, je voudrais me remettre à l'harmonie. Mais quelles règles respectées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chris28
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 56
Age : 41
Localisation : Chartres
Date d'inscription : 03/03/2013

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 17 Mar 2015 - 9:39

Juste pour signaler les cours d'Harmonie de Jean Louis Fabre sur Youtube Gradus Ad Parnassum.

Je ne suis qu'au Chapitre 2 mais les cours sont progressifs et très clairs avec beaucoup d'exemples du répertoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rav-phaël
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 5700
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Mar 17 Mar 2015 - 12:29

Autant pour moi  kiss  La confusion vient du fait que tu associes les termes de « Quintes par mouvement direct » et d’ « Harmonie » , qui évoquent pour moi deux disciplines différentes. J’ai cru bêtement que tu t’étais « trompé » de terme et que tu voulais parler, en cour d’harmonie, des enchainements de quintes parallèles ( qui sont, fatalement, par mouvement direct ).

Embarassed  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Lun 21 Déc 2015 - 11:56

Bonjour Exclamation
Je reviens sur la question des quintes directes. Dans mon traité d'harmonie (vous vous rappelez, règles 9 Mr. Green ), il n'est pas question des parties extrêmes, mais de toutes les parties. Je me demandais donc si l'on pouvait, rigoureusement, se faire succéder les accords do-sol-mi-do et mi-do-sol-do, sachant que l'on abouti à une quinte par mouvement direct entre la partie de ténor et d'alto Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Xavier
Père fondateur


Nombre de messages : 79763
Age : 35
Date d'inscription : 08/06/2005

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Lun 21 Déc 2015 - 12:25

Ouh là là!
Faut pas s'enfermer en prenant ce type de "règles" autant à la lettre, sinon tu ne pourras pas écrire grand chose!
Evidemment que tu peux, car tu ne fais que changer de position d'un même accord. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pan
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3436
Date d'inscription : 24/12/2006

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Lun 21 Déc 2015 - 13:15

Super Exclamation

Merci coucou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jof
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3541
Date d'inscription : 02/05/2014

MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   Lun 21 Déc 2015 - 13:46

C'est pas ce qu'on appelle une quinte par procuration ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Questions d'harmonie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Questions d'harmonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 7 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 Sujets similaires
-
» Recherche cor d'harmonie d'occasion
» L'orchestre d'Harmonie
» Questions sur le Silver Star
» [Interview] Tokio Hotel réponds aux questions d'NRJ.de
» A vendre cor d'harmonie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique (Divers)-
Sauter vers: