Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Ernest Chausson (1855-1899)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84210
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 EmptyDim 11 Nov 2018 - 16:08

Compte-tenu de ce que tu connais de Chausson, de la qualité globale des œuvres de ce compositeur, et de tout ce qu'on dit de bon du Roi Arthus, tu ne trouves pas dommage de ne pas l'écouter au moins une fois en entier quand même??

Un seul acte, moi j'appelle ça du saucissonage précisément...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88214
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 EmptyDim 11 Nov 2018 - 16:15

Cololi a écrit:
Mais le I de Tristan est un chef d'œuvre à lui seul.

Et je ne vois pas … je juge une œuvre entière : si le I est mauvais … ça invalide l'œuvre car je ne saucissonne pas les œuvres à l'écoute (sauf à la découverte pour apprivoiser l'œuvre).

Mais personne ne parle de « valider » l'œuvre, juste de la connaître, de voir ce qu'elle a à proposer. Écouter le Roi Arthus sans la scène de Merlin, le grand interlude du II, la scène du laboureur, l'ambiance de fin de monde du III, la scène de désespoir de Genièvre, l'apothéose finale… ça n'a pas de sens.

Après, tu peux trouver qu'elle est trop inégale et te forcer à écouter que des œuvres que tu trouves parfaites (je ne vois pas non plus l'intérêt d'écouter un opéra d'une traite, même en conditions réelles il y a des pauses, de réelles coupures, sinon on ne peut pas être concentré, et les œuvres sont conçues pour cela), mais au moins connaître le truc, surtout que tu aimes ce style et Chausson par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31186
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 EmptyDim 11 Nov 2018 - 22:20

J'ai écouté la scène de Merlin (lien officiel) :

https://www.youtube.com/watch?v=qB5o0Mf2ltI&index=11&list=PLKuDJttQXvdNftFEBHXbSBQCu0XP8l3fa


Alors il vous suffit de cela pour crier au chef d'œuvre (je ne parle même pas de la comparaison à Wagner, car là … je ne vois même pas comment on peut) ?
Effectivement c'est moins emphatique, plus inspiré que ce que j'ai écouté jusque là.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88214
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 EmptyDim 11 Nov 2018 - 23:04

Il nous suffit de cela et de tout le reste que tu n'as pas écouté, oui. fleurs
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5528
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 EmptyMar 7 Jan 2020 - 23:34

Je réécoute le poème symphonique Soir de fête (une très ancienne fréquentation, pour ne pas dire amour).
Au milieu d'un bain de musique du XXe (même plutôt conservatrice), ça peut sembler un peu pataud, mais j'aime toujours autant l'univers intérieur - mental, esthétique - de cette musique, ce que l'idée d'un "soir de fête" pouvait inspirer à Ernest Chausson - au premier degré, sans la moindre ironie (du moins explicite); pour dire les choses franchement, je me sens extrêmement proche de cet univers...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 Empty
MessageSujet: Re: Ernest Chausson (1855-1899)   Ernest Chausson (1855-1899) - Page 11 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Ernest Chausson (1855-1899)
Revenir en haut 
Page 11 sur 11Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: