Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Table de cuisson induction – SAUTER – 3 ...
Voir le deal
299.99 €

 

 Tout sur Bruckner

Aller en bas 
+101
Théo taschimor
Mélomaniac
fgero
ferencfricsay
A
vinclec
Le faiseur de reines
Coutures
Blestheme
Philippe VLB
BMLP
Golisande
Renard
Horatio
Glocktahr
tartempion
benvenuto
Rav–phaël
Siegmund
Francoistit
Krail
Barbajuan
Kilban
calbo
Nothing to declare
Анастасия231
TragicSymph
Stolzing
Pelléas
ciao
Gesualdo
Abnegor
pHax
mélomane86
mr.hutz
kegue
Wolferl
Diablotin
Utnapištim
arnaud bellemontagne
Hippolyte
frere elustaphe
Mehdi Okr
Iskender
aurele
nugava
franchom
Percy Bysshe
Nathan03
jpwol
tokjdm
Cololi
jerome
Guillaume
christophe21
*Nico
Pison Futé
Strad78
Marc Mailly
Octavian
Crapio
Mariefran
Morloch
Zeno
didou95
jesus
Bertrand67
Stadler
WoO
antrav
Tus
Jules Biron
hammerklavier
quintette op.57
Kia
Guigui
entropie
kougelhof 1er
DavidLeMarrec
Poulet
Pauken
Reidid
sofro
-
Achille
fabozzo
General Custer
poet75
Jaky
Semolino
César-Alexandre
adriaticoboy
chameau_romain
brucknercito
richie3774
ouannier
Classica
Alex
Xavier
leo
S
105 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20  Suivant
AuteurMessage
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 17:31

TragicSymph a écrit:
Salut Cololi !

Je m'aperçois que tu es un grand fan de Bruckner, tout comme moi.
Le romantisme allemand poussé à son extrême limite, j'ai toujours adoré ce qui était cuivré...ahah.
Bref, j'ai découvert ce génie avec la Wagner-Symphonie, que j'aime toujours autant.
Je connais les symphonies de 3 à 7 je vais m'attaquer aux autres bientôt (après le Mahler et Atterberg aahah)
J'ai vraiment hâte d'entendre la 8°, qui est la symphonie des symphonies, ça m'a l'air génial. Quelle est la meilleure version ?
Sinon, je voulais te poser une question, que penses-tu de la 5° ? Elle me laisse un peu sur ma faim, je ne la trouve pas aussi géniale que les autres. A tort sûrement. Je sais que c'est la seule qu'il n'a jamais entendue en vrai.
Sinon, Bruckner est vraiment un grand génie symphonique, ses symphonies sont juste...SUBLIMES.
J'adore Bruckner, longue vie à cet homme. Il n'y a pas de mots pour décrire sa musique.


Bienvenue dans le club très fermé des brucknériens dont je fais parti, ahah!
Sa musique est universelle!
Pour la 8ème, je te conseille Mravinski avec l'orchestre de Leningrad, Schuricht et le philarmonique de Vienne chez Emi, Jochum évidemment chez dg ou emi (je ne connais pas cette dernière mais c'est surement bien), Bohm et l'orchestre de la Tohnalle de Zurich...et bien d'autres!
et j'oubliais furtwangler mais dans un son moyen et wand aussi qui réussit toujours ses bruckner!
En somme, il y a le choix.
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 17:34

Re salut à toi Cololi et merci pour tes réponses rapides et tes conseils.
Je me réserve encore un peu pour la 8°, je prendrai bien le temps d'écouter.
Quand on écoute Bruckner, rien ni personne ne doit nous déranger.
Et on est d'accord que la cinquième...n'est pas du grand grand Anton, trop de pompiérisme gratuit en effet.
A +
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 17:37

Merci à toi Mélomane86 pour ces conseils, je te dirai ce que j'en pense, j'ai hâte d'écouter ça !!
A +
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 18:21

TragicSymph a écrit:

Et on est d'accord que la cinquième...n'est pas du grand grand Anton, trop de pompiérisme gratuit en effet.
Mais non, pas du tout. La Cinquième est un peu à part, beaucoup plus austère que les autres, mais je ne vois pas en quoi elle serait pompière ou moins bien orchestrée que les autres. Elle est difficile à apprivoiser, certes, mais au final on réalise que c'est un chef d'oeuvre monumental quasiment du même niveau que la 8ème. Contrairement au mysticisme lyrique et lumineux habituel de Bruckner, l'esprit de la 5ème est peut-être davantage porté sur la théorie, la rigueur contrapuntique, un certain classicisme d'étude. Mais ce n'est qu'un cadre apparent, car l'oeuvre regorge de thèmes magnifiques, de développements surprenants et grandioses. Pour moi l'Adagio est l'un des plus beaux de Bruckner, tout en retenu, et le Finale est tout simplement une leçon de grammaire musicale parmi les plus éloquentes et géniales qui soient (on pense au sommet de Bach et Beethoven.)
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 18:37

adriaticoboy a écrit:
TragicSymph a écrit:

Et on est d'accord que la cinquième...n'est pas du grand grand Anton, trop de pompiérisme gratuit en effet.
Mais non, pas du tout. La Cinquième est un peu à part, beaucoup plus austère que les autres, mais je ne vois pas en quoi elle serait pompière ou moins bien orchestrée que les autres. Elle est difficile à apprivoiser, certes, mais au final on réalise que c'est un chef d'oeuvre monumental quasiment du même niveau que la 8ème. Contrairement au mysticisme lyrique et lumineux habituel de Bruckner, l'esprit de la 5ème est peut-être davantage porté sur la théorie, la rigueur contrapuntique, un certain classicisme d'étude. Mais ce n'est qu'un cadre apparent, car l'oeuvre regorge de thèmes magnifiques, de développements surprenants et grandioses. Pour moi l'Adagio est l'un des plus beaux de Bruckner, tout en retenu, et le Finale est tout simplement une leçon de grammaire musicale parmi les plus éloquentes et géniales qui soient (on pense au sommet de Bach et Beethoven.)

Tout à fait d'accord avec toi!
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 18:42

Cololi a écrit:


La 5° : c'est cellle que j'aime le moins. Trop de pompiérisme gratuit je trouve. Dommage car les thèmes sont très beaux souvent.

Non mais Cololi le grand Anton est pompier maintenant! hehe

Sa Vème est un peu moins facilement accessible que les autres c'est tout, mais pas de pompiérisme! Wink


Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95300
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 19:57

mélomane86 a écrit:
le club très fermé des brucknériens [...]
Sa musique est universelle!
scratch

Sinon, je me joins aux voix qui trouvent la Cinquième épouvantablement orchestrée. Je me précipiterai sur une réduction pour ensemble de chambre dès que ça existera, mais dans l'attente, elle reste au placard (pourtant j'avais tapé haut en investissant dans Jochum / Concertgebouw-à-l'abbaye hehe ).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89479
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 19:59

C'est vrai qu'il y a comme une contradiction. Mr. Green (je ne comprends toujours pas ce terme d'universel qu'on accole à tel ou tel compositeur...)
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:25

Xavier a écrit:
C'est vrai qu'il y a comme une contradiction. Mr. Green (je ne comprends toujours pas ce terme d'universel qu'on accole à tel ou tel compositeur...)

et moi, je ne comprends pas pourquoi il faille toujours, par esprit de contradiction, souligner les soi disant défauts d'une oeuvre et par la même mettre en cause les talents de compositeur en la personne de Bruckner!
Bruckner savait mieux que quiconque ( et probablement mieux que nous) comment écrire et orchestrer une symphonie!
Universel s'applique ici à un langage qui touche directement le coeur comme chez d'autres compositeurs mais pas tous!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 95300
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:29

mélomane86 a écrit:
et moi, je ne comprends pas pourquoi il faille toujours, par esprit de contradiction, souligner les soi disant défauts d'une oeuvre
Il y a plusieurs hypothèses :
1) Parce qu'on n'est pas d'accord.
2) Parce que ça permet de discuter.
3) Parce que le fait qu'une oeuvre ne soit pas universelle ne la diminue pas...

Et j'admets que j'abuse un peu de la 2. Mr. Green

Citation :
Bruckner savait mieux que quiconque ( et probablement mieux que nous) comment écrire et orchestrer une symphonie!
Personne n'a dit ici que ce n'était pas délibéré. On est en droit de ne pas trouver ça très inventif ni très heureux (surtout dans les mouvements rapides où c'est quand même... lourd).

Citation :
Universel s'applique ici à un langage qui touche directement le coeur comme chez d'autres compositeurs mais pas tous!
Tu penses vraiment que Bruckner (ou n'importe quel autre compositeur) toucherait directement le coeur d'un fou de Delerm, de Death Metal ou d'un papou d'un village isolé ? Smile


Dernière édition par DavidLeMarrec le Lun 27 Déc 2010 - 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4565
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:35

mélomane86 a écrit:
et moi, je ne comprends pas pourquoi il faille toujours, par esprit de contradiction, souligner les soi disant défauts d'une oeuvre et par la même mettre en cause les talents de compositeur en la personne de Bruckner!
Bruckner savait mieux que quiconque ( et probablement mieux que nous) comment écrire et orchestrer une symphonie!
Universel s'applique ici à un langage qui touche directement le coeur comme chez d'autres compositeurs mais pas tous!

Cololi, sors tout de suite de ce corps ! ! hehe

Plus sérieusement, on a quand même le droit de trouver des choses qui nous plaisent moins dans certaines compositions de Bruckner (ou d'autres d'ailleurs), ce qui prouve bien que personne n'est vraiment universel.
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:43

évidemment, la notion d'universalité est très relative!
Mais, juste une chose, je pense que la pensée d'un compositeur est si riche et si complexe que l'on ne peut pas dire de manière désinvolte que tel ou tel passage n'est pas assez ou est trop ..... quelque chose!
je ne sais pas si je me fais comprendre mais qu'est ce qui peut nous permettre de dire qu'une oeuvre est inférieure à une autre sinon notre propre sensibilité à part si la personne possède des connaissances musicales importantes ce qui me semble être le cas de David LeMarrec javascript:emoticonp('Wink') Wink ! non?
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:44

évidemment, la notion d'universalité est très relative!
Mais, juste une chose, je pense que la pensée d'un compositeur est si riche et si complexe que l'on ne peut pas dire de manière désinvolte que tel ou tel passage n'est pas assez ou est trop ..... quelque chose!
je ne sais pas si je me fais comprendre mais qu'est ce qui peut nous permettre de dire qu'une oeuvre est inférieure à une autre sinon notre propre sensibilité à part si la personne possède des connaissances musicales importantes ce qui me semble être le cas de David LeMarrec javascript:emoticonp('Wink') Wink ! non?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89479
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 21:46

mélomane86 a écrit:
Universel s'applique ici à un langage qui touche directement le coeur comme chez d'autres compositeurs mais pas tous!

Ben universel veut dire qui touche, sinon tout le monde, au moins le plus grand nombre.
Et comme tu parlais de cercle restreint des brucknériens...

Si tu veux dire que la musique de Bruckner te touche toi directement, ben c'est toi, c'est pas universel.

Sinon, la musique de Mompou me touche énormément, mille fois plus que celle de Bruckner... c'est pas pour autant que je vais lui accoler ce terme d'universel.
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 22:16

De toute façon sur ce forum, on essaiera toujours de vous opposer des goûts ou des préférences différents des autres par esprit de contradiction! on stoppe la conversation ici!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89479
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 22:19

Ce n'est absolument de ça que je parlais, relis mieux.
C'est pas un problème de goûts, c'est au contraire le problème d'essayer de convaincre les autres que "son" compositeur est plus universel qu'un autre que je trouve un peu absurde.
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 22:24

oui, d'accord, mais je n'ai pas dis que bruckner était plus universel qu'un autre mais que ses adagios, plus exactement, donnaient une impression d'universalité que je n'arrive pas avec les mots à expliquer! je me suis mal fais comprendre car c'était juste un sentiment!
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 89479
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 22:34

mélomane86 a écrit:
oui, d'accord, mais je n'ai pas dis que bruckner était plus universel qu'un autre mais que ses adagios, plus exactement, donnaient une impression d'universalité que je n'arrive pas avec les mots à expliquer!

Dans ce cas je comprends mieux ce que tu veux dire.
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 23:03

Je trouve en général que la musique romantique possède ce caractère universel, mais ce n'est la qu'un jugement!
j'écoutais bach en voiture aujourd'hui, et sa musique possède aussi quelque chose qui vous élève, et c'est peut être ça que je qualifie d'universel, juste cette impression par moment qui fait qu'une musique peut atteindre la sensibilité de tout le monde, et je conçois que c'est une simple illusion!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32554
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 23:15

kegue a écrit:
mélomane86 a écrit:
et moi, je ne comprends pas pourquoi il faille toujours, par esprit de contradiction, souligner les soi disant défauts d'une oeuvre et par la même mettre en cause les talents de compositeur en la personne de Bruckner!
Bruckner savait mieux que quiconque ( et probablement mieux que nous) comment écrire et orchestrer une symphonie!
Universel s'applique ici à un langage qui touche directement le coeur comme chez d'autres compositeurs mais pas tous!

Cololi, sors tout de suite de ce corps ! ! hehe

Pourquoi ? J'ai l'habitude de troller moi Sad Surprised Shocked Mr.Red ?

Plus sérieusement : non pour moi Bruckner n'est absolument pas universel, malgré son détachement de tout contexte dramatique / programmatique (qui le lie forcément a une culture). Beaucoup moins universel que les grands compositeurs d'opéra de l'époque (Wagner, Verdi en 1° lieue), et beaucoup moins universel aussi que Mahler qui rajoute toujours dans ses symphonies des sentiments personnels, voire des épisodes de sa vie.

Les souffrances de Mahler, le père qui écrase le fils dans Don Carlos de Verdi, ou les héros wagnériens, voilà qui parlent je crois beaucoup plus aux spectateurs qu'une symphonie de Bruckner ... Mais ça n'a aucune importance en fait Very Happy

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyLun 27 Déc 2010 - 23:28

Cololi a écrit:
kegue a écrit:
mélomane86 a écrit:
et moi, je ne comprends pas pourquoi il faille toujours, par esprit de contradiction, souligner les soi disant défauts d'une oeuvre et par la même mettre en cause les talents de compositeur en la personne de Bruckner!
Bruckner savait mieux que quiconque ( et probablement mieux que nous) comment écrire et orchestrer une symphonie!
Universel s'applique ici à un langage qui touche directement le coeur comme chez d'autres compositeurs mais pas tous!

Cololi, sors tout de suite de ce corps ! ! hehe

Pourquoi ? J'ai l'habitude de troller moi Sad Surprised Shocked Mr.Red ?

Plus sérieusement : non pour moi Bruckner n'est absolument pas universel, malgré son détachement de tout contexte dramatique / programmatique (qui le lie forcément a une culture). Beaucoup moins universel que les grands compositeurs d'opéra de l'époque (Wagner, Verdi en 1° lieue), et beaucoup moins universel aussi que Mahler qui rajoute toujours dans ses symphonies des sentiments personnels, voire des épisodes de sa vie.

Les souffrances de Mahler, le père qui écrase le fils dans Don Carlos de Verdi, ou les héros wagnériens, voilà qui parlent je crois beaucoup plus aux spectateurs qu'une symphonie de Bruckner ... Mais ça n'a aucune importance en fait Very Happy

c'est vrai, ça n'a aucune importance en fait!
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 1:45

Bon faut que j'aille réécouter cette 5° de Bruckner alors...
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 2:03

En fait, ce que je voulais dire, c'est que la 5° a une approche différente de toutes les autres. Elle est plus difficile à cerner.
Mais vu vos commentaires, je ne vais pas résister longtemps à la réécouter, je suis sûr que je vais beaucoup + l'aimer à présent !!
Revenir en haut Aller en bas
Pelléas
Mélomaniaque



Nombre de messages : 1875
Date d'inscription : 02/08/2009

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 14:51


Je ne vois pas ce que vous trouvez de particulier à cette Vème, je viens de la réécouter, elle n'a rien pour moi de particulier pour la différencier des autres, aucune difficulté à l'appréhender! Wink

Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 15:02

Oui, Pelléas, j'ai récouté ce matin la V°, c'est vrai, elle est très belle, l'appel de cuivres du 1° mouvement est vraiment beau, et le thème qui vient juste après toujours aux cuivres est tout aussi Brucknérien qu'excellent ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4565
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 17:05

En fait, je crois que c'est le son Bruckner qui ne me plaît pas trop. J'ai encore essayé une symphonie (la huitième) hier soir et, je n'arrive pas à la fin car je trouve cela trop abrupte.
Revenir en haut Aller en bas
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 17:09

Salut Kegue, et oui, Bruckner et Mahler n'ont pas grand chose à voir dans leurs symphonies.
Je comprends qu'on n'aime pas trop Bruckner quand on adore Mahler.
Chez Bruckner, c'est assez pompeux, attention, j'adore Bruckner, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32554
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 17:24

kegue a écrit:
En fait, je crois que c'est le son Bruckner qui ne me plaît pas trop. J'ai encore essayé une symphonie (la huitième) hier soir et, je n'arrive pas à la fin car je trouve cela trop abrupte.

Attention j'avais prévenu : la 8° ne se livre pas facilement. Il m'a fallu 10 écoutes pour en venir à bout. J'ai du clairement me forcer.
Maintenant je peux le dire : ça valait la peine. C'est un monument comme la 2° ou la 3° de Mahler.

TragicSymph a écrit:
Salut Kegue, et oui, Bruckner et Mahler n'ont pas grand chose à voir dans leurs symphonies.
Je comprends qu'on n'aime pas trop Bruckner quand on adore Mahler.
Chez Bruckner, c'est assez pompeux, attention, j'adore Bruckner, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !

Même si il n'y a des vrais différences, il n'y a pas plus proche qu'eux. Mahler compose ses symphonies géantes, car il y un autre juste avant lui qui a eu le génie pour construire des monuments de cette taille : Bruckner.
Cette façon de développer à l'infini, de batir d'immenses structures, Mahler aurait certainement eu plus de mal à les construire sans Bruckner passant juste avant.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
TragicSymph
Mélomane chevronné
TragicSymph


Nombre de messages : 2153
Age : 31
Date d'inscription : 23/12/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 17:42

Cololi a écrit:
kegue a écrit:
En fait, je crois que c'est le son Bruckner qui ne me plaît pas trop. J'ai encore essayé une symphonie (la huitième) hier soir et, je n'arrive pas à la fin car je trouve cela trop abrupte.

Attention j'avais prévenu : la 8° ne se livre pas facilement. Il m'a fallu 10 écoutes pour en venir à bout. J'ai du clairement me forcer.
Maintenant je peux le dire : ça valait la peine. C'est un monument comme la 2° ou la 3° de Mahler.

TragicSymph a écrit:
Salut Kegue, et oui, Bruckner et Mahler n'ont pas grand chose à voir dans leurs symphonies.
Je comprends qu'on n'aime pas trop Bruckner quand on adore Mahler.
Chez Bruckner, c'est assez pompeux, attention, j'adore Bruckner, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit !

Même si il n'y a des vrais différences, il n'y a pas plus proche qu'eux. Mahler compose ses symphonies géantes, car il y un autre juste avant lui qui a eu le génie pour construire des monuments de cette taille : Bruckner.
Cette façon de développer à l'infini, de batir d'immenses structures, Mahler aurait certainement eu plus de mal à les construire sans Bruckner passant juste avant.

Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi, je disais simplement que Bruckner n'écrivaient pas des symphonies de la même manière.
Bruckner était un très grand mélodiste, immense orchestrateur, il avait une façon propre d'utiliser les instruments, c'est Wagnérien comme manière d'écrire, nottament la 7°.
Pour Mahler, qui était un autre immense symphoniste, il utilisait les instruments d'une manière différente comme tu le sais.
Il essayait de donner une voix à tout ce qui était de la nature (la 3° par exemple), et à reproduire en musique tous les sentiments, mais je sais que tu le sais déjà Smile
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23920
Date d'inscription : 22/01/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 17:54

TragicSymph a écrit:
Oui, je suis tout à fait d'accord avec toi, je disais simplement que Bruckner n'écrivaient pas des symphonies de la même manière.
Bruckner était un très grand mélodiste, immense orchestrateur.

Non, rien.

Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4565
Age : 52
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 28 Déc 2010 - 18:02

Arnauuuuuuuuud ! Sois mignon s'il te plaît hehe
Revenir en haut Aller en bas
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231


Nombre de messages : 13552
Age : 28
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyVen 7 Jan 2011 - 9:52

Merci Arnaud ! C'est exactement la remarque qu'il faut pour remettre les brucknériens à leur place...
Ce n'est pas que je n'aime pas ses symphonies (loin de là), bien au contraire, je les trouve sublime, à quelques détails près.
Il est vrai que Bruckner, comparé à Mahler, pourrait sembler avoir été l'un des plus grand mélodiste de tous les temps de la musique pour certains.
Pourtant, il lui manquait qu'une seule chose, ce dont Mahler en avait fait sa marque " de fabrique " (oui, je sais, c'est décevant de parler comme ça de notre cher Gustav) : - C'est l'originalité.
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/nastia_vinogradova94
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32554
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyVen 7 Jan 2011 - 10:02

Pas du tout d'accord. Bruckner est au contraire extrêmement original. Si il a été nourrie par la musique de Beethov, Wagner, Bach ... il n'en tire pas moins des conclusions très personnelles. Et il inspirera Mahler.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231


Nombre de messages : 13552
Age : 28
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyVen 7 Jan 2011 - 10:23

Comme on dit, chacun ses goûts et ses préférences, et, contrairement à ce que ma remarque pourrait laisser supposer, j'admire la musique de Bruckner.
Cela dit en passant, si Schubert n'aurait jamais composé sa neuvième symphonie, Wagner n'aurait jamais tourné le dos au passé (musicalement), pour ainsi créer un art total. Car la neuvième de Schubert est (pour moi en tout cas, ma foi, si il y a des réfractaires dans cette salle) le chaînant manquant entre les symphonies de Beethoven et celles de Bruckner. euh ? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/nastia_vinogradova94
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32554
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyVen 7 Jan 2011 - 10:29

Vinogradovsky a écrit:
Comme on dit, chacun ses goûts et ses préférences, et, contrairement à ce que ma remarque pourrait laisser supposer, j'admire la musique de Bruckner.
Cela dit en passant, si Schubert n'aurait jamais composé sa neuvième symphonie, Wagner n'aurait jamais tourné le dos au passé (musicalement), pour ainsi créer un art total. Car la neuvième de Schubert est (pour moi en tout cas, ma foi, si il y a des réfractaires dans cette salle) le chaînant manquant entre les symphonies de Beethoven et celles de Bruckner. euh ? What the fuck ?!?

Et bien Bruckner se nourrie aussi de Schubert, oui. Mais de Wagner également (surtout les dernières symphonies).

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231


Nombre de messages : 13552
Age : 28
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyVen 7 Jan 2011 - 10:38

Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point. Je viens de me rendre compte que mes remarques précédentes soient toutes erronée.
Bien sûr que Bruckner composait une musique forte originale (contrairement au maître de bayreuth). Je viens de déceler son originalité.
Elle se trouve être le fait que Bruckner s'inspirait tout aussi bien de Schubert que de Wagner. Petit Franz, prend garde de faire attention à tes petites lunettes, de ne pas les faire tomber lorsque tu chevauchera avec les Walkyries vers de lointaines conquêtes... euh ? What the fuck ?!? ____________________
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/nastia_vinogradova94
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 32554
Age : 42
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyVen 7 Jan 2011 - 10:44

Vinogradovsky a écrit:
Je suis tout à fait d'accord avec toi sur ce point. Je viens de me rendre compte que mes remarques précédentes soient toutes erronée.
Bien sûr que Bruckner composait une musique forte originale (contrairement au maître de bayreuth). Je viens de déceler son originalité.
Elle se trouve être le fait que Bruckner s'inspirait tout aussi bien de Schubert que de Wagner. Petit Franz, prend garde de faire attention à tes petites lunettes, de ne pas les faire tomber lorsque tu chevauchera avec les Walkyries vers de lointaines conquêtes... euh ? What the fuck ?!? ____________________

Elle est originale, car bien qu'il s'inspire de Schubert, Wagner, Beethov ... elle est immédiatement reconnaissable. Elle est originale aussi car elle se veut pure, vierge de tout lien avec le concret, le réel, ce qui est rare au 19°. Il est orginal, car c'est c'est une sorte de Bach ou de Messiaen coincé en plein 19° siècle. Ce qui les lient, c'est l'orgue, et la volonté de faire une musique pour Dieu (évidemment ils le font chacun avec une esthétique de leur époque).

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Анастасия231
Mélomane chevronné
Анастасия231


Nombre de messages : 13552
Age : 28
Localisation : Karl Marx est un ailurophile ukraïnien d'obédience léniniste
Date d'inscription : 05/01/2011

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyVen 7 Jan 2011 - 10:52

WOUAOOHH, quelle magnifique synthèse de tout ce que je voulais que tu dises.
Nan, je ne suis point si peu cultivé au point de parler de Bruckner, de Schubert et même de Wagner de la sorte ! bedo
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/nastia_vinogradova94
Nothing to declare
Mélomane averti



Nombre de messages : 269
Date d'inscription : 28/01/2011

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptySam 19 Fév 2011 - 18:10

Je n'ai pas trouvé de post dédié aux messes de Bruckner alors je m'incruste ici avec ma question Mr. Green

Je suis en train de faire des écoutes comparatives de la messe n°3, la messe en fa mineur.
Je n'ai que 3 versions :
- Celibidache que j'adore malgré la toux d'un(e) spectateur(trice) qu'on met du temps à arriver à occulter,
- Herreweghe
- Jochum
et je me demandais si il y avais plusieurs versions comme certaines des symphonies du même Bruckner.

Je me pose la question d'abord parce que celle de Celibidache est indiquée "version 1881" et ensuite à cause des durées. Si Herreweghe et Jochum sont respectivement à 55 et 56 minutes, Celibidache est à 1h16. Je sais qu'il a toujours aimé prendre son temps et ça ne lui réussi pas trop mal dans certaines oeuvres comme justement dans celle-ci mais là on est quand même à plus de 20 minutes d'écart avec Herreweghe, ça fait beaucoup Confused

Un pro pour m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptySam 19 Fév 2011 - 18:33

sur ce, je vais réécouter les versions que j'ai, cela va me changer de symphonies!
Revenir en haut Aller en bas
Nothing to declare
Mélomane averti



Nombre de messages : 269
Date d'inscription : 28/01/2011

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptySam 19 Fév 2011 - 18:35

mélomane86 a écrit:
sur ce, je vais réécouter les versions que j'ai, cela va me changer de symphonies!
Cette messe est magnifique Exclamation

Mes 3 versions sont toutes très belles. La soprano d'Herreweghe est juste un peu crispante par moments Confused

Tu possèdes quelles versions Question
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptySam 19 Fév 2011 - 18:50

Je possède les version Jochum, et d'autres mais je ne sais plus lesquelles!
bruckner est mon dieu, et pourtant bruckner est le ménestrel de Dieu! Alors qu'est ce que doit être le créateur tout puissant!
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 22 Fév 2011 - 22:28

lapine500 a écrit:
Bruckner c'est chiant, sans inventivité et complètement redondant. Musique pour les ratés de la vie.

Qu'entends je ou plutôt que lis je?
j'écoute en ce moment même la 7ème symphonie par karl Bohm et le philarmonique de vienne, vraiment une grande version et l'orchestre est de toute beauté!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 22 Fév 2011 - 22:35

mélomane86 a écrit:
lapine500 a écrit:
Bruckner c'est chiant, sans inventivité et complètement redondant. Musique pour les ratés de la vie.

Qu'entends je ou plutôt que lis je?
j'écoute en ce moment même la 7ème symphonie par karl Bohm et le philarmonique de vienne, vraiment une grande version et l'orchestre est de toute beauté!

La 7ème et la 4ème ok, mais pas plus loin que ça. Et honnetement, impossible de l'écouter en boucle, même la 7ème.
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 22 Fév 2011 - 22:55

lapine500 a écrit:
mélomane86 a écrit:
lapine500 a écrit:
Bruckner c'est chiant, sans inventivité et complètement redondant. Musique pour les ratés de la vie.

Qu'entends je ou plutôt que lis je?
j'écoute en ce moment même la 7ème symphonie par karl Bohm et le philarmonique de vienne, vraiment une grande version et l'orchestre est de toute beauté!

La 7ème et la 4ème ok, mais pas plus loin que ça. Et honnetement, impossible de l'écouter en boucle, même la 7ème.

ça peut se comprendre!
qu'aimes tu comme compositeur?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 22 Fév 2011 - 22:59

mélomane86 a écrit:
lapine500 a écrit:
mélomane86 a écrit:
lapine500 a écrit:
Bruckner c'est chiant, sans inventivité et complètement redondant. Musique pour les ratés de la vie.

Qu'entends je ou plutôt que lis je?
j'écoute en ce moment même la 7ème symphonie par karl Bohm et le philarmonique de vienne, vraiment une grande version et l'orchestre est de toute beauté!

La 7ème et la 4ème ok, mais pas plus loin que ça. Et honnetement, impossible de l'écouter en boucle, même la 7ème.

ça peut se comprendre!
qu'aimes tu comme compositeur?

Liszt, Brahms, Dvorak, Rachmaninov...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 23920
Date d'inscription : 22/01/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 22 Fév 2011 - 23:02

Le relance pas melomane, c'est un gros troll velu. Wink
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 22 Fév 2011 - 23:24

arnaud bellemontagne a écrit:
Le relance pas melomane, c'est un gros troll velu. Wink

c'est quoi un gros troll velu?
Revenir en haut Aller en bas
calbo
Pertusienne
calbo


Nombre de messages : 28126
Age : 51
Localisation : Pictavia
Date d'inscription : 29/08/2006

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMar 22 Fév 2011 - 23:25

Quelqu'un qui pourrit le forum par des messages de préférence provocateurs
Revenir en haut Aller en bas
mélomane86
Mélomaniaque



Nombre de messages : 534
Age : 49
Localisation : poitiers
Date d'inscription : 23/04/2010

Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 EmptyMer 23 Fév 2011 - 11:18

calbo a écrit:
Quelqu'un qui pourrit le forum par des messages de préférence provocateurs

je me rappelle de toi calbo, tu es de poitiers ou ses alentours!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Tout sur Bruckner - Page 14 Empty
MessageSujet: Re: Tout sur Bruckner   Tout sur Bruckner - Page 14 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout sur Bruckner
Revenir en haut 
Page 14 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 13, 14, 15 ... 20  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tout sur Bruckner (2)
» Mélo Blind Test n°13 : Danses en tout temps en tout lieu
» Bruckner: Symphonie 9
» Vos découvertes du mois de Juillet 2006
» Bruckner - symphonie 5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: