Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

 

 Les salles de spectacle et leur acoustique

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyVen 8 Fév 2008 - 15:45

Je suis tombé sur cet article plutôt bien fait.

http://artsetspectacles.nouvelobs.com/p2165/a304260.html

Il démystifie l'acoustique des salles, les savants calculs qui ne mènent à rien, les idées reçues comme quoi la boite à chaussure est LA forme à éviter (enfin un acousticien qui le dit, c'est vraiment trop rare), la relation architecte/acousticien, la réalité du métier, et il y a même en prime une petite pique sur la salle Pleyel Smile


Je recopie ici l'article (si on a le droit j'espère)




L'acoustique : science ou pifomètre ?

Les murs du son



Depuis qu'on écoute de la musique, qu'on va à l'opéra, a-t-on appris à concevoir des salles qui sonnent bien ? Il s'en construit six actuellement en France : comment s'y prend-on ? Enquête



Pour avoir une bonne acoustique, écrivait Charles Garnier après avoir achevé l'Opéra, une salle doit être large ou étroite, haute ou basse, en bois ou en pierre, ronde ou carrée, et ainsi de suite.» Parole d'architecte. En sait-on plus que lui ? «Oui, dit Manuel Melon, qui enseigne l'acoustique au Cnam. Nous avons des outils informatiques capables de prédire l'acoustique d'une salle, mais on a parfois des surprises. Dans le cas d'une construction nouvelle, on a donc intérêt à s'inspirer de salles existantes et donnant de bons résultats. Aujourd'hui, il existe des bases de données qu'on peut consulter. On a rompu avec l'empirisme qui régnait autrefois, mais les données mesurables qu'on peut entrer dans un programme (tailles, formes, matériaux...) ne suffisent pas à déterminer avec exactitude le résultat. Du moins permettent-elles d'éviter les solutions idiotes.»La forme générale est d'entrée de jeu sujet à controverse : «Dès qu'il y a une symétrie, explique-t-il, en général ce n'est pas très bon. Car certaines fréquences sont favorisées par rapport à d'autres, le son paraît plus fort ici que là. Les salles parallélépipédiques rectangles, hexagonales, ovoïdes, ne sont pas favorables.» Pourtant, les meilleures salles européennes, le Concertgebouw d'Amsterdam ou le Musikverein de Vienne, sont de vraies boîtes à chaussures. «Ce genre de salle parallélépipédique peut très bien marcher, répond Eckhard Kahle, grand acousticien qui prépare l'auditorium de Bordeaux. Mais une salle symétrique, nue, avec des murs en béton brut, non. La boîte à chaussures est une forme de départ idéale, même pour une grande salle : tout y est prévisible, calculable, c'est du billard. Seulement, il faut y ajouter des balcons qui cassent les murs parallèles, et d'autres éléments de ce genre, des panneaux légèrement inclinés...» A Vienne, ce sont des moulures, des cariatides, des stucs qui assurent la diffusion du son. Daniel Commins, qui travaille sur l'Opéra d'Aix et la double salle de Poitiers, confirme : «La mode est aux salles en gradins. Je trouve que les meilleures sont à plat. On y voit moins bien, c'est tout. Pour l'auditorium de Poitiers, j'ai convaincu tout le monde de faire une salle à plat, ou presque, avec quelques petits angles.»

La question est que le son parvient à l'auditeur directement, mais aussi après s'être réfléchi plus ou moins au fond de la scène, au plafond, sur les murs latéraux, et même au fond de la salle. La superposition de ces sources, dans le cerveau, apporte l'« effet de salle », la conscience du lieu. Mais il n'est pas question d'entendre deux fois le même son, comme à Pleyel ; ni de l'entendre trop différemment selon sa position dans la salle ; ni d'entendre mieux les aigus que les graves. La nature des matériaux, et leur coefficient d'absorption, de réflexion, font varier cette diffusion. C'est la première partie du casse-tête : le nombre de paramètres. Deuxième partie : il faut savoir ce qu'on va faire d'une salle. Du théâtre ? Il faut une salle sèche, avec très peu de réverbération (0,8 seconde d'écho). De la musique symphonique ? Il en faut beaucoup plus (entre 1,5 et 2). Les églises, où la réverbération atteint 8 ou 9 secondes, ne se prêtent qu'à des informations sonores très simples, comme le chant grégorien. La quadrature du cercle, c'est l'opéra. Commins explique : «C'est le cas le plus complexe. Il faut tenir compte de la musique de l'orchestre, et de la voix. Et des chanteurs, qui doivent aussi avoir une perception claire de l'orchestre! Il faut donc que le son soit prolongé, pour l'orchestre, mais qu'il soit aussi très clair, pour que les chanteurs soient compréhensibles. Donc on renforce le son aussi tôt que possible pour que la clarté soit préservée.»

Souvent l'on adopte des compromis (bon marché) ou des salles modulables (plus chères) où l'on peut couvrir et découvrir la fosse d'orchestre, hausser son plancher, modifier la nature des murs en faisant tourner des panneaux articulés (comme à l'Ircam), et même ajouter discrètement des haut-parleurs au fond, sans parler des abat-sons, des rideaux. Sait-on au moins pourquoi une salle est bonne ? «Sur certains points, oui, dit Manuel Melon. Parce qu'elle a tel temps de réverbération, tel bass ratio, qui est le rapport entre l'énergie des basses fréquences et celle des hautes fréquences, et qui doit être légèrement supérieur à 1. D'autres indicateurs nous renseignent, mais aucun ne le fait avec certitude. Il faut même tenir compte du vieillissement des matériaux. Les paramètres sont soit objectifs (donnés par des calculs et des mesures), soit subjectifs (des impressions ressenties par des personnes); le but du jeu étant d'établir un lien de cause à effet entre les premiers et les seconds. Les essais humains sont les plus réalistes, puisque ce sont des humains qui jugeront la salle. Mais il faudrait pouvoir se passer d'eux, car ils sont chers, longs, et ils exigent des testeurs fiables.»
Donc l'informatique est de plus en plus sollicitée. Les programmes sont nombreux, de qualités diverses. Yasuhisa Toyota, de la prestigieuse firme nippo-américaine Nagata Acoustic, et qui prépare la grande salle de Radio-France, affirme : «Nous avons élaboré nos propres systèmes logiciels. Ils nous donnent toute satisfaction, et nous n'avons pas l'intention de les céder à qui que ce soit.» Et l'on analyse les salles qui « marchent ». Pour Aix, Cummins s'inspire de la salle arrondie de Glyndebourne, Toyota refait à Radio-France une petite Philharmonie de Berlin, avec des séries de gradins en « vignoble », et ainsi de suite. Parfois, ils partent de zéro, comme Albert Yaying Xu, magnifique acousticien qui a construit à Evian, avec l'architecte Patrick Bouchain, une fantastique «tente entièrement en bois massif et lamellé-collé». C'est donc le bois, la bonne solution ? «Si cette salle est si bonne, dit Kahle, c'est qu'elle est bien conçue, non parce qu'elle est en bois. C'est un mythe, le bois. Un stradivarius doit vibrer, alors qu'une salle n'a pas à vibrer. Un mur absorbe, réfléchit, mais n'amplifie pas, comme fait une caisse de résonance. D'ailleurs toutes les salles du XIXe siècle que nous admirons contiennent en fait assez peu de bois, contrairement à une idée répandue.» Toyota confirme : «Le bois est possible, mais nous avons de bons résultats avec d'autres matières, comme le plâtre, le béton. Il serait stupide de s'en tenir à un seul. C'est un bon matériau, mais surtout psychologiquement : c'est confortable.»

L'acousticien intervient parfois fort tard. Manuel Melon : «Dans un gros projet, type Opéra-Bastille, il collabore dès le début. Pour une salle polyvalente en province, il n'y a pas toujours d'acousticien. L'architecte va travailler seul, et l'on n'appellera l'acousticien qu'à la fin, pour réparer les erreurs...» Toujours la hiérarchie, dont parle Kahle : «Après la guerre, il a fallu reconstruire beaucoup de salles. L'architecte était le maître, et il fallait du nouveau, du différent. On a essayé mille choses, parfois avec succès, parfois non. Aujourd'hui, l'architecture est aussi novatrice, mais les clients sont plus prudents, nous soutiennent, et nous pouvons nous opposer à un architecte sans nous faire renvoyer.» Mais Toyota dit : «Quand j'ai été choisi, le projet de Radio-France était prêt. La forme générale était déterminée. Seuls les éléments touchant à l'acoustique, murs, sols, plafonds, matières, sont de mon ressort.» De fait, Gérard Delacroix (Radio-France) donne un bon exemple de la procédure : «Les termes du concours d'architecture disaient qu'un acousticien serait choisi par nous, maître d'ouvrage, lors d'un concours parallèle. Nous voulions éviter qu'un bon architecte ne propose de son côté un acousticien médiocre. Nous avons donc procédé au choix d'un acousticien, que nous avons ensuite «marié»à l'architecte. » Laurent Bayle (Cité de la Musique, établissement public), lui, étudie une autre solution. «Il semble qu'on n'ait pas le droit, dans la législation européenne, de lancer deux appels d'offres séparés : en cas de pépin, un juge ne pourrait pas établir la vraie chaîne des responsabilités. Nous envisageons de faire appel tout de suite à un acousticien qui nous assisterait, nous, maître d'ouvrage, fixerait à l'architecte un cahier des charges absolu en matière d'acoustique, resterait à nos côtés tout du long, pendant les cinq ans de la construction. Les architectes qui concourent connaîtraient le nom de l'acousticien, ses exigences, et ajusteraient équipe et projet en fonction de ses exigences. Dans ce cas, l'architecte est libre, mais le primat est acoustique.» Ce qui explique les coûts : «C'est un métier gourmand, dit Delacroix. Toyota voulait 800000euros. J'ai négocié à 220000.» Tout dépend du montant officiellement déclaré des travaux. En général, le coût de la prestation de l'architecte varie entre 8 et 10% de ce montant, celui de l'acousticien entre 0,8 et 1,2%. Pour prévoir - et corriger.


Jacques Drillon

Le Nouvel Observateur - 2165 - 04/05/2006
Revenir en haut Aller en bas
Kryzstof
Mélomane averti


Nombre de messages : 233
Age : 120
Date d'inscription : 01/10/2007

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyVen 8 Fév 2008 - 17:50

Citation :
et même ajouter discrètement des haut-parleurs au fond,

Ce n'est pas le cas à l'Opéra Bastille ? Et ce genre de dispostif est-il très... "éthique" ? n'est-ce pas un peu tricher ?
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout

Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptySam 9 Fév 2008 - 1:10

Au théatre Mogador, je me souviens qu'il y avait un HP à l'arrière de la salle qui diffusait la prise de son du clavecin sur la scène, pour le faire ressortir de l'orchestre.

Seulement entendre l'instrument derrière lors qu'il est devant sur scène, ça ne marche absolument pas au niveau psycho-acoustique....
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89957
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptySam 9 Fév 2008 - 14:47

Kryzstof a écrit:
Citation :
et même ajouter discrètement des haut-parleurs au fond,

Ce n'est pas le cas à l'Opéra Bastille ? Et ce genre de dispostif est-il très... "éthique" ? n'est-ce pas un peu tricher ?
C'est un vieux serpent de mer, on ne sait pas en réalité si et quand le système "Carmen" est activé. Il faut dire que c'est un point très sensible lorsqu'on parle d'opéra, puisque les chanteurs sont censés s'amplifier tout seuls.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Salles : les belles acoustiques (et les moins belles)   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 12:36

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 19:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89957
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 12:49

Merci pour ce sujet Jonjon ! Very Happy

Il me semble qu'on en avait parlé, mais comme il n'y a pas d'index, difficile de retrouver.

De mon côté, plus belle acoustique que j'aie entendue, c'est le Grand-Théâtre de Bordeaux. Très naturelle, légèrement sèche, grande proximité et grand impact physique. A Paris, effectivement, je ne suis pas très satisfait de ce qu'on trouve, à moins d'aller dans toutes petites salles de cinquante places (mais peut-être encore parler d'acoustique ?). Parce que dans les petites salles, dès qu'on écoute de la musique de chambre ou de la musique baroque, ça va très bien (Théâtre des Quatre-Saisons à Gradignan, Archipel à Paris). Ca vaut aussi pour les salles de dimensions moyennes de type auditorium (Maison de la Musique à Nanterre, Opéra de Massy où le son est réellement excellent, et de nombreux conservatoires de la région).

Après, lorsqu'on passe aux théâtres à l'italienne, on perd déjà un peu (sauf à Bordeaux, donc). Bon souvenir de la Monnaie (mais très bien placé, en début de paradis), mais le Palais Garnier et plus encore l'Opéra-Comique, on perd un peu. Expériences étrange à Toulouse au Capitole : on entend très bien du paradis (très vertical), mais au parterre (c'était après la rénovation), si le chanteur a des harmoniques trop denses, ça peut... saturer. En l'occurrence, c'était Marcelo Álvarez en Nemorino : certes une voix riche, mais pas précisément un beugleur wagnérien non plus...

Pour les églises, je garde un souvenir ravi de Saintes, parce que la charpente en bois évite les surcroîts de réverbération : c'est juste parfait, ça magnifie sans diluer et sans saturer. Moins de Saint-Michel-de-Cuxa, étrangement.

Pour le plein air, la Cour Mably à Bordeaux, ancien cloître de Notre-Dame, est fabuleuse. C'est tout petit, mais la réverbération est idéale pour rendre tout proche sans rien déformer.


La pire acoustique, je crois que c'est le Palais des Sports de Bordeaux : on entend le bruit mais pas le détail de la musique, comme si les notes étaient concassées avant de nous parvenir sous forme d'une bouillie peu ragoûtante.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 13:08

Bordeaux bien sur :

Les salles de spectacle et leur acoustique 1bis

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 13:17

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 19:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12381
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 13:31

Je l'ai assez crié par ici (d'ailleurs il y avait un topic consacré comme l'a dit David), mais très très mauvais souvenir de Châtelet, dont l'acoustique médiocre aux places de dernières catégories coincées tout au fond du parterre sous les balcons m'a gâché une deuxième de Mahler....

Pour Pleyel, j'aime le son, c'est plutôt l'ambiance qui me gène, le public est trop lumineux, toujours trop éclairé (la faute aux murs blancs)
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 13:37

A Pleyel, j'ai vécu une première symphonie de Mahler à l'avant du deuxième balcon et j'en garderai un souvenir impérissable. Quel impact! Les salles de spectacle et leur acoustique Icon_sunny
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 13:38

Cherbourg et Caen... très bonnes accoustiques grâce à une taille modeste des deux théâtres. Mais ça donne vraiment une accoustique de rêve !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89957
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 14:03

Cololi a écrit:
Bordeaux bien sur :

Les salles de spectacle et leur acoustique 1bis
En plus c'est aussi la plus belle salle. I love you
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 14:04

Au niveau des couleurs, c'est un peu trop années 60 tout ça. Les salles de spectacle et leur acoustique Icon_lol
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89957
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 14:09

Sinon, totalement d'accord avec ce que dit Jonjon des salles parisiennes : solistes souvent inaudibles au Châtelet, TCE sec mais assez fidèle (attention au dernier étage quand c'est très vide), sauf pour Pleyel où je suis ravi du parterre.

Mitigé sur la Cité de la Musique, où l'on entend très bien, mais où l'impact physique se perd un peu dans les cintres ouverts.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 14:09

Oui, Peyel a une acoustique que j'aime beaucoup aussi, assez chaleureuse et enveloppante, beaucoup d'impact, avec l'avantage de ne pas être trop large. Sa forme en porte-voix fait qu'on peut très bien entendre tout en haut du deuxième balcon (même pour un récital avec piano, je vous assure) beaucoup mieux par exemple qu'en fond de parterre (où les places restent pourtant nettement plus chères).


(A l'Opéra-Comique il y a aussi quelque chose qui me gène, le son et très sec, presque malingre, comme s'il manquait une partie du spectre sonore. Je mets à chaque fois un peu de temps à m'habituer au très faible volume de l'orchestre, que ce soient les Arts Flo ou Radio-France, alors que pour les voix je rencontre généralement moins ce problème.

J'ai testé aussi le Concertgebouw d'Amsterdam et je dois avouer que je n'aime par trop ce genre de salles en boîte à chaussure, je trouve que ça manque de rondeur, bien que le son soit d'une grande clarté.)
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 14:11

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85516
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 17:24

jonjon a écrit:
Je vois qu'il n'y a pas vraiment de sujet ouvert pour retranscrire les expériences acoustiques de tout un chacun.

Il y en avait déjà un d'ancien, je viens de fusionner.

Et pour les salles parisiennes plus spécifiquement : https://classik.forumactif.com/concerts-f7/les-salles-parisiennes-t103.htm
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 17:35

.


Dernière édition par jonjon le Mar 14 Sep 2010 - 19:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85516
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 17:37

Mais tout ça peut rentrer dans le même sujet. (les titres étaient quasi-identiques)

Sinon on peut ouvrir 50 sujets sur une même oeuvre si on considère que chacun la voit d'une façon différente. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 18:41

La pire salle que je connaisse, c'est la Philharmonie de Munich dans le complexe culturel du Gasteig (un peu équivalent du Barbican à Londres, pas moins laid ni compliqué), inaugurée en 1985. Elle a été construite en réaction à celle de Berlin, avec plusieurs décennies de retard dus à des tiraillements locaux (c'est ça, Munich...). Deux témoignages sur la qualité de la salle : tout d'abord, Bernstein à qui on demandait comment on pourrait faire pour en améliorer l'acoustique : "Nothing. Burn it." ; plus récemment, un critique a parlé de la plus petite salle de concert du monde, puisqu'il y a trente places où on entend quelque chose...
L'autre salle de Munich, la Herkulessaal der Residenz (bien connue des amateurs d'enregistrements live...), est tout aussi anonyme visuellement qu'acoustiquement.

Du coup, je serais assez peu sévère, en comparaison, sur les salles parisiennes : au Châtelet, c'est sûr qu'il y a un problème pour toutes les places situées sous la corbeille, mais pour le reste de la salle, je n'ai pas remarqué les problèmes que vous signalez, malgré des dizaines de concerts dans cette salle, du clavecin au grand orchestre et du baroque au contemporain ; c'est sans doute la salle la plus polyvalente de Paris avec la Cité (qui, remarque en passant, accueille aussi parfois des orchestres très nombreux, sans qu'on soit écrasé par le son pour autant...).

Au niveau lyrique, je n'ai jamais entendu mieux que le Nationaltheater de Munich, là encore avec une grande polyvalence de La Calisto aux Meistersinger en passant par Moïse et Aron ; les chanteurs ne sont jamais couverts à moins d'être franchement sans voix ; cela dit, je ne hais pas du tout Bastille, que je trouve plus agréable que Garnier ; c'est juste qu'à Bastille les places sont de qualité très variable, les plus chères étant souvent les plus mauvaises (mais peut-être est-ce intentionnel Mr. Green ).
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Ciro
Mélomane averti


Nombre de messages : 193
Date d'inscription : 30/08/2009

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 5 Sep 2010 - 19:09

pour ajouter mon grain de sel, il y a 3 salles dont j'apprécie particulièrement l'acoustique:
le théâtre de Bayreuth (évidemment, si on veut une salle polyvalente, il faut aller voir ailleurs), dont l'acoustique est vraiment magique (mais assez particulière), le philharmonie de Berlin, où le son est très présent sans jamais saturer, et le Massimo de Palerme (un écrin pour les voix, malgré sa taille imposante).
A Paris, je trouve que le Châtelet est satisfaisant (mais à la condition expresse de choisir une place adéquate), ainsi que le TCE, même si, comme beaucoup, je le trouve vraimen sec, et la Cité de la musique. En revanche, je trouve Pleyel assez pénible (le son est dur et agressif, les voix passent mal), quant à Bastille, j'ai toujours l'impression que le niveau sonore est trop faible sur l'orchestre et que les fréquences graves et aigues semblent écrêtées (mais c'est peut-être parce que je choisis mal mes places!)
Revenir en haut Aller en bas
ciao
Mélomane averti


Nombre de messages : 468
Date d'inscription : 27/08/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyVen 10 Sep 2010 - 18:48

.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 18:29

Cololi a écrit:
Otello a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Tu as pu voir s'ils avaient des micros sur eux ou s'ils étaient placés sur le devant de la scène, comme pour la radio (les micros) ?
mais non voyons! au MET les chanteurs ne sont pas sonorisés et ne portent donc pas de micros sur eux. Le rendu sonore est simplement le même qu'en salle quand on est dans les premiers rangs de l'orchestre.
Euuuuh pour ton info, sache que sur le reportage sur Wunderlich l'autre jour sur Arte, DFD a clairement dit que c'était sonorisé au MET (ce qui est compréhensible vu la taille de la salle).
Et pour ton info sache que Wunderlich et Dieskau n'ont JAMAIS chanté au MET! Dieskau est donc très mal placé pour avoir un avis sur la question! Non le MET n'est pas sonorisé et bon nombre de chanteurs l'ont confirmé.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 18:30

Effectivement, pour DFD ça me paraissait bizarre.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 18:32

Xavier a écrit:
De toute façon, ce n'était pas la question, qui était de savoir où étaient placés les micros prévus pour enregistrer la représentation. (non la sonoriser)
certainement suspendus en l'air au dessus de la fosse d'orchestre comme c'est souvent le cas lors d'une captation broadcast.
Revenir en haut Aller en bas
Zwielicht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 18:47

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Otello a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Tu as pu voir s'ils avaient des micros sur eux ou s'ils étaient placés sur le devant de la scène, comme pour la radio (les micros) ?
mais non voyons! au MET les chanteurs ne sont pas sonorisés et ne portent donc pas de micros sur eux. Le rendu sonore est simplement le même qu'en salle quand on est dans les premiers rangs de l'orchestre.
Euuuuh pour ton info, sache que sur le reportage sur Wunderlich l'autre jour sur Arte, DFD a clairement dit que c'était sonorisé au MET (ce qui est compréhensible vu la taille de la salle).
Et pour ton info sache que Wunderlich et Dieskau n'ont JAMAIS chanté au MET! Dieskau est donc très mal placé pour avoir un avis sur la question! Non le MET n'est pas sonorisé et bon nombre de chanteurs l'ont confirmé.


Je suis désolé de te contredire mais, à l'occasion de la dernière représentation de Siegfried dans la "mise en scène" d'Otto Schenk, j'ai pu me rendre compte que c'était sonorisé parce que le système est tombé en panne à un certain moment. Alors, sonorisent ils tout le temps ou occasionnellement, je ne sais pas, ce que je sais c'est que cette représentation était sonorisée.
J'avais touvé que James Levine n'était plus que l'ombre de lui même, ce qui m'avait fort attristé et Cololi semble le confirmer dans son compte-rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 18:50

Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Otello a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Tu as pu voir s'ils avaient des micros sur eux ou s'ils étaient placés sur le devant de la scène, comme pour la radio (les micros) ?
mais non voyons! au MET les chanteurs ne sont pas sonorisés et ne portent donc pas de micros sur eux. Le rendu sonore est simplement le même qu'en salle quand on est dans les premiers rangs de l'orchestre.
Euuuuh pour ton info, sache que sur le reportage sur Wunderlich l'autre jour sur Arte, DFD a clairement dit que c'était sonorisé au MET (ce qui est compréhensible vu la taille de la salle).
Et pour ton info sache que Wunderlich et Dieskau n'ont JAMAIS chanté au MET! Dieskau est donc très mal placé pour avoir un avis sur la question! Non le MET n'est pas sonorisé et bon nombre de chanteurs l'ont confirmé.

DFD a quelques contacts dans le métier, j'imagine qu'il a déjà croisé des chanteurs qui ont chanté au Met (à commencer par Madame, non ?). Enfin, c'est sûr qu'il s'y connaît sans doute moins bien que toi.

Sinon, comme le disait David les chanteurs ont souvent des micros sur eux pour des captations TV en direct (on avait tout un speech sur leur fonctionnement dans le making-off du Simon Boccanegra de Bastille).
Revenir en haut Aller en bas
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 19:04

Wagneropathe a écrit:
Otello a écrit:
Cololi a écrit:
Otello a écrit:
Wagneropathe a écrit:
Tu as pu voir s'ils avaient des micros sur eux ou s'ils étaient placés sur le devant de la scène, comme pour la radio (les micros) ?
mais non voyons! au MET les chanteurs ne sont pas sonorisés et ne portent donc pas de micros sur eux. Le rendu sonore est simplement le même qu'en salle quand on est dans les premiers rangs de l'orchestre.
Euuuuh pour ton info, sache que sur le reportage sur Wunderlich l'autre jour sur Arte, DFD a clairement dit que c'était sonorisé au MET (ce qui est compréhensible vu la taille de la salle).
Et pour ton info sache que Wunderlich et Dieskau n'ont JAMAIS chanté au MET! Dieskau est donc très mal placé pour avoir un avis sur la question! Non le MET n'est pas sonorisé et bon nombre de chanteurs l'ont confirmé.

DFD a quelques contacts dans le métier, j'imagine qu'il a déjà croisé des chanteurs qui ont chanté au Met (à commencer par Madame, non ?). Enfin, c'est sûr qu'il s'y connaît sans doute moins bien que toi.

Sinon, comme le disait David les chanteurs ont souvent des micros sur eux pour des captations TV en direct (on avait tout un speech sur leur fonctionnement dans le making-off du Simon Boccanegra de Bastille).

Madame a très peu chanté au Met - en réalité, Rudolf Bing la considérait comme une ex nazie, et elle n'aurait jamais du y chanter - du moins pendant l'ère Bing - si Régine Crespin n'avait eu l'idée de ne plus vouloir chanter la Maréchale - cette politique s'est appliquée aussi à Karajan - à la longue, Bing s'est résigné à le voir diriger le Ring, mais là les choses ont dérapé avec l'orchestre que Karajan trouvait inférieur aux berlinois, et puis l'orchestre s'est mis en grève pour des questions salariales....

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 19:06

C'était Bing quoi. Laughing Sans parler de ses histoires avec Callas...
Revenir en haut Aller en bas
Zwielicht
Mélomane du dimanche


Nombre de messages : 92
Date d'inscription : 05/06/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 19:07

De qui parles tu Montfort? Julia Varady, une ex nazie? j'ai du mal à comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 19:27

si c'est Varady, elle n'a chanté au Met que 7 représentations de Don Giovanni en 1978.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 19:34

Zwielicht a écrit:
à l'occasion de la dernière représentation de Siegfried dans la "mise en scène" d'Otto Schenk, j'ai pu me rendre compte que c'était sonorisé parce que le système est tombé en panne à un certain moment. Alors, sonorisent ils tout le temps ou occasionnellement, je ne sais pas, ce que je sais c'est que cette représentation était sonorisée.
précision: tu étais dans la salle ce soir là ou c'était une diffusion radio ou cinéma ?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 19:36

Wagneropathe a écrit:
DFD a quelques contacts dans le métier, j'imagine qu'il a déjà croisé des chanteurs qui ont chanté au Met (à commencer par Madame, non ?). Enfin, c'est sûr qu'il s'y connaît sans doute moins bien que toi.
ironie inutile et déplacée car je m'appuie sur des affirmations de chanteurs qui ont y ont chanté, eux!!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89957
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 20:05

Otello a écrit:
Zwielicht a écrit:
à l'occasion de la dernière représentation de Siegfried dans la "mise en scène" d'Otto Schenk, j'ai pu me rendre compte que c'était sonorisé parce que le système est tombé en panne à un certain moment. Alors, sonorisent ils tout le temps ou occasionnellement, je ne sais pas, ce que je sais c'est que cette représentation était sonorisée.
précision: tu étais dans la salle ce soir là ou c'était une diffusion radio ou cinéma ?
Dans la salle, apparemment. Par ailleurs, les artistes qui nient la sonorisation ne peuvent pas être une preuve puisque c'est une grave accusation, que le procédé soit réel ou inventé, qui pourrait leur causer un grand tort, et dont ils ne sont pas forcément responsables.

Ceux qui parlent de sonorisation (et qui y ont chanté) ont moins d'intérêt à le faire en principe. Mais il est vrai qu'avec cela on accrédite n'importe quelle théorie du complot.

Comme des systèmes de sonorisation existent (à Bastille, c'est établi), je ne vois pas pourquoi ils ne seraient pas utilisés... bien sûr sans le préciser pour ne pas faire de tort aux artistes. Et tant que ça ne se perçoit pas, ça reste finalement légitimable.

Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 20:16

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Zwielicht a écrit:
à l'occasion de la dernière représentation de Siegfried dans la "mise en scène" d'Otto Schenk, j'ai pu me rendre compte que c'était sonorisé parce que le système est tombé en panne à un certain moment. Alors, sonorisent ils tout le temps ou occasionnellement, je ne sais pas, ce que je sais c'est que cette représentation était sonorisée.
précision: tu étais dans la salle ce soir là ou c'était une diffusion radio ou cinéma ?
Dans la salle, apparemment. Par ailleurs, les artistes qui nient la sonorisation ne peuvent pas être une preuve puisque c'est une grave accusation, que le procédé soit réel ou inventé, qui pourrait leur causer un grand tort, et dont ils ne sont pas forcément responsables.

Ceux qui parlent de sonorisation (et qui y ont chanté) ont moins d'intérêt à le faire en principe. Mais il est vrai qu'avec cela on accrédite n'importe quelle théorie du complot.

Comme des systèmes de sonorisation existent (à Bastille, c'est établi), je ne vois pas pourquoi ils ne seraient pas utilisés... bien sûr sans le préciser pour ne pas faire de tort aux artistes. Et tant que ça ne se perçoit pas, ça reste finalement légitimable.


Justement, je ne vois pas l'intérêt qu'à DFD, à 80 ans ... de mentir.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 20:19

Otello a écrit:
Wagneropathe a écrit:
DFD a quelques contacts dans le métier, j'imagine qu'il a déjà croisé des chanteurs qui ont chanté au Met (à commencer par Madame, non ?). Enfin, c'est sûr qu'il s'y connaît sans doute moins bien que toi.
ironie inutile et déplacée car je m'appuie sur des affirmations de chanteurs qui ont y ont chanté, eux!!

...tandis que DFD ne s'appuie que sur ses propres lubies de vieillard sénile, étant donné qu'il n'a jamais rencontré le moindre type ayant chanté au Met.
Revenir en haut Aller en bas
Wagneropathe
Mélomaniaque
Wagneropathe

Nombre de messages : 1476
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/06/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 20:20

DavidLeMarrec a écrit:

Comme des systèmes de sonorisation existent (à Bastille, c'est établi), je ne vois pas pourquoi ils ne seraient pas utilisés... bien sûr sans le préciser pour ne pas faire de tort aux artistes. Et tant que ça ne se perçoit pas, ça reste finalement légitimable.

En fait, même à ce sujet il y a des doutes -pas de doutes sur l'existence du système de sonorisation, mais sur la fréquence de son utilisation. J'ai entendu autant d'avis que de colporteurs d'avis sur ce sujet, moi.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 20:31

DavidLeMarrec a écrit:
Ceux qui parlent de sonorisation (et qui y ont chanté) ont moins d'intérêt à le faire en principe. Mais il est vrai qu'avec cela on accrédite n'importe quelle théorie du complot.
lesquels pour le MET ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89957
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 20:38

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Ceux qui parlent de sonorisation (et qui y ont chanté) ont moins d'intérêt à le faire en principe. Mais il est vrai qu'avec cela on accrédite n'importe quelle théorie du complot.
lesquels pour le MET ?
Je ne me suis pas prononcé pour le Met, je n'ai aucune information à ce sujet. J'ai lu plusieurs fois des mentions, ce qui me conduit à penser qu'il y a potentiellement un système de sonorisation, et si oui, qu'il est forcément utilisé. Après ça, je n'ai strictement aucun élément et je me contente de lire les vôtres, n'étant pas spécialement concerné (qu'est-ce que j'irais faire là-bas pour aller écouter une scie que je trouverais aussi bien jouée ici ?).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85516
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyDim 10 Oct 2010 - 21:32

Zwielicht a écrit:

J'avais touvé que James Levine n'était plus que l'ombre de lui même, ce qui m'avait fort attristé et Cololi semble le confirmer dans son compte-rendu.

Sauf qu'il y a eu des sons de cloche différents. Smile (dont le mien)
Revenir en haut Aller en bas
Rameau
Mélomaniaque


Nombre de messages : 699
Date d'inscription : 12/01/2009

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 2:34

A propos de la sonorisation, je rappelle quand même qu'Andreas Scholl a chanté dans Rodelinda dans ces lieux. Dans ce cas précis, je veux bien croire tout ce qu'on veut, mais là, j'ai quand même du mal.
De toute façon, je ne crois pas à l'histoire de la salle-miracle, dans laquelle on peut mettre 4000 personnes sans qu'il y ait des problèmes d'acoustique. Je veux bien croire qu'on peut entendre un ténor-bazooka dans les hauteurs du Met, mais sans même parler de Scholl, je ne vois pas comment on peut se faire entendre dans un espace aussi vaste quand on chante Cherubino.
(en fait, pour le dire franchement, je crois à une sonorisation systématique au Met, beaucoup plus qu'à Bastille où l'acoustique ne poserait pas tant de problèmes si on recourait à ce genre de systèmes [autrement dit : dire à la fois que Bastille a une acoustique pourrie ET que c'est sonorisé, ça me paraît un peu paradoxal]. Le bâtiment a été construit justement à l'époque où on commençait à mieux maîtriser ce genre de systèmes. Ca explique en partie qu'ils réussissent à faire venir tant de stars : c'est moins fatiguant...)
Revenir en haut Aller en bas
http://musicasola.blogspot.com/
Montfort
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 4155
Age : 71
Localisation : Paris 16
Date d'inscription : 11/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 7:46

Zwielicht a écrit:
De qui parles tu Montfort? Julia Varady, une ex nazie? j'ai du mal à comprendre

Tu as raison - je ne sais pas pourquoi j'ai fait ce court-circuit - évidemment, Schwarzkopf n'a pas épousé D F D !!!!

Désolé...

Montfort
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 8:22

Rameau a écrit:
De toute façon, je ne crois pas à l'histoire de la salle-miracle, dans laquelle on peut mettre 4000 personnes sans qu'il y ait des problèmes d'acoustique. Je veux bien croire qu'on peut entendre un ténor-bazooka dans les hauteurs du Met, mais sans même parler de Scholl, je ne vois pas comment on peut se faire entendre dans un espace aussi vaste quand on chante Cherubino.
ça n'a rien à voir! Le San Carlo de Naples qui peut accueillir près de 3300 personnes n'a jamais été sonorisé et l'acoustique en est merveilleuse. D'abord d'une manière générale le son monte et l'acoustique est encore meilleure en haut qu'en bas dans un théâtre et puis c'est affaire de matériaux utilisés et de configuration de la salle.
Le MET est une salle à l'italienne, ce que n'est pas Bastille.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31541
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 8:48

Otello a écrit:
Rameau a écrit:
De toute façon, je ne crois pas à l'histoire de la salle-miracle, dans laquelle on peut mettre 4000 personnes sans qu'il y ait des problèmes d'acoustique. Je veux bien croire qu'on peut entendre un ténor-bazooka dans les hauteurs du Met, mais sans même parler de Scholl, je ne vois pas comment on peut se faire entendre dans un espace aussi vaste quand on chante Cherubino.
ça n'a rien à voir! Le San Carlo de Naples qui peut accueillir près de 3300 personnes n'a jamais été sonorisé et l'acoustique en est merveilleuse. D'abord d'une manière générale le son monte et l'acoustique est encore meilleure en haut qu'en bas dans un théâtre et puis c'est affaire de matériaux utilisés et de configuration de la salle.
Le MET est une salle à l'italienne, ce que n'est pas Bastille.

Ca c'est vrai, l'histoire des matériaux. Mais ce n'est pas incompatible avec ce que dit Rameau. Je pense comme lui : la salle miracle ça n'existe pas.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Michel Desrousseaux
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1142
Date d'inscription : 31/08/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 8:58

Wagneropathe a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Comme des systèmes de sonorisation existent (à Bastille, c'est établi), je ne vois pas pourquoi ils ne seraient pas utilisés... bien sûr sans le préciser pour ne pas faire de tort aux artistes. Et tant que ça ne se perçoit pas, ça reste finalement légitimable.

En fait, même à ce sujet il y a des doutes -pas de doutes sur l'existence du système de sonorisation, mais sur la fréquence de son utilisation. J'ai entendu autant d'avis que de colporteurs d'avis sur ce sujet, moi.

Je trouve fascinant qu'à une époque où l'on croit pouvoir tout savoir sur tout, le mystère continue d'être aussi épais après des années pour une question très bêtement technique aussi simple. Si seulement les services de contre-espionnage pouvaient s'en mêler et nous dire le fin mot de l'histoire !
Revenir en haut Aller en bas
OYO TOHO
Des chiffres et des Lettres
OYO TOHO

Nombre de messages : 6986
Localisation : LH
Date d'inscription : 05/06/2007

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 9:44

de toute façon tout le monde sait qu'au MET c'est du playback et que seule Mylène Farmer peut chanter sans micro à Bastille.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/decapitum
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 11:02

Cololi a écrit:
Ca c'est vrai, l'histoire des matériaux. Mais ce n'est pas incompatible avec ce que dit Rameau. Je pense comme lui : la salle miracle ça n'existe pas.
désolé mais je ne vois pas en quoi le MET, en n'étant pas sonorisé, serait une salle miracle!!
Le Royal Albert Hall à Londres qui peut accueillir plus de 5500 personnes n'est pas sonorisé non plus. Et je ne parle même pas du théâtre antique d'Orange.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85516
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 11:03

Otello a écrit:
Et je ne parle même pas du théâtre antique d'Orange.

Tu fais bien. Mr.Red

Je n'y ai jamais mis les pieds, mais sérieusement, on y entend bien les chanteurs? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 11:04

Bien sûr, puisqu'ils sont sonorisés.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7140
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique EmptyLun 11 Oct 2010 - 11:05

Xavier a écrit:
Otello a écrit:
Et je ne parle même pas du théâtre antique d'Orange.
Je n'y ai jamais mis les pieds, mais sérieusement, on y entend bien les chanteurs? scratch
honnêtement mistral mis à part, oui merveilleusement bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les salles de spectacle et leur acoustique Empty
MessageSujet: Re: Les salles de spectacle et leur acoustique   Les salles de spectacle et leur acoustique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les salles de spectacle et leur acoustique
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Concerts-
Sauter vers: