Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -38%
PHILIPS SCD301/02- Lot de 4 biberons Natural + ...
Voir le deal
30.99 €

 

 Mozart : sérénades et divertimenti

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Lysandre
Mélomane averti


Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 28/08/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:07

Spiritus a écrit:
Rien qu'à imaginer, je m'ennuie déjà, pourtant. silent

Alors écoute Beethoven pendant ce temps là Smile Lui n'est jamais ennuyeux. Tu connais la 2ème par Kun Woo Paik ? Pour celle là j'ai déjà Levine, Solti 2 , Abbado 1 et 3, Karajan 31, 65, 67 et 91 (une lecture un peu épaisse pour moi), alors je ne sais pas...que penses-tu de Rattle , c'est mieux en Dvd ? Il faut absolument que je pense à commander Haitink 4 sur Amazon..


Dernière édition par Lysandre le Jeu 28 Fév 2008 - 17:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:09

T'es méchant Lysandre! Laughing

Et puis Kun-Woo Paik n'est pas chef. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lysandre
Mélomane averti


Nombre de messages : 437
Date d'inscription : 28/08/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:10

Xavier a écrit:
T'es méchant Lysandre! Laughing Et puis Kun-Woo Paik n'est pas chef. Smile

Oui j'ai pris le premier nom qui me venait à l'esprit...bah, c'était pour rire Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:23

Du coup je réécoute cette Musikalischer Spass. Certaine blaques m'échappent, à part le duo de cors dans une mauvaise tonalité, la plus évidente, et quelques enchaînements d'accords dissonants. C'est juste un peu moins soporifique que le reste des Divertissements.

Sinon, pour alimenter le sujet, j'ai l'intégrale Cappriccio de Sandor Vegh avec le Camerata Academica des Mozarteums Salzburg. Me paraît bien joué.

Franchement, c'est pas humain d'écouter plus de 15 minutes de ces divertissements.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:27

Si, c'est humain, mais qu'est qu'on se fait ch*er...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:40

Morloch a écrit:
Du coup je réécoute cette Musikalischer Spass. Certaine blaques m'échappent, à part le duo de cors dans une mauvaise tonalité, la plus évidente, et quelques enchaînements d'accords dissonants. C'est juste un peu moins soporifique que le reste des Divertissements.

Sinon, pour alimenter le sujet, j'ai l'intégrale Cappriccio de Sandor Vegh avec le Camerata Academica des Mozarteums Salzburg. Me paraît bien joué.

Franchement, c'est pas humain d'écouter plus de 15 minutes de ces divertissements.
Franchement, Végh... Rolling Eyes

C'est vraiment d'un lisse, d'un opaque... Sans esprit aucun. Vu l'excellent niveau de l'ensemble de Cohen-Akenine, ce serait tout vu pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:45

Lysandre a écrit:
Spiritus a écrit:
Rien qu'à imaginer, je m'ennuie déjà, pourtant. silent

Alors écoute Beethoven pendant ce temps là Smile Lui n'est jamais ennuyeux. Tu connais la 2ème par Kun Woo Paik ? Pour celle là j'ai déjà Levine, Solti 2 , Abbado 1 et 3, Karajan 31, 65, 67 et 91 (une lecture un peu épaisse pour moi), alors je ne sais pas...que penses-tu de Rattle , c'est mieux en Dvd ? Il faut absolument que je pense à commander Haitink 4 sur Amazon..

pété de rire

N'empêche, Beethoven m'ennuie presque autant, maintenant Confused
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:46

Wolferl a écrit:
Si, c'est humain, mais qu'est qu'on se fait ch*er...

Si c'est toi qui le dit... dwarf
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:47

Beethoven, tu m'étonnes...

Mais je n'ai jamais caché que je trouvais qu'il y avait beaucoup de déchet chez Mozart, ces divertimenti n'en font pas tous partie, j'exagère, mais c'est franchement pas ce que je préfère...
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:49

Comme musique de fond quand on invite des vieux à l'apéro, ca convient. cool-blue
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:51

Mais il ne faut évidemment pas élargir ça à tout Mozart... Rolling Eyes


Dernière édition par Wolferl le Jeu 28 Fév 2008 - 17:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:51

Le Requiem à la gériatrie, la classe Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:52

Spiritus a écrit:

N'empêche, Beethoven m'ennuie presque autant, maintenant Confused

C'est parce que tu es devenu un Wagner-Scriabine-Schreker-addicted. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:54

On peut le dire. Very Happy

Mine de rien, Xavier, on a presque les mêmes goûts tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Morloch
Lou ravi
Morloch

Nombre de messages : 9912
Date d'inscription : 14/10/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:55

DavidLeMarrec a écrit:

Franchement, Végh... Rolling Eyes

Oui, je suis d'accord. Mais bon, ça me suffit largement pour ces divertissements, j'ai d'autres choses à écouter avant de me lancer dans la recherche d'une nouvelle version, d'autant que ça reste correct.
Revenir en haut Aller en bas
http://nhofszandz.blogspot.com/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 17:58

Spiritus a écrit:

Mine de rien, Xavier, on a presque les mêmes goûts tous les deux.

Excepté Beethoven, Bruckner, Hindemith, et j'en passe...
Et il te reste à aimer Fauré Ravel Koechlin Szymanowski Roslavets Bartok Mompou Florentz et j'en passe aussi. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste


Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 18:00

Xavier a écrit:
Spiritus a écrit:

Mine de rien, Xavier, on a presque les mêmes goûts tous les deux.

Excepté Beethoven, Bruckner, Hindemith, et j'en passe...
Et il te reste à aimer Fauré Ravel Koechlin Szymanowski Roslavets Bartok Mompou Florentz et j'en passe aussi. Very Happy

Mais avoue que j'ai pris ta direction quand même dans l'ensemble Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 18:00

Disons que tu es sur la bonne voie. Very Happy

(toutefois Fauré et Mompou j'ai peur que ce soit dur pour toi Neutral )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 28 Fév 2008 - 18:14

Morloch a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:

Franchement, Végh... Rolling Eyes

Oui, je suis d'accord. Mais bon, ça me suffit largement pour ces divertissements, j'ai d'autres choses à écouter avant de me lancer dans la recherche d'une nouvelle version, d'autant que ça reste correct.
Disons qu'avec Végh, même quinze minutes, c'est pénible, alors que ça s'écoute très bien, correctement interprété.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyDim 5 Avr 2009 - 23:24

Que vaut l'intégrale Böhm des sérénades et concertos pour vents ?

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 U0028947752226
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 26
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyLun 6 Avr 2009 - 21:00

Personne ne connaît ?
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Mélomane du dimanche
Olivier

Nombre de messages : 23
Age : 27
Localisation : A 38 minutes de la Salle Pleyel
Date d'inscription : 06/06/2011

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Mozart - Petite musique de nuit   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyVen 24 Juin 2011 - 13:47

Bonjour à tous Smile

Je me sens un peu bête soudain : j'ai toujours trouvé que la Petite musique de nuit de Mozart (tous mouvements confondus) sonnait très "facile", et surtout, trop entendu ! Et donc, je considérais ça comme une oeuvre très "dépassable et dépassée". Au point que je n'ai jamais mis la main sur aucune version par moi-même, et donc je dois avoir pour seul enregistrement une interprétation anonyme par un sombre orchestre sur une compilation achetée à 15F. Mr. Green

Seulement pour la fête de la musique j'ai assisté à un concert gratuit de l'orchestre régional d'Auvergne où était joué, entre autres, cette oeuvre, et je l'ai trouvée renouvelée, rafraichie, bref, plus que plaisante ! Donc là je me retrouve un peu bête, ne sachant où commencer ! Quelle interprétation possédez-vous ? Lesquelles sont réputées ? Lesquelles me conseilleriez-vous ? tongue

Merci d'avance !
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 749
Date d'inscription : 03/04/2010

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyVen 24 Juin 2011 - 14:25

Olivier a écrit:
Bonjour à tous Smile

Je me sens un peu bête soudain : j'ai toujours trouvé que la Petite musique de nuit de Mozart (tous mouvements confondus) sonnait très "facile", et surtout, trop entendu ! Et donc, je considérais ça comme une oeuvre très "dépassable et dépassée". Au point que je n'ai jamais mis la main sur aucune version par moi-même, et donc je dois avoir pour seul enregistrement une interprétation anonyme par un sombre orchestre sur une compilation achetée à 15F. Mr. Green

Seulement pour la fête de la musique j'ai assisté à un concert gratuit de l'orchestre régional d'Auvergne où était joué, entre autres, cette oeuvre, et je l'ai trouvée renouvelée, rafraichie, bref, plus que plaisante ! Donc là je me retrouve un peu bête, ne sachant où commencer ! Quelle interprétation possédez-vous ? Lesquelles sont réputées ? Lesquelles me conseilleriez-vous ? tongue

Merci d'avance !

Mozart l’a écrit pour un quatuor à cordes, ou un quintette – pas pour l’orchestre. J’aime l’enregistrement du Quatuor Hagen.


Dernière édition par Mandryka le Ven 24 Juin 2011 - 14:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyVen 24 Juin 2011 - 14:26

Voir en première page.
Revenir en haut Aller en bas
Olivier
Mélomane du dimanche
Olivier

Nombre de messages : 23
Age : 27
Localisation : A 38 minutes de la Salle Pleyel
Date d'inscription : 06/06/2011

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyVen 24 Juin 2011 - 14:42

Je pensais pourtant ne pas faire erreur en créeant un nouveau sujet, difficile pour le (très) néophyte comme moi de se douter que sous le nom petite musique de nuit se cache une sérenade ou un divertimento, et après de nombreuses recherches par mots clés, je n'avais rien trouvé. zen

Sinon, l'orchestre régional d'Auvergne est composé de 21 musiciens, que des cordes. Je pense que je cherche une version orchestrale dans la même veine Smile
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84888
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyVen 24 Juin 2011 - 14:55

Olivier a écrit:
Je pensais pourtant ne pas faire erreur en créeant un nouveau sujet, difficile pour le (très) néophyte comme moi de se douter que sous le nom petite musique de nuit se cache une sérenade ou un divertimento, et après de nombreuses recherches par mots clés, je n'avais rien trouvé. zen

Pas de soucis. Smile
En effet, la Petit musique de nuit est une sérénade.
Revenir en haut Aller en bas
sylvain
Mélomane averti
sylvain

Nombre de messages : 159
Age : 24
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 15/06/2011

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptySam 25 Juin 2011 - 12:43

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 7318599918174_600^

Ce disque vient de paraître et il est très bon


Revenir en haut Aller en bas
alceste
Mélomane averti
alceste

Nombre de messages : 185
Age : 48
Localisation : Haute-Saône
Date d'inscription : 06/08/2010

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMer 3 Aoû 2011 - 18:51

cheers
Je crois que l'on peut même dire superlatif !
Voilà 3 jours que ce disque tourne en boucle chez moi et je ne peux m'empêcher de faire partager ici mon enthousiasme pour ce disque parfait.
C'est une oeuvre que j'apprécie beaucoup et jusqu'à présent, je l'écoutais dans la version Kremer/Kashkashian/Ma : version très vivante avec une entente merveilleuse entre les musiciens mais si je n'ai rien à redire du côté de l'altiste et du violoncelliste, j'avoue que la sonorité constamment émaciée de Kremer me crispe au point de gâcher mon écoute.
Or dans cette interprétation, on peut se délecter de la sonorité merveilleuse de Zimmermann et des ses 2 comparses bien servis par une prise de son de rêve, d'un naturel rare...et quel style mozartien de bout en bout!
Revenir en haut Aller en bas
Mandryka
Mélomaniaque
Mandryka

Nombre de messages : 749
Date d'inscription : 03/04/2010

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyVen 11 Nov 2011 - 7:20

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Cover

http://open.spotify.com/track/4cFhx9ShroA4ewIg8lh5aF

Je viens de trouver ce disque sur spotify, qui contient la Gran Partita de Furtwangler. La qualité sonore est meilleure que le disque  je possède, qui est chez EMI Reference
 
Est ce qu’il y a quelqu’un qui connait le transfert de Ward Marston (Naxos), ou la réédition  de 2006 chez EMI? Peut-être quelqu’un peut identifier le disque que j'ai trouvé sur spotify.
 
Deux choses me sont venues à l'esprit pendant que j'écoutais l'interprétation de Furtwangler. D’abord, je me suis rendu vraiment compte  à quel point sa vison de la musique est tragique. Son interprétation est différente à cet égard de toutes les autres que je connais. Et deuxièmement, j’ai vu que son style dans la Gran Partita est relativement classique – pas du tout excessivement romantique.
Revenir en haut Aller en bas
ScareDe2
Farceur québécois
ScareDe2

Nombre de messages : 996
Age : 21
Localisation : Québec
Date d'inscription : 27/06/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyLun 4 Fév 2013 - 6:17

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 U0028941638625
Pour ce qui est de Eine Kleine Nachtmusik de Mozart, y a t-il plus authentique que cette version de Marriner? Je trouve qu'il y a un peu trop de réverbération. Sinon c'est quasiment parfait.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMar 5 Fév 2013 - 20:13

ScareDe2 a écrit:
y a t-il plus authentique que cette version de Marriner?
Sans problème. Mr. Green

En revanche, il est vrai qu'il avait trouvé le ton juste qui convenait au goût de l'homme des années 80-90, une sorte d'idéal phonographique, à la fois lisse et voluptueux.

Personnellement, je trouve qu'à l'usage (je parle plutôt des symphonies, je n'ai pas écouté sa Petite Musique où il doit effectivement être très bien) on a envie d'entendre des versions plus détaillées, avec des partis pris un peu moins consensuels.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28404
Date d'inscription : 21/09/2012

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMar 5 Fév 2013 - 22:06

DavidLeMarrec a écrit:
ScareDe2 a écrit:
y a t-il plus authentique que cette version de Marriner?
Sans problème.

En revanche, il est vrai qu'il avait trouvé le ton juste qui convenait au goût de l'homme des années 80-90, une sorte d'idéal phonographique, à la fois lisse et voluptueux.
L'ASMF des années 1980-1990 est à mon sens devenue plus lisse et gouleyante que voluptueuse. La sonorité gorgious, on l'apprécie plutôt dans ses disques de la décennie précédente.

Je n'aime pas trop la parure orchestrale de la Kleine Nachtmusik. Pour la version chambriste, le parangon de l'authenticité (et même temps le comble de la succulence, digne d'une tartelette au citron meringuée), on le trouve avec le Wiener Konzerthaus Quartett chez Westminster.

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Nachtm10
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28404
Date d'inscription : 21/09/2012

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMer 16 Mai 2018 - 1:43

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :

Sérénade en si bémol majeur, K. 361 « Gran Partita »
pour 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cors de basset, 4 cors, 2 bassons et contrebasson

= Jack Brymer, London Wind Soloists


(Decca, décembre 1962)

colors Interprétation vive, guillerette et savoureuse, avec un contrebasson bien audible.
Une grande version historique, et formidablement captée (quel espace, quelle présence, quels timbres gouleyants !)


Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Mozart31
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28404
Date d'inscription : 21/09/2012

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyLun 11 Juin 2018 - 23:19

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :

Sérénade en si bémol majeur, K. 361 « Gran Partita »
pour 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cors de basset, 4 cors, 2 bassons et contrebasse


Paul Dombrecht, Marcel Ponseele, hautbois
Hans Rudolf Stalder, Richard Schöneberger, clarinette
Elmar Schmid, Heinz Hofer, cor de basset
Claude Maury, Christian Feron, Piet Dombrecht, Johan Van Neste, cor
Danny Bond, Donna Agrell, basson
Maggie Urquhart, contrebasse
Barthold Kuijken, direction

(Accent, 1986)


Smile Encore une très bonne version de ce chef d'œuvre, plutôt lisse et pastelliste (mais quelles nuances !),
sans histoire -c'est peut-être là sa limite : derrière ces suaves et délicates ambiances,
on souhaiterait parfois plus d'aspérité graphique et de drame.


Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Mozart32
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28404
Date d'inscription : 21/09/2012

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMar 9 Oct 2018 - 22:28

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Blech_10
Harry Blech (1910-1999)


Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :

Sérénade n°9 en ré majeur, K. 320

= Harry Blech, London Mozart Players

(HMV, mai 1957)

Smile Version historique de la Posthorn, par un ensemble spécialisé, fort populaire en ces années-là.
Blech impulse fraîcheur et élan, ses pupitres diffusent un charme primesautier. Jusqu'à un cor de postillon qui fait semblant de jouer faux cool-blue
On souhaiterait seulement des contours un peu plus nets, une matière plus travaillée, des phrases plus fouillées.
Toujours une de mes versions préférées, néanmoins, tant l'enthousiasme de la troupe londonienne s'avère communicatif.
Très agréable prise de son, déjà stéréophonique.


Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Mozart23
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28404
Date d'inscription : 21/09/2012

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMer 17 Oct 2018 - 21:39

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :

Sérénade n°9 en ré majeur, K. 320

= Karl Böhm, Orchestre philharmonique de Berlin

(DG, mai 1970)

Smile Une version que je connais par cœur, une de mes préférées.
Le maestro autrichien obtient de ses pupitres allemands une redoutable précision, une virtuosité de chaque instant, une découpe tranchante
au service d'une puissance très symphonique qui s'éloigne de toute galanterie.
Ce sont ici les cordes, épaisses mais agiles, qui mènent le discours.
Au point que les souffleurs (non les moindres : James Galway à la flûte, Lothar Koch au hautbois...) se trouvent au second plan,
tant expressif que par la place ténue que leur accordent les micros.
Il s'en dégage une touchante gracilité, solubilisée dans le Rondeau qu'on souhaiterait plus incarné.
Magnifique prestation, chaste et altière, de Horst Eichler au cor de postillon.


Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Mozart24
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28404
Date d'inscription : 21/09/2012

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyDim 30 Déc 2018 - 1:08

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Mzolom10
Catégorie orchestrale -rang 135°/250



Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Leitne10
Ferdinand Leitner (1912-1996)


Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :

Sérénade n°9 en ré majeur, K. 320

= Ferdinand Leitner, Orchestre symphonique de la Radio bavaroise

(DG, janvier 1957)

Smile Un usuel de ma discothèque, que j'ai toujours sous la main.
Ces géniaux divertissements du Salzbourgeois pour lesquels, selon le bon mot d'Alfred Einstein, « on aurait donné tout Lohengrin ».
Leitner avait déjà exploré les symphonies de Mozart avec son orchestre de Stuttgart depuis qu'il avait été nommé à l'Opéra du Wurtemberg en 1947,
il avait déjà gravé à Bamberg la Sérénade Haffner pour DG en 1951.
En codicille à la collection que l'étiquette jaune publia à l'occasion du bicentenaire de la disparition du compositeur, Leitner put enregistrer la Posthorn que voilà.
Délicieuse partition que j'écoute souvent (même si je n'en fais pas toujours écho en playlist), oserais-je dire en accompagnement de mes heures laborieuses.
De quoi se mettre du cœur à l'ouvrage !
Et c'est certainement cette version de Leitner qui passe le plus fréquemment dans mon lecteur, avec celle de Böhm dont j'apprécie la flamme et le brio symphonique,
ancré dans les cordes massives mais effilées, avec des vents un peu en retrait.
Perspective inverse ici : le chef allemand reste fidèle au caractère fonctionnel et concertant de cette musique, avec des souffleurs très valorisés par les micros.
Lecture à fort tempérament où les pupitres munichois, tant les archets que les bois, affichent une prestation agreste, contrastée, densément caractérisée.
Sous la vigoureuse baguette du maestro, la consistance du propos convainc par son style autoritaire, viril sans maniérisme,
mais sans renier la douloureuse profondeur de l'Andantino, ici terriblement empathique.
Ce qui nous vaut un Rondeau pétulant, un Allegro fougueux, un finale cravaché et hargneux.
La captation flatte la saveur des timbres, offre une matière riche et grenue, plutôt rustique, à l'instar du cor de postillon de Karl Benzinger dans le Menuet,
spatialisé avec un plaisant recul qui sonne en fond de salle.
Oui, les cordes sifflent un peu, mais la scène se montre superbement cohérente et construite.
Une interprétation crue, qui souffle un air vif et stimulant, j'en sors à chaque fois ragaillardi.
Je ne vous cause pas de la version de George Szell à Cleveland (CBS) car le chef hongrois va déjà s'inviter ailleurs dans ces 250 Mélomaniac d'Or,
mais il va de soi qu'il constitue une suprême alternative, élégante et virtuose.


Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Mozart25
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5787
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyDim 30 Déc 2018 - 2:31

Ça doit être très joli... peut-être pas autant que Böhm avec la Philharmonie de Berlin.
Leitner excelle dans Mozart, je l'apprécie surtout dans les deux concertos (K. 488 et K. 491) avec Kempff au piano.
Revenir en haut Aller en bas
Ravélavélo
Mélomane chevronné
Ravélavélo

Nombre de messages : 5787
Localisation : Pays des Bleuets
Date d'inscription : 28/09/2015

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyDim 30 Déc 2018 - 2:40

Mélomaniac a écrit:
Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :

Sérénade en si bémol majeur, K. 361 « Gran Partita »
pour 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 cors de basset, 4 cors, 2 bassons et contrebasse


Paul Dombrecht, Marcel Ponseele, hautbois
Hans Rudolf Stalder, Richard Schöneberger, clarinette
Elmar Schmid, Heinz Hofer, cor de basset
Claude Maury, Christian Feron, Piet Dombrecht, Johan Van Neste, cor
Danny Bond, Donna Agrell, basson
Maggie Urquhart, contrebasse
Barthold Kuijken, direction

(Accent, 1986)


Smile Encore une très bonne version de ce chef d'œuvre, plutôt lisse et pastelliste (mais quelles nuances !),
sans histoire -c'est peut-être là sa limite : derrière ces suaves et délicates ambiances,
on souhaiterait parfois plus d'aspérité graphique et de drame.


Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Mozart32

Pour la Gran Partita, j'ai opté pour la version d'Otto Klemperer sur EMI parce que cette version était chaudement recommandée dans Répertoire des disques compacts dont j'étais fervent lecteur. Le CD était répertorié dans un numéro spécial: Les plus grandes interprétations aux plus petits prix! daté de Noël 1990. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Mélomaniac
Mélomane chevronné
Mélomaniac

Nombre de messages : 28404
Date d'inscription : 21/09/2012

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyJeu 21 Mar 2019 - 23:34

Mélomaniac, in playlist, a écrit:

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) :

Divertimento en ré majeur, K. 334

Vera Beths, Lucy van Dael, violon
Jürgen Kussmaul, alto
Anner Bylsma, violoncelle
Ab Koster, Knut Hasselmann, cor

(Sony, septembre 1990)


drunken Quelle griserie !
Une œuvre merveilleuse, et une interprétation paradisiaque.
Trois quarts d'heure de délices ininterrompues.
Quand adviendra l'heure des Mélomaniac d'or catégorie chambriste, ce disque y sera bien placé.


Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Mozart37
Revenir en haut Aller en bas
Actéon
Mélomane averti
Actéon

Nombre de messages : 376
Date d'inscription : 14/11/2014

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyLun 4 Mai 2020 - 22:34

J'ai eu envie de réécouter la Gran Partita sur instruments anciens suite à une question de Benedictus en Playlist et de dépoussiérer quelques CDs.

Herreweghe : j'avais le souvenir de quelque chose d'assez froid mais à la réécoute comparée elle sort du lot. Dans le genre onirique elle a tout pour plaire : timbres, tempi parfaits, avec un final très allant, comme si on se réveillait vers 18h après une sieste un peu longue.

Zefiro : la version "plein air", plus rustique et moins fondue que Herreweghe mais ça fonctionne très bien. Basson solo truculent dans la Romance.

Hogwood : C'est un peu plus ancien (89). La justesse est parfois mise à l'épreuve mais c'est la version la plus concertante, parfois presque joyeuse (il semble le seul à réussir cela) et Hogwood phrase cela comme personne. Version où l'on entend le mieux les cors.

Hoeprich (Nachtmusique) : belles textures, superbes couleurs différenciées des clarinettes et cors de basset (assez différentes des autres versions) mais c'est malheureusement trop lent dans l'ensemble. Plein de petits duos peu connus en compléments intéressants sur ce disque (cors de basset, cors, etc).

Ensemble Philidor : une très belle version plus chambriste que plein air. Prise de son fantastique. A la réécoute je crois que c'est ma préférée.

Pour ceux qui voudraient se risquer sur le bizarre, il y a une version d'Harnoncourt (84) : instrumentistes très inspirés mais nombreux tutti cacophoniques.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyLun 4 Mai 2020 - 22:57

Benedictus a écrit:
(Au fait, quelqu’un aurait une bonne version HIP de la Gran Partita à me recommander?)

Beaucoup de (bon) choix !

Pour ce que je connais.

Quelques-uns que je ne te recommanderais pas.

Brüggen, Orchestre du XVIIIe (Philips): vraiment poli et lent, timbres pas très typés.
Ensemble Philidor (La Dolce Volta) : là aussi, vraiment lent, j'en avais un très bon souvenir (à l'époque où ça alternait sur France Mu avec… Furtwängler, très bien au demeurant), mais il y a bien mieux depuis.
Herreweghe (HM) : c'était ma chouchoute, mais à la réécoute, la disjonction du legato n'est pas complètement compensée par la saveur des timbres.
Hogwood, Amadeus Ensemble (Decca) : les timbres sont très acides, sans que la conception soit particulièrement extravertie.

Et maintenant, celles qui devraient te plaire.

Zefiro (Astrée) : timbres typés, lecture fluide.
Octophoros (Accent) : même genre, mais plus capiteux. Peut-être les plus beaux timbres de la discographie, avec des hautbois bien acides qui vrillent un peu.
Chamber Orchestra of Europe (Teldec) : donc peut-être pas sur instruments d'époque, mais ça sonne tout comme. Beaucoup de saveur, et un discours plus articulé !
Harnoncourt, Wiener Mozart Bläser (RCA) : discours radical (et moments ineffables de poésie dans les parties lentes), avec des instruments qui grésillent dans tous les sens (dans les tutti, je m'étais même demandé si je n'avais pas laissé une autre version jouer en même temps, tant les timbres s'entrechoquaient étrangement !), tu devrais adorer.

Donc pour toi, je dirais Harnoncourt en priorité, voire Octophoros.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 10490
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyLun 4 Mai 2020 - 23:32

Actéon a écrit:
Herreweghe : j'avais le souvenir de quelque chose d'assez froid mais à la réécoute comparée elle sort du lot. Dans le genre onirique elle a tout pour plaire : timbres, tempi parfaits, avec un final très allant, comme si on se réveillait vers 18h après une sieste un peu longue.
DavidLeMarrec a écrit:
Herreweghe (HM) : c'était ma chouchoute, mais à la réécoute, la disjonction du legato n'est pas complètement compensée par la saveur des timbres.
Voilà, c'est la seule que j'ai - pas mal du tout, mais à la réécoute j'ai trouvé ça un peu aimable...

Actéon a écrit:
Pour ceux qui voudraient se risquer sur le bizarre, il y a une version d'Harnoncourt (84) : instrumentistes très inspirés mais nombreux tutti cacophoniques.
DavidLeMarrec a écrit:
Harnoncourt, Wiener Mozart Bläser (RCA) : discours radical (et moments ineffables de poésie dans les parties lentes), avec des instruments qui grésillent dans tous les sens (dans les tutti, je m'étais même demandé si je n'avais pas laissé une autre version jouer en même temps, tant les timbres s'entrechoquaient étrangement !), tu devrais adorer.
Oh, je sens que je vais adorer!  bounce

Bien noté pour les autres, merci! Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 3641590030
Revenir en haut Aller en bas
Bruno Luong
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1110
Date d'inscription : 07/08/2012

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMar 5 Mai 2020 - 23:06

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 51zflc10

Ecouté en streaming, est mon choix s'établi sur ce disque de l'Esemble Zefiro.

Ces gars là savent jouent les vents, et ils varient leurs interprétations suivent les mouvements, les rendent plus contrastés.
Revenir en haut Aller en bas
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1085
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMer 6 Mai 2020 - 9:53

Pour ma part, peut-être est-ce du à l'âge de mes artères, pour cette "Gran Partita" (tout comme pour les sérénades pour instruments à vent No  11 et 12), je garde une préférence pour les ensembles de "souffleurs" français, Maurice Hewitt et son ensemble (Discophiles Français, 1946), Jean-Pierre Rampal et son ensemble à vent français (Discophiles Français, 1955, réédité en CD, OSSIA 1001/2) et, plus récemment, l'Ensemble Philidor (Calliope, 2001).
Et les "souffleurs" français sont toujours la : écoutez et regardez l'interprètation magnique qu'en donnent les membres du "Philhar" (https://www.youtube.com/watch?v=k0ig72-rj0s) !

Ceci écrit, cette oeuvre magnifique a connu beaucoup d'interprétations superlatives et l'amateur n'a que l'embarras du choix.

Par ailleurs, je pense que les "grandes" sérénades, Haffner, Cor de Postillon et cette Gran Partita méritent chacune un fil.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyMer 6 Mai 2020 - 10:01

fomalhaut a écrit:
je garde une préférence pour les ensembles de "souffleurs" français

La question de Benedictus portait sur les instruments d'époque, ce qui a conditionné les réponses, mais il existe bien sûr des versions formidables sur instruments modernes (en particulier Tapiola-Kantorow pour ma part…)


Citation :
Par ailleurs, je pense que les "grandes" sérénades, Haffner, Cor de Postillon et cette Gran Partita méritent chacune un fil.

C'est vrai. Ça pourrait se créer en effet. (Ensuite, quel sera leur taux de fréquentation individuel, je n'en sais rien.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1085
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyVen 8 Mai 2020 - 10:03

DavidLeMarrec a écrit:
fomalhaut a écrit:
je garde une préférence pour les ensembles de "souffleurs" français

La question de Benedictus portait sur les instruments d'époque, ce qui a conditionné les réponses, mais il existe bien sûr des versions formidables sur instruments modernes (en particulier Tapiola-Kantorow pour ma part…)



Oui mais...Si j'apprécie les instruments d'époque pour leurs savoureuses sonorités, à mon sens et à mes oreilles, une interprétation sur instruments d'époque ne renouvelle pas nécessairement la discographie.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyVen 8 Mai 2020 - 10:15

J'ai juste répondu à la question posée. Smile

(Mais en l'occurrence, si, tout de même, ce qu'on a sur instruments anciens à partir des années 90 est très différent, pour ces Sérénades, de tout ce qu'on a pu entendre avant ! Et pas seulement les timbres : les équilibres des plans, l'articulation des phrasés, les jonctions / disjonctions du spectre sonore…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
fomalhaut
Mélomaniaque
fomalhaut

Nombre de messages : 1085
Age : 76
Localisation : Levallois-Perret
Date d'inscription : 23/04/2006

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptySam 9 Mai 2020 - 16:00

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai juste répondu à la question posée. Smile

(Mais en l'occurrence, si, tout de même, ce qu'on a sur instruments anciens à partir des années 90 est très différent, pour ces Sérénades, de tout ce qu'on a pu entendre avant !  Et pas seulement les timbres : les équilibres des plans, l'articulation des phrasés, les jonctions / disjonctions du spectre sonore…)

Je ne comprends pas pourquoi tu interviens sur ce que j'écris et cherches à le déplacer en évoquant les "instruments anciens.

J'ai écris que je gardais une préférence pour les "souffleurs" français et j'ai cité trois ensembles : Hewitt, Rampal et l'Ensemble Philidor. Soit deux ensembles jouant sur des instruments modernes, Hewitt et Rampal (malgré l'âge des enregistrements) et un ensemble jouant sur instruments anciens, l'Ensemble Philidor.
Je n'ai pas opposé instruments anciens et instruments modernes, j'ai simplement précisé que je préfère le "goût français". On peut, bien sûr, ne pas partager cette préférence.

J'ai, par la suite écrit qu'une interprétation sur instruments d'époque ne renouvelait pas nécessairement la discographie. C'est la une affirmation emprunte de bon sens, voire banale, qui n'appelle pas, me semble-t-il, de commentaires particuliers.

fomalhaut
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88937
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 EmptyDim 10 Mai 2020 - 9:30

Tu présentais ton goût comme « marginal », ou du moins différent des autres intervenants. Je précisais simplement que, si nous n'avons pas proposé de versions sur instruments modernes (dont celles françaises que tu mentionnes), c'est aussi parce que la question posée juste au-dessus demandait explicitement des instruments anciens. Il ne faut donc pas en tirer de conclusions particulières – il s'agissait de te rassurer.

(Pour ce qui est des commentaires particuliers, je crains que ce ne soit le risque des forums…)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Mozart : sérénades et divertimenti   Mozart : sérénades et divertimenti - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart : sérénades et divertimenti
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: