Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -29%
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en ...
Voir le deal
127 €

 

 Arnold Schoenberg (1874-1951)

Aller en bas 
+79
Musica Enchiriadis
AlexCorzoma
frgirard
Benedictus
lulu
starluc
Dadamax
hommepiano
Horatio
Rodolphe
A
gluckhand
Emeryck
Asinius Pollion
benvenuto
Mélomaniac
Merlin
Presto
Siegmund
Abnegor
Golisande
*Nico
aroldo
Resigned
fb
Анастасия231
Pelléas
CorvusCorax
Zeno
Glocktahr
Mariefran
Hippolyte
Passage
senga
Hein ?
Guillaume
hammerklavier
OYO TOHO
Mehdi Okr
Utnapištim
arnaud bellemontagne
Cleme
WoO
Hidraot
nugava
Octavian
Ophanin
Rameau
HOLLIGER
Théo taschimor
marc.d
Wolferl
Cololi
Percy Bysshe
Rafsan
jerome
Cello
Tus
Pison Futé
Jules Biron
Sauron le Dispensateur
Swarm
entropie
-
Jo
Rubato
Bertrand67
Coelacanthe
DavidLeMarrec
sofro
Fuligo
Jaky
antrav
S
Classica
RandallBoggs
Bezout
Mr Bloom
Xavier
83 participants
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14 ... 20  Suivant
AuteurMessage
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyVen 26 Fév 2010 - 15:00

arnaud bellemontagne a écrit:
A part le sidérant et sidéral Moise et Aron tu aimes quoi de Schoenberg?
Je connais très peu de choses en fait: "La nuit transfigurée" par Barenboim ( Cd où il y a aussi du Bartok et du Hindemith) qui coule tout seul dans l' oreille, et j' ai aussi un double CD du quatuor Arditti (Audiovis: avec "Ode à Napo...", La symphonie de Chambre Op. 9 et d' autres choses mais je ne sais plus quoi et qui me plaisent qu' à moitié mais qu' il faudrait peut-être que je réécoute. Mon"Moïse...", c' est le 1er de Boulez. (que tu as qualifié de "mou"... c' est peut-être pour ça que pour ma part, je l' ai trouvé "doux".)

D' une façon générale, mon pressentiment, à tort peut-être, c' est que plus on avance dans les opus, moins je vais aimé (ou comprendre ?). Je suis assez méfiant ! Wink
Berg me convient mieux, je pense. C' est un ami qui me l' avait conseillé, pour débuter dans ce courant. "Tu verras, Berg est moins rat de laboratoire que les deux autres loustics !" m' avait-il dit ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyVen 26 Fév 2010 - 15:02

Mais je sais ce que je pense, ce n'est pas la version qui m'a ennuyé, mais l'oeuvre. (qui ne m'a pas ennuyé d'un bout à l'autre, entendons-nous, au contraire, mais je trouve que le Schoenberg sériel passe mal sur une oeuvre aussi longue)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyVen 26 Fév 2010 - 15:12

Hein ? a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
A part le sidérant et sidéral Moise et Aron tu aimes quoi de Schoenberg?
Je connais très peu de choses en fait: "La nuit transfigurée" par Barenboim ( Cd où il y a aussi du Bartok et du Hindemith) qui coule tout seul dans l' oreille, et j' ai aussi un double CD du quatuor Arditti (Audiovis: avec "Ode à Napo...", La symphonie de Chambre Op. 9 et d' autres choses mais je ne sais plus quoi et qui me plaisent qu' à moitié mais qu' il faudrait peut-être que je réécoute. Mon"Moïse...", c' est le 1er de Boulez. (que tu as qualifié de "mou"... c' est peut-être pour ça que pour ma part, je l' ai trouvé "doux".)

D' une façon générale, mon pressentiment, à tort peut-être, c' est que plus on avance dans les opus, moins je vais aimé (ou comprendre ?). Je suis assez méfiant ! Wink
Berg me convient mieux, je pense. C' est un ami qui me l' avait conseillé, pour débuter dans ce courant. "Tu verras, Berg est moins rat de laboratoire que les deux autres loustics !" m' avait-il dit ! Laughing

En fait Schoenberg marche par périodes: post-romantisme(gurre),période de transition(Sympho de chambre),atonalité (erwartung, pieces pour orchestre),seralisme (quintette a vents,variations pour orchestre) ,serialisme assoupli (concerto pour violon).

Mais si tu aimes Moise et Aron (version Boulez en plus!..faut que tu trouves la version Gielen elle est atomique Twisted Evil ), tu peux essayer les 5 pieces pour orchestre,les variations pour orchestre ou encore le concerto pour violon...tout ceci passera sans problème je pense.

Redonne une chance à la symphonie de Chambre :une oeuvre merveilleuse qui en vaut vraiment la peine.

Et si tu es sensible a Wagner et au post-romantisme, jettes toi sur les Gurrelieder.

Voila quelques pistes.
N'hesite pas à solliciter à nouveau si tu veux des précisions. Wink

Xavier a écrit:
Mais je sais ce que je pense, ce n'est pas la version qui m'a ennuyé, mais l'oeuvre. (qui ne m'a pas ennuyé d'un bout à l'autre, entendons-nous, au contraire, mais je trouve que le Schoenberg sériel passe mal sur une oeuvre aussi longue)

C'est noté Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyVen 26 Fév 2010 - 15:14

De toute façon, je suis un peu dans une période Ecole de Vienne, donc je vais réessayer tôt ou tard, comme le Concerto de chambre de Berg... (mais pour l'instant j'écoute des extraits de diverses versions des Gurre sur Musicme hehe )

Pour livret de Moïse en français, on le trouve sur ODB également...
Revenir en haut Aller en bas
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 10:16

J' ai écouté sur le net quelques passages des Gurrelieders (Ozawa) hier soir. J' aurai jamais deviné que ça puisse être du Schoenberg ! Je dois être plein d' idées reçus à son sujet. Je vais tâcher de me procurer ça, j' ai cru lire qu' il y a un livret en français dans cette version. Et porter une peu plus d' attention à ses premiers numéros d' opus. (au moins jusqu' à 10, comme dit Xavier.)
La Symphonie de Chambre, je m' en souviens vaguement mais elle ne m' avait pas déplu. Très vive, il me semble, sans guère de relâchement pour reprendre son souffle.
Pour Gielen/Schoenberg, j' étais allé à un concert il doit bien y avoir presque dix ans maintenant à la Cité de la Musique avec le même ami dont j' ai parlé plus haut, mais je dois avouer que j' était encore assez novice en matière de classique et pas vraiment près pour ce genre programme. Seul une ouverture de Wagner en début de concert (Parsifal ou Tristan, je ne sais plus !) avait trouvé grâce à mes oreilles.

Sinon, il va sans dire que Barenboim n' a rien à voir avec "La Nuit Transfigurée" sur mon post précédant, ça s' appliquait à une autre oeuvre du même CD. (C' est pas la premère fois que ça m' arrive, faut vraiment que je me relise avant de valider mes messages, moi ! Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 13:57

Tu sais, moi aussi j'ai été très surpris en écoutant pour la première fois les Gurrelieder: Schoenberg à une image si forte de compositeur austère, hermétique, abrupt, théoricien. study

Comme je l'ai dit un peu plus haut, Schoenberg est un artiste à périodes(un peu comme Stravinski ou Picasso).bounce

Il a une première période post-romantique, très flamboyante, lyrique et colorée ,symbolisée par le poème symphonique Pelléas et Melisande et ces flamboyants et épiques Gurrelieder.

En effet, la Symphonie de Chambre se présente comme un bloc compact de 20 minutes saturé d'idées foisonnantes (par contre, "la profusion", c'est un trait de style que l'on retrouve dans quasiment toutes les périodes de Schoenberg).

Tu nous feras part de tes decouvertes ou redecouvertes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 16:22

arnaud bellemontagne a écrit:
Tu sais, moi aussi j'ai été très surpris en écoutant pour la première fois les Gurrelieder: Schoenberg à une image si forte de compositeur austère, hermétique, abrupt, théoricien. study

Comme je l'ai dit un peu plus haut, Schoenberg est un artiste à périodes(un peu comme Stravinski ou Picasso).bounce

Il a une première période post-romantique, très flamboyante, lyrique et colorée ,symbolisée par le poème symphonique Pelléas et Melisande et ces flamboyants et épiques Gurrelieder.

Tiens, moi je ne suis d'accord avec cette analyse.
Stravinsky ou Picasso changent de style du jour au lendemain quasiment et changent de périodes effectivement.
Pour Schoenberg, même si l'évolution paraît fulgurante, je trouve que c'est toujours progressif, logique, cohérent. (comme chez Scriabine par exemple)
Par exemple, quand commence la période atonale?
Avec la symphonie de chambre? Le 2è quatuor? (qui commence et finit de façon tonale?)
Il y a de larges restes de romantisme dans ces oeuvres.
Et déjà certains lieder opus 6 sont presque atonals.
Idem pour la période sérielle, ça ne marque pas un changement esthétique si brusque que ça. (à l'écoute on a souvent bien du mal à deviner si telle oeuvre est sérielle ou non)
Il y a même de larges restes romantiques dans les Variations opus 31!
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 17:03

Interessantes reflexions!

Même si Stravinsky et Picasso caméléonisent à tout va, leur style personnel reste toujours perceptible.

Il en va de même pour Schoenberg, de la Nuit transfigurée au Trio à Cordes, ses idionsycrasies polyphoniques, romantiques et brahmsiennes sont toujours perceptibles.

Difficile, il est vrai, de dater le début de la période atonale (à ce titre, la Symphonie de Chambre et le 2éme Quatuor peuvent faire office d'oeuvres de transition), mais il est moins malaisé de citer les oeuvres relevant pleinement de cette esthétique:par exemple, Erwartung ou les 5 pièces pour orchestre.

Pour la période sérielle, on peut la reperer dans la mesure ou elle fait appel sur le plan formel à un certain retour aux formes néo-classiques (la Serenade, le Quintette à vents, la Suite op.29)...la musique sonne de façon plus "stricte", parfois même plus "mécanique" voire "parodique" que lors de la période atonale qui sonne de façon plus "libre" et "chaotique".

Evidemment, il ne faut pas se laisser leurrer par le terme seriel.
Ca n'est qu'une méthode:franchement, quel lien y a t-il entre Lulu et le Quintette à Vents? Laughing

De même, les oeuvres comme Moise et Aron, le Concerto pour violon, le Concerto pour piano, le 4ème quatuor à cordes...sonnent de façon plus souple, plus coulante ,moins strictes que celles mentionnées plus haut comme la Sérénade ou le Quintette à vents. Donc, la encore, on pourrait parler d'une autre période.

Mais dans le fond, je suis assez d'accord avec toi sur le fait que les changements chez Schoenberg sont moins radicaux que ceux de Stravinski ou Picasso.Il semble assez rétif à l'éclectisme et très coherent.Je ne l'imagine pas, par exemple, composer un Ebony Concerto hehe
(quoique, dans la suite op.29 où dans L'opera "Du jour ou lendemain" on entend un Schoenberg qui s'encanaille pas mal Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 17:44

arnaud bellemontagne a écrit:
(quoique, dans la suite op.29 où dans L'opera "Du jour ou lendemain" on entend un Schoenberg qui s'encanaille pas mal Laughing )
C'est vrai qu'on en parle très peu, de cet opéra, mais c'est vraiment extra. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 17:50

Ah oui, je l'aime beaucoup, il est très ludique (enfin...tout est relatif Laughing ).

Direction royale de Gielen (comme d'habitude)! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Théo taschimor
Mélomaniaque
Théo taschimor

Nombre de messages : 800
Date d'inscription : 03/07/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 18:04

Connaissez-vous cette déclaration du compositeur tiré de l'essai "On revient
toujours 1948"? << Lorsque j'ai terminé ma première "Kammersymphonie",
op.9,j'ai dit à mes amis: "Maintenant,j'ai établi mon style. A présent,je sais comment je dois composer," mais mon oeuvre suivante s'écarta fortement de
ce style; C'était le premier pas vers mon style actuel (1948). Ma destinée
m'avait poussé dans cette direction - je n'étais pas voué à continuer dans la
voie de LA NUIT TRANSFIGUREE ou de GUURELIEDER ou même de PELLEAS
ET MELISANDE. Le Commandeur suprême m'avait prédestiné pour une voie
plus ardue. >>
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 18:16

Oui.
Tu peux trouver la totalité des écrits de Schoenberg dans "le Style et l'Idée."

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 1110920_3058127

Toujours très instructif et des analyses passionnantes sur Brahms et Mahler par exemple,même si le ton professoral du sieur Arnold est affaire de goût (il ne doute pas de grand chose ce petit bonhomme Laughing ).

Lorsque il dit que "Berg, en mêlant elements tonaux et atonaux dans ses opéras, avait raison comme compositeur, mais tort comme théoricien."pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 18:19

Mais c'est en général clair et très parlant sur le projet, sur le temps... Je recommande chaleureusement, même si on n'aime pas Schoenberg d'ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31831
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 18:21

DavidLeMarrec a écrit:
Mais c'est en général clair et très parlant sur le projet, sur le temps... Je recommande chaleureusement, même si on n'aime pas Schoenberg d'ailleurs.

Oui mais si c'est de la théorie musicale ... certains sont hors jeu ... comme moi.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 18:25

Il y a certes des éléments musicaux, mais ça reste très littéraire.
Le non-musicien en tirera un très substantiel profit.
Je le conseille vraiment (ainsi que le livre d'Adorno consacré à Berg) thumleft
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 18:37

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais c'est en général clair et très parlant sur le projet, sur le temps... Je recommande chaleureusement, même si on n'aime pas Schoenberg d'ailleurs.

Oui mais si c'est de la théorie musicale ... certains sont hors jeu ... comme moi.
Il y parle beaucoup de ses positions, de sa démarche ; ce n'est pas un traité théorique. Tu sais lire les notes sur une portée, tu as je pense une petite idée du principe de l'harmonie tonale (tension-résolution, en gros), donc tu peux suivre.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 19:26

J'avais vu le film qui en a été réalisé. Extra. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31831
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 20:18

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Mais c'est en général clair et très parlant sur le projet, sur le temps... Je recommande chaleureusement, même si on n'aime pas Schoenberg d'ailleurs.

Oui mais si c'est de la théorie musicale ... certains sont hors jeu ... comme moi.
Il y parle beaucoup de ses positions, de sa démarche ; ce n'est pas un traité théorique. Tu sais lire les notes sur une portée, tu as je pense une petite idée du principe de l'harmonie tonale (tension-résolution, en gros), donc tu peux suivre.

Non aucune notion d'harmonie ... Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Icon_sad
J'aimerais bien ... mais il me faudrait des cours de théorie pour ça.

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 20:32

Quand je dis notion, c'est notion de ce qu'est l'harmonie : un accord appelle un autre, tu sens que ça se tend et quand ça se conclut. Quand ça change de couleur aussi (modulation).

Eh bien avec juste ces deux phrases, tu peux lire ce bouquin. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31831
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 21:03

DavidLeMarrec a écrit:
Quand je dis notion, c'est notion de ce qu'est l'harmonie : un accord appelle un autre, tu sens que ça se tend et quand ça se conclut. Quand ça change de couleur aussi (modulation).

Eh bien avec juste ces deux phrases, tu peux lire ce bouquin. Smile

ah ^^. Beh tant mieux Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Icon_biggrin
Mais il n'empêche que je ne sais toujours pas comment je vais apprendre la théorie !

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 21:19

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Quand je dis notion, c'est notion de ce qu'est l'harmonie : un accord appelle un autre, tu sens que ça se tend et quand ça se conclut. Quand ça change de couleur aussi (modulation).

Eh bien avec juste ces deux phrases, tu peux lire ce bouquin. Smile

ah ^^. Beh tant mieux Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Icon_biggrin
Mais il n'empêche que je ne sais toujours pas comment je vais apprendre la théorie !
En lisant et en prenant des cours, pardine... Je peux te recommander de bons bouquins pour débuter, mais on ne va pas très loin sans pratique sans ces cas-là, il faut quelqu'un. (Ca existe au Conservatoire, mais c'est une grosse charge de travail.)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 21:41

DavidLeMarrec a écrit:
J'avais vu le film qui en a été réalisé. Extra. Very Happy

scratch
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 21:43

Il existe une version filmée en studio de cet opéra (noir et blanc, c'est assez ancien).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 21:45

Ah d'accord, tout s'eclaire! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31831
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 21:52

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Quand je dis notion, c'est notion de ce qu'est l'harmonie : un accord appelle un autre, tu sens que ça se tend et quand ça se conclut. Quand ça change de couleur aussi (modulation).

Eh bien avec juste ces deux phrases, tu peux lire ce bouquin. Smile

ah ^^. Beh tant mieux Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Icon_biggrin
Mais il n'empêche que je ne sais toujours pas comment je vais apprendre la théorie !
En lisant et en prenant des cours, pardine... Je peux te recommander de bons bouquins pour débuter, mais on ne va pas très loin sans pratique sans ces cas-là, il faut quelqu'un. (Ca existe au Conservatoire, mais c'est une grosse charge de travail.)

Il y a un sujet sur ça ?

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91955
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptySam 27 Fév 2010 - 22:10

Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Quand je dis notion, c'est notion de ce qu'est l'harmonie : un accord appelle un autre, tu sens que ça se tend et quand ça se conclut. Quand ça change de couleur aussi (modulation).

Eh bien avec juste ces deux phrases, tu peux lire ce bouquin. Smile

ah ^^. Beh tant mieux Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Icon_biggrin
Mais il n'empêche que je ne sais toujours pas comment je vais apprendre la théorie !
En lisant et en prenant des cours, pardine... Je peux te recommander de bons bouquins pour débuter, mais on ne va pas très loin sans pratique sans ces cas-là, il faut quelqu'un. (Ca existe au Conservatoire, mais c'est une grosse charge de travail.)

Il y a un sujet sur ça ?
"Etudes musicales" est le plus approprié. Mais ça s'appelle simplement une classe d'harmonie ou un professeur d'harmonie (et il y a l'analyse aussi, pour les structures).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 20:47

Un tour chez les disquaires aujourd'hui et j' ai rapporté l' intégrale des quatuors (1-4 + un sans n° d' opus: D-Dur) A première vue, ça semble pas inécoutable... mais j' ai quelques appréhensions pour les op. 30 et 37 ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 21:01

Heureuse initiative! thumleft

Le 1er est long et très dense (mais ça, la densité, c'est un peu le lot Schoenergien: faut changer de crémerie si on est hérissé par le prolifèrant hehe ),un flux continu d'idées passionnantes.Un quatuor que j'aime beaucoup. Very Happy

Le 2 ème est très étrange: il y a des sections tonales, d'autres atonales, une partie Lied...
Un quatuor que je trouve très déstabilisant (mais c'est tout personnel).

J'ai trop peu écouté le 3 ème pour pouvoir t'en donner une reaction avisée.

Pour ce qui concerne le 4ème, c'est une merveille qui date de la période américaine du Concerto Pour Violon, il navigue dans les mêmes eaux stylistiques: à savoir, une musique à la fois imprévisible dans ses volte face narratifs, mais en même temps hyper-articulée et meticuleusement organisée. Mon quatuor préféré avec le premier. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 22:35

arnaud bellemontagne a écrit:
Le 1er est long et très dense (mais ça, la densité, c'est un peu le lot Schoenergien: faut changer de crémerie si on est hérissé par le prolifèrant hehe ),un flux continu d'idées passionnantes.Un quatuor que j'aime beaucoup. Very Happy
J' en sors, je suis assez bluffé (Shocked) et conquis ( Very Happy Very Happy ) !
Quel lyrisme ! "dense" est un faible mot, on sent qu' il a mille choses à nous dire et il les dit si joliment. C' est ciselé, touffu, éloquent... Les quatre mouvements sont enchaînés et ça reste très homogène alors que c' est également très varié.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 23:16

Ravi que ça te plaise cheers

Oui pour la densité et la profusion je t'avais prevenu, il peut pas s'en empêcher le père arnie Laughing

Et tu verras, au fil des écoutes de ce quatuor, tu vas decouvrir plein de choses nouvelles tellement il est riche. Cool
C'est d'ailleurs comme ça pour la plupart des oeuvres de l'Ecole de Vienne. Elles sont à la lettre inépuisables.
Revenir en haut Aller en bas
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 23:24

Je me sens surtout très bête... moi qui pensais que mis à part deux ou trois trucs, il avait fait que de la musique déliquescente ...pour resté poli ! Embarassed

Wink
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 23:30

Bah, tu sais moi aussi je suis passé par la, il y a quelques années je pensais (bien entendu sans en avoir entendu une seule note) que Schoenberg etait la plus grande catastrophe de l'histoire de la musique Laughing Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 23:33

arnaud bellemontagne a écrit:
Bah, tu sais moi aussi je suis passé par la, il y a quelques années je pensais (bien entendu sans en avoir entendu une seule note) que Schoenberg etait la plus grande catastrophe de l'histoire de la musique Laughing Laughing Laughing

Théoriquement, ce fut une catastrophe. Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 954109
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 23:37

Oui mais grâce à Dieu la musique se fait avec des sons, pas avec des theories sinon Boulez, Stockhausen et Ferneyhough seraient les 3 plus grands compositeurs de la voie lactée. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Percy Bysshe
Mélomane chevronné
Percy Bysshe

Nombre de messages : 9940
Date d'inscription : 06/04/2009

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 23:38

arnaud bellemontagne a écrit:
Oui mais grâce à Dieu la musique se fait avec des sons, pas avec des theories sinon Boulez, Stockhausen et Ferneyhough seraient les 3 plus grands compositeurs de la voie lactée. Laughing

Je ne vois pas ce que Dieu vient faire ici mais je suis d'accord! Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Icon_biggrin
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMar 2 Mar 2010 - 23:38

pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 0:22

arnaud bellemontagne a écrit:
Heureuse initiative! thumleft

Le 1er est long et très dense (mais ça, la densité, c'est un peu le lot Schoenergien: faut changer de crémerie si on est hérissé par le prolifèrant hehe ),un flux continu d'idées passionnantes.Un quatuor que j'aime beaucoup. Very Happy

Le 2 ème est très étrange: il y a des sections tonales, d'autres atonales, une partie Lied...
Un quatuor que je trouve très déstabilisant (mais c'est tout personnel).

Déstabilisant oui... c'est peut-être pour ça que c'est mon préféré.
Je trouve que c'est une des oeuvres les plus inspirées de Schoenberg. Smile
On dirait que tout ça coule de source, l'atonalité arrive naturellement, sans choquer presque...
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 11:23

C'est carrément une de tes oeuvres favorites d'Arnold ?
Hé Bien... bounce
Tu me donnes envie de le réecouter, tiens! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 16:09

Oui ce quatuor est 4è dans mon top perso. (page 6)
Et je rappelle qu'on a des traductions maison des textes du quatuor page 8. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Hein ?
Mélomaniaque
Hein ?

Nombre de messages : 651
Date d'inscription : 19/11/2007

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 16:33

arnaud bellemontagne a écrit:
Bah, tu sais moi aussi je suis passé par la, il y a quelques années je pensais (bien entendu sans en avoir entendu une seule note) que Schoenberg etait la plus grande catastrophe de l'histoire de la musique Laughing Laughing Laughing
Oh mais je n' ai jamais pensé une telle chose de lui !!! Laughing
Je ne l' ai jamais pris pour un charlatant, même s' il ne m' intéressait pas. J' avais tout de même conscience que c' était très soigné, très écrit, qu' il savait ce qu' il faisait et qu' il "connaissait la musique", c' est le cas de le dire ! (en gros:" C' est moche, mais certainement bien fichu !")
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 16:43

Xavier a écrit:
Oui ce quatuor est 4è dans mon top perso. (page 6)
Et je rappelle qu'on a des traductions maison des textes du quatuor page 8. Smile

Devant les Gurre en plus! fesse

Je ne suis pas content de toi.

Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 16:45

Je t'avoue qu'entre le n°3, le 4 et le 5 bon...
Il faut bien dire que j'ai pour l'instant tout de même plus souvent écouté les Gurrelieder que le 2è quatuor tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 16:52

Idem, d'autant plus que le quatuor est loin d'être mon genre instrumental favori...il y a une certaine aridité inhérente au genre qui me gêne un peu (par rapport à la musique pour orchestre par exemple).

J'en profite pour ajouter que ce qui me seduit chez Schoenberg, ç'est vraiment sa façon d'ecrire pour les ensembles(je pense sincérement que c'est un orchestrateur génial),à cet egard sa musique pour piano ne m'interesse pas des masses. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 17:02

Kol Nidre opus 39 pour narrateur, choeur et orchestre

Oeuvre étonnante, assez clairement tonale mais on reconnaît tout de même bien le style de Schoenberg.
Belle écriture de choeur, c'est une pièce assez grandiose et accessible. Smile
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 17:27

Tiens, je ne connais pas.

Une belle decouverte en perspective. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 17:33

Tu ne connais pas encore tous les opus de Schoenberg? Smile

Sinon je viens d'écouter des pièces pour choeur a cappella, des chansons populaires opus 49, deux canons et 3 autres chansons populaires allemandes, c'est très étonnant, hyper tonal, assez bachien même.
Pas hyper intéressant, mais certaines pièces sont très jolies.

C'est le coffret Boulez des oeuvres chorales, avec les textes en allemand-anglais-français à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 17:39

Ben non je ne connais pas tout (enfin une bonne partie quand même),
notamment toutes ces oeuvres pour choeur et les trucs religieux de la fin.

Comme je l'ai dit, ce sont les oeuvres pour ensemble qui me passionnent chez l'ami arnie. bounce


Dernière édition par arnaud bellemontagne le Mer 3 Mar 2010 - 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 86936
Age : 40
Date d'inscription : 08/06/2005

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 17:40

Ah les derniers psaumes, c'est très chouette. Smile
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyMer 3 Mar 2010 - 21:28

Xavier a écrit:
Je t'avoue qu'entre le n°3, le 4 et le 5 bon...
Il faut bien dire que j'ai pour l'instant tout de même plus souvent écouté les Gurrelieder que le 2è quatuor tout de même.
Les Gurrelieder, un peu trop chargé pour moi! Mais je ne les ai pas écoutés depuis longtemps, justement pour cette raison.

arnaud bellemontagne a écrit:
Idem, d'autant plus que le quatuor est loin d'être mon genre instrumental favori...il y a une certaine aridité inhérente au genre qui me gêne un peu (par rapport à la musique pour orchestre par exemple).
Tu préfères la version pour orchestre du quatuor 2? C’est tout de suite plus ample et chaleureux à écouter, plus confortable. Mais j’aime la netteté du quatuor dans cette musique qui me paraît du coup beaucoup mieux contrôlée et plus éloquente. Et puis l’humilité du promeneur errant qui demande le repos et accepte pour cela de renoncer à l’amour dans le mvt 3 s’accorde mieux, je trouve, avec la clarté du quatuor. Pour le mvt 4 aussi, toujours cette simplicité qui compense la langue ampoulée et le propos (un peu) prétentieux du poème de George. Dans la version pour orchestre que j’ai, c’est très ronflant.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne

Nombre de messages : 21772
Date d'inscription : 22/01/2010

Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 EmptyJeu 4 Mar 2010 - 10:56

senga a écrit:
Xavier a écrit:
Je t'avoue qu'entre le n°3, le 4 et le 5 bon...
Il faut bien dire que j'ai pour l'instant tout de même plus souvent écouté les Gurrelieder que le 2è quatuor tout de même.
Les Gurrelieder, un peu trop chargé pour moi! Mais je ne les ai pas écoutés depuis longtemps, justement pour cette raison.

arnaud bellemontagne a écrit:
Idem, d'autant plus que le quatuor est loin d'être mon genre instrumental favori...il y a une certaine aridité inhérente au genre qui me gêne un peu (par rapport à la musique pour orchestre par exemple).
Tu préfères la version pour orchestre du quatuor 2? C’est tout de suite plus ample et chaleureux à écouter, plus confortable. Mais j’aime la netteté du quatuor dans cette musique qui me paraît du coup beaucoup mieux contrôlée et plus éloquente. Et puis l’humilité du promeneur errant qui demande le repos et accepte pour cela de renoncer à l’amour dans le mvt 3 s’accorde mieux, je trouve, avec la clarté du quatuor. Pour le mvt 4 aussi, toujours cette simplicité qui compense la langue ampoulée et le propos (un peu) prétentieux du poème de George. Dans la version pour orchestre que j’ai, c’est très ronflant.

Oui, difficile de te jeter la pierre si tu trouves les Gurrelieder trop chargés Laughing ...
Ils s'inscrivent dans une optique clairement totalisante et maximaliste...il faut être sensible à la demarche, c'est sûr.

Concernant le 2éme Quatuor tu m'apprends quelque chose, figure toi que j'ignorais qu'il en existait une version orchestrale.
De toute façon il faut que je réecoute ce 2ème Quatuor. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty
MessageSujet: Re: Arnold Schoenberg (1874-1951)   Arnold Schoenberg (1874-1951) - Page 9 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Arnold Schoenberg (1874-1951)
Revenir en haut 
Page 9 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 8, 9, 10 ... 14 ... 20  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: