Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Précommande des jeux-vidéo ...
Voir le deal
99.99 €

 

 Saint-Saëns: Samson et Dalila

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 4 Jan 2009 - 3:27

Il paraît qu'il existe un enregistrement chez RCA, dirigé par Patané, avec Christa Ludwig et James King. Ce doit être exotique mais je serais curieux d'entendre ça. Quelqu'un le connaît-il ?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91676
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 4 Jan 2009 - 11:10

Hippolyte a écrit:
Dans la première version de Davis, Carreras est vraiment usé jusqu'à la corde
Pas du tout, pas du tout. C'est surtout que, comme beaucoup de chanteurs, la nature du timbre change en changeant de langue. Là où celle de Cura s'uniformise et blanchit, celle de Carreras prend du relief.

Citation :
et Baltsa est impossible, changeant de voix à chaque changement de registre...
Ca reste un gros avantage par rapport à toutes les russes uniformes qui ont massacré le rôle. cool-blue

Citation :
Certes, la diction est bonne, c'est important, mais ça ne saurait suffire. Davis, qui est exemplaire dans les 2 versions, trouve en Cura et Borodina des chanteurs adéquats et en forme, ce n'est pas rien.
Je trouve Davis beaucoup plus épais et monolithique dans la seconde version, plus proche de ses Berlioz alors qu'il est plus proche de ses merveilleux Mozart dans sa première.


Clairement, je m'étais ennuyé alors même que j'écoutais Borodina et Cura avec un très vif intérêt à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hippolyte
Mélomane chevronné
Hippolyte

Nombre de messages : 3080
Localisation : Paris
Date d'inscription : 28/12/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 4 Jan 2009 - 11:56

DavidLeMarrec a écrit:
Hippolyte a écrit:
Dans la première version de Davis, Carreras est vraiment usé jusqu'à la corde
Pas du tout, pas du tout. C'est surtout que, comme beaucoup de chanteurs, la nature du timbre change en changeant de langue. Là où celle de Cura s'uniformise et blanchit, celle de Carreras prend du relief.

On ne s'entendra donc pas sur Carreras ici Confused , car non seulement je le trouve usé, mais je trouve le rôle trop lourd pour lui.

DavidLeMarrec a écrit:
Citation :
et Baltsa est impossible, changeant de voix à chaque changement de registre...
Ca reste un gros avantage par rapport à toutes les russes uniformes qui ont massacré le rôle. cool-blue

Sauf que toutes les Russes ne sont heureusement pas comme Obraztsova, avec sa grosse voix lourde et informe. Borodina est totalement différente !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91676
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 4 Jan 2009 - 12:17

Hippolyte a écrit:
On ne s'entendra donc pas sur Carreras ici Confused , car non seulement je le trouve usé, mais je trouve le rôle trop lourd pour lui.
Je vais essayer de le dire autrement, alors. Carreras n'est pas du tout usé (chanter Samson lorsqu'on est usé, c'est à peu près impossible), et Cura, sur le vif, était beaucoup plus en difficulté que lui, deux ans après l'enregistrement.
On peut trouver le timbré abîmé (la date te donne raison), mais la voix usée, non, je ne dirais pas ça, pas du tout.

Cela dit, il est évident que c'est un rôle un peu large pour lui (bien que je n'aie jamais cru l'hypothèse de Carreras-pur-ténor-rossinien). Mais j'aime beaucoup, justement, les chanteurs qui se confrontent à un format vocal un peu supérieur au leur, ça donne tout de suite beaucoup plus d'urgence, et leur souplesse leur permet plus de subtilités.


Citation :
Sauf que toutes les Russes ne sont heureusement pas comme Obraztsova, avec sa grosse voix lourde et informe. Borodina est totalement différente !
Obraztsova était d'ailleurs une très bonne actrice, mais c'est vrai qu'au disque seul c'est un peu uniforme.
Je ne trouve pas Borodina si différente : beau matériau vocal placé très en arrière et très homogène, vraiment typique de son école nationale.

On est d'accord pour convenir qu'elle est capable de plus de subtilités et de souplesse. Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
sofro
Tonton
sofro

Nombre de messages : 2268
Localisation : LYON
Date d'inscription : 19/09/2005

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 4 Jan 2009 - 13:05

DavidLeMarrec a écrit:
la nature du timbre change en changeant de langue.
Notez bien qu'il n'y a pas que la nature du timbre qui change en changeant de langue. Les notes aussi...
Ce qui explique selon votre opinion que les mêmes opéras soient beaucoup plus musicaux en certaines langues que d'autres...


Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 SecretSurtout... N'hésitez pas à nous reprendre si vous vous apercevez que nous n'avons pas compris... et même sur le ton qu'il vous conviendra... Quand bien même nous ne récolterions qu'un petit silence pincé en guise de réponse, nous nous en contenterions...
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 7 Juin 2009 - 22:27

Il y a pas mal de références de CD mais auriez-vous des conseils de DVD ?
Je pense qu'il n'y a pas que les 2 cités précédemment.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyJeu 13 Aoû 2009 - 14:08

Hidraot a écrit:
Il y a pas mal de références de CD mais auriez-vous des conseils de DVD ?
Je pense qu'il n'y a pas que les 2 cités précédemment.

AU niveau DVD, j'irais vers celui du Covent Garden en 83...
Dirigé par Colin Davis, avec Jon Vickers et Shirley Verrett...
Ce DVD vaut pour Vickers en premier lieu... malgré le temps, cette soirée nous fait retrouver la voix en très bonne santé, et dans ce rôle, le magnétisme de Vickers est intact vocalement, la vidéo ajoutant sa présence foudroyante...
Verrett est très bien, mais manque un peu d'autorité après avoir entendu une Gorr ou un Borodina...
Magnifique direction et choeurs.
Reste de la distribution très bien aussi!

Dans le DVD du MET, c'est Domingo qui n'arrive pas à me convaincre... Et même si j'aime bien Leiferkus dans certains rôles, en Grand Prêtre c'est quand même très difficilement défendable d'un point de vue beau chant!


Polyeucte, qui fouille dans le forum...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
pi2000
Néophyte


Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 25/08/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 16:36

Pour la bonne bouche:
SAMSON ET DALILA
Dalila ELENA CERNEI
Samson LUDOVIC SPIESS
Le Grand Prêtre DAN IORDACHESCU
Abimélech CONSTANTIN DUMITRU
Un viellard NICOLA FLOREI
Un messager ALEXANDRU TASSIAN
Premier philistin VASILE MOLDOVEANU
Deuxième philistin CONSTANTIN DUMITRU
Choeurs et l’Orchestre Symphonique de la
Radiotélévision Roumaine
Chef d’Orchestre KURT ADLER
Chef des Choeurs CAROL LITVIN
1969
https://www.youtube.com/watch?v=Ej7VgjEMC6U

https://www.youtube.com/watch?v=cWfc1YPc9Q4
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 16:51

pi2000 a écrit:
Pour la bonne bouche:
SAMSON ET DALILA
Dalila ELENA CERNEI
Samson LUDOVIC SPIESS
Le Grand Prêtre DAN IORDACHESCU
Abimélech CONSTANTIN DUMITRU
Un viellard NICOLA FLOREI
Un messager ALEXANDRU TASSIAN
Premier philistin VASILE MOLDOVEANU
Deuxième philistin CONSTANTIN DUMITRU
Choeurs et l’Orchestre Symphonique de la
Radiotélévision Roumaine
Chef d’Orchestre KURT ADLER
Chef des Choeurs CAROL LITVIN
1969

Ah mais oui! Il est très bien aussi celui-ci! je l'avais totalement oublié!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMar 25 Aoû 2009 - 23:52

Merci bien pour ces précisions. C'est vrai que j'aime beaucoup Vickers dans le rôle.
Revenir en haut Aller en bas
senga
Mélomane averti
senga

Nombre de messages : 205
Date d'inscription : 06/12/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 0:30

[quote="Polyeucte"]
Dans le DVD du MET, c'est Domingo qui n'arrive pas à me convaincre... /quote]
A cause des "je t'ème"???
Je demande ça parce que je le trouve génial! Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31761
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 8:56

[quote="senga"]
Polyeucte a écrit:

Dans le DVD du MET, c'est Domingo qui n'arrive pas à me convaincre... /quote]
A cause des "je t'ème"???
Je demande ça parce que je le trouve génial! Crying or Very sad

C'est là tout le charme de Domingo Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 9:54

Non, ce qui me pose problème dans ce DVD, c'est qu'on le sent hyper tendu, mal à l'aise dans le haut de la tessiture... Ce n'est pas spécialement sur son "je t'aime", mais aussi sur beaucoup de moments tendus, qui le trouvent assez poussif je trouve. Mais de toute façon, je reste persuadé que c'est trop tard pour lui à cette époque là...

et en plus, il manque un peu de présence scénique quand on a vu un Vickers apparaitre...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31761
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 10:05

Ce qu'il faut pas lire Mr. Green
Domingo à chanter Samson encore en 2002 c'était formidable. Et je te poserais toujours et éternellement la même question : pourquoi devoir supporter le timbre de Vickers, quand Domingo possède un des plus beau timbre du 20° siècle, et qu'il est un immense comédien ?
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 26 Aoû 2009 - 10:15

Cololi a écrit:
Ce qu'il faut pas lire Mr. Green
Domingo à chanter Samson encore en 2002 c'était formidable.

Et bien excuse moi, mais la voix commençait sérieusement à flancher! Même si beaucoup se pâment devant la beauté de la voix malgré l'âge (oui, pour son âge c'est très bien...), il n'a plus la rondeur et le côté solaire des années 70/80.

Citation :
Et je te poserais toujours et éternellement la même question : pourquoi devoir supporter le timbre de Vickers, quand Domingo possède un des plus beau timbre du 20° siècle, et qu'il est un immense comédien ?

Tout simplement parce que Vickers a une pénétracion psychologique autrement plus aboutie que Domingo, et que scéniquement, il a un magnétisme et une stature que ne possède pas Domingo! Quand Vickers est sur scène, il vit son personnage! Il n'y a qu'à lire les commentaires de Caroll Vaness, disant qu'elle croyait qu'il allait vraiment la tuer dans Paillasse... qu'à lire le commentaire d'un baryton (Milnes? J'ai un doute) disant qu'il ne faisait pas trop le méchant dans le duo avec Otello, de peur que Vickers le jette dans le fosse d'orchestre...

Il y a une différence entre un bon chanteur/acteur comme Domingo et un interprète comme Vickers à mon avis.
Et pour ce qui est du timbre de Vickers, écoute le dans le Ring en 58, dans son récital italien et Otello en 61, dans Parsifal en 64, Dans Samson en 67... si le timbre est particulier, les couleurs qu'il y met sont tout bonnement splendides!

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 61
Date d'inscription : 17/12/2006

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 19:33

Voici quelques impressions (j'essaye de poster plus)

J'imagine que c'est un opéra qui doit assez facilement pouvoir être transformé en gros péplum choucroute à la crème. Ici les ambiances - tour à tour inquiétantes, épiques, sensuelles ou dramatiques - sont bien marquées, sans que cela ne donne lieu à des dérapages fatals...
Je reprocherai aux choeurs d'être un peu trop fournis

Je précise que c'est la première fois que j'entendais cet opéra en entier et c'est une découverte très agréable. L'ambiance orientalisante est très bien rendue par la musique de Saint Saëns qui est à la fois sensuelle mais aussi assez oppressante par moments.

Mais il est clair qu'Henry VIII est mieux bâti - dans une esthétique opposée, dans la tradition française et le pastiche Renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91676
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 19:44

Frère Elustaphe a écrit:
J'imagine que c'est un opéra qui doit assez facilement pouvoir être transformé en gros péplum choucroute à la crème. Ici les ambiances - tour à tour inquiétantes, épiques, sensuelles ou dramatiques - sont bien marquées, sans que cela ne donne lieu à des dérapages fatals...
Je reprocherai aux choeurs d'être un peu trop fournis

Je précise que c'est la première fois que j'entendais cet opéra en entier et c'est une découverte très agréable. L'ambiance orientalisante est très bien rendue par la musique de Saint Saëns qui est à la fois sensuelle mais aussi assez oppressante par moments.
On ne saurait mieux dire. Very Happy Tu as écouté quelle version ? Parce que ce peut être aussi bien assez transparent (même si l'orchestre recherche une puissance postwagnérienne) que très massif effectivement.

Citation :
Mais il est clair qu'Henry VIII est mieux bâti - dans une esthétique opposée, dans la tradition française et le pastiche Renaissance.
Shocked
On m'aurait montré cette phrase, j'aurais dit qu'elle était de moi. Surprised

Je suis bien évidemment d'accord ; rien à voir comme projet, mais le panache est tout de même moins lourdement appuyé, il y a quelque chose de la grâce que le Grand Opéra a héritée de la tragédie lyrique.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 61
Date d'inscription : 17/12/2006

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 19:51

La version dirigée par Baudo, avec Bumbry.
Revenir en haut Aller en bas
Richard
Mélomaniaque
Richard

Nombre de messages : 1278
Age : 48
Date d'inscription : 23/01/2007

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 20:48

Polyeucte a écrit:

Il y a une différence entre un bon chanteur/acteur comme Domingo et un interprète comme Vickers à mon avis.

Pourquoi opposer l'un à l'autre ?
Domingo est un grand interprète à mon sens, et Vickers l'est tout également. L'un comme l'autre, bien que différemment, ont une véritable présence scénique. L'Otello de Vickers est immense, marmoréen, introverti, avec une faille qui ne fait que s'agrandir pour le détruire à la fin de l'opéra. Mais jusqu'au bout, une dignité, une noblesse du personnage face à l'adversite.
Domingo, dans Otello (je parle d'Otello car je ne connais pas Domingo dans Samson), a, à mon sens, construit un personnage plus moderne, plus fragile psychologiquement, qui se laisse déborder par ses émotions, extraverti. C'est une autre conception du rôle et vocalement, je trouve l'interprétation plus moderne, ce qui n'enlève RIEN à ce que fait Vickers.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31761
Age : 40
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 20:51

Richard a écrit:
Polyeucte a écrit:

Il y a une différence entre un bon chanteur/acteur comme Domingo et un interprète comme Vickers à mon avis.

Pourquoi opposer l'un à l'autre ?
Domingo est un grand interprète à mon sens, et Vickers l'est tout également. L'un comme l'autre, bien que différemment, ont une véritable présence scénique. L'Otello de Vickers est immense, marmoréen, introverti, avec une faille qui ne fait que s'agrandir pour le détruire à la fin de l'opéra. Mais jusqu'au bout, une dignité, une noblesse du personnage face à l'adversite.
Domingo, dans Otello (je parle d'Otello car je ne connais pas Domingo dans Samson), a, à mon sens, construit un personnage plus moderne, plus fragile psychologiquement, qui se laisse déborder par ses émotions, extraverti. C'est une autre conception du rôle et vocalement, je trouve l'interprétation plus moderne, ce qui n'enlève RIEN à ce que fait Vickers.

C'est tout à fait ça Smile

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Octavian
Glasse les fraises
Octavian

Nombre de messages : 7333
Age : 37
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 20:53

DavidLeMarrec a écrit:
On m'aurait montré cette phrase, j'aurais dit qu'elle était de moi. Surprised
Vérifie, parce que dans le tas il y en a déjà deux qui sont effectivement de moi (cf. 1ère page du fil). Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave

Nombre de messages : 2659
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 20:58

Shocked
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 61
Date d'inscription : 17/12/2006

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 21:09

scratch
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91676
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 21:09

Ah oui, effectivement elle est à moi. Laughing

C'est pour ça que je la trouvais si élégante et si pertinente et que la première phrase me rappelait confusément quelque chose.

Frère Elu, tu sais qu'un forum à déjà explosé avec ce genre de jeux. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 61
Date d'inscription : 17/12/2006

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 21:38

Oui, bon, je suis grillée. Laughing
Y a aussi des phrases d'Aurèle dans ce mixte de posts. Merci à lui. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
poisson
Mélomane chevronné
poisson

Nombre de messages : 5507
Date d'inscription : 14/02/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 21:39

DavidLeMarrec a écrit:
Ah oui, effectivement elle est à moi. Laughing

C'est pour ça que je la trouvais si élégante et si pertinente et que la première phrase me rappelait confusément quelque chose.

Frère Elu, tu sais qu'un forum à déjà explosé avec ce genre de jeux. hehe

raconte Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
Dave
Mélomane chevronné
Dave

Nombre de messages : 2659
Age : 31
Localisation : Toulouse
Date d'inscription : 17/04/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 21:40

Frère Elustaphe a écrit:
Oui, bon, je suis grillée. Laughing
Y a aussi des phrases d'Aurèle dans ce mixte de posts. Merci à lui. Very Happy

Et au moins du Morloch dans ton post sur les Boréades hehe
Revenir en haut Aller en bas
frere elustaphe
Aurelia Aurita
frere elustaphe

Nombre de messages : 10071
Age : 61
Date d'inscription : 17/12/2006

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 13 Déc 2009 - 21:44

C'est ma manière de participer. hehe
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 31 Mar 2010 - 11:09

'ça vient du sujet sur Carreras, mais bon, histoire de pas polluer...)

keane a écrit:
Amusant de voir que Polyeuthe cite les deux versions de Samson que je préfère. Un regret néanmoins : sur le plan de la beauté des timbres, on peut faire beaucoup mieux que Vickers et Cura. Il est dommage que Alagna ne l'ait pas tenté il y a 10 ans même si le rôle est un peu sombre pour lui car il en a gravé un grand air assez convaincant. Sinon Kaufmann aujourd'hui pourrait y être très bien...

Bien d'accord que Vickers et Cura n'ont pas forcément les plus beaux timbres... mais ils sont assez fascinants...
L'un comme l'autre ont une présence vocale considérable, ce qui reste nécessaire dans Samson!

Pour les chanteurs actuels, je ne parierais ni sur Alagna ni sur Kaufmann... Le premier n'a à mon avis rien à faire dans un rôle de ténor dramatique... Il risque de forcer et d'assombrir sa voix... vu ce que cela donne en Manrico ou en Radamès, je crains beaucoup.
Pour le deuxième, la couleur de la voix serait parfaite, mais je pense que c'est encore un peu trop léger question vaillance et endurance...

Bon, par contre ce serait sûrement mieux que Heppner Shit . Pauvre Olga Borodina qui va le chanter avec lui l'année prochaine...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 31 Mar 2010 - 11:14

Au sujet d'Alagna aujourd'hui, tu as cent fois raison d'autant plus qu'il s'agit d'un rôle de spinto trop lourd pour sa voix de ténor lyrique. Mais il y 10 ans et dans le confort du studio, c'était jouable et l'extrait qu'il en interprète dans son récital Emi d'airs d'opéras français est plutôt convaincant.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 31 Mar 2010 - 11:16

keane a écrit:
Au sujet d'Alagna aujourd'hui, tu as cent fois raison d'autant plus qu'il s'agit d'un rôle de spinto trop lourd pour sa voix de ténor lyrique. Mais il y 10 ans et dans le confort du studio, c'était jouable et l'extrait qu'il en interprète dans son récital Emi d'airs d'opéras français est plutôt convaincant.

En studio, pourquoi pas... mais sur scène, ça me semble diablement trop tendu pour lui... aujourd'hui, mais aussi il y a 10 ans...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 31 Mar 2010 - 11:24

Polyeucte a écrit:
keane a écrit:
Au sujet d'Alagna aujourd'hui, tu as cent fois raison d'autant plus qu'il s'agit d'un rôle de spinto trop lourd pour sa voix de ténor lyrique. Mais il y 10 ans et dans le confort du studio, c'était jouable et l'extrait qu'il en interprète dans son récital Emi d'airs d'opéras français est plutôt convaincant.

En studio, pourquoi pas... mais sur scène, ça me semble diablement trop tendu pour lui... aujourd'hui, mais aussi il y a 10 ans...

On est bien d'accord ! C'est pourquoi, j'ai écrit en studio mains Et avec un bon chef l'empéchant de grossir sa voix et de sombrer son émission. Car c'est vrai que de ce point de vue, son Trouvère est un naufrage.


Dernière édition par keane le Mer 31 Mar 2010 - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 31 Mar 2010 - 11:35

keane a écrit:
On est bien d'accord ! C'est pourquoi, j'ai écrit en studio mains

J'avais pas compris que tu ne parlais que du studio dans ton premier message Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 8 Aoû 2010 - 19:20

Hippolyte a écrit:
Il paraît qu'il existe un enregistrement chez RCA, dirigé par Patané, avec Christa Ludwig et James King. Ce doit être exotique mais je serais curieux d'entendre ça. Quelqu'un le connaît-il ?

Moi, je l'ai en CD et je le trouve très réussi:
La direction de Patané est très souple et lyrique, peut-être la plus belle direction que j'aie entendue dans cette discographie.
Christa Ludwig s'exprime dans un bon français avec une belle homogénéïté de timbre et beaucoup de sensualité, sans rupture de registre dans le grave, ni notes poitrinées à l'excès.
James King est plus sobre et moins rauque que Vickers, avec une belle couleur héroïque dans les passages de vaillance.
Bernd Weikl est très démoniaque et inquiétant, et prononce très clairement malgré son petit accent.

Les défauts?
Une prise de son assez abominable (on dirait que tout a été enregistré séparément dans des cabines insonorisées puis remixé après coup, avec de l'écho électronique.).
L'accent des choeurs, plus difficile à accepter que celui des solistes.

Revenir en haut Aller en bas
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 53
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 8:22

Il y a deux ans la maison Myto (historical) a sorti un coffret reprenant la soirée du Met de 1958 avec Del Monaco et Stevens. Quelle superbe soirée pleine d'intensité. La scène finale est ..... trop!
Del Monaco fut, avec le grand José Luccioni, un des plus grands Samson de l'histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 32
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 8:42

Et ça baragouine en français ou est-ce chanté dans une autre langue ?
Revenir en haut Aller en bas
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 53
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 8:53

Le français de Del Monaco est bien meilleur que celui de la Carmen de 1963 (decca). Stevens baragouine un petit peu Mr.Red
Cela reste néanmoins une très belle soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Jorge
Caliméro baroqueux
Jorge

Nombre de messages : 6307
Age : 32
Localisation : Strossburi
Date d'inscription : 20/10/2005

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 8:55

Bien Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Icon_biggrin

(toute façon, quand on est fan de Obraztsova dans cet opéra, question diction on ne fait plus la fine bouche.........)
Revenir en haut Aller en bas
Radames
Mélomaniaque
Radames

Nombre de messages : 850
Age : 53
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 10/08/2010

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 11 Aoû 2010 - 9:02

J'adore la Dalila d'Obratsowa mais chut.... petit secret honteux entre nous mains
Revenir en haut Aller en bas
Bertram
Mélomaniaque
Bertram

Nombre de messages : 1722
Age : 41
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 31 Oct 2010 - 7:18

Polyeucte a écrit:
Guillaume a écrit:
Saint-Saëns : Samson et Dalila
Levine DVD (Borodina, Domingo, Leiferkus, Pape)

albino albino albino albino

Pas mal du tout comme opéra ! Domingo est superbe malgré un français moyen, Olga Borodina, je ne connaissais pas, c'est très beau. La mise en scène n'est pas très belle ni inspirée, mais ça passe quand même.
(disons que là, j'aurais préféré une vraie mise en scène d'époque plutôt que des aborigènes)

En disque, quelle version est à la fois la mieux dite et la mieux chantée ?

Oui, Borodina est super dans ce DVD... encore mieux que chez Colin Davis... Par contre, Domingo est quand même un peu à la peine (Cololi va arriver sur son cheval blanc dans 5 minutes je penses...). Et puis Leiferkus est quand même difficile à supporter là dedans (alors que j'aime beaucoup ailleurs...)

A connaître, Prêtre pour moi est indispensable! Question diseurs, c'est quand même ce qu'il y a de plus diseur justement dans la discographie! Et Vickers, malgré une diction particulière, est tout à fait compréhensible! Vraiment super cette version.
Luccioni est en effet très intéressant aussi, mais malheureusement l'orchestre est en retrait.
Pour Colin Davis, c'est un peu "grosses voix" à tous les étages... Borodina est moins fouillée qu'au DVD, Cura totalement déchiré bien sûr mais sans vraie classe et Lafont... fait du Lafont. Bel orchestre par contre.

Donc Prêtre! Very Happy

Certes, mais pour appâter Guillaume, j'agiterais plutôt le chiffon germanique de Christa Ludwig et James King. Comme cela a été très bien décrit par M. Cornélius un peu plus haut, la diction est honorable, les ensembles excellents, les chanteurs pas trop monstrueux. Une bonne version pour débuter.
Et c'est pas cher :

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 0886974511823
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 31 Oct 2010 - 8:43

Tiré du fil playlist :

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Saint-Saëns : Samson et Dalila
Levine DVD (Borodina, Domingo, Leiferkus, Pape)

albino albino albino albino

Pas mal du tout comme opéra ! Domingo est superbe malgré un français moyen, Olga Borodina, je ne connaissais pas, c'est très beau. La mise en scène n'est pas très belle ni inspirée, mais ça passe quand même.
(disons que là, j'aurais préféré une vraie mise en scène d'époque plutôt que des aborigènes)

En disque, quelle version est à la fois la mieux dite et la mieux chantée ?
Au disque, parmi les choses récentes, c'est encore C. Davis / Baltsa / Carreras qui me convainc le plus. Sinon il faut aller écouter des choses anciennes, Prêtre bien sûr (Gorr / Vickers / Blanc), ou plus archaïques encore, mais là l'orchestre en pâtit.

Il n'y a pas véritablement de version de diseurs, malheureusement. Et j'écoute peu cet opéra à cause de ça en grande partie. Déjà, pour trouver une Dalila qui chante en français et un Samson pas trop braillard avec pas trop d'accent...

Tontonjimi a écrit:
Existe-t-il une version complète (ou en extraits) avec Simone Couderc? Car elle est superbe dans l'air: "Mon coeur s'ouvre à ta voix" I love you I love you I love you

Guillaume a écrit:
C'est bien, j'avais déja repéré ces deux versions comme étant les plus alléchantes, je commencerai sans doute par Prêtre.

DavidLeMarrec a écrit:
Tontonjimi a écrit:
Existe-t-il une version complète (ou en extraits) avec Simone Couderc? Car elle est superbe dans l'air: "Mon coeur s'ouvre à ta voix" I love you I love you I love you
Non, il n'y a pas.

Après vérification, la seule autre vieille intégrale réellement en français (il y a eu pas mal de parutions allemandes et italiennes), c'est cette de Fourestier (Bouvier, Luccioni, Cabanel). Luccioni est magnifique évidemment, mais tout ça reste un peu figé à l'ancienne, et l'orchestre maigrelettement capté, malheureusement.

Moi je dirais Colin Davis I, donc, s'il fallait choisir. Mais c'est quand même totalement international comme interprétation.

Guillaume a écrit:
Justement, Prêtre est plus "français", non ? Les dictions de Gorr et de Blanc quand même...

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Justement, Prêtre est plus "français", non ? Les dictions de Gorr et de Blanc quand même...
Prêtre fait du Prêtre : c'est très "cursif", tout avance linéairement et efficacement. Pas spécialement "français", mais plus que Barenboim ou Chung, c'est certain. Laughing

Les dictions de Gorr et Blanc, évidemment. Mais il reste Vickers, qui a quand même le plus gros rôle.

Guillaume a écrit:
Quel est donc l'avantage Colin Davis ? scratch


(faudra déplacer tout ça en discographie, c'est très intéressant)

DavidLeMarrec a écrit:
Guillaume a écrit:
Quel est donc l'avantage Colin Davis ? scratch
Orchestre assez coloré et expressif, moins massif que la moyenne. Et puis les deux rôles principaux sont extrêmement bien tenus, même si c'est dans un style qui tient plus de Cavalleria Rusticana que de Robert le Diable. Smile


Citation :
(faudra déplacer tout ça en discographie, c'est très intéressant)
Ca a déjà été dit, je pense. Mais sinon, je t'en prie. (Et la prochaine fois, tu poseras ta question dans le fil. Laughing )
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 31 Oct 2010 - 12:43

Bertram a écrit:


Certes, mais pour appâter Guillaume, j'agiterais plutôt le chiffon germanique de Christa Ludwig et James King. Comme cela a été très bien décrit par M. Cornélius un peu plus haut, la diction est honorable, les ensembles excellents, les chanteurs pas trop monstrueux. Une bonne version pour débuter.
Et c'est pas cher :

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 0886974511823

Oui, mais je suis pas trop fan... c'est bien, mais j'accroche pas totalement à Ludwig Embarassed

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 31 Oct 2010 - 13:01

Ca fait drôlement envie au fan de King que je suis. Mr. Green

(en plus Patanè a bonne réputation...)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 91676
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 31 Oct 2010 - 13:03

Je croyais que tu voulais une version en français ? Laughing Incorrigible, va.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Guillaume
lapineau huguenot
Guillaume

Nombre de messages : 17530
Age : 27
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyDim 31 Oct 2010 - 13:04

Une version en français, oui, mais ensuite, je ne refuse pas les versions en volapük sympas ! Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23432
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 10 Nov 2010 - 0:44

Je viens d'écouter "Mon coeur s'ouvre à ta voix" dans la version Chung. Meier est plutôt pas mal du tout dans cet air. La prononciation est satisfaisante et il y a une forme d'envoutement vocale. On peut trouver plus sensuel mais c'est plutôt intéressant. Domingo est très bien dans ses interventions. La prise de son semble assez moyenne. Il faudra que j'écoute cette version en entier, rien que pour la curiosité de Meier en Dalila.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20524
Age : 38
Date d'inscription : 03/07/2009

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 10 Nov 2010 - 0:46

aurele a écrit:
Je viens d'écouter "Mon coeur s'ouvre à ta voix" dans la version Chung. Meier est plutôt pas mal du tout dans cet air. La prononciation est satisfaisante et il y a une forme d'envoutement vocale. On peut trouver plus sensuel mais c'est plutôt intéressant. Domingo est très bien dans ses interventions. La prise de son semble assez moyenne. Il faudra que j'écoute cette version en entier, rien que pour la curiosité de Meier en Dalila.

Le problème, c'est que dès qu'on sort de l'envoutement, Meier ne passe pas la rampe... l'air d'entrée du deuxième acte par exemple manque d'ampleur chez Meier...
Vraiment loin d'être une Dalila super... Meier s'était un peu fourvoyée je pense.

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23432
Age : 30
Date d'inscription : 12/10/2008

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 10 Nov 2010 - 0:51

Elle n'a jamais chanté le rôle à la scène à ma connaissance. Elle a voulu tenter quelque chose. Néanmoins, j'écouterai en entier ce disque.
Revenir en haut Aller en bas
Cornélius
Mélomaniaque
Cornélius

Nombre de messages : 924
Date d'inscription : 03/08/2010

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 10 Nov 2010 - 8:42

J'ai réécouté et comparé de larges extraits des différentes versions de studio.
Pour moi, si on ne doit en avoir qu'une seule c'est sans hésitation Cura-Borodina-Lafont-Davis. Elle n'est pas parfaite, mais c'est clairement la plus susceptible de satisfaire le mélomane moyen quand on compare.

Pour moi, le manque de lyrisme de Georges Prètre, le manque de grave de Waltraud Meier, Les ruptures de registre de Obrastsova, la prise de son de Patane, les écarts de justesse de Luccioni et les sons poitrinés de Baltsa sont franchement beaucoup plus gênants en comparaison des défauts mineurs de cette version. même si chacune de ces autres versions peut apporter partiellement des éclairages positifs différents.


Dernière édition par Cornélius le Mer 10 Nov 2010 - 9:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 40
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 EmptyMer 10 Nov 2010 - 8:59

Cornélius a écrit:
Hippolyte a écrit:
Il paraît qu'il existe un enregistrement chez RCA, dirigé par Patané, avec Christa Ludwig et James King. Ce doit être exotique mais je serais curieux d'entendre ça. Quelqu'un le connaît-il ?

Moi, je l'ai en CD et je le trouve très réussi:
La direction de Patané est très souple et lyrique, peut-être la plus belle direction que j'aie entendue dans cette discographie.
Christa Ludwig s'exprime dans un bon français avec une belle homogénéïté de timbre et beaucoup de sensualité, sans rupture de registre dans le grave, ni notes poitrinées à l'excès.
James King est plus sobre et moins rauque que Vickers, avec une belle couleur héroïque dans les passages de vaillance.
Bernd Weikl est très démoniaque et inquiétant, et prononce très clairement malgré son petit accent.

Les défauts?
Une prise de son assez abominable (on dirait que tout a été enregistré séparément dans des cabines insonorisées puis remixé après coup, avec de l'écho électronique.).
L'accent des choeurs, plus difficile à accepter que celui des solistes.


Mon tiercé : Davis (Baltsa/Carreras) pour la séduction immédiate, Patané (Ludwig/King) pour une espèce de poésie cyclopéenne façon "Légende des Siècles" traversée de frémissements et Fourestier (Bouvier/Luccionni) pour le vrai ton et les éclairs gluckistes qui innervent, notamment chez Bouvier, le discours.

Prêtre me paraît très extérieur en comparaison (Gorr peut être un chouïa volcanique à côté du phrasé à l'archet de Ludwig, Vickers me séduisant moins que dans ses Wagner poétissimes) ; comme Chung, d'ailleurs (pour d'autres raisons). Au rayon des titanesques-grand-guignolesque-survocaux (là, pour le coup, j'avoue que le bon goût peut être outragé mais que ma part animale réagit très bien), je recommande le live Cossotto/Cossuta (où lui, notamment, renouvelle les sortilège de son Otello) !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Saint-Saëns: Samson et Dalila   Saint-Saëns: Samson et Dalila - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Saint-Saëns: Samson et Dalila
Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: