Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-25%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans Fil + Câble pour PC et Xbox
44.99 € 59.99 €
Voir le deal

 

 Lully - Persée

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 0:55

Lully - Persée 41X38ESPKHL

Discussion issue du fil Playlist

Vartan a écrit:
Lully: Persée Shocked Shocked Shocked Shocked

Si c'est Rousset, tu reconnais la plage 13 du CD1 ?

La Passacaille d'Acis et Galatée ? Cool

ça m'a sauté aux oreilles ! Smile

Je ne sais pas ce que vous reprochez à ce disque, à part les danses qui manquent un peu d'entrain et d'enthousiasme c'est pour le moment très bien (j'en suis à l'Acte II), les chanteurs sont excellents et le continuo fourni juste comme il faut.


Dernière édition par WoO le Mar 2 Sep 2008 - 15:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 0:56

Mais j'ai toujours beaucoup aimé ce Persée...

Non, autre chose... siffle
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 0:58

vartan a écrit:
Mais j'ai toujours beaucoup aimé ce Persée...

Non, autre chose... siffle

Quoi alors ? Laughing


Dernière édition par WoO le Ven 27 Juin 2008 - 1:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 1:02

Un autre plage d'un autre CD que tu connais bien. Un CD qui vient de loin...
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 1:11

Ah oui bien sûr, tu veux parler du Manuscrit des Ursulines ! Cool

Je n'ai pas établi de rapprochement pour le moment, c'est vraiment ce passage qui annonce Acis et Galatée dans la piste 13 qui m'a frappé...


Dernière édition par WoO le Ven 27 Juin 2008 - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 1:20

Oui, je réécoute le Manuscrit demain, je retrouverai précisément le passage.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 11:37

Acte I scène 2 de Persée
(Plage 13 du CD1 de Rousset à 1'50")

Mérope chante:

"Mon vainqueur encore aujourd'huy,
Ignore de mon coeur le funeste esclavage:
Je mourrois de honte et de rage,
Si l'ingrat connoissoit l'amour que j'ay pour luy"



Sur le même air dans le manuscrit des Ursulines de la Nouvelle-Orléans (1736):

"Chaconne: le monument" (plage 6)

"En vos mains Seigneur est mon sort.
Vous êtes mon auteur, et je suis vostre ouvrage.
Recevez mon âme au passage,
De mon lit au tombeau,
De la vie à la mort.


Sur l'origine de l'air, Persée date de 1682 et Acis et Galathée de 1686.

Mais cet air est-il encore antérieur à Persée ?

Oui, je sais, c'est passionnant.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 13:11

Tu as parfaitement raison il s'agit clairement, à la note près, de la chaconne "Le Monument". Je suis surpris de ne pas l'avoir tout de suite reconnu : c'est pourtant la pièce des ursulines que j'écoute le plus souvent... Embarassed la honte

En fait l'air de Mérope m'a fait penser à la passacaille d'Acis & Galathée dans ce passage :

Je mourrai, je mourrai, de honte et de rage
Qu'on s'arme de rigueur, de haine et de courroux
Si l'ingrat connaissait l'amour que j'ai pour lui
Que ne vaincrez-vous point si l'amour est pour vous


Dernière édition par WoO le Ven 27 Juin 2008 - 15:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 13:58

J'ai beaucoup apprécié ce Persée dirigé par Rousset, même si celui-ci est loin d'être parfait. Le chef, contrairement à Niquet, sait prendre son temps, parfois un peu trop d'ailleurs, au point de plomber certaines scènes ou les chanteurs déclament tel-le-ment len-te-ment que l'ennui finit par gagner. De ce point de vue j'ai trouvé l'Acte II assez pénible, mais je l'ai écouté hier soir et j'étais fatigué. Peut-être y a-t-il eu une baisse de tension dans cet enregistrement live car tout, à l'exception des danses un peu trop lourdement appuyées, avait pourtant bien commencé.

J'ai beaucoup aimé le livret de Quinault que je trouve riche, avec de multiples rebondissements, des personnages nombreux et certains très intéressants : Mérope et Phinée en particulier. J'ai été un peu déçu par la mort de la première que j'ai trouvé bâclée (juste une annonce de Céphée). Persée est étonnamment absent, il a plus le statut d'une divinité et d'un deus ex machina permanent que d'un héros qui exprimerait des passions et qui aurait de réelles interactions avec les autres personnages. Celui-ci n'a d'ailleurs pas un grand mérite dans l'affrontement avec Méduse, il est vraiment l'enfant chéri des dieux et c'est Mercure qui se charge des 3/4 du travail. Le héros absent est donc sur toutes les lèvres mais il ne se détache pas d'autre personnage principal, chacun a droit à un tour de chant à peu près égal : Cassiope, Céphée, Andromède, etc. Il n'y a pas véritablement d'air qu'on retienne facilement (à part la fameuse complainte de Mérope et le divertissement du 4ème Acte avec l'Ethiopien) mais les récitatifs sont vraiment très beaux. Au niveau des perles instrumentales j'ai adoré la descente du Palais de Vénus. Originalité de cet opéra : les choeurs prennent part à l'action : jeux junoniens, acte IV (choeur des tritons et des éthiopiens) où ils devancent même les solistes, ceux-ci répétant alors les paroles du choeur. C'est une inversion inédite ! Les choeurs sont vraiment très compréhensibles, ce qui ne gâche rien.

Au niveau des chanteurs j'ai beaucoup aimé Salomé Haller, Anna Maria Panzarella, Monique Simon. Robert Getchell a quand même beaucoup d'accent... Vincent Billier a été l'agréable découverte de ce disque, c'est une basse baryton très chantante. Jérôme Corréas est quant à lui plus théâtral que chantant mais sa voix, parfois traînante, possède une noirceur qui colle merveilleusement à son personnage, un des plus noirs des opéras de Lully (je pense en particulier à la scène où il se réjouit devant Mérope d'assister au futur trépas d'Andromède enchaînée au rocher). Paul Agnew est-il vraiment un "ténor léger" ? J'ai trouvé sa voix plus grave que la voix de taille de Laurent Slaars...

Sinon, outre la lenteur et le manque de punch, on pourrait faire à Rousset le reproche d'avoir amputé deux scènes de leur fin. C'est incompréhensible et il restait de la place sur les disques. Le plus dommageable c'est que cette deuxième coupure intervient au cours de la prestation d'Auvity dans le divertissement du IVème Acte Mad


Dernière édition par WoO le Mer 9 Juil 2008 - 9:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 14:00

Pourquoi pas créer un fil Persée ?
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 14:16

Parce qu'il n'existe que cet enregistrement et un DVD de Niquet, ça fait un peu maigre. Mais après tout pourquoi pas, nous l'avons bien fait pour Proserpine et on en est à 4 pages.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 27 Juin 2008 - 16:52

Merci pour la riche présentation, et pardon de ne rebondir qu'à la marge, je ne fais que passer. Wink


WoO a écrit:
Paul Agnew est-il vraiment un "ténor léger" ? J'ai trouvé sa voix plus grave que la voix de taille de Laurent Slaars...
C'est une question de couleur où tu trouves le contraste, pas de hauteur. Wink

Rousset est totalement soporifique, à moins de l'écouter extrêmement attentivement.

Quant à Corréas, comme le dit V***, c'est Orphée.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMer 9 Juil 2008 - 1:34

atomlegend a écrit:
Lully - Persée 51X5CQJ0ZFL.__

En fouinant sur Youtub j'ai pu voir un superbe Auvity et la chanteuse au premier plan (sur la pochette) qui l'accompagne .
Le tout dirigé par niquet . La musique n'était cependant pas très emballante .
Baroque orchestra !!! ?
Un avis ?

J'ai regardé les mêmes extraits, il y en a d'ailleurs de plus en plus sur la toile, il y a quelques mois on ne pouvait en voir que deux ou trois. Le prix du DVD est actuellement très bas sur Amazon. J'ai hésité et j'hésite encore un peu mais je pense quand même que je ne l'achèterai pas.

Déjà, l'oeuvre est amputée de son très beau prologue carton rouge je trouve ça inacceptable : en achetant le DVD j'aurais l'impression désagréable de payer au prix fort une oeuvre incomplète et de cautionner l'attitude de Niquet (pour Callirhoé c'est différent on a pas le choix). Ensuite, et c'est là le point qui me retient le plus, la mise en scène à l'air extrêmement décevante, sans imagination, plate, littérale, statique (cf. la gestuelle baroque) et surtout manquant cruellement de moyens : la Méduse "drag queen" et le gros dragon en carton pâte sont vraiment ridicules, les fils qui tiennent les nuages et les machines en l'air sont tellement apparents qu'on ne voit qu'eux, les costumes ont l'air d'avoir été loué dans la boutique de carnaval du coin de la rue (désolé mais j'ai regardé Merveilleuse Angélique hier soir et ça conditionne peut-être mon jugement hehe ).

Maintenant côté chant ça a l'air bien (Auvity en tout cas), le rythme est alerte et rapide (ça change de l'aimable promenade pour personnes du 3ème âge de Rousset) et l'orchestre ne m'a paru du tout mauvais. Avec Niquet ça serait de toute façon très surprenant : il parvient toujours à tirer le meilleur de n'importe quelle formation comme on a pu le voir avec Ambronay dans le Carnaval et la Folie de Destouches. Bon c'est sûrement mieux que Rousset qui demande une attention très soutenue pour être apprécié, mais ce que je considère comme des points négatifs me retient toujours : un DVD sans doute agréable à écouter mais ennuyeux à regarder ce sont un peu mes craintes.

En tout cas la possession de Rousset est indispensable si on souhaite écouter l'oeuvre en entier.


Dernière édition par WoO le Mer 9 Juil 2008 - 1:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMer 9 Juil 2008 - 1:39

Orchestralement, ça n'a pas la volupté du Concert Spirituel, mais Niquet parvient comme toujours admirablement à imprimer sa rondeur et son allant à tous ses orchestres. Moins de rubato seulement, limites techniques et peut-être durée réduite de collaboration obligent.

Le problème est que ce ne sont pas des chanteurs francophones, donc que la déclamation est un peu prudente, très "vocale". Sinon, c'est très bien chanté.

Côté mise en scène, en effet, statique et pauvre. Mais le livret étant bien fichu, ça passe très bien (pas comme pour du Wagner...).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMer 9 Juil 2008 - 1:41

Je ne savais pas que ce Persée avait été amputé de son prologue .
J'ai commandé . Mais je l'aurais fait même en connaissance de cause et rien que pour le Duo Auvity et la fameuse damoiselle ( qui est-ce nom de dieu ? ) .
Pour la version Rousset et son prologue je verrai plus tard .


Dernière édition par atomlegend le Mer 9 Juil 2008 - 1:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMer 9 Juil 2008 - 1:46

Il s'agit de Marie Lenormand.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMer 9 Juil 2008 - 1:47

Smile
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyLun 14 Juil 2008 - 0:54

Je viens de finir ma troisième écoute de ce formidable Pérsée .(DVD Niquet)

Une oeuvre d'une richesse extrême, un livret splendide, une poésie digne des plus grandes oeuvres de Lully .
De sublimes Duos, Auvity - Andromède (Lenorman.M) . Stéphanie Novacek dans le rôle de Cassiope et Monica Whicher ( Mérope). Superbe plateau féminin.
Côté masculin rien à redire pour Auvity encore une fois plus que parfait à mes oreilles. Olivier laquerre ( Méduse et Cephée) et Colin Ainsworth ( mercure )
ont un accent fort prononcé ça sonne juste mais ça manque en effet de profondeur et de précision , certainement cette tiédeur dont parle alien .
En ce qui concerne la mise en scène " carton pâte" j'avoue en toute honnêteté que ça ne m'a aucunement gêné, la richesse du livret pour moi compense largement ce manque à gagner. Peu m'importe les fils qui traînent ça et là sur la scène ou autres artifices je n'ai que faire de ces détails qui me sont d'une énorme futilité. Ce Persée est un bijou.
Côté Niquet, comme à son habitude il dirige ici de sa main tendue et raide. C'est en effet alerte et même si j'ai trouvé l'effectif des cordes assez limité, la vigueur avec laquelle tout est dirigé compense encore ce manque. Les contrastes sont bien marqués, et rendent l'oeuvre d'une intensité extrême. l' Opposition entre les passages poétiques et tragique ou pathétique sont bien marquées.
Certes pas de gros moyens hollywoodien mais du vrai lully.

J'en demande pas plus.
Atom sunny
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyLun 14 Juil 2008 - 1:17

atomlegend a écrit:
je n'ai que faire de ces détails qui me sont d'une énorme futilité.

Merci, c'est gentil hehe

Malheureusement la scène de l'Elgin Theater a l'air aussi très petite. On entend les choeurs mais on dirait que ceux-ci n'apparaissent pas sur scène, c'est un peu dommage au vu du rôle important qu'ils jouent dans cette tragédie (notamment lors de l'épisode du monstre marin). Pour ce qui est du décor, à part une toile peinte assez moche à l'arrière plan (je n'ai toujours pas compris ce que ça représentait), il a l'air complètement inexistant et le tout baigne dans des tons marronnasses assez monotones... En même temps comme on est loin du carnaval multicolore de Cadmus & Hermione, ça doit reposer les yeux et ça permet de ne se focaliser que sur le chant. Les danses ont l'air vraiment très belles et réussies par contre : je ne me lasse pas d'admirer la passacaille finale Smile

Bon, ton enthousiasme et l'avis positif déjà exprimé plus haut par David me donnent de plus en plus envie de le regarder en entier ce Persée ! bounce
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyLun 14 Juil 2008 - 1:27

WoO a écrit:
atomlegend a écrit:
je n'ai que faire de ces détails qui me sont d'une énorme futilité.

Merci, c'est gentil hehe

Ne le prend surtout pas pour toi. Mais c'est juste que si je veux voir des effets spéciaux, je vais au cinoche voir stars wars avec pleins de alien
et de soucoupes volantes. Et puis comment pourrais-je être déçu, après le dido que j'ai vu, ou les chanteurs sont assis et se lèvent juste pour chanter hehe
A la limite je peux me regarder ce Persée au cd juste avec mes oreilles.

WoO a écrit:

Malheureusement la scène de l'Elgin Theater a l'air aussi très petite. On entend les choeurs mais on dirait que ceux-ci n'apparaissent pas sur scène, c'est un peu dommage au vu du rôle important qu'ils jouent dans cette tragédie

Effectivement on ne voit jamais les choeurs. scratch
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyLun 14 Juil 2008 - 1:40

atomlegend a écrit:
Ne le prend surtout pas pour toi.

Je sais bien Wink

atomlegend a écrit:
Mais c'est juste que si je veux voir des effets spéciaux, je vais au cinoche

Pourtant c'est aussi une dimension de ce théâtre où le merveilleux est omniprésent.

Mais bon, je trouve que tu abordes tout ça avec le bon état esprit : c'est le seul DVD d'une oeuvre de Lully qui existe sur le marché pour le moment, et je trouve de plus en plus ridicule de jouer au difficile, surtout quand le chant et l'orchestre sont irréprochables...
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyLun 14 Juil 2008 - 1:46

WoO a écrit:
surtout quand le chant et l'orchestre sont irréprochables...

Non, c'est loin d'être parfait mais c'est tellement beau.

Sad
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 15 Aoû 2008 - 21:05

J'ai fini de visionner les trois derniers actes de la version visuelle de ce Persée de Lully !

Du superbe spectacle, avec peu de moyens, en particulier les ballets, qu'ils soient décoratifs dans les divertissements ou illustratifs dans les prouesses. Le plateau masculin, dominé par Auvity, est excellent, alors même qu'il y est le seul francophone. Le Mercure androgyne de Colin Ainsworth est assez stupéfiant, avec une voix mixte qui contient beaucoup de voix de tête, extrêmement pure, et de délicieux glissandi dans l'air du sommeil. Captivant.

Chez les femmes, le français, la voix et l'investissement, très corrects, ne débordent pas de panache.

Niquet parvient à donner à un ensemble qui n'est pas son orchestre attitré les mêmes phrasés et une urgence comparable, du travail admirable - malgré l'accueil terriblement tiède de la salle américaine.

La mise en scène, qui prend le parti de la restitution, avec les gestes baroques redondants avec le texte, réussit bien, avec des moyens manifestement limités, à rendre un certain esprit - mais sans perdre en mobilité. Une belle réussite.

Merci à qui se reconnaîtra. Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 15 Aoû 2008 - 22:46

DavidLeMarrec a écrit:
J'ai fini de visionner les trois derniers actes de la version visuelle de ce Persée de Lully !
Tu as entendu la version cd de Rousset ? ( je ne l'ai pas encore fait)
Rouuset/ Niquet ; la distribitution . Une comparaison à faire ?
DavidLeMarrec a écrit:

Du superbe spectacle, avec peu de moyens, en particulier les ballets, qu'ils soient décoratifs dans les divertissements ou illustratifs dans les prouesses.
C'est vraiment ce que j'en ai retiré.
DavidLeMarrec a écrit:

Chez les femmes, le français, la voix et l'investissement, très corrects, ne débordent pas de panache.
Si je met Auvity à part, j'ai préféré le plateau féminin. Ca doit être mon amour démesuré pour les voix féminines qui me rend moins objectif.
DavidLeMarrec a écrit:

Niquet parvient à donner à un ensemble qui n'est pas son orchestre attitré les mêmes phrasés et une urgence comparable, du travail admirable -
Je compare vraiment ça à skip sempré et le Capriccio Stravagante. Peu de consistance peu d'instruments mais tellement juste dans l'esprit.
Limite chambriste et à la fois tellement intime I love you

DavidLeMarrec a écrit:

La mise en scène, qui prend le parti de la restitution, avec les gestes baroques redondants avec le texte, réussit bien, avec des moyens manifestement limités, à rendre un certain esprit - mais sans perdre en mobilité. Une belle réussite.


Ba tellement heureux de voir que je ne suis pas le seul a y avoir vu que des dragons en carton et des fils qui trainent partout.



Ce soir je vais dormir en paix hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 15 Aoû 2008 - 22:52

atomlegend a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
J'ai fini de visionner les trois derniers actes de la version visuelle de ce Persée de Lully !
Tu as entendu la version cd de Rousset ? ( je ne l'ai pas encore fait)
Rouuset/ Niquet ; la distribitution . Une comparaison à faire ?
La distribution de Rousset (Persée excepté, c'est Agnew qui est très bon mais un peu policé pour un héros) est de très loin supérieure. Mais c'est la direction qui est assez soporifique, même sans faire la comparaison avec Niquet. C'est gris et un peu long.


Citation :
DavidLeMarrec a écrit:

Niquet parvient à donner à un ensemble qui n'est pas son orchestre attitré les mêmes phrasés et une urgence comparable, du travail admirable -
Je compare vraiment ça à skip sempré et le Capriccio Stravagante. Peu de consistance peu d'instruments mais tellement juste dans l'esprit.
Limite chambriste et à la fois tellement intime I love you
Il y a aussi la prise de son qui donne cela, parce que l'orchestre est en fait très large pour du Lully. Mais tu as raison, il y a quelque chose de direct, sans grandiloquence... Smile


Citation :
Ba tellement heureux de voir que je ne suis pas le seul a y avoir vu que des dragons en carton et des fils qui trainent partout.
J'ai adoré le dragon, en fait. Embarassed

Il m'a rappelé celui de la Flûte de Bergman ou alors le nouvel an chinois, il faut peut-être y voir, comme dans la scène de Méduse, un peu de second degré.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 15 Aoû 2008 - 22:56

DavidLeMarrec a écrit:
il faut peut-être y voir, comme dans la scène de Méduse, un peu de second degré.
Je crois vraiment que c'est évident.
Le dragon fais effectivement référence aux problèmes de Louis XIV avec les armées d'éthiopies . Il eut été effectivement difficile de représenter toute une armée sur la scène
Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 15 Aoû 2008 - 22:57

atomlegend a écrit:
Il eut été effectivement difficile
Du conditionnel seconde forme à présent... tu vires vraiment Grand Siècle ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron

Nombre de messages : 12378
Age : 28
Date d'inscription : 23/02/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 15 Aoû 2008 - 22:58

DavidLeMarrec a écrit:
(Persée excepté, c'est Agnew qui est très bon mais un peu policé pour un héros)
Il est trop habité par Platée hehe Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyVen 15 Aoû 2008 - 23:00

DavidLeMarrec a écrit:
atomlegend a écrit:
Il eut été effectivement difficile
Du conditionnel seconde forme à présent... tu vires vraiment Grand Siècle ! Very Happy

Pas vraiment j'ai mis les armées d'Ethiopie au pluriel Wink
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptySam 16 Aoû 2008 - 11:08

Non, Era, au contraire, c'est très sage. Et puis je préfère Fouchécourt en Platée. Cool


atomlegend a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
atomlegend a écrit:
Il eut été effectivement difficile
Du conditionnel seconde forme à présent... tu vires vraiment Grand Siècle ! Very Happy

Pas vraiment j'ai mis les armées d'Ethiopie au pluriel Wink
L'orthographe n'était pas fixée à cette époque, on s'en fiche, ça n'a rien avoir avec le style.

C'est joli, d'ailleurs, les Ethiopies, non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptySam 16 Aoû 2008 - 12:25

Tiens, j'ai moins été emballé par le dragon dans cette production... Neutral

Les deux premiers actes étaient magnifiques, d'autant plus que c'était une découverte pour moi, et même si la "gestuelle baroque" m'a un peu dérangé au début, on s'y fait très bien. C'est à partir du troisième acte que ça se gâte... La méduse drag-queen, la dragon en grosse piñata qui se dandine et les "animaux marins" avec leurs panneaux en carton, c'est tout de même à la limite du bon goût. Même musicalement j'ai trouvé ça moins intéressant, mais c'est peut être à cause de la mise en scène franchement risible. C'est tout à fait supportable, ça donne même un certain charme, mais ça décrédibilise complètement le reste...
Vous me direz que ça n'a pas à être crédible, d'accord, mais je comprends ici ce que disait Sud dans le mélange de genre : c'est évident qu'ici ça doit être pris au second degré, mais ça n'a pas du tout été pensé comme ça, ou bien ça jurerait avec le début beaucoup plus premier degré.
Ce doit être le gros problème pour mettre en scène du Lully, les intrigues galantes ne posent pas de problèmes, mais dès que ça bascule dans le fantastique on a beaucoup plus de chance d'avoir affaire à des scènes ridicules.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptySam 16 Aoû 2008 - 15:16

Non, ce n'est pas du tout un problème : on se permet un clin d'oeil, directement au spectateur (donc sans altérer les relations entre personnages, encore que, dans Atys...), au sein d'un ensemble plus vaste qui reste sérieux.

Je trouve ça impeccable, une sorte d'allègement - comme on en trouve au XIXe chez Stendhal ou chez... Scribe.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 19 Aoû 2008 - 15:36

Wolferl a écrit:
La méduse drag-queen, la dragon en grosse piñata qui se dandine et les "animaux marins" avec leurs panneaux en carton, c'est tout de même à la limite du bon goût.

Tout à fait d'accord avec toi, les "animaux marins" (néréides & tritons) font même rire. Mais comme tu l'écrit aussi, ça reste tout à fait supportable et les danses sont magnifiques, bien qu'assez mal filmées. Comme David je suis plus séduit par le plateau masculin que par les femmes : Mercure et Persée en particulier. Les chanteuses se débrouillent très bien, la diction est impeccable, mais Stéphanie Novacek (qui force beaucoup sur les "r") ne peut toutefois rivaliser avec Monique Simon ni Monica Whicher avec Salomé Haller. La complainte de Mérope "Mon vainqueur encore aujourd'huy ignore de mon coeur le funeste esclavage" est expédiée ici un peu trop rapidement par Niquet alors que ce passage est particulièrement émouvant chez Rousset. La direction vive et alerte de Niquet est cependant préférable à ce dernier chez qui on sent une nette perte de souffle dans le IIème et IIIème Acte. On ne s'ennuie pas une minute dans cette production canadienne.
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav

Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyLun 1 Sep 2008 - 1:50

Quelques notes prises il y a une semaine...
Le DVD Persée...
Une belle distribution, assez homogène.
Désinvolture amusée de la belle basse d'Olivier Laquerre dans le rôle de Céphée et à l'humour décapant dans celui travesti de Méduse et le ballet qui suit, assez inénarrable.
Marie Lenormand campe une belle Andromède, justement passionnée.
Mérope de Monica Whicher, douloureuse et noble.
Le bel abandon de souveraineté 'amoureuse quand les deux femmes chantent ensemble "Ah qu'il vive s'il est possible quand il vivrait pour vous"
Divin Auvity dans le rôle du jeune premier, déjà ce demi-dieu capable d'affronter les monstres et cette fragilité qui en fait le jouet des sentiments amoureux. Très beau rôle lulliste.
Le malicieux et flamboyant Mercure de Colin Ainsworth est un enchantement d'esprit.

Mise en scène simple, plutôt littérale, en costume, agrémentée d'une gestuelle expressive des chanteurs qui rappelle sans doute celles aux normes du XVII°. Les ballets, simples eux-aussi sont d'une grande élégance et ne sont pas sans rappeler ceux de Villégier.
Un dragon qui nous revient directement de Drottningholm où il officiait déjà chez le cinéaste Bergman dans sa Flûte enchantée de Mozart.
J'ai beaucoup aimé, je l'ai même repassé une deuxième fois ce qui ne m'arrive presque jamais.

Je n'ai presque pas eu l'impression d'entendre la même oeuvre que celle que je connaissais par Rousset. A se demander... Coupures ???
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 14:17

Quelques coupures, mais surtout : Rousset est mortel. Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 15:15

DavidLeMarrec a écrit:
Quelques coupures

Et non des moindres, le magnifique prologue est passé à la trappe.

Mais cette version est incomparablement plus vivante que celle de Rousset, je comprends qu'on puisse avoir l'impression d'écouter une autre oeuvre.

Niquet 1 - Rousset 0
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 17:49

WoO a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Quelques coupures

Et non des moindres, le magnifique prologue est passé à la trappe.

Mais cette version est incomparablement plus vivante que celle de Rousset, je comprends qu'on puisse avoir l'impression d'écouter une autre oeuvre.

Niquet 1 - Rousset 0
Je dirais plutôt Niquet 20 - Rousset 08. Cool
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
atomlegend
Roi de la bourde
atomlegend

Nombre de messages : 9156
Age : 53
Localisation : bourgogne
Date d'inscription : 27/11/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 19:55

Vraiment heureux de voir que je suis pas le seul à avoir tant aimé la version dvd de niquet.
De la version rousset je n''ai entendu que quelques extraits. Et ma foi ça me parait pas mauvais . J'ai vraiment aimé le peu que j'ai entendu. Je jubile à entendre Anna Maria Panzarella et Agnew assure comme une bête même si Auvity ici est bien plus maniéré ce qui sied ici bien plus à mes oreilles. Je suis de le découvrir avec plaisir.
Un 08 me parait bien dur. Mais oui je préfère la version tendue de Niquet, et même malgrès son petit effectif ça reste musicalement plus riche.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 21:18

C'est manière de parler bien sûr, je ne me permettrais pas de mettre des notes.

Chez Rousset, si on est très attentif, c'est superbement chanté. Mais l'oeuvre est diminuée à mon sens par rapport à sa valeur réelle, à cause de la mollesse omniprésente du chef.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 21:24

DavidLeMarrec a écrit:
WoO a écrit:
Niquet 1 - Rousset 0
Je dirais plutôt Niquet 20 - Rousset 08. Cool

C'était juste une manière de clin d'oeil ! Wink

Dailleurs j'ai aussi écrit du bien de Rousset un peu plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 21:50

Avec ce genre de référence, je suis planté à tous les coups. Neutral
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 21:53

DavidLeMarrec a écrit:
Avec ce genre de référence, je suis planté à tous les coups. Neutral

Le pire c'est que je n'ai jamais vu ce film, mais le titre était assez marquant hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89365
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyMar 2 Sep 2008 - 21:54

Oui, mais là où je suis forcément pire, c'est que je n'avais jamais ne serait-ce qu'entendu le nom du film...

[Et puis, pour retrouver une référence de ce genre... je pensais à du football, moi ! Shocked ]
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyDim 27 Juin 2010 - 13:56

Issu du fil Campra


quote="Zeno"]
Je ne supportais plus de ne pas avoir dans ma discothèque certains chefs-d'oeuvre de l'opéra français (c'est-à-dire de Lully à Rameau bedo ), il reste le grave problème de Rousset que David coiffe d'un bonnet d'âne concernant Persée.


C'est vraiment si mou que ça, Persée par Rousset, frère David ?
What the fuck ?!? [/quote]

Hidraot a écrit:
(je ne suis pas frère David, mais le 2ème acte ... I don't want that I don't want that I don't want that )

Zeno a écrit:
Ah toi aussi tu t'y mets, cruelle ! spiderman
Very Happy

DavidLeMarrec a écrit:
C'est très écoutable, mais c'est un peu figé tout de même. Donc à moins d'aller voir Niquet, mieux à mon goût, mais qui a d'autres défauts (distribution moins convaincante), ce n'est que le seul choix, et pas indigne non plus.

Je trouve juste que ça manque d'allant et d'abandon, et que ça donne l'impression de quelque chose d'un peu gris. Pour le cadre galant de Roland, ça convient beaucoup mieux.

Zeno a écrit:
Ah sans doute, mais pour Roland, que je n'ai pas non plus, le problème est ailleurs : le prix.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyDim 27 Juin 2010 - 13:58

coucou

Il me manque Persée et Roland à découvrir, chez Lully, parmi le corpus qui, d'après mes tablettes, est vraiment à connaître.
Et je bloque à cause de Rousset.


Dernière édition par Zeno le Dim 27 Juin 2010 - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hidraot
Mélomane chevronné
Hidraot

Nombre de messages : 12971
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/12/2008

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyDim 27 Juin 2010 - 13:59

Pour Persée, je suis d'accord, ça reste écoutable. Le prologue est très dynamique, le premier acte un peu mou mais sans plus, le 2ème est par contre ennuyeux au plus haut point. Ca s'arrange par la suite. Il y a aussi que j'ai un peu de mal avec Panzarella Confused
Niquet ce sont effectivement les voix qui pêchent, surtout les voix de femme, et puis évidemment l'absence du prologue qui, je trouve, est l'un des plus réussi de LULLY.
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno

Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyDim 27 Juin 2010 - 14:01

Je vais commander Persée, sauf qu'il n'est plus disponible pour l'instant ! Lully va finir par me rendre fou.
Revenir en haut Aller en bas
Cleme
Petit agniou
Cleme

Nombre de messages : 7229
Age : 26
Date d'inscription : 18/12/2008

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyDim 27 Juin 2010 - 17:06

Moi j'aime bien le Persée de Rousset, bon c'est sur c'est moins dynamique que Niquet mais c'est bien quand même, un autre genre. Après oui la distribution de Rousset est mieux bedo.
Revenir en haut Aller en bas
WoO
Surintendant
WoO

Nombre de messages : 14132
Date d'inscription : 14/04/2007

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyDim 27 Juin 2010 - 20:48

Meilleure distribution chez Rousset d'accord, sauf pour le rôle-titre (Cleme ne sera sûrement pas de cet avis Mr. Green ), mais que c'est mou dans l'ensemble... Un vrai pneu dégonflé. Malheureusement cet enregistrement est incontournable pour le très beau prologue qui n'a pas été enregistré par Niquet et pour l'air de Mérope, vraiment sublime.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 29
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée EmptyLun 23 Aoû 2010 - 13:11

Bon, du coup, je ne sais pas trop choisir, moi : les quelques extraits de Persée par Rousset ne m'avait pas déplu mais puisqu'il semblerait que Niquet lui est supérieur... :/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Lully - Persée Empty
MessageSujet: Re: Lully - Persée   Lully - Persée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lully - Persée
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: