Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le salon des glottes

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20

Quel lyricopathe êtes-vous ?
Indifférent
Le salon des glottes - Page 20 Vote_lcap13%Le salon des glottes - Page 20 Vote_rcap
 13% [ 6 ]
Starisant
Le salon des glottes - Page 20 Vote_lcap4%Le salon des glottes - Page 20 Vote_rcap
 4% [ 2 ]
Glottophile
Le salon des glottes - Page 20 Vote_lcap22%Le salon des glottes - Page 20 Vote_rcap
 22% [ 10 ]
Nécropathe
Le salon des glottes - Page 20 Vote_lcap20%Le salon des glottes - Page 20 Vote_rcap
 20% [ 9 ]
Rigoriste
Le salon des glottes - Page 20 Vote_lcap15%Le salon des glottes - Page 20 Vote_rcap
 15% [ 7 ]
Hululant
Le salon des glottes - Page 20 Vote_lcap13%Le salon des glottes - Page 20 Vote_rcap
 13% [ 6 ]
Abstinent
Le salon des glottes - Page 20 Vote_lcap13%Le salon des glottes - Page 20 Vote_rcap
 13% [ 6 ]
Total des votes : 46
 

AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84220
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:41

Cololi a écrit:
Elvira a écrit:
Mais c'est dû à quoi ? Un faible ambitus ? Parce que bon, on en trouve chez les verdiens ce changement de rôle (Aida/Amneris ; Eboli/Elizabetha etc.) Dans une moindre fréquence, sûrement.

Il est clair que la difficulté chez Wagner ce n'est pas l'ambitus

Peut-être pas la première difficulté, mais tout de même, regarde les ambitus de Kundry, Isolde, Wotan!...

Citation :
Les rôles pour ténor par exemple se limitent au la aigu le plus souvent (Lohengrin, Parsifal, Tristan, Siegmund ... et même Siegfried, car ils ne font jamais un contre ut sur la dernieère note de Siegfried, mais un la ... contrairement à la soprano qui doit s'enquiller le contre ut).

Normal qu'ils ne fassent pas un contre-ut, il n'est pas écrit. Smile
C'est un do à l'octave inférieure.
Par contre il y a deux contre-ut pour Siegfried dans le Crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:41

Citation :
Senta : si2-si4 environ
Hollandais : sol1-fa#3
Brünnhilde dans Walküre : sib2-ut#5 environ
Wotan dans Walküre : fa1-fa#3.

Shocked

Mazette !
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:45

Otello a écrit:
Or jamais LuciA di Lammermoor n'a été écrite pour un soprano léger et les Pons, Köth, Mesplé, Jo et Dessay se sont fait plaisir en chantant ça et elles ne faisaient que du Pons, du Köth, du Mesplé, du Jo et du Dessay mais à aucun moment ce n'était vraiment la Lucia de Donizetti. Chantée par ces voix là, ça perd totalement en composante dramatique
Cela dit, il faut rester nuancé : il y a toute une gamme de dégradés. Lucia va parfaitement à un lyrique léger comme Andrea Rost, qui peut tout à fait en assumer la composante déclamatoire.
Après, quand on va du côté des purs légers comme Pons, Köth ou Robin, oui, ça devient plus compliqué.


Citation :
En revanche la LuciE dE Lammermoor (donc version française) a été retravaillée par Donizetti pour un soprano léger
Tu as des informations factuelles sur ces changements ? La partition n'est pas facile à trouver et je n'ai rien remarqué qui change substantiellement le rôle de Lucie. (J'ai plutôt été fasciné par la réécriture du rôle de Normanno.)
Il faut dire que ce rôle m'intéressant très peu, je n'ai pas insisté sur ses interventions. hehe
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7062
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:46

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Beh dramatique ... oui ... c'est une voix large comme Dimitrova justement.
Est ce que tu imagines Dimitrova faire un numéro d'acrobate ?
Elle n'était pas mauvaise du tout dans les vocalises au demeurant !

Otello a écrit:
il requiert une voix corsée, timbrée (ronde ou pas peu importe), ample, large, puisamment projetée avec un grave sonore ( mais pas outrageusement poitriné) et un aigu et un suraigu péremptoires et évidemment une réelle maîtrise technique et il doit être capable de rendre justice à un certain type d'écriture vocale très spécifique pour ces voix particulièrement spécifiques.
Bien, en fait, c'est plus clair comme ça ; tu désignes par là ce que moi j'appelle le grand lyrique belcantiste. Ce n'est pas une catégorie universelle qui mérite sa place dans une nomenclature généraliste, mais c'est effectivement un type d'emploi sous lequel on peut regrouper aussi bien Callas que Sutherland en effet (avec le cas tangent de Sills qui se glisse de force dans la catégorie).

Mais plutôt qu'un type de voix, c'est un type d'emploi, ce qui est un peu différent : Gencer, Callas ou Sutherland ne se limitaient pas à cela. Mais c'était ce que demandaient les rôles en effet.
certes mais à partir du moment où ce type d'emploi est récurrent dans tout un répertoire, ça finit par devenir aussi un type de voix qui lui est obligatoirement attribué même si je suis d'accord avec toi sur le fait que les 3 que tu cites ont parfois surfé sur d'autres horizons (comme beaucoup de chanteuses d'ailleurs)
Et encore une fois d'accord avec toi pour Sills.
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3537
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:47

Cololi a écrit:
Otello a écrit:
ceci étant, c'est pas grave Laughing on ne va pas se prendre le chou pour des questions de terminologie après tout. Laughing
Les officianados de l'opéra italien devrait lorgner du côté de Wagner et Strauss : tout les rôles de femmes sont quasiement intervertibles, ce qui est je trouve très intéressant pour nous auditeur.

(Par ex Rysanek qui chante Chryso ET Elektra ET Clytemnestre, ou chez les hommes Hotter qui chantent les rôles pour baryton ET pour basse).

Parce que tu imagines une Aminta chanter Elektra ? une Zerbinette Salomé ? Une Sophie du Chevalier à la Rose s'attaquer à Clytemnestre ? Un Compositeur oser Isotta ? Une Teinturière être aussi une Zdenka ?
Wagner je ne sais pas, mais Strauss quand même .... il a une typologie en tête, manifestement.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:48

Elvira a écrit:
Citation :
Senta : si2-si4 environ
Hollandais : sol1-fa#3
Brünnhilde dans Walküre : sib2-ut#5 environ
Wotan dans Walküre : fa1-fa#3.

Shocked

Mazette !
Mais ça ne te dit pas comme on les atteint. Par exemple, Hagen (fa1-sol3) est une basse noble ou profonde. Et tout le temps à brailler dans l'aigu, jusqu'au sol tenu ! Même pour un baryton, ce serait tendu.

Wotan dans La Walkyrie, c'est pas mal aussi : toute une partie est centrée entre le fa1 et et le sol2, et puis toute une autre (plus tard dans l'opéra) tient entre le sol2 et le fa3.

Ce ne sont pas des notes brillantes comme dans l'opéra italien, ce sont vraiment plusieurs tessitures juxtaposées. Pour chaque grand rôle, il y a presque deux tessitures mises bout à bout. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23301
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:48

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Or jamais LuciA di Lammermoor n'a été écrite pour un soprano léger et les Pons, Köth, Mesplé, Jo et Dessay se sont fait plaisir en chantant ça et elles ne faisaient que du Pons, du Köth, du Mesplé, du Jo et du Dessay mais à aucun moment ce n'était vraiment la Lucia de Donizetti. Chantée par ces voix là, ça perd totalement en composante dramatique
Cela dit, il faut rester nuancé : il y a toute une gamme de dégradés. Lucia va parfaitement à un lyrique léger comme Andrea Rost, qui peut tout à fait en assumer la composante déclamatoire.
Après, quand on va du côté des purs légers comme Pons, Köth ou Robin, oui, ça devient plus compliqué.

Dessay, Mesplé et Jo sont aussi des sopranos légers. Otello a donc raison de les mettre dans cette catégorie.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:49

Ah d'accord ! En fait, comme ça couvre deux tessitures, c'est pour ça qu'il y a tant de changements de distribution !

Wagner maîtrisait-il le domaine de la voix ?...
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31191
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:49

DavidLeMarrec a écrit:
Cololi a écrit:
Il est clair que la difficulté chez Wagner ce n'est pas l'ambitus,
Senta : si2-si4 environ
Hollandais : sol1-fa#3
Brünnhilde dans Walküre : sib2-ut#5 environ
Wotan dans Walküre : fa1-fa#3.
Hagen : fa1-sol3

Trop facile !

Citation :
Et pour une vraie basse chanter Wotan me semble un vrai défi, car c'est sans arrêt à hurler dans le haut medium et l'aigu (franchement j'ai mal pour eux).
Ca dépend en effet grandement de l'endurance de leur voix.

J'ai pas dit que c'était facile Le salon des glottes - Page 20 796625 . J'ai dit que ce n'était pas le difficulté numéro 1.
Je confesse volontier que j'ai surtout en tête les ténors.

Mais oui Hagen est monstrueusement difficile quand il est chanté par une basse profonde, le sol 3 devient très difficile.

Par contre je suis désolé mais Wotan et Brü ce n'est pas l'ambitus le pb numéro 1 : l'endurance et la puissance sont bien plus épineux encore (ce qui n'est pas peu dire).

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84220
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:51

Cololi a écrit:

Mais oui Hagen est monstrueusement difficile quand il est chanté par une basse profonde, le sol 3 devient très difficile.

D'ailleurs Salminen par exemple ne les a jamais vraiment chantés, il les aboie comme il peut. hehe
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 21:59

Elvira a écrit:
Ah d'accord ! En fait, comme ça couvre deux tessitures, c'est pour ça qu'il y a tant de changements de distribution !
Je parlais au sein d'un même opéra, même dans le Ring. Mais effectivement, d'un opéra à l'autre du Ring, Wotan passe de vrai baryton central (mais chantable par une basse) à baryton-basse (mi-basse, mi-baryton dramatique) pour redevenir baryton dramatique, avec un aigu trop présent pour une basse. D'où le changement fréquent d'interprète pour le troisième volet.

Citation :
Wagner maîtrisait-il le domaine de la voix ?...
Je l'ai déjà souvent dit, Wagner écrivait n'importe comment pour les voix. D'ailleurs il suffit d'observer ce que deviennent des voix superbes de grands techniques lorsqu'ils se mettent à Wagner... On en a beaucoup, de très belles Brünnhilde, mais au bout de cinq ans, elles raccrochent.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7062
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 22:00

DavidLeMarrec a écrit:
Tu as des informations factuelles sur ces changements ? La partition n'est pas facile à trouver et je n'ai rien remarqué qui change substantiellement le rôle de Lucie. (J'ai plutôt été fasciné par la réécriture du rôle de Normanno.)
Il faut dire que ce rôle m'intéressant très peu, je n'ai pas insisté sur ses interventions. hehe
dans les grandes lignes:
- suppression du 1er air de Lucia (en Mi bémol majeur puis La bémol majeur) remplacée par une version retravaillée du 1er air de Rosmonda D'Inghilterra (en Sol majeur).
- suppression du duo Raimondo/Lucia
- suppression de l'orage qui ouvre l'acte III entre Edgardo et Enrico; à la place on entend un choeur en coulisse.
- scène de la folie remontée d'un ton et passant donc en Fa majeur

+ quelques mesures supprimées ou retravaillées de ci de là tout au long de l'oeuvre.

PS: Andrea Rost pas si léger que ça comme lyrique. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Francesco
Mélomane chevronné


Nombre de messages : 3537
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 22:16

DavidLeMarrec a écrit:


Citation :
Wagner maîtrisait-il le domaine de la voix ?...
Je l'ai déjà souvent dit, Wagner écrivait n'importe comment pour les voix. D'ailleurs il suffit d'observer ce que deviennent des voix superbes de grands techniques lorsqu'ils se mettent à Wagner... On en a beaucoup, de très belles Brünnhilde, mais au bout de cinq ans, elles raccrochent.

Je ne sais plus qui disait que le piano de Liszt exploitait au maximum la virtuosité mais au profit du pianiste. Alors que les oeuvres pianistiques de Beethoven demandait simplement l'impossible, l'air de rien.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7062
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 22:23

Grégoire de Tours a écrit:
Alors que les oeuvres pianistiques de Beethoven demandait simplement l'impossible, l'air de rien.
tu m'étonnes!! Laughing je confirme.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 22:27

Otello a écrit:
- suppression du 1er air de Lucia (en Mi bémol majeur puis La bémol majeur) remplacée par une version retravaillée du 1er air de Rosmonda D'Inghilterra (en Sol majeur).
OK, comme je l'écoute jamais, j'ai pas pu m'en apercevoir.

Citation :
- suppression du duo Raimondo/Lucia
Oui, dommage d'ailleurs.

Citation :
- suppression de l'orage qui ouvre l'acte III entre Edgardo et Enrico; à la place on entend un choeur en coulisse.
Mais le rapport avec Lucia.

Citation :
- scène de la folie remontée d'un ton et passant donc en Fa majeur
Voilà, il me semblait avoir lu ça, c'était bien ce que je me demandais sur le changement.
Oui, ça oriente clairement la typologie. Merci ! Smile


Citation :
PS: Andrea Rost pas si léger que ça comme lyrique. Wink
Beaucoup plus que Fleming ou Netrebko... On est dans le versant plus léger du lyrique... C'est pour ça que les catégories sont complexes, il y a toujours des degrés (sans parler des bizarreries et exceptions).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyLun 24 Mai 2010 - 22:30

Grégoire de Tours a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:


Citation :
Wagner maîtrisait-il le domaine de la voix ?...
Je l'ai déjà souvent dit, Wagner écrivait n'importe comment pour les voix. D'ailleurs il suffit d'observer ce que deviennent des voix superbes de grands techniques lorsqu'ils se mettent à Wagner... On en a beaucoup, de très belles Brünnhilde, mais au bout de cinq ans, elles raccrochent.

Je ne sais plus qui disait que le piano de Liszt exploitait au maximum la virtuosité mais au profit du pianiste. Alors que les oeuvres pianistiques de Beethoven demandait simplement l'impossible, l'air de rien.
Effectivement, et ça rejoint la discussion en 'self-made playlist', il y a ceux qui écrivent de la difficulté exploitable, conçue dans le sens de l'exaltation de la virtuosité, et ceux qui écrivent dans la contrainte, "contre" l'interprète en quelque sorte.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84220
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 9:42

C'est peut-être le cas de Wagner, mais je refuse toujours le terme de "mal écrit".
Ce n'est pas écrit dans le sens de la voix, mais dans le sens de la musique.
Est-ce pour autant "mal écrire"?...
Revenir en haut Aller en bas
keane
Mélomaniaque


Nombre de messages : 553
Date d'inscription : 10/02/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 9:48

Otello a écrit:
ceci étant, c'est pas grave Laughing on ne va pas se prendre le chou pour des questions de terminologie après tout. Laughing

Tout à fait d'accord. Il faudra simplement savoir que grand lyrique d'agilité et soprano dramatique colorature recouvrent une même réalité et que seule la terminologie change Very Happy.

Sinon, je vous rejoins au sujet de Lucia que je n'aime pas lorqu'elle est chantée par des coloratures. Probablement parce que les plus grandes interprètes du rôle (Callas, Sutherland...) lui donnent une densité, par la richesse de leur médium, qu'une colorature est incapable de suggérer.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7062
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 12:28

keane a écrit:
Sinon, je vous rejoins au sujet de Lucia que je n'aime pas lorqu'elle est chantée par des coloratures. Probablement parce que les plus grandes interprètes du rôle (Callas, Sutherland...) lui donnent une densité, par la richesse de leur médium, qu'une colorature est incapable de suggérer.
Tout à fait et pas que sur le plan vocal. Ca a un impact sur la composante dramatique du personnage qui, chanté par des sopranos légers, perd toute consistance et devient même particulièrement creux et vide. La coquille de la noix sans la noix à l'intérieur. Et les mises en scène les plus audacieuses n'y changent rien... si on voit à qui je fais allusion. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 12:51

Xavier a écrit:
C'est peut-être le cas de Wagner, mais je refuse toujours le terme de "mal écrit".
Ce n'est pas écrit dans le sens de la voix, mais dans le sens de la musique.
Est-ce pour autant "mal écrire"?...

Je ne sais pas, mais vu l'ambitus, la longueur de l'opéra, j'ai quand même l'impression que Wagner a plus laissé parler ses envies que placer ses envies selon la contrante de l'instrument en question.

On dit bien que dans certains Verdi de jeunesse, certains rôles étaient mal écrits parce qu'il y avait des sauts d'un octave : je crois que nous y sommes quand même pas loin chez Wagner.

Je sais, ça fait prétentieux de dire ça, mais c'est mon impression.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84220
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 12:54

Wagner savait bien qu'il faisait exploser les tessitures traditionnelles, qu'il écrivait pour de nouvelles voix, je crois que c'était bien conscient, on le voit dès le Vaisseau fantôme.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7062
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 13:02

Elvira a écrit:
On dit bien que dans certains Verdi de jeunesse, certains rôles étaient mal écrits parce qu'il y avait des sauts d'un octave : je crois que nous y sommes quand même pas loin chez Wagner.
on a tort de dire ça! c'est effectivement d'une difficulté redoutable et on a peu de voix techniquement solides pour assumer cette écriture mais c'est ce qui fait toute la valeur du chant verdien de cette période.
Wagner, lui, a complètement repensé les canons traditionnels de la vocalité.
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi

Nombre de messages : 31191
Age : 39
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 13:16

Ca n'est pas une question de tessiture, il y a plein de rôles de l'opéra où les tessitures étaient encore plus grandes que chez Wagner ...
La grosse différence c'est qu'il fallait chanter tout celà au dessus d'un orchestre omni présent et puissant, et pendant plus de 4h ...

_________________
Laissons les jolies femmes aux hommes sans imagination - Proust (Albertine disparue)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7062
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 18:00

Cololi a écrit:
Ca n'est pas une question de tessiture, il y a plein de rôles de l'opéra où les tessitures étaient encore plus grandes que chez Wagner ...La grosse différence c'est qu'il fallait chanter tout celà au dessus d'un orchestre omni présent et puissant, et pendant plus de 4h ...
plein ? pas tant que ça. Il faut se garder d'avoir une vision trop simpliste des choses. Il y a une vocalité wagnérienne tout à fait spécifique et nouvelle et la dimension orchestrale des oeuvres n'est qu'une composante parmi d'autres.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 18:36

Xavier a écrit:
Wagner savait bien qu'il faisait exploser les tessitures traditionnelles, qu'il écrivait pour de nouvelles voix, je crois que c'était bien conscient, on le voit dès le Vaisseau fantôme.

D'accord, mais est-ce que, aujourd'hui, beaucoup de chanteurs ont la tessiture requise ?
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7062
Age : 53
Localisation : Nancy
Date d'inscription : 20/05/2010

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 18:47

Elvira a écrit:
Xavier a écrit:
Wagner savait bien qu'il faisait exploser les tessitures traditionnelles, qu'il écrivait pour de nouvelles voix, je crois que c'était bien conscient, on le voit dès le Vaisseau fantôme.
D'accord, mais est-ce que, aujourd'hui, beaucoup de chanteurs ont la tessiture requise ?
ou pour être encore plus précis: la relève des Nilsson, Jones, Rysanek, Varnay, Silja, ... est elle factuellement assurée aujourd'hui ??? Wink
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23301
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 18:58

Otello a écrit:
ou pour être encore plus précis: la relève des Nilsson, Jones, Rysanek, Varnay, Silja, ... est elle factuellement assurée aujourd'hui ??? Wink

Les chanteuses actuelles se flinguent dans Brünnhilde. En 2006, Theorin dans le Ring de Copenhague en DVD est superbe tant au niveau du chant que de l'incarnation. Il semblerait que ce soit moins le cas aujourd'hui.
Pour le rôle de Sieglinde, il y a Westbroek et Pieczonka pour ne citer qu'elles.
Je suppose que dans les "...", tu englobes Meier.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20291
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 19:09

aurele a écrit:
Les chanteuses actuelles se flinguent dans Brünnhilde. En 2006, Theorin dans le Ring de Copenhague en DVD est superbe tant au niveau du chant que de l'incarnation. Il semblerait que ce soit moins le cas aujourd'hui.

Pour l'avoir entendue en 2009 en Isolde à Bayreuth, ne t'inquiètes pas trop pour elle, elle garde la voix en très bon état!
Il ne sert à rien de jouer les Cassandres...

Sinon, on peut aussi citer Christine Brewer, Janice Baird, Linda Watson, Nina Stemme... déjà 4 comme ça qui me viennent pour Nilsson...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23301
Age : 28
Date d'inscription : 12/10/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 19:11

Stemme a un vibrato assez important mais j'espère qu'elle va réussir ses Brünnhilde. Elle a déjà chanté celle de Siegfried avec un certain bonheur paraît il. Elle est l'une des plus prometteuses interprètes du rôles que l'on ait pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 19:17

Alors petite question : comment parviennent-ils à chanter correctement tout cela ? (en gros, quelles sont leurs rustines)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 19:18

Xavier a écrit:
C'est peut-être le cas de Wagner, mais je refuse toujours le terme de "mal écrit".
Ce n'est pas écrit dans le sens de la voix, mais dans le sens de la musique.
Est-ce pour autant "mal écrire"?...
Je parle de "mal écrit pour la voix" : il écrit des choses contraires à l'instrument, et même qui l'abîment. C'est tout, ça n'empêche pas que ce soit sublime et que j'adore chanter ça.
Mais les chanteurs qui s'engagent dans Wagner doivent compter leurs mois de survie, sauf exception.


Elvira a écrit:
On dit bien que dans certains Verdi de jeunesse, certains rôles étaient mal écrits parce qu'il y avait des sauts d'un octave : je crois que nous y sommes quand même pas loin chez Wagner.
Petit joueur. Il y a même des sauts de dixième ascendants chez Wagner. hehe


Cololi a écrit:
Ca n'est pas une question de tessiture, il y a plein de rôles de l'opéra où les tessitures étaient encore plus grandes que chez Wagner ...
La grosse différence c'est qu'il fallait chanter tout celà au dessus d'un orchestre omni présent et puissant, et pendant plus de 4h ...
C'est sûr que c'est la différence principale. Beaucoup d'intervalles très disjoints aussi, c'est pas bon ça.


Otello a écrit:
plein ? pas tant que ça.
Ca dépend vraiment rôles dont on parle chez Wagner. Sieglinde, Fricka, Siegmund ou Hunding sont des rôles faciles vocalement, et d'ambitus limité.
En revanche, la nécessité d'être ample, sonore, voire bruyant, elle est toujours là.


Elvira a écrit:
D'accord, mais est-ce que, aujourd'hui, beaucoup de chanteurs ont la tessiture requise ?
Oui. Pendant huit mois.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 19:19

Citation :
Je parle de "mal écrit pour la voix" : il écrit des choses contraires à l'instrument, et même qui l'abîment. C'est tout, ça n'empêche pas que ce soit sublime et que j'adore chanter ça.
Mais les chanteurs qui s'engagent dans Wagner doivent compter leurs mois de survie, sauf exception.

De toute façon, je disais ça pas forcément pour descendre Wagner. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMar 25 Mai 2010 - 21:16

aurele a écrit:
Otello a écrit:
ou pour être encore plus précis: la relève des Nilsson, Jones, Rysanek, Varnay, Silja, ... est elle factuellement assurée aujourd'hui ??? Wink

Les chanteuses actuelles se flinguent dans Brünnhilde.
Pour être très clair, celles qui ont résisté sont toutes des voix assez ingrates : Traubel, Flagstad, Varnay, Nilsson, Jones...

Les gracieuses durent deux printemps, malheureusement.

Cela dit, on entend de magnifiques Brünnhilde et Isolde ces toutes dernières années (Herlitzius, Gasteen, Theorin...), je n'en ai pas entendu souvent d'aussi belles.
Et puis on a Watson et Dalayman qui résistent assez vaillamment dans ce répertoire.


Citation :
Pour le rôle de Sieglinde, il y a Westbroek et Pieczonka pour ne citer qu'elles.
Sieglinde est un rôle facile, il faut le répéter. Beaucoup plus que n'importe quel Verdi et que pas mal de Weber.


Elvira a écrit:
Alors petite question : comment parviennent-ils à chanter correctement tout cela ? (en gros, quelles sont leurs rustines)
Un gros formant bien massif (harmoniques faciales surpuissantes et résonateurs corporels à bloc).
Et un respect aléatoire des notes et des phrasés.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84220
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMer 26 Mai 2010 - 0:08

DavidLeMarrec a écrit:
aurele a écrit:
Otello a écrit:
ou pour être encore plus précis: la relève des Nilsson, Jones, Rysanek, Varnay, Silja, ... est elle factuellement assurée aujourd'hui ??? Wink

Les chanteuses actuelles se flinguent dans Brünnhilde.
Pour être très clair, celles qui ont résisté sont toutes des voix assez ingrates : Traubel, Flagstad, Varnay, Nilsson, Jones...

Les gracieuses durent deux printemps, malheureusement.

Dans le genre voix ingrates qui ont plus ou moins résisté, on peut rajouter Polaski...

Dans les voix pas ingrates, Behrens a tenu 10 ans quand même. (83 à Bayreuth, 92 à Vienne encore très bien)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMer 26 Mai 2010 - 0:24

Xavier a écrit:
Dans le genre voix ingrates qui ont plus ou moins résisté, on peut rajouter Polaski...
Oui, je n'ai pas osé parce que ça commence à être le passé.


Citation :
Dans les voix pas ingrates, Behrens a tenu 10 ans quand même. (83 à Bayreuth, 92 à Vienne encore très bien)
Oui, Behrens est un peu l'exception, mais la durée de vie n'est pas celle de Flagstad, Varnay, Nilsson ou même dans une moindre mesure Jones.

Il est vrai qu'ayant débuté tard, elle aurait peut-être pu faire mieux, remarquée plus tôt...
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 84220
Age : 38
Date d'inscription : 08/06/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMer 26 Mai 2010 - 0:29

Ou bien elle se serait fatiguée plus vite aussi...
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 88240
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyMer 26 Mai 2010 - 0:38

Oui, j'ai bien dit peut-être, mais vu qu'elle a commencé tard et conservé une voix longue et assez belle, si elle avait commencé dix ans plus tôt, rien ne dit qu'elle se serait dégradé de dix ans de plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl

Nombre de messages : 13311
Age : 29
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyJeu 27 Mai 2010 - 1:11

https://www.youtube.com/watch?v=ng5aOjYiJQ4

bounce bounce bounce


Le tout début va faire plaisir à quelqu'un... hehe
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyJeu 27 Mai 2010 - 13:03

Je connaissais déjà. bedo
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20291
Age : 36
Date d'inscription : 03/07/2009

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyJeu 27 Mai 2010 - 13:04

Elvira a écrit:
Je connaissais déjà. bedo

Elvira connait toutes les images, bandes audios et vidéo où on peut voir et entendre Ghena... même si elle ne chante pas...

Quand on est fan, on l'est pas à moitié quand même!! Mr.Red

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé

Nombre de messages : 27496
Age : 28
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 EmptyJeu 27 Mai 2010 - 13:09

Mais non, enfin ! Ce n'était seulement que pour Pendatchanska, voyons ! Shit

-------

https://classik.forumactif.com/viewtopic.forum?t=4751
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Le salon des glottes - Page 20 Empty
MessageSujet: Re: Le salon des glottes   Le salon des glottes - Page 20 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le salon des glottes
Revenir en haut 
Page 20 sur 20Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Interprètes (discographie)-
Sauter vers: