Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Boîte Avant-Première Star Wars Unlimited ...
Voir le deal

 

 Emotions fortes...

Aller en bas 
+102
Rubato
xoph
Benedictus
brigitte
Emeryck
charles.ogier
Анастасия231
greg skywalker
Parsifal
Nelline
/
hommepiano
Pat17
Marchoukrev
starluc
hammerklavier
A
Gkar
Blestheme
Mélomaniac
guiyom
Glocktahr
jibv
Kilban
Ken
TragicSymph
Kiwi
Opus100
KID A
Rav–phaël
cherchemusique
Octavian
adriaticoboy
Horatio
Presto
benvenuto
kegue
JerMu
Siegmund
Donzelague
Gaïus
HOLLIGER
Polyeucte
Francoistit
steadyraph
Cololi
arnaud bellemontagne
Bertram
Picrotal
MickeyZeVrai
jerome
Nicolas
Cello
scherzo
Zeno
Pison Futé
Dr. Strangelove
Toxic
Zeugma
Stanlea
atomlegend
Crapio
Jules Biron
Tus
fgero
OYO TOHO
WoO
Alpha
Papageno
Kia
Nando
PJF
Wolferl
petit bouchon
JadSeif
Jaky
Fuligo
Jean-Christophe
DavidLeMarrec
Kermit
Jorge
antrav
Pauken
Pevets
-
Poulet
Reidid
themonkous
Cadbury Fan
ouannier
perela
Noloiv
S
Xuxu
Bezout
Vazymollo
Billy Budd
Achille
Capri
Mr Bloom
encolpio
Xavier
106 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 18 Oct 2008 - 1:33

Sans dout, il y a aussi la première symphonie, mais franchement j'ai trouvé cette Suite tellement indigeste et dégoulinante...
mais d'un côté je comprends peut être pourquoi c'est l'oeuvre de Schreker que préfère Spiritus... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 18 Oct 2008 - 14:11

je préfère Memnon, les lieder et la Kammersinfonie, merci de ne pas me prêter trop de mauvaises intentions. Mr.Red

Ce n'est pas même pas parce que c'est dégoulinant que j'aime, c'est parce que c'est tellement "Vienne 1900"... on s'y croit vraiment, non?
Revenir en haut Aller en bas
Pison Futé
patate power
Pison Futé


Nombre de messages : 27496
Age : 33
Localisation : CAEN, la meilleure ville de toute la Normandie.
Date d'inscription : 23/03/2008

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 18 Oct 2008 - 14:41

Je trouve ça étouffant comme musique...
Revenir en haut Aller en bas
Wolferl
Lapinophobe
Wolferl


Nombre de messages : 13311
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 27/06/2006

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 18 Oct 2008 - 15:21

Spiritus a écrit:
je préfère Memnon, les lieder et la Kammersinfonie, merci de ne pas me prêter trop de mauvaises intentions. Mr.Red

Ce n'est pas même pas parce que c'est dégoulinant que j'aime, c'est parce que c'est tellement "Vienne 1900"... on s'y croit vraiment, non?
Je sais bien, je caricature un peu, mais tout de même ça m'étonne qu'on puisse aimer ça, surtout quand à côté on connaît les Gezeichneten ! hehe
Revenir en haut Aller en bas
Tus
Gentil corniste



Nombre de messages : 15293
Date d'inscription : 31/01/2007

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 18 Oct 2008 - 15:33

Elvira a écrit:
Je trouve ça étouffant comme musique...

c'est le son qui fait ça... ils n'ont pas très bien formé leurs ingénieurs du son, chez Marco Polo.
Revenir en haut Aller en bas
Bertram
Mélomaniaque
Bertram


Nombre de messages : 1722
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 7 Mar 2010 - 19:37

Bertram a écrit:
arnaud bellemontagne a écrit:
Je viens de réecouter les passages en question et je te confirme que j'ai les yeux secs. Mr. Green


Merci d'avoir réessayé, mais maintenant je comprends que tu as un coeur de pierre, puisque tu n'as pas cité la mort de Fafner ! Smile


Guillaume a écrit:
La mort de Fafner ? Emotions fortes... - Page 7 Icon_eek Ca ne m'avait pas du tout marqué, mais je vais réecouter...par qui ? (Böhme, Greindl ?)

Pas de version particulière, tu peux jeter un oeil à Chéreau/Boulez par exemple. C'est très beau, ce monstre qui reprend forme humaine (géante) et qui mesure l'effet de la malédiction qui l'avait conduit, au début, à tuer son frère.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25469
Date d'inscription : 22/01/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 7 Mar 2010 - 19:47

Désolé, j'ai cru que tu blaguais tellement je trouve ce dragon grotesque et grand-guignolesque. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33087
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 7 Mar 2010 - 19:51

La mort de Fafner est très émouvante je trouve. Ce qui est émouvant c'est la confession qu'il fait en mourrant à Siegfried (et les thèmes qui s'emboitent parfaitement pour décrire la chose).

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Bertram
Mélomaniaque
Bertram


Nombre de messages : 1722
Age : 44
Localisation : Paris
Date d'inscription : 11/04/2009

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 7 Mar 2010 - 19:55

Voilà, c'est ce que je dis, le coup est génial : après les grognements infantiles et la bataille ploum badaboum, on a un vrai passage recueilli plein de motifs de malédiction et de pressentiments du crépuscule.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25469
Date d'inscription : 22/01/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 7 Mar 2010 - 19:59

Ouais, "j'aurais pas du fracasser la tête de mon frangin et mefie toi de Mime, il est méchant et tout moche"

J'en chialerais Laughing

Je suis de parti-pris:Siegfried est un personnage qui m'insupporte, seul Windgassen arrive a me le rendre sympathique.
Je prie à chaque fois pour que Mime le trucide, mais ça n'arrive jamais. pété de rire


P.S.:Mais c'est vrai que sur le plan motivique cette mort est assez reussie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 7 Mar 2010 - 20:15

Je vais me limiter pour le moment à deux souvenirs bouleversants en concert.

Le premier, une interprétation de la troisième symphonie de Beethoven au Conservatoire de Liège il y a des lustres. J'étais étudiant et j'avais acheté une place à trois francs six sous tout en haut. Pour voir un peu l'orchestre, je me tenais sur la pointe des pieds. L'interprétation a été si poignante, si intense que mes joues étaient en feu, la respiration saccadée, le cœur qui cogne. Ce n'était pas vraiment des larmes, même dans la marche funèbre, mais une émotion d'une très grande violence sur toute la durée. Le problème c'est que je suis resté ainsi durant quarante-cinq minutes. Lorsque j'ai reposé les talons, j'ai été pris d'une double crampe fulgurante aux mollets. Je suis descendu comme un éclopé.

Le deuxième, une interprétation intégrale des suites pour violoncelle seul de Bach organisée dans le cadre des concerts de midi de l'université de Liège. Les œuvres étaient transcrites pour alto. Dès que la musicienne a levé son instrument et commencé à jouer, les larmes sont montées. Son interprétation était tellement belle, intime, tout entière tournée vers sa spiritualisation. Le temps s'est suspendu, le divin est descendu et est resté là. À certains moments je pleurais ouvertement, je lâchais prise. Même aujourd'hui, quinze ans plus tard, impossible d'évoquer cela sans en ressentir l'émotion ; les années n'ont pas passé. L'altiste était Thérèse-Marie Gilissen.

Je suis assez souvent submergé ainsi d'émotion au disque, mais curieusement c'est plus souvent à l'écoute d'un récital, d'une sélection de lieder ou d'une œuvre de musique de chambre. Dans le répertoire symphonique c'est plus rare (bien que Furtwängler ou Mengelberg viennent à l'esprit spontanément). J'essaierai de donner quelques exemples si je parviens à en choisir qui dressent un portrait équilibré...
Revenir en haut Aller en bas
steadyraph
Mélomane averti
steadyraph


Nombre de messages : 338
Age : 33
Localisation : Paris
Date d'inscription : 29/03/2009

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 7 Mar 2010 - 23:04

Je découvre ce fil passionnant, et en lisant le message liminaire de Xavier, je ne peux que retranscrire ce que j'avais déjà décrit dans le fil sur Tristan :
Citation :
Pour revenir au sujet de ce fil et rattraper le coche, je dois avouer que Tristan n'a pas d'équivalent dans mon expérience personnelle de la musique, toutes catégories confondues. Ma première écoute m'a bouleversé comme je ne l'avais jamais été, et depuis ce jour (béni ou maudit ?), chaque fois que j'entends ne serait-ce qu'une mesure de Tristan, je frissonne et je suis profondément troublé. Et ça arrive plus souvent qu'on ne le pense dans la vie quotidienne (il n'y a pas d'indemnité pour ce genre de handicap ? ). Par exemple je suis allé il y a quelques jours voir l'expo sur la photographie surréaliste à Beaubourg, et là, au beau milieu d'une salle, j'entends l'écho lointain d'une mesure du prélude : j'ai ressenti instantanément un trouble particulier avant même d'identifier l'extrait. Quelques minutes plus tard j'ai pu identifier la source : L'âge d'or de Bunuel qui était projeté dans une autre salle.
D'une manière générale, Tristan me fait tant d'effet, physiquement même, que j'appréhende l'écoute, et en définitive je l'écoute rarement. C'est presque devenu un "sujet tabou"... Je ne sais pas trop comment définir cette impression, mais pour moi c'est une beauté brûlante et presque malsaine. Je précise que la Tétralogie, et même Parsifal, ne me font pas du tout la même impression.

Il m'arrive souvent de frissonner profondément à l'écoute d'une pièce particulièrement belle. Mais le liebestod, je ne m'en remettrai jamais. louis16
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMar 9 Mar 2010 - 16:08

-


Dernière édition par Barbuz le Mer 5 Oct 2011 - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Francoistit
Mélomaniaque
Francoistit


Nombre de messages : 917
Age : 31
Date d'inscription : 28/01/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMar 27 Juil 2010 - 17:35

J'ai principalement 3 souvenirs et surtout le premier en particulier

- Mahler sa huitième symphonie

- Stravinsky sa Petrouchka et
son Sacre...

voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte


Nombre de messages : 20753
Age : 41
Date d'inscription : 03/07/2009

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMar 27 Juil 2010 - 17:39

Durant la série de Tannhäuser de 2006 à Bastille, Westbroek chantait Elisabeth... je l'ai vu 4 fois et une soirée, lors de sa prière, j'ai senti ma gorge se serrer tellement c'était magique. Pourquoi plus cette soirée qu'une autre? Je ne sais pas... mais c'était là!

Une Butterfly aussi à bastille, où j'ai passé la moitié du second acte à renifler tellement c'était beau et triste (Hui He en Butterfly)


Et puis récemment, le War Requiem à Pleyel, dirigé par Ingo Metzmacher. J'ai fini sur les genoux tellement j'avais pris d'émotions... J'en suis sorti en marchant sur des oeufs, n'arrivant pas à retrouver mes esprits...

_________________
Les Carnets d'Erik, le retour!
Revenir en haut Aller en bas
Jules Biron
Noctambule
Jules Biron


Nombre de messages : 12381
Age : 32
Date d'inscription : 23/02/2007

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMar 27 Juil 2010 - 17:58

Dire que je l'avais loupé...
Revenir en haut Aller en bas
Zeno
Mélomane chevronné
Zeno


Nombre de messages : 4648
Localisation : Yvelines
Date d'inscription : 05/04/2008

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMar 27 Juil 2010 - 18:38

Un souvenir : j'entre dans la basilique de Fontevraud et j'entends un choeur qui répète une messe de Josquin des Prés.
Larmes immédiates.
Revenir en haut Aller en bas
HOLLIGER
Mélomane chevronné
HOLLIGER


Nombre de messages : 2374
Date d'inscription : 13/09/2008

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMar 27 Juil 2010 - 18:41

Sympa ce topic, je ne le connaissais pas.
ça m'est arrivé plusieurs fois, faut que je réfléchisse!
Revenir en haut Aller en bas
Gaïus
Mélomane du dimanche
Gaïus


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 31/10/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMer 2 Fév 2011 - 18:24

Alors Holliger, assez réfléchi ?? hehe

Les émotions fortes qui conduisent au larmes ça m'arrive très souvent, du moment que j'apprécie le morceau et pour peu que je sois seul et au calme.
C'est d'ailleurs aussi grâce à ça que je me suis intéressé au classique, je n'ai que très rarement connu ce type d'émotions avec d'autres genres musicaux.
D'ailleurs la dernière fois c'était hier soir avec le Concerto pour Piano n°21 de Mozart, et ce soir ce sera sans doute la 6ème de Mahler. fouet
I love you
Revenir en haut Aller en bas
Donzelague
Mélomaniaque
Donzelague


Nombre de messages : 554
Age : 415
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMer 2 Fév 2011 - 23:47

Quand j'ai entendu live les premières mesures de la Messe en si m de Bach (j'étais jeune), j'ai braillé comme un bébé, alors que je suis quelqu'un de très (très!) posé en public.
Puis chaque fois que j'écoute la partie à deux voix des Leçons de ténèbres (déjà, quel titre!) de Couperin, je fonds (comme les cierges!).
Bon, il y en a plein d'autres, mais comme on dit chez nous: j'me garde une p'tite gêne...Embarassedcool-blue


Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 3 Fév 2011 - 11:12

Lors d'un concert Mahler (6éme), j'étais tellement agité physiquement que mon voisin m'a demandé si j'étudiais la direction d'orchestre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
JerMu
Mélomaniaque
JerMu


Nombre de messages : 556
Localisation : F
Date d'inscription : 22/01/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 3 Fév 2011 - 15:43

Xavier a écrit:
J'ai oublié de parler des poèmes pour Mi de Messiaen, surtout dans la version orchestrale... mon Dieu, tant de couleurs, ça me chatouille les glandes! Laughing
J'asquiesce !!!!!! Et Quatuor pour la fin du temps...... oh là là Sad
Revenir en haut Aller en bas
Donzelague
Mélomaniaque
Donzelague


Nombre de messages : 554
Age : 415
Localisation : Ville de Québec
Date d'inscription : 23/11/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 3 Fév 2011 - 17:05


Le Crucifixus a 8 d'Antonio Lotti, le Miserere d'Allegri et la plupart des Agnus dei dans les messes de Palestrina. J'fais pas exprès, ça part tout seul! Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
kegue
Mélomane chevronné
kegue


Nombre de messages : 4936
Age : 53
Localisation : Là où repose Cocteau
Date d'inscription : 27/10/2008

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 3 Fév 2011 - 20:45

Lors d'un concert a Mogador (deuxième symphonie de Mahler), les larmes ne m'ont plus lachées dés l'entrée de l'alto (ulrich)jusqu'au dernier accord du final. Je tacherai de me munir en Kleenex pour la Troisième à Pleyel Sad Sad Sad
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91100
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyMar 30 Aoû 2011 - 3:53

Une oeuvre que je n'ai pas dû citer, et qui pourtant me fait un effet larmiche... La Femme sans ombre, 2è acte, à partir du solo de violoncelle puis tout le passage de l'Empereur... impossible d'y résister. Sad
Et puis tout le début du 3è acte...
Revenir en haut Aller en bas
benvenuto
Mélomaniaque
benvenuto


Nombre de messages : 1340
Date d'inscription : 11/07/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 1:30

S a écrit:
J'oubliais, j'ai un super faible pour la seconde symphonie de Beethoven! Étrange!!!

Non, normal!!!! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Siegmund
Garde rouge du Domaine Musical
Siegmund


Nombre de messages : 6534
Age : 35
Localisation : Paris, rive gauche
Date d'inscription : 19/05/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 7:42

benvenuto a écrit:
S a écrit:
J'oubliais, j'ai un super faible pour la seconde symphonie de Beethoven! Étrange!!!

Non, normal!!!! Wink

Moi c'est la quatrième, alors bon Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.julien-boudry.net
Presto
Mélomane du dimanche
Presto


Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/08/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 20:53

J'ai chialé en voyant Furtwangler diriger l'orchestre dans la 9ème de Beethoven devant les nazis. En écoutant "Tristan & Isolde", à chaque fois que ça revient, je ressens le même trouble dont un des membres parle plus haut. Mais le morceau le plus touchant pour le moment dans ma courte expérience d'auditeur classique, c'est le dernier mouvement de la 41ème de Mozart, et pour des raisons totalement différentes. La musique dégage tellement de joie, de joie sincère, pas forcée, que j'en pleure à chaque fois.
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 21:02

Presto a écrit:
Mais le morceau le plus touchant pour le moment dans ma courte expérience d'auditeur classique, c'est le dernier mouvement de la 41ème de Mozart, et pour des raisons totalement différentes. La musique dégage tellement de joie, de joie sincère, pas forcée, que j'en pleure à chaque fois.

Tu as beaucoup de chance ; personnellement je suis tellement cœur de pierre qu'il faudrait un miracle pour que je pleure vraiment. La musique me fournit plutôt une satisfaction psychologique, qui peut se traduire en rêverie, en frissons, par un calme ébahi ou par une simple félicité intérieure ; non pas que je ne ressente pas d'émotions, mais je n'en ressort que rarement en pleurant (déjà que je suis quelqu'un de plutôt froid Rolling Eyes ).
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 21:23

Presto a écrit:
Mais le morceau le plus touchant pour le moment dans ma courte expérience d'auditeur classique, c'est le dernier mouvement de la 41ème de Mozart, et pour des raisons totalement différentes. La musique dégage tellement de joie, de joie sincère, pas forcée, que j'en pleure à chaque fois.
Moi aussi, les larmes me viennent immanquablement à l'écoute du Finale de la Jupiter. Il y a certes un sentiment évident d'allégresse dans ce morceau, mais ce qu'il y a de plus émouvant et jouissif, c'est la mise en pratique absolument parfaite musicalement et "scientifiquement" des principes fondamentaux de la forme-sonate classique. La coda, avec les 5 motifs qui s'imbriquent soudainement les uns dans les autres, c'est tout simplement sidérant de maîtrise et d'expressivité, c'est un peu la fusion nucléaire expliquée avec des notes et des sons, fascinant et beau.
Le génie cosmique de Mozart, c'est ça, et c'est unique.
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 22:26

adriaticoboy a écrit:
Moi aussi, les larmes me viennent immanquablement à l'écoute du Finale de la Jupiter. Il y a certes un sentiment évident d'allégresse dans ce morceau, mais ce qu'il y a de plus émouvant et jouissif, c'est la mise en pratique absolument parfaite musicalement et "scientifiquement" des principes fondamentaux de la forme-sonate classique. La coda, avec les 5 motifs qui s'imbriquent soudainement les uns dans les autres, c'est tout simplement sidérant de maîtrise et d'expressivité, c'est un peu la fusion nucléaire expliquée avec des notes et des sons, fascinant et beau.
Le génie cosmique de Mozart, c'est ça, et c'est unique.
Ah oui quand même... Shocked bon ben... chacun va puiser ses émotions où bon lui semble hein...
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 22:36

Bah quoi ? Je crois que j'ai déjà dit ici que pour moi la période classique (Haydn, Mozart, Beethoven) représente le sommet de la production musicale. Après, c'est une longue décadence plus ou moins glorieuse... Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Octavian
Glasse les fraises
Octavian


Nombre de messages : 7333
Age : 40
Localisation : Près du Vieux Port
Date d'inscription : 07/05/2008

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 22:44

C'est tout-à-fait ton droit de penser ça, c'est juste que je m'étonnais de l'aspect très... disons, "scientifique", de ce qui a l'air de te procurer des émotions fortes - puisque c'est le sujet. Là (dans ce que j'ai "grassé") c'est limite si tu ne nous dis pas qu'une belle équation te met en pleurs. Encore une fois c'est ton droit, mais ça peut étonner. Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
cherchemusique
Mélomane averti
cherchemusique


Nombre de messages : 257
Date d'inscription : 29/01/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 23:19

Pas si étrange que ça quand on sait l'émotion esthétique que procure les nombres à ceux qui les manient...
Revenir en haut Aller en bas
adriaticoboy
Mélomane chevronné
adriaticoboy


Nombre de messages : 7173
Date d'inscription : 17/08/2005

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyJeu 1 Sep 2011 - 23:46

Octavian a écrit:
C'est tout-à-fait ton droit de penser ça, c'est juste que je m'étonnais de l'aspect très... disons, "scientifique", de ce qui a l'air de te procurer des émotions fortes - puisque c'est le sujet. Là (dans ce que j'ai "grassé") c'est limite si tu ne nous dis pas qu'une belle équation te met en pleurs. Encore une fois c'est ton droit, mais ça peut étonner. Mr.Red
Une équation si belle, avec le génie mélodique et expressif de Mozart, oui, ça m'émeut profondément. Vois-tu, je suis généralement très sensible aux productions humaines qui dépassent et transcendent corps et esprits vers quelque infini cosmique. D'où mon attrait pour Bach, Beethoven, Bruckner, Messiaen... Mais rassure-toi, je ne suis pas un monstre platonique détaché de la vie terrestre. Pour paraphraser Céline ("l'amour, c'est l'infini mis à la portée des caniches"), le caniche qui est en moi est souvent au bord des larmes à l'écoute des Chants de l'aube de Schumann, de l'Andante de la 6ème de Mahler, ou des concertos pour piano de Bartok (pour ne citer que des exemples à peu près présentables, car j'ai des péchés migons bien plus sirupeux... Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33087
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyVen 2 Sep 2011 - 8:28

C'est qq un de bien cet Adrien Sad

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyVen 2 Sep 2011 - 18:20

Siegmund a écrit:
Lors d'un concert Mahler (6éme), j'étais tellement agité physiquement que mon voisin m'a demandé si j'étudiais la direction d'orchestre.

Idem

JerMu a écrit:
Xavier a écrit:
J'ai oublié de parler des poèmes pour Mi de Messiaen, surtout dans la version orchestrale... mon Dieu, tant de couleurs, ça me chatouille les glandes! Laughing
J'asquiesce !!!!!! Et Quatuor pour la fin du temps...... oh là là Sad

Et encore Idem.

J'était tellement excité aussi le jour où j'ai découvert le premier mouvement de la 6eme de Mahler que je ne savais pas si je devais pleurer ou hurler pour évacué toute les émotions que j'étais en train d'accumuler. J'avais les yeux qui pétillent et mon cerveau qui me hurlait "mais écoutes, ECOUTES !! C'est magnifique !!"

La première fois que j'ai entendu l'adagietto, et encore aujourd'hui, dès le début : l'entré du thème principal m'avait tellement fais pleurer que j'ai plus osé l'écouter pendant des mois. Et le moment d'apothéose j'était trempé de larme de beauté, ce moment où on retourne au thème initial après un long et riche développement de l'orchestre (6:40 environ) : On entend ces deux note des cordes qui grincent, très ressemblant au champs lointain d'une baleine, qui nous libère de la tension émotive qui grimpe et nous submerge depuis le début, j'en rêve de cette simple seconde de musique à chaque fois que j'écoute ce mouvement.

Le dernier mouvement du Quatuor pour la fin des temps de Messiaen me fait tellement rêver ! Il est magnifique.

L'ondulando de Villa-Lobos me fais chialer, j'en parle même pas. Beaucoup de souvenirs autour de ce morceau.

...

Il y en a trop mais cela sont parmi mes plus grandes émotions. Ce qui ne veux pas dire que j'ai pas été émerveiller par le Parsifal de Wagner par exemple (au contraire j'était tellement envouté face à une si grande musique que j'ai eu une révélation wagnerienne), mais elle est loin de m'avoir donné envi de pleurer ou d'hurlé "Pu..n comme c'est beau"
Revenir en haut Aller en bas
Horatio
Mélomane chevronné
Horatio


Nombre de messages : 4135
Age : 29
Localisation : Très loin de la plage !
Date d'inscription : 04/07/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyVen 2 Sep 2011 - 18:25

Tiens, c'est marrant, voilà ma réaction quand j'écoutais la 6e (surtout le final) et la 9e de Mahler avant ma mahlerite aigue :

What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!?
Bizarre ce truc....
What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!?

Et cinq écoutes après :

affraid affraid affraid
Mais c'est génial !
Revenir en haut Aller en bas
Rav–phaël
Mélomane chevronné
Rav–phaël


Nombre de messages : 6516
Age : 30
Localisation : Nice/Paris
Date d'inscription : 17/07/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyVen 2 Sep 2011 - 18:28

Horatio a écrit:
Tiens, c'est marrant, voilà ma réaction quand j'écoutais la 6e (surtout le final) et la 9e de Mahler avant ma mahlerite aigue :

What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!?
Bizarre ce truc....
What the fuck ?!? What the fuck ?!? What the fuck ?!?

Et cinq écoutes après :

affraid affraid affraid
Mais c'est génial !

Effectivement c'est bizarre surtout venant de toi. Wink Quoi que je n'étais pas loin de penser pareil de la symphonie, c'est surtout et uniquement le premier mouvement qui ma toujours tellement fasciné, trop, immensément... je l'adore cheers
Revenir en haut Aller en bas
KID A
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 2912
Date d'inscription : 04/05/2007

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 3 Sep 2011 - 2:06

adriaticoboy a écrit:
Presto a écrit:
Mais le morceau le plus touchant pour le moment dans ma courte expérience d'auditeur classique, c'est le dernier mouvement de la 41ème de Mozart, et pour des raisons totalement différentes. La musique dégage tellement de joie, de joie sincère, pas forcée, que j'en pleure à chaque fois.
Moi aussi, les larmes me viennent immanquablement à l'écoute du Finale de la Jupiter. Il y a certes un sentiment évident d'allégresse dans ce morceau, mais ce qu'il y a de plus émouvant et jouissif, c'est la mise en pratique absolument parfaite musicalement et "scientifiquement" des principes fondamentaux de la forme-sonate classique. La coda, avec les 5 motifs qui s'imbriquent soudainement les uns dans les autres, c'est tout simplement sidérant de maîtrise et d'expressivité, c'est un peu la fusion nucléaire expliquée avec des notes et des sons, fascinant et beau.
Le génie cosmique de Mozart, c'est ça, et c'est unique.


Pour moi aussi, ce finale, c'est une dose d'énergie bouillonnante à chaque écoute! sunny
Alors oui, cette joie est terriblement jouissive et communicative, mais ça ne titille pas pour autant mes glandes lacrymales...
Revenir en haut Aller en bas
Jaky
Mélomane chevronné
Jaky


Nombre de messages : 9425
Age : 63
Localisation : Ch'tite ville
Date d'inscription : 23/07/2005

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 3 Sep 2011 - 12:14

KID A a écrit:

Pour moi aussi, ce finale, c'est une dose d'énergie bouillonnante à chaque écoute! sunny
Alors oui, cette joie est terriblement jouissive et communicative, mais ça ne titille pas pour autant mes glandes lacrymales...

Etrange, j'aime énormément ce final mais je n'y perçois aucune joie, bien au contraire un combat contre la détresse pour ne pas disparaître…
Revenir en haut Aller en bas
Presto
Mélomane du dimanche
Presto


Nombre de messages : 50
Date d'inscription : 06/08/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 3 Sep 2011 - 21:21

Jaky, tu exprimes un truc que je ressentais, mais pour lequel j'avais pas le mot... En fait, j'entends quelqu'un qui essaie le plus possible de se rapprocher des sensations joyeuses de son enfance, et qui y arrive, confusément... (c'est dingue comme on en arrive à parler de soi...)
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25469
Date d'inscription : 22/01/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptySam 3 Sep 2011 - 22:55

Xavier a écrit:
Une oeuvre que je n'ai pas dû citer, et qui pourtant me fait un effet larmiche... La Femme sans ombre, 2è acte, à partir du solo de violoncelle puis tout le passage de l'Empereur... impossible d'y résister. Sad
Et puis tout le début du 3è acte...

Cololi coucou
Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33087
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 4 Sep 2011 - 1:46

arnaud bellemontagne a écrit:
Xavier a écrit:
Une oeuvre que je n'ai pas dû citer, et qui pourtant me fait un effet larmiche... La Femme sans ombre, 2è acte, à partir du solo de violoncelle puis tout le passage de l'Empereur... impossible d'y résister. Sad
Et puis tout le début du 3è acte...

Cololi coucou

Oui oui ...
J'ai du mal à investir du temps dans les opéras désormais, ça me demande trop de temps (et d'être collé à l'écran de télé). Tu as pas idée du nombre d'opéra qui attendent Sad

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 91100
Age : 42
Date d'inscription : 08/06/2005

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 4 Sep 2011 - 2:01

Tu peux toujours l'écouter en musique pure dans un premier temps, même comme ça cette musique est un choc!
Revenir en haut Aller en bas
Opus100
Mélomane averti
Opus100


Nombre de messages : 247
Date d'inscription : 20/07/2011

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 4 Sep 2011 - 3:54

Pour les émotions fortes (et pas seulement des larmes ou des sourires) je pense de suite au Quintette pour 2 violoncelles de Schubert.
Revenir en haut Aller en bas
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25469
Date d'inscription : 22/01/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 4 Sep 2011 - 12:39

KID A a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Presto a écrit:
Mais le morceau le plus touchant pour le moment dans ma courte expérience d'auditeur classique, c'est le dernier mouvement de la 41ème de Mozart, et pour des raisons totalement différentes. La musique dégage tellement de joie, de joie sincère, pas forcée, que j'en pleure à chaque fois.
Moi aussi, les larmes me viennent immanquablement à l'écoute du Finale de la Jupiter. Il y a certes un sentiment évident d'allégresse dans ce morceau, mais ce qu'il y a de plus émouvant et jouissif, c'est la mise en pratique absolument parfaite musicalement et "scientifiquement" des principes fondamentaux de la forme-sonate classique. La coda, avec les 5 motifs qui s'imbriquent soudainement les uns dans les autres, c'est tout simplement sidérant de maîtrise et d'expressivité, c'est un peu la fusion nucléaire expliquée avec des notes et des sons, fascinant et beau.
Le génie cosmique de Mozart, c'est ça, et c'est unique.


Pour moi aussi, ce finale, c'est une dose d'énergie bouillonnante à chaque écoute! sunny
Alors oui, cette joie est terriblement jouissive et communicative, mais ça ne titille pas pour autant mes glandes lacrymales...

Comme j'aimerais partager vos emotions... Neutral

Je viens de remettre ce final et vraiment j'ai beau noter le metier, la facture, une certaine elegance...au dela de ça cette musique ne me fait absolument rien:je n'entends qu'une prose aimable qui se mire dans son propre maniérisme suranné.

Je sais que c'est moi le perdant dans l'histoire... Emotions fortes... - Page 7 2661413304

Revenir en haut Aller en bas
Cololi
chaste Col
Cololi


Nombre de messages : 33087
Age : 43
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 10/04/2009

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 4 Sep 2011 - 13:00

arnaud bellemontagne a écrit:
KID A a écrit:
adriaticoboy a écrit:
Presto a écrit:
Mais le morceau le plus touchant pour le moment dans ma courte expérience d'auditeur classique, c'est le dernier mouvement de la 41ème de Mozart, et pour des raisons totalement différentes. La musique dégage tellement de joie, de joie sincère, pas forcée, que j'en pleure à chaque fois.
Moi aussi, les larmes me viennent immanquablement à l'écoute du Finale de la Jupiter. Il y a certes un sentiment évident d'allégresse dans ce morceau, mais ce qu'il y a de plus émouvant et jouissif, c'est la mise en pratique absolument parfaite musicalement et "scientifiquement" des principes fondamentaux de la forme-sonate classique. La coda, avec les 5 motifs qui s'imbriquent soudainement les uns dans les autres, c'est tout simplement sidérant de maîtrise et d'expressivité, c'est un peu la fusion nucléaire expliquée avec des notes et des sons, fascinant et beau.
Le génie cosmique de Mozart, c'est ça, et c'est unique.


Pour moi aussi, ce finale, c'est une dose d'énergie bouillonnante à chaque écoute! sunny
Alors oui, cette joie est terriblement jouissive et communicative, mais ça ne titille pas pour autant mes glandes lacrymales...

Comme j'aimerais partager vos emotions... Neutral

Je viens de remettre ce final et vraiment j'ai beau noter le metier, la facture, une certaine elegance...au dela de ça cette musique ne me fait absolument rien:je n'entends qu'une prose aimable qui se mire dans son propre maniérisme suranné.

Je sais que c'est moi le perdant dans l'histoire... Emotions fortes... - Page 7 2661413304


Oui ce final est démentiel.

@Arnaud : Effectivement dommage. Mais je me pose la question pour la musique baroque. Parfois plus complexe que Mozart, et de nature assez différente, je ne suis pas certain que tu puisse l'aimer d'avantage, car ça va te paraitre surrané également. Renaissance ou Moyen Age c'est par contre déjà plus différent.

_________________
Car l'impuissance aime refléter son néant dans la souffrance d'autrui - Georges Bernanos (Sous le Soleil de Satan)
Revenir en haut Aller en bas
http://discopathe-anonyme.fr/
arnaud bellemontagne
Gourou-leader
arnaud bellemontagne


Nombre de messages : 25469
Date d'inscription : 22/01/2010

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 4 Sep 2011 - 13:21

Ben ecoute vu que j'adore les variations Goldberg... Smile
Revenir en haut Aller en bas
fgero
Mélomaniaque
fgero


Nombre de messages : 907
Age : 55
Localisation : 78
Date d'inscription : 14/04/2007

Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 EmptyDim 4 Sep 2011 - 14:30

arnaud bellemontagne a écrit:

Comme j'aimerais partager vos emotions... Neutral

Je viens de remettre ce final et vraiment j'ai beau noter le metier, la facture, une certaine elegance...au dela de ça cette musique ne me fait absolument rien:je n'entends qu'une prose aimable qui se mire dans son propre maniérisme suranné.

Je sais que c'est moi le perdant dans l'histoire... Emotions fortes... - Page 7 2661413304


C'est exactement pareil pour moi. Sauf que je n'ai même plus le courage d'essayer.
Et j'ai le même regret que toi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Emotions fortes... - Page 7 Empty
MessageSujet: Re: Emotions fortes...   Emotions fortes... - Page 7 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Emotions fortes...
Revenir en haut 
Page 7 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les émotions musicales : types ?, effets ? etc.....
» Comprendre les émotions que veut faire passer le compositeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: