Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
SITRAM Set 3 poêles tous feux dont induction + poigner amovible
20.99 €
Voir le deal

 

 Wagner - Tristan et Isolde

Aller en bas 
+54
miralf
cerclefeu
frere elustaphe
Pison Futé
Octavian
Alex
Crapio
Anthony
MickeyZeVrai
*Nico
drduracell
Dr. Strangelove
Stanlea
WoO
Wolferl
OYO TOHO
entropie
pianofortiste
Tus
Papageno
Fuligo
Picrotal
Guillaume
Opérateur opérationnel
kougelhof 1er
Morloch
BWV1004
Sauron le Dispensateur
Swarm
Jaky
vinteix
Cthulhu SP
adriaticoboy
DavidLeMarrec
Bertrand67
Pauken
zorn
-
sofro
Fred
Kurwenal
Mr Bloom
antrav
perela
leo
Hugo
ouannier
Billy Budd
Classica
encolpio
Piem
Achille
Bezout
Xavier
58 participants
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 4:15

Beaucoup beaucoup de versions pour le chef d'oeuvre de Wagner, et beaucoup de bonnes.

Voici mes préférences:

1 - Leonard Bernstein (1982)
Enregistrement live en plusieurs soirées

Wagner - Tristan et Isolde B000025MLF.01.LZZZZZZZ

Version atypique par ses tempi lentissimes, (4h24!) mais qui nous fait redécouvrir l'oeuvre.
Bernstein prend son temps et cela fait plaisir; Karl Böhm disait que Bernstein était le premier à oser jouer la partition telle qu'elle est écrite...
Le duo de l'acte 2 est magnifique et le passage des appels de Brangäne est véritablement magique.
Hildegard Behrens est mon Isolde préférée; tout en étant de ses sopranos grand format que nécessite le rôle, sa composition est toute en sensibilité et en fragilité, sa mort d'Isolde est magnifique, d'autant plus avec ce tempo qui rend la dimension mystique de cette dernière scène.
Peter Hofmann est un Tristan plutôt sombre et s'en sort très bien malgré quelques difficultés; son duo avec Behrens fonctionne à merveille.
Les appels d'Yvonne Minton sont inoubliables et Hans Sotin a la grandeur et la carrure nécessaire pour faire un grand Roi Marke.
Peut-être pas la version idéale pour une première approche de l'opéra, mais à découvrir impérativement.

2 - Carlos Kleiber (1982)
Enregistrement studio
Wagner - Tristan et Isolde B000001G51.01.LZZZZZZZ

Sans doute la meilleure version d'un point de vue orchestral.
La Staatskapelle de Dresde fait merveille (les cordes sont tout simplement à tomber par terre), et le génie de Kleiber est évident.
Voilà bien un Tristan inspiré.
Margaret Price est une Isolde atypique vocalement (bien aidée par les micros évidemment) mais finalement convainquante par le renouvellement qu'elle apporte au rôle. (par opposition à toutes les sopranos aux voix monstrueuses auxquelles on est habitué dans ce rôle)
René Kollo n'est certes pas idéal (déjà quelques passages malaisés... mais il a fait pire depuis) mais sa musicalité compense bien souvent, et certains passages du duo sont vraiment admirables.
Brigitte Fassbaender et D.Fischer-Dieskau sont excellents, mais c'est tout particulièrement le Roi Marke de Kurt Moll qui retient l'attention; quelle noblesse, quel timbre!
Petit bémol: quelques raccords de montage flagrants... Confused

3 - Karl Böhm (1966)
Enregistrement live en plusieurs soirées

Wagner - Tristan et Isolde B000001GXS.08.LZZZZZZZ

Souvent considérée comme la version de référence, elle est exceptionnelle par l'urgence dramatique imposée par Böhm, quelque part l'opposée de Bernstein. (3h39 pour cette version, soit 45 minutes de moins que Bernstein!!)
Ce Tristan-là est un drame implacable, passionné et tendu, qui prend aux tripes!
Parmi tous ceux que j'ai pu entendre au disque Windgassen est sans doute mon Tristan préféré.
Vocalement très au point (certains le disent sur le déclin à cette date, ben dis donc il a quand même de beaux restes!) bien que souvent couvert par l'Isolde de Nilsson, il est surtout un de ceux qui vivent le plus le rôle.
L'Isolde de Birgit Nilsson ne me convainc qu'à moitié, elle est vocalement impressionnante, un véritable phénomène, mais pour ce qui est de l'émotion, du frémissement humain, je reste sur ma faim. Les nuances de son jeu sont finalement assez restreintes, puisqu'elle use presque constamment des "pleins jeux". (qu'elle maîtrise à merveille il est vrai)
Christa Ludwig réussit l'exploit de tenir tête (enfin de "tenir voix" Laughing ) à Nilsson, et sa Brangäne est magnifique. Ses appels du 2è acte prennent à la gorge à force de tension...

Un de ces quatre je vais me réécouter la version Furtwängler (1952) à laquelle je n'ai jusqu'ici pas trop accroché.


Un mot sur les versions vidéos que j'ai pu voir.

Wagner - Tristan et Isolde B0000CGV0P.01.LZZZZZZZ
(1999)

Une version convainquante orchestralement (direction de James Levine, l'orchestre du Met est remarquable), une mise en scène ni très moderne ni vraiment classique (enfin plutôt classique quand même) mais assez intéressante par ses jeux de lumière (le passage des appels de Brangäne est très réussi à cet égard), un Ben Heppner idéal en Tristan (belle voix, belle présence), une Isolde (Jane Eaglen) certes peu à l'aise scéniquement mais maîtrisée vocalement.
Katarina Dalayman est une excellente Brangäne, et le Roi Marke de René Pape est tout simplement MA-G-NI-FI-QUE...
Au final un très beau DVD. (le son est exceptionnel)

Wagner - Tristan et Isolde B00004UEXW.08.LZZZZZZZ

Vu sur Mezzo.
Alors là j'ai envie de vous conseiller de passer votre chemin.
Pourtant musicalement c'est plus que correct (direction de Zubin Mehta), Waltraud Meier est exceptionnelle à tous points de vue, mais le Tristan de Jon Frederic West lui ne casse pas trois pattes à un canard (la faute aussi peut-être à la mise en scène qui ne le met pas en valeur) et chante comme il peut mais bon...
Mais le problème majeur vient de la mise en scène, quasi-insupportable et risible.
Tout y passe; costumes ridicules, Tristan qui passe tout le 1er acte à se raser, Brangäne qui sert des cocktails, chaises longues sur le bateau de Tristan, duo du 2è acte langoureux sur un canapé Ikea rouge vif, Tristan mourant au 3è acte qui se passe des diapos de son enfance...
Et pourtant, une idée finale (à la fin de la mort d'Isolde) que j'ai trouvé magnifique. (je ne vous la dévoile pas, au cas où...)
Enfin si ce genre de mise en scène ne vous dérange pas, pourquoi pas.


Egalement vu à la télé une production de Bayreuth mise en scène par Heiner Müller et dirigée par Daniel Barenboïm. (1993)
Malheureusement ma VHS a vieilli depuis, mais voilà une mise en scène "moderne" qui ne manque pas d'intérêt et à laquelle je suis réceptif.
Je ne saurai décrire cette mise en scène, mais si elle est particulière, elle touche à mon avis assez juste.
Waltraud Meier y est une nouvelle fois très convainquante, Siegfried Jerusalem (que j'aime beaucoup en général) me semble ici assez usé, parfois même carrément perdu rythmiquement... enfin, c'est loin d'être la catastrophe.
A voir au moins pour la mise en scène.


Dernière édition par le Dim 15 Avr 2007 - 6:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout


Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 10:25

Ah merci merci, voici des commentaires tres interessants et pertinents (ça change des explications musicologiques et pseudo intello à deux balles rencontrées ci et là), ça va me permettre de me plonger dans Wagner.

Par contre entre Phillips et DG, il n'y a pas d'autres labels qui ont édité une version interessante de Tristan? Là j'ai l'impression que ça fait "grosse pointure, valeure sure" (j'aime pas trop DG, surtout dans les années 80)

C'est con, j'avais prévu de prendre du rap à la bibliothèque Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Achille
Monsieur Claude
Achille


Nombre de messages : 1031
Date d'inscription : 09/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 10:59

Bezout a écrit:
Par contre entre Phillips et DG, il n'y a pas d'autres labels qui ont édité une version interessante de Tristan?

Si, si : la très belle version de Solti chez Decca, avec Fritz Uhl en Tristan et Brigit Nilsson (encore elle !) en Isolde. Je n'ai que celle-là, mais elle me convient plutôt pas mal (c'est un euphémisme, hein...)
Revenir en haut Aller en bas
Bezout
Mélomane chevronné
Bezout


Nombre de messages : 3493
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 11:51

Ah, le nom de Decca est dejà plus doux à mes oreilles que DG Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 14:28

Bezout a écrit:

Par contre entre Phillips et DG, il n'y a pas d'autres labels qui ont édité une version interessante de Tristan? Là j'ai l'impression que ça fait "grosse pointure, valeure sure" (j'aime pas trop DG, surtout dans les années 80)

Y en a 50 des versions; et des versions intéressantes Encolpio t'en dénombrera bien 15-20... Laughing
M'enfin bon, le fait que ça soit DG ne va quand même pas t'empêcher t'écouter les meilleures versions?
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
Piem


Nombre de messages : 142
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 21:55

il y a aussi (chez EMI, ouf !) la version Karajan avec Dernesch et VICKERS le plus fabuleux des Tristan ! L'acte III est insoutenable de tension !!
Ludwig en Brangäne, Ridersbuch, Berlin, bref, pas mal quoi !

PIem
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
Piem


Nombre de messages : 142
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 21:58

j'ai oublié de dire que tout ça me donne envie de réécouter la version de Bernstein que j'avais achetée en son temps (5 CD dans une première édition !).
Bernstein effectivement respecte la partition à la lettre, notamment les TRES LONGS silences du Prélude qu'il est bien le SEUL à ma connaissance à respecter scrupuleusement : associé au tempo lent, le sentiment d'éternité qui s'en dégage est saisissant.
J'aime bcp Behrens, Hoffmann aussi, mais bon, comparé à Vickers...
Et il me semble que Minton chante ses appels un peu bas... je me trompe ?
Par contre le Kurwenal de Weikl : top !

Piem
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 22:28

Piem a écrit:

J'aime bcp Behrens, Hoffmann aussi, mais bon, comparé à Vickers...
Et il me semble que Minton chante ses appels un peu bas... je me trompe ?
Par contre le Kurwenal de Weikl : top !

Personnellement je n'aime pas Vickers; je trouve qu'il en fait trop, et je n'aime pas sa voix.
Mais bon, c'est surtout une question de goût personnel.

Pour Minton ça m'a fait le même effet la première fois; et pourtant je trouve cela magnifique.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 20 Juin 2005 - 22:33

Piem a écrit:
il y a aussi (chez EMI, ouf !) la version Karajan avec Dernesch et VICKERS le plus fabuleux des Tristan ! L'acte III est insoutenable de tension !!
Ludwig en Brangäne, Ridersbuch, Berlin, bref, pas mal quoi !

Version que je n'ai pas encore entendu (juste des extraits), mais j'ai peur de ne pas aimer à cause de Vickers.
Tu préfères cette version à toutes celles dont j'ai parlé?

Sinon est-ce que quelqu'un d'autre connaît la version Solti dont Achille a parlé?
J'en ai entendu beaucoup de mal, mais j'aime beaucoup Solti, et les extraits m'ont fait une bonne impression concernant Fritz Uhl, pourtant si critiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 21 Juin 2005 - 0:51

Piem a écrit:

Et il me semble que Minton chante ses appels un peu bas... je me trompe ?

Je réécoute le passage en question à l'instant: oui c'est un peu bas sur certaines notes.
Et pourtant je ne sais par quel miracle je trouve que ça passe tout à fait.
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
Piem


Nombre de messages : 142
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 21 Juin 2005 - 5:22

J'aime la version Karajan pour tout sauf peut-être Dernesch que j'ai du mal à apprécier... Vickers est mon ténor préféré, avec Langridge... Je le trouve tellement investi, tellement génial meme, que ça transcende tout. Je n'aimais pas sa voix au début, mais j'ai tellement été transporté par ses incarnations, par l'émotion qui se dégage... Ce III° acte est absolument déchirant, les passages calmes succédant aux emportements de douleur et de désespoir sont terrifiants... J'ai du mal à entendre quelqu'un d'autre là-dedans...

La version Kleiber ne m'a pas emballé, il faudrait que je la réécoute.
J'adore l'Isolde de Behrens. Sa mort est effectivement superbe (il existe bien sûr des tas de versions isolées de cette mort, parmi elles, celle de Jessye Norman avec Davis est somp-tu-eu-se).

Minton est basse donc, tout comme à la fin de la Lulu dirigée par Boulez, les dernières phrases sublimes de la Comtesse Geschwitz sont hélas elles aussi bien basses... Quel dommage...

Piem
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 21 Juin 2005 - 5:30

Piem a écrit:

J'adore l'Isolde de Behrens. Sa mort est effectivement superbe (il existe bien sûr des tas de versions isolées de cette mort, parmi elles, celle de Jessye Norman avec Davis est somp-tu-eu-se).

Minton est basse donc, tout comme à la fin de la Lulu dirigée par Boulez, les dernières phrases sublimes de la Comtesse Geschwitz sont hélas elles aussi bien basses... Quel dommage...

Piem

Idem pour Behrens je suis très fan, tout comme J.Norman! (bien que je trouve qu'elle convient moins au rôle)

Pour Minton je n'avais pas fait attention dans Lulu.
Mais pour ma part dans Tristan ça ne me gâche pas le passage du 2è acte. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Piem
Mélomane averti
Piem


Nombre de messages : 142
Localisation : Strasbourg
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 21 Juin 2005 - 20:22

ben merci pour l'info, je vais réécouter ça un de ces jours...
Pour Lulu, oui, c'est cruel hélas, mais ces phrases finales de la Comtesse sont vraiment crucifiantes !

Oui, Behrens, nous sommes deux fans (au moins), j'adore aussi sa Salomé.
Je suis content de trouver un fan de Jessye, tant décriée parfois. Pour moi elle est une sublime Ariadne (Ariadne auf Naxos), ses 4 derniers Lieder sont superlatifs. Mais il est vrai que je l'imagine pas en Isolde dans tout l'opéra, mais quelle mort avec Davis !! (Philips).
J'aodre aussi son Poème de l'amour et de la mer de Chausson (ainsi que dans La Chanson Perpétuelle).

Mais je divague et sors du sujet...

Piem[/list]
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 22 Juin 2005 - 0:58

Piem a écrit:

Oui, Behrens, nous sommes deux fans (au moins), j'adore aussi sa Salomé.
Je suis content de trouver un fan de Jessye, tant décriée parfois. Pour moi elle est une sublime Ariadne (Ariadne auf Naxos), ses 4 derniers Lieder sont superlatifs. Mais il est vrai que je l'imagine pas en Isolde dans tout l'opéra, mais quelle mort avec Davis !! (Philips).
J'aodre aussi son Poème de l'amour et de la mer de Chausson (ainsi que dans La Chanson Perpétuelle).

Je pense qu'il y a quand même d'autres fans de Behrens. 😉
Tiens un site assez complet sur elle (en anglais):
http://www.hildegardbehrens.com/
Oui sa Salomé est magnifique, et son Elektra très réussie également. (avec Christa Ludwig notamment)
J'ai trouvé un double CD chez Emi où on peut notamment l'entendre dans des lieder de Schumann, Strauss; intéressant de l'entendre aussi dans ce répertoire.

Pour la Mort d'Isolde de Norman j'ai la version Tennstedt et celle avec Karajan; mais pas Davis.
Ses 4 derniers lieder et ses Wesendonck sont un régal.
Et je viens justement de me procurer le disque Chausson, magnifique!
Elle est très décriée?
Pourtant d'un point de vue musical c'est vraiment une grande je trouve. (après, qu'elle fasse des concerts avec tel ou tel chanteur de variété, bof je m'en fous)
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptySam 25 Juin 2005 - 15:05

Pour la mort:
L'une de mes versions chéries:
Wagner - Tristan et Isolde B000000SOC.01._SCLZZZZZZZ_
Oui je sais il faut que je post ici... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 28 Juin 2005 - 11:25

Wagner - Tristan et Isolde B0000CB7RC.08.LZZZZZZZ
Je commence par cette très très grande version que tous Wagnerien doit absolument connaître...
Nous pouvons dire que c'est l'anti-Bernstein, Furtwangler... Un vent de folie parcourt l'oeuvre de la première à la dernière note... Clarté du propos, justesse des tempi... Karajan dirige en harmonie parfaite avec ses chanteurs (c'est si rare qu'il convient de le préciser, pour une fois il ose presque l'effacement )!. La folie de la soirée vient justement du couple Shocked Vinay-Mödl le tout porté par Karajan.
Mödl signe ici l'interprétation de sa vie ! Mezzo dans sa jeunesse cela ce ressent : un clair-obscur comme personne, un grave d'une assise incroyable, un médium d'une superbe richesse, des aigües libérateurs... du velours, parfois une technique un peu faible dans le legato, mais qu'elle rattrape avec une vision, une interprétation sans égale... Femme-femme, chatte et lionne, une feline dans toute sa splendeur, vous cherchiez une interprète éthérée: celle-ci n'est pas pour vous, vous avez affaire à un être de chaire et de sang, humaine, trop humaine ? Haine/Amour sont au rendez vous.
Et Vinay face à cette femme affirmée, libérée ? on aurait peur d'une pale figure, et bien non, il est au rendez-vous, s'affirme, se débat ce qui nous offre un combat au premier acte de 2 titans, du jamais entendu. Le duo du 2e, comme l'on s'en doute n'est pas un moment intellectualisé et de toute tranquillité: c'est l'amour passion qui déchaîne (feu de l'acte sexuel emporté, ce n'est pas de tout repos...), tout l'inverse du couple Flagstad/Melchior où l'acte est sublimé...
Tristan passion, passionné, c'est celui-ci.


Dernière édition par le Jeu 30 Juin 2005 - 8:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 28 Juin 2005 - 11:50

Pour Bernstein: la direction est l'une des plus belle jamais enregistrée, je suis entièrement d'accord avec vous. Mais ou je ne suis pas du tout d'accord c'est sur Behrens (une fois de plus Xavier...): 1er acte: je la trouve quasi inexistante... Les 2 suivants sont meilleurs: mais elle a des problèmes d'assises (lenteur de Bernstein?), l'aigu reste trés beau (pas comme dans son ring...), le 3e acte est le plus beau, belle mort.
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 28 Juin 2005 - 11:53

La suite dans qq temps...
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 28 Juin 2005 - 12:45

encolpio a écrit:
Pour Bernstein: la direction est l'une des plus belle jamais enregistrée, je suis entièrement d'accord avec vous. Mais ou je ne suis pas du tout d'accord c'est sur Behrens (une fois de plus Xavier...): 1er acte: je la trouve quasi inexistante... Les 2 suivants sont meilleurs: mais elle a des problèmes d'assises (lenteur de Bernstein?), l'aigu reste trés beau (pas comme dans son ring...), le 3e acte est le plus beau, belle mort.

Ah mais je ne pense pas qu'elle soit parfaite techniquement (et puis je ne m'y connais pas énormément, mais je sens quand même une assez bonne maîtrise de sa voix à cette époque), et effectivement les tempi de Bernstein doivent être durs à tenir, mais j'aime tellement sa voix; après, pour le I, c'est peut-être une question d'interprétation, je suppose que tu la trouves pas assez en colère, vindicative?
Moi j'y vois une Isolde peut-être plus faible, plus fragile que celle d'une Nilsson... mais c'est une option qui peut peut-être se défendre. (maintenant c'est peut-être quelque chose qui est dicté par ses capacités vocales je ne dis pas)

Et que penses-tu d'Hofmann?

Il faut que je réécoute la version Karajan I, qui m'avait quelque peu rebutée à cause du son et à cause de Vinay que je n'avais pas aimé.
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 28 Juin 2005 - 14:55

Xavier a écrit:
encolpio a écrit:
Pour Bernstein: la direction est l'une des plus belle jamais enregistrée, je suis entièrement d'accord avec vous. Mais ou je ne suis pas du tout d'accord c'est sur Behrens (une fois de plus Xavier...): 1er acte: je la trouve quasi inexistante... Les 2 suivants sont meilleurs: mais elle a des problèmes d'assises (lenteur de Bernstein?), l'aigu reste trés beau (pas comme dans son ring...), le 3e acte est le plus beau, belle mort.

Ah mais je ne pense pas qu'elle soit parfaite techniquement (et puis je ne m'y connais pas énormément, mais je sens quand même une assez bonne maîtrise de sa voix à cette époque), et effectivement les tempi de Bernstein doivent être durs à tenir, mais j'aime tellement sa voix; après, pour le I, c'est peut-être une question d'interprétation, je suppose que tu la trouves pas assez en colère, vindicative?
Moi j'y vois une Isolde peut-être plus faible, plus fragile que celle d'une Nilsson... mais c'est une option qui peut peut-être se défendre. (maintenant c'est peut-être quelque chose qui est dicté par ses capacités vocales je ne dis pas)

Et que penses-tu d'Hofmann?

Il faut que je réécoute la version Karajan I, qui m'avait quelque peu rebutée à cause du son et à cause de Vinay que je n'avais pas aimé.
Je parle seulement sur le plan vocal, dans le 1, elle n'est pas trés en forme (enregistrement de plusieures soirées si mes souvenirs sont bons)... Sur l'interprétation, j'aime bien aussi les visions "non en colère", plus intérieures, comme celle de Flagstad... Pour celle de Behrens, je la trouve un peu conventionnelle, un peu molle, se plaçant entre les 2 sans réel parti pris... mais on a entendu tellement pire! ça reste quand même dans le haut du panier... Pour Flag j'en dirais un peu plus dans qq temps...

Hofmann: I don't want that , la voix est loin d'être laide mais loin d'être belle aussi, un vibrato pas très bien maîtrisé... il ne m'a absolument pas marqué (au moins lorsque je n'aime pas je sais pourquoi, mais ici rien à dire, sinon l'ennuie)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyJeu 30 Juin 2005 - 4:29

Piem a écrit:

Minton est basse donc, tout comme à la fin de la Lulu dirigée par Boulez, les dernières phrases sublimes de la Comtesse Geschwitz sont hélas elles aussi bien basses... Quel dommage...

Je viens de réécouter 3 fois de suite cette fin de Lulu, et je la trouve absolument admirable, pas du tout basse en tout cas...
Revenir en haut Aller en bas
Classica
Mélomaniaque



Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 19 Juil 2005 - 15:45

Salut à tous,

Pas le temps de rattraper mon retard, trop de posts sur ce forum. Pour info, Tristan et Isolde est programmé cette année à l'opéra Bastille. Chez Wagner, j'avoue un faible pour la tétralogie par Solti et le Tristan avec Birgit Nellson.
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 19 Juil 2005 - 16:13

Classica a écrit:
Pour info, Tristan et Isolde est programmé cette année à l'opéra Bastille.

Oui, même production que l'année dernière. (mais distribution différente)
J'en ai un peu parlé dans la rubrique Concerts.
Revenir en haut Aller en bas
Classica
Mélomaniaque



Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 19 Juil 2005 - 17:19

Xavier a écrit:
Classica a écrit:
Pour info, Tristan et Isolde est programmé cette année à l'opéra Bastille.

Oui, même production que l'année dernière. (mais distribution différente)
J'en ai un peu parlé dans la rubrique Concerts.

Oups Rolling Eyes, j' irai faire un tour dans la rubique concerts.
Revenir en haut Aller en bas
Billy Budd
Mélomane averti
Billy Budd


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyJeu 1 Sep 2005 - 23:47

encolpio a écrit:
Wagner - Tristan et Isolde B0000CB7RC.08.LZZZZZZZ
Je commence par cette très très grande version que tous Wagnerien doit absolument connaître...
Nous pouvons dire que c'est l'anti-Bernstein, Furtwangler... Un vent de folie parcourt l'oeuvre de la première à la dernière note... Clarté du propos, justesse des tempi... Karajan dirige en harmonie parfaite avec ses chanteurs (c'est si rare qu'il convient de le préciser, pour une fois il ose presque l'effacement )!. La folie de la soirée vient justement du couple Shocked Vinay-Mödl le tout porté par Karajan.
Mödl signe ici l'interprétation de sa vie ! Mezzo dans sa jeunesse cela ce ressent : un clair-obscur comme personne, un grave d'une assise incroyable, un médium d'une superbe richesse, des aigües libérateurs... du velours, parfois une technique un peu faible dans le legato, mais qu'elle rattrape avec une vision, une interprétation sans égale... Femme-femme, chatte et lionne, une feline dans toute sa splendeur, vous cherchiez une interprète éthérée: celle-ci n'est pas pour vous, vous avez affaire à un être de chaire et de sang, humaine, trop humaine ? Haine/Amour sont au rendez vous.
Et Vinay face à cette femme affirmée, libérée ? on aurait peur d'une pale figure, et bien non, il est au rendez-vous, s'affirme, se débat ce qui nous offre un combat au premier acte de 2 titans, du jamais entendu. Le duo du 2e, comme l'on s'en doute n'est pas un moment intellectualisé et de toute tranquillité: c'est l'amour passion qui déchaîne (feu de l'acte sexuel emporté, ce n'est pas de tout repos...), tout l'inverse du couple Flagstad/Melchior où l'acte est sublimé...
Tristan passion, passionné, c'est celui-ci.

1952 ?
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyJeu 1 Sep 2005 - 23:49

Oui c'est la première version de Karajan, de 52. (live de Bayreuth)
Revenir en haut Aller en bas
Billy Budd
Mélomane averti
Billy Budd


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyVen 2 Sep 2005 - 7:19

Xavier a écrit:
Oui c'est la première version de Karajan, de 52. (live de Bayreuth)

Faudrait qe j'écoute ça, j'ai entendu une autre version de lui hier soir, avec le Berliner, et l'orchestre était très fort, même si les voix, un peu moins
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptySam 3 Sep 2005 - 21:58

Il a été question de cette version quelques messages plus haut.
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 7 Sep 2005 - 10:50

Suite:
Par ordre chrono:

Wagner - Tristan et Isolde B00009NJ1K.01.LZZZZZZZ
Wagner - Tristan et Isolde Act_mini_102
1928, Elmendorff
Enfin l'on pouvait entendre Tristan chez soi, dans son fauteuil, le réentendre à l'infini. Une leçon pour tous ceux qui vont suivre, un monde nouveau... Enregistrement électrique : son plus qu'honorable, et oui, les enregistrements studio de la fin des années 20 sont relativement de bonne qualité, contrairement à ce que l'on peut penser (écoutez le quintette des maîtres avec Schorr, Schumann, Melchior... vous en rêviez, ils l'ont fait, ce rêve les yeux grands ouverts, emplis de larmes... une merveille, un sommet jamais égalé)

L'intégralité de l'oeuvre n'y est pas, certes, mais ce sentiment de première fois, cette honnêteté, cette franchise, cette ouverture vers un nouveau monde, plus jamais (j'en ai peur) on ne l'entendra comme ici.

La direction est d'une clarté, peu entendue depuis, légèreté, liberté, superbe travail (même si certains trouveront le rubato un brin trop présent...)

Certes, Graarud n'est pas le grand Tristan de l'époque (on le découvrira un peu plus tard dans d'autres enregistrements), le timbre est beau, malgré un aigu étroit, un brin nasillard... Mais il a une force de conviction, une hargne, une force qui manquera à nombre de ses successeurs...

Larsen-Todsen: voix d'orgue à la Flagstad (comme elle, elle débuta dans des petits rôles, de Fidélio à la Juive en passant par les Huguenots..., rôles de Falcon, Juliette, Agathe. C'est Flagstad qui remplacera Larsen-Todsen en 32 à Oslo et dans quoi?: Isolde!)..., ampleur du ton, dramatisme du timbre : annonce Leider, Lubin et Flagstad. Technique parfaite ne montrant jamais une quelconque faille, sensualité de l'approche (acte II) qui fera des merveilles dans le Lust final, murmuré, éteint à jamais, un bonheur.
Le naturel, la vérité sont les 2 mots d'ordre de cet enregistrement. Standard de tout ce qui va suivre.


Dernière édition par le Mer 7 Sep 2005 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 7 Sep 2005 - 13:21

Les versions Flagstad, Melchior...
S'il y eut un couple mythique c'est bien celui-ci!
Pas moins de 7 versions !!!

1935 : Bodanzky
A oublié : pauvreté du son, direction très moyenne (c'est dur), ça part dans tous les sens! Que se passe-t-il ce soir-là pour qu'un tel chef (assistant de Mahler à Vienne) n'arrive pas à maîtriser son orchestre... Le son y est peut-être pour quelque chose... Pas grand-chose à retirer de cette soirée (peut être Branzell mais c'est peu...)
Les mêmes en 37 : direction toujours aussi mauvaise ! : pourtant le son est un brin sup, (pour plaire au public?). Chanteurs inférieurs à ce qu'ils ont fait par ailleurs...
Perle : Thorborg: sublimissime !

Wagner - Tristan et Isolde Tristan_Naxos

1936 : Reiner
Sens du rythme, du grand Reiner, aucune concession à la facilité, au son pour le son, sommet de respect de la partition. Superbe travail orchestral. Pourtant le son n'est pas des plus beau... Seul petit reproche : manque de lyrisme si l'on compare à d'autres...

Niveau vocal des 2 protagonistes : à leur sommet ! (et pourtant Flagstad sort d'un rhume et fut bléssée lors d'une répétition...) Héroïsme, mais aussi pianissimi comme nuls autres : "O sink hernieder"... La mezza di voce!!! Le premier acte de Flagstad est un bouleversement : s'affirme progressivement, passe de reine à déesse. Car c'est bien ici que se place l'interprétation de Flagstad : nous avons quitté la terre pour rejoindre le monde des dieux et des légendes... C'est l'anti-Mödl, femme faite humaine par dessus tout, et l'anti-Varnay, femme faite reine. Ici femme faite déesse. (Après ce premier acte, elle est rappelée 8 fois devant le rideau! après le 2e: 9 fois, à la fin: 15 fois...)

Brangäne de Kalter : je pref largement encore Branzell, mais voix ample, très belle mais pas la plus belle... L'interprétation est des plus retenue, trop à mon goût...
List en Marke est tout sauf royal (un brin trop "paysan")
Janssen en lyrique Kurwenal: superbe (sa formation au lied ): clarté, présence: peut-être le plus grand dans ce rôle.

Wagner - Tristan et Isolde Beecham_wagner_tristan

1936/37: Beecham-Reiner :
Mélange de 2 soirées, il existe, semble t il, un pressage de la seule soirée Beecham chez Melodram mais je n'ai jamais mis la main dessus! (l'édition Grammofono est un repiquage de la gravure EMI): de Beecham: fin du premier acte, 2e acte et dbt du 3e...
direction: lyrique à souhait (d'où le problème de l'avoir mélangé avec Reiner, peu lyrique comme on l'a dit).... Un des plus beau 2e acte sur le plan hédonisme pur. Qu'entend-on dans ces fragments : un sommet ! Tout y est divin, Klose en premier lieu : Brangäne des sommets, les mots ont un sens ici et sont dits : on voit ou Ludwig est allée chercher)...

1940: Leinsdorf
Je ne connais pas...

Wagner - Tristan et Isolde Tr_discz

1941: Leinsdorf (son des plus honorable pour un live des années 40 (souvt très mauvais), mais qq problèmes de gomme et qq distorsions (cf. celle de l'appel........)) (ed. Melodram, CDM 37518)

Direction des plus honnête qui soit, suit, accompagne ses 2 chanteurs avec un soin des plus respectueux. On aurait aimé plus d'engagement, de partis pris, mais ce chef est jeune et n'ose pas encore, il a alors 30 ans, face à un public américain aimant le pathos et les grands écarts de tempi (cf. la débâcle Bodansky), affiner sa lecture. Mais l'on sent que Toscanini et walter ne sont pas loin...

Le couple est d'une maturité incroyable : les mots sont leur quotidien et ça se sent... Flagstad redescend sur terre pour nous offrir un premier acte plus charnel, plus fier, royal... Allumée dans le 2e acte : émotion pure, sensualité à fleur de peau mais peut être moins directe que celle dégagée par la féline Mödl : nous sommes toujours en présence d'une déesse...
Melchior est quant à lui littéralement ailleurs, dans un autre monde, à la fois animal, humain, délirant : son extase !!!!!
Le timbre, les mots, l'interprétation tout est présent !!!! ampleur, ivresse du son (je parle des voix).
Ce que certains peuvent lui reprocher : le manque de réalisme : mais Tristan et Isolde est il réaliste, l'opéra et le rôle doivent ils l'être?
Duo de rêve, duo rêvé, chant des songes, à pleurer...

Kipnis nous chante le roi Marke sous le jour du Winterreise: la classe absolue! Richesse du timbre, basse étendue jusqu'au bariton: souplesse si rare pour une basse!

Thorborg encore au sommet... Emotion pure : dramatisme, ampleur... : Encore une fois Ludwig s'en est fortement inspirée...

Soirée d'une beauté sans nom...


Dernière édition par le Mer 7 Sep 2005 - 18:44, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 7 Sep 2005 - 13:50

A suivre...


Dernière édition par le Jeu 5 Jan 2006 - 19:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Billy Budd
Mélomane averti
Billy Budd


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 28 Sep 2005 - 12:59

J'ai lu dans un livret de Tosca que Callas avait chanté Isolde en 1942 ou 1943, tout comme Kundry d'ailleurs, est ce que des enregistrements existent ?
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 28 Sep 2005 - 14:30

Oui, j'ai vu le Kundry à la Fnac une fois. Boris Kristoff (et non pas Karloff comme j'avais commencé à l'écrire) était Gurnemanz ou Amfortas, ou bien était-ce Klingsor (je l'imagine très bien en Klingsor) ou titurel ??? Bref... Il était pas très cher mais je l'ai pas pris. J'ai ^référé prendre la version Kubelik rsssortie (à peu près) récemment.
Revenir en haut Aller en bas
ouannier
Mélomane chevronné



Nombre de messages : 5150
Date d'inscription : 21/07/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 28 Sep 2005 - 14:35

Ah oui, j'oubliai, j'ai un récital il y a "Dolce e calmo" (mib-lab-lab-sol-sooolb-lab-sib-fa ...) oui, oui, en italien Very Happy . Un très beau disque avec du Ponchielle, du Verdi, et du Bellini Casta diva, j'adore)
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 28 Sep 2005 - 14:47

Encolpio en saura plus que moi, mais je crois qu'il existe en tout cas 2 enregistrements de la Mort d'Isolde par la Callas.
J'en ai entendu un que je déteste, elle chante ça comme du Puccini... et puis l'orchestre est horrible, et il y a une baisse d'un demi-ton à un moment dans l'enregistrement... Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Billy Budd
Mélomane averti
Billy Budd


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 28 Sep 2005 - 15:31

C'est surtout par curioisté - vivement qu'Encolpio revienne pour me faire écouter ça
Revenir en haut Aller en bas
encolpio
La vie en noir et blanc
encolpio


Nombre de messages : 848
Age : 49
Localisation : Palermo
Date d'inscription : 10/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 3 Oct 2005 - 15:33

coucou tout juste rentré de 2 semaines en campanie et Rome... Wink
Pour Callas, effectivement elle a chanter les 2, la Walküre aussi, pour ses enregistrements: Parsifal, nov 1950, Christaff, Badelli, Panerai, Modesti... dir Gui Rai Rome.
nov 1949: Libestod, RAI, Basile
5 août 1957: Liebestod, Athens Festival orch, Votto (Live)

La première est très nettement sup à la seconde qui effectivement n'est pas des mieux enregistrée, ni des mieux reportée...
Je vous en dirais un peu plus dans les jours suivants, il faut que je les re-écoute...
Revenir en haut Aller en bas
Billy Budd
Mélomane averti
Billy Budd


Nombre de messages : 367
Date d'inscription : 15/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyLun 3 Oct 2005 - 17:48

Je les écouterais bien, moi aussi
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyJeu 6 Oct 2005 - 19:17

Je viens d'écouter ça:

Wagner - Tristan et Isolde B00006469X.01.LZZZZZZZ

Version plus qu'honorable, avec Nilsson toujours impressionnante (mais pas très nuancée à mon goût), Fritz Uhl pas mal du tout en Tristan (malgré tout le mal qu'on peut en lire), mieux que Kollo et Hofmann dans leurs enregistrements par exemple; mais on peut être déçu par Solti qui ne nous offre pas une grande version inspirée comme celles de Böhm, Bernstein ou Kleiber.
Le philharmonique de Vienne est sublime comme d'habitude. (quoique y a quand même un pain dans la Mort d'Isolde... Confused )

Le son (excellent) est parasité par un souffle omniprésent.


Dernière édition par le Lun 28 Nov 2005 - 14:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hugo
Néophyte



Nombre de messages : 15
Localisation : Québec
Date d'inscription : 14/09/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyVen 11 Nov 2005 - 22:09

Conductor: Wilhelm Furtwängler
Performer: Ludwig Suthaus, Kirsten Flagstad,Dietrich Fischer-Dieskau
Orchestra: Covent Garden Royal Opera House Chorus


J'aimerais bien savoir vos impressions sur cette version.

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMar 29 Nov 2005 - 0:37

Wagner - Tristan et Isolde B000A2ES88.01._SCLZZZZZZZ_

J'en suis au milieu du 2è acte, et c'est pas loin d'être fabuleux.

L'orchestre est magnifique, Domingo et Stemme excellents, la prise de son permet de tout entendre.

Très bonne idée de joindre un DVD audio à la version CD, ça permet de profiter du DTS et du livret en allemand avec les sous-titres français.

EDIT: euh c'est pas un DVD audio à proprement parler du coup! Laughing Mais on a juste un joli tableau en fond et le livret qui défile. M'enfin c'est une bonne idée.
Revenir en haut Aller en bas
Classica
Mélomaniaque



Nombre de messages : 723
Date d'inscription : 19/07/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyVen 2 Déc 2005 - 8:28

Ah, Tristan,

J'ai essayé de le mater cette semaine à l'Opéra Bastille mais en vain. Faut se pointer à l'aube pour les places à 5€. Je retenterai ma chance la semaine prochaie pour la dernière mais je n'y crois pas trop. Crying or Very sad

Sinon, coté Wagner,je me lance, j'ai pris des places pour Gotterdammerung au Chatelet. Avez vous déjà assisté aux représentations exceptionnelles de la tétra ? Vos avis ? Je vais aller mater les autres forums, vous avez certainement du en parler très longuement, notamment dans le forum concerts. Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyVen 2 Déc 2005 - 13:17

Classica a écrit:
Ah, Tristan,

J'ai essayé de le mater cette semaine à l'Opéra Bastille mais en vain. Faut se pointer à l'aube pour les places à 5€.

2 heures avant la représentation ça suffit.

Classica a écrit:
Sinon, coté Wagner,je me lance, j'ai pris des places pour Gotterdammerung au Chatelet. Avez vous déjà assisté aux représentations exceptionnelles de la tétra ? Vos avis ? Je vais aller mater les autres forums, vous avez certainement du en parler très longuement, notamment dans le forum concerts. Laughing

Effectivement. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptySam 3 Déc 2005 - 1:15

2è écoute de ce Tristan avec Domingo et Stemme, c'est bien, vraiment bien, mais sans plus.
Domingo a tendance à être assez monotone quand même, à ne pas vraiment "vivre" le rôle comme d'autres avant lui, malgré un beau 3è acte.
Ca manque de nuances à mon avis.
Stemme est très bien, voix un peu sombre à l'inverse de la Brangäne de Fujimura (les rôles sont donc un peu inversés), son Isolde est tout à fait réussie au 1er acte, peut-être pas assez nuancée pour la suite.
Au niveau de l'orchestre, c'est très propre, très beau, mais pas bouleversant.
La prise de son est splendide mais a le défaut d'avoir des écarts de dynamique énormes. (il vaut mieux avoir la télécommande à portée de main)

Oeuvre: 10/10
Interprétation: 7/10
Technique: 8,5/10
Revenir en haut Aller en bas
leo
Mélomaniaque
leo


Nombre de messages : 1684
Age : 63
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptySam 3 Déc 2005 - 18:11

Cet enregistrement a coûté la peau des fesses d'après cet article:

http://www.resmusica.com/aff_articles.php3?num_art=1764
Revenir en haut Aller en bas
http://leboc.forumactif.org/forum.htm
perela
Vieux Schtroumpf



Nombre de messages : 664
Age : 51
Localisation : nantes & Tavel
Date d'inscription : 24/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptySam 3 Déc 2005 - 18:56

va falloir que je ré-écoute Léone de Philippe Mion : vague souvenir
d' un espèce d'opéra electroacoustique ( empreinte digitale ) !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.uncutmovies.fr/
leo
Mélomaniaque
leo


Nombre de messages : 1684
Age : 63
Localisation : Moselle
Date d'inscription : 24/07/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptySam 3 Déc 2005 - 18:56

Je termine une première écoute du Tristan de Fürtwangler 1953 avant une réécoute plus dispo demain. Première impression: excellente, sous le charme d'un orchestre tout en puissance ( excellente réédition remastérisée et mono mais ce n'est absolument pas gênant ) Des voix wagnériennes comme je les apprécie: du coffre, du souffle, de très longues notes obligées par le tempo plutôt lent de Fürtwangler.... En première écoute, je suis plus emballé par cette version que par celle de Kleiber

Petit bémol sur Fischer-Dieskau, encore un peu tendre à l'époque
Revenir en haut Aller en bas
http://leboc.forumactif.org/forum.htm
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptySam 3 Déc 2005 - 19:00

perela a écrit:
va falloir que je ré-écoute Léone de Philippe Mion : vague souvenir
d' un espèce d'opéra electroacoustique ( empreinte digitale ) !

C'est quoi le rapport avec Tristan? What the fuck ?!?
Revenir en haut Aller en bas
antrav
Papa pingouin
antrav


Nombre de messages : 37304
Date d'inscription : 08/12/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 14 Déc 2005 - 0:02

SOS Xavier!
C'est décidé, je me lance dans Wagner, Tristan me paraît tentant pour débuter, mais vos avis plus qu'avisés ne m'aident pas beaucoup! Abondance de biens me nuit: Karajan, Böhm, C.Kleiber??... Les disques qui "grattent" un peu ne me font pas peur, je suis aguérri aux pires opéras de Strauss et de Berg.
Suis-je mûr pour prétendre découvrir ces trésors, ô maître?
[/b][/u][/i]
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier


Nombre de messages : 88963
Age : 41
Date d'inscription : 08/06/2005

Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde EmptyMer 14 Déc 2005 - 0:18

Tu trouveras ma sélection CD et DVD en première page de ce topic...
Dans la sélection DVD il faudrait ajouter en 2è position après le DVD Levine, la récente version dirigée par Bertrand de Billy avec Polaski, inférieure musicalement et techniquement, mais également dotée d'une bonne mise en scène. (j'ai ai parlé dans la rubrique DVD)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Wagner - Tristan et Isolde Empty
MessageSujet: Re: Wagner - Tristan et Isolde   Wagner - Tristan et Isolde Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Wagner - Tristan et Isolde
Revenir en haut 
Page 1 sur 17Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» Wagner - Tristan et Isolde (3)
» Wagner - Tristan et Isolde (2)
» Wagner - Tristan et Isolde - DVD Jordan/Py
» Wagner - Tristan et Isolde - Barenboïm
» Tristan und Isolde Bayreuth 2009 (Marthaler/Schneider)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: