Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
22.95 €
Voir le deal

 

 Mozart - Don Giovanni (2)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 17 ... 21  Suivant
AuteurMessage
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 1:25

DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Moi je suis d'accord avec Figaro: Popp dans les années 80 aurait été une Anna exceptionnelle
Mais l'essentiel d'une carrière étant dicté par la scène, Popp était difficilement crédible physiquement et surtout scéniquement en Anna. S'il y a bien quelque chose qu'elle n'a jamais eu, c'est le port altier. Si, un peu plus dans les toutes dernières années (Vitellia à Zurich !).
Oui alors là mon cher David, en dehors du fait que c'est très discutable comme avis concernant Popp, je me permets de te rappeler que ce type de considérations, qui effectivement prime hélas beaucoup trop aujourd'hui sur les impératifs vocaux, n'était pas du tout en vigueur dans les mêmes proportions dans les années 70 et 80.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 1:37

Surtout, sur Leinsdorf, je trouve quand même que ça manque de reprise (la plupart des mesures à 2/2 sont battues à 4/4, et pas avec une énergie débordante en plus). L'orchestre est magnifique dans l'Ouverture, mais ensuite, ça devient un peu baveux.

Et puis à part Corena (et Ratti bien sûr bounce ), je ne suis pas passionné par le plateau. Si, j'admets que Valletti est vraiment magnifique, mais je ne suis pas très convaincu par son personnage (comme d'hab).
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 1:40

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Moi je suis d'accord avec Figaro: Popp dans les années 80 aurait été une Anna exceptionnelle
Mais l'essentiel d'une carrière étant dicté par la scène, Popp était difficilement crédible physiquement et surtout scéniquement en Anna. S'il y a bien quelque chose qu'elle n'a jamais eu, c'est le port altier. Si, un peu plus dans les toutes dernières années (Vitellia à Zurich !).
Oui alors là mon cher David, en dehors du fait que c'est très discutable comme avis concernant Popp, je me permets de te rappeler que ce type de considérations, qui effectivement prime hélas beaucoup trop aujourd'hui sur les impératifs vocaux, n'était pas du tout en vigueur dans les mêmes proportions dans les années 70 et 80.
Bien sûr, mais quand ça peut éventuellement expliquer pourquoi on ne lui a pas proposé, alors que c'était un peu une évidence. (Elle avait déjà fait le pire du chemin en incarnant la grand-mère d'Arabella offrant des cookies rassis à Mandryka – telle qu'interprétée par une actrice pas trop talentueuse de l'Amicale Laïque Théâtrale de Montpon-Ménestérol.)

Mais c'est peut-être tout simplement que le temps lui a fait défaut. Confused
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
AD
Mélomaniaque


Nombre de messages : 1189
Date d'inscription : 19/04/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 8:55

Otello a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
Otello a écrit:
Moi je suis d'accord avec Figaro: Popp dans les années 80 aurait été une Anna exceptionnelle
Mais l'essentiel d'une carrière étant dicté par la scène, Popp était difficilement crédible physiquement et surtout scéniquement en Anna. S'il y a bien quelque chose qu'elle n'a jamais eu, c'est le port altier. Si, un peu plus dans les toutes dernières années (Vitellia à Zurich !).
Oui alors là mon cher David, en dehors du fait que c'est très discutable comme avis concernant Popp, je me permets de te rappeler que ce type de considérations, qui effectivement prime hélas beaucoup trop aujourd'hui sur les impératifs vocaux, n'était pas du tout en vigueur dans les mêmes proportions dans les années 70 et 80.
Jetez un coup d'oeil à cette vidéo et osez dire ensuite que Lucia Popp n'avait pas le port altier... (Frühlingsstimmenwaltzer en 1965)
https://www.youtube.com/watch?v=IWMrPQ0VKWg
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 914
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 9:42

Pour Freni en Anna, je pensais effectivement à la fin des années 70.

Pour Popp, je pense qu'elle y aurait été parfaite dans le milieu des années 80. Pour le port altier, bien d'accord avec AD. A contrario, je la trouve complètement à côté de la plaque en Zerline à cette époque, il suffit de voir le duo DG/Zerline avec T.Allen à Londres en 1986 : /watch?v=SgXGkdHg4wM

Enfin, comme l'a souligné Otello ce genre de considération n'était pas primordial à cette époque ; rappelons nous de la production du Met de la Bohème avec Pavarotti, Freni et Ghiaurov en "petits jeunes" dans la deuxième moitié des années 80 Confused
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 13:02

Oui mais david s'appuie essentiellement sur des documents video des années 80, période qui a vu Popp commencer à grossir et avoir une démarche plus alourdie donc pas forcément physiquement la même classe que sur cette video de 1965.
Moi je rappelle que Popp a fait scéniquement la Comtesse Almaviva et Fiordiligi qui ne réclament pas moins que Donna Anna un port altier. Par ailleurs quand on relit certaines biographies détaillées, il semble qu'elle ait abordé scéniquement au moins une fois Elvira et Anna.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 914
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 13:40

Otello a écrit:
Oui mais david s'appuie essentiellement sur des documents video des années 80, période qui a vu Popp commencer à grossir et avoir une démarche plus alourdie donc pas forcément physiquement la même classe que sur cette video de 1965.
Moi je rappelle que Popp a fait scéniquement la Comtesse Almaviva et Fiordiligi qui ne réclament pas moins que Donna Anna un port altier. Par ailleurs quand on relit certaines biographies détaillées, il semble qu'elle ait abordé scéniquement au moins une fois Elvira et Anna.
Il me semblait également, mais je ne sais ni quand, ni où précisément. A vrai dire, je comptais un peu sur toi pour nous donner ce type d'information Wink 

Sinon, je rajoute qu'elle a également interprété sur scène la Maréchale et Arabella (de nombreux extraits sont disponibles sur Youtube). Rôles qui demandent également un port altier.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 13:57

Otello a écrit:
Oui mais david s'appuie essentiellement sur des documents video des années 80, période qui a vu Popp commencer à grossir et avoir une démarche plus alourdie donc pas forcément physiquement la même classe que sur cette video de 1965.
Non, non, je parle bien en général. Elle doit être la seule artiste capable d'égaler Gruberov€á en matière de nunucherie scénique – dans leur Fledermaus commun, leurs dialogues sont un momument qui me glace toujours d'effroi. Certes, avec Schenk aux commandes, on ne pouvait pas attendre qu'elles surpassent leur naturel. hehe

Dans les choses anciennes, elle est terriblement embarrassée dans sa Fiancée Vendue de studio. Personne n'était à l'aise dans ces productions, mais elle gagne tout de même la palme. J'ai aussi vu un concert de jeunesse, où dans sa belle robe viennoise, elle semble s'accrocher désespérément à son éventail, comme s'il la retenait sur terre. hehe

Effectivement, dans les années 80, en abordant les grands héroïnes qui correspondent moins à sa contenance pleine de bonhommie, le décalage s'accroît : elle a vraiment toujours l'air tout à fait paisible, et est manifestement terrifiée par le fait de jouer un rôle. Ça pose des problèmes lorsqu'il faut des personnages s'affirmant avec force comme la Maréchale, ou censées être soumises à des tension. Dans Arabella, c'est fatal : ni assurance, ni séduction, ni tourments... elle reste enfoncée dans son fauteuil comme si elle attendait le facteur pour le thé dans le cottage où elle passe sa retraite solitaire depuis la mort de son mari, sous-chef au bureau local de la Caisse des Dépôts & Consignations.

Au demeurant, j'aime beaucoup son évolution vocale dans ces années, quand elle se met à chanter la Comtesse des Noces, Elisabeth, Daphne, Vitellia. Mais pour les rôles d'aristocrates straussiennes, non, même avec le son seul, c'est beaucoup trop gentil. Et ça manque sérieusement de mots.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 14:03

DavidLeMarrec a écrit:
Dans Arabella, c'est fatal : ni assurance, ni séduction, ni tourments... elle reste enfoncée dans son fauteuil comme si elle attendait le facteur pour le thé dans le cottage où elle passe sa retraite solitaire depuis la mort de son mari, sous-chef au bureau local de la Caisse des Dépôts & Consignations.
pété de rire pété de rire pété de rire
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 14:11

Figaro a écrit:
Il me semblait également, mais je ne sais ni quand, ni où précisément. A vrai dire, je comptais un peu sur toi pour nous donner ce type d'information Wink
Ben Fiordiligi il y a une video officielle et c'est à Vienne et une officieuse à Zürich; Elvira et Anna, c'est plutôt à Munich vers le milieu des années 80
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande

Nombre de messages : 5548
Age : 45
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 15:37

AD a écrit:
https://www.youtube.com/watch?v=IWMrPQ0VKWg
C'est marrant, elle me fait beaucoup penser à l'actrice qui fait semblant de chanter "Sixteen Reasons why I love you" dans Mulholland drive (Mr.Red+I love you+bounce+Embarassed).
Revenir en haut Aller en bas
twizzle
Mélomane averti
twizzle

Nombre de messages : 221
Age : 36
Date d'inscription : 06/05/2011

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 16:17

Figaro a écrit:

Non Sad Sad Sad  seulement un rêve

En effet Sad Mad Sad 

Pour Lucia Popp, vocalement je la vois mieux en Elvira qu' en Anna. En Anna, je vois plutot des chanteuses comme Edda Moser ou justement Gruberova. Sceniquement, je ne vois pas de problemes pour Popp en Anna, bien sur elle n'a pas le physique d'Anna Netebko mais on peut trouver bien pire qu'elle!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 17:05

twizzle a écrit:
Pour Lucia Popp, vocalement je la vois mieux en Elvira qu' en Anna.
En Anna, la difficulté est la vocalisation, qu'elle n'a jamais eu extraordinaire ; mais enfin, suffisamment pour le chanter quand même. Son côté « rangé » me plairait beaucoup, je crois.

Citation :
bien sur elle n'a pas le physique d'Anna Netebko mais on peut trouver bien pire qu'elle!
Je ne parlais absolument pas de beauté (je ne me serais pas permis de toute façon), et pour tout dire je trouve quelque chose d'extrêmement avenant chez Popp, qui dégage une sympathie immédiate. Mais cela s'accorde mal avec certains rôles où il faut un peu de morgue, d'autant plus qu'elle ne peut pas compenser cette nature-là par son art scénique, puisqu'elle joue comme une patate.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 19:55

DavidLeMarrec a écrit:
twizzle a écrit:
Pour Lucia Popp, vocalement je la vois mieux en Elvira qu' en Anna.
En Anna, la difficulté est la vocalisation, qu'elle n'a jamais eu extraordinaire ; mais enfin, suffisamment pour le chanter quand même. Son côté « rangé » me plairait beaucoup, je crois.
Leontyne Price qui est l'une des plus volcaniques Anna de l'histoire interprétative de l'oeuvre, n'a jamais été une vocalisatrice et pourtant elle arrivait à plier son instrument à l'écriture virtuose de Mozart. Une Popp qui a été pendant plus de 15 ans une coloratura avec La Reine de la Nuit, Blondchen, Oscar, Rosina, Adèle (avant d'être Rosalinde), Adina, Norina, et même Zerbinette (bon ça ok ça a été un ratage d'ailleurs pas sur le plan technique mais plutôt sur le plan musical) n'a pas de souci de vocalisation et Donna Anna dont on a un aperçu dans le 2ème air (enregistré en studio et c'est celui des 2 airs qui vocalise) ne lui aurait (ou ne lui a) certainement posé aucun problème.
Revenir en haut Aller en bas
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 914
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 20:11

En tout cas, ça aurait été forcément mieux que Jane Eaglen ... et je ne parle pas seulement au niveau physique hehe
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 21:02

Figaro a écrit:
En tout cas, ça aurait été forcément mieux que Jane Eaglen ... et je ne parle pas seulement au niveau physique hehe
pété de rire pété de rire  c'est rien de le dire!
Revenir en haut Aller en bas
Philippe VLB
Mélomaniaque
Philippe VLB

Nombre de messages : 809
Age : 54
Date d'inscription : 21/07/2012

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 21:29




Figaro a écrit:
En tout cas, ça aurait été forcément mieux que Jane Eaglen ... et je ne parle pas seulement au niveau physique hehe



Pour donner une idée :


Spoiler:
 



Wink



Revenir en haut Aller en bas
twizzle
Mélomane averti
twizzle

Nombre de messages : 221
Age : 36
Date d'inscription : 06/05/2011

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 23:17

DavidLeMarrec a écrit:
Je ne parlais absolument pas de beauté (je ne me serais pas permis de toute façon), et pour tout dire je trouve quelque chose d'extrêmement avenant chez Popp, qui dégage une sympathie immédiate. Mais cela s'accorde mal avec certains rôles où il faut un peu de morgue, d'autant plus qu'elle ne peut pas compenser cette nature-là par son art scénique, puisqu'elle joue comme une patate.
Dans ce cas la je suis globalement d'accord avec toi, sauf que je suis moins severe concernant son jeu d'actrice. Dans cette fameuse Fledermaus, ce serait plutot Gruberova que je critiquerais, qui en fait des tonnes (mais apres tout en Adele, pour moi cela passe plutot bien).

Donna Elvira, le second air est aussi vocalisant. C'est en gros comparable a celui de Donna Anna mais avec une tessiture moins tendue, non?
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 11 Nov 2013 - 23:19

twizzle a écrit:
Dans ce cas la je suis globalement d'accord avec toi, sauf que je suis moins severe concernant son jeu d'actrice. Dans cette fameuse Fledermaus, ce serait plutot Gruberova que je critiquerais, qui en fait des tonnes (mais apres tout en Adele, pour moi cela passe plutot bien).
Les deux font la paire, vraiment... Gruberová plutôt dans le surjeu et Popp dans le sousjeu, mais elles agissent avec la même fausseté qui fait mal aux yeux. hehe

Citation :
Donna Elvira, le second air est aussi vocalisant. C'est en gros comparable a celui de Donna Anna mais avec une tessiture moins tendue, non?
Ah non, le second air des volutes très tranquilles, on est loin de la fin du second air d'Anna ou du trio des masques.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
julot
Mélomaniaque
julot

Nombre de messages : 814
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 5 Jan 2014 - 19:14

Ce Don Giovanni de Baden-Baden, sur lequel je tombe, m'a l'air bien fichu. On en a déjà parlé?
Revenir en haut Aller en bas
http://lesecoutes.blogspot.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 5 Jan 2014 - 19:15

Si tu nous disais le chef ou le metteur en scène?  Smile 
Revenir en haut Aller en bas
julot
Mélomaniaque
julot

Nombre de messages : 814
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 5 Jan 2014 - 19:29

Hengelbrock, Himmelman, avec des vrais bouts de Netrebko dedans. Mai 2013.

http://www.mezzo.tv/nos-programmes/don-giovanni-de-mozart-baden-banden-0

(Apparemment, c'est pas à Baden-Baden, mais à Baden-Banden...)


Dernière édition par julot le Dim 5 Jan 2014 - 19:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesecoutes.blogspot.com
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 5 Jan 2014 - 19:30

Xavier a écrit:
Si tu nous disais le chef ou le metteur en scène?  Smile 

Jacobs et Vincent Boussard à la mise en scène, non ?
EDIT : toutes mes confuses pour Netrebko...
Revenir en haut Aller en bas
julot
Mélomaniaque
julot

Nombre de messages : 814
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 5 Jan 2014 - 19:51

Je n'ai vu que des bouts, mais j'ai trouvé lumineux tout ce que j'ai vu -- la relation entre Anna et Ottavio, le desespoir et la grandeur dans la scène du commandeur, les tourments d'Elvire, la sensualité partout et tout le temps. Ca repasse à la fin du mois, ce coup-ci, je prendrai le temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesecoutes.blogspot.com
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 5 Jan 2014 - 20:34

Merci pour l'info, je regarderai à l'occasion.  Smile  (effectivement sans plus de précisions on tombait plutôt sur le DVD Jacobs)
Revenir en haut Aller en bas
LeKap
Mélomaniaque
LeKap

Nombre de messages : 1534
Age : 63
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 23/04/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 6 Jan 2014 - 22:14

Philippe VLB a écrit:



Figaro a écrit:
En tout cas, ça aurait été forcément mieux que Jane Eaglen ... et je ne parle pas seulement au niveau physique hehe



Pour donner une idée :


Spoiler:
 



Wink




Solide gamine  Shocked
Revenir en haut Aller en bas
julot
Mélomaniaque
julot

Nombre de messages : 814
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyMar 7 Jan 2014 - 7:47

"Vuol d’inverno la grassotta", après tout
Revenir en haut Aller en bas
http://lesecoutes.blogspot.com
julot
Mélomaniaque
julot

Nombre de messages : 814
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyMar 4 Fév 2014 - 12:12

Ah y est, j'ai vu le Don Giovanni de Baden-Baden 2013 en entier, et j'ai trouvé ça très bien -- mon premier DG où je suis resté scotché d'un bout à l'autre. C'est d'abord mon genre de mise en scène, toujours vivante, toujours racontant quelque chose. Dans les airs, les répétitions (c'est peut-être pas le bon terme?) ne sont pas des répétitions, mais progressent à chaque fois -- par exemple dans le mil e tre on a une Donna Elvira d'abord incrédule, puis curieuse, puis effondrée, au lieu que ça tourne au ad lib façon concert de rock...

Le Don Giovanni d'Erwin Schrott crève l'écran/la scène, irrésistible, magnétique, insatiable, grand seigneur et petite frappe, libre-penseur saisi de vertiges métaphysiques qui, seuls, sont propre à le faire reculer... Mais l'histoire de Don Giovanni n'aurait que peu d'intérêt que si ce n'était que celle d'un obsédé talentueux -- cette mise en scène n'a de cesse (et on peut trouver ça lourdingue) de nous montrer que le problème avec Don Giovanni, c'est bien que les autres partagent fondamentalement son désir, et que c'est ainsi d'ailleurs qu'il les désarment. Ce Giovanni là est dans le fond plus tentateur que séducteur.

Les dames sont joliment caractérisés, de la Netrebko/Anna résolument coincée et fachée, même en nuisette à la Zerlina fine et indépendante de Katija Dragojevic et à l'Elvire absolue victime amoureuse de Malena Ernman. Pour toutes les trois, comme pour Don Giovanni, l'opéra apparaît comme une plongée au plus profond d'elles-mêmes.

Je ne connaissais pas Thomas Engelbrock dont j'ai trouvé la direction fascinante aussi, et contribuant certainement à cette tenue de la tension dramatique. J'avoue même que, comme on le voit que fugacement dans la vidéo, je l'ai pris pour Maris Janssons, et j'ai cru un moment que Janssons remontait dans mon estime (pas qu'il soit mauvais, mais il ne m'a encore jamais séduit). Peut-être aussi que l'acoustique du Festspielhaus de Baden-Baden contribue à la grande lisibilité de l'ensemble, mais enfin ça ne fait pas ça avec Nagano...

Pas mal de redifs prévues ce mois-ci, à vos box: http://www.mezzo.tv/nos-programmes/don-giovanni-de-mozart-baden-banden-0
Revenir en haut Aller en bas
http://lesecoutes.blogspot.com
Polyeucte
Mélomane chevronné
Polyeucte

Nombre de messages : 20345
Age : 37
Date d'inscription : 03/07/2009

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyMar 4 Fév 2014 - 12:34

Netrebko/Schrott/Pisaroni, ça fait envie en effet...

Et pour Thomas Engelbrock, la lisibilité de l'orchestre vient peut-être du fait qu'il dirige un orchestre sur instrument d'époque. ça change l’acoustique globale en générale... (son Parsifal avec le même orchestre par exemple est une expérience assez intéressante! Very Happy)
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyMar 4 Fév 2014 - 12:37

Polyeucte a écrit:
(son Parsifal avec le même orchestre par exemple est une expérience assez intéressante! Very Happy)

Sa Norma avec Bartoli également  Wink .
Revenir en haut Aller en bas
julot
Mélomaniaque
julot

Nombre de messages : 814
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 21/03/2013

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 17 Fév 2014 - 19:46

Polyeucte a écrit:
Netrebko/Schrott/Pisaroni, ça fait envie en effet...

Et pour Thomas Engelbrock, la lisibilité de l'orchestre vient peut-être du fait qu'il dirige un orchestre sur instrument d'époque. ça change l’acoustique globale en générale... (son Parsifal avec le même orchestre par exemple est une expérience assez intéressante! Very Happy)

Et aussi qu'ils ont ouvert la fosse, abattu la cloison qui la sépare de l'orchestre.

Ca se trouve, çà, Parsifal/Hengelbrock?
Revenir en haut Aller en bas
http://lesecoutes.blogspot.com
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 17 Fév 2014 - 19:59

julot a écrit:
Ca se trouve, çà, Parsifal/Hengelbrock?
message privé va voir
Revenir en haut Aller en bas
Xavier
Père fondateur
Xavier

Nombre de messages : 85238
Age : 39
Date d'inscription : 08/06/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 17 Fév 2014 - 20:04

Un des seuls moyens d'entendre la phénoménale Kundry de Denoke.
Heureusement il y a le récent Pappano passé au cinéma, en espérant qu'il soit publié un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 17 Fév 2014 - 20:10

ce n'est pas un sujet Mozart ici? keuf 
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 2 Mar 2014 - 18:50

Il me semble que, dans les deux sujets consacrés à Don Giovanni dans la rubrique «discographie», il n’est fait nulle part mention de l’enregistrement réalisé par Decca en 1968 ou 69 avec Bacquier, Sutherland et Lorengar.

Quelqu’un le connaît-il et pourrait-il m’en dire quelques mots? J’hésite à me le procurer...

(Pour tout dire, je suis très curieux d’entendre le Don Giovanni de Bacquier, surtout dans ces années-là, ainsi que la Donna Elvira de Lorengar. En revanche, je suis déjà assez hermétique à la Donna Anna de Sutherland telle qu’on peut l’entendre chez Giulini, et c’est surtout le reste qui me fait un peu peur - en particulier la direction de Bonynge.)

Merci par avance de vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 2 Mar 2014 - 18:58

C'est assez rigolo dans son genre (Bacquier et Horne dans Là ci darem la mano !), vraiment pas une référence, mais la prise de son est belle, l'orchestre légèrement gras mais jamais lourd (Bonynge, en somme), et la distribution, quoique parfaitement inadéquate, est assez engagée. Ça s'écoute, au moins pour s'amuser.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Figaro
Mélomaniaque
Figaro

Nombre de messages : 914
Localisation : Quelque part ;-)
Date d'inscription : 08/06/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 2 Mar 2014 - 19:07

La version Bonynge est malheureusement un peu tombée dans l'oubli.
La direction est vive, dynamique et aérèe, avec beaucoup de détails.

Bacquier est un très grand DG. Le timbre n'est pas le plus beau qui soit, mais l'impact est impressionnant. Il forme un très bon duo avec le Leporello de Danald Gramm. Le final avec le bon Commandeur de C.Grant est l'un des plus tendu que je connaisse : à écouter absolument.
Autre très gros atout de cette version la très belle Zerlina de M.Horne. Le timbre est idéal pour ce rôle de jeune paysanne.

Les autres sont à mon avis un cran en dessous Sutherland est bien, mais meilleure avec Giulini. Pilar Lorengar : je ne suis pas fan de son grelot, mais là c'est très personnel. Sinon, il n'y a rien à lui repprocher, sa Donna Elvira est très bien. Par contre, je n'aime pas du tout l'Ottavio trop léger de W.Krenn
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 2 Mar 2014 - 19:16

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Dongio10

Version Bonynge: une bien jolie version qui se voulait musicologique à l'époque de sa sortie! On est allé évidemment plus loin depuis. Bonynge dirige avec ferveur et énergie et dans des tempi rapides pour l'époque et sa direction à la tête d'un orchestre de chambre est réussie. Le cast est de toute beauté même si j'avoue que j'aurais aimé un Commandeur plus impressionnant. Lorengar toute de féminité et sensualité dans une Elvira merveilleusement chantante, Sutherland avec une voix un peu plus sombre que chez Giulini confirme qu'elle est l'une des grandes Anna de son temps (son deuxième air est anthologiquement une vraie leçon de chant technique et stylistique), Horne surprend en Zerlina pour qui est habitué à y entendre des sopranos légers mais Bonynge a frappé juste en redonnant sa vraie voix au rôle! Les hommes sont tous très bons mais il est vrai que Bacquier sort du lot en offrant un des portraits les plus pertinents du séducteur dans toute la discographie.
J'aime beaucoup cette version et pas seulement parce que Sutherland y chante (la preuve étant que j'ai de grandes réserves sur la version Giulini où pourtant Sutherland était royale!)
Revenir en haut Aller en bas
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 2 Mar 2014 - 19:44

Merci de vos avis: je vais en effet me laisser tenter et vous ferai part de ce que j'en aurai pensé.
Revenir en haut Aller en bas
Chris3
Mélomane chevronné
Chris3

Nombre de messages : 4542
Date d'inscription : 10/07/2007

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 2 Mar 2014 - 22:32

J'en ai 4 enregistrements, pas loin d'être les meilleurs je pense : Giulini, Krips 59, Furt 54 et Busch. Je ne connais pas celle de Bonynge, mais comme j'ai un petit faible pour G. Bacquier (que je n'imaginais pas aussi pertinent dans le rôle-titre) je pense que je vais me laisser tenter !
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 2 Mar 2014 - 22:49

La version Bonynge n'a pas été rééditée depuis de nombreuses années me semble-t-il, ce qui est visiblement bien dommage. Je l'avais récupéré sur mon ancien ordinateur mais je ne l'ai plus sur le nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyDim 2 Mar 2014 - 22:58

Chris3 a écrit:
J'en ai 4 enregistrements, pas loin d'être les meilleurs je pense : Giulini, Krips 59, Furt 54 et Busch.
J'allais faire une plaisanterie en disant les meilleurs en 1960, mais en fait, non, même en s'arrêtant après Giulini, on est très loin du compte. Surprised

Je ne parle même pas des visions très différentes qui ont pu révolutionner l'approche depuis, mais à cette époque, Walter, Böhm (particulièrement en tournée à Covent Garden), Mitropoulos, Rosbaud et bien sûr Fricsay, c'est autre chose !
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 3 Mar 2014 - 23:01

Voici donc mes premières impression d’écoute, en réponse à vos avis éclairés.

DavidLeMarrec a écrit:
l'orchestre légèrement gras mais jamais lourd (Bonynge, en somme)
Figaro a écrit:
une bien jolie version qui se voulait musicologique à l'époque de sa sortie! On est allé évidemment plus loin depuis. La direction est vive, dynamique et aérèe, avec beaucoup de détails.
Otello a écrit:
Bonynge dirige avec ferveur et énergie et dans des tempi rapides pour l'époque et sa direction à la tête d'un orchestre de chambre est réussie.
En effet, ce fut une agréable surprise: je craignais quelque chose de plus superficiel et de plus sucré. Cela dit, c’est un peu comme Marriner: cela se laisse écouter avec un plaisir certain, mais il est difficile de ne pas préférer des directions qui vont plus loin dans leurs partis-pris. (Et puis parfois, le clavecin fait vraiment n’importe quoi au milieu de l’orchestre... Mais disons que pour le coup, «ça s’écoute, au moins pour s’amuser».)

Figaro a écrit:
Sutherland est bien, mais meilleure avec Giulini
Otello a écrit:
Sutherland avec une voix un peu plus sombre que chez Giulini confirme qu'elle est l'une des grandes Anna de son temps (son deuxième air est anthologiquement une vraie leçon de chant technique et stylistique) [...]
J'aime beaucoup cette version et pas seulement parce que Sutherland y chante (la preuve étant que j'ai de grandes réserves sur la version Giulini où pourtant Sutherland était royale!)
Seconde agréable surprise. Je n’ai justement jamais beaucoup aimé Joan Sutherland chez Giulini: pour mon goût, timbre trop glorieux et interprétation impavide et pas toujours bien articulée. Du coup, j’ai été bien plus sensible à cette Donna Anna: précisément en raison de son timbre assombri et d’un travail plus creusé (sur le style et sur la technique de chant, en effet - sinon sur la caractérisation). Même si c’est très loin de mes goûts (et il y a à l’inverse beaucoup d’interprètes du rôle qui sont «tout ce que j’aime»), cela reste remarquable.

Figaro a écrit:
Pilar Lorengar : je ne suis pas fan de son grelot, mais là c'est très personnel. Sinon, il n'y a rien à lui repprocher, sa Donna Elvira est très bien.
Otello a écrit:
Lorengar toute de féminité et sensualité dans une Elvira merveilleusement chantante
Tout à fait d’accord: le chant est irréprochable; et, comme toujours dans ses meilleurs enregistrements, Pilar Lorengar compense un timbre peu séduisant par une incarnation très féminine, très sensuelle (oserais-je dire «sexy») qui m’accroche énormément, au moins sur le coup - même si, là encore, dans l’absolu, je préfère d’autres Elvira.

DavidLeMarrec a écrit:
C'est assez rigolo dans son genre (Bacquier et Horne dans Là ci darem la mano !)
Figaro a écrit:
Autre très gros atout de cette version la très belle Zerlina de M.Horne. Le timbre est idéal pour ce rôle de jeune paysanne.
Otello a écrit:
Horne surprend en Zerlina pour qui est habitué à y entendre des sopranos légers mais Bonynge a frappé juste en redonnant sa vraie voix au rôle!
Très dubitatif à ce sujet: je n’irais pas jusqu’à dire que le timbre de Marilyn Horne est idéal pour Zerlina, ni que c’est la «vraie voix» du rôle (même si, en effet, Zerline fut longtemps le rôle dévolu aux prime donne...); mais pas non plus que c’est juste «assez rigolo dans son genre»: le timbre est somptueux, c’est très engagé. Mais pour une Zerlina d’un format vocal pas trop alla Grist, je préfère Lucia Popp, stylistiquement plus adéquate.

DavidLeMarrec a écrit:
la distribution, quoique parfaitement inadéquate, est assez engagée.
Figaro a écrit:
un très bon duo avec le Leporello de Danald Gramm. Le final avec le bon Commandeur de C.Grant est l'un des plus tendu que je connaisse : à écouter absolument. (...) Les autres sont à mon avis un cran en dessous (...) Par contre, je n'aime pas du tout l'Ottavio trop léger de W.Krenn
Otello a écrit:
Le cast est de toute beauté même si j'avoue que j'aurais aimé un Commandeur plus impressionnant. [...] Les hommes sont tous très bons
Je suis en effet d’accord sur le côté à la fois inadéquat et très engagé de la distribution, ceci compensant cela: le Leporello de Donald Gramm en fait des tonnes dans un style assez exotique, mais cela fait un contraste pas inintéressant avec le chant assez brut de Bacquier; le Commandeur de Clifford Grant n’a rien d’impressionnant, vocalement, mais se montre étonnamment vindicatif (dans le Finale, on pense moins à la statue fantomatique avec son pandémonium qu’à un Commandeur finalement pas mort qui viendrait demander des comptes accompagné de ses gens en armes - ce qui là aussi «fonctionne» assez bien). Et en effet, Werner Krenn est (comme souvent) trop fade.

Figaro a écrit:
Bacquier est un très grand DG.
Otello a écrit:
Bacquier sort du lot en offrant un des portraits les plus pertinents du séducteur dans toute la discographie.
Je suis entièrement d’accord. C’est un des Don Giovanni qui m’a le plus convaincu de toute la discographie. Outre son impact sonore très impressionnant, j’ai surtout été frappé par la façon dont il parvient tourner en qualités ses potentiels défauts: le timbre est peu séduisant, le style sans excès de raffinement, mais il impose du coup une espèce de présence physique brute, qui sait pourtant aller dans le grinçant et dans l’insinuant. Pas un grand seigneur raffiné, certes, mais pas non plus un Don Giovanni bambocheur et paillard façon Siepi ou Terfel: seulement l’incarnation d’appétits charnels impérieux (où l’impénitence finale sonne moins hautaine que butée).

Mon regret: qu’on puisse en effet dire, sans finalement proférer de véritable énormité:
DavidLeMarrec a écrit:
C'est assez rigolo dans son genre (...) vraiment pas une référence, (...) distribution (...) parfaitement inadéquate (...) Ça s'écoute, au moins pour s'amuser.
Car, certes, rien de tout ça n’est vraiment faux; mais je crois que le Don Giovanni de Bacquier aurait mérité un entourage moins exotique qui lui aurait permis de s’imposer pleinement comme une interprétation essentielle quoique atypique. Si seulement Decca lui avait offert le rôle dans l’intégrale de Solti, au lieu d’en faire le Leporello (un peu agaçant, dans mon souvenir) d’un des pires Don Giovanni de la discographie (à mes yeux du moins - mais je crois n’être pas le seul à penser cela de Weikl)!

Pardon pour la longueur (mais au regard de vos avis argumentés, en faire moins eût été léger de ma part) et le ton «impressionniste» et subjectif (mais devant la faiblesse de mes compétences techniques au regard des vôtres, j’aime mieux m’en tenir à ce registre-là).
Et merci encore pour vos réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 3 Mar 2014 - 23:57

je suis désolé mais on ne peut pas parler d'exotisme concernant la distribution de cette version!
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyMar 4 Mar 2014 - 0:10

Merci Benedictus pour ce retour détaillé. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus

Nombre de messages : 11100
Age : 45
Localisation : De retour dans le neuf-quatre...
Date d'inscription : 02/03/2014

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyMar 4 Mar 2014 - 15:37

Otello a écrit:
je suis désolé mais on ne peut pas parler d'exotisme concernant la distribution de cette version!

C’est vrai: il aurait fallu que je précise «stylistiquement exotique à mon oreille».
C’est-à-dire à une oreille qui s’est formée à Don Giovanni (du moins aux rôles féminins de cet opéra) via certaines traditions de chant viennoises, germaniques ou Mitteleuropéennes et qui ne s’attend guère a priori à y entendre le belcantisme anglo-saxon de Marilyn Horne, de Dame Joan Sutherland ou d'une partie de leurs partenaires masculins.
Cela dit, je pense que mon cas est aussi celui du plus grand nombre, ici.

(Au demeurant, l’adjectif n’a rien de péjoratif à mes yeux.)
Revenir en haut Aller en bas
Otello
Mélomane chevronné
Otello

Nombre de messages : 7109
Age : 54
Date d'inscription : 20/05/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyMar 4 Mar 2014 - 18:19

sauf que la moitié de la discographie de l'oeuvre n'est pas dans cette "tradition" vienno-germanique!  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
bAlexb
Mélomane chevronné
bAlexb

Nombre de messages : 8514
Age : 39
Localisation : Rhône-Alpes
Date d'inscription : 18/10/2010

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyLun 10 Mar 2014 - 8:20

A propos du futur Don Gio' de Currentzis : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6249&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=36 .
Et un entretien avec le chef au sujet de "son" Mozart : http://www.forumopera.com/index.php?mact=News,cntnt01,detail,0&cntnt01articleid=6250&cntnt01origid=57&cntnt01detailtemplate=gabarit_detail_breves&cntnt01lang=fr_FR&cntnt01returnid=29 .
Revenir en haut Aller en bas
aurele
Mélomane chevronné
aurele

Nombre de messages : 23382
Age : 29
Date d'inscription : 12/10/2008

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyJeu 17 Avr 2014 - 0:16

Je pensais avoir donné mon avis sur la version Mackerras de studio sur le forum.

Avec l'acquisition du coffret Solti de ses enregistrements des opéras de Mozart, j'ai désormais six versions de cet opéra si je ne me trompe pas : Haitink 1983, Karajan 1987 DVD, Mackerras 1995, Mitropolous 1956, Solti 1975 Opéra de Paris (live non officiel avec trois chanteurs de sa première version de studio). Je n'ai pas encore entendu en entier les versions Haitink et Solti.

Je connais intégralement les autres versions + Böhm 1977, Kubelik 1985, Muti 1990, Solti II (1996), Langrée Aix, live Jordan Paris 2012 (me semble-t-il pour l'année), Nézet-Séguin Met 2011, Barenboim Scala 2011.

Les moins convaincantes des versions que je connaisse sont pour moi Kubelik, Langrée (à cause de Tcherniakov et d'une distribution pas extraordinaire) et Barenboim (mise en scène de Carsen très décevante + chef lourd surtout).

Comme je l'ai souligné plus haut, j'aimerais beaucoup entendre Bonynge. Je ne suis pas client de la version Giulini d'après les larges extraits entendus. La version de 1970 avec Ghiaurov, Janowitz, Jurinac, Kraus et Bruscantini m'intéresserait bien davantage. Je connais notamment des extraits de Harnoncourt studio, Jacobs studio, Fricsay studio, quelques autres versions de Böhm et Karajan (notamment un des deux lives avec Leontyne Price en Donna Anna, je connais des extraits de celui de 1960), Maazel, Furtwängler (ne pas me demander l'année), Nézet-Séguin, etc. Il faudra que j'entende intégralement certaines versions citées précédemment ainsi que la version Klemperer. En DVD, je n'ai finalement qu'une version pour le moment. Harnoncourt 2001 dont j'ai vu des extraits m'intéresserait, tout particulièrement pour la Donna Elvira de Bartoli. Harding 2002 m'intéresserait pour l'Elvira de Delunsch (pour la présence scénique plus que pour le chant, le talent d'actrice) et le Don Giovanni de Mattei notamment, beaucoup plus que pour la mise en scène de Brook. Certes, il y a aussi le live de 1999 en disque qui permet d'avoir la merveilleuse Elvira de Gens. Gardiner est pas mal me semble-t-il dans les versions sur instruments d'époque.

C'est un opéra que l'on épuise difficilement, surtout quand on l'adore comme c'est mon cas.
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec

Nombre de messages : 89552
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 EmptyJeu 17 Avr 2014 - 0:36

aurele a écrit:
La version de 1970 avec Ghiaurov, Janowitz, Jurinac, Kraus et Bruscantini m'intéresserait bien davantage.

Elle vaut vraiment le détour, en effet, en particulier pour Bruscantini, Janowitz et Jurinac (et puis Böhm est par la force des choses moins épais avec cet orchestre malingre).


Citation :
Furtwängler (ne pas me demander l'année)

Ça se trouve facilement avec la distribution. 53 ou 54, probablement.


Citation :
Harding 2002 m'intéresserait pour l'Elvira de Delunsch (pour la présence scénique plus que pour le chant, le talent d'actrice)

Elle n'est pas bouleversante scéniquement dans cette version, mais vocalement, c'est vraiment très bien. La mise en scène ne figure vraiment pas parmi les grands moments de Peter Brook.


Citation :
C'est un opéra que l'on épuise difficilement, surtout quand on l'adore comme c'est mon cas.

Pour moi, c'est un peu l'inverse : je me dis que je l'ai tellement écouté que je m'en suis lassé, mais en réalité non, j'ai finalement, au fil des, beaucoup plus écouté les Noces et CFT, que j'ai découverts après. Je me dis que c'est peut-être à cause des inégalités de la partition, de la veine mélodique très particulière. Il y a plein d'airs que je n'ai pas envie de réentendre (ceux d'Elvira, hors l'additionnel, ceux de Zerline, même le Catalogue, à la longue...). Difficile à expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Contenu sponsorisé




Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Mozart - Don Giovanni (2)   Mozart - Don Giovanni (2) - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mozart - Don Giovanni (2)
Revenir en haut 
Page 13 sur 21Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14 ... 17 ... 21  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Discographie :: Oeuvres (discographie)-
Sauter vers: