Autour de la musique classique

Le but de ce forum est d'être un espace dédié principalement à la musique classique sous toutes ses périodes, mais aussi ouvert à d'autres genres.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 ...
Voir le deal
12 €

 

 Havergal Brian (1876-1972)

Aller en bas 
+15
Rubato
Megistocera
charles.ogier
Mefistofele
Prosopopus
gluckhand
starluc
DavidLeMarrec
Roupoil
Benedictus
Asinius Pollion
Xavier
Parsifal
Golisande
ScareDe2
19 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1969
Age : 43
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMer 17 Avr 2024 - 17:57

Rubato a écrit:
Et au sujet de Pettersson, j'ai TOUT réécouté récemment...je dis bien TOUT!

Rassure-nous, tout de même, tu n'as pas trop rapproché tes écoutes histoire de ne pas sombrer complètement dans la déprime ? Pettersson c'est quand même pas hyper joyeux comme univers !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Rubato
Mélomane chevronné
Rubato


Nombre de messages : 14355
Date d'inscription : 21/01/2007

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMer 17 Avr 2024 - 18:11

Roupoil a écrit:
Rubato a écrit:
Et au sujet de Pettersson, j'ai TOUT réécouté récemment...je dis bien TOUT!

Rassure-nous, tout de même, tu n'as pas trop rapproché tes écoutes histoire de ne pas sombrer complètement dans la déprime ? Pettersson c'est quand même pas hyper joyeux comme univers !

Un peu quand même...je dirais en à peine 1 mois. zen

Je connaissais ses symphonies, mais la découverte de sa musique plus "chambriste" fut vraiment très intéressante. Smile

Bon on est en plein HS...attention! carton rouge
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4967
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMer 17 Avr 2024 - 18:26

Rubato a écrit:
Roupoil a écrit:
Rubato a écrit:
Et au sujet de Pettersson, j'ai TOUT réécouté récemment...je dis bien TOUT!

Rassure-nous, tout de même, tu n'as pas trop rapproché tes écoutes histoire de ne pas sombrer complètement dans la déprime ? Pettersson c'est quand même pas hyper joyeux comme univers !

Un peu quand même...je dirais en à peine 1 mois. zen

Je connaissais ses symphonies, mais la découverte de sa musique plus "chambriste" fut vraiment très intéressante. Smile

Bon on est en plein HS...attention! carton rouge

Perso, je pense que plus on les écoute, plus on s'habitue à ce monde particulier intérieur propre à Pettersson.On ne peut pas dire non plus ,que Bruckner soit particulièrement joyeux et pourtant ,on s'y est fait avec les années.Les symphonies de Pettersson relèvent pour moi ,plus de la psychanalyse et d'un monde passé qu'on cherche à se rappeler pour mieux le combattre ou le prévenir. Tant pis, si c'est prétentieux de dire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7611
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyVen 3 Mai 2024 - 0:24

Je suis en train d’écouter la 8e symphonie, et franchement j’aime bien…
J’ai juste l’impression que les épisodes se suivent sans logique ni cohérence (sans forme, en fait), mais je n’exclus pas que d’autres écoutes puissent changer ça…

D’ailleurs la version Fredman (l’autre était Groves) me semble plus soucieuse de cohérence, mais j’ai aussi l’impression que c’est au détriment de l’expressivité…

(Et à la deuxième audition je me lasse déjà, je suis désolé… Neutral )
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4967
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyVen 3 Mai 2024 - 10:02

Golisande a écrit:
Je suis en train d’écouter la 8e symphonie, et franchement j’aime bien…
J’ai juste l’impression que les épisodes se suivent sans logique ni cohérence (sans forme, en fait), mais je n’exclus pas que d’autres écoutes puissent changer ça…

D’ailleurs la version Fredman (l’autre était Groves) me semble   plus soucieuse de cohérence, mais j’ai aussi l’impression que c’est au détriment de l’expressivité…

(Et à la deuxième audition je me lasse déjà, je suis désolé… Neutral )

Tu n'as pas à être désolé Golisande.
J'ai lu ici que tes rapports avec la musique étaient assez particuliers, du genre "je t'aime, moi non plus" Curieux que ça te plaise à une première écoute et pas vraiment à la seconde.
Tu dis avec raison "J’ai juste l’impression que les épisodes se suivent sans logique ni cohérence (sans forme, en fait)" tu vois juste, mais sache que c'est tout l'interêt ,justement de la musique de Brian.Bien qu'a chaque symphonie, il reproduise un peu le même schéma.La 8ème est très belle et la version Groves remarquable.Bravo pour tes efforts.
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7611
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyVen 3 Mai 2024 - 10:43

gluckhand a écrit:
Tu dis avec raison "J’ai juste l’impression que les épisodes se suivent sans logique ni cohérence (sans forme, en fait)" tu vois juste, mais sache que c'est tout l'interêt ,justement de la musique de Brian.Bien qu'a chaque symphonie, il reproduise un peu le même schéma.

Alors il me faudrait les clés pour réussir à aimer, parce que cette absence de cohérence et ces sauts constants du coq à l’âne sont précisément ce qui m’empêche d’apprécier : lorsqu’un passage me plaît bien, il sort de nulle part et s’interrompt tout aussi aléatoirement pour laisser place à quelque chose sans lien et qui me plaît beaucoup moins — ou me plaît bien aussi mais n’a rien à voir avec la choucroute… Au bout d’un moment assez court, ça lasse…
Les collages ça peut être bien en principe, mais il faut une pensée globale derrière — or là j’ai l’impression que Brian a eu plein d’idées ponctuelles et s’est contenté de les mettre bout à bout sans même prendre la peine d’écrire des transitions, ni de ménager une quelconque progression; une maison construite comme ça, elle se casse la gueule instantanément (et c’est l’impression que j’ai en l’écoutant, celle d’un bric à brac précaire menaçant constamment de s’écrouler…).

Mais comme j’ai un peu tendance à m’acharner sur ce qui me résiste (non, pas de fausses interprétations s’il vous plaît shaking ), et que le fait que cette musique ait été autant jouée et enregistrée – et que certains comme toi (et tu n’es manifestement pas le seul) l’apprécient autant – m’intrigue vraiment, je pense que je vais encore insister… (Le seul problème est que je suis ressorti de presque toutes mes précédentes tentatives en ayant nettement l’impression d’avoir perdu mon temps, alors maintenant ce n’est plus qu’à petites doses.)
Revenir en haut Aller en bas
Songeur
Mélomaniaque
Songeur


Nombre de messages : 1188
Age : 14
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/04/2024

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyLun 20 Mai 2024 - 1:06

J’écoute sa 1ère symphonie actuellement. Il me reste encore 1h à subir ça Rolling Eyes.

Premières impressions : c’est très hétéroclite, il y a de magnifique idées mais ça ne s’enchaîne pas de manière naturelle, il me manque une cohérence, un souffle. Certains passages sont un peu kitsch, généralement ça ne m’arrête pas, mais là …

Mais enfin bon, je juge sur 40 minutes de musique alors qu’il a écrit 32 symphonies Mr.Red.
Je donnerai un avis plus complet demain, après les avoir toutes écoutées … (EDIT: non)


Dernière édition par Songeur le Mar 21 Mai 2024 - 0:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roupoil
Mélomaniaque
Roupoil


Nombre de messages : 1969
Age : 43
Localisation : Pessac
Date d'inscription : 22/04/2017

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyLun 20 Mai 2024 - 9:07

Sache quand même que les symphonies suivantes n'ont rien à voir avec la première (qui est la seule à jouer la carte de la choucroute à effectif démesuré).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.normalesup.org/~glafon/
Songeur
Mélomaniaque
Songeur


Nombre de messages : 1188
Age : 14
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/04/2024

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 0:31

Roupoil a écrit:
Sache quand même que les symphonies suivantes n'ont rien à voir avec la première (qui est la seule à jouer la carte de la choucroute à effectif démesuré).

En effet j’ai regardé l’effectif, et …  Shocked

210 instrumentistes
600 chanteurs
68 cuivres

Apparement c’est l’une des plus longues (avec les symphonies de Sorabji de 9h Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7611
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 12:50

C'est étonnant tout de même, cet Anglais issu d'un milieu ultra populaire ("Havergal Brian naît dans une famille d'ouvriers potiers, au 35 Ricardo Street, à Dresden. Il est l'aîné de sept enfants dont quatre moururent en bas âge." dixit Wikipedia) qui décide en 1919 (et à 43 ans) de composer un truc aussi anachronique (et en un sens immature) sans avoir clairement les moyens d'en faire quelque chose de convaincant (il suffit d'entendre le résultat)...
Revenir en haut Aller en bas
Songeur
Mélomaniaque
Songeur


Nombre de messages : 1188
Age : 14
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/04/2024

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 13:25

C’est peut-être simplement un moyen pour lui d’affirmer réellement qui il était … un mauvais compositeur

Il fait bien ce qu’il veut, et si un orchestre a accepté de jouer cette horreur chose, tant mieux pour lui Wink.

Je veux dire, j’ai tenté d’écrire une symphonie pour chœur et 300 instrumentistes, mais je me suis arrêté à la mesure un quatre …
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7611
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 13:29

Songeur a écrit:
Je veux dire, j’ai tenté d’écrire une symphonie pour chœur et 300 instrumentistes, mais je me suis arrêté à la mesure un quatre …

Tu as trente ans pour t'y mettre sérieusement. elephant
Revenir en haut Aller en bas
Songeur
Mélomaniaque
Songeur


Nombre de messages : 1188
Age : 14
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/04/2024

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 13:44

Pour le piano et la musique de chambre, j’ai déjà abouti à des projets ambitieux (10 variations sur un thème de Paganini, des études de virtuosité, un sextuor, des transcriptions pour quintette …), mais la plupart ont été égaré sur le cloud d’un ordinateur en panne Crying or Very sad. C’étaient pas des chefs-d’œuvre heureusement …
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7611
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 13:55

Impressionnant. Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 3641590030 Et tu auras sans doute tôt fait de compenser largement cette perte ! (Cette fois en évitant si possible les variations sur des thèmes de Paganini et les études de virtuosité... Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 4033450830 )
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97656
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 14:06

Golisande a écrit:
qui décide en 1919 (et à 43 ans) de composer un truc aussi anachronique (et en un sens immature) sans avoir clairement les moyens d'en faire quelque chose de convaincant (il suffit d'entendre le résultat)...

Oh, en 1919, on pouvait écrire ce genre de chose, nous on connaît forcément surtout les œuvres marquantes, singulières, innovantes… Il y avait beaucoup de choses lisses qui étaient composées. Je ne la trouve pas si mauvaise, cette symphonie – simplement pas très intéressante, manquant de saillances, surtout par rapport à la promesse du format.

Donc je ne trouve pas ça si étonnant – je trouve plus étonnant qu'on se soit acharné à enregistrer toutes ses symphonies, quand tant d'autres de qualité ne le sont toujours pas, ou pas dans de bonnes conditions. Mais j'imagine justement que le prestige de cette symphonie des records a dû avoir son rôle.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Songeur
Mélomaniaque
Songeur


Nombre de messages : 1188
Age : 14
Localisation : Paris
Date d'inscription : 17/04/2024

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 14:10

DavidLeMarrec a écrit:
Donc je ne trouve pas ça si étonnant – je trouve plus étonnant qu'on se soit acharné à enregistrer toutes ses symphonies, quand tant d'autres de qualité ne le sont toujours pas, ou pas dans de bonnes conditions. Mais j'imagine justement que le prestige de cette symphonie des records a dû avoir son rôle.

Apparemment, la 12ème de Dimitrie Cuclin est encore plus démente, mais jamais enregistrée Neutral
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97656
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 14:20

Songeur a écrit:
En effet j’ai regardé l’effectif, et …  Shocked

210 instrumentistes
600 chanteurs
68 cuivres

Apparement c’est l’une des plus longues (avec les symphonies de Sorabji de 9h Mr.Red)

De mémoire, il me semble que celles de Sorabji sont… pour orgue seul.
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
Benedictus
Mélomane chevronné
Benedictus


Nombre de messages : 15565
Age : 49
Date d'inscription : 02/03/2014

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 21:42

DavidLeMarrec a écrit:
je trouve plus étonnant qu'on se soit acharné à enregistrer toutes ses symphonies, quand tant d'autres de qualité ne le sont toujours pas, ou pas dans de bonnes conditions.
Tu es sûr que toutes les symphonies de Brian ont été enregistrées?

(Mais sur le fond de ce que tu dis, oui, bien sûr. Cela dit, au registre des rosbifferies dispensables, ce que j'ai peut-être le plus de mal à m'expliquer, c'est l'existence de trois intégrales des symphonies de Malcolm Arnold: une par Handley chez Conifer rééditée par Sony et une commencée par Hickox achevée par Gamba chez Chandos, en plus de celle de Penny chez Naxos. Pour donner une idée, trois intégrales discographiques, c'est autant que pour les symphonies de Bax, et deux de plus que pour celles de Rubbra, qui sont d'une autre trempe, et c'est rien de le dire!)
Revenir en haut Aller en bas
DavidLeMarrec
Mélomane inépuisable
DavidLeMarrec


Nombre de messages : 97656
Localisation : tête de chiot
Date d'inscription : 30/12/2005

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 21 Mai 2024 - 22:19

Benedictus a écrit:
Tu es sûr que toutes les symphonies de Brian ont été enregistrées?

Non. Smile Je le croyais, mais si tu me dis le contraire, je te crois très volontiers.


Citation :
(Mais sur le fond de ce que tu dis, oui, bien sûr. Cela dit, au registre des rosbifferies dispensables, ce que j'ai peut-être le plus de mal à m'expliquer, c'est l'existence de trois intégrales des symphonies de Malcolm Arnold: une par Handley chez Conifer rééditée par Sony et une commencée par Hickox achevée par Gamba chez Chandos, en plus de celle de Penny chez Naxos. Pour donner une idée, trois intégrales discographiques, c'est autant que pour les symphonies de Bax, et deux de plus que pour celles de Rubbra, qui sont d'une autre trempe, et c'est rien de le dire!)

C'est certes moins bien que Bax et Rubbra, mais ça répond à un genre donné, ça ne me choque pas que ce soit diffusé. (Ce qui est choquant, c'est davantage ce qui manque que ce qu'on a en trop !)
Revenir en haut Aller en bas
http://operacritiques.free.fr/css/
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4967
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMer 22 Mai 2024 - 10:58

Sur YT , tu trouves l'intégralité des 31 symphonies de Brian, plus d'autres oeuvres pour orchestre et instruments comme le violon et le violoncelle..
The Complete Works of Havergal Brian
https://youtu.be/CSfAA5UiR-8?si=-yLftWJb9HDuFmra
Revenir en haut Aller en bas
Golisande
Mélomane chevronné
Golisande


Nombre de messages : 7611
Age : 49
Localisation : jeudi
Date d'inscription : 03/03/2011

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMer 22 Mai 2024 - 11:06

gluckhand a écrit:
l'intégralité des 31 symphonies de Brian

Il en manque donc une ?
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4967
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMer 22 Mai 2024 - 11:12

Golisande a écrit:
gluckhand a écrit:
l'intégralité des 31 symphonies de Brian

Il en manque donc une ?
Non ,bien des 32 symphonies, je pensais plus aux enregistrements ,qu'au nombre exact.
Revenir en haut Aller en bas
Parsifal
Mélomane chevronné
Parsifal


Nombre de messages : 6858
Age : 32
Date d'inscription : 06/01/2011

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMer 22 Mai 2024 - 16:30

Benedictus a écrit:
DavidLeMarrec a écrit:
je trouve plus étonnant qu'on se soit acharné à enregistrer toutes ses symphonies, quand tant d'autres de qualité ne le sont toujours pas, ou pas dans de bonnes conditions.
Tu es sûr que toutes les symphonies de Brian ont été enregistrées?

(Mais sur le fond de ce que tu dis, oui, bien sûr. Cela dit, au registre des rosbifferies dispensables, ce que j'ai peut-être le plus de mal à m'expliquer, c'est l'existence de trois intégrales des symphonies de Malcolm Arnold: une par Handley chez Conifer rééditée par Sony et une commencée par Hickox achevée par Gamba chez Chandos, en plus de celle de Penny chez Naxos. Pour donner une idée, trois intégrales discographiques, c'est autant que pour les symphonies de Bax, et deux de plus que pour celles de Rubbra, qui sont d'une autre trempe, et c'est rien de le dire!)

Cette balle perdue pour Malcolm Arnold  Sad

certes c'est plus tapageur/plus "facile" que Bax ou Rubbra mais je trouve que ça reste de la belle musique quand même. C'est moins riche que d'autres de ses contemporains et c'est clairement assez filmique mais ça lui donne aussi une expressivité immédiate. Je trouve que c'est toujours plaisant, animé d'une belle énergie et même parfois profondément émouvant sans pour autant se prendre trop au sérieux (en ce sens et malgré ce que j'ai parfois lu, et bien qu'on puisse difficilement parler de raffinement, je ne le trouve jamais vraiment vulgaire).


Concernant Havergal Brian, malheureusement je reste pour le moment plutôt du côté de Golissande, de David et Benedictus, je trouve que c'est trop décousu et que ça manque de direction, pour autant ce n'est pas complétement désagréable et comme Golissande je trouve que Brian lui même est une figure assez intrigante, suffisamment en tout cas pour ne pas abandonner tout de suite!
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4967
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyVen 14 Juin 2024 - 4:20

Symphonie n°11 en si bémol mineur - Havergal Brian
Orchestre symphonique national d’Irlande dirigé par Adrian Leaper.

I - Adagio - (attacca) : 0:00 II - Allegro giocoso - Adagio - [Tempo I] - Andante espressivo teneramente : 6:32 III - Maestoso e pesante - Allegro alla marcia - Grazioso - Allegro marcia : 20:37

"La Symphonie n° 11 de Brian a été composée entre février et avril 1954. Elle a été créée en 1956, jouée en public le 8 avril 1959, par l’Orchestre symphonique de Londres dirigé par Harry Newstone. Cette œuvre fait suite à une trilogie de symphonies (nos 8 à 10) caractérisées par leur nature intense et dramatique. En comparaison, le n ° 11 est beaucoup plus légère et joyeuse. Elle est écrite de manière plus transparente que la plupart des autres symphonies, bien qu’elle nécessite toujours un grand orchestre avec un éventail de percussions." YT

Une des symphonies les plus inspirées,de Brian.Cette version Naxos est vraiment magnifique.J'ai lu récemment ,mais ça reste à vérifier , vu la traduction ,que Dave Hurwitz trouvait un passage de la 9ème symphonie, un des plus beaux moments qu'il avait écouté.Je ne suis pas surpris,il y a chez Brian, des moments incroyables de beauté et de finesse dans certains mouvements.

Pour l'écouter / https://youtu.be/VoMAvbHcLTM?si=KE1OJF6A28_TcBNj
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4967
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyVen 14 Juin 2024 - 4:23

Symphonie n°10 en do mineur - Havergal Brian
Orchestre symphonique des écoles du Leicestershire dirigé par James Loughran.

I - Adagio e solenne - Adagio - Allegro con fuoco - Lento espressivo : 0:00

"La Symphonie n° 10 de Brian a été composée entre 1953 et 1954. L’œuvre est stylistiquement liée aux deux symphonies précédentes : les n° 8 et 9. Bien qu’elles soient différentes dans leur structure, les trois partagent l’utilisation abondante des marches (funéraires ou triomphales), la prédominance des cuivres sur les cordes et les influences musicales d’Elgar et de Mahler. Elle a été créée le 3 novembre 1958, lors d’une émission en direct sur la BBC 3 avec le Philharmonia Orchestra dirigé par Stanley Pope." YT

Pour une version d'élèves non-professionnels, ça reste vraiment une excellente version, que cette très belle 10ème symphonie.

Pour l'écouter / https://youtu.be/h-SodiKVMmA?si=irB_XNGpI3ipK0tI
Revenir en haut Aller en bas
gluckhand
Mélomane chevronné
gluckhand


Nombre de messages : 4967
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 15/07/2013

Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 EmptyMar 25 Juin 2024 - 22:17

Havergal Brian Le guerrier inconnu
L’Orchestre symphonique des écoles du Leicestershire enregistrant les symphonies de Brian en 1972 pour le label Unicorn. Ce documentaire Aquarius a été diffusé en 1972.

Pour l'écouter / https://youtu.be/41ZFu-MKTRQ?si=7w0plwzQB8bDJJfT
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Havergal Brian (1876-1972)   Havergal Brian (1876-1972) - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Havergal Brian (1876-1972)
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Manuel De Falla (1876-1946)
» Félicien David
» Raoul Laparra (1876-1943)
» Gavrill POPOV
» Brian Ferneyhough (1943)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Autour de la musique classique :: Musique classique :: Général-
Sauter vers: